Journal Des « flashcodes » propriétaires sur les arrêts de bus

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
29
21
jan.
2010
C'est nouveau, il semble que ça vient de sortir : la RATP a placé, sur les affiches des arrêts de bus, de métro et de train, des liens vers la page des horaires des prochains passages, sous la forme de codes matriciels.

Ça a l'air chouette, n'est-ce pas, présenté comme ça ? Et bien, en fait non. Ils ont choisi d'utiliser une « technologie » élaborée par nos téléphonistes.

Concrètement, il y avait les normes Datamatrix et QR-Code. Ce sont des codes matriciels qui représentent du texte, tout simplement. En pratique, on y met généralement des URL. Ça marche, c'est simple, c'est ouvert, donc c'est inacceptable pour nos téléphonistes.

Donc, ils ont introduit leurs « flashcodes ». Rien d'innovant : ce sont des Datamatrix, sauf qu'au lieu d'y mettre des URL, ils y mettent des numéros inutilisables tels quels. Ces numéros indexent les URL effectives dans une base centrale.

Donc, voici les différences pratiques par rapport au Datamatrix direct :
– c'est plus compliqué : il y a un niveau d'indirection supplémentaire (code, texte, base, URL) ;
– c'est sous le contrôle intégral des gérants de la base de données centrale ;
– c'est sous la dépendance intégrale des serveurs de la base de données centrale ;
– c'est parfaitement opaque.
Bref, un beau morceau dans la pure philosophie de nos téléphonistes : compliqué, contrôlé, centralisé, fermé.

Vous avez déjà de quoi lire les codes matriciels ? Dommage, ceux-là, vous ne pourrez pas les lire. Je vous invite tous à écrire à la RATP pour vous plaindre : typiquement, vous débarquez, vous n'y connaissez rien, vous avez vu un code, vous l'avez photographié, ça vous a affiché un numéro et rien d'autre, ça ne marche pas, pourquoi ? Par principe, pour les formats ouverts, je crois que nous devons faire notre possible pour que ces flashcodes soient un bide aussi retentissant que possible.
  • # Neo!

    Posté par . Évalué à -8.

    Heu, t'es sur que tu gourres pas ?
    http://datamatrix.kaywa.com/ <= tu peux générer des Datamatrix avec URL, Texte, Numéro de téléphone et SMS

    Papiers explicatifs: http://www.gomaro.ch/datamatrix.htm

    Certes QR-Code est maintenant ISO bidule, mais de là à qualifier Datamatrix de fermer, je vois pas comment ..
    • [^] # Re: Neo!

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Il dit bien que ce sont des Datamatrix mais qu'ils ne renvoient pas vers une url mais vers un numéro au hasard qui doit être interprété par la base de donnée pour avoir une signification d'où les inconvénients qu'il tire.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Neo!

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Je suis au courant, qu'on peut librement générer et lire des Datamatrix. Je l'ai moi-même fait, directement sur mon propre ordinateur avec un logiciel libre.

      Ce sont bien des Datamatrix, dont le format de codage physique est donc libre. En revanche, ce format est utilisé pour coder une information inutilisable telle quelle : un identifiant de base de données. C'est là un format fermé (identifiant de base de donnée contrôlée), encapsulé dans un format ouvert.

      C'est assez ennuyeux, parce que l'AFMM (Association française du multimédia mobile) pousse ce format bien propriétaire comme il faut en entretenant la confusion avec Datamatrix qui est ouvert.
      • [^] # Re: Neo!

        Posté par . Évalué à 8.

        sans compter qu'au lieu d'avoir une info directement, depuis un lecteur de code hors-ligne, cela oblige à être connecté en permanence pour quelque chose qui n'a pas lieu d'être.

        Pas de doute, ce sont bien les 3 opérateurs téléphoniques qui se sont entendus pour produire cette grosse m**** et encourager la vente de forfaits data sur les téléphones.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Neo!

          Posté par . Évalué à 6.

          C'est les membres fondateurs ça, maintenant il y en a plus...

          L'Association Française du Multimédia Mobile (...)

          Nos principales missions
          (...)
          4. Promouvoir les solutions multi-opérateurs visant à développer les services des éditeurs et des prestataires mobiles
          (...)
          • Codes barre 2D
          (...)

          Nos Membres
          (...)
          * Les opérateurs membres
          - Auchan Telecom
          - Bouygues Telecom
          - Debitel
          - NRJ Mobile
          - Omer Telecom
          - Orange France
          - Orange Réunion
          - SFR
          - SRR
          - Tele2 Mobile
          - Telegate
          (...)


          Source: http://www.afmm.fr/AFMM
        • [^] # Re: Neo!

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          cela oblige à être connecté en permanence pour quelque chose qui n'a pas lieu d'être

          Non, ça, ce n'est pas vrai. Dans le cas de la RATP, l'information finale, c'est une fiche-horaire du moment, peut-être mise à jour en fonction des perturbations en temps réel. Cela ne peut pas être disponible sans connexion.

          En revanche, les fiches horaires sans mise à jour, sont disponibles sans connexion : il suffit de lire l'affiche sous l'abribus, après tout.
          • [^] # Re: Neo!

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Cela ne peut pas être disponible sans connexion

            Si, ça peut l'être, du moins sans ta connexion : c'est plus universel (tout le monde peut le voir, y compris les SDF sans abo "Internet mobile", bref 99.9% de la population car on enlève "juste" les illettrés), c'est plus simple, c'est plus compréhensible, c'est plus rapide à voir à l'arrêt de bus, et ça marche (relativement) bien, à partir de la même base de donnée :
            http://www.ratp.fr/corpo/siel/index.shtml
            • [^] # Re: Neo!

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              D'accord, mais ce n'est pas une critique des flashcodes, juste du fait de donner des URL sur des panneaux publicitaires.
              • [^] # Re: Neo!

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Ma critique est sur la RATP : plutôt que de déployer SIEL partout afin que 99.9% de la population puisse connaitre les horaires en un clin d'oeil, ils déploient le flashcode, certes moins cher mais qui va motiver dans les 10% (à la louche, et j'essaye d'être large, sinon j'aurai dit 1% de geeks) de la population.

                L'information est la, mais il ne faut surtout pas la fournir aux usagers.
                • [^] # Re: Neo!

                  Posté par . Évalué à 5.

                  10% ca me semble deja énorme.
                  Moi je n'ai jamais vu quelqu'un photographier un flashcode dans le metro ou ailleurs avec son telephone....
  • # so what ?s

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Donc Datamatrix permet d'encoder n'importe quel texte. Donc n'importe quelle URL. Donc n'importe quelle URL pourrave renvoyant sur un site de merde. Rien de nouveau.Dans 1 an ou 2, les arrêts de bus seront maculés de carrés noir et blanc, qui renvoyant sur un site de pute en ligne, qui un marabout que ta femme elle revient dans les 24h, qui un pari sur la date de la mort du dernier ours polaire avec 0,99€ de réduction sur un sorbet aux fraises à la clef.

    Ça fera chier tout le monde et on n'en parlera plus.

    j'ai hâte...
    • [^] # Re: so what ?s

      Posté par . Évalué à 10.

      Oui. A moins que des pirates ne collent des flashcodes sur ceux de la RATP, qui dirigeraient vers un site de phising, là on en parlerait beaucoup.
  • # Ça se contourne?

    Posté par . Évalué à 0.

    Personnellement, je comprends l'utilisation d'une couche supplémentaire avant l'url, a priori ça permet un peu plus de souplesse. Bon, maintenant c'est clair que la solution choisie n'est pas terrible, mais tout n'est pas perdu me semble-t-il...

    Passer de Datamatrix à du texte ne pose pas de problème. Passer du texte à l'url impose de passer par une base de donnée fermée mais le logiciel pour le faire est gratuit. Alors pour peu que l'association texte/url ne change pas, il y a moyen de recréer la base de données!

    Bon, vu le nombre d'entrées elle sera quand même conséquente, et question sollicitation je n'ai aucune idée de l'intérêt que les gens vont porter à ce service (il ne me concerne pas du tout). Je ne sais pas quel genre d'accord lie la RATP à l'AFMM, mais on pourrait imaginer proposer de migrer le service! \o/
    • [^] # Re: Ça se contourne?

      Posté par . Évalué à 8.

      Personnellement, je comprends l'utilisation d'une couche supplémentaire avant l'url,
      Faut t'expliquer ?
      "Miiiiiiiiille euros les 10000 redirections !": Tu l'entendras bientôt.
      Un nouveau bel exemple d'informatique déloyale !
      * Applications fournies par les opérateur pour les lire: uniquement le fonctionnement avec code.
      * Serveur central qui gère la "traduction".
      * Controle total des URL qui peuvent être créées... et donc monnayés. Tu ne peux faire d'url toi même, car personne (outre les 2 zozos qui ont remplacé leur application par défaut) ne pourra les lire.
      Ou comment faire d'un standard un annuaire obligatoire et donc un service à péage.
      • [^] # Confirmé !

        Posté par . Évalué à 10.

        http://www.afmm.fr/Solutions/Flashcode/Espace-editeurs/Espac(...)

        Vous éditez un site Internet mobile référencé sur Gallery, vous faites donc partie des 450 éditeurs de plus de 2000 sites Internet mobile qui disposent d’un flashcode offert pour chaque site référencé sur Gallery. Ce flashcode est déjà activé et redirige vers la page d’accueil de votre site Internet mobile.



        La France est donc bien le pays ayant transformé le flashcode en adwords !
        • [^] # Re: Confirmé !

          Posté par . Évalué à 7.

          200 euros mensuel chez Orange pour que votre flashcode fonctionne... chez eux uniquement.
          http://www.orangekiosque.com/public/orki/html/fr/public/kios(...)

          Vive la France et ses opérateurs ! Faut vraiment mettre fin à tout çà
          • [^] # Re: Confirmé !

            Posté par . Évalué à 10.

            alors qu'il suffirait de pas s'en servir pour que ca finisse comme le WAP, dans les poubelles d'un musée...
            • [^] # Re: Confirmé !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Il me semble que le WAP a bien marché vu que c'est par là que passait toute les sonnerie et autre logo à 50€ l'unité. Et ça marche bien ces conneries.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Ça se contourne?

        Posté par . Évalué à 1.

        D'abord j'ai dit que je comprenais, pas que je cautionnais... (Pour poil de cuter, j'aurais dû dire « je comprend qu'on veuille ») Encoder directement l'url c'est pratique jusqu'à ce qu'on veuille la changer... Bien sûr on peut faire des redirections hein, mais bon avec une paire identifiant/url on solutionne le problème aussi. Et je suis d'accord, comme c'est fait c'est moche, d'ailleurs si tu avais continué la lecture de mon premier paragraphe c'était ça que je voulais dire...

        Ensuite, si on lit les spécifications [1] (beurk, c'est fait avec word), le flashcode c'est trois types de Datamatrix (26x26, 14x14 et 10x10) encodées selon le standard Datamatrix (ISO 16022:2000 / ECC200). D'accord je n'ai pas vérifié qu'il n'y a pas une couche supplémentaire d'encodage, je suis en Belgique. Le premier type c'est presque l'url complète, et on sait le générer. Donc a priori oui, on peut créer des url! Seuls les deux autres types emploient des identifiants et doivent obligatoirement faire référence à une base de donnée.

        Enfin, ce n'était pas tant la moitié de la première ligne de mon commentaire que je voulais communiquer, mais le dernier paragraphe. Parce que si la RATP a déboursé 200000€ pour 11000 arrêts, je ne suis pas sûr qu'elle a pour autant fini de payer un service qu'elle a toujours des chances de pouvoir assumer sans l'AFMM il me semble.

        [1] Spécifications flashcode : http://www.afmm.fr/img/Solutions/Flashcode/docs%20a%20telech(...)
        • [^] # Re: Ça se contourne?

          Posté par . Évalué à 4.

          Changer les URL, ça ne se fait pas tous les 4 matins !
          À la limite, il vaut mieux changer la moulinette qui est dans le code-serveur...
      • [^] # Re: Ça se contourne?

        Posté par . Évalué à 5.

        Ben tu peux faire tes propres codes barres avec une url dedans, et les afficher sur des panneaux que tu loues, c'est un format ouvert je vois pas le probleme. Personne ne t'empeche de developper une appli pour lire ces codes et ouvrir direct l'url dans le navigateur mobile. Et c'est comme avec le LL, si tu fais mieux que le logiciel proprio, les utilisateurs se tourneront vers toi et laisseront tomber le service centralise [1].

        En l'occurrence, c'est un format standard avec du LL existant pour le lire, sans brevets dessus qui t'empecherait d'en faire ce que tu veux. Et les critiques du journal sont tellement vagues et non techniques que ca peut s'appliquer a un nombre non negligeable de projets, y compris des projets libres.

        Apres que des societes privees utilisent le meme type de format pour coder des donnees et ne veulent pas te donner l'acces gratos a leurs donnees, c'est un autre probleme. En gros tu voudrais utiliser leur service et leur infrastructure sans respecter leurs conditions. Quelque chose me dit que ca va pas marcher. Au dernieres nouvelles tu n'es pas oblige d'utiliser ce service avec ton telephone portable (au fait, il tourne sur du libre et il se connecte a des services qui tournent sur du libre? :D) ni d'installer l'appli de la RATP, t'auras acces exactement au meme niveau d'information qu'avant, ni plus ni moins. Si on t'obligeait a utiliser ca pour profiter du service de transport (comme t'es oblige d'utiliser du format word ou excel dans certains cas), alors la oui, ca serait un probleme.

        [1] A ce propos, on a 3 tonnes de redirecteurs d'URL dispo sur le marche, il s'est pas specialement passe de catastrophe de ce cote la, et c'est tres proche du service decrit dans le journal. Il y a meme des projets libres, avec une belle base centralisee, controlle par une unique entite, pour lesquels les utilisateurs n'ont certainement pas la main sur les serveurs...
        • [^] # Re: Ça se contourne?

          Posté par . Évalué à 2.

          Non, tu peux les faire, mais rien ne garantit qu'ils seront lus !
          Le seul type de donnés obligatoire pour un lecteur est "RICH WEB" soit les codes premium...
          Tous les autres sont optionnels !
        • [^] # Re: Ça se contourne?

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est une excellente idée !
          Mais le mieux c'est de les coller par dessus ceux existant.

          Après les tags dans les rues, le nouveau sport national va devenir le flash bombing.
          Je vois d'ici la tête de Mme Prout Prout qui veut consulter le complément du reportage du figaro sur "Sarko civilise les papous" , lorsqu'elle va tomber sur la podcast de Joey Starr en train de faire un doigt.

          Une techno promise à un grand avenir.
          • [^] # Re: Ça se contourne?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            [...] lorsqu'elle va tomber sur la podcast de Joey Starr en train de faire un doigt.
            Ou sur un Goatse.cx...
    • [^] # Re: Ça se contourne?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Non, moi je ne comprends pas l'utilisation d'une surcouche fermée et payante quand une simple URL aussi suffi et aurait fonctionné partout, gratuitement, et mieux.

      La RATP devrait intégrer les principes de REST http://fr.wikipedia.org/wiki/Representational_State_Transfer et lire "Cool URIs don't change" http://www.w3.org/Provider/Style/URI parceque ça me semble quand même vachement plus propre et simple d'avoir un lien vers ratp.fr/horaires_temps_reel/bus/42/Nord/Chatelet qu'un lien vers prestataire_exterieur.com/ratp?pika=0x272145274 quoi...
      • [^] # Re: Ça se contourne?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et la sécurité dans tout ça ? vous y avez pensé ?

        Genre, tu superpose un Datamatrix qui redirige vers un site porn ( gle-naked.net ou gle-with-dog-style.com ) ou vers un site de pishing.

        Donc, la redirection se justifie tout à fait.

        Ensuite, si la RATP trouve une source de revenu supplémentaire en louant des espaces publicitaires ou que-sais-je. Tant mieux, cette argent sera réinvestit dans les transports d'une façon ou une autre.

        Enfin, il n'est pas très compliqué de recréer la base de redirection. L'idéal aurait que la RATP ait prévu un système de redirection ouvert avec une API publique. Mais ca, c'est trop leur demander.
        • [^] # Re: Ça se contourne?

          Posté par . Évalué à 3.

          en quoi la redirection change quoi que ce soit dans le risque de phishing ? Tu crois que les gens vont vérifier que le code renvoit un numéro et pas une url pour connaitre la validité du truc ?

          Et puis après quel est le risque dans le phishing d'horaire de bus ? Tu vois un intérêt ou un danger à simuler une page avec d'autres horaires juste pour faire chier ?
          • [^] # Re: Ça se contourne?

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Ca me parait simple,

            Le datamatrix contient 42
            Le téléphone interroge "www.siteautorise.com?dt=42"
            Le serveur renvoi l'url qui va bien

            Dans le second cas,

            Le datamatrix contient http//www.sucedesours.com
            Le téléphone télécharge la page.

            Je te rappele que tu reçois des tonnes de spam par des gens qui n'ont rien à foutre de te faire chier.

            Et puis tu peux aussi rediriger sur un site qui ressemblera à la RATP et qui te fera croire à une réduction de 90% de ta carte orange si tu achète avec ton numéro de CB maintenant.

            Tu sais, le monde des bisounours n'existe pas :-)
            • [^] # Re: Ça se contourne?

              Posté par . Évalué à 6.

              Ca me parait simple,

              Le datamatrix contient 42
              Le téléphone interroge "www.siteautorise.com?dt=42"
              Le serveur renvoi l'url qui va bien

              Dans le second cas,

              Le datamatrix contient http//www.sucedesours.com
              Le téléphone télécharge la page.

              Je te rappele que tu reçois des tonnes de spam par des gens qui n'ont rien à foutre de te faire chier.


              ça j'ai comrpis, mais tu ne m'explique pas en quoi la solution à base de numéro te protège de quoique ce soit. Dans tous les cas le téléphone reçoit une url et la charge. Alors qu'elle soit valide ou pas, il ne le sait pas.

              Et puis tu peux aussi rediriger sur un site qui ressemblera à la RATP et qui te fera croire à une réduction de 90% de ta carte orange si tu achète avec ton numéro de CB maintenant.

              Si t'es assez con pour faire ça alors que c'est inscrit sur le panneau qu'il est censé t'afficher les horaires, c'est de l'ordre de la sélection naturelle...
              • [^] # Re: Ça se contourne?

                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                >> Si t'es assez con pour faire ça

                - Jamais un mec n'achète de viagra, ou de rolex suite à un spam.
                - Jamais un mec donne de l'argent à la pauvre princesse soudanaise qui a besoin de 10 000 euro pour récupérer des millions,
                - Jamais tu n'as reçu de chaines de l'amitié te demandant de donner un rein pour sauver la fillette de 4 ans.

                Bref, il y aura toujours un mec qui se fera piéger, soit parce que mentalement pas au top, soit distrait à l'instant T.

                Je trouve dommage que ton cynisme estime qu'ils ne sont pas digne d'être protégés.
                • [^] # Re: Ça se contourne?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ces mêmes personnes se font piéger par des marabouts, des voyantes, des escrocs en tout genre. On y peut rien s'ils sont crédules et il y'a des lois pour protéger des escrocs.

                  En attendant, tu ne m'as toujours pas expliqué en quoi le système de numéros qui pointe sur une base empêche quoique ce soit.
                  • [^] # Re: Ça se contourne?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ben si t'es pas dans la base tu ne peux pas être joint.

                    Par contre, rien ne dit que si tu flashais un article de libé, tu vas pas être redirigé sur celui du Monde qui est aussi dans la base et qu'un petit colleur d'affiche qui veux se faire 4 sous a détourné.
                    Sauf si tu acceptes qu'on te géolocalise pour vérifier que t'es bien devant, qu'on tienne une db des affiches avec leur position, ....

                    Non, vraiment, la seule justification que je vois c'est le business.
                    Ca va créé des emplois
                    • [^] # Re: Ça se contourne?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                      Pour moi, l'idéal c'est d'afficher l'URL à côté du code, qui est un raccourci pour ne pas avoir à la saisir. Le type qui scanne le code vérifie que ça correspond grosso-modo. Et s'il ne vérifie pas, c'est son problème.
                    • [^] # Re: Ça se contourne?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Ben si t'es pas dans la base tu ne peux pas être joint.

                      Ben non d'après ce que j'ai compris c'est le navigateur de ton téléphone qui fait la requête, donc il a aucune notion de base de confiance. Il renvoie l'url, c'est tout.

                      S'il faut une appli tierce qui n'interroge que cette base, le flashcode ne sert à rien puisque dans ce cas la autant demander à l'appli de synchroniser automatiquement les horaires.
              • [^] # Re: Ça se contourne?

                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                Si t'es assez con pour faire ça alors que c'est inscrit sur le panneau qu'il est censé t'afficher les horaires, c'est de l'ordre de la sélection naturelle...

                Si on vie en société, c'est justement pour tenter d'échapper aux souffrances que nous causes les lois de la nature.

                De plus ta réflexion semble sous-tendre un propos eugéniste. De là à faire une sélection à la naissance ou part le génie génétique et gazer les handicapés en tout genre, il n'y a qu'un pas.

                Ajoutons que la théorie de la sélection naturelle ne dit pas que la nature favorise les plus beaux/intelligents/forts mais les plus adaptés à l'environnement. Prendre les gens de haut au lieu d'essayer de les aider à améliorer leur esprit critique, c'est un comportement efficace si tu veux consolider la formation d'un environnement où l'esprit critique est un facteur pénalisant pour la survie.
            • [^] # Re: Ça se contourne?

              Posté par . Évalué à 4.


              Je te rappele que tu reçois des tonnes de spam par des gens qui n'ont rien à foutre de te faire chier.

              Donc là on va créer des monopoles de boites à spam.
              Mais c'est de la concurrence déloyale ca, ma bonne dame.

              Et si on mettait des filtres sur le mobile avec des listes blanches qu'on peut gérer soit même comme des grands.
              Ou encore des solutions qui permettent d'héberger sa liste sur un site de confiance qu'on choisit qu'on interrge avec l'url visée et qui vérifie que l'url est bonne ?

              Mon petit doigt me dit que le marché ne serait pas assez juteux pour le publicitaires et les opérateurs et deteteurs de supports publicitaires. Il vaut mieux leur faire confiance.
              Non, là, on préfère filtrer d'abord et fournir la bonne source d'information ensuite.
            • [^] # Re: Ça se contourne?

              Posté par . Évalué à 2.


              Dans le second cas,

              Le datamatrix contient http//www.sucedesours.com
              Le téléphone télécharge la page.


              Pas si le lecteur se conforme uniquement au minimum des spécifications flashcode.
              Et comme celui qui met les custom firmware dans ses téléphones est le même que celui qui vend les flashcode, faut pas se faire beaucoup d'idées.
        • [^] # Re: Ça se contourne?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Je ne vois pas ce que leur machin apporte pour la sécurité. Je peux très bien coller par dessus leur datamatrix un QR-code ou un datamatrix standard qui renvoie directement vers goatse.cx, ou même un flashcode en mode direct si le lecteur (ah ben oui, il faut passer par un programme spécial qui interprète les flashcode, et c'est propriétaire) ne supporte que les flashcodes, leur serveur d'indirection sera entièrement bypassé.
          • [^] # Re: Ça se contourne?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Si le programme s'attend à un code numérique et qu'il trouve une url, et qu'il décide d'interpréter l'url, c'est le problème du terminal.

            Maintenant, passer par des codes apportent aussi plus de flexibilité.

            Quand demain la RATP se fera racheter par Tatarunaway, il n'y aura pas à refaire tout les datamatrix.

            Ensuite, ca permet d'avoir des statistiques d'utilisations.
            • [^] # Re: Ça se contourne?

              Posté par . Évalué à 0.

              C'est ca qui est génial.
              Avant on râlait parce que Google traquait notre vie privée virtuelle et maintenant tout le monde va pouvoir s'y mettre et on en redemande.

              C'est beau la vie !
              Prochaine étape identification rétinienne.
              Minority Report n'est plus si loin que ça finalement.

              Bon, moi je m'en fous les seuls flashcodes que je vois défiler sont les marques au fer sur le cul des vaches :-).
              • [^] # Re: Ça se contourne?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                N'importe quoi. La vie privée, c'est quand même autre chose. Autant interdire les statistiques de site web comme sur http://linuxfr.org/stats/ .

                Et l'utilisation de ces datamatrix n'est pas obligatoire, que je saches.
                • [^] # Re: Ça se contourne?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Personne n'a dit que c'était obligatoire.
                  Mais les users qui veulent la securité que tu justifies fort bien, devront y laisser une partie leur vie privée quoique tu en dises.
                  Mais après tout un no de portable c'est presque aussi anonyme qu'une IP.
                  Nul doute qu'ils vont se faire bombarder de SMS et de mails de pubs après.
                  Les opérateurs et les publicitaires se frottent déjà les mains.
                  M'etonne pas qu'on assiste à gueguerre de rachat des boîtes de pubs pour mobiles par les géants.
                  • [^] # Re: Ça se contourne?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Leur vie privé, les gens la mettent sur Facebook de façon volontaire.

                    Alors des stats d'utilisations, oui, je ne vois pas le problème. Ce n'est pas du ressort de la vie privée.

                    Maintenant, on est en droit de demander une charte d'utilisation de ses données. C'était (c'est?) le rôle de la CNIL de contrôler les abus.

                    Mais on, ca t'amuse de faire un procès d'intention sur ce que veux faire la RATP. C'est surement très vendeur au café des sports.
                    • [^] # Re: Ça se contourne?

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Je ne fais pas de procès d'intention, je préviens juste des dérives tout comme je mets en exergue par ailleurs celles de la centralisation du web et des réseaux sociaux.

                      Quant à la CNIL, une instance "nationale" qui n'est jamais contournée et qui dispose de tant de moyens, je crois que je vais m'abstenir. Sans parler de la sécurisation des données hébergées.

                      Enfin, ce n'est pas la RATP que je vise mais le système.

                      Sinon, merci pour le café des sports, j'ai linuxfr pour ça.
        • [^] # Re: Ça se contourne?

          Posté par . Évalué à 7.

          > Ensuite, si la RATP trouve une source de revenu supplémentaire en louant des espaces publicitaires ou que-sais-je. Tant mieux, cette argent sera réinvestit dans les transports d'une façon ou une autre.

          bwahahahahahah
        • [^] # Re: Ça se contourne?

          Posté par . Évalué à 4.


          Ensuite, si la RATP trouve une source de revenu supplémentaire en louant des espaces publicitaires ou que-sais-je. Tant mieux, cette argent sera réinvestit dans les transports d'une façon ou une autre.


          En même temps, avec les kiosques à journaux qui vont fermer avec cette nouvelle concurrence pas sûr, qu'il y gagnent.
          Pourtant, quand je prenais le dernier numéro de mon journal crypto-communiste en donnant une piécette, j'avais un peu l'impression de ne pas être espionné.
          Parano que je suis.
    • [^] # Re: Ça se contourne?

      Posté par . Évalué à 6.

      Ben oui, çà se contourne avec Elvita ...
  • # Révolte toi !

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Imprime des QR-Codes avec l'information hors-ligne, et colle les sur les datamatrix officiels !
    Personne n'y verra que du feu !
  • # flashcode de LinuxFR

    Posté par . Évalué à 2.

    bonjour,

    qui peut me réaliser le flashcode de LinuxFR ; je vais le placarder sur la porte de mon bureau :-)
  • # Mouhahaha

    Posté par . Évalué à 3.

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer...
    Cela m'épatera toujours!!
  • # tinyurl

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Et voilà, encore un exemple de pourquoi les sites comme tinyurl sont MAL !
  • # Avocats du diable

    Posté par . Évalué à 1.

    Bon je vais me faire l'avocat du diable, parce que dans ce cas je pense que c'est assez justifié.

    Générer et coller quelques centaines de stickers sur les abris bus parisiens est loin d'avoir un coups nul. Si il faut tous refaire au moindre changement d'url, de prestataire, sous traitant, d'infrastructure, etc. ca devient vite l'horreur pour la RATP.

    Donc oui, la RATP aurait pue développer son propre système unifié d'url et d'identifiant et de redirection tous cela basé sur du QR-Code. Et par la même occasion développer ses applications de parsage des QR-code en URL,renvoie vers le navigateur du portable pour la bonne centaine de modèle en circulation et tous cela en code ouvert.
    Mais très honnêtement, ce n'est pas vraiment leur activité, et cela n'a aucune forme d'intérêt par rapport a une solution sur étagère par la plus part des portables assez récent ( nativement, ou via une appli ).

    En plus c'est pas comme si il était aller cherche une solutions technique sortie de l'enfer, ils ont simplement prit la technologie standard pour le marcher français. Je crois pas que ce soit le trucs le plus inadmissible qui ce soit produit dans le domaine de la téléphonie mobile ces dernières années.
    • [^] # Re: Avocats du diable

      Posté par . Évalué à 2.

      "Générer et coller quelques centaines de stickers sur les abris bus parisiens est loin d'avoir un coups nul."
      J'ignore si le coût est nul, mais en attendant, j'aimerais tordre le cou à cette faute qui, pour le coup, m'a rendu difficile la compréhension de ta phrase...

      Et je ne parle pas des (nombreuses) autres fautes...
    • [^] # Re: Avocats du diable

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Oh, je ne critique pas tant que ça la RATP : ils n'y connaissent rien et se sont fait avoir par les marketeux de l'AFMM.

      Non, c'est l'AFMM que je critique, avec leur système fermé et non interopérable.
    • [^] # Re: Avocats du diable

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Allons, on vous à déjà fait bien pire ma bonne dame, alors arrêtez de râler dès qu'on vous fait du tort !
    • [^] # Re: Avocats du diable

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      D'un autre côté, mettre dans les codes des URLs telles que http://ratp.fr/code?id=0123456789 aurait été bien plus simple pour eux.
      Ils gèrent la redirection comme ils le veulent, pour la mise en place, un stagiaire pendant une semaine leur fait tous le bousin, avec une interface similaire à celle du prestataire actuel.
      Comme ça le temps pour faire une modif est le même voir inferieur a la situation actuelle mais avec un coût quasiment nul.

      Si seulement les décision n'était pas prise par des gens qui ni connaissent rien conseillés par des commerciaux.
      • [^] # Re: Avocats du diable

        Posté par . Évalué à 0.

        Bin ouais sauf qu'il te faut donc quelqu'un pour le coder, pour l'entretenir, pour garantir que ça va fonctionner à plus ou moins long terme (gérer le dimensionnement etc.).

        Je comprends que ce ne soit pas le boulot de la RATP et qu'ils aient pas envie de créer un truc de toutes pièces quand il existe une solution sur étagère.

        Là ils ont un contrat, il savent exactement ce que ça va leur coûter, ils ont qqun sur qui taper si ça marche pas, et si le service décolle pas bin ils auront limité les dégâts et pas réalisé d'investissement inutile.

        En plus, j'ai pas creusé le service, mais si sur la page obtenue il y a un lien vers Gallery qui permet aux utilisateurs d'éventuellement aller sur d'autres sites pour acheter les sonneries/logo que sais-je, ils touchent peut-être dessus => prix de reviens baissé d'autant.
        • [^] # Re: Avocats du diable

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          On a jamais dis qu'ils pouvaient pas sous-traiter mais c'est un exemple de site qui te permet de changer facilement de prestataire. Et ils peuvent aussi mettre de la pub dessus.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Avocats du diable

            Posté par . Évalué à 1.

            Certes, mais pour ce ça soit compétitif en termes de coût, il faut qu'une solution existe déjà.

            Si ils demandent à un prestataire de leur développer un truc sur mesure sur une infra dédiée, ça leur reviendra certainement bien plus cher que d'utiliser ce truc mutualisé.

            Et puis rien ne les empêche de le faire plus tard si le service décolle.
            • [^] # Re: Avocats du diable

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Et puis rien ne les empêche de le faire plus tard si le service décolle.

              Justement non, à moins de tout refaire puisqu'ils sont conditionnés à cette base de données.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Avocats du diable

                Posté par . Évalué à 0.

                Ils doivent bien avoir les correspondances ID / URL, puisque c'est eux qui collent les autocollants et qui font les pages.
                Reste qu'a mettre à jour l'appli (ou juste changer l'URL préfixe dans la conf) du client et hop, c'est récupéré.
                • [^] # Re: Avocats du diable

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je doute que Fashcode(tm) les laisse réutiliser leurs tag et qu'il n'ait pas prévue une protection béton au point de vue légal ( contrat, brevets, bureaux d'avocats qui fait peur, etc*. ) pour protéger leurs business.
    • [^] # Re: Avocats du diable

      Posté par . Évalué à 4.

      > Générer et coller quelques centaines de stickers sur les abris bus parisiens est loin d'avoir un coups nul.

      Hmmm, je me trompe peut-être, mais les horaires changent tous les ans, ce qui implique de changer la feuille tous les ans au moins.

      Dans les faits, les abris-bus sont visités beaucoup plus souvent, ne serait-ce que pour changer les affiches publicitaires de la RATP (à ne pas confondre avec celles de JCDecaux).

      Ce problème n'en est donc pas un.
  • # Correspondance avec la RATP

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    L'échange que j'ai eu avec la RATP à ce sujet, en les contactant par le formulaire idoine de leur site web.


    Bonjour,

    J'ai vu que vous aviez placé des codes matriciels sur les arrêts de bus et de métro. J'ai essayé de les lire, mais ils
    ne contiennent qu'un numéro ! Pourquoi ne voit-on pas le lien vers la page web (wap?) des horaires ?


    Réponse :

    Bonjour,

    Merci de votre visite sur le site de la RATP.

    Le fonctionnement de cette nouvelle application nécessite le téléchargement d'un logiciel supplémentaire servant à
    l'analyse de ces pictogrammes, pour qu'ensuite ils soient reconnus et donnent accès aux horaires temps réel.

    Vous trouverez toutes les explications ici :
    RATP -> http://www.ratp.fr/flashcode/
    Flashcode -> http://www.afmm.fr/Solutions/Flashcode/Principes/principes


    Ma réponse à leur réponse :

    Le jeudi 21 janvier 2010, - CML/AKIO-0101 a écrit :
    > Le fonctionnement de cette nouvelle application nécessite le téléchargement d'un logiciel supplémentaire servant à
    l'analyse de ces pictogrammes, pour qu'ensuite ils soient reconnus et donnent accès aux horaires temps réel.

    Mais j'ai déjà un logiciel pour lire les codes, Datamatrix et QR, je
    crois, et il lit vos flashcodes ! Seulement ils ne contiennent que des
    numéros, ce n'est pas compatible Datamatrix ?

    > Vous trouverez toutes les explications ici :
    > RATP -> http://www.ratp.fr/flashcode/
    > Flashcode -> http://www.afmm.fr/Solutions/Flashcode/Principes/principes

    Alors il faut encore un logiciel de plus et choisir le bon logiciel
    selon si c'est du flashcode ou pas ? En plus il faut faire une connexion
    WAP juste pour télécharger le logiciel, et il n'est pas compatible avec
    mon téléphone alors que j'ai déjà lu d'autres codes !

    Flashcode c'est une norme différente, pas compatible et qui ressemble à
    Datamatrix au point de tromper les logiciels existants ? Bon, et bien,
    tant pis, ça aurait pu marcher et permettre d'utiliser une technologie
    intéressante, mais ce n'est pas pour moi…

    Ou alors vous pourriez mettre des codes normaux en plus, pour ceux qui
    ont déjà de quoi les lire, non ? Bon, en tout cas tant que vous laissez
    les horaires affichés sur papier, on peut se débrouiller tant que la
    technologie n'est pas tout à fait au point. :-)


    Ils n'ont pas encore répondu et je ne pense pas qu'il le feront.
    • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'aime ton ton faussement naïf du pékin moyen qui cherche à comprendre ce qui ne va pas :-)
      • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

        Posté par . Évalué à 1.

        Ouais, si la conversation se poursuit, il faudra pas qu'il s'etonne qu'on le renvoie balader (a prendre les gens pour des cons...)

        Le pekin moyen qui est capable d'installer un logiciel pour lire les codes Datamatrix et QR (et qui se rappelle du nom pour le citer dans son mail) sur son telephone, qui si ca se trouve est dans la liste des telephones supportes par l'appli flashcode [1] et qui parle de norme c'est sur que ca se trouve a tous les coins de rue.

        [1] On peut avoir le modele de ton telephone? Si jamais ils te repondent, c'est la premiere chose qu'ils devraient te demander (ca leur permet de savoir si c'est une cible interessante pour le port de l'appli si ils ont assez de demandes).
        • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Motorola L6, forfait Tele 2. La page du site de flashcode qui parle du logiciel demande l'opérateur, puis le téléphone : ni mon opérateur, ni mon téléphone ne sont listés.
          • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, j'aurais du m'en douter que t'avais un vieux telephone avec J2ME :(

            A mon avis, ils s'en fichent un peu des gens qui n'ont jamais remplace leur telephone (pour la majorite c'est gratos au bout de 2/3 ans).

            Tu peux toujours essayer de leur demander de rajouter le support (mais a quoi bon vu que tu t'en fiches). Sinon la boite qui developpe ca a bien le support pour ton telephone, donc si t'arrive a recuperer le jar...

            Sinon peut-etre que MobileTag a le support pour les flashcode (mais j'ai comme un doute): http://www.mobiletag.com/download.php

            Pour les contacter (et leur parler du libre plutot que les prendre pour des cons...)
            http://www.mobiletag.com/contact.php
            Ca sera plus efficace que de faire chier le service RATP.
            • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui, j'aurais du m'en douter que t'avais un vieux telephone avec J2ME :(

              Il n'est pas vieux ! Il fait même modem GPRS. Bon, ok, il est vieux, mais il est bien : il téléphone et il fait modem.

              A mon avis, ils s'en fichent un peu des gens qui n'ont jamais remplace leur telephone (pour la majorite c'est gratos au bout de 2/3 ans).

              Pour moi aussi c'est « gratos » – le terme exact est « inclus » –, seulement je n'ai :
              – aucune raison de changer, puisque le mien fonctionne bien ;
              – aucune envie de changer, puisque cela m'engagerait avec mon opérateur alors que je reste chez eux précisément parce que je sais que je peux les quitter quand je veux.

              Tu peux toujours essayer de leur demander de rajouter le support (mais a quoi bon vu que tu t'en fiches). Sinon la boite qui developpe ca a bien le support pour ton telephone, donc si t'arrive a recuperer le jar...

              Ah, mais je n'ai aucune envie de lire ces saloperies de flashcodes. Je veux juste donner mon avis sur ses inconvénients, montrer que c'est nul, et qu'ils disparaissent le plus vite possible.
      • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui, l'exercice est difficile, vu que je n'aime pas les imprécisions – en particulier, je ne supporte pas l'expression absurde de « code à barres 2D », et je parle plutôt de « code matriciel » –. :-)
        • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

          Posté par . Évalué à 2.

          T'es pointilleux comme mec. J'ai du réfléchir pour trouver en quoi code barre 2D était imprécise.

          Perso "l'équivalent d'un code barre, mais en 2D" ça me parait très très clair comme expression.
          • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Et bien, il n'y a pas de barres. C'est un code à points.
          • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Y sont en combien de dimension les codes bars pas 2D ?
            • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

              Posté par . Évalué à 3.

              Le code est très clairement unidimensionnel, puisque c'est un peu un comme le morse.

              Pour qu'il y ait des barres, cependant, il faut deux dimensions, mais les barres sont là uniquement pour faciliter la vie du lecteur, tu pourrais coder la même chose sur une ligne unidimensionnelle, en projetant sur une seule dimension.

              Donc pour moi, le code matriciel c'est un équivalent du code à barre, mais avec un code bidimensionnel au lieux d'un code unidimensionnel. Les barres sont remplacées par des carrés.
              • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Le code est très clairement unidimensionnel, puisque c'est un peu un comme le morse.

                Le morse c'est variation d'amplitude et durée, deux dimensions donc.

                Pour qu'il y ait des barres, cependant, il faut deux dimensions, mais les barres sont là uniquement pour faciliter la vie du lecteur, tu pourrais coder la même chose sur une ligne unidimensionnelle, en projetant sur une seule dimension.

                C'est surtout qu'une ligne matérialisée à forcément une épaisseur et donc est nécessairement en deux dimensions. La ligne unidimensionnel est une vue de l'esprit.
                • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

                  Posté par . Évalué à 2.

                  POur le code morse, tu peux représenter le signal par une fonction du temps :
                  Au temps 0, le signal est allumé ou éteint.

                  Idem au temps 1, au temps 2, etc.
                  Cette fonction n'a qu'une seule variable, le temps, et c'est en ce sens que c'est unidimentionnel comme codage. Après pour décoder t'as besoin d'un certain temps pour déterminer la lettre.

                  Pareil pour le code à barre, en fonction de la distance à l'origine, tu as ou pas une barre, voire une barre d'une certaine largeur.


                  Pour la projection sur une ligne, on fait des maths ici, et les maths sont par définition une vue de l'esprit. Tant que les définitions sont posées et qu'on sait de quoi on parle, donc ...

                  Une référence pour justifier ce que je dis : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fractale#Dimension_fractale

                  Après on peut discuter pendant des heures et sodomiser les diptères, ce que je dis me semble justifié et relativement solide. Comme au final c'est pas très très intéressant et qu'on est déja parti sur une sodomie de diptère, je vais pas continuer plus loin.
                  • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Au temps 0, le signal est allumé ou éteint.

                    Ça te fait deux dimensions, le temps et l'amplitude. D'autant qu'un bip long (-) n'a pas le même sens qu'un bip cours (·). Mais même sans cela, il ne suffit pas de mesurer l'amplitude à l'instant t, il faut connaître également l'amplitude à l'instant t-1, sinon tu ne peux coder que deux éléments (à moins bien sûr de définir un sens pour plus de deux amplitudes, mais ce n'est pas le cas du morse). Voir alphabet_morse pour plus d'infos.

                    Pareil pour le code à barre, en fonction de la distance à l'origine, tu as ou pas une barre, voire une barre d'une certaine largeur.

                    Mais c'est la théorie. Trouve moi donc une implémentation de code bar en une dimension dans une grande surface. Dessine moi une ligne qui n'est pas en deux dimensions.
                    • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

                      Posté par . Évalué à 3.

                      On va choisir des définitions différentes et camper sur nos positions, cette discussion est stérile et non avenue.

                      J'ai donné mes positions et en quoi je trouvais qu'elles étaient justifiées, t'es pas d'accord, tant pis.

                      J'ai pas envie de me replonger dans mes cours de maths de CE1(environ) pour discuter de l'idéalité des maths et de la dimension d'une ligne dessinée. Adresse toi à Platon :)
                • [^] # Re: Correspondance avec la RATP

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Bon en fait je me fais mentir, une manière un peu plus maligne de coder le morse de manière unidimensionnelle : une fonction de la longueur du bip en fonction du numéro du bip dans la séquence.

                  exemple _ . . . _ _ codé comme une fonction "bip" : bip(1) = _ ; bip(2) = . ; ...
  • # une application libre et rigolote ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Imaginons une application libre qui lise le code et à partir de ce code, fabrique une url qui n'a rien à voir, par exemple une page de wikipedia ou une page dans un corpsus de site du libre dont l'url est 'fabriqué' (trouvé) par le logiciel en fonction du code renvoyé. ce système serait déterministe (le même code donne toujours la même page).

    par exemple (bidon) le code 121725
    donnerai 12-17-89
    12 étant catégorie Arts
    17 télévision
    25éme page de l'arbo de la catégorie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Cha%C3%AEne_de_t(...)

    il faudrait affiner la chose, cela permettrait de faire découvrir des articles wikipedia, il y aurait un coté ludique, cela entrerait en concurrence de leur système avec des applis libres pour un max de téléphones et iphones.

    Ca pourrait être un détournement intéressant, et comme inutile, particulièrement indispensable.
    • [^] # Re: une application libre et rigolote ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ca me fait penser à un jeu fin 80 début 90, qui lisait n'mporte quel code barre 2d (ceux de tes paquets de chocoBN) et ca générait un personnage qu'on envoyait se battre en duel contre...un autre possesseur de ce matos et d'un autre code barre (donc d'un autre personnage). ca ne devait pas être équilibré, ni prévisible. mais ca encourageait à chercher des "code barres puissants". un gros flop commercial, ok, mais une bonne idée d'utiliser un bojet si répandu : le code barre.

      T'as le bonjour de JavaScript !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.