X WMFS, Window Manager From Scratch

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
45
12
avr.
2011
X

WMFS, Window Manager From Scratch

WMFS est un gestionnaire de fenêtres dit tiling. Développé par xorg62 (et quelques utilisateurs du logiciel) en C à l’aide de la XLib. WMFS se distingue des autres tiling window managers sur de nombreux points.

Il intègre notamment pas mal d’agencements (layouts), de belles fonctionnalités sur les tags et possède une configuration très simple à prendre en main. C’est un WM souple et tout autant léger.

I. Les layouts

Là est le point fort de tout tiling WM, les layouts sont les différents modes d’organisation des fenêtres sur votre environnement de travail. En plus des classiques free, max et tile (gauche, droite, haut, bas), on peut utiliser les layouts suivant :

  • Grid : un simple tableau de n × n fenêtres ;
  • Mirror Vertical : layout développé pour une utilisation plus aisée de GIMP, la fenêtre principale est au centre de l’écran et les fenêtres secondaires sont placées à gauche et à droite ;
  • Mirror Horizontal : de même que le layout Mirror Vertical sauf que les fenêtres secondaires sont placées au dessus et en dessous de la fenêtre principale.

Remarque : un nouveau layout est en cours de développement et sera inspiré du traditionnel {v}split de Vim.

Vous connaissez sans doute le layout « magnifier » dans awesome, qui permet de placer une fenêtre spécifique au dessus des autres qui sont organisées en tile. WMFS s’inspire de se layout en implémentant le above_fc, une option qui permet de placer le client au dessus des autres et cela dans tout layout.

II. Les tags

Comme beaucoup de WM, WMFS gère les tags (bureaux virtuels), ainsi que le dynamic tagging (ajout / suppression de tags à la volée). Il vous est possible de fusionner plusieurs tags, de définir un layout spécifique aux nouveaux tags, d’échanger deux tags, etc..

III. Selbar / Statusbar / Launcher & Systray

Dans un WM classique (non tiling) il est utile d’avoir une barre de tâches pour avoir une liste des applications ouvertes. Sous WMFS, on pense que le tiling nous permet d’outrepasser ce besoin (on voit tout ce qui est à l’écran, donc pas besoin). Il a cependant été développée une option bien pratique, la selbar :

  • elle permet d’afficher dans l’infobar de WMFS le titre de la fenêtre ayant le focus ;
  • on définit dans la configuration les événements souris suivants :
    • l’affichage d’un menu contextuel contenant la liste des clients ouverts (un clic sur l’un d’eux permet de lui donner le focus),
    • de donner le focus au client suivant (dans la liste des clients) ou précédent.

Vous connaissez peut‐être awesome et son immense souplesse vis‐à‐vis des informations affichées dans les infobars. WMFS implémente à peu près la même chose :

$ wmfs -s [screen number] <message to print in the statusbar>
Example :
$ wmfs -s "hello world"
$ wmfs -s 0 "hello" ; wmfs -s 1 "world"

Créez votre programme / script afin d’afficher le résultat des commandes voulues (trafic réseau, usage disque, lecture mpd…) dans l’infobar. Bien sûr, cela n’est pas limité à du texte tel quel. À l’aide de différents formats, on peut intégrer des images, des couleurs, des barres de progression, des graphes, etc..

Remarque : je développe actuellement une bibliothèque C qui permet d’envoyer le nouveau statut à WMFS sans passer par « wmfs -s ».

En dernier point, WMFS possède également (comme la plupart des autres WM) un lanceur d’application (prompt dans l’infobar permettant d’exécuter diverses commandes) et une zone de notification (systray).

IV. Une configuration aisée

La configuration se fait via le ficher « ~/.config/wmfs/wmfsrc », mais peut-être découpée en de nombreux fichiers (un par section par exemple) grâce à la fonction « @include "/chemin/vers/le/fichier/à/inclure" ».

La syntaxe est extrêmement simple, le « parseur » développé par « ksh » est basé sur la syntaxe de libconfuse, mais simplifiée :

# Comments start with a '#'

@include "other_file.rc"

[section]
    option  = "valeur"
    option2 = 18.2
        
    [sous_section] option = true option2 = false [/sous_section]
[/section]

Les espaces ne sont pas importants, comme vous pouvez le constater. Un fichier de configuration par défaut est fourni dans le dépôt git (ou installé par votre gestionnaire de paquets, ou via « make install », dans « /etc/xdg/wmfs/wmfsrc »).

Il est possible de configurer les layouts voulus, le nombre de tags voulus et leurs propriétés, les raccourcis clavier et tout ce qui est couleurs, etc..

Si le fichier « ~/.config/wmfs/status.sh » est présent et exécutable, alors il sera exécuté par WMFS pour remplir la statusbar.

V. Conclusion

WMFS, c’est en premier lieu très léger :

  • 7 886 lignes de code ;
  • un exécutable de 203 Kio.

Et en second lieu, simple à installer :

$ git clone git://github.com/xorg62/wmfs.git
$ cd wmfs
$ ./configure
$ make
# make install

Je vous invite à regarder « ./configure --help » pour plus d’infos. :)

WMFS, c’est convivial : vous pouvez venir sur le salon IRC (#wmfs @ irc.freenode.net), là où de nombreux utilisateurs vous aideront à commencer avec WMFS. C’est un projet actif en continuel développement, selon moi l’essayer, c’est l’adopter ! :)

  • # tiling=carrelage

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Et pour ceux qui comme moi se demandent ce qu'est un gestionnaire de fenêtre "tiling", il s'agit, si j'ai bien compris, d'un gestionnaire de fenêtre qui agencent celles-ci de sorte qu'elles ne se recouvrent jamais.

    • [^] # Re: tiling=carrelage

      Posté par . Évalué à  3 .

      ou encore : pavage, tuilage, mosaïcage (mots utilisés en astronomie pour la reconstruction d'images d'un astre ou du ciel à partir de nombreuses photographies partielles).

    • [^] # Re: tiling=carrelage

      Posté par . Évalué à  2 .

      Voir en:Tiling window manager.

      Tiens, d'après une petite recherche Google, ça peut aussi se traduire par "gestionnaire de fenêtres en tuile".

  • # WMFS = DWM x 10 !

    Posté par . Évalué à  3 .

    Moi qui ai utilisé DWM pendant plus d'un an, je trouve dans WMFS les solutions à certains problèmes/manques de DWM : la gestion de la systray (évite d'avoir à faire tourner un fbpanel-dwm), la configuration dans un fichier externe…

    Il va falloir que je l'essaye !

    • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

      Posté par . Évalué à  3 .

      Si vous n'aimez pas la configuration en interne de dwm, alors il n'est vraiment pas fait pour vous. La configuration dans le code est une des idées directrices du projet dwm, afin d'être plus léger, d'avoir moins de code, de ne pas mélanger de langages, d'être plus configurable.

      • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

        Posté par . Évalué à  2 .

        XMonad, un autre gestionnaire de fenêtres, parvient à combiner tous ces avantages également. La technique est proche, et demande donc également de disposer d'un compilo. Avec 2 ans de recul là dessus, je trouve que c'est une approche excellente pour les projets qui demandent une configuration fine et stable.
        En parlant d'XMonad, c'est 1200 lignes de code, et un système de modules optionnels gravitant autour. En moins de 2000 lignes en tout, on a toutes les dispositions et fonctionnalités nécessaires. Et sans erreur de segmentation ;)

        • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

          Posté par . Évalué à  1 .

          En parlant d'XMonad, c'est 1200 lignes de code

          Oui, mais dans un langage aussi abscons que Haskell, ça ne facilitera pas la configuration (et le compilateur, qui ne servira généralement que pour XMonad, pèse quand même une bonne centaine de megaoctets).

          • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

            Posté par . Évalué à  4 .

            La perception des langages dépend des goûts, et pour ma part je trouve Haskell 98 très simple et minimaliste, donc tout sauf abscons.
            Pour le compilo en revanche, je suis tout à fait d'accord avec ton analyse, ça fait une sacré dépendance si c'est juste pour configurer son WM ;)

            • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

              Posté par . Évalué à  1 .

              Notez qu'une certaine extension permet de créer des fichiers de configuration plus classique et de se passer du compilateur (un binaire xmonad intégrant cette extension est fourni) mais c'est se priver de la souplesse de la configuration en Haskell (lequel a une syntaxe assez limpide, vraiment).

              • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

                Posté par . Évalué à  2 .

                faut vraiment etre un programmeur pour dire ça

                j'ai un peu testé, j'ai trouvé la syntaxe imbuvable. je me debrouille mieux avec awesome et lua, qui est plus simple pour quelqu'un qui ne code pas

                • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  faut vraiment etre un programmeur pour dire ça

                  Oh, bien des programmeurs n'aiment pas Haskell..

        • [^] # Xmonad plussun

          Posté par . Évalué à  1 .

          J'utilise aussi¹ XMonad et j'en suis très satisfait. Je trouve que c'est un projet cool qui a des priorités cool (simplicité du code, modularité, tests par spécification, un langage original et intéressant...) et j'ai été on ne peut plus ravi par l'effort de Wouter Swiestra de prouver en Coq (PDF) certaines propriétés de correction du cœur de XMonad.

          ¹: en réalité, en ce moment j'utilise Xfce pour une raison simple mais assez bête : quand j'utilise un tiling WM, les autres gens sont incapables d'utiliser mon ordinateur. Ça m'arrive assez souvent en fait qu'on me dise "tiens tu es connecté à internet? Je pourrais jeter un coup d'œil à ... ?", et dans ce cas là j'ai pas envie de devoir relancer une session X juste pour que la personne ne soit pas complètement perdue. Ça m'est arrivé quelques fois sous XMonad et c'était inutilement gênant, au point que je suis repassé sous Xfce. Je pense que c'est un problème avec tous les tiling WM (mais certains considéreront certainement que c'est une feature, comme avec un clavier dvorak).

          • [^] # Re: Xmonad plussun

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            même probleme sous awesome.

            Faudrait regarder dans la configuration si il est possible de faire un tag (bureau virtuel) qui ne soit pas en mode tilling.

            • [^] # Re: Xmonad plussun

              Posté par . Évalué à  2 .

              Sous awesome, il y a les modes max et floating pour ne pas être en tiling.

               layouts =
                  {
                      awful.layout.suit.floating,
                      awful.layout.suit.tile,
                      awful.layout.suit.tile.bottom,
                      awful.layout.suit.max,
                  }
              
      • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

        Posté par . Évalué à  2 .

        Ça ne m’embête pas de de voir configurer le thème ou les fonction de DWM dans le code source… Simplement pour les « Rules » sur les clients c'est pas le plus pratique ! À chaque installation de soft il faut ajouter la règle (mode, tag) et re-compiler.

        Pour ce point et la systray je pense que WMFS fait un pas en avant !

        • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

          Posté par . Évalué à  1 .

          Un patch faciliterait-il ça ? (voire une branche, combien de projets sont "forkés" sur GitHub pour ne changer que quelques lignes ?)

          • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

            Posté par . Évalué à  1 .

            Oui c'est faisable… Par contre si tu rajoutes les fonctions de lecture de fichier de conf, de gestion des rules dynamique pour recharger à la volée, au final tu rajoutes pas mal de LOC !

            • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

              Posté par . Évalué à  1 .

              Je voulais dire : un patch qui contient votre configuration, que vous pouvez simplement appliquer à chaque installation. Plutôt que de copier un fichier de configuration sur toutes vos machines, vous copiez un fichier de patch (voire copier le binaire compilé dwm si l'architecture processeur est la même).

              • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

                Posté par . Évalué à  2 .

                Le problème vient du fait qu'a chaque ajout de logiciel il faut rajouter la règle qui va bien pour l'envoyer sur le bon tag !

                • [^] # Re: WMFS = DWM x 10 !

                  Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                  Bah ... Franchement, il y a peu de WM qui recharge leur conf à chaud, donc il suffit de : - lancer dwm dans un while true (un double même) - modifier ton config.h - re-compiler - quitter DWM qui se relancera immédiatement

                  Evidemment, tu perds certaines infos du genre placement des fenêtres, mais ça sauve l'essentiel.

  • # XLib ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Je me demandais pourquoi avoir choisis XLib, Pourquoi ne pas avoir utiliser ce cher XCB ?

  • # Toujours à la recherche du graal

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Personnellement, je suis intéressé par les tiling WM depuis des années, mais je n'ai encore jamais trouvé celui qui répondrait à mes attentes. Certains diront que j'aurais pu me le coder, mais je n'ai jamais trouvé le temps.

    A mon sens, ce WM doit être pratique à utiliser, intuitif (maximum d'actions à la souris), et pas trop austère (sinon, il reste sur le bureau des geeks). Mais plutôt qu'un long discours, je résumerai ce WM à un outil qui permette de gérer les fenêtres comme on gère les vues dans Eclipse :

    • de base, il y'a un layout et les fenêtres s'y conforment,
    • dans le layout, chaque zone/frame à un rôle qui permet d'y associer les fenêtres à leur ouverture,
    • on peut "empiler" les fenêtres dans des zones/frames, auxquel cas des onglets permettent de les visualiser et de les voir,
    • le redimensionnement des zones/frames se fait à la souris,
    • la création d'une nouvelle zone se fait par "simple" drag'n'drop d'une fenêtre au dessus des autres et en fonction de l'endroit où on la lâche, le tout avec une "prévisualisation".
    • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

      Posté par . Évalué à  3 .

      Je ne suis pas sur que ça fasse tout ce que tu désire mais as-tu essayé le mode tiling de kwin ? Ça à l'air de correspondre à tes attentes.

    • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

      Posté par . Évalué à  10 .

      Marrant, moi j'utilise un wm de tiling justement pour pouvoir me passer de la souris et gagner du temps.

      • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Tu as tout à fait raison, le tiling aide à gagner du temps.

        Mais la souris n'est pas non plus le meilleur ennemie. Par exemple, un WM tiling (ou du moins, la plupart des actuels) n'est franchement pas aisé à manipulé à la souris car ils se focalisent sur des raccourcis clavier. Or, les raccourcis clavier ont aussi leur limite : ils permettent de gagner du temps quand on les connait, sinon... ben on perd du temps.

        Typiquement, imaginons le cas où tout va bien dans le meilleur des mondes. Le layout est nickel, il adapte mes fenêtres favorites de sorte que mon environnement me rende parfaitement efficace. Survient le hic : je lance une nouvelle appli. Et là, c'est le drame : elle n'apparait pas où il faut et, comme je ne m'en sers pas tous les jours, je perds du temps à retrouver les commandes pour adapter le layout à mon besoin du moment.

        • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

          Posté par . Évalué à  2 .

          Survient le hic : je lance une nouvelle appli. Et là, c'est le drame : elle n'apparait pas où il faut

          Si c'est un drame pour toi, il existe alors des WM où c'est toi qui décide comment tu "tuiles" tes fenêtres (par ex: ratpoison, i3, le mode inspiré de (v)split de WMFS).

          Après, si tu veux pas apprendre les raccourcis claviers, il vaut mieux se tourner vers des logiciels qui rajoutent les fonctionnalités de "pavage" par dessus les WM classiques (par ex: pytile, stiler, tairu...).

          • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Les logiciels qui rajoutent des fonctionnalités de "pavage" ne sont pas la meilleure solution selon moi.
            Les WM non-tiling sont développés afin d'être utilisés en tant que WM non-tiling. Leurs ajouter une possibilité de mosaïque n'est pas forcément adapté.

            Souvent dans un floating WM, on a différentes décorations (titlebar, bordure de fenêtre, etc...) qui prennent plus ou moins de place. Le tiling a pour but de gagner de la place en organisant les fenêtres de manière à occuper toute la place disponible. N'est=ce pas un peu paradoxal d'utiliser du tiling pour gagner de la place avec un WM qui en utilise pas mal juste pour les décorations et autres ?

            Pour moi il y a pas photo, je n'utiliserai jamais KDE en tiling :)

            • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

              Posté par . Évalué à  3 .

              Les logiciels qui rajoutent des fonctionnalités de "pavage" ne sont pas la meilleure solution selon moi. Les WM non-tiling sont développés afin d'être utilisés en tant que WM non-tiling. Leurs ajouter une possibilité de mosaïque n'est pas forcément adapté.

              Je suis globalement d'accord avec toi. C'est juste dans le cas d'une personne utilisant principalement la souris, il me semble plus pertinent de partir sur une solution comme celle là (ou utiliser Awesome qui, il me semble, à une bonne gestion de la souris).

              Par contre, ta comparaison entre kde et wmfs est un peu biaisée. Déjà, kde n'est pas en mode tiling et sur le screenshot de wmfs, il n'y a que des terminaux. Voici une capture d'écran de kde en mode tiling avec que des xterm ouverts. Il n'y pas énormément de place de perdu (surtout comparé à wmii et i3 qui, je crois, affiche une barre de titre sur toutes les fenêtres).

              Même avec des applications avec toolbar et onglets c'est pas la mort non plus. Et ça c'est sur un écran 13 pouces en 1280x800. Donc sur un écran plus grand ça doit pas être génants du tout.

              Bon, je ne dis pas que le mode tiling de kde c'est super bien ou quoique ce soit (pour l'instant il est assez buggé), c'est juste que: chercher un équilibre entre les 2 paradigmes (tiling / non-tiling) n'est pas forcément une mauvaise idée. Au contraire même, je dirais.

              • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

                Posté par . Évalué à  3 .

                Par contre, ta comparaison entre kde et wmfs est un peu biaisée. Déjà, kde n'est pas en mode tiling et sur le screenshot de wmfs, il n'y a que des terminaux.

                au contraire, je comprends du premier coup que l'un des deux pourra marcher sur une presque-vieille bécane sans accélération 3D ou avec des drivers pouilleux, et que l'autre, ben, peut-être que si j'ai de la chance, un jour...

                • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  T'aurais pu prendre autre chose que l'accélération 3D comme excuse. Kde n'est pas encore Gnome 3. La preuve, les effets de Kwin ne sont pas activé dans les captures d'écran que j'ai fait et ça marche sans problème.

        • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          La est un des points fort (selon moi) de WMFS.
          En effet il est totalement manipulable à la souris, et tout autant au clavier.
          Tu auras donc les trois types d'utilisations possible de WMFS :

          • Tout au clavier.
          • Tout à la souris.
          • Un peu des deux.
    • [^] # Re: Toujours à la recherche du graal

      Posté par . Évalué à  4 .

      je ne sais pas si ca fait tout ce que tu veux mais il y a ca
      http://www.bluetile.org/

  • # L’intérêt du tiling

    Posté par . Évalué à  5 .

    Je sais pas, j'ai encore beaucoup de mal à voir l’intérêt d'avoir un WM en tiling. J'ai essayé awesome et je ne sais plus quoi d'autre, je préfère quand même un bon vieux Fluxbox. Ça doit être du fait que j'aime utiliser la souris pour naviguer entre les fenêtres, et au pire quand j'ai la flemme de bouger ma main de 10cm pour aller chopper ma souris, je fais un alt+tab, et c'est réglé pour naviguer entre les fenêtres.

    • [^] # Re: L’intérêt du tiling

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      L'intérêt est de ne pas perdre de temps à placer tes fenêtres, le WM le fait pour toi et de plus tu as une vu d'ensemble de ton espace de travail (car aucune fenêtre ne couvre les autres).

      Selon moi c'est un gain de productivité énorme (tu vois tout de suite ce que tu fais et tu ne dois pas appuyer 15 fois sur alt+tab pour te placer dans la bonne fenêtre).

      De plus pour les adeptes de la souris (les mouse-maniac, aka mousiac ? :D), WMFS peut-être utilisé à la souris (autant qu'il peut-être utilisé au clavier).

      • [^] # Re: L’intérêt du tiling

        Posté par . Évalué à  2 .

        Mouais, faut pas avoir un écran trop petit et/ou ne pas vouloir trop de choses affichées.

        Selon moi c'est un gain de productivité énorme (tu vois tout de suite ce que tu fais et tu ne dois pas appuyer 15 fois sur alt+tab pour te placer dans la bonne fenêtre).

        Euh dans les interfaces graphiques classiques, y a une barre de taches pour limiter le alt+tab. On doit aussi pouvoir configurer des raccourcis pour accéder à la fenêtre désirée au clavier, sans spammer alt+tab.

        Opera le fait depuis 10 ans.

        • [^] # Re: L’intérêt du tiling

          Posté par . Évalué à  2 .

          Mouais, faut pas avoir un écran trop petit et/ou ne pas vouloir trop de choses affichées.

          j'utilise wmii avec un netbook.

          Les fenêtres d'applications comme les navigateurs sont en plein écran. Par contre quand j'ouvre des terminaux, ils vont dans un bureau virtuels en mosaique. L'avantage c'est qu'ils sont taggés automatiquement et se foutent tout le temps à la même place et je n'ai pas besoin de chercher mon trackpad ou utiliser des raccourcis alambiqués pour aller les déplacer comme je veux.

      • [^] # Re: L’intérêt du tiling

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

        T’as combien de fenêtre ouvertes à la fois ?

        Si on se limite à deux fenêtres, ça sert à rien votre truc.

        (perso mes fenêtres se recouvrent jamais vu que j’en ai deux au maximum (et maximisée), et un dual screen…)

        • [^] # Re: L’intérêt du tiling

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Je pense que le nombre importe peu ici, ce sont tout simplement les goûts et les couleurs (certains sont fana de windows, d'autres cracheront sur Linux en prônant la pomme ou *BSD avec des arguments plus ou moins valables).

          Mais bon soit, la question est posée alors autant y répondre :

          • Screen 1 :
            • Tag 1 : irssi / ncmpcpp / pcstats / tty-clock
            • Tag 2 : screen { ssh (serv local) / ssh (serv distant) / shell root }
            • Tag 3 : ossxmix / mumble / springlobby
          • Screen 2 :
            • Tag 1 : newsbeuter / client mail
            • Tag 2 : client torrent / fenêtres de téléchargements en cours (firefox/autre...)
            • Tag 7 : mplayer / shell (liste des films/séries)
            • Tag 8 : screen { vim / man / shell (git, build) / gdb }
            • Tag 9 : client web (dwb)

          Les autres tags me servant pour des actions exceptionnelles, ou quand j'ai besoin de manipuler rapidement des fenêtres d'un écran à l'autre, le tiling me permet de les déplacer/replacer efficacement sans recouvrir d'autre fenêtres en laissant des trous inutilisés (donc pertes de place dans la zone de travail des fenêtres) etc...

    • [^] # Re: L’intérêt du tiling

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      L'intérêt du tiling se ressent dans la situation suivante: plusieurs applications communiquent avec toi par une ou plusieurs fenêtres et tu souhaites que toutes ces fenêtres soient simultanément complètement visibles. Dans cette situation tu organises tes fenêtres de sorte qu'elles ne se recouvrent pas. Si tu retires l'espace séparant une fenêtre de ses voisines, tu arrives à une disposition de type tiling. En un mot, tu organises tes fenêtres selon deux contraintes: deux fenêtres ne se recouvrent pas, et tous l'espace est recouvert par des fenêtres.

      Pendant plusieurs années j'ai utilisé un WM tiling (ion 1) mais comme je n'utilise presque'exclusivement que quatre programmes (seamonkey, emacs, terminal X et visionneur de document) chacun en mode plein-écran sur son bureau --- configuration tiling que tout gestionnaire de fenêtres digne de ce nom permet de réaliser facilement --- je suis repassé à un gestionnaire de fenêtre ordinaire qui permet à mes amis de passage chez moi, d'aussi utiliser mon ordinateur :)

      • [^] # Re: L’intérêt du tiling

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        En fait, le cas le plus courant dans mon utilisation de dwm n'est pas vraiment la vue "tiled" mais la vue plein écran.

        La gestion dynamique de l'agencement des fenêtres est vraiment très pratique à ce moment : on passe de plein écran à une vue permettant de comparer, superviser, analyser, etc, sans se poser de question.

        Effet de bord : avant j'utilisais plein de terminaux en vue "tiled" avec une petite police. Maintenant, j'utilise surtout la vue plein écran avec une police beaucoup plus grande. Plus concentré, moins mal aux yeux. J'imagine que c'est dans l'air du temps (ios, gnome3, netbooks, tout ça).

    • [^] # Re: L’intérêt du tiling

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      En plus d'ajouter dire que David a complètement raison, je voulais ajouter que le seul mode d'organisation pertinent des fenêtres est le tiling. Et puis avec le temps qu'on gagne à ne pas retailler et redimensionner ses fenêtres, on peut poster sur linuxfr!

      (J'ai honte d'être aussi fayot!)

  • # Tiling or not tiling

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Niveau tiling, il y a aussi des plugins (ou applications ça dépend) qui font aussi bien leur travail, par exemple j'utilise pytyle2 avec openbox3, je l'active quand je veux.
    C'est pas du "vrai" tiling mais c'est un bon compromis.

    Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

    • [^] # Re: Tiling or not tiling

      Posté par . Évalué à  2 .

      merci pour pytyle2, c'est exactement ce qu'il me fallait. J'essayerai tout de même WMFS, mais je pense me sentir plus à l'aise avec pytyle !

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # WMFS, acte IV : La statusbar

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

  • # Veuxtuvoirmfs

    Posté par . Évalué à  8 .

    Y'en à marre des noms de logiciels sans voyelles qu'on peut même pas s'en rappeller, tu te trompes toi même sur ton blog.

    A l'avenir, merci de réserver le postfix "fs" à des trucs concernant les systèmes de fichier, en vous remerciant.

    • [^] # Re: Veuxtuvoirmfs

      Posté par . Évalué à  -1 .

      +100

      C'est pour faire Guru!
      Déjà que les gestionnaires de fenêtres par 'tiling' sont compliqué, rajoute à ça un nom abscons et t'es certains de toujours te faire mousser par un gars qui voit ton écran!

    • [^] # Re: Veuxtuvoirmfs

      Posté par . Évalué à  10 .

      On 12/Apr - 21:51, Jolidragon wrote:

      A l'avenir, merci de réserver le postfix "fs" à des trucs concernant les systèmes de fichier, en vous remerciant.

      Postfix c'est déjà réservé. À l'avenir, merci d'utiliser le terme de suffixe plutôt.

  • # kde+tiling, etc

    Posté par . Évalué à  0 .

    moi ce que je veut c un wm "normal" qui fait aussi "tiling" quand je veut.
    Alors par ex, KDE4 a une option tiling. Bon, l'intention est bonne, mais leur tiling marche pas bien du tout ;-)
    Mais bref, un desktop style KDE, Gnome ou XFCE avec un mode tiling configurable (on/off / par desktop etc) ca serait le plus utilisable selon moi. Ca evite aussi d'avoir des pbs avec les programmes type Gimp, on les fait tourner dans un desktop non-tiling pi vala..

    • [^] # Re: kde+tiling, etc

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Comme tout gestionnaire de fenêtre tiling, WMFS gère le layout free (mode classique si tu préfère, appelé parfois float).

      Tu peux si tu le désire cacher l'infobar de WMFS et utiliser un autre logiciel plus eye-candy (par exemple tint2 ?) en tant que systray/infobar/etc...
      WMFS est très souple tu peux faire ce que tu veux avec :)

  • # WMFS, acte V : Les menus

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    WMFS, acte V : Les menus : http://ur1.ca/3vuen

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.