Journal Meteor 1.2 est sortie

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
16
25
sept.
2015

Meteor est sortie en version 1.2 ce 22 Septembre. Meteor permet de développer des applications complètes en Javascript coté client et coté Server. Il peut remplacer ce que l'on appelle une distribution MEAN (Mongodb, Express, AngularJs, NodeJS) mais l'installation est ici très simple.
Tout cela permet de créer des applications réactives (Voici quelques exemples)

Cette nouvelle version apporte son lot de nouveautés : support de l'ECMAScript 2015, meilleure intégration de cordova, plus rapide, support des moteurs de rendu (...)

PEPS, nouvelle solution libre de messagerie et partage de fichiers

Posté par . Édité par Nÿco, ZeroHeure et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
31
18
fév.
2015
Internet

Une nouvelle solution de communication libre est née : PEPS ! PEPS est développé par la société française MLstate, sous licence AGPLv3. Ce n'est pas forcément un remplacement des serveurs IMAP existants mais cela se place plutôt sur le champ de solutions de communication qui incluent les fonctionnalités suivantes :

  • messagerie (compatible avec SMTP). Voir la capture d'écran
  • partage de fichiers et répertoires. Voir la capture d'écran
  • gestion des équipes
  • gestion du chiffrement côté client
  • soin particulier à l'ergonomie et l'expérience utilisateur
  • extensibilité via API REST
  • fonctions sociales, à commencer par un mur pour les utilisateurs. Voir la capture d'écran

Journal PEPS : Une nouvelle solution de messagerie (et plus) pour Linux

Posté par . Licence CC by-sa
10
30
jan.
2015

Bonjour à tous,

On le sait tous, pour garder la maîtrise de ses données à commencer par ses mails, mieux vaut garder le contrôle de sa messagerie plutôt que d'utiliser un service "cloud" public. Idem pour le stockage de fichiers. Sinon, la NSA…

Il existe bien sûr des services et solutions prêtes pour assembler un service qui permette les fonctions de messagerie, partage de fichiers, idéalement intégré à la messagerie (du type Gmail + Google Drive), mais en général c'est (...)

Forum général.petites-annonces Stage - Développement web Python/AngularJS

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
10
21
déc.
2014

Bonjour,

Aujourd'hui c'est à mon tour de me prêter à l'exercice périlleux de l'offre de stage sur LinuxFR.

Type de l'offre : stage développement web
Localisation : Paris intra-muros avec possibilité de missions en province
Rémunération : 1500€/mois net
Date de disponibilité : mars 2015

La société

Scille, créée en 2014, est une société spécialisée dans le développement de progiciels sur mesure en mode web. Intervenant à la demande de grands comptes pour la refonte de systèmes obsolètes et coûteux (...)

Journal jb3, la tribune des beaux gosses

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
6
17
déc.
2014

Ah Nal, je t'écris pour te parler d'un nouveau drame!

Gros mythe

La malédiction des tribunes à encore frappée.

Tu ne le sais peut être pas, mais à l'aube des temps tribunaux, une moule dont le nom est aujourd'hui oublié a offensé les Dieux en créant le premier coincoin. Pour se venger, ils jetèrent sur leurs adorateurs et leur descendance une terrible malédiction:

Vous errerez désormais dans un monde caché. Chaque moule devra un jour ou l'autre développer un c2 (...)

Événement gratuit sur Mongo DB le 23 janvier

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Yvan Munoz et Nÿco. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
11
13
déc.
2013
Communauté

En 2010 Atol Conseils et Développements a été choisi, par un groupement de 25 régions française, pour réaliser une solution de production et diffusion du dossier de l'inventaire du patrimoine : GERTRUDE. Ce projet a été l'occasion pour les équipes d'Atol C&D de mettre en œuvre de nombreuses briques Open Source : GWT, OpenLayers, Google Guice, HornetQ, Morphia, Jetty, Lombok, Play! Framework, Solr et MongoDB.

Le 23 janvier 2014 dans nos locaux, à Gevrey-Chambertin, nous proposons une conférence technique gratuite baptisée « Labs Premier Cru ». Au programme : concepts NoSQL et MongoDB avec des ateliers pratiques pour en découvrir le potentiel.

Cette journée sera l'occasion de partager le retour d’expérience de l'équipe ayant travaillé sur ce projet, ainsi que d'échanger dans la convivialité.

Plus de détails en seconde partie!

Journal Symfony, AngularJS, ....

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
13
23
sept.
2013

Bonjour,

Erratum: Au début je pensais lancer juste un débat du style : AngularJS + Rest vs Symfony2. Mais je me suis dit que je pouvais faire plus et lancer plusieurs débats parler des différentes briques d'un projet existant.

Donc, dans le cadre du développement d'un site Internet e-commerce, j'ai fait du développement en utilisant le framework Symfony2. J'ai testé ce même framework avec une base de données SQL ainsi que la base de données NoSQL MongoDB (base de données (...)

Journal Témoignage d'expérience de nosql avec PHP et Mongodb

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
16
22
oct.
2012

Je fais du développement web amateur en php depuis quelques années maintenant et un ami développeur qui déteste coder pour le web et qui n'a pas le temps pour ça m'a récemment demandé de lui développer un site internet pour ses bêta-testeurs, quelque chose de simple où les utilisateurs auraient accès aux différents projets auxquels ils sont inscrits.

Je n'avais jusqu'à maintenant jamais eu le courage de m'attaquer aux bases de données et encore moins au langage sql, même si (...)

MongoDB sort en version 2.2

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Nils Ratusznik, Bruno Michel, jcr83, Cyprien, passant et NeoX. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
31
29
août
2012
Base de données

Une nouvelle version de la base de données MongoDB est sortie ce mercredi. Il s'agit de la version 2.2 qui fait suite à la version 2.0 (le versionnement adopte un système pair/impair : pair pour les versions stables, impair pour les versions en développement).

Pour rappel, MongoDB (humongous database) est une base de données développée par la société 10gen. Elle s'inscrit dans le mouvement NoSQL (Not Only SQL), très à la mode. Les forces de MongoDB viennent avant tout de sa simplicité : aucun schéma, installation simplissime, peu de concept complexes à maîtriser avant de l'utiliser. C'est un système de gestion de base de données orientée documents, extensible, écrit en langage C++ et distribué sous licence AGPL. Plus d'information sur la base de données sur Wikipedia ou sur le site de MongoDB.

Dans cette dépêche, nous étudierons les nouveautés proposées par cette nouvelle version. Les plus pressés iront consulter les notes de version tandis que les pointilleux pourront s'intéresser à la liste des bugs corrigés par cette version.

Journal NoSQL ou pas ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
26
29
avr.
2012

Je cherche à faire quelques projets orientés Web. Pour donner une idée, je compte partir sur deux projets :

Le but est de redécouvrir les technologies Web, un monde qui bouge beaucoup ces derniers temps, et enfin de me lancer avec Django.

La nouvelle mode des bases NoSQL me pousse à réfléchir sur l'utilisation de celles-ci. Cependant, étant sûrement trop formaté (...)

Sortie de MongoDB 2.0 RC

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
19
31
août
2011
Base de données

Moins de dix mois après la sortie de sa dernière version stable, l'entreprise 10gen a sorti la nouvelle mouture de sa base de données : MongoDB 2.0. Cette version ne propose rien de révolutionnaire, mais apporte tout de même un certain nombre de fonctionnalités appréciables. On retrouvera notamment :

  • la journalisation activée par défaut ;
  • l'amélioration de l'efficacité spatiale et temporelle des index ;
  • la gestion plus fine des priorités pour la réplication ;
  • et la datacenter awereness de certaines opérations.

NdM : MongoDB est publiée sous licence AGPL v3.0.

NdM : la version 2.0 de MongoDB n'est encore qu'en release candidate.

Cloud Foundry, la solution PaaS libre

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
29
22
avr.
2011
Ruby

VMWare a annoncé la sortie de Cloud Foundry, une solution libre de Platform-as-a-Service (PaaS). La PaaS permet de déployer des applications Web et gérer leur montée en charge, en abstrayant la gestion des serveurs, bases de données, runtimes des langages de programmation, serveurs applicatifs, etc.. VMWare va lancer une offre commerciale s’appuyant sur Cloud Foundry, mais vous pouvez aussi l’utiliser sur vos serveurs.

Cloud Foundry, sous licence Apache 2, est un ensemble de briques développées en Ruby : NATS, Cloud Controller, DEA, Router, Health Manager, etc., dont le fonctionnement est expliqué en seconde partie de cette dépêche.

En pratique, chaque serveur sera installé avec vcap, puis les applications sont déployées avec l’outil en ligne de commande « vmc » et peuvent utiliser les services mis à leur disposition. Actuellement, Cloud Foundry supporte Ruby on Rails, Sinatra, Node.js, Spring et Grails pour les applications, et MySQL, MongoDB, Redis et RabbitMQ pour les services.

Par exemple, déployer une application Rails se fait très simplement avec les commandes suivantes :

$ vmc target api.example.net   # Choisir que quel cloud on va déployer
$ vmc login                    # S'identifier auprès du Cloud Controller
$ vmc push                     # On demande à déployer l'application

Il faut ensuite répondre à quelques questions : quel est le nom de l’application ? Quelle est son URL ? Sur combien d’instances va-t-elle être déployée ? Quels services utilise-t-elle ? Puis, Clound Foundry va réserver les ressources, installer les gems nécessaires avec Bundler, lancer les services applicatifs puis mettre à jour sa table de routage. « vmc instances » permet également de modifier le nombre d’instances d’une application pour s’adapter à la charge qu’elle va avoir à traiter.

Au final, Cloud Foundry est une solution jeune (peu de frameworks et services disponibles pour le moment), mais VMWare semble prêt à respecter les règles du Logiciel Libre et prendre en compte les propositions d’améliorations des premiers utilisateurs.

En vrac : Drizzle, MongoDB et Webdis

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
23
20
mar.
2011
Base de données

Drizzle

Drizzle est un fork de MySQL allégé et spécialement adapté pour le web et les infrastructures Cloud. Contrairement à MySQL qui est la propriété d'Oracle, Drizzle est développé et conduit par la communauté. Parmi les autres différences avec MySQL, on peut également citer :

  • l'absence des vues, triggers et procédures stockées ;
  • la non prise en charge de Windows ;
  • un nouveau moteur, HailDB ;
  • une configuration optimisée par défaut pour 1024 connexions simultanées...

La version 2011.03.13 a été déclarée General Availability (GA), c'est-à-dire prête pour la production, et ce trois ans après l'annonce du fork.

MongoDB

MongoDB est une base de données NoSQL de type documents, sous licence GNU AGPL. La version 1.8 est sortie le 16 mars et apporte :

Webdis

Redis est une base de données de type clé-valeur, un memcached boosté aux stéroïdes. Webdis est une interface HTTP au-dessus de Redis, sous licence BSD.

Il permet d'interroger une base de données Redis en appelant un chemin de la forme /Commande/Argument1/Argument2/.../ArgumentN. Le retour sera par défaut du JSON, mais il est également possible d'utiliser du JSONP ou d'autres formats : HTML, texte brut, etc. Webdis intègre également une gestion des droits en fonction de l'adresse IP, de l'authentification HTTP ou des deux.

Gerrit, libaacs, MongoDB

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
15
19
août
2010
Communauté
Gerrit

Gerrit, dont la version 2.1.4 est sortie récemment, est un système de revue de code, sur le web, permettant la comparaison côte à côte et les commentaires de code. Il est basé sur Git, et est publié sous licence Apache 2.0.
Historiquement, Gerrit a commencé comme un ensemble de patch pour Rietveld, un outil de revue de code basé sur subversion. Le besoin d'ACL, non souhaité par l'auteur de Rietveld (Guido van Rossum), a poussé Gerrit à forker et à devenir un projet à part entière. Le passage en version 2 a été l'objet d'une réécriture complète de Gerrit pour passer du python au Java (Servlet J2EE) avec une base SQL.

libaacs

libaacs est un projet libre de recherche qui a pour but d'expérimenter et de comprendre la spécification « Advanced Access Content System » ou AACS, un système pour restreindre la lecture et la copie de la génération actuelle de disques optiques (Blu-ray, HD DVD). Les leaders du projet sont principalement des développeurs de Doom9, à l'origine de nombreux tests de référence des codecs vidéo. Libaacs n'offre pas de clefs ou de certificats qui pourront être utilisés pour décoder des contenus restreints.

MongoDB

MongoDB 1.6.0 est sorti, après la période de développement et de stabilisation de la série 1.5. Cette version apporte deux grosses améliorations pour la scalabilité et la disponibilité : le sharding ou partitionnement horizontal, très à la mode, et les Replica Sets pour mettre en place des clusters de haute disponibilité avec failover et recovery automatiques.

MongoDB 1.4, prêt pour la production

Posté par (page perso) . Modéré par j.
22
26
mar.
2010
Base de données
MongoDB est une base de données de type documents, sous licence GNU AGPL V3, et dont la version 1.4 vient de sortir. Elle s'inscrit dans le mouvement NoSQL, et propose des fonctionnalités très intéressantes :
  • Le stockage des documents se fait dans un format très proche du JSON (le BSON) et sans avoir à imposer un schéma ;
  • Les requêtes dynamiques sont d'une richesse fonctionnelle que je pense être équivalente au SQL, et de nouveaux opérateurs font apparition au fur et à mesure des versions ;
  • Il est possible d'indexer plein de choses, dont les objets internes et, nouveauté de la 1.4, des données géospatiales ;
  • Les requêtes peuvent être profilées ;
  • Il est faisable de stocker des objets binaires volumineux, comme des photos ou des vidéos, dans MongoDB grâce à GridFS ;
  • MongoDB supporte la réplication, le failover, et de manière expérimentale le sharding automatique ;
  • Des pilotes permettent de l'utiliser depuis de nombreux langages, dont le PHP, le Ruby et le Python.
Cela en fait une base de données solide, offrant des performances impressionnantes. Elle est déjà utilisée par de grands noms comme Sourceforge, EA, le New-York Time et bien d'autres. Elle me semble être particulièrement bien adapté pour le développement web (enfin, si vous visez à devenir le prochain twitter, Cassandra est probablement un meilleur choix). Certains prédisent même qu'elle pourrait prendre la place de MySQL dans ce domaine.