Worldwide Meteor 1.0 Day le 6 novembre 2014 chez Numa (Paris)

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Benoît Sibaud. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
10
5
nov.
2014
JavaScript

Rejoignez nous à Paris jeudi 6 novembre vers 18h30 chez Numa pour un événement unique : le Worldwide Meteor 1.0 Day ! Meteor est une plate‐forme open source facilitant le développement d’applications modernes Internet et mobiles en JavaScript.

Toute la communauté Meteor organise des meetups simultanément à travers le monde le 6 novembre ; ouvert à tous ceux qui sont intéressés à en apprendre plus sur la plate-forme Meteor.

Vous aurez la chance de rencontrer des développeurs d'applications réalisées avec Meteor, jouer avec les nouveaux exemples et tutoriels ainsi que de participer à une session de questions/réponses via Hangouts avec un développeur du Meteor Development Group et d'experts de la communauté.

Journal Google+ Hangouts et Jabber/XMPP

Posté par . Licence CC by-sa
9
16
juin
2013

Cher journal, j’ai déjà révélé que bien que libriste (à mon petit niveau), mon ordinateur principal était un macbook . Je profite d’une nuit d’insomnie pour aggraver mon cas et préciser que je reste un grand admirateur de Google malgré tout ce qu’on peut leur reprocher (notamment, et au même titre que Apple, Amazon, … de payer beaucoup trop peu d’impôts). Je plaiderais ma défense en invoquant deux circonstances atténuantes : 1) on a tous nos petites contradictions, autant les (...)

Journal Google Hangouts remplace Talk: la fin de la fédération XMPP ?

Posté par . Licence CC by-sa
37
21
mai
2013

Pour sa conférence annuelle I/O, Google a lancé Hangouts, sa nouvelle tour de babel sensée unifiée l’ensemble de ses services de messagerie (Google Talk, Google+ Messenger, et Google+ Hangouts). Mais celà a un coût: la fin du support XMPP. The verge a écrit un dossier revenant sur le lancement de Hangouts.

Sur Android, cette application semble suivre le modèle SMS. En effet, si l’intégration avec ceux ci n’est pas encore finalisée, de nouvelles permissions permettent d’ors et déjà à Google (...)