Sondage Êtes vous plutôt Libre ou Open Source ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
8
28
nov.
2013

Parlez-vous plutôt de logiciels Libres ou Open Source, ou bien autre chose d'ailleurs ?

  • Logiciel Libre / Free Software (4 libertés) :
    1254
    (41.0 %)
  • Logiciel Open Source (10 critères de l'OSD) :
    358
    (11.7 %)
  • DFSG (Debian Free Software Guidelines) :
    231
    (7.5 %)
  • FLOSS (Free Libre Open Source Software) :
    116
    (3.8 %)
  • FOSS (Free Open Source Software) :
    48
    (1.6 %)
  • RAF, tant que c'est gratuit (Domaine Public/Shareware/Freeware/Open Bar) :
    105
    (3.4 %)
  • RAF, tant que j'ai les sources :
    214
    (7.0 %)
  • OSEF :
    143
    (4.7 %)
  • Oui :
    593
    (19.4 %)

Total : 3062 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Tout à fait

    Posté par . Évalué à 7.

    Absolument ;)

  • # OSD = DFSG

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Comme la tradition veut qu'on commence par critiquer les options du sondage avant de vraiment donner son avis, je me lance ;)
    Pour préciser que l'OSD n'est qu'une réécriture des DFSG, comme indiqué sur la page suivante :
    http://www.debian.org/social_contract#guidelines

    Sinon, malgré mon Debianisme acharné je reste un fidèle de la définition de la FSF (et je suis conscient que ma distribution n'est pas libre selon les critères que j'utilise).

    • [^] # Re: OSD = DFSG

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Sinon, malgré mon Debianisme acharné je reste un fidèle de la définition de la FSF (et je suis conscient que ma distribution n'est pas libre selon les critères que j'utilise).

      Personellement je n'utilise pas la même définition de libre pour une distribution que pour un logiciel.

      Pour le logiciel j'aime bien la définition avec les quatre libertés (simple mais puissante), et c'est pour ça que j'utilise des logiciels qui les respectent (en mettant de côté le BIOS, je dis ça au cas où).

      Mais pour une distribution, à mon sens, libre c'est que les logiciels autour du système de paquets sont libres, qu'elle facilite la tâche de n'avoir que des logiciels avec des licences qui nous plaisent installés si on veut (comme avec la variable ACCEPT_LICENSE de gentoo ou plus grossièrement avec la section main de debian), mais n'empêche pas d'installer des logiciels non-libres via le système de paquets. Ça peut sembler absurde, mais j'aime que ma distribution (en l'occurrence gentoo) soit ouverte aux différents choix philosophiques, même si cela m'est inutile, car pour moi, ce que représente une distribution c'est la liberté du choix des logiciels.

      • [^] # Re: OSD = DFSG

        Posté par . Évalué à 10.

        Exactement. Un browser libre ne limite pas l'accès aux sites non-libres…

      • [^] # Re: OSD = DFSG

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Personellement je n'utilise pas la même définition de libre pour une distribution que pour un logiciel.

        La FSF non plus.

        Pour un logiciel, leur définition est la définition « classique » (les quatre libertés, tout ça) sur laquelle à peu près tout le monde est d’accord, éventuellement à quelques nuances de formulation près.

        Pour une distribution, leur définition est explicitée dans leurs free system distributions guidelines, avec lesquelles pas grand’monde ne semble d’accord (en particuliers les développeurs de distributions).

    • [^] # Re: OSD = DFSG

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Les DFSG et l'OSD étant effectivement identiques en pratique — les seules différences relèvent de la réécriture mécanique des formulations pour l'adaptater à autre chose que la seule distribution Debian — il est important de remarquer que ces règles, si précises soient-elles, nécessitent malgré tout une interprétation spécifique pour les cas de licences les plus limites, c'est à dire pensées comme libres mais avec des bugs dont on se demande s'ils ne compromettent pas cette liberté. C'est la raison pour laquelle certaines licences peuvent être considérées différemment par Debian et par l'OSI.

  • # Open Source Education Foundation

    Posté par . Évalué à 7.

    Merci de la mentionner ! :)

  • # OSEF complètement

    Posté par . Évalué à -5.

    Sérieux, l'important, c'est de les développer et les utiliser. Mais se prendre le chou pour savoir comment c'est qu'on les appelle les 'ti logiciels, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Dans le même style on peut aussi troller pour savoir si on doit dire Linux ou GNU/Linux, si le plus gentil c'est Stallman ou Torvalds, si le plus méchant c'est Microsoft ou Apple. Donc OSEF. Je me ferai (comme d'habitude) moinsser, mais OSEF :)

    • [^] # Re: OSEF complètement

      Posté par . Évalué à 8.

      Je pense que la question ce n'est pas comment on les appelle, mais plutôt quels sont tes critères pour être satisfait des libertés accordées par un ensemble de licences (et donc que tu as envie de l'utiliser ou de développer les logiciels qui utilisent ces licences). C'est comme les débats pour savoir si tu préfères les licences BSD ou GPL, mais un niveau au-dessus.

  • # Ça a l'air bien compliqué tout ça. J'ai rien compris.

    Posté par . Évalué à 6.

    Ça ressemble un peu à une discussion de trotskistes sur la nature de la propriété privée du choux par les paysans russes en 1921. Dans tout les cas, je suis d'accord, c'est pour ça que j'ai voté oui.

  • # Simplicité et clarté

    Posté par . Évalué à 8.

    J'ai voté pour "Logiciel Libre" pour une raison pragmatique : la concision, la simplicité et la clarté des 4 libertés définies par la FSF.

    Pour dire à peu près la même chose (à trois sodomoucheries près), l'OSD et les DFSG sont beaucoup plus touffues.

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Simplicité et clarté

      Posté par . Évalué à 5.

      "sodomoucheries" : je trouve ça moche.

      Ah, autre sujet de discorde (synonyme : sondage)

      Etes-vous plutôt :

      • sodomoucheriste
      • diptérosodomite
      • tétrapilectomite
      • capillotétratomite
      • quadricapillosectomite
      • tétratrichotomite
      • ou carrément céphalonaniste.
  • # Free as freedom

    Posté par . Évalué à -6.

    Pour moi ce sont les personnes qui comptent.

    Même si je comprends pas tout ce que Stallman dit, je vois tout les coups qu'il a fait. C'est prodigieux.

    Ou en serait si Thorvalds avait "laché l'affaire" face à Minix ou Microsoft ?

    Ces personnes sont déterminées et tenaces.

    Le Eric Raymond, que fait-il aujourd'hui ?

    Le problème est l'argent ou le financement. Tout tourne autour de ça.

    Je remercie les contributeurs des 7000 paquets de Fedora qui m'ont sauvés de la base registre et des points de sauvegarde.

    Amen.

  • # tout dépend

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    A voir si la what the fuck s'inscrit dans la démarche formalisée en ce sondage sous la sémantique d'"on s'en fout", ou si nous considérons ici ladite licence comme affirmation de puissance du libre dont l'esprit surpasse même l'esprit des lois?

    • [^] # Re: tout dépend

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 03/12/13 à 11:42.

      À la lecture de cette licence qui s'énonce si simplement et avec tant d'élégance, il semble évident que les quatre libertés sont dûment respectées, et que l'objectif ne pouvait être autre.

  • # Pas la ligne qui va bien dans la liste (classique)

    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 12/12/13 à 12:06.

    Je n'avais pas la ligne qui va bien dans la liste (classique), pour moi je suis pour toute licence compatible FSF / OSD / DFSG, après vous mettez le nom que vous voulez (j'ai choisi "FLOSS" dans la liste, mais ça me semble pas exactement synomyme de ma pensée).

    Que ça soit validé par les 3 (surtout DFSG en fait, qui est en dehors de la bataille libre vs Open-Source) permet d'éviter les décisions politiques (non parce que certes OSI accepte des licences plus que limites voir les commentaires plus haut, mais la FSF va bien plus haut en étant d'un faux-cul libriste pas possible avec leur GFDL ayant des sections invariantes, je n'ai pas d'exemple limite pour Debian, trop cleans eux!)

    Bref : je "suis" ce qui est commun entre libre, Open-Source et DFSG, na.
    (devrais-je me mettre à ajouter Fedora?)

  • # Tant que c'est gratuit

    Posté par . Évalué à -3.

    Salut, c'est que je suis radin mais quand on peut avoir un logiciel qui marche bien et qui est gratuit, on se moque un peu qu'il ne soit pas open-source.
    Excepté si on est développeur ou qu'on s'inquiète des infos qu'il pourrait transmettre à un tiers.

    • [^] # Re: Tant que c'est gratuit

      Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 13/12/13 à 19:19.

      on se moque un peu qu'il ne soit pas open-source

      euh… Non, on est sur un site pro libre quand même…
      C'est comme dire sur un site écolo que tu as rien à faire de l'ecologie tant que c'est gratuit, tu es un peu hors sujet.
      Surtout que libre ne veut pas du tout dire gratuit.

      Excepté si on est développeur ou qu'on s'inquiète des infos qu'il pourrait transmettre à un tiers.

      Ou qu'on veut pouvoir demander à une développeur autre que le principal de faire un truc qu'on a envie.

      Bref, tu en as rien à faire du libre, donc la question ne te concerne pas, c'est surtout ça.

  • # Free/libre software

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En français, on a la chance de ne pas avoir le même mot pour libre et gratuit. En anglais, le mot « libre » est aussi utilisé. Par exemple « libre software », ou « free/libre software ».

    Et avec des applications comme LibreOffice, il faut espérer que le mot libre rentre plus facilement dans le vocabulaire des anglophones (pour les adeptes du libre en tout cas).

    « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.