Forum Programmation.c++ mk-project un T.D.E (Terminal Development Environment) basé sur make.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
5
26
juin
2016

Salut les C/C++ et pythons,

je vient vous présenter ma dernière création: mk-project: un créateur, gestionnaire, de projets basé sur make.

mk-project permet de créer des projets C, C++, python2 et python3.

:note: Ceci est un poste dans le but que vous testiez mon programme afin de voir ce que vous en pensez…

Vos remarques, commentaires, etc… sont chaleureusement la bienvenue.

Ce poste sert de base afin d'amélioré le release final et est (...)

Forum Linux.général Créer une archive zip de 2Go en modifiant les chemins dans l'archive

Posté par . Licence CC by-sa
0
25
nov.
2013

Bonjour, voilà le message que j'ai publié sur développez dernièrement :

Bonjour,

J'ai un problème avec la classe ZipArchive et je ne suis visiblement pas le seul à avoir…

Je dois créer une archive à partir de plusieurs (272 dans le cas qui a fait planter mon appli) fichiers images dont je construis le chemin du fichier d'origine et celui dans l'archive à partir des infos contenues dans une base de données (donc un exec zip n'est pas possible en (...)

Le Référentiel Général d'Interopérabilité enfin publié, mais...

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
33
15
juin
2009
Technologie
Le Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI) vient d'être officiellement publié. S'il contient des points très positifs, il montre aussi de très nombreuses et sévères régressions par rapport aux versions antérieures. En particulier, à part une dizaine de règles triviales, le RGI n'impose plus rien : aucune norme, ni aucun standard n’est interdit, ni déconseillé (page 7/119), contrairement à l'ancienne version (page 6/105) où l'on avait une graduation de quatre niveaux allant d'obligatoire à interdit.

L'un des points les plus attendu est le statut des formats ODF et Open XML. On le trouve page 61 où l'on peut lire :
... il est RECOMMANDÉ d’utiliser un format de document basé sur le langage XML et dont les spécifications sont normalisées par l'ISO.
... Le format Office Open XML est un format bureautique basé sur XML. Il supporte nativement une partie des formats binaires bureautiques existants. Il n’existe pas à ce jour d'implémentation de cette norme.

Ceci est fort différent de l'ancienne version : Il est INTERDIT de faire une migration depuis le format bureautique couramment utilisé par une organisation, vers un format autre que le format ouvert Open Document..

On pourra retenir à l'actif de ce document l'avant propos sur l'interopérabilté bien qu'il soit en retrait par rapport à la définition de Wikipedia. Toujours dans les bons points, à la fin de l'avant-propos, on évoque une convergence avec l'IEF (European Interoperability Framework) dont le but est d'obtenir l'interopérabilité des systèmes d'information européens.

Il existe quelques règles triviales qui reviennent à enfoncer des portes ouvertes. Elles imposent les protocoles internet universellement adoptés : courrier (SMTP, MIME, POP3 ou IMAP pages 75-77), annuaire LDAP, IPv4.NTP, HTTP... Enfin, on pourra remarquer que Vorbis et Flac ne sont pas (encore) recommandés, que Zip est le seul format de compression connu et que le XML est recommandé en laissant dans le flou la structure de son contenu.

Pour terminer, on pourra regretter que la rédaction du RGI ne soit plus assurée par des fonctionnaires compétents mais sous-traitée, ce qui revient aussi à sous-traiter les compétences.