MusOpen réunit 75 000 dollars pour libérer Chopin, et cela ne fait que commencer !

61
20
sept.
2013
Audiovisuel

MusOpen est, comme écrit sur leur site web, une association à but non lucratif qui œuvre à rendre accessible la musique en créant des ressources libres et du matériel pédagogique, fournir des enregistrements, partitions et manuels scolaires, sans restriction de droit d'auteur.

En quelques mots, leur mission est de libérer la musique.

Là où MusOpen s'illustre particulièrement, c'est dans l'enregistrement et la publication d'interprétation libre d'œuvre musicale, en prenant les moyens nécessaires à une qualité exigeante.

Et le nouveau projet de MusOpen, c'est d'enregistrer l'œuvre de Frédéric Chopin, tout Frédéric Chopin !

NdM : Dans les commentaires Xavier G. signale également l'initiative Kickstarter visant à enregistrer une interprétation libre de l'oeuvre de Bach, Le Clavier bien tempéré.

Plébiscite, une œuvre libre en finale des jeux de la francophonie

Posté par . Édité par ZeroHeure et palm123. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
20
12
sept.
2013
Jeu

Les jeux de la francophonie se déroulent actuellement à Nice. Ils comprennent notamment une catégorie "création numérique". Les artistes libristes Grégory David, alias Groolot, et la sculptrice Sandra Guillen, qui l'épaule, ont été retenus pour représenter la France au cours de cette compétition. Le premier tour de la compétition leur permet d'arriver en finale.

Groolot produit de la musique dite concrète en faisant appel aux outils de la musique électronique. Plutôt que de se planter derrière un ordinateur portable, son premier spectacle Groolot en vrai présente un établi agrémenté de nombreux objets allant du seau de gravier aux figurines en métal et bois flotté créées par Sandra Guillen. Cet établi est toutefois un peu plus qu'un assemblage de bois et de métal, il comporte divers contrôleurs, micros et autres dispositifs reliés aux objets posés sur l'établi. Groolot pilote donc ses systèmes en tournant par exemple une roue de bicyclette ou en déplaçant une figurine sur l'établi. Il propose au final un spectacle d'ambiance à la fois visuelle et sonore où le spectateur essaie de trouver le lien entre ce qu'il voit et ce qu'il entend.

Journal Journal bookmarklong. France-culture : les pionniers de la musique électronique.

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
27
5
sept.
2013

Journaleuses sachant journaler, bonsoir.
On peut réécouter ici (plugin flash) cet atelier de la création, produit par Irène Omélianenkio, écrit par Évelyne Gayou et réalisé par Nathalie Battus :
http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-de-la-creation-musique-et-technologie-les-pionniers-de-l-electro-2013-09-04
On peut aussi utiliser downloadhelper, facilement wgeter sur la source, ou utiliser le rss.

Les vieux de la vieille (John Chowning, Max Mathews, Stockhausen…) y causent, un peu trop rapidement malheureusement. On entend causer de Fortran, de Perl, de SuperCollider (évidemment) etc. Ça saupoudre, c'est un peu grand-public, mais c'est (...)

Journal Betatest : Réveille le cyberponk

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
32
31
juil.
2013

Ce WEnd, préviens les voisins, met un postit dans l'ascenseur "Ce WEnd, un réveil de cyberponk est organisé ; nous nous excusons par avance de l'avalanche de décibels qui va s'abattre sur ce bâtiment et vous invitons à danser en rond ou à fuir en bon ordre".

Pré-requis

Il te faut :

  • Un ordinateur connecté à l'internet muni d'une carte son branchée sur des enceintes stereo
  • Deux packs de bière, la moins chère (important)
  • Une guitare japonaise à 100€ (facultatif)

Boire (...)

Journal Le séquenceur Qtractor version « Kilo Papa » est disponible

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
13
20
juil.
2013

Qtractor est un séquenceur multi-track Audio/MIDI. Il évolue vers l'objectif de couvrir l'ensemble des besoins d'un studio personnel. Il se base sur Alsa pour le MIDI et JACK pour tout le reste. Le paradigme classique de l'enregistrement multi-pistes est conservé, offrant une ergonomie facile à prendre en main (dès lors que l'on réussi à connecter ses premiers éléments ;)

Cette nouvelle version apporte de nombreuses nouveautés, dont :

  • Le support du greffon LV2 « Dyn-Manifest »
  • La possibilité de faire de l'édition « insertion (...)

Journal La fin de l'age d'or de la musique libre?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
11
23
juin
2013

Bonjour nal.

Ça y est, suis-je devenu un de ces vieux râleurs qui pensent tout le temps que c'était mieux avant?
Ou mon impression est-elle fondée: L'age d'or de la musique libre est derrière nous?

Souviens-toi, nal: Jamendo, Oxyradio, NIN, Dogmazic. Ça te rappelle pas quelque chose?

Tout ceci me semble un peut mort, ou devrait l'être pour un certain site web bleu orage violet.

Je m'explique:

Commençons par NIN, grand groupe de musique qui s'est séparé de son (...)

Sortie d'Ardour 3

37
14
mar.
2013
Audiovisuel

Ardour est un logiciel libre (licence GPL2) pour station de travail audio-numérique. Plus précisément, il s'agit d'un séquenceur enregistreur audio multi-pistes doté de toutes les fonctionnalités présentes sur les équivalents propriétaires professionnels. Il diffère de Cubase SX, par exemple, par une structure modulaire : là où Cubase ne propose qu'une vision de type matériel, Ardour permet l'utilisation de l'étage de gain et celui d'égalisation à n'importe quel moment de la chaîne de traitement par le biais des greffons. De courts comparatifs sont disponibles sur LinuxMAO, également sur Wikipedia La première version est sortie en 2005. Paul Davis, auteur initial et principal contributeur du projet, est aussi à l'origine du serveur de son JACK ainsi que du premier pilote de carte Hammerfall de RME, pour le noyau Linux. Ardour est disponible pour FreeBSD, GNU/Linux et MacOSX intel.

Ardour Logo 2013

Le projet est financé par le biais de dons qui peuvent se faire en une fois lors du téléchargement, ou bien par mensualités. On peut également choisir de ne financer qu'une fonctionnalité encore incomplète ou insatisfaisante. N'ayons pas peur des mots, l'emploi d'un superlatif n'est pas mal venu ici : Ardour est proprement fabuleux. Déplacer, étirer, copier, aligner, couper, fondre, clicher, zoomer, transposer, quantifier, balancer, glisser, tomber, … Gérer un nombre de flux dont il sera difficile d'atteindre les limites, en instruments, pistes, groupes de pistes et bus… Jouer avec de très nombreux formats, travailler directement avec le midi. Utiliser des standards audionumériques sans peine. Travailler de concert avec des greffons de tout types, et des logiciels externes, en orchestrant l'ensemble … Ardour ne s'adresse pas qu'aux professionnels et ingénieurs, mais à tout compositeurs, musiciens, et simples amateurs, désireux d'une belle solution en se faisant plaisir à chaque étape de la création musicale.

Ardour Slogan

"À l'Ère Libre" : Le festival de Culture Libre s'étend !

Posté par (page perso) . Édité par baud123 et Nÿco. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
5
7
mar.
2013
Culture

Depuis 2009, l'évènement organise des concerts, des conférences, des stands… le tout animé par des artistes et des intervenants libres. L'objectif est ainsi de promouvoir la Culture Libre au grand public !

Cette année, en plus de Nancy, le festival fait sa tournée à Lille et à Paris, en novembre 2013.

Pour que ce projet voie le jour, nous avons besoin de votre participation. C'est pourquoi nous avons démarré une levée de fond par crowdfunding, via Ulule. Nous savons que vous êtes tous de fervents défenseurs de cette culture qui nous est commune. Nous avons besoin de vous : faites relayer l'information !

Soutenez-nous : ulule/erelibre. Et retrouvez plus d'informations sur notre site web officiel : erelibre.fr.

L'équipe du festival "À l'Ère Libre"

Journal Une pratique acousmatique sous logiciels libres

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
11
6
mar.
2013

Sommaire

Cet article provient de mon blog. Je le réplique ici pour les personnes intéressées par mon expérience musicale sous logiciels libres.

L’acousmatique est l’une des appellations de la musique concrète dont les fondements théoriques furent proposés par Pierre Schaeffer durant la seconde moitié du XXe siècle. D’après Denis Dufour, l’« acousmatique est un art sonore. Les œuvres qui en sont issues sont des œuvres de support : elles ne se manifestent que par la lecture du support sur (...)

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés du mois de février 2013

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
8
3
mar.
2013
LinuxFr.org

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l'équipe de modération avant publication. C'est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par mail, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux-ci s'appellent des journaux. Voici un florilège d'un dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois de février passé.

Journal Retour d’expérience : Deezer vs. Spotify (c’est Spotify qui gagne)

61
10
fév.
2013

Sommaire

Avertissement : dans ce journal, il n’est pas question de musique libre, et très peu de logiciels libres.

J’utilisais Deezer plus de neuf mois, avec abonnement Premium+ (10€ par mois) pour avoir accès à tout le catalogue musical tant sur mobile (Android pour ma part), que sur machine fixe via leur application Web. Puis j’ai voulu essayer Spotify, qui propose les mêmes options, (...)

Journal De la musique libre...

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
10
3
fév.
2013

Bonsoir,

Un petit journal pour la trouvaille de la journée, il s'agit du site auboutdufil.

Pour ceux qui, comme moi, ne connaissais pas son existence, voilà un copier/coller de leur mode de fonctionnement.

Principe

auboutdufil.com permet de découvrir des groupes de musique encore peu connus. Chaque morceau est passé en revue, une critique est rédigée, l'univers musical est défini.
Vous pouvez voter chaque titre en écoute, partager vos découvertes à vos connaissances et permettre aux artistes talentueux de se (...)

For musicians only (*), ou petit panorama des éditeurs musicaux libres

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Florent Zara. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
47
24
jan.
2013
Son

De mon point de vue le domaine de la notation musicale représente presque caricaturalement le microcosme linuxien :

  • un logiciel phare (Lilypond) permettant de produire un résultat hors du commun mais au prix d'un apprentissage difficile et d'un environnement pas franchement ergonomique.
  • un éditeur WYSIWYG (MuseScore) et un séquenceur (Rosegarden) se positionnant comme alternatives libres aux ténors des logiciels propriétaires (Finale, Sibelius ou Encore pour l'un, Cubase pour l'autre).
  • une flopée de logiciels gravitant autour, plus ou moins bien ficelés et naviguant entre version bêta et abandonware.

Voici un tour d'horizon des solutions que j'ai testées sur le sujet de la notation musicale. Vous trouverez donc dans la seconde partie de la dépêche un panorama des éditeurs musicaux vus par un musicien libriste (Frescobaldi, LilyPondTool, Lied, Rosegarden, Denemo, Laborejo, NoteEdit, Canorus, Nted et MuseScore).

(*) For musicians only est un album de Jazz paru en 1958 réunissant Dizzy Gillespie (trompette) Sonny Stitt (saxophone alto), Stan Getz (saxophone ténor), John Lewis (piano), Herb Ellis (guitare), Ray Brown (contrebasse) et Stan Levey (batterie).

NdM : merci à Vincent Gay pour son journal.

Journal For musicians only (*)

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
45
22
jan.
2013

Sommaire

De mon point de vue le domaine de la notation musicale représente presque caricaturalement le microcosme linuxien :

  • un logiciel phare (Lilypond) permettant de produire un résultat hors du commun mais au prix d'un (...)