Journal ArchLinux et BananaPi

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
20
20
avr.
2016

Hello World,

Depuis pas mal de temps les cartes ARM ont le vent en poupe, qui ne connait pas le RaspberryPi

D'autres cartes parallèles existent, comme le BananaPi M1, qui offrait à l'époque, avant le RPi2, un CPU plus puissant, plus de RAM, et surtout un port SATA.

Pour que tout le matos fonctionne il fallait se baser sur le noyau modifié par le constructeur en 3.4.90.
Néanmoins le kernel standard apporte plein de nouveautés à chaque version et on (...)

Forum général.cherche-matériel Raspberry ou Banana pi + module Razberry + écran : où acheter en France

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
0
26
jan.
2016

Bonjour,

Pour une installation domotique, je souhaite mettre en place un raspberry ou équivalent avec le module Razberry (interface avec des composants z-wave) + écran tactile + disque SATA (d'où mon orientation vers un Babana Pi).

Problème : je cherche à me fournir chez un unique revendeur, et je préfère m'adresser à des revendeurs "non amazon".

Qui peut m'orienter vers des revendeurs ?

J'ai contacté différents fournisseurs :
- http://yadom.fr qui m'a répond "on va voir avec le constructeur" - je (...)

Journal Première version XBMC fonctionnelle sur Banana Pi (version alpha)

26
14
août
2014

Après plusieurs heures de tests et d’optimisations, nous avons le plaisir de vous informer qu’une première distribution XBMC stable est disponible. Celle-ci est basé sur Android, et utilise l’accélération matérielle pour le décodage vidéo.

XBMC supporte un large choix de formats multimédia et incorpore des fonctionnalités telles que les listes de lecture, les visualisations audio, les diaporamas d’images, les prévisions météo et toute une série d’extensions tierces. En tant que Media center, XBMC peut lire la plupart des formats de (...)

L’arrivée du BananaPi

44
3
juil.
2014
Technologie

Beaucoup parleront d’un simple clone du Raspberry Pi, mais il serait plus pertinent de le définir comme un cousin. Le BananaPi n’a pas la prétention de révolutionner le monde des SBC (Single Board Cumputer), mais d’y apporter les améliorations attendues : de la modularité, de la simplicité et de très bonnes performances.

Avec 1 Gio de mémoire vice, les soucis de rapidité de certaines cartes sont oubliés, son processeur ARM A20 offre une multitude de possibilités en termes d’applications et un excellent rapport entre puissance de calcul et performance énergétique. Il possède également une prise SATA pour brancher un disque dur qui nous permettra aussi de stocker plus de données que sur une simple carte SD. Nous pourrons aussi y installer le système d’exploitation, pour un démarrage et un accès aux données plus rapide.

Grâce à ses atouts, le BananaPi pourrait devenir un des mini‐ordinateurs les plus utilisés. Il a fait une entrée plutôt réussie dans le monde des SBC puisque, d’après un sondage de Linux.com, il se classe cinquième des mini-ordinateurs préférés des lecteurs du site, et ce seulement quelques mois après sa sortie.