Journal The Niantic Project ou comment faire sortir les geeks de chez eux

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
8
14
déc.
2012

Récemment Google a lancé un projet totalement fou : faire sortir les geeks de chez eux ! Personne n'aurait osé ce pari risqué, mais c'est bien connu, Google a des moyens de persuasions que d'autres n'ont pas.

Ce projet connu sous le nom de "Niantic Project" a bénéficié d'un excellent teasing accessible sur http://www.nianticproject.com/ et pendant quelques jours les internautes ont imaginé toutes sortes d'hypothèses sur ce que pouvait bien être ce projet (l'hypothèse qui tenait la corde était alors basée (...)

Journal Écrire une page web de nos jours

Posté par (page perso) .
75
7
déc.
2012

Sommaire

Initialement je devais écrire le (...)

Petit état des lieux du NoSQL

64
7
mai
2012
Base de données

Pendant longtemps, les bases de données relationnelles ont été l'unique solution pour enregistrer des données, ou en tout cas, la solution adoptée par défaut par beaucoup de monde sans plus de réflexion sur le sujet. Pourtant, certaines personnes considèrent que le problème de stockage de données est en fait multiple et qu'il convient de se poser de nombreuses questions :

  • Est-ce que les données sont fortement structurées ou non ?
  • Quel est le ratio entre les lectures et les écritures ?
  • Est-il acceptable de perdre un enregistrement sur un million ? Sur un milliard ?
  • Est-ce que les données sont réparties sur plusieurs data-centres ?
  • Est-ce que la taille des données peut être multipliée par 10 en l'espace d'un mois ?
  • Quelle indisponibilité du service peut-on se permettre ?
  • Etc.

Les bases de données relationnelles proposent leurs réponses à ces questions ; elles peuvent paraître raisonnables dans bien des cas, mais pas toujours. Par exemple, les bases de données relationnelles sont très mal adaptées quand on veut privilégier les performances plutôt que la garantie d'écriture des données.
Aussi, pour répondre à ces problématiques différentes, un mouvement, NoSQL, a proposé d'adopter des outils différents, spécialisés pour certains cas d'usage. Certaines bases de données NoSQL sont destinées à traiter d'énormes volumes de données, d'autres sont conçues pour maximiser le nombre de requêtes par seconde qu'un serveur pourra traiter, etc. Notons en particulier que la plupart des plus gros sites web ont quitté le monde relationnel (Google, Facebook, Twitter, Amazon), ce qui tend à valider le besoin d'avoir d'autres outils que les bases de données relationnelles.

Logo nosql

NdA : Merci à Christophe Turbout, Thomas Douillard, Buf, olivierweb, Spack, baud123, Bruno Michel, mike.simonson et rakoo pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche

Journal Répliquer des fichiers sur n machines via bittorrent

Posté par . Licence CC by-sa
37
22
sept.
2011

Bonjour à tous.

Confronté pour mon boulot à la problématique consistant à répliquer une arborescence de fichiers sur un grand nombre de machines réparties sur des sites géographiques différents et ce en un minimum de temps, j'ai d'abord eu recours à rsync. C'est pratique, on contrôle finement son utilisation de la bande passante mais lancer n copies en parallèle à partir d'un serveur, ça charge beaucoup ce dernier et, au final, la réalisation de toutes les copies prend pas (...)

10er10 : un « Deezer » libre et performant

Posté par . Modéré par Mouns. Licence CC by-sa
44
26
avr.
2011
Son

Qu’est‐ce que 10er10 ?

10er10 est un clone de Deezer libre, développé par Dready92. Il est 100 % Web 2.0, il tourne sous Node.js et utilise une base de données NoSQL, en l’occurrence CouchDB. Pour ce qui concerne la diffusion du son, 10er10 utilise la balise <audio> d'HTML5, donc vous pouvez dire au revoir à Internet Explorer 6 et autres navigateurs qui ne gèrent pas les dernières avancées d'HTML5.

À quoi ça ressemble ?

Rennes : Rails bar #16 — 14 avril

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet.
7
5
avr.
2011
Ruby

Si je veux apprendre le judo, je vais m’inscrire au dojo du coin et y passer une heure par semaine pendant deux ans ; au bout de quoi, j’aurai peut-être envie de pratiquer plus assidûment.
Si je veux apprendre la programmation objet, mon employeur va me trouver une formation de trois jours à Java dans le catalogue 2004.
Cherchez l’erreur.
-- Laurent Bossavit

Source : http://wiki.agile-france.org/cgi-bin/wiki.pl?LeProjetDuDojo

Rennes On Rails semble avoir trouvé son format avec le « Randori ».

Comme à chaque fois :

  • propositions de sujets ;
  • vote ;
  • travail ;
  • retour d’expérience.

Journal Javascript: mais pourquoi ?

Posté par . Licence CC by-sa
20
25
fév.
2011

Cher Journal,

bien tes nouveaux atours.

Sinon, je me demandais. J'ai lu avec intérêt la news sur la sortie de Node.js. Ça tombe bien, je vais être amené à bidouiller avec ça dans les jours qui viennent.

Du coup, je jette un oeil au langage JavaScript. Pour le coup, il ne s'agit pas du JavaScript kikoo lol pour animer des pages web, mais de JavaScript de daicidor pour programmer des services internet facilement.

Et je déchante. Je ne parviens (...)