Journal De la philosophie des distributions

Posté par .
Tags : aucun
7
12
août
2010
Le vendredi approchant, je vous livre ici quelques réflexions sur ces distributions modernes qui ne parviennent toujours pas à s'imposer face aux OS commerciaux.

J'ai installé une ubuntu netbook sur un eeepc 701 (vous savez, le premier !)

Installation super facile, tous les périphériques fonctionnent. Ça, c'est le bon point.

Le côté négatif, c'est que la distrib me prend 3 Go sur le minidisque de 4 Go. Quand on regarde de près, on trouve installé un client bittorrent (vraiment utile par défaut sur un mini PC ?), un tas de drivers graphiques, des clients ppp, etc.

Certains de ces trucs sont désinstallables, d'autres non (si on vire ppp, on vire aussi la config réseau). Pas forcément idéal pour une config minimale de petit disque.

Il y a aussi le problème de l'ergonomie générale des applications.
Par exemple, je n'ai pas réussi à faire afficher le nom complet d'un fichier par Nautilus (obligé de passer par la ligne de commande), et je n'ai pas d'aperçu du fichier lors d'une confirmation d'écrasement.

Dans la série "KDE le faisait il y a 10 ans", je trouve que plus les distributions sont simples, moins j'arrive à m'en servir.

Il n'y a que moi ?
  • # et une distribution dédiée

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ubuntu Netbook Remix, moblin, easy peasy...

    J'ai un Acer Aspire One 8"9 arrivé sous Linpus Lite, vite re-installé sous Ubuntu Netbook Remix, je le trouve parfait. Disque dur de 120 Go, ça aide.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: et une distribution dédiée

      Posté par . Évalué à 10.

      "Oué, pour ton ordi j'ai la solution, faut changer de logiciel. Et d'ordi."
      • [^] # Re: et une distribution dédiée

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        La j'aurai plutôt dit que l'auteur du journal dit "j'ai une machine avec petit disque, étonnant qu'une distro prévue pour gros disque me prenne toute la place".

        Il y a une distro prévue pour les disques "normaux" (1 To aujourd'hui pour pas cher, 3 Go = 0.3% du disque, et en même SSD 4 GB ça fait un peu ridicule aujourd'hui), et une distro prévue pour les petites capacités, oui je trouve normal qu'on dise que soit sa distribution est inadapté à sa machine soit sa machine est inadaptée à la distro choisie.
        • [^] # Re: et une distribution dédiée

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui enfin la version d'ubuntu qu'il utilise est une version speciale netbook, elle est censee etre adaptee a sa machine, qui est quasiment le netbook par definition puisque c'etait le premier modele du genre.
          • [^] # Re: et une distribution dédiée

            Posté par . Évalué à 2.

            justement parce que c'est le premier netbook, presque un prototype, on devrait brider l'utilisation de tous ceux qui sont venu après avec des disques plus gros ?
            • [^] # Re: et une distribution dédiée

              Posté par . Évalué à 5.

              On peut aussi se demander si un "netbook" avec 300 Go de disque dur, une carte graphique et ecran 11 pouces, est-ce que c'est un netbook ?

              Une config comme ca, perso j'y mettrais plutot une distrib comme sur les laptops traditionnels tellements ces machines sont peu differenciées.
              • [^] # Re: et une distribution dédiée

                Posté par . Évalué à 4.

                Pour moi, la différenciation, c'est la taille et a peu près que ça.
                Après, les netbook deviennent aussi puissant que des ordinateurs portables bas de gammes, mais pour moi, ça reste des netbook (et je pense qu'on peu parler de netbook jusqu'à un écran de 11").
                Après côté puissance, faut voir les téléphone portable qu'ils font maintenant, je regardais les caractéristiques, les derniers téléphones sont autant puissant (voir plus), que le 701. Donc je pense que la différenciation tiens plus dans l'ergonomie que la puissance de l'engin.
                D'ailleurs, quand je vois le n900 avec la même résolution d'écran que le 701, et plus de mémoire (juste le proc un peu plus faible), je me mets à espérer qu'on puisse bientôt enfin installer la distribution de son choix sur les téléphones.
              • [^] # Re: et une distribution dédiée

                Posté par . Évalué à 2.

                Je crois qu'on désigne par netbook les machines pas cher qui sont dénuées de lecteur DVD pour être plus compactes, et avec des petites performances (processeur Atom & co) pour faire durer la batterie plus longtemps.

                Maintenant ça monte jusqu'à 250 Go (peut être plus), jusqu'à 12 pouces, mais de carte graphique il n'y a point, ou alors on rentre dans la catégorie des ultra-portables mais c'est un tout autre ordre de prix.
                • [^] # Re: et une distribution dédiée

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Non ça existe avec fusion de nVIDIA

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: et une distribution dédiée

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Je pense que le but d'adapter la distro aux netbooks, c'est surtout au niveau de l'interface plus qu'au niveau des contraintes pour le disque.

            De plus Canonical vise aussi le marché OEM, et il faut donc un produit qui tire parti de ce qui est sur le marché aujourd'hui pour espérer avoir des deals corrects. Ça sert un peu à rien, d'un point de vue commercial, de se limiter sur les premiéres générations de netbook si tu n'arrive pas à convaincre ton futur client de mettre ça sur sa nouvelle gamme.
    • [^] # Re: et une distribution dédiée

      Posté par . Évalué à 4.

      Oui, mais non

      Netbook remix a changé de nom (netbook edition, c'est celle que j'ai installée)

      Easy Peasy : c'est à peu près la même chose, non ? Quel espace pour une installation minimale ? C'est le genre d'info qui est toujours difficle à trouver.
      • [^] # Re: et une distribution dédiée

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai easy peasy d'installé sur mon eeepc 701, un df -h me donne 2.5G d'occupé. J'ai cependant désinstallé Picasa, ce qui enlève environ 100Mio si je me souvient bien.
        Cette distribution me convient parfaitement. L'interface est adapté à la taille de l'écran. Il y a plusieurs petits bug mais il suffit de savoir bidouiller pour avoir un truc aux petit oignons.
        J'essaierai quand même bien tiny core linux. Juste pour savoir s'il y a moyen d'avoir un système qui boot plus vite.
  • # cherche plus simple encore...

    Posté par . Évalué à 6.

    on peut effectivement discuter de la pertinence d'avoir un client bittorrent sur une distribution destinée à des netbook, par contre il faut voir aussi que les premiers netbooks n'étaient pas destinés à avoir un disque de 300 Go comme maintenant, vu que c'était des disques SD. Les distributions type ubuntu netbook ont dû se dire qu'il valait mieux mettre le maximum de programme du coup.

    Sinon tu devrais plutôt installer une distribution plus customisable et légère, un peu comme celle dont je fais la promotion dans ma signature, en ayant ajouté pas mal de logiciels dont j'ai l'utilisation (genre des jeux, stone-soup et compagnie, audacity, des trackers de musique, un serveur freenx...), et en purgeant les docs et les fichiers de dev que je n'utilise pas, j'ai 2,3 Go d'utilisé (soit 1,4 Go restant sur mon eeepc première génération) avec archlinux, et mes fichiers de travail sont sur une carte sd supplémentaire.

    Il y a haiku qui est bien aussi sur un eeepc 701, si tu as freewifi, tu peux te connecter de presque partout (je l'ai installé sur une clé usb)

    L'histoire des distributions qui ne parviennent soi-disant pas à s'imposer face aux OS commerciaux, c'est un autre problème je crois...

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: cherche plus simple encore...

      Posté par . Évalué à 5.

      Windows 7 peut reellement s'installer avec moins de 3 Gigas? Parceque que ce soit XP ou Vista c'etait pas le cas dans mon experience enfin pas s'en faire de menage drastique et le systeme etait nu, c'est a pas de pack office par exemple.
      • [^] # Re: cherche plus simple encore...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Windows sous moins de 3 Go ? Avec Windows XP et nLite c'est possible (et probablement pas légal), mais sinon…

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

        • [^] # Re: cherche plus simple encore...

          Posté par . Évalué à 3.

          Si, c'est légal du moment que tu dispose de la licence adéquate (je sait pas si un licence familiale le permet...).
          Les grosses entreprise customisent leurs Windows de cette manière.
          Après, c'est beaucoup plus galère que personnaliser un CD de distrib (à condition de ne pas prendre GNOME ou KDE comme gestionnaire de fenêtres...)
    • [^] # Re: cherche plus simple encore...

      Posté par . Évalué à 3.

      "Les distributions type ubuntu netbook ont dû se dire qu'il valait mieux mettre le maximum de programme "

      C'est justement ça qui me semble bizarre. Un petit disque dur conduire à réfléchir au maximum sur le minimum indispensable.

      Je verrais plutôt une installation minimale (juste pour que ça démarre) et quelques icônes du genre Multimédia - Bureautique... pour ajouter des lots de programmes, avec une indication sur le volume installé par chaque icône.

      Et puis s'arranger pour ne pas installer de composants logiciels genre pppoe d'office.

      C'est peut-être trop compliqué à gérer ? Il y a encore peu, je me rappelle que, sur Mandriva, on ne pouvait même pas désinstaller les drivers inutiles. Maintenant qu'on peut le faire, si vraiment il faut les installer chez tout le monde, pourquoi ne nous propose-t-on pas de les désinstaller en fin d'installation ?
      • [^] # Re: cherche plus simple encore...

        Posté par . Évalué à 3.

        en fait à part l'EeePC 701, je ne crois pas qu'il existe encore d'ordinateur ou de netbook qui n'ait pas plus de 8 ou 16 Go, et encore vu que maintenant c'est presque tout le temps des disques durs mécaniques (c'est idiot, mais il fallait bien que Jean-Kevin puisse installer son photoshop et autocad crackés sur son windows), la place n'est plus trop un problème, sauf peut-être sur ce netbook 701 en particulier.

        Je préfère également l'idée d'un système modulaire avec juste le nécessaire d'installé au début.

        sinon pppoe c'est 320 ko seulement, c'est pas ça qui prend le plus de place.

        Je te conseille plutôt de te faire un petit script pour purger les fichiers qui ne servent pas forcément à grand chose sur un netbook, genre les locales inutilisées (avec localepurge) et les docs. Le dossier /usr/lib/python2.6/test c'est 23 Mo pour rien.

        Par exemple chez moi j'ai ça :
        http://download.tuxfamily.org/esclinuxcd/ressources/scripts/(...)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: cherche plus simple encore...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Maintenant qu'on peut le faire, si vraiment il faut les installer chez tout le monde, pourquoi ne nous propose-t-on pas de les désinstaller en fin d'installation

        La dernière Mandriva que j'ai installé (la 2010.0) me le proposait.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: cherche plus simple encore...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Parce que la majeur partie des gens s'en fout ( et personnelement, j'aurais tendance à dire pareil ). Et le jour ou tu change de carte graphique, tu es bien content que ça marche directement "ouf of the box", et je pense que pour le grand publique, ça vaut trés largement les 50 megas sur le disque qu'on gagne en retirant les drivers inutiles.
      • [^] # Re: cherche plus simple encore...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est peut-être trop compliqué à gérer ?

        L'avantage du libre, c'est que si un truc te manque, tu peux le créer, et avoir une communauté. Par contre l'inconvénient c'est que personne ne va le faire pour toi si il n'en a pas l'intérêt de son côté.
        Et je pense que déjà la base d'utilisateurs de Linux et faible, celle de Linux + netbook encore plus faible, et celle de Linux + netbook + disque de 4 GB doit être pas loin de 0, même les smartphones ont plus aujourd'hui (rien qu'avec une carte micro-SD toute petite, tu as jusqu'à 16 GB), donc bon courage pour trouver des potes.
        • [^] # Re: cherche plus simple encore...

          Posté par . Évalué à 3.

          bon courage pour trouver des potes....j'en suis.
          J'ai acheté ce netbook à l'époque pour avoir une machine portable et pas chère (150€).
          C'était la philosophie originelle du netbook : des composants bas de gamme, pas trop de puissance, un petit écran pour que ça coûte le moins cher possible.
          Aujourd'hui, il marche toujours, et sa petite taille (pliez une feuille A4 en deux) me rend bien service.
          Le disque ssd de 4Go est malheureusement soudé à la carte mère...pas d'évolution possible. Il faut donc jongler avec ces 4Go, le port SD (j'ai acheté une carte flash de 32Go) pour tout faire tenir. Si en plus on est fan de l'hibernation (pour le temps réduit de démarrage), on bouffe 500Mo en plus.

          Le vrai problème, à mon sens, est le manque de script post-installation "type" permettant d'installer uniquement les paquets requis suivant le besoin, avec des cases à cocher.
          Le netbook est destiné à un usage spécialisé (navigateur, bureautique, gcompris...et c'est tout), linux, de part sa conception modulaire, devrait être bien adapté.

          Quand je pense qu'il y a 15 ans, on installait une slackware parfaitement fonctionnelle sur des disques durs de 250Mo...
          Aujourd'hui, dans 4Go, on met à peine une ubuntu de base...
  • # DebianEeePC

    Posté par . Évalué à 7.

    J'utilise avec bonheur DebianEeePC sur mon eee701 http://wiki.debian.org/DebianEeePC
    Système minimaliste et adapté pour les eeepc (tout est reconnu et utilisable sans effort), un dépot de logiciels très conséquent, la fiabilité de debian stable - en ce qui me concerne, mais rien ne t'empêche de passer sur testing ou unstable...

    Couplé à lxde-openbox pour l'environnement de bureau, et une panoplie de logiciels que j'ai choisis pour leur légèreté et adaptés à la faible résolution du 701... give it a try !
    • [^] # Re: DebianEeePC

      Posté par . Évalué à 1.

      mais rien ne t'empêche de passer sur testing ou unstable...

      Si tu passes sur testing ou l'unstable (même une stable aujourd'hui j'ai des doutes), tu n'as même pas besoin de la version « eeepc » de debian. Ça fait un bon moment que les scripts pour acpid sont passés dans les dépôts « officiels » (paquet eeepc-acpi-scripts), et le driver pour la carte WiFi (ath5k) est opérationnel sur les noyaux récents (pour y mettre une lenny, il faudrait peut-être utiliser les backports).
      • [^] # Re: DebianEeePC

        Posté par . Évalué à 2.

        Perso j'ai abandonné, trop de problèmes de pertes de connexions avec ce driver.
        Sous obsd j'ai absolument aucun soucis depuis très longtemps (et c'est pas faute d'avoir réessayé récemment une debian sid).
  • # btrfs, option "compress"

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Les programmes se compressent très bien, mon système sous Gentoo tient dans 3 Go sur mon portable. Ça inclut Firefox, Thunderbird, OpenOffice, les libs KDE et gnome, l'arbre portage, etc.

    En plus btrfs est particulièrement adapté aux SSDs (il y a une option ssd et ssd_spread, la première étant en général activée automatiquement).

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: btrfs, option "compress"

      Posté par . Évalué à 3.

      btrfs c'est tout de meme considere comme experimental donc je ne suis pas sur que ce soit encore le moment de le deployer dans le cadre d'une vraie utilisation.
    • [^] # Re: btrfs, option "compress"

      Posté par . Évalué à 6.

      Les derniers tests de phoronix montrent que sur ssd, ext4 est généralement meilleur que btrfs [1]. Eux aussi ont été surpris. En revanche il est vrai que le mode compress surpasse tous les concurrents, du moins sur les tests sur disque rotatif [2].
      [1] 9 aout 2010 http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=btrfs(...)
      [2] 9 juin 2010 http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=linux(...)

      Mais il faut quand même accepter de sauter le pas vers un système expérimental ET compressé, c'est-à-dire avec une certaine probabilité de ne pouvoir rien récupérer en cas de problème.
      • [^] # Re: btrfs, option "compress"

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est en effet expérimental, par exemple j'ai bien l'impression que c'est lui qui rend le système inutilisable au retour d'une mise en veille.

        Je ne mettrais pas btrfs sur un ordi à utilisation « sérieuse ».

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: btrfs, option "compress"

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci de remarquer le grand danger de la chose non seulement on prend le risque d'avoir un problème mais en plus on aggrave ce problème s'il arrive.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: btrfs, option "compress"

          Posté par . Évalué à 5.

          Je serai tenté de dire qu'un disque (qu'il soit rotatif ou ssd) peut en lui-même être toute sa vie considéré comme expérimental puisqu'il peut péter à tout moment sans prévenir.

          On parle d'un netbook avec un disque de 4g hein, pas un serveur de prod avec 5 TB de db.

          En ce sens, le problème est donc résolu par une bonne pratique des backups et si pankkake l'utilise quotidiennement, c'est que ça ne doit pas être si instable ou problématique que ça pour une utilisation privée.
          • [^] # Re: btrfs, option "compress"

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            btrfs comme ZFS "compense" le côté expérimental des disques durs avec des checksums et du RAID (optionnel).

            DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: btrfs, option "compress"

            Posté par . Évalué à 2.

            Faire ce genre de chose n'est pas un problème mais il faut connaître les risques qu'on cours.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # On est au moins deux

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai réinstallé une Debian il y'a peu. Avec Gnome.

    Constat : ça marche super de base, mais effectivement, il y'a trop de merde installé par défaut : le client bittorrent, des jeux, des outils divers et variés. Et le pire, c'est que certains de ces composants sonttellement lié à gnome, que pour les désinstaller, il faut désinstaller gnome...
    Du coup, je me tate à prendre un gestionnaire de fenêtre plus minimaliste, avec les conséquences qui vont avec (de nombreux programmes pas compatible...).
    Petite découverte on ne peu plus déplaisante : la configuration DNS. Est-ce que c'était si difficile de laisser le fichier resolv.conf comme il était? Un putain de fichier ou il suffisait de mettre ses adresses de serveur DNS et hop, problème réglé! Ben non... Maintenant, a chaque fois que je redémarre, il faut que je reconfigure mes DNS... Il y'a surement une solution, je n'en doute pas. Mais si juste pour ça, il faut relire la doc complète de resolv.conf, plus celle de gnome, plus des recherche sur des forum pour y lire RTFM, je préfère laisser comme ça.

    Ma conclusion, c'est que c'est tellement user friendly, que ça marche aussi bien que windows (c'est pas un compliment...)

    Non, je ne vais pas abandonner ma Debian, parce que je l'aime (c'est dit!), mais la réalité, c'est que pour en venir à une machine confortable, il va me falloir plusieurs mois de bidouilles et de recherches de doc. Cela me prendrait moins de temps sous windows. Le fait est que lorsque j'était sous Mandrake 10.2, cela m'avait pris moins de temps. Sous RedHat 7.2 encore moins. Plus le temps passe, plus les distributions sont compliqué à configurer, sauf si on prend le truc de base, comme si c'était un windows mais avec les problèmes de compatibilité que l'on connait.

    Les distributions GNU/Linux sont en train de faire du VISTA (tout sur l'apparence, rien de configurable, plein de truc indésirable installé par défaut).

    Vous pouvez moinsser, je n'énonce que des fait. Vous pouvez me taxer de nulle, le fait est qu'une distrib de base sans interface graphique et sans les connerie d'automatisation, ça marche à merveille, même sur du matos exotique.
    • [^] # Re: On est au moins deux

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Est-ce que c'était si difficile de laisser le fichier resolv.conf comme il était? Un putain de fichier ou il suffisait de mettre ses adresses de serveur DNS et hop, problème réglé!

      Trouvé comment, le fichier en question ? En lisant un manuel…

      <cite<Maintenant, a chaque fois que je redémarre, il faut que je reconfigure mes DNS...

      man dhcp

      Il y'a surement une solution, je n'en doute pas. Mais si juste pour ça, il faut relire la doc complète de resolv.conf, plus celle de gnome, plus des recherche sur des forum pour y lire RTFM, je préfère laisser comme ça.

      Renseigne-toi sur resolvconf. Mais avant tout sur DHCP : ce n'est pas normal de devoir régler ce genre de truc à la main.
    • [^] # Re: On est au moins deux

      Posté par . Évalué à 3.

      Et le pire, c'est que certains de ces composants sonttellement lié à gnome, que pour les désinstaller, il faut désinstaller gnome...
      Le problème ne vient pas forcement de debian mais de gnome qui en cherchant un créer un gros eco-systeme ne s'embete pas trop des dépendances.

      (de nombreux programmes pas compatible...)
      Pas compatible, Gne ?
      Si tu prends par exemple kde tu vas avoir des problèmes de styles différentes entres les appli qt et gtk, ok mais il y a maintenant des astuces je crois.
      Sinon xfce, bien plus léger et tout aussi compatible avec tes applis gtk que gnome.

      Maintenant, a chaque fois que je redémarre, il faut que je reconfigure mes DNS
      Je n'ai jamais vu ce problème, c'est étrange. Tes DNS sont différents de ceux que t'envoit le dhcp ?
      • [^] # Re: On est au moins deux

        Posté par . Évalué à 4.

        il me semble que si on installe gnome-desktop-environment, cela n'installe que le minimum pour avoir un bureau gnome fonctionnel, alors que si on installe juste "gnome", ça installe tous les composants additionnels (les jeux etc)

        http://packages.debian.org/sid/gnome-desktop-environment (bon, ils auraient pu se passer d'evolution qui est un peu un bloatware...)
        http://packages.debian.org/sid/gnome

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: On est au moins deux

          Posté par . Évalué à 2.

          Mais si tu regardes les dependances :
          cheese : webcam
          ekiga : client voip
          Tout le monde n'en a pas besoin en quoi faire tourner gnome le nécessite.

          gcalctool : calculatrice
          xcalc est present pratiquement sur toutes les distribs avec xorg.

          gnome-user-guide
          Pourquoi j'ai besoin de la doc pour faire tourner un produit ?

          C'est dommage je trouve de pas pouvoir se passer de tout ça,
          mais je peut comprendre que ce n'est pas le but de gnome.
          • [^] # Re: On est au moins deux

            Posté par . Évalué à 6.

            euh...gnome c'est censé être un bureau complet.

            Si vous voulez juste des briques,le wm, le gestionnaire de fichiers, etc installez les à la mimine.
          • [^] # Re: On est au moins deux

            Posté par . Évalué à 3.

            Il faut voir que par défaut, APT installe également les dépendances recommandées et ça grimpe très vite. Par exemple, gnome-desktop-environnement arrive avec le paquet gnome-games, mais tu peux déinstaller ce dernier sans toucher au précédent. Pareil pour gnome-user-guide, me semble-t-il.

            Je ne me souviens plus des détails, mais il y a une option dans apt.conf pour empêcher ça.

            Sinon, pour avoir un gnome minimal, c'est gnome-session qu'il faut installer, accompagné de Nautilus et gnome-terminal.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: On est au moins deux

            Posté par . Évalué à 2.

            Gnome-core ?
            • [^] # Re: On est au moins deux

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui ! Le paquet gnome-desktop-environment est un méta-paquet. Il n'installe rien du tout en soi, c'est juste un paquet qui dépend de gnome et de toutes ces applis, ce qui permet de tout installer en une seule fois. Mais l'inconvénient, c'est que vire tout en une seule fois aussi.

              Il suffit d'installer gnome-core et tous les autres programmes que l'on veut un par un. Il seront indépendants.
      • [^] # Re: On est au moins deux

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour répondre aux deux :
        Je n'utilise pas DHCP, je suis en IP fixe... Mais merci pour la piste, le client DHCP va dégager si possible.

        Pour Tanguy :
        Merci, j'ai déjà fait le man resolvconf de long en large, rien ne parle de mon problème, ça dit juste que maintenant, c'est dynamique et que c'est super... J'aurai du aller voir le man DHCP, j'ai déjà eu des problème avec ce client sur un serveur (vous me direz qu'est-ce que ça foutait sur un serveur...j'en sait rien!), merci encore donc.

        Pour Julien :
        Effectivement, j'aurais du être plus clair : mon problème est avec gnome, pas avec ma Debian chérie (j'en fait de superbes petits serveur bichonnés avec amour!)
        J'ai jamais testé xcfe, je suis resté 1 ans sous windows-maker, et c'était super, mais il y'a plein d'appli qui posait problèmes (je me souvien plus, ça remonte à 5 ou 6 ans...). Je vais y réfléchir (suis sur autre chose là...)

        Dans tout les cas, cela illustre bien mon propos : si tu fais pas du DHCP de base, t'es bon pour te farcir des pages et des pages de man et de forums.
        • [^] # Re: On est au moins deux

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Dans tout les cas, cela illustre bien mon propos : si tu fais pas du DHCP de base, t'es bon pour te farcir des pages et des pages de man et de forums.

          J'ai fais du DHCP pas basique (ne pas utiliser les DNS fourni par DHCP) ça m'a demandé de lire une page de man et c'était réglé.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: On est au moins deux

            Posté par . Évalué à 3.

            Laquelle, tu m'intéresses!
            Bon, c'est vrai j'ai pas lu ce qui concernait DHCP, j'ai eu le tort de croire que quand tu le désactive sous GNOME, c'est désactivé...

            Moi j'aime ça, mais il faut dire que dès que tu sorts des clou sous Linux, c'est comme sous Windows, ça devient compliqué. Le truc, c'est que plus ça va, plus les clou sont étroits sous Linux, la moindre conf un peu hors standard demande de la réflexion et de nombreuses recherches. Du jour où Windows sera plus facilement configurable que linux, nous aurons perdu : GNU/Linux ne sera jamais plus qu'un OS confidentiel réservé à des initiés.

            Pour illustrer un peu plus mon propos, je vais parler de l'installation Debian : maintenant, on a plus le chois des paquet à installer par défaut, même en mode expert (ou alors, j'ai pas trouvé comment!), il propose juste un type d'installation. Bon, c'est vrai, l'installation de base est pas mal (c'est de là que je part en général), mais ça me choque quand même un peu...

            Je vais essayer une distrib KIS dans une VM pour voir ce que ça donne. Mon problème vient peut être juste d'une histoire de philosophie.
            • [^] # Re: On est au moins deux

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Moi j'aime ça, mais il faut dire que dès que tu sorts des clou sous Linux, c'est comme sous Windows, ça devient compliqué.

              N'importe quoi, en tout cas avec cet exemple. C'est parfaitement documenté, et c'est plus facile à régler qu'avant.
            • [^] # Re: On est au moins deux

              Posté par . Évalué à 4.

              >Moi j'aime ça, mais il faut dire que dès que tu sorts des clou sous Linux, c'est comme sous Windows, ça devient compliqué.

              Oui, enfin avec les logs+google+les pages de man+la doc installée+cat+grep, ça va encore.
              • [^] # Re: On est au moins deux

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est vrai, je ne dit pas le contraire.
                Combien de doc avant de trouver la bonne? resolv.conf, puis resolvconf puis dhcp, puis google, puis networkmanager?

                Bon, ok, je suis un peu de mauvaise fois, parce que j'ai déjà eu à configurer les fichiers if-eth_ sur des serveurs Debian avec le DNS (bon là, j'avais juste zapé...trou de mémoire...). C'est vrai aussi que je me suis pas penché sur le problème que je juge plutôt mineur (j'aurai bien fini par trouver dans une doc en cherchant un petit peu...), j'ai d'autre truc en cour plus difficile à gérer du fait de drivers à la con (carte graphique je te hais...), n'ayant aucun rapport avec GNU/Linux ou Gnome(seulement avec mon masochisme)...

                J'aurai trouvé à un moment ou à un autre (je vous en veut d'ailleurs un peu pour les solution, mais je vous pardonne ;-) merci quand même....), le problème c'est le gars qui fait pas vraiment d'informatique : au bout de deux man, le gars il a lâché l'affaire et installé un windows piraté ou une autre distrib. J'ai un pote qui à fini par faire ça : Photoshop sur Linux, c'est possible, mais il voulais pas galérer des heures, alors il a arrêté de se prendre la tête et il a acheté un Mac... Bon, ok c'est con, mais j'en vois beaucoup qui réagissent pareil. Pour faire de l'internet (bon, pas trop regarder flash...oui, je sait çapucpaslibre, mais le kidam il s'en fout...), du traitement de texte et du solitaire ou du majong, n'importe quelle distrib suffit. Le gars qui veut faire un truc plus poussé, qui veut pas chercher trois plombes, il installe pas linux.

                L'Airbus A380 il est super bien documenté (dans les doc, y'a même la taille de chaque boulons, c'est dire! Fournie avec chaque avion), mais je me vois mal le piloter ou le réparer...
            • [^] # Re: On est au moins deux

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Laquelle, tu m'intéresses!

              man dhclient.conf

              Et pour mon cas, il fallait ajouter prepend domain-name-servers 8.8.8.8

              Pour illustrer un peu plus mon propos, je vais parler de l'installation Debian : maintenant, on a plus le chois des paquet à installer par défaut, même en mode expert (ou alors, j'ai pas trouvé comment!), il propose juste un type d'installation.

              Je pense que les développeurs Debian se sont dit que si tu voulais absolument une liste précise, autant ne rien choisir dans les types d'installation et les sélectionner toi-même avec aptitude.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: On est au moins deux

                Posté par . Évalué à 1.

                % cat /etc/dhcp3/dhclient-enter-hooks.d/dhclient-enter-hooks
                make_resolv_conf() {
                echo "As requested, I will not override /etc/resolv.conf."
                }
            • [^] # Re: On est au moins deux

              Posté par . Évalué à 2.

              Essaye NetBSD, tu verras, ça te plaira.
        • [^] # Re: On est au moins deux

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bon, alors, pour utiliser un système en IPv4 fixe, oui, il faut de toute façon lire le manuel du fichier de configuration. Sinon, pour répondre à ton problème, resolvconf ajoute des stanzas pour le fichier d'interfaces :

          iface eth0 inet static
          address 192.2.0.12
          netmask 255.255.255.0
          gateway 192.2.90.1
          dns-nameserver 198.2.0.42 192.2.0.43


          Et c'est mieux que sans resolvconf, où cette configuration était à deux endroits différents. Maintenant, la configuration DNS, c'est géré par ifupdown, en quelque sorte.
    • [^] # Re: On est au moins deux

      Posté par . Évalué à 2.

      Salut, sans trop vouloir faire de pub, c'est pour cet argument que j'utilise gentoo (non ce n'est pas prétendument pour la vitesse ni pour faire joujou avec les flags du compilateur). J'utilise fluxbox au quotidien, mais j'ai besoin de plusieurs trucs de KDE et un ou deux petits outils de gnome (gucharmap). gentoo sait faire cela, j'ai juste les dépendances minimales, pour gnome même pas 10 % du total.
    • [^] # Re: On est au moins deux

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Maintenant, a chaque fois que je redémarre, il faut que je reconfigure mes DNS...

      Le problème n'a rien à voir avec GNOME, mais avec "NetworkManager", un démon qui gère les connexions réseaux. Dans les distributions, il discute généralement à une appli de type "barre de tache" qui permet de voir en temps réel le statut de la connexion : câble débranché, basculement sur le wifi, voir configuration du wifi, etc...

      Si tu utilises une adresse IP fixe, il te suffit de désactiver le support de network-manager, en renseignant à la main ta configuration réseau dans /etc/netwkork/interfaces (bref, la bonne vielle méthode) :

      # Reseau local
      auto eth0
      iface eth0 inet static
      address 192.168.0.x
      netmask 255.255.255.0
      network 192.168.0.x
      broadcast 192.168.0.255
      # dns-* options are implemented by the resolvconf package, if installed
      dns-search x.x

      NetworkManager va tout simplement gérer les autres interfaces qui NE se trouvent PAS déclarées dans /etc/netwkork/interfaces


      Sinon, si tu as un client DHCP, mais que tu veux forcer l'utilisation d'un DNS bien particulier, il y a les options qui-vont-bien dans le /etc/dhcp/dhclient.conf :

      # (2009/07/25): Force l'utilisation de "toto.net" comme nom de domain
      prepend domain-name "toto.net";

      # (2008/05/14): Place "127.0.0.1" en tete de liste des serveurs DNS
      prepend domain-name-servers 127.0.0.1;

      # (2008/05/14): N'utilise que "127.0.0.1" comme serveurs DNS
      supersede domain-name-servers 127.0.0.1;

      Ces options existent depuis, pfffff longtemps. Voir "man dhclient.conf" pour les détails.
    • [^] # Re: On est au moins deux

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Pareil que JGO, sans trop vouloir faire de pub, tu te plains des utilitaires de configuration, assistants, etc. qui te complique la vie plus qu'autre chose, et des paquets inutiles : je te conseil de jeter un oeil du côté d'Archlinux : installation de base avec quasiment aucun paquet (excluant même gcc/make/...), et la configuration se fait uniquement à coup d'éditeur de texte !
  • # Eeebuntu base !

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai testé plusieurs distrib pour mon 901 et au final j'ai choisi eeebuntu car à l'époque elle permettait de formater les disque en ext4 et surtout elle était disponible en plusieurs version dont une "base" avec le strict minimum d'installé !

    J'espère qu'il referont une "base" de leur prochaine version rebaptisée "Aurora"
  • # Linux et les netbooks

    Posté par . Évalué à 9.

    « je vous livre ici quelques réflexions sur ces distributions modernes qui ne parviennent toujours pas à s'imposer face aux OS commerciaux. »

    Pour ceux que le sujet intéresse, Adam Williamson, un ancien de chez Mandriva, aujourd'hui chez RedHat, s'est livré à une petite étude de l'état du marché des netbooks sur Linux :
    [http://www.happyassassin.net/2010/08/04/more-controversial-c(...)]

    Son étude porte avant tout sur le marché nord-américain (Adam est canadien anglophone), mais un certain Misc (bien connu sur ce site et que nous "saluons-t-au passage") a complété son étude par quelques chiffres concernant notre marché national :
    [http://www.happyassassin.net/2010/08/04/more-controversial-c(...)]

    Si le verdict est sans appel, les raisons exacts de ce désastre sont multiples.

    Mon humble avis est que l'usage du netbook a été détourné lorsque les constructeurs ont remplacé les SSD par des disques durs de bien plus grande capacité. Les netbooks sont alors devenus des petits laptops et, "évidemment", un laptop, ça se vend avec Windows (parce que M$-Office, parce que les jeux, parce que l'appli du boulot...). Chose rendue d'autant plus facile que Microsoft a "donné" WinXP aux constructeurs au lieu de leur vendre, de manière à éradiquer toute concurrence.
    Ce que je ne parviens pas à comprendre, c'est comment ces constructeurs peuvent justifier que leurs modèles tournant sous GNU/Linux soient vendus plus chers que leurs équivalents sous Win$ ! Mon esprit paranoïaque ne peut s'empêcher d'y voir la preuve d'un accord commercial déloyal imposé par M$...

    Le deuxième responsable de ce désastre, c'est, à mon sens, Intel et son Poulsbo de merde, pour lequel il n'y a aucun pilote libre et dont le pilote proprio n'est même plus maintenu. Une honte !

    Et je ne vois aucun signe d'un éventuel renversement de la situation. Hélas !
    • [^] # Re: Linux et les netbooks

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Mon avis sur la question, au sujet des netbooks, c'est que oui, on a commencé à voir ça comme des laptops parce qu'il faut bien en faire quelque chose.

      D'un coté, on a vu monter les smartphones avec plein d'applis, avec des sites webs etc, qui ont pris la place des clients légers qu'un netbook aurait pu être. De l'autre, l'infra 3g est toujours pas prévu pour que tout le monde tape dedans avec un os comme chrome. L'iphone a mis à mal plusieurs opérateurs ( o2 à londres, par exemple ) à cause de ça. Donc un netbook qui soit purement un client leger à la chromeos, un peu comme dans la vision de scott mc nealy dans les années 90 , patron de feu-sun, pour le moment, j'ai des gros doutes.

      Donc, si tu as un appareil, il faut des applications. Et le plus sur moyen d'avoir des applis, c'est de prendre un écosystéme qui existe, à savoir windows.

      Ensuite faut aussi arrêter de faire l'autruche. Peut être que tout simplement, les gens préferent avoir windows sur ce genre de machine pour des tas de raisons, peut être bonnes, peut être mauvaises.
      • [^] # Re: Linux et les netbooks

        Posté par . Évalué à 3.

        Je fait partie des gens qui utilisent windows sur un netbook.
        Pour moi, la seule raison qui m'a fait switcher, c'est les performances.

        Le CPU intel atom N270 poussif et la carte intel integree avec ses performances dignes de la fin des annees 90 sont loin d'etre des foudres de guerre.

        Sous linux, firefox rame comme pas possible, impossible de scroller sur une page un peu complexe (avec chromium il est possible de naviguer mais ca n'est pas genial non plus)
        Les videos flash ne depassent pas les 10 fps en basse qualite, et meme vlc ou mplayer n'arrivent pas a afficher des videos en xvid avec un framerate correct.

        Sous windows, les drivers de carte graphique sont plus performants et la machine deviens utilisable pour aller sur internet ou jouer a de vieux jeux (il ne faut pas trop lui en demander non plus)
        • [^] # Re: Linux et les netbooks

          Posté par . Évalué à -2.

          Je fais parti des gens qui utilisent la Ubuntu Netbook Remix sur mon ultra portable.

          Le CPU intel atom N270 poussif et la carte intel integree avec ses performances dignes de la fin des annees 90 sont loin d'etre des foudres de guerre.
          C'est super important, tous les jours sur mon ultra portable, j'essaie de chercher un nouveau nombre premier, tout en jouant à Crysis.

          Sous linux, firefox rame comme pas possible, impossible de scroller sur une page un peu complexe (avec chromium il est possible de naviguer mais ca n'est pas genial non plus)
          Bon, je ne répondrais pas au troll « chrome est plus rapide que firefox » parce que chrome ne cherche pas à s'intégrer à X. Mon firefox avec noscript, adblock et sans flash est complètement fluide chez moi.

          Les videos flash ne depassent pas les 10 fps en basse qualite, et meme vlc ou mplayer n'arrivent pas a afficher des videos en xvid avec un framerate correct.
          Bein déjà... Flash quoi... Quand j'avais encore Flash, sur mon quadri-cœur avec la dernière carte graphique et les pilotes proprio qui vont avec, je n'arrivais pas à afficher une vidéo flash basse définition. Donc c'est normal que ton ultra portable s'en sorte pas.
          Ensuite, un framerate correct ? Faut m'expliquer ? 200 images par secondes ? Ouais mais ton écran ne peut en afficher que 60, donc ça sert à rien. Moi avec totem, les épisodes de Pionneer One en SD sont fluides. Tu regardes quoi du pr0n en HD ou quoi ?

          Sous windows, les drivers de carte graphique sont plus performants et la machine deviens utilisable pour aller sur internet ou jouer a de vieux jeux (il ne faut pas trop lui en demander non plus)
          Sous Windows, j'arrive à rien utiliser vu qu'il y a un anti-virus qui tourne derrière et me bouffe là moitié de mon processeur, et donc je fais 30 minutes d'autonomie.

          Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

          • [^] # Re: Linux et les netbooks

            Posté par . Évalué à -3.

            Exageration, deformation de propos et fermeture d'esprit.
            Ou alors tu le fait expres, ou alors tu fait partie du clan des extremiste frustres.
            Merci en tout cas pour ce commentaire agressif et non constructif.
        • [^] # Re: Linux et les netbooks

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est bizarre, j'ai moi-même un Intel Atom N280 (très proche du N270) avec carte Intel (je ne sais plus laquelle) sous Debian, et je n'ai pas de problème de performance, à part peut-être pour lire de la HD en H.264.
          Sinon VP8 et Theora sont décodés nickels en HD avec GStreamer, quand à la navigation web, je n'ai aucun souci avec Epiphany. J'arrive même à jouer à Unreal Tournament sous Linux.

          Tu es sûr que ce n'est pas une histoire de pilotes mals configurés ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Linux et les netbooks

            Posté par . Évalué à 1.

            Sur mon netbook sous linux, quake3 tournait a 5 fps environ, sous windows j'en ai maintenant 40.
            Cela dit ca je m'en fout, je ne joue pas sur ce pc.

            J'ai essaye de changer quelques options du pilote, mais ca n'a rien change.
            Le pilote intel sous linux est vraiment je trouve.
            Ca me rappelle un pc avec un chipset intel integre dont les performances sous linux suite a une mise a jour du pilote avaient chute de maniere telle qu'il etait devenu completement inutilisable.

            Pour le netbook, on a peut etre pas le meme chipset, il y en a des bien supportes et des delaisses.
            • [^] # Re: Linux et les netbooks

              Posté par . Évalué à 4.

              Après recherche, c'est une Intel 945GME que j'ai. Je ne sais pas ce que vaut cette carte, mais je dois dire que je n'ai jamais eu de problème de perfs, que ce soit avec elle ou avec d'autres CG Intel.
              Certes, ce n'est pas l'idéal pour la performance brute, mais ça a toujours été suffisant pour un usage quotidien (voire même plus, puisqu'il m'arrive de jouer).

              A-contrario, les ATI et NVidia sont plus puissantes, mais pas toujours simples à faire fonctionner correctement.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Linux et les netbooks

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      c'est comment ces constructeurs peuvent justifier que leurs modèles tournant sous GNU/Linux soient vendus plus chers que leurs équivalents sous Win$ !

      Pose-toi la question de pourquoi une barrette de RAM de 8 Mo est plusieurs fois plus cher qu'une barrette de RAM de 1 Go.
      Bref, effet volume tout ça...Etre gratuit ne suffit pas (gestion catalogue, SAV etc)
      • [^] # Re: Linux et les netbooks

        Posté par . Évalué à 0.

        Sauf que le matériel, il faut le fabriquer et c'est ça qui coûte de l'argent et qui bénéficie de l'effet du volume ; alors que le logiciel ça se duplique à l'infini sans aucun coût, quand il s'agit de logiciels libres. Donc, ton argument n'est pas valable.

        De plus, si tu lis ce qu'a écrit Adam, tu verras qu'il n'y a aucun marketing, aucune publicité pour les modèles GNU/Linux. Il revient moins cher d'acheter le modèle Win$ mieux doté en matériel, malgré la taxe M$ incluse. Il faut arrêter de se foutre de la gueule du monde !

        À ce moment là, qu'ils fournissent le même matériel avec le DD vierge et sans taxe M$, avec éventuellement un CD/DVD d'une distro au choix et tout le monde sera content (à part M$, cela va de soi ♬).

        Et ne me parle pas de support, ce sont les distributions qui assureront la maintenance du système. Et quand tu as un Poulsbo de Merde™, ton matériel est déclaré officiellement non maintenu par Intel. Je ne vois pas trop ce que Dell pourra y faire.
        • [^] # Re: Linux et les netbooks

          Posté par . Évalué à 2.

          Avant qu'on m'en fasse la remarque, je viens de réaliser que sans lecteur de disques optiques, un CD/DVD d'installation serait difficilement utilisable. Dans le cas particulier du netbook, il faut bien une distro pré-installée, mais pour un laptop ou un desktop, ma proposition serait toutefois parfaitement valable.
          • [^] # Re: Linux et les netbooks

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu sais, aujourd'hui, en 2010, il existe le boot sur USB. Chose qui existe depuis bien plus longtemps, puisque j'ai fait booté sur clef USB des ordinateurs bien plus vieux, du genre 8 ans.

            C'est d'ailleurs dommage que certaines distributions retirent le support du boot sur USB dans leurs installeurs.

            Sinon il existe aussi PXE, mais il faut une autre machine à coté.
    • [^] # Re: Linux et les netbooks

      Posté par . Évalué à 1.

      "Ce que je ne parviens pas à comprendre, c'est comment ces constructeurs peuvent justifier que leurs modèles tournant sous GNU/Linux soient vendus plus chers que leurs équivalents sous Win$ ! Mon esprit paranoïaque ne peut s'empêcher d'y voir la preuve d'un accord commercial déloyal imposé par M$..."

      Tout faux !

      Les PC sous Windows sont moins chers parce qu'ils sont sponsorisés par les marchands de saloperies (antivirus au nom de moto, etc.)

      Windows = 3€ - Prime d-utilitaire = 20 € -> Windows 17 € : moins cher que Linux.

      Si tu ajoutes à ça l'économie d'échelle (1 Linux vendu pour 100 windows) et le taux de retour (un mal informé qui a acheté un PC Linux croyant acheter un PC Windows et vient le ramener fait perdre le bénéficie de 5 ou 10 ventes)
    • [^] # Re: Linux et les netbooks

      Posté par . Évalué à 1.

      Mon humble avis est que l'usage du netbook a été détourné lorsque les constructeurs ont remplacé les SSD par des disques durs de bien plus grande capacité.

      C'est quoi ce mouvement qui veut à tout prix que les netbook restent avec du pseudo ssd (qui n'avaient rien à voir avec les ssd qu'on peut trouver aujourd'hui).

      Surtout quand on vois l'autonomie de ce fameux eeepc 701 (http://www.blogeee.net/2007/11/autonomie-du-eeepc-701-le-bil(...) il existe pleins de netbook actuels qui sont bien plus autonome avec des disques à plateaux.

      Donc l'argument de l'autonomie est ridicule.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Linux et les netbooks

        Posté par . Évalué à 4.

        Le SSD ne joue peut-être pas sur l'autonomie (mais comme les batteries ont changée en même temps que les disques je ne peux pas l'affirmer) mais ça joue sur la solidité globale de la machine.

        Mon eeepc 701 a souffert. Beaucoup même. Il se porte comme une fleur. Mon eeepc 1005HA a fait une chute, pas négligeable certes mais rien comparé à ce que le 701 a subit, et j'ai du changer le disque dur.
        • [^] # Re: Linux et les netbooks

          Posté par . Évalué à 3.

          Avec les « moi je », moi mon wind c'est la batterie qui est morte avant tout le reste au bout de 20 mois. Aucun problème pour le reste.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Paquets recommandés

    Posté par . Évalué à 6.

    Depuis quelques temps, les paquets qui sont marqués comme recommandé sont considérés comme des dépendances et donc ils sont installés automatiquement.
    Pour changer ça, il faut ajouté la ligne suivante dans le fichier /etc/apt/apt.conf
    APT::Install-Recommends "false";
    Ainsi, ils pourront être désinstallés sans tout virer
    • [^] # Re: Paquets recommandés

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci pour l'astuce, je ne connaissais pas, je vais essayer ce soir!
    • [^] # Re: Paquets recommandés

      Posté par . Évalué à 4.

      Franchement, il faut se méfier de ce genre de modification, si le comportement a changé, il doit y avoir une raison.

      Récemment, j'ai eu à installer une Debian. Puis j'ai installé Network Manager pour me servir de mon téléphone portable en tethering. Hé bien avec cette option, plus moyen de détecter mon téléphone avec NM. Et pas moyen non plus de trouver quel paquet ajoute cette fonctionnalité... Au final, j'ai réinstaller Network Manager en enlevant l'option...

      Depuis, je crois avoir trouvé le paquet (c'est mobile-broadband-provider-info), mais ça m'a refroidi...

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Paquets recommandés

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est marrant moi à la place, j'ai juste appris à utiliser wvdial.
        • [^] # Re: Paquets recommandés

          Posté par . Évalué à 3.

          Oué ben j'aime bien les trucs graphiques et surtout sa gestion des profils.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Paquets recommandés

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est pas pour rien que l'option est true par défaut. Il faut savoir ce qu'on fait quand on retire les paquets recommandés ou aimer bidouiller.

        (Sinon tu pouvais aussi installer tout les paquets recommandés par nm).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Jolicloud

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dans la même veine que ubuntu netbook, tu peux essayer Jolicloud [1] qui d'ailleurs est dérivé de ce dernier.

    Pour avoir essayé les deux, je le trouve mieux fini que ubuntu netbook. Par contre, Je l'ai installé sur un vieux PC avec du matériel pas très copain avec linux (ASUS A6000) et j'ai eu un petit souci de driver wifi qui m'a obligé à fouiller et à installer un noyau non standard...

    Pour l'espace disque, il occupe un tout petit peu moins que ubuntu remix :2,5Go d'après la FAQ [2].

    [1] - http://www.jolicloud.com
    [2] - http://www.jolicloud.com/support/faq#how-much-space-do-i-nee(...)
    • [^] # Re: Jolicloud

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui, mais non, je viens de tester, la souris (le touchpad) n'est même pas reconnu.

      Même si l'idée est bonne, le fait que jolicloud soit aussi centralisé et dépendant d'une identification web m'inspire peu confiance. Si l'idée des webapp est bonne, son exécution me semble un peu bancale.

      De plus, impossible de retirer certains liens inutiles (facebook par exemple).

      Pour le reste, la distrib reste propre, et surtout relativement rapide et efficace.
  • # Et localepurge ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne sais pas si sur ubuntu ça sera aussi efficace, mais sur mes debian, localpurge ( http://www.debianadmin.com/remove-unnecessary-files-in-debia(...) ) fait un sacré ménage ...
    • [^] # Re: Et localepurge ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Je ne connaissais pas (toujours ce problème de l'accès à l'information - Pourquoi pas une interface à la fin de l'install ?)

      J'ai fait des enlèvements manuels.
      • [^] # Re: Et localepurge ?

        Posté par . Évalué à 3.

        localepurge est un hack qui n'est absolument pas recommandé par les mainteneurs Debian. Si je me souviens bien il à failli être supprimé à un moment.

        Mais c'est quand même bien pratique sur un système quand on a que 300 Mo de place restante sur un / de 3.4 Go.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.