Journal Enfin un site vraiment dans les nuages

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
37
19
mar.
2012

De retour après quelques heures d'indisponibilité, The Pirate Bay, le plus célèbre des sites de torrent, bientôt 9 ans d’existence, nous apprend au détour d'un article publié sur leur blog que l'équipe travaille activement à la protection de leur infrastructure. La problématique que rencontre TPB est la suivante : « ils vont prendre cher ». Ce n'est qu'une question de temps et l'équipe semble en être bien consciente. Leurs problèmes avec la justice ne sont pas nouveaux, et d'ailleurs largement documentés sur l'Internet, mais après le coups de filet du FBI sur Megaupload, spectaculaire et inattendu (et probablement illégal), l'étau se resserre. Plus personne ne peut se vanter d'être à l'abri des caprices d'Hollywood, des majors, des multinationales, bref, des méchants™…

Petite note : même si ce journal parle de TPB, qui comme Megaupload permet de toute évidence d'accéder à du contenu copyrighté, la problématique est la même pour tout les sites Internet « qui dérangent » les méchants™. Ceci n'est pas un journal sur le piratage. Qu'un site soie valide du point de vue de la loi d'un pays X, hébergé dans un pays Y, on sait désormais qu'il est quand même vulnérable pour peu qu'un pays Z s'en mêle.

Faire disparaître un site Internet est techniquement possible. Facile même. Très facile. On coupe les DNS et/ou on confisque les serveurs.

Il y a peu, le nom de domaine de TPB est passé d'un .org à un .se, car en plus de gérer DNSSEC, le « registrar » ne sera cette fois pas directement contrôlé par les USA. Enfin normalement non, mais le nom de domaine reste définitivement un point faible.

Les serveurs de « façade » de TPB sont situés au Mexique et en Suède. Ces serveurs ne font que rediriger le trafic vers de nombreux sites miroirs, rendus faciles à déployer grâce à la faible taille du site due à la nouvelle organisation de TPB qui ne distribue plus que des liens magnet). Le poids « utile » du site est maintenant d'environ 100Mo, et librement accessible au téléchargement. Voilà de quoi dramatiquement réduire la bande passante nécessaire au fonctionnement du site.

Maintenant, on apprend que TPB réfléchit (pour de vrai apparemment, même si le 1er avril n'est pas loin ?) à encore plus de décentralisation. L'objectif de l'équipe est d'envoyer dans les couches basses de l'atmosphère un réseau de drones autonomes, ou Low Orbit Server Stations (LOSS), contrôlés par radio et positionnés par GPS au dessus des océans par exemple. On peut aussi imaginer que ces drones pourraient se connecter sur des réseaux WIFI publics, rendant leurs déconnexions à l'Internet encore plus aléatoire pour un attaquant. Ainsi, pour détruire un serveur, il faudra dorénavant y aller en avion de chasse. « Un vrai acte de guerre » comme le confirment les admins. The Pirate Bay a bien l'intention de rester « le site le plus solide de la galaxy ». Cette fois au sens propre.

Les détails sont encore loin, les seuls points techniques évoqués étant des Raspberry Pi et des liaisons sans fil à 100Mb/s pour 50Km de portée, mais on ne peut être que séduit par l'idée. Qu'en pensez-vous ?

  • # Pourquoi pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Si je trouve le geste couillu et très symbolique, j'attends quand même de voir la faisabilité technique et financière et surtout de la robustesse.

    Parce que autant, devoir faire décoller des chasseurs pour intercepter les drônes, je veux bien que ce soit un bon gros bordel (quoi que ceux qui en seraient les commanditaires ne sont pas à ça près), autant les arroser de missiles sol-air, je pense que c'est nettement plus dans le domaine du réalisable (mais je peux me tromper).

    N'aurait-il pas été plus simple de démocratiser le principe freenet/gnunet/darknet en pirtoupirisant leur site ?
    Pour un annuaire de liens magnet, il y aurait eu une certaine logique dans la démarche.

    There is no spoon...

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Couper localement le GPS, ou encore attendre un coup de mauvais temps.

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par . Évalué à 3.

        D'ailleurs le Global Positioning System n'est pas décentralisé du tout (il suffit que les américains décident que certains n'ont pas le droit d'être géolocalisés avec précision…)

        207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

        • [^] # Re: Pourquoi pas

          Posté par . Évalué à 1.

          clinton a décidé d'annuler cette possibilité, sauf conflit déclaré avec les US.

          • [^] # Re: Pourquoi pas

            Posté par . Évalué à 4.

            Pas grave, on utilisera Galiléo…
            Quoi ce n'est pas encore en place?

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je pense qu'au prix du missile, ça risque de devenir vite couteux.

      Pour info : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/03/23/combien-ca-coute-le-prix-de-lintervention-en-libye/

      Si un missile tomahawk coute 650 000 euros, je pense pas qu'un missile sol air soit bien moins cher. Même à 1000 euros le missile, un drone fait maison couterait vachement moins cher. Autant dire que le combat est financièrement perdu.

      Ça irait sans doute moins cher d'aller avec un hélico pour déstabiliser les drones, même si ça va douiller niveau carburant.

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par . Évalué à 1.

        un SAM coute bien plus, et on ne parle pas des systèmes d'acquisition, controle, de la main d'oeuvre, maintenance, déplacement sur site; …

        une bombe toute conne c'est 2k€. une bombe a guidage laser c'est plus proche de 100k€.

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par . Évalué à 3.

        Moins de 1000€ le drone? Moué.

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      En lisant ton commentaire, j'ai eu une vision de planeurs miniatures solaires «pirate-bay» avec armature toile (un drapeau de pirates, bien sûr) et polystirène, assemblés à la DIY par des centaines de petites mains vengeresses.

      Le tout arrosé consciencieusement par tout ce que les ayants-droits auront sous la main ( vieux tromblons, roquettes, mitrailleuses, faisceaux micro-ondes, lasers…). Et une bombe atomique sur le QG secret de Pirate-Bay, une fois celui-ci triangulé grâce aux émissions des drones.

      Étant donné que le monde est de plus en plus grotesque, j'ai bien conscience que mon imagination va bientôt avoir du mal à suivre la réalité.

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par . Évalué à 1.

      Parce que autant, devoir faire décoller des chasseurs pour intercepter les drônes, je veux bien que ce soit un bon gros bordel (quoi que ceux qui en seraient les commanditaires ne sont pas à ça près), autant les arroser de missiles sol-air, je pense que c'est nettement plus dans le domaine du réalisable (mais je peux me tromper).

      Même si ça amuse les militaires, je suis pas sur que de dépenser 1 millions par drone soit vachement apprécié (c'est que ça coute une blinde les missiles).

      Si ils veulent dégommer des drones , pas besoin de se prendre la tête, voler avec un hélico , les remous devraient suffire à leur faire perdre le controle, et au pire un THP dans ledit hélicos viendra facilement à bout dudit drone (qui ne sont pas des drones de combats à plusieurs millions pièces).

      Et comme ils émettent, c'est assez facile de les trouver.

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        THP, THP… ah ! un sniper !

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est pas le premier commentaire qui dit que les missiles coûtent trop cher. Mais franchement vous avez vu le budget militaire des ÉUA ? Vous pensez franchement qu'une caisse de missile à 1M€ ça pourrit leur budget ? Vous croyez vraiment que TPB peut gagner à ce petit jeu ?

        Suffit que les ÉUA arrêtent de tirer une journée pour économiser de quoi renflouer la Grèce :-D

        • [^] # Re: Pourquoi pas

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ce qui va vraiment coûter cher, c'est d'adapter les missiles pour qu'ils puissent s'attaquer à des drones électriques rikiki, alors qu'ils sont conçus pour pour courir après des trucs de plusieurs tonnes, avec de bonnes grosses signatures radar et thermiques.

          De toutes manière, la seule bonne méthode, c'est une balle entre les yeux (ou dans la nuque, ou ailleurs ça marche aussi). Pas cher, rapide, dissuasif pour les suivants… et ça reste dans les méthodes habituelles.

          • [^] # Re: Pourquoi pas

            Posté par . Évalué à 2.

            Concernant la cible des missiles

            Il y a des missiles semi guidés (guidé par le radar de l'avion ou d'un awacs) qui ne sont certes pas forcément "fire and forget", mais permettent d'utiliser l'avionique et les adaptations de l'avion pour ça.

            De plus ils sont aussi prévu pour attaquer des cibles bénéficiant de contre mesure (où il faut un pouvoir discriminant élevé).

            Ensuite il y a un certain nombre de missiles prévu spécifiquement pour détruire les sources de rayonnement (HARM etc…), ce qui est pile poil le cas prévu ici.

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par . Évalué à 2.

        Nan. Il suffit d'attendre la panne sèche.

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par . Évalué à 2.

        On peut toujours envoyer des satellites.

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      N'aurait-il pas été plus simple de démocratiser le principe freenet/gnunet/darknet en pirtoupirisant leur site ?

      Et il gagnerais de l'argent comment alors ?

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      N'aurait-il pas été plus simple de démocratiser le principe freenet/gnunet/darknet en pirtoupirisant leur site ?

      C'est marrant, en lisant ce journal j'ai pensé à la robustesse de tracker2.postman.i2p … :]

  • # C'est un remake

    Posté par . Évalué à 6.

    American way

    A group of Vietnam vets disturbs television programs from a B-29 airplane.

    Le b29 doit rester en vol pour émettre sa télé pirate.

  • # Aoutch

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Qu'en penser vous ?

    J'en penser qu'une telle erreur dans la phrase finale du journal ça pique les yeux.

    Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

    • [^] # Re: Aoutch

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est pas faux. Je sais pas écrire, désolé.

      • [^] # Re: Aoutch

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        boah ça va, j'en ai profité en plus pour corriger quelques autres typos (s/à/a/ surtout) et quelques accords.

        • [^] # Re: Aoutch

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci bien ! J'ai loupé la fonction d'édition ou c'est réservé aux admins ?

          • [^] # Re: Aoutch

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            les relecteurs et modérateurs peuvent éditer les journaux.

          • [^] # Re: Aoutch

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            J'ai loupé la fonction d'édition ou c'est réservé aux admins ?

            Il faut coucher.
            Ça fait un peu mal aux fesses, mais une fois suffit.

            • [^] # Re: Aoutch

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ça fait un peu mal aux fesses, mais une fois suffit.

              Ils n'ont pas voulu de toi quand tu es retourné les voir c'est ça ?

  • # No Wi-Fi Cannot

    Posté par . Évalué à 4.

    Euh, pour les connexions à du Wi-Fi public, ça va être difficile… ou sinon il va falloir s'attendre à ce qu'on puisse descendre les drones d'un coup de carabine de fête foraine!

    • [^] # Re: No Wi-Fi Cannot

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Suffit de les poser la nuit sur le toit d'un immeuble.

      • [^] # Re: No Wi-Fi Cannot

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah non, là c'est même plus drôle, il suffira juste de shooter dedans!

        • [^] # Re: No Wi-Fi Cannot

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je doute fort que tu puisses tirer la nuit sans te faire remarquer, et je doute fort que tu te fatigues à monter sur ton toit de maison la nuit ( en tout cas, moi, je le ferais pas ), ou que tu puisses monter tout court dans le cas d'un immeuble.

          Pour être rentable, je pense qu'il faut viser les zones fortement peuplés, ie les grandes villes, la ou tu va choper 40 à 50 signals wifis depuis le toit, et d'avoir de la chance.

          Et sérieusement, si un truc un peu silencieux se pose sur le toit de mon immeuble, je le verrais pas, et je doute l'entendre. Et si tu veux être malin, tu peux rajouter des stickers "meteo france", ou "si vous trouvez ce drone de mesure meteo, merci de contacter untel sur email@example.org, ou de le placer dans un colis à destination de XXXX".

          ( sinon, dans la catégorie "truc à faire", ç'est de mettre l'appareil dans une moto de livraison de pizza, comme suggérer un jour par quelqu'un du projet openbmap )

    • [^] # Re: No Wi-Fi Cannot

      Posté par . Évalué à 1.

      Même si le wifi n'a pas été conçu pour fonctionner à longue porté, il peut le faire en terrain découvert. Le record du monde est quand même de 382km, avec de simples WRT54 et des (ok, grosses) antennes.

      • [^] # Re: No Wi-Fi Cannot

        Posté par . Évalué à 6.

        Oui, enfin bon, tu peux aussi propulser une brouette à 500m avec une catapulte de porte-avion… le problème est que même si le drone à une radio extrêmement performante, l'AP public lui n'émettra qu'un signal normal inaudible pour le drone. D'autre part, le mécanisme anti-collision du Wi-Fi n'est conçu que pour des faibles portées : si la distance est trop grande, la transmission d'un paquet va s'étaler sur plusieurs slots et les collisions vont se multiplier, exponentiellement avec le nombre de stations présentes.

  • # sauf que ....

    Posté par . Évalué à 0.

    _Ainsi, pour détruire un serveur, il faudra dorénavant y aller en avion de chasse. « Un vrai acte de guerre »
    _

    mouais sauf que l'ocean c'est eaux internationnales et donc liberté de détruire même un bien privé, tant qu'une persone physique n'est pas menacée, … tout est autorisé….

    et donc tout pays peut les attaquer sans aucune riposte possible… bref … ça sens bon l'utopie libertaire…. et l'effet d'annonce pour l'envie de le faire… mais ça restera un projet en l'air …(sans jeux de mots)..

    • [^] # Re: sauf que ....

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      mouais sauf que l'ocean c'est eaux internationnales et donc liberté de détruire même un bien privé, tant qu'une persone physique n'est pas menacée, … tout est autorisé….

      Ben tient, va détruire le chargement d'un porte-containers pour voir si tout est autorisé.
      M'est avis que tu as intérêt à bien choisir le pavillon de ta cible, et de bien vérifier que la police d'assurance n'a pas été payée.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.