À propos du remboursement a posteriori de certains logiciels

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
11
17
avr.
2009
Justice
Dans le dossier des ventes liées Logiciels/Matériels, à l'occasion d'une nouvelle victoire devant une juridiction de proximité [4], le groupe de travail "non aux racketiciels" de l'AFUL diffuse un texte [1] abordant plusieurs points :
  • une réaction à un document récent de la DGCCRF [3];
  • une mise à jour de la FAQ sur l'intérêt des consommateurs, l'optionnalité, la préinstallation et la pré-activation [2] de ces logiciels;
  • un appel aux consommateurs à faire jouer leur droit au remboursement, en attendant mieux.

L'appel aux consommateurs mérite d'être diffusé, car nous savons que les constructeurs ne souhaitent pas que les demandes de remboursement se multiplient.

L'équipe d'accompagnement reste néanmoins à la disposition des personnes qui veulent un vrai remboursement des logiciels dont ils ne veulent pas.

Sortie de GDL 0.9pre5

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
10
juil.
2007
RMLL/LSM
La version 0.9pre5 de GDL (clone libre sous licence GPL du langage IDL) est sortie le 07-07-07 ([2]). Quoique afflublée d'un numéro de version en apparence mineur, il s'agit d'une version majeure agrégeant six mois de travail, avec de très nombreuses améliorations, ajout de fonctionnalités et corrections de bugs.

IDL est un langage vectoriel de traitement de données et de visualisation très répandu dans l'industrie et dans la recherche mais jusqu'alors sans équivalent libre et dont les licences sont très onéreuses. Le projet GDL fondé en 2003 par Marc Schellens a pour but de fournir un remplacement libre (licence GPL) à IDL en fournissant le compilateur mais aussi l'ensemble des fonctions standards. GDL ne se borne cependant pas à cloner IDL mais innove et étend celui-ci, notamment en fournissant une interface pour d'autres langages (Python, par exemple). Une description plus complète est disponible dans la dépêche précédente[1].

Dans cette version, des efforts particuliers ont été faits pour faciliter la compilation sur Mac OS X et x86_64. Quelques fonctions clefs (FFT, PLOT...) ont été optimisées et atteignent voire dépassent les performances d'IDL pour de "gros" jeux de données.

Parmi les fonctionnalités clefs qui ont été ajoutées, on notera :
  • Le support complet de Save et Restore (excepté /all) ;
  • Le support de la bibliothèque MPfit ;
  • Une meilleure gestion des échelles automatiques dans les tracés (plot) ;
  • La gestion des NaN et Inf dans les tracés (plot) ;
  • Plusieurs fonctions mathématiques spéciales ont été ajoutées à la demande d'utilisateurs (Besel*, Erf*...).

Une matrice de disponibilité des fonctions intrinsèques[3] est désormais disponible. Progressivement, y seront intégrées les limitations connues de la version GDL. On rappelle qu'une aide à la compilation est disponible[4] et devrait s'adapter sans problème à cette version ! Cependant, attention à certains chemins ou numéro de version, en particulier pour le CVS. Une fiche synthétique sur ce projet[6] est incluse dans le projet Plume de l'UREC (CNRS).

GDL sera présenté durant les RMLL 2007 dans la session Logiciels libres pour la recherche scientifique[5].

Vente liée : les politiques s'en mêlent !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
21
mar.
2007
Microsoft
Après une année 2006 riche en événements sur le front de la lutte contre les ventes subordonnées de logiciels avec du matériel informatique, l'année 2007 commence bien pour la visibilité de cette question, avec la lettre ouverte aux constructeurs, le questionnaire aux candidats à la présidentielle incluant cette problématique, et un dossier rassemblant des questions NTIC posées --dont la vente liée-- à six de ces candidats dans l'Ordinateur Individuel du mois de mars. Un communiqué co-signé par l'AFUL, l'APRIL et l'ADULLACT fait le point et rappelle qu'il n'est pas trop tard pour répondre au questionnaire de l'initiative Candidats.fr.

On notera cependant l'admirable ignorance de la réalité de terrain du Sénateur Maire de Lyon, qui signa en février un accord avec Microsoft. Une lettre ouverte co-signée par l'AFUL, l'APRIL et l'ADULLACT rappelle quelques évidences.

Enfin, du côté européen, une députée européenne manifeste son agacement sur ce sujet. Puisse y avoir bientôt du nouveau de ce côté aussi !

Lettre ouverte aux constructeurs

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
3
fév.
2007
Justice
Une lettre ouverte, cosignée par AFUL, APRIL et ADULLACT, rédigée par le groupe de travail Détaxe, destinée aux constructeurs et revendeurs, vient d'être rendue publique.

Le groupe de travail Détaxe de l'AFUL rend public aujourd'hui [1] auprès de dizaines de constructeurs et revendeurs d'ordinateurs pratiquant la vente liée de logiciels une lettre ouverte [2] dénonçant ce système, à l'évidence contraire à plusieurs articles du code français de la consommation.

Ces ventes liées assurent de confortables revenus à certains éditeurs de logiciels tout en empêchant l'émergence d'une saine concurrence dans ce marché.

Ceci intervient alors que :
  • Le coût de la sortie de MS-Vista fait débat (personne ne s'inquiète de la réussite d'un logiciel que le consommateur ne pourra pas refuser à l'achat) ;
  • Ce problème des ventes liées passe en prime time sur France 2 [3] (le dimanche 28 janvier 2007 au 20h) ;
  • La pétition Non aux racketiciels dépasse les 16 000 signatures [4].

Ventes subordonnées : belle victoire au tribunal

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
28
août
2006
Justice
Au bout de deux ans de procédure, un particulier a gagné au Tribunal de proximité contre un constructeur. Il a obtenu le remboursement de la licence OEM du système propriétaire pré-installé, à partir du CLUF, et a obtenu des frais de justice.

Après la défaite jugée le même jour (cf. la dépêche du 18 juillet), cette belle victoire relance le match, dont le score est actuellement de 2-1. Après deux penalty litigieux, voila un très beau point. Car, à la lecture des jugements, on voit bien que les problèmes de fond ne sont pas toujours abordés avec tout le sérieux exigé : Quid de la validité du CLUF ? Comment un jugement peut-il être rendu sur ce sujet de la vente subordonnée sans parler du CLUF ?

Quand au match retour, l'entrée en jeu de l'UFC-Que Choisir devrait permettre d'éviter certains aléas...

Si vous souhaitez passer par le tribunal de proximité pour obtenir le légitime remboursement de vos logiciels OEM, venez nous rejoindre sur la liste de discussion Détaxe hébergée par l'AFUL : nous sommes prêts à vous guider pour avancer dans le dédale de la justice de proximité, qui ne nécessite pas d'avocat, sera long, mais a le mérite de faire perdre bien plus d'argent à l'ennemi qu'à vous, dans tous les cas, et donc devrait le forcer à faire évoluer son offre vers un retour au caractère facultatif des logiciels pré-installés.

En appui à ce travail de fond, signez et faites signez la pétition "Stop aux Racketiciels" qui demande au gouvernement et à ses administrations, DGCCRF en tête, de faire respecter la loi, sans inventer de concept d'intérêt du consommateur là où il n'y a qu'abus de position dominante !