Journal CalcPvAutonome : appel à la traduction

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
24
3
fév.
2018
Ce journal a été promu en dépêche : CalcPvAutonome : appel à la traduction.

CalcPvAutonome est un logiciel libre (licence Beerware) et gratuit de dimensionnement d’installation photovoltaïque (électrique solaire) en site isolé (autonome). Il se veut transparent dans la méthode, pédagogique et surtout détaché de toute structure commerciale (rien à vendre après/pendant le dimensionnement…)

CalcPvAutonome a fait pas mal de chemin depuis sa création. Au départ, il ne savait pas récupérer les données d’ensoleillement au-delà de la France métropolitaine. Devant le nombre de demandes grandissant d'outre hexagone, j’ai pris mon clavier et maintenant (...)

Faites tourner les PCB !

43
12
déc.
2016
Matériel

Dans un circuit numérique, il y a toujours une dose d’analogique. Une carte toute faite comme une Arduino, ou une Raspberry Pi, ne suffit pas — ou alors, il faut gérer de la puissance — on doit donc créer une carte.

Cette carte aura besoin de connecteurs, de composants, d’énergie et d’être réalisée.

Les actifs, au boulot !

41
5
déc.
2016
Science

Dans un circuit numérique, il y a toujours une dose d’analogique à l’interface avec le monde extérieur. Les composants discrets, dits actifs, sont à base de transistors et, dans le cadre d’un système numérique, permettent de manipuler la puissance (les signaux forts) ou d’amplifier les signaux faibles des capteurs.

Fondamentalement, il n’y a pas vraiment de différence entre les technologies MOS des microcontrôleurs et celle des transistors de puissance. C’est toujours du MOS. Sauf qu’une des technologies permet de conduire plus de courant, à plus haute tension, tout en dissipant mieux la chaleur.

Montrez vos bobines

49
30
nov.
2016
Matériel

Même pour un circuit numérique, il y a une dose d’électronique d’analogique. « Malheureusement », penseront certain. Voyons les bobines, selves ou inductances.

Une bobine est un dipôle, qui n’a pas de sens de branchement. Sa grandeur principale se mesure en henry (H), dont le nom est hérité du physicien américain Joseph Henry. Elle va de quelques picohenry (pH), à quelques henry (H). La petite équation est U = L × ∂i/∂t.

Les diodes ne sont pas toutes des lumières

60
22
nov.
2016
Matériel

Même pour un circuit numérique, il y a une dose d’électronique analogique. « Malheureusement », penseront certains. Voyons le cas des diodes.

Une diode est un dipôle (un bipède électronique), qui a un sens de branchement. Elle existe sous plusieurs formes, avec une tension de référence, à partir de laquelle, le courant qui la traverse peut s’envoler, la tension restant fixe, et la diode se comporte presque comme un fil.

Les ateliers du labx : 1 - l’oscilloscope numérique

30
21
nov.
2016
Do It Yourself

Cette dépêche propose de passer en revue un des ateliers du hackerspace L@Bx concernant l’oscilloscope numérique : son bon usage & son utilité. Un oscilloscope est un appareil qui mesure une tension par rapport au temps. C’est l’outil indispensable de l’électronicien, il permet de visualiser l’allure d’un signal :

  • une commande de servomoteur ;
  • une trame UART ;
  • etc.

Après quelques rappels de base en électricité, nous verrons dans cet article comment fonctionne un oscilloscope numérique et quelques cas d’utilisation de recherche d’erreurs dans une carte Arduino.

Journal Sortez vos capacités

76
17
nov.
2016

Pour un circuit numérique, il y a toujours une dose d’électronique analogique. “Malheureusement”, penseront certain. Découvrons les condensateurs.

Un condensateur est un bipède, qui a un sens de branchement la plupart du temps, selon la technologie employée, contrairement à la théorie. Sa grandeur principale se mesure en farads (F). Elle va de quelques picofarads (pF) à quelques centaines de farads (F).

La petite équation est I = C*du/dt, l’intensité est proportionnelle aux variations de tension, ou Q = C*U, la (...)

Journal Toute résistance n’est pas futile.

94
16
nov.
2016

Dans un circuit numérique, il y a une dose d’électronique analogique. “Malheureusement”, penseront certains. Voyons les résistances.

Si on veut utiliser un microcontrôleur pour un projet de robotique ou de domotique, on doit parfois créer sa propre carte numérique, ou créer une carte de périphérique, connecté à une carte numérique plus dense comme l’Arduino ou la Raspberry Pi.

Le but de cet article est de montrer les pièges et embûches à éviter, lorsque l’on essaye d’appliquer la théorie.

Une résistance (...)