Sorties de Freedoom 0.11 et 0.11.1

Posté par . Édité par Davy Defaud, Thomas DEBESSE, Nils Ratusznik, ZeroHeure, Oliver H, Nÿco et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
20
6
mar.
2017
Jeu

Freedoom 0.11 est sorti le 16 février 2017. Freedoom est un projet visant à créer un ensemble de données libres pour les source ports du moteur de jeu FPS 3D Id Tech 1 publié par id Software en 1999 sous licence GPL (disponible aussi sous licence MIT sur GitHub) — autrement dit, le moteur d’un célèbre jeu des années 90.

Freedoom désigne aussi, suivant le contexte, l’ensemble des données publiées par le projet Freedoom, ou tout jeu complet composé d’un source port ainsi que des données de Freedoom.

logo freedoom

Freedoom est sous licence BSD-new. Notons que Freedoom: Phase 1 et Freedoom: Phase 2 sont des clones de jeux non libres, visant à être compatibles avec ceux‐ci — comme font beaucoup de jeux libres.

Le moteur de Doom 3 placé sous GPL v3

Posté par . Édité par Nÿco, Davy Defaud, Florent Zara, Benoît Sibaud et baud123. Modéré par patrick_g.
42
23
nov.
2011
Jeu

Quelques mois après la sortie du jeu Rage et de son moteur id Tech 5, id Software a publié les sources du moteur id Tech 4 sous licence GPL v3. Cet effort est dû principalement à John Carmack, fondateur d’id Software et grand fan de la GPL, et Timothee Besset, auteur des divers portages sous GNU/Linux des moteurs id Tech. Contrairement aux anciens moteurs écrits en C, celui‐ci est en C++.

Pour la petite histoire, la publication de ces sources a subi un contretemps, car un des algorithmes utilisés, appelé Carmack’s reverse, était lié à un brevet déposé par Creative Labs. Cet algo a d’ailleurs été découvert par John Carmack indépendamment de l’algo originel. Il a donc du réécrire cette partie du code pour avoir l’accord de leur département juridique.

Tant qu’on y est, si vous voulez vous plonger dans le code source de Quake 1 ou 2, Fabien Sanglard en a fait de très bonnes revues :