Journal Putain que la route est longue ! ! !

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
24
27
août
2016

(désolé pour le titre … mais là ça déborde)

Aujourd'hui, j'ai besoin d'éditer des vidéos : j'ai fait un screen cast (un tuto d'utilisation d'un logiciel) en plusieurs bouts (fichier webm) et je voulais coller les bouts, enlever les morceaux indésirables (les fins), ajouter de la musique et des titres et faire des transitions sympas.

J'avais déjà eu des expériences assez malheureuses avec Linux et l'édition vidéo.

Il y a quelques années, j'avais fait basculer sous Linux mon oncle qui fait de la vidéo animalière en semi-pro … il était revenue dare/dare sous Windows car il ne s'en sortait pas (bon, il n'y avait pas que Cinelerra en cause mais c'était déjà une bonne raison).

En Mars 2014, j'avais voulu monter un petit film de vacances : j'avais galéré pour trouver un logiciel simple pour monter des bouts de film, des photos, une bande son et quelques titres.
OpenShot et consorts ne fonctionnaient pas bien (je ne me souviens plus des détails).
Au final ffDiaporama m'avait sauvé la mise : ce n'était pas ce que je voulais (j'aurai voulu un éditeur vidéo multi-pistes, non linéaire) mais j'étais arrivé à un résultat correct.

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, je me suis dit plus de 2 ans après, ça va aller mieux !

Je suis sur Ubuntu Gnome 16.04.
J'installe Openshot (version qt 2.0.7) : impossible d'avoir un aperçu de mes vidéos (que je peux visualiser avec Totem ou VLC). J'ai seulement le son.
J'installe Pitivi : impossible de passer l'écran de création de projet … crash systématique !

Je suis de retour à ffDiaporama … qui ne fonctionne pas mieux : impossible de lire mes fichiers webm.

Bon, finalement avec la version "standard" de OpenShot (v. 1.7 sans PPA), j'ai réussi à voir mes vidéos, faire mon montage … même si inexplicablement le son baisse lors de l'écoute en aperçu … comme ce sont mes commentaires, ce n'est pas trop grave !

Bref, de par mon bout de la lorgnette, le montage vidéo tout simple sous Linux en 2016, c'est toujours pas ça !

Alors, je suis sur que si je passe du temps, j'arriverai à faire fonctionner ceci ou cela … mais moi, j'aurai aimé que ça fonctionne out of the box et de manière simple.

Et vous, qu'est-ce que vous utilisez pour monter vos vidéos de vacances et vos screen cast sous Linux ?

PS: J'utilise Linux tous les jours et je n'ai pas envie de changer : je ne suis pas là pour troller … c'est juste qu'il y a des jours, on aimerait que ça se passe mieux … surtout quand il fait plus de 40° à l'ombre ! !

  • # y'a que les routes qui sont belles, les destinations se ressemblent

    Posté par . Évalué à 10.

    Putain que la route est longue

    Mais heureusement la voie est libre  ;-)

  • # Le chaînon manquant

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comme j'expliquais lors de notre conf au GUADEC au sujet de ZeMarmot, l'édition vidéo est clairement le gros chaînon manquant dans la création multimédia sous Linux. Je ne trouve en effet rien de bien ni pour l'édition pro (besoin de fonctionnalité avancée et d'une UI performante) ni pour l'édition de loisir (un logiciel simple pour faire des choses simples: vidéos de vacances, comme tu dis).

    Nous utilisons Blender VSE (qui rentre dans la catégorie pro car il est vraiment très puissant et plutôt stable, par contre ça pêche par l'UI et les détails). Sinon on m'a dit — il y a peu — que Kdenlive s'est beaucoup amélioré. C'était déjà (de mémoire) le plus stable des 3 gros (Pitivi, Openshot et Kdenlive), mais il avait des problèmes fonctionnels qui le rendaient inutilisable pour notre cas d'usage. J'ai pu constaté il y a quelques jours (par un court test de quelques minutes) que cela s'était en effet amélioré (sur au moins un point qui posait problème). J'y rejetterai donc un œil à nouveau, plus en détail, pour sûr.

    Mais dans tous les cas, clairement c'est loin d'être rose.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: Le chaînon manquant

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 27/08/16 à 21:53.

      Question stabilité, il est de temps de ré-essayer Pitivi, qui s'approche de la 1.0.
      Pitivi a une base robuste depuis la 0.95 (v. la dépêche de novembre dernier), encore renforcée avec la 0.96 qui introduit un mode proxy pour une meilleure prise en charge des formats non conçus pour le montage vidéo (v. le billet de blogue de juin dernier).
      La 0.97.1 est la dernière en date, dispo via flatpak : http://pitivi.org/?go=download

      • [^] # Re: Le chaînon manquant

        Posté par . Évalué à 8.

        Je confirme, avant la 0.96 Pitivi était inutilisable, plantages à gogo, fonctionnement douteux. Depuis la 0.95 c'est un peu mieux, et avec les version > 0.96 ça fonctionne correctement, y compris avec des fichiers un peu lourd.

        • [^] # Re: Le chaînon manquant

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Alors pour le coup, j'avais installé Pitivi avec les paquets (chat échaudé …) et c'est la version 0.95 dans Gnome Software ! :-(

          Effectivement, avec la version de Flatpack 0.97.1, j'ai pu créer un projet et faire un premier montage avec Pitivi qui a l'air pas mal.

          • [^] # Re: Le chaînon manquant

            Posté par . Évalué à 7.

            Effectivement, avec la version de Flatpack 0.97.1, j'ai pu créer un projet et faire un premier montage avec Pitivi qui a l'air pas mal.

            Fait vite un journal pour "racourcir la route" :)

    • [^] # Re: Le chaînon manquant

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Je ne suis absolument pas d'accord avec cette affirmation, cela fait plus de dix ans que je monte sous linux et kdenlive et cinelerra pour ne citer qu'eux sont arrivés à des niveaux de maturité et de stabilité qui permettent de faire du montage vidéo aussi bien pour de la vidéo "familiale" que pour de la vidéo plus poussée.
      La mauvaise image des logiciels de montage vidéo vient trop souvent de package mal ficelé, mal compilé et instable, packagé par des personnes qui ne font pas de montage vidéo et qui sont incapables de les tester. J'ai toujours recompilé toutes les bibliothèques et softs de montage vidéo, et je n'ai aucun problème de plantage ou de fonctionnalités qui ne marchent pas.
      Perso, j'utilise kdenlive depuis des années (voir mes vidéos par là https://www.youtube.com/user/funixOH qui sont montées sous kdenlive) et c'est sans doute le meilleur choix pour la plupart pour le montage vidéo "amateur".

      http://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

      • [^] # Re: Le chaînon manquant

        Posté par . Évalué à 10.

        Outre le packaging, n'y a-t'il pas en général un problème de complexité / compétence de l'utilisateur ?
        Moi je vois que malgré plein de tentative j'échoue parfois (pas de son, image pourrie) ou fait planter un logiciel juste parce-que j'applique une dimension d'image, un framerate qui n'est pas correct, un codec audio non supporté par le container, etc. Et souvent le logiciel (vlc, avidemux, mplayer, handbrake) ne prévient pas en amont du problème, où te préviens mais sans te proposer une alternative.
        Ce n'est pas une critique de ces logiciels, mais un effet de la complexité du monde de la vidéo combiné au fait que dans le logiciel libre on veut souvent laisser l'utilisateur libre (et ne pas le restreindre à un choix précis).

        • [^] # Re: Le chaînon manquant

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Outre le packaging, n'y a-t'il pas en général un problème de complexité / compétence de l'utilisateur ?

          le montage vidéo ça n'a jamais été simple que ce soit sous linux ou même sous windows, j'ai tâté également à Première Pro, c'est également très complexe et ça rien d'intuitif et de convivial. Ca demande un certain apprentissage pour acquérir le vocabulaire et comprendre les grands principes, bref ça demande un peu d'effort au début qui peut rebuter. Comme on est dans la génération de l'immédiat et que tout doit marcher tout de suite sans effort, beaucoup préfèrent critiquer le logiciel plutôt que de se remettre en cause.

          http://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

          • [^] # Re: Le chaînon manquant

            Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 29/08/16 à 13:34.

            le montage vidéo ça n'a jamais été simple que ce soit sous linux ou même sous windows, j'ai tâté également à Première Pro, c'est également très complexe et ça rien d'intuitif et de convivial. Ca demande un certain apprentissage pour acquérir le vocabulaire et comprendre les grands principes, bref ça demande un peu d'effort au début qui peut rebuter. Comme on est dans la génération de l'immédiat et que tout doit marcher tout de suite sans effort, beaucoup préfèrent critiquer le logiciel plutôt que de se remettre en cause.

            Tu réponds sérieusement cela à mon commentaire sur notre expérience avec l'édition vidéo sous Linux? Tu te rends compte de notre expérience avec la vidéo (cf. notre film en cours), en particulier celle de notre artiste en résidence, Aryeom, qui de par son âge n'a évidemment pas 30 ans d'expérience dans le domaine, mais a tout de même suivi une formation universitaire avec ce type de cursus, a manipulé pendant des années After Effects, Premiere et d'autres logiciels?
            Je pense pas qu'on soit totalement à la ramasse (cf. quelques exemples, sans compter les nombreuses vidéos propriétaires qu'Aryeom a aussi faites et pour lesquelles on ne peut donc pas faire de liens).

            Au final, on a choisi Blender, qui n'est pas — à mon avis — le plus intuitif des logiciels parmi ceux cités et pour lesquels on en bave aussi régulièrement. Donc pour la "génération de l'immédiat", merci de pas nous sortir ce type de poncif. Franchement question remise en cause, je sais pas qui de nous ou de toi a le plus de boulot (dans ton cas, pas à propos d'utilisation de logiciels, mais de la façon dont tu considères des gens que tu ne connais même pas).
            Ces logiciels dont on parle, je les ai testés. Les crashs (ou problèmes de fonctionnalités) que j'ai eu, je les ai pas inventés. Soit, c'est peut-être un mauvais paquetage. Mais il n'empêche pas que mon expérience est réelle, et qu'elle soit du fait du développement ou du paquetage, comment pouvais-je le savoir? Faut-il me cracher dessus pour autant? Tu noteras que je n'ai moi-même jamais craché sur personne, et surtout pas les développeurs avec qui j'entretiens toujours des bonnes relations (voire pourrais en devenir un très souvent, comme j'expliquais dans mon autre commentaire). Les logiciels se sont en plus probablement améliorés dernièrement comme d'autres le notent. Et donc comme je l'ai déjà dit dans mon commentaire, je souhaite tester à nouveau.

            Enfin on peut parler entre nous sans être condescendant tout de même, non? Tu remarqueras que dans mon commentaire, je n'ai craché sur personne. Je continue à donner sa chance à chaque logiciel et quand quelqu'un me dit qu'un logiciel s'est amélioré, je vais prendre le temps de vérifier (même si je peux pas le faire tous les jours évidemment, y a des limites). Je rencontre très régulièrement des dévs de logiciels libres (Pitivi en particulier puisque ces derniers temps, j'ai plutôt navigué dans la communauté GNOME. Je ne crois pas avoir jamais rencontré les dévs Kdenlive mais le ferais avec plaisir si l'occasion s'en présentait) et je leur dis mes critiques en face (mais de manière saine, constructive et polie, pas en leur sortant un poncif sur leur génération ou sur la façon dont je suppose qu'ils pensent ou qu'ils devraient se remettre en cause), on en parle calmement et on s'aime bien (moi je les aime bien en tous cas). Pas d'animosité et pas de condescendance. Tout le monde fait ce qu'il peut, et eux aussi.
            Ce serait bien que tu en fasses autant envers nous quand on discute sur un site web et qu'en plus, on se connaît pas.

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

            • [^] # Re: Le chaînon manquant

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              P.S.: mon but n'était pas de m'énerver donc désolé. La conclusion est simplement: parlons aimablement entre humains consentants sans formules dedaigneuses sur celui en face. J'espère qu' on peut se mettre d'accord sur cette conclusion. :)

              Merci!

              Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

          • [^] # Re: Le chaînon manquant

            Posté par . Évalué à 7.

            Je n'ai rien essayé, mais s'il faut se former 20h avant d'aboutir à quelque chose, merci d'éliminer "montage vidéo familial" de toute description.
            Rien de mal à ça, c'est juste pour aligner les attentes des utilisateurs potentiels.

            • [^] # Re: Le chaînon manquant

              Posté par . Évalué à 1.

              "montage vidéo familial"

              Comme mme michu, j'aimerais bien voir ce qu'est un montage video familial. :)

              Je ne nie pas les problemes des NLE, c'est juste l'interface cible qui me turlupine.

              Windows Movie Maker? Quoi, on n'a pas encore l'equivalent en libre?

              • [^] # Re: Le chaînon manquant

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Il y a longtemps (Qt3) il y avait Kino dont beaucoup de gens étaient heureux.
                Son auteur (D. Dennedy, auteur de MLT derrière Kdenlive, OpenShot, FlowBlade) est depuis reparti de zéro et a créé Shotcut pour servir un but similaire je crois (personnellement jamais essayé sérieusement).

          • [^] # Re: Le chaînon manquant

            Posté par . Évalué à 6.

            le montage vidéo ça n'a jamais été simple que ce soit sous linux ou même sous windows

            Et comment ça se fait qu'il y en a qui arrivent à le faire sur smartphone ?

            Qu'il existe une tétrachiée de logiciels qui existent depuis des lustres qui soient absolument pas ergonomiques ne prouve absolument pas que c'est impossible. Regarde les logiciels de retouche d'image. On est passé de la génération gimp/photoshop considérés comme très puissants mais très compliqués à utiliser à des logiciels plus simple qui couvrent l'ensemble des besoins de la majorité des utilisateurs.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Le chaînon manquant

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        La mauvaise image des logiciels de montage vidéo vient trop souvent de package mal ficelé, mal compilé et instable, packagé par des personnes qui ne font pas de montage vidéo et qui sont incapables de les tester. J'ai toujours recompilé toutes les bibliothèques et softs de montage vidéo, et je n'ai aucun problème de plantage ou de fonctionnalités qui ne marchent pas.

        C'est possible. Mais il est difficile de dire cela à n'importe qui: "quoi tu compiles pas tes logiciels? Mais c'est pour ça que ça marche pas!"
        Je suis capable de compiler des logiciels, J'ai plus d'une trentaine de dépôts de source sur mon ordi (c'est à dire dont j'ai au moins vérifié le code une fois suite à un problème, voire auquel j'ai fini par contribuer + une dizaine de logiciel "stables" (pas des dépôts, mais des versions) que j'ai compilés puis installés pour une raison ou une autre. Mais ça ne veut absolument pas dire que je considère cela comme "tout va bien, c'est ainsi que doivent être les choses". Non dans l'idéal, j'ai pas à me faire chier, j'installe un super prog en double cliquant et j'en suis super content. Et si quelqu'un se plaint d'un programme, je vais sûrement pas lui conseiller de le compiler lui-même comme "la chose à faire".
        En plus quand tu parles de vidéo "familiale", j'aimerais bien voir la famille de non-développeurs à qui tu dis: mais si le montage sous Linux, c'est nickel, faut juste compiler! Le gars qui vous dit que la route est longue dit n'importe quoi!

        Les deux logiciels que tu cites sont en plus problématiques à compiler, kdenlive car il a plein de dépendances (que tu n'as pas forcément quand tu n'es pas sous KDE), donc faut aussi compiler à la main toutes les dépendances? Quant à Cinerella, je l'avais compilé à une époque, mais j'en avais chié. D'ailleurs celui-ci, y a vraiment pas le choix, car il n'est plus dispo en paquet sur la plupart des distributions depuis des années.

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Le chaînon manquant

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Jusqu’où remonter la chaîne de dépendances à recompiler : FFmpeg, Qt ??
          Non, je n'encourage pas, à la limite si on aime ça… autant aider les packagers !! (dont moi, oserai-je l'avouer ici vu le contexte ? :) )

          Concrètement il y a des dépôts Kdenlive (+MLT) mis à jour quotidiennement (développement, bugfix) et mensuellement (releases) pour Ubuntu, OpenSuse, Arch, dont beaucoup de gens se servent avec succès.
          Ça fait des mois que proposer une AppImage (+une version Windows !) est dans le top de ma liste, mais j'ai une vraie vie qui me laisse trop peu de temps en ce moment…

  • # Pb de son

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai eu le même problème de son dans un autre logiciel : je suppose que les composants des hauts parleurs (ou du chip son) surchauffent … vu les températures.

    Donc, je présente mes plus plates excuses à OpenShot 1.4.3 (et non pas 1.7) qui a l'air de fonctionner correctement.
    De plus, la version qt 2.0.7 est une version Beta mais ce n'était indiqué ni sur doc.ubuntu-fr.org ni dans le logiciel : il faut aller sur le site pour le savoir !

  • # Kdenlive

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    le seul éditeur vidéo potable que j'ai pu utiliser, il y a de ça quelques années.

    Sinon, y'a aussi Shotcut, mais je ne l'ai jamais essayé.

    • [^] # Re: Kdenlive

      Posté par . Évalué à 2.

      sujet très intéressant car je me suis retrouvé il y a 2 semaines dans la même situation que l'auteur du journal.

      Sinon, y'a aussi Shotcut, mais je ne l'ai jamais essayé.

      Il a planté comme une grosse daube et j'ai finalement utilisé videosoftdev creator (non libre) pour faire mon montage…

    • [^] # Re: Kdenlive

      Posté par . Évalué à 1.

      Je ne connaissais pas Shotcut que je découvre grâce à ton commentaire et ça à l'air pas mal du tout.
      J'ai juste fait quelques tests avec des bouts de vidéos de quelques minutes en AVCHD et il me semble plus réactif et stable que kdenlive.
      Par contre il y a beaucoup moins d'options (à moins que je ne les ai pas vu) comme par exemple les titres ou les animations.

    • [^] # Re: Kdenlive

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Kdenlive est d’une qualité vraiment très bonne. Après avoir fait un montage avec Pinnacle sous Windows au boulot avec un collègue qui ne jurait que par lui, j’ai vraiment apprécié de retourner sous Kdenlive. Mon collègue a d’ailleurs été déçu que ce dernier n’existe pas sous Windows.

      J’utilise la 16.04.3, c’est un régal. Il n’y a que pour les effets spéciaux un peu poussés où je me sens obligé de lancer Blender.

      La route n’est longue que pour ceux qui n’ont pas les bonnes cartes en main.

    • [^] # Re: Kdenlive

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'avais essayé Kdenlive, qui plantait fréquemment. Quelques versions plus tard (l'année dernière) il est devenu très stable et était bien agréable à utiliser. Par contre, actuellement c'est la galère pour faire marcher la stabilisation des vidéos (en fait je n'ai pas réussi à la faire marcher dans la dernière version de Kubuntu en passant un temps raisonnable) ; sans ça, les prises de vues en plan fixe prises à la main laissent des tremblements très désagréables.

    • [^] # Re: Kdenlive

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Alors effectivement, KDEnlive est très souvent cité (et encore ici sur ce fil), mais je ne l'ai pas essayé car je suis sous Gnome et j'évite les logiciels de KDE qui ont tendance à installer toutes les bibliothèques KDE … même si ce n'est peut-être pas le cas de KDEnlive.

      • [^] # Re: Kdenlive

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu fais du montage vidéo et tu as un problème d'espace disque ou mémoire?

        Y'a un truc qui cloche.

  • # PPA ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Je ne comprends pas bien le réflexe de commencer par installer un logiciel qui n’est pas dans la distrib (et donc pas stabilisé par les mainteneurs pour cette distrib) ???

    Au final, si tu avais fait comme Mme Michu tu aurais pris le soft qui est par défaut et ça se serait bien passé du premier coup, non ?

    Sinon (sous Mandrake/driva puis Mageia le tout avec KDE), j’utilise KDEenlive qui depuis quelques années fonctionne très bien. Donc pas trop de souci (pas zéro bugs non plus). Mais, par contre, je n’y connais rien dans le domaine et je ne fais rien de plus exigeant que ce que tu décris dans ton journal (couper des bouts par ci, assembler des clips par là, rajouter parfois des bidules comme du texte ou du son, mais pas grand-chose de plus).

    • [^] # Re: PPA ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 27/08/16 à 20:28.

      Yep. Si t'es pas prêt à te battre avec Blender (ce qui peut se comprendre, franchement c'est un peu un truc de dingue Blender, moi ça m'éclate mais je comprends grave qu'on prenne ses jambes à son cou) c'est KDEnlive, mais alors, sans les mains. Super soft. Mais vraiment. Presque aussi stable que Blender, et très, comment dire… Normal. Sinon souvenez-vous de ce que Pitivi avance, et dans le genre "j'y connais rien, je veux juste monter un truc sans me prendre la tète" semble l'approche la plus… Simple.

      Moi j'utilise Blender, mais bon, je monte une video par semaine en moyenne.

    • [^] # Re: PPA ?

      Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 28/08/16 à 17:22.

      "Je ne comprends pas bien le réflexe de commencer par installer un logiciel qui n’est pas dans la distrib (et donc pas stabilisé par les mainteneurs pour cette distrib) ???"

      Ce que les développeurs de Pitivi ont découvert avec les années c'est que, au lieu de stabiliser lesdits logiciels, les distributions ont plutôt tendance à les déstabiliser (d'un point de vue technique) et à couper la relation directe entre les développeurs et les utilisateurs. En plus, tenter de se conformer à leur calendrier arbitraire peut rapidement devenir problématique pour faire du travail de réingénierie significatif. C'est pourquoi, entre autres, Pitivi mise sur Flatpak désormais, en plus des paquets des distros.

    • [^] # Re: PPA ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Effectivement si j'avais utilisé le paquet d'OpenShot, ça aurait fonctionné … mais comme précédemment, j'avais eu des problèmes de synchro son et que je savais qu'il y avait la "nouvelle" version 2 qui devait sortir … quand j'ai regardé sur la doc Ubuntu, il était indiqué que la version était stable, donc, j'ai foncé ! J'ai depuis ajouté une note indiquant que la version 2 est une Béta ce qui n'était pas indiqué sur ubuntu-fr et qui n'est pas évident à voir sur le site d'OpenShot.

      D'autre part, pour Pitivi (comme indiqué plus haut), j'ai utilisé le paquet des dépots … qui plante d'entrée (impossible de créer un projet) et sur la doc d'Ubuntu, il n'y avait pas d'autres méthodes de téléchargements.
      J'ai depuis ajouté une note indiquant qu'il valait mieux utiliser la version flatpack … mais ce n'est pas encore près pour Mme Michu (flatpack … Pitivi, lui a l'air très bien) !

      Bref, rien n'est simple … d'où mon (petit) coup de gueule … même, si 2 jours après je m'en sors, et je vois un peu mieux la situation.

  • # lw

    Posté par . Évalué à 2.

    Et LightWorks ? Je n'ai jamais pu tester, mais la prise en main me semblait assez difficile.

  • # Blender

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    • Télécharge le binaire sur le site. La version de tes dépôts est grave à la bourre
    • Double-clique, no install (enfin bon, il met ses prefs dans ~/config/blender/(version), mais scred)
    • Dans la première combobox en partant de la gauche de la barre de menu en haut, sélectionne "Video Editing"
    • Dans la première combobox en partant de la droite de la barre de menu en bas, sélectionne "AV-sync"
    • Remplace la "fenêtre" (ya pas de fenêtres dans Blender - à part les prefs - mais c'est qd mm comme ça que s'appellent les panels qui en tiennent lieu) de gauche par une fenêtre "properties", où tu sélectionnes
      • Le taux d'images par secondes
      • Les codecs video et audio
      • l'endroit où Blender va sauver le ficher de ta vidéo (ou plutôt tes watmilles images parce que tu t'as oublié de sélect un codec video)…
      • …Et tout les détails qui vont bien, tu testes, tu vois ce que tu aimes comme encoding. Sauve, ça y est, ça bougera plus ça. Si t'as une petite machine tu pre-render à 50, 35%… Read on
    • Positionne ton curseur dans la TimeLine et SHIFT+A charge tes fichiers video (qui deviennent des clips)
    • Clic gauche au milieu d'un clip (sélectionné) appuies sur K (minuscule, hein) tu as coupé ton clip.
    • Sélectionne ton clip avec le bouton de droite, déplace le curseur avec un clic gauche. Tout est synchro.
    • G pour bouger le clip (il y a aussi des gestes, mais tu verras ça + tard)
    • Tu vois en bas dans la barre de menu les deux contrôles Start/End et le controle "current?" C'est avec ça que tu bosses: tu sélectionnes le start, le end, et tu render d'un coup de CTRL+F12.
    • Fais une pause
    • Regarde Blender Velvets (que j'ai découvert ici même, merci moule anonyme) plonge tout habillé dans sa phabuleuse icono queer qui swingue comme un before "70s Movies Soundtrack" un mardi soir (celui des vrais freaks) à Soho London WC2, puis installe (au moins) les Velvet Shortcuts. Tu peux aussi suivre ses conseils de config (ça m'arrive) mais alors tu vas sélectionner avec le bouton gauche et déplacer la playhead avec le bouton droite, ce qui est certes plus humain mais révolutionne le paradigme Blender (RightClickSelect) et des fois ça pique, mais en fait non, moi je m'en sors. Tant que t'es dans les prefs, Themes/"Ubuntu ambiance" aaah :)
    • Tout est Keyframable. Tu te met à l'image que tu veux, tu règles une propriété, tu la survoles de la souris et presses I et c'est tout ; C'est dément, tu vas vite piger. Mais il y a aussi des effets pré-configurés. Les pistes sont infinies
    • L'idée est de te battre avec jusqu'à le maîtriser au doigt et à l'œil, ce chien de l'enfer
    • Et là tu verras la lumière. Blender est une symphonie logicielle, un feu d’artifice de pixels, un rêve éveillé, une raison de vivre. Ouais, je sais, j'exagère. Hum
    • Giddy-up.
    • [^] # Re: Blender

      Posté par . Évalué à 7.

      haha, il est ouf ce gars.

      YPhil, quand je te lis, je peux pas m'empêcher de penser à Tranxen 200 ou Lunettes noires de Les inconnus.

    • [^] # Re: Blender

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La version de tes dépôts est grave à la bourre

      Je ne comprends pas très bien pourquoi tu écris cela. Personnellement j’utilise la version disponible dans les dépôts de debian, j’ai la 2.77a (la dernière version…)

      • [^] # Re: Blender

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 29/08/16 à 11:47.

        Je ne comprends pas très bien pourquoi tu écris cela

        Pour avoir la même procédure ET version de référence chez tout le monde. Parce que c'est comme ça que je fais. Parce que ça sonnait mieux qu'un truc qui commence par "Si tu es sous Debian, que le ciel est clair et que la lune…" ; parce que c'est possible :)

        Personnellement j’utilise la version disponible dans les dépôts de debian, j’ai la 2.77a (la dernière version…)

        Oui, parce que la 2.78 se fait (beaucoup) attendre, mais il se passe parfois des mois à deux ou trois versions mineures, qui introduisent des trucs, ou au contraire en retirent. Sans parler des (éventuels, je me souviens pas du dernier que j'ai croisé) bugs (et dont des reports) selon la politique d'empaquetage de ta distro, tu peux facilement te retrouver dans le vent.

        Ah si, je sais pourquoi je fais comme ça, ça me revient. C'est parce que si pendant ton super projet qui prend une semaine à model/animate/edit/render, Blender monte de version, alors ta distro le remplace quand tu mets à jour le système, et là tu perds tes prefs, tes fichiers récents et ton historique (pas de panique, elles sont dans ~/.config/blender/(version précédente) à moins que ta distro n'ait fait le ménage..?) ce qui crée une disturbance dans la force :p

  • # Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

    Posté par . Évalué à -10.

    Je n'ai jamais compris où résidait la difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo. Pourquoi aucun projet libre de logiciel de montage vidéo n'a encore jamais réussi à produire un outil basique qui fonctionne et ne crashe pas ?

    • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      T'es un grand malade, toi, hein ; t'as jamais compris ? On désespère de ce que tu comprennes jamais. Après un navigateur web, un truc de montage video (donc audio aussi) est le projet le plus complexe auquel je peux penser, là, tout de suite. Or le gant (un outil (basique) qui fonctionne et ne crashe pas) a été relevé (et en couleurs virevoltantes) par tous les logiciels cités sur cette page . Ce que tu décris, c'est ce que Pitivi fait, mais sans déconner, tu te tiens au jus un peu?

      • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

        Posté par . Évalué à 2.

        Tiens VLC n'avait-il pas prevu un editeur non-lineaire? Je pense qu'il avait eu une demo au FOSDEM il y a quelques annees.

        Dommage, c'est une question qui n'apparait pas dans le fil slashdot.

      • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

        Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 28/08/16 à 15:48.

        T'es un grand malade, toi, hein ; t'as jamais compris ? On désespère de ce que tu comprennes jamais.

        Excuse-moi de ne pas être un développeur et d'être malgré tout curieux et toujours avide d'apprendre. Mais au lieu de m'insulter comme un psychopathe, tu aurais pu m'expliquer - si tu en avais été capable - en quoi c'est si difficile de développer un logiciel de montage vidéo.

        • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

          Posté par . Évalué à 10.

          Je pense que tu n'as pas compris que c'était pas une insulte mais un petit sobriquet gentil en mode copain du rugby (expression virile de l'affection).

          Pour essayer de te répondre sur la partie difficulté : plein plein de formats vidéo et il faut compter codec vidéo et codec audio (type de compression), conteneur (la coquille qui met vidéo, audio et sous titre ensemble). Des technos en évolution perpétuelles (CPU avec capacité vidéo, GPU, nouveaux appareils et protocoles d'acquisition). Même si c'est des librairies ou des programmes externes qui vont t'aider à gérer tout ça, tu ne peux pas en faire abstraction (import des morceau puis choix du rendu final, évolution des API des librairies, etc…). Le tout te demande donc aussi de connaître un nombre de choses incroyable (va faire un tour sur le wiki de avidemux, ou vlc ou ffmpeg)

          Ensuite une tâches qui est tout de même intensive pour le CPU et la mémoire (tes utilisateurs vont vouloir utiliser leur caméra HD ou UltraHD, ajouter des effets à la mode…) et le tout sans perdre en réactivité. Donc requiert une très bonne maîtrise de l'algorithmique (multi-threading, calculs matriciels, etc.) mais aussi de l'architecture du logiciel (faire un pré-rendu en basse qualité, savoir arrêter une tâche de rendu inutile car l'utilisateur à déjà bougé sur une autre image, etc.)

          Je pense que ça peut te donner une idée du tableau.

        • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

          Posté par . Évalué à 2.

          Excuse-moi de ne pas être un développeur

          On ne naît pas développeur : on est développeur quand on prend son clavier pour écrire un programme.

          Je n'ai jamais compris où résidait la difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo.

          Parce que t'as pas essayé.

          Pourquoi aucun projet libre de logiciel de montage vidéo n'a encore jamais réussi à produire un outil basique qui fonctionne et ne crashe pas ?

          En basique, il y en a plein : lis les commentaires.

          • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

            Posté par . Évalué à -7.

            On ne naît pas développeur : on est développeur quand on prend son clavier pour écrire un programme.

            Je n'ai jamais écrit qu'on naissait développeur. J'ai dit que je n'en étais pas un. Cela signifie que ce n'est pas mon métier et que je considère pas mes capacités à écrire trois scripts en bash comme celles d'un développeur professionnel.

            Parce que t'as pas essayé.

            Évidemment que je n'ai pas essayé puisque je ne suis pas un développeur !

            En basique, il y en a plein : lis les commentaires.

            J'en ai testé déjà cinq ou six et je n'en ai jamais trouvé un qui ne crashe pas dans les cinq premières minutes d'utilisation ultra-basique, à savoir coller trois ou quatre clips vidéos d'une minute chacun pour en faire une nouvelle vidéo.

        • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 29/08/16 à 19:49.

          Concevoir un logiciel de montage vidéo implique de nombreux concepts : frames, pistes (vidéo, audio, de contrôle, d’automation), multiplexage, découpage, concaténation, collage, historisation des éditions, bibliothèque (gestion des rush), codecs, etc, etc…

          Cela réclame un code optimisé car le volume des données manipulées (de la vidéo) est lourd et les traitements (effets, édition) sont consommateurs de ressource processeurs et mémoire

          De ces deux faits techniques découle la nécessité de travailler en équipe (et pas une équipe de deux…) ce qui s’ajoute à la complexité générale de la réalisation d’un tel projet.

          Et d’autres choses auxquelles je ne pense pas là tout de suite.

        • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 30/08/16 à 08:19.

          Excuse-moi de ne pas être un développeur et d'être malgré tout curieux et toujours avide d'apprendre. Mais au lieu de m'insulter comme un psychopathe, tu aurais pu m'expliquer - si tu en avais été capable - en quoi c'est si difficile de développer un logiciel de montage vidéo.

          Hé, tu as lu ton 1er commentaire, celui auquel je réponds ? Je te le recolle ici :

          Je n'ai jamais compris où résidait la difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo. Pourquoi aucun projet libre de logiciel de montage vidéo n'a encore jamais réussi à produire un outil basique qui fonctionne et ne crashe pas ?

          Déjà, pour piger que faire un logiciel de montage video + audio est un énorme boulot, pas besoin (du tout) d'être développeur, et d'une. Observe, regarde, renseigne-toi au besoin, pousse le perfectionnisme jusqu'à réfléchir deux minutes, et tu pourras évaluer ainsi la complexité d'à peu près n'importe quelle entreprise humaine. Indice : Quand tu veux faire un truc bien, tout est compliqué.

          Et deuzio, si tu veux des réponses parfumées au bois de santal, tu devrais éviter de tremper tes questions dans le jus de betterave fermenté ; j'aime penser que depuis sa rédaction, tu as réalisé que dans ton message tu:

          • Affirmes avoir fait le tour des solutions de montage video sous Linux, et qu'elles sont toutes intégralement buggées et mal foutues
          • Déclares d'entrée que ça semble trivial et que tu vois pas où es la difficulté

          C'est presque mignon d'arrogance, or apparemment ce n'était pas ton intention ; tes messages suivants remettent tout en place: c'est juste une erreur de formulation, de diplomatie quoi. Mais me dis pas que tu la vois pas. L'erreur :)

      • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Qu'il n'ai pas compris n'est pas une raison suffisante à lui cracher autant à la gueule hein…

        J'aimerai pas être ton gosse le jour ou il te demandera "papa, pourquoi  ?".

      • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

        Posté par . Évalué à 3.

        Après un navigateur web, un truc de montage video (donc audio aussi) est le projet le plus complexe auquel je peux penser, là, tout de suite.

        Après un noyau d'OS, quand même…

    • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

      Posté par . Évalué à 3.

      En fait, pas mal de labos ont leurs (propres) outils pour la postproduction cinéma sous Linux.
      Ok, c'est pas opensource, c'est un processus plus ou moins long (en général, 2-3 ans de dev à plein temps), mais c'est possible (et stable)

      • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ça veut sans doute dire que les formats d'entrée et de sortie sont limités, que la manière de l'utiliser est standardisée et que l'environnement est bien maitrisé. Du coup, c'est plus facile d'avoir un truc stable.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Difficulté d'écrire un logiciel de montage vidéo

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 28/08/16 à 15:14.

          Pour les I/O, cela dépend. Effectivement, c'est plus restreint qu'un logiciel qui se doit de savoir ouvrir "tout". Dans les softs internes, en général, on utilise du DPX/TIFF pour les entrées. Les logiciels peuvent savoir gérer en plus des formats/containers vidéos comme du OMF, MXF, Prores444 et du MPEG-4 dans différents profiles/levels. Mais évidemment, des entrées plus exotiques, genre Webm ne vont pas être gérées. Pour les sorties, il est obligatoire d'être standardisé ou normalisé (DPX/TIFF, J2C, MXF, OMF, Prores444) sinon tu passes pas les barrières des différents étapes de postproduction (ou difficilement à coup de convertisseurs ou de bidouilles pas top et généralement, tu te fais taper dessus).

  • # Mon expérience

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai plus ou moins la même expérience que l'auteur de l'article. J'ai récemment testé les logiciels Kdenlive et Openshot sous Debian Testing, et c'est presque inutilisable: crashes intempestifs. J'ai réussi à me débrouiller avec Kdenlive pour faire ce que j'avais à faire, mais en le relançant des dizaines de fois…
    Je pensais que depuis le temps ces logiciels devaient être stables, mais il faut croire que non :/

    J'aimerai faire un cours sur le montage Vidéo, mais dans ces conditions j'ai du mal à l'imaginer.

    • [^] # Re: Mon expérience

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Quitte à me répéter, c'est pas kdenlive qui est instable, c'est le package kdenlive de ta debian qui est foireux et instable, c'est pas la même chose.
      Si tu prends le temps d'installer kdenlive avec toutes ses bibliothèques liées en recompilant à partir des sources, tu découvriras qu'il est parfaitement stable et fonctionnel.

      http://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

      • [^] # Re: Mon expérience

        Posté par . Évalué à 8.

        Dans les commentaires, plusieurs personnes ont évoqué le fait que les distributions les plus répandues avaient des difficultés à fournir des logiciels de montage vidéo en état de marche.

        C’est pourquoi je vous suggère d’installer une distribution dédiée spécifiquement à l’audio et la vidéo à côté de celle(s) que vous avez déjà : AV Linux (http://www.bandshed.net/avlinux).

        Elle est mise au point par un certain Glen MacArthur, qui fait cela depuis plusieurs années déjà. Il se base sur une Debian Sid, utilise un noyau Linux temps réel adapté à l’audio et la vidéo et le serveur de son JACK. Son travail consiste à concevoir une plateforme sur laquelle les logiciels de capture et de montage audio-vidéo fonctionnent.

        Dans la version de 2016, sont pré-installés : Blender, Cinelerra, Kdenlive et Openshot (voir https://en.wikipedia.org/wiki/AV_Linux#Software).

        Pour en installer d’autres, il recommande d’utiliser les dépôts de logiciels de KXStudio (http://kxstudio.linuxaudio.org/Repositories).

        À noter qu’il est important de lire le manuel de l’utilisateur de AV Linux (http://bandshed.net/pdf/AVL2016.8UserManual.pdf).

        • [^] # Re: Mon expérience

          Posté par . Évalué à 4.

          utilise un noyau Linux temps réel adapté à l’audio et la vidéo

          C'est vrai ce mensonge? Windows et OSX ne sont pas "temps réels" et pourtant cela n'empêche la floppée de production video sur ces plate-formes.

          • [^] # Re: Mon expérience

            Posté par . Évalué à 3.

            Il me semble que l'aspect "temps réel" est utile pour certains traitement audio où la latence due au noyau (sur les échanges de données, ou peut-être même sur l'ordonnancement si tu fais de la synthèse) peut s'entendre. Voir par exemple How to: Jack configuration.

            • [^] # Re: Mon expérience

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              L'aspect temps réel n'es utile que si tu écoutes / visualise … en temps réel (en flux continu).

              Dans la discussion c'est plus de la post-prod qui génère un fichier à partir de différentes sources. Ça prend le temps dont la machine a besoin pour faire les traitements, pas de temps réel.

              • [^] # Re: Mon expérience

                Posté par . Évalué à 2.

                Je comprends bien, mais ça n'enlève rien à la pertinence d'explorer les options temps-réel dans une distribution qui se veut adaptée au travail audio et vidéo en général. Je répondais à un commentaire qui demande "C'est vrai ce mensonge ?" (remarque au passage pas très bien formulée à mon avis) en citant "utilise un noyau Linux temps réel adapté à l’audio et la vidéo", et j'explique que pour d'autres besoins que ceux de l'édition vidéo discutée ici cela peut effectivement être pertinent.

                Le choix de Voirile de citer cet aspect pour décrire la distribution ne sous-entend pas qu'il est pertinent en particulier pour l'édition vidéo, c'est plutôt une façon de montrer que la distribution apporte des avantages techniques réels et n'a pas hésiter à travailler sur des aspects poussés de l'expérience utilisateur.

                • [^] # Re: Mon expérience

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'était une boutade.

                  Je sais pertinement l'intérêts du temps réel ceci étant dit je n'y vois pas un argument de poids pour ce qui nous concerne.
                  Windows et OSX malgré l'absence de cette infrastructure sont pourtant des plate-formes de choix pour faire du direct sur ex:Twitch, Youtube, voire du VJaying, je doute que ces gars aient du matériel dédié type AVID.
                  Et vu que Linux a zero chance de remplacer des solution matéreils/proprios dans le domaine de la production pro video, je ne vois pas la réelle plus value du temps réel.

                  Qu'on règle d'abords les problèmes de post-traitement video dans le libre et après on se pavanera avec notre distro ronflante en temps réel.

                  Le choix de Voirile de citer cet aspect pour décrire la distribution ne sous-entend pas qu'il est pertinent en particulier pour l'édition vidéo, c'est plutôt une façon de montrer que la distribution apporte des avantages techniques réels et n'a pas hésiter à travailler sur des aspects poussés de l'expérience utilisateur.

                  Bof, et pour reprendre ce que dit Zenitram: "Pourquoi ne pas faire ça upstream?".
                  Peur d'avoir son nom pas assez visible, noyé dans la liste des contributeurs?
                  Bah, pour l'activation de 2 options dans le noyaux et recompilation de quelques paquets avec support rt, c'est déjà pas mal, non?

                  • [^] # Re: Mon expérience

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Qu'on règle d'abords les problèmes de post-traitement video dans le libre et après on se pavanera avec notre distro ronflante en temps réel.

                    Dénigrer le boulot des gens tout en leur demandant de contribuer sur autre chose à la place, ce n'est pas trop mon truc et je ne pense pas que qui que ce soit y gagne.

                    Peur d'avoir son nom pas assez visible, noyé dans la liste des contributeurs?
                    Bah, pour l'activation de 2 options dans le noyaux et recompilation de quelques paquets avec support rt, c'est déjà pas mal, non?

                    Je suis un peu choqué par le mépris dans ton propos. Faire du contrôle qualité sur les paramètres de configuration d'une distribution et la stabilité des applications pour un usage précis n'est pas évident (la preuve, la quantité de gens sur LinuxFR qui se plaignent que ça n'a pas été assez bien fait) et la solution proposée semble aider des gens—en plus du fait qu'ils font certainement déjà des retours à l'upstream.

                    • [^] # Re: Mon expérience

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Faire du contrôle qualité sur les paramètres de configuration d'une distribution et la stabilité des applications pour un usage précis n'est pas évident

                      Mais tu n'as pas besoin de faire une distribution à part entière pour ça. Tu n'as pas Windows Video Station, Windows Audio Station, Windows Video et Audio Station. Tu as UN OS - la version Ultimate :p, le contrôle qualité se fait à la source.
                      Je ne parle pas des déclinaisons mercantiles du type home, familial, etc… c'est de l'anti-fonctionnalité là.

                      en plus du fait qu'ils font certainement déjà des retours à l'upstream.

                      Tu ne trouves pas cela stupide??? Ils pourraient bosser directement avec eux.
                      Là il y a un coût en plus, s'aligner et fusionner patches… si patches il y a. Parce qu'encore une fois, je doute qu'il y ait du vrai code derrière.

        • [^] # Re: Mon expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 29/08/16 à 17:18.

          C’est pourquoi je vous suggère d’installer une distribution dédiée spécifiquement à l’audio et la vidéo à côté de celle(s) que vous avez déjà

          La nouvelle mode sous Linux : avoir des logiciels stables sur les distros on ne sait pas donc ayez une distro par métier, et rien à foutre si vous avez plusieurs métiers.
          Sérieux, vous arrivez à sortir ça sans rigoler?
          Bon, je sais que c'est classique et merci VirtualBox, mais quand même c'est la honte que de devoir de plus en plus se taper "pour tel logiciel, prenez telle distro faite par telle personne", ça en dit long sur les problèmes de l'éco-système Linux.

          Son travail consiste à concevoir une plateforme sur laquelle les logiciels de capture et de montage audio-vidéo fonctionnent.

          OK. Maintenant si il peut faire ça "upstream" Debian ça sera quand même vachement mieux (surtout : utilisable) et plus sécurisé (est-il capable de réagir aussi vite que l'upstream à un 0-day? On parle d'OS la, donc ouvert sur le monde).

          utilise un noyau Linux temps réel adapté à l’audio et la vidéo et le serveur de son JACK.

          Euh… On parle de montage vidéo la, pas besoin d'avoir un OS temps réel vu que rien n'est temps réel dans ce domaine. En quoi est-ce un plus?

          À noter qu’il est important de lire le manuel de l’utilisateur de AV Linux

          Mauvais OS, changer OS (ou changer de supporter, il descend l'OS là en sous-entendant qu'il est important de lire le manuel)
          Un manuel ne doit être important que pour des utilisations avancées, sinon ça veut dire que c'est mal fait (on n'est plus en 1980).


          Pour descendre l'éco-système Linux, pas besoin d'anti-Linux, les pro-Linux le font très bien tous seuls.

      • [^] # Re: Mon expérience

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je veux bien comprendre cela, mais le résultat est le même. On ne parle pas de distributions exotiques, ou de logiciel qui soit expérimental: avoir une version facilement installable et fonctionnelle est ce à quoi on devrait pouvoir s'attendre.
        On a l'origine du problème (packaging mal fait, d'après ce que tu dis), alors pourquoi il n'y a pas de solution à ce problème? Autre qu'avoir à compiler son logiciel ou installer une distribution dédiée… Les personnes qui veulent s'essayer au montage, ou qui ont besoin deux fois par an de monter une vidéo, ne peuvent pas faire cela.

      • [^] # Re: Mon expérience

        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 29/08/16 à 08:12.

        Techniquement qu'est-ce qui est instable et qu'est-ce qu'ils ne font pas que nous arriverions à faire pour que ça soit stable ?

        Parce que bon pour faire des packages, ils compilent aussi à partir des sources. L'instabilité c'est pas juste un grain de sel que tu saupoudres sur tes packages.

        • [^] # Re: Mon expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 29/08/16 à 12:05.

          Parce que bon pour faire des packages, ils compilent aussi à partir des sources.

          Oui mais regarde, au moins deux sources potentielles d'instabilité qui ne dépendent pas du code directement, mais de la config du système:

          • La politique de l'environnement de bureau au niveau des toolkits (typiquement, GTK "vs" QT)
            • Un logiciel de montage video fait un usage très lourd des éléments de son toolkit et les pousse dans leurs derniers retranchements, quand il ne participe pas directement à leur développement ; C'est pour ça que Blender a son propre toolkit
          • La config du système en termes de backends audio et video
            • Les éditeurs video peuvent utiliser plusieurs backend, typiquement pour l'audio, Alsa ou Jack. Si ces derniers sont mal (ou plus généralement pas) configurés, ils vont au minimum s'insulter dans les logs, et au pire ça va crasher. Et ce ne sera pas la faute de l'éditeur.
          • [^] # Re: Mon expérience

            Posté par . Évalué à 3.

            Un logiciel de montage video fait un usage très lourd des éléments de son toolkit et les pousse dans leurs derniers retranchements, quand il ne participe pas directement à leur développement ; C'est pour ça que Blender a son propre toolkit

            Humf ? Pour faire quelques glisser-déposer, des boutons et des menus ? Pour la visualisation ils créent, je présume un widget particulier qui permet de dessiner ce qu'on veut (comme d'autre ouvrent des contextes OpenGL) et dans ces trucs là on sort de la boucle d’événements classique du toolkit, non ? Parce si pour afficher des foutues images que l'on ne peux pas modifier au curseur ça plante ton toolkit, il faut vraiment féliciter gimp et inkscap d'arriver à produire un affichage fluide avec en plus une édition au curseur (ce qui l'a crée un paquet d'événement à traiter aussi vite que possible).

            Dernier point s'ils en sont vraiment à ce genre de problématique faut juste abandonner ces toolkits pour faire comme les jeux vidéos qui utilisent encore bien plus d'événements toujours à traiter instantanément.

            Sérieusement d'une part je vois pas en quoi ils poussent tant que ça le toolkit d'autre part si c'est vraiment le cas c'est juste un mauvais choix de technique à la base.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Mon expérience

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Pour faire quelques glisser-déposer, des boutons et des menus ?

              Reprend l'exemple que j'ai donné dans mon mini-tuto ; quand tu keyframes une propriété dans Blender, son élément de toolkit (quel qu’il soit : Ruler, bouton, checkbox, input, etc.) change de couleur pour indiquer la keyframe. Si tu édites cette valeur, puis re-keyframe, le gadget passe sous une troisième couleur. Si d'aventure c'est possible à faire avec (toolkit X) ça ne l'était probablement pas il y a 10 ans. C'est le premier exemple qui me vient, mais yen a plein d'autres, j'ai la flemme.

              Sérieusement d'une part je vois pas en quoi ils poussent tant que ça le toolkit

              C'est peu-être parce que tu parles d'outils et de procédures que tu ne connais pas ?

              d'autre part si c'est vraiment le cas c'est juste un mauvais choix de technique à la base.

              Hum. Si tu as réglé ce paradigme, je te suggère de développer ta vision du "bon choix technique (à la base)" dans un document.

              • [^] # Re: Mon expérience

                Posté par . Évalué à 4.

                Malgré une triple lecture, hier j'ai lu événements à la place d'éléments. Oui du coup tu dois te construire ta propre bibliothèque de widgets. C'est pas agréable mais c'est faisable (même avec gtk 1.2).

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Mon expérience

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 30/08/16 à 08:46.

                  Non mais on parlait de la stabilité du soft en l'absence de bugs dans son code propre, et je me suis égaré avec cette histoire de toolkit ; ce que je voulais dire c'est que

                  1. J'ai jamais vu KDenlive bien tourner (en l’occurrence, juste de l'affichage, mais bon pour les gens ça compte) sous autre chose que KDE/Kwin
                  2. Même chose pour Pitivi sous un DE à base de QT
                  3. Les dernières fois que j'ai vu planter un éditeur vidéo, c'était la faute de PulseAudio, enfin, spécifiquement, de défauts de config entre PA et Alsa/Jack.

                  Et ça, c'est pas la faute du code du logiciel lui-même. Encore une fois, un éditeur vidéo c'est de la synchro et de la synchro, et le tout synchronisé ; l'environnement compte, plein de facteurs comptent. Genre avec un Firefox des bois plein d'onglets youtube en arrière-plan, t'as beau jeu de me dire que tu as crashé Pitivi, tu vois l'idée ?

                  • [^] # Re: Mon expérience

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    J’utilise très régulièrement kdenlive sous mate, il n’est pas aussi beau que sous kde en terme d’intégration il faut l’admettre mais c’est juste un problème esthétique. Est-ce que le problème de stabilité que tu rencontres ne vient tout simplement pas de ton installation ?

              • [^] # Re: Mon expérience

                Posté par . Évalué à 3.

                Reprend l'exemple que j'ai donné dans mon mini-tuto ; quand tu keyframes une propriété dans Blender, son élément de toolkit (quel qu’il soit : Ruler, bouton, checkbox, input, etc.) change de couleur pour indiquer la keyframe. Si tu édites cette valeur, puis re-keyframe, le gadget pass

                OH MON DIEU IL CHANGE DE COULEUR!
                C'est un peu comme dans asterixsme en fait, on me voit, on me voit pas, on me voit, on me voit pas, on me voit un peu, on me voit pas?

                Bon, je sais pas vraiment a quoi ressemblent les tool kits sous Linux, Mais faire pouic pouic quand ton modèle passe de l'état A à l'état B, même si ça peut paraître plus simple que ça l'est vraiment, c'est pas non plus un truc de ouf. Disons que si ca pousse ton toolkit dans ses derniers retranchements, va falloir avoir une discussion franche, soit avec le mec qui a écrit le toolkit qui se banane quand on lui demande de peindre du rouge, soit avec le mec qui a architecture la feature qui fait pouic pouic.

                alors je veux bien croire qu'il y ait des vues non triviales dans un éditeur vidéo (notamment la timeline), mais je dirais pas que ca le pousse dans ses derniers retranchements. Et à la rigueur, des trucs comme paper me paraissent vachement plus couillus qu'une interface qui reste quand même vachement statique, et se contente majoritairement de répondre à des clics par ci par là. Et non, ca n'est pas qu'une question de moyens.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Mon expérience

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je viens de trouver Flowblade dans les dépôts, il faut que je teste ça!

    • [^] # Re: Mon expérience

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je suis assez d'accord, l'édition vidéo c'est vraiment galère sous Linux.
      J'enregistre mes parties de jdr en ligne. Cela fait des vidéos de 3 heures que je dois merger avec l'enregistrement du son, un fichier wav de plusieurs giga. Comme le calage était impossible à faire par pitivi ou openshot. J'ai synchronisé les deux enregistrement via dbus (vive dbus, vive les plugins de ts, vive simplescreenrecorder, vive moi ).
      Depuis je fais le merge avec ffmpeg.
      Éditer le fichier pour virer les moments de silence, couper des blagues que la morale réprouve ou ajuster le volume sonore m'est compliqué. Je tue pitivi ou openshot des que je charge une vidéo (mon pc a 32giga de ram). Je vais tester kdenlive mais ça va tirer une tretrachiée de dépendances (kde quoi). Espérons que cela en vaille le coup.

      Pour le problème de stabilité, j'ai recompile des tas de versions stables, bêta dev… Toujours le même résultat.
      Si les projets n'ont pas confiance dans les packages des distributions. Ils peuvent faire leur propre installer.

      Tout cela démontre le manque de maturité du milieu.

      Il y a 10 ans, il m'avait fallu 2 soirées pour monter une vidéo sur Sony vegas. J'avais réussi à faire ce que je voulais.

      C'était mon expérience

      • [^] # Re: Mon expérience

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 29/08/16 à 09:14.

        Je vais tester kdenlive mais ça va tirer une tretrachiée de dépendances (kde quoi). Espérons que cela en vaille le coup.

        Au niveau usage des ressources (espace mémoire, espace de stockage, cycles CPU), c'est quedale.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Mon expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Certes certes, je reste sur une vieille expérience. J'ai testé, ça à l'air de passer. J'ai testé vite fait ce matin.
          Je regarderai plus en détails ce week-end.

        • [^] # Re: Mon expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Comme les KDELibs ont été modularisées en plein de petits Frameworks, effectivement ça fait une grande liste de paquets, mais ça n'est pas grand chose : le plus lourd en fait c'est les icônes ! Ça ne t'installe pas tout un bureau Plasma (avec gestionnaire de fichiers, utilitaires & Cie).

          Et effectivement, si on boycotte les toolkits autres que l'environnement choisi, on se passerait de LibreOffice (VTK) partout, de VLC (Qt) sous Gnome, de Gimp & Firefox (GTK) sous KDE ?!

      • [^] # Re: Mon expérience

        Posté par . Évalué à 3.

        […] mon pc a 32giga de ram. Je vais tester kdenlive mais ça va tirer une tretrachiée de dépendances

        À moins que tu utilises une distribution qui compile tous les paquets depuis les sources, aujourd'hui ça ne pose aucun problème d'avoir à la fois Gnome et KDE installé, surtout vu la place disque qu'on imagine sur un PC de 32 Gio de mémoire volatile.

        C'est bizarre cette inertie des vieux réflexes tribaux "j'utilise les logiciels codés à partir de la bibliothèque X, pas question d'en avoir qui dépendent de Y".

  • # Blender

    Posté par . Évalué à 4.

    Salut, j'ai eu un besoin similaire récemment, trouver un logiciel de montage qui marche et qui est assez performant.

    Même impression que toi sur Openshot : pas stable.
    Pareil pour kdenlive alors que tout le monde en est content, je comprends pas trop (impossible d'ouvrir un projet).

    Finalement je suis parti sur l'éditeur vidéo de Blender, il y a une excellente série de tutoriels videos faits par Mikeycal Meyers : https://www.youtube.com/watch?v=UEIkIrYQYYY&list=PLjyuVPBuorqIhlqZtoIvnAVQ3x18sNev4&index=1

    En outre blender semble supporter CUDA/OpenGL pour les rendus c'est plutôt intéressant.

  • # FFMPEG

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    De mon coté, je misère à chaque fois que je veux faire un montage vidéo.
    Vu que j'en fait pas plus d'un par an, j'ai pas vraiment d'expérience ni d'installation rodé dans un logiciel et finalement, je me retrouve toujours à le faire en ligne de commande avec FFMPEG
    Et j'y trouve tout ce que j'ai besoin ! :-]
    ( J'avais bien commencé à coder un truc simple, mais c'est resté dans les cartons ^^U )

    Essaie pour vivre sans brider les utilisateurs https://www.indiegogo.com/projects/iwinote

    • [^] # Re: FFMPEG

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est le genre de choses vers le quel je me penche moi aussi avec ffmpeg, avconv ou gst-launch.

      Mais comme j'en fais moins d'un par an c'est un peu la galère… Il faudrait que je prenne le temps de me faire un projet et soit le documenter soit le scripter.

      Mais mes besoins sont triviaux, hein ?

      • prendre chaque vidéo et image dans un ordre que j'établis
        • pour chaque image les afficher un temps défini à l'avance
        • éventuellement pouvoir définir une portion de vidéo
      • concaténer le tout dans un format vidéo qui se lis à peu près partout

      Donc les transitions, la musique qui va bien, j'm'en fou un peu :p

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # La version 2.1 est sortie.

    Posté par . Évalué à 3.

    Salut

    La version 2.1 de OpenShot Video Editor est justement sortie aujourd'hui (30/08/2016)
    Si tu test a nouveau ça peut valoir le coup de nous dire si ça s’améliore.

    A++
    Goof

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.