Pythran 0.6 - compilation de noyaux scientifiques écrits en Python

34
6
nov.
2014
Python

Pythran est un compilateur pour les noyaux de calcul scientifique écrit en Python. Il permet d'écrire des modules dans un large sous-ensemble de Python + Numpy, d'ajouter quelques lignes de commentaire pour spécifier les types des fonctions exportées, enfin de compiler l'ensemble pour obtenir un module natif capable (parfois !) d'utiliser efficacement multi-cœurs et unités vectorielles. Le reste de la dépêche décrit le fonctionnement du compilateur, les évolutions récentes et propose une comparaison avec les alternatives : Cython, numba et parakeet.

Journal GCC vs LLVM

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
56
30
juin
2014

Vladimir Makarov, qui bosse sur les compilateurs pour Red Hat, vient de poster le résultat de son évaluation entre les dernières versions de GCC et LLVM.

Le mail d'annonce est ici, les tableaux pour x86-64 et ARM (32 bits) sont postés sur son site tandis que la page de conclusion est là.

Résumé du duel opposant GCC 4.9 et LLVM 3.4 :

  • LLVM est bien plus rapide que GCC lors de la compilation.
  • GCC génère du code plus (...)

Sortie du Glorious Haskell Compiler 7.8

Posté par . Édité par Piezo, BAud, Bruno Michel, Benoît Sibaud, Lucas, tuiu pol, ZeroHeure et Xavier Claude. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
51
13
avr.
2014
Technologie

Ghc, le Glorious Haskell Compiler est sorti le 9 avril 2014 en version 7.8.1. Il s'agit du compilateur le plus populaire pour le langage Haskell. Haskell est un langage de programmation purement fonctionnel, avec un système de types sophistiqué. C'est le principal langage généraliste à utiliser une stratégie d'évaluation non-stricte par défaut : la valeur d'une expression n'est calculée que si elle est nécessaire.

Sortie de TinyCC 0.9.26

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
61
18
mar.
2013
C et C++

TinyCC est un compilateur C léger et rapide qui, en plus de ces qualités, a deux particularités originales :

  1. il permet de compiler et d'exécuter du code à la volée (option -run) ;
  2. en plus de l'exécutable, il est disponible sous forme de bibliothèque (libtcc) afin d'être embarqué dans d'autres programmes.

TinyCC a été écrit à l'origine par Fabrice Bellard, qui ne participe aujourd'hui plus à son développement. Les nouveaux développements sont assurés par une communauté de développeurs organisés autour d'une liste de diffusion et d'un dépôt Git dont l'une des branches est ouverte aux publications externes. Le vendredi 15 février 2013, l'un de ces développeurs, Thomas Preud'homme a annoncé la sortie d'une nouvelle version du compilateur, estampillée 0.9.26. Nous avons posé quelques questions à Thomas, dont les réponses figurent en deuxième partie de dépêche après l'exposé des nouveautés de cette version.

Journal Un cours en français sur la compilation : ne boudons pas notre plaisir !

60
16
déc.
2012

Pour me déculpabiliser de quelque procrastination sur le réseau des réseau - bref, j'ai moulé sur le Web -, je regarde parfois des conférences scientifiques, le net en regorge pour qui a le temps de chercher. Une pourra peut-être vous intéresser : elle est donnée au collège de France par Xavier Leroy, sur la compilation et le typage.

Pour les pressés, tout de suite le lien la Conférence.

De l'assembleur aux langages de haut niveau !

Xavier Leroy retrace rapidement (...)

Journal GCC++ (gcc in cxx)

Posté par .
19
17
août
2012

Salut vendredi !
Quelle belle journée, c'est la canicule, beaucoup sont ceux se préparant à aller siroter des perroquets dans leurs piscines. Et certains pourraient croire à une insolation en lisant que la branche de GCC en C++ vient d'être fusionnée dans la branche principale.

Bbon ok, c'est un peu exagéré, mais en même temps mieux laisser s'exprimer les "connoisseurs".

Voilou, c'est tout.
Hop.

http://gcc.gnu.org/wiki/cxx-conversion

Journal pythran: python -> c++

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
30
8
juil.
2012

La lecture quotidienne des journaux m'avertit qu'il y a de nombreux pythonistes dans le coin, alors…

Dans ma pratique régulière du Python (et n'oubliez pas : manger 5 langages par jour pour être bien en forme !), je prends un grand plaisir à coder des algos à base de liste / ensembles / dictionnaires le tout dans une petite sauce fonctionnelle. C'est loin d'être la seule façon de programmer en Python mais c'est comme ça que je fais.

Bien sûr, tout (...)

Journal Conférence EURO-LLVM 2012 : Les vidéos sont là !

Posté par . Licence CC by-sa
6
25
mai
2012

Pour ceux qui n'ont pas pu assister à la conférence Euro-LLVM 2012, les vidéos sont enfin arrivées et disponibles sur la page de la conférence !

Un résumé de chaque intervention est disponible sur la dépêche sortie il y a quelques jours.

Perso, j'ai hâte d'être à ce soir pour regarder la vidéo « Refactoring C++ with Clang » du mec de Google.

Bon week-end à tous !

P.S. : C'est au format Quick Time (dû à Apple ?) ; je ne sais pas trop (...)

LLVM 3.1 et Conférence EURO-LLVM 2012

Posté par . Édité par rewind, baud123, Sylvestre Ledru, Nÿco, Florent Zara, Benoît Sibaud et patrick_g. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
55
23
mai
2012
Technologie

LLVM est une suite de compilation, c'est-à-dire un ensemble de bibliothèques et d'outils pour construire des compilateurs, des assembleurs, des éditeurs de liens, etc. Et quand on parle de LLVM, on parle forcément de Clang, le compilateur C/C++/ObjectiveC/ObjectiveC++ attitré du projet LLVM. Clang, par rapport à GCC, compile plus vite mais génère du code moins rapide, le vrai intérêt de Clang réside dans la clarté des messages d'erreurs.

La seconde partie de cette dépêche détaille les nouveautés de la version 3.1 de LLVM et Clang, sortie le 22 mai 2012 et propose un compte rendu de la toute première conférence Euro-LLVM (avril 2012).

LLVM et Clang 3.1 sont téléchargeables ici et respectivement (les utilisateurs de Debian Sid n'ont évidemment qu'à faire un apt-get install llvm-3.1 clang)

[NDA: un grand Merci à rewind qui a rédigé, entre autres, toute la couverture de la conf Euro-LLVM. Merci également à patrick_g, reno, Nÿco, baud123 et Sylvestre Ledru pour leurs corrections et leurs précisions.]

LLVM 3.0

Posté par . Édité par nazcafan, baud123, Manuel Menal et Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
55
2
déc.
2011
Technologie

LLVM, pour Low Level Virtual Machine, est une suite de compilation qui commence à se faire une place à côté du vénérable GCC. Sa grande modularité, comparé au monolithique GCC, permet d'écrire facilement un compilateur, en utilisant la représentation intermédiaire de LLVM, et en faisant appel ensuite aux optimisations et à la génération de code de LLVM.

Le projet arrive maintenant à une certaine maturité grâce à cette version 3.0 qui apporte beaucoup de nouveautés. Il est à noter que la numérotation suit le schéma d'OpenBSD, c'est-à-dire que la version 3.0 suit la version 2.9, ce n'est donc pas une version majeure – malgré les modifications plus importantes qu'à l'accoutumée – qui sont détaillées dans la seconde partie.

Rencontre des utilisateurs européens de LLVM 2011

Posté par . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
18
30
sept.
2011
Technologie

Le 16 septembre dernier a eu lieu la première rencontre des utilisateurs européens (2011 European User Group Meeting) de LLVM — Low Level Virtual Machine —, la suite de compilation alternative à GCC. Sept présentations ont eu lieu à Londres devant pas moins de 80 personnes. La deuxième partie de la dépêche détaille quelques‐unes de ces présentations.

À noter que la prochaine réunion des développeurs LLVM aura lieu le 18 novembre 2011 à San José en Californie, soit deux jours après la date de sortie prévue de LLVM 3.0 qui apportera plein de nouveautés.

PCC 1.0 est sorti… depuis le 1er avril !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
24
16
juin
2011
C et C++

Comment cette information majeure a‐t‐elle pu échapper aux journaux de LinuxFr ? À l’avenir, il faudra garder l’œil ouvert, car le futur est aussi prometteur

Pour plus d’infos, la dépêche précédente était déjà bien complète !

Avec un compilateur C simple, portable, et sous licence compatible, les *BSD pourraient se libérer de la dépendance à GCC qui pose problème (infrastructure compliquée… comme de la licence GPLv3 ?!). Comme rappelé dans les questions aux développeurs OpenBSD, les espoirs se tournent également du côté de LLVM / Clang, qui progresse vite.

Un autre petit compilateur léger, rapide et pratique, quand on ne veut pas déployer toute l’armada GCC pour jouer sur un poste : TCC !

Plus aucune raison pour ne pas contribuer à des projets en C (sous BSD) ?!

Journal Les compilateurs PathScale C/C++ et Fortran vont être libéré

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
28
14
juin
2011

La société PathScale a annoncé lundi 13 juin que sa suite de compilateur EKOPath 4 serait maintenant disponible en open source. J'ai pas trouvé de trace de la licence choisie... Bref, il faut leur laisser le temps de mettre leur site web à jour.

Ceci est très intéressant car cette société est orienté sur le calcul haute performance.

http://www.pathscale.com/ekopath4-open-source-announcement

A suivre de près donc...

LLVM 2.9 !

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
45
8
avr.
2011
Technologie

La version 2.9 de LLVM vient de sortir et a été annoncée par Chris Lattner le 6 avril !
Pour ceux qui se posent encore la question, LLVM est une suite de compilation concurrente de GCC, sous licence UIUC (semblable à BSD), qui a pour but de produire des briques de bases modulaires pour construire toute sorte de programmes : compilateurs, debugger, assembleur, etc. L'aspect hautement modulaire permet également de pouvoir travailler sur une petite partie et d'en faire bénéficier toutes les autres. C'est notamment le cas des optimisations : en effet, LLVM utilise une représentation intermédiaire (IR) parfaitement spécifiée et les optimisations se font sur cette représentation. Et ce n'est qu'un des nombreux avantages de LLVM.

Cette version 2.9 permet de consolider plein d'aspects de LLVM. Parmi les nouveautés principales, on notera :

  • la génération de code a été améliorée, en particulier pour l'architecture ARM ;
  • l'optimisation au moment de la liaison (LTO) a été améliorée également ;
  • un nouvel allocateur de registre a été écrit, mais n'est pas activé par défaut pour cette sortie ;
  • l'infrastructure Machine Code est désormais utilisée par défaut pour produire du code objet directement (plutôt que de passer par un assembleur externe) ;
  • Clang, le compilateur C/C++/Objective-C/Objective-C++ gère le C++0x de mieux en mieux, avec l'ajout des rvalue references et des variadic templates ;
  • LLDB, le débugger du projet LLVM, atteint un certain stade de maturité alors que ce n'était qu'un projet larvaire à la dernière sortie.