Journal Hardfork du Bitcoin : bienvenue au Bitcoin Cash

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
24
1
août
2017

Le Bitcoin vient de subir un hardfork, donnant naissance au Bitcoin Cash. Je ne prétends pas tout comprendre au Bitcoin (c'est clairement compliqué), mais je vais essayer d'expliquer ce que j'ai compris.

Depuis quelques années déjà se posait le problème de la scalabilité du Bitcoin. La taille d'un bloc étant limitée à 1Mo, et un bloc étant calculé toutes les 10 minutes (par augmentation de la difficulté en réaction à l'augmentation de la puissance de calcul), cela limite le nombre de transactions par seconde (environ 3/s). C'est un véritable problème qui entraîne des retards dans la validation des transactions et une augmentation des frais de transaction. De manière générale, cela paralyse la monnaie.

Après beaucoup de débats (plus politiques que techniques), la solution retenue jusqu'à présent était le SegWit. Je n'ai pas tout compris concernant les aspects techniques, mais il faut retenir qu'il s'agissait d'un softfork. Cela signifie qu'il faut qu'une majorité de mineurs décide d'utiliser le SegWit pour qu'en suite toute la blockchain migre dessus (les blocs ne l'utilisant pas étant tout simplement refusés).

Il y a environ une semaine, une minorité de mineurs a annoncé son intention de créer un hardfork, c'est-à-dire changer les règles du jeu de leur côté sans attendre d'avoir une majorité. Cela crée une deuxième blockchain, et donc une nouvelle monnaie parallèle au Bitcoin appelée le Bitcoin Cash. La nouvelle blockchain reste cependant une continuation du Bitcoin (jusqu'au moment du fork) : si vous possédiez des Bitcoin, vous possédez désormais aussi des Bitcoin Cash.

Le fork a été créé aujourd'hui, avec un premier bloc miné d'une taille de 1.9Mo. Les principaux changements introduits par ce fork sont :

  • augmentation de la taille max d'un bloc à 8Mo
  • ajout d'un nouveau flag SIGHASH_FORKID pour empêcher de rejouer une transaction Bitcoin Cash sur la blockchain Bitcoin (et vice versa)
  • changement du calcul de la difficulté : le but est de pouvoir ajuster la difficulté plus rapidement pour répondre à une baisse de la puissance de minage (par exemple si le taux de change baisse) et conserver une fluidité des transactions

Quel impact sur le Bitcoin ? Pour l'instant pas grand-chose : le Bitcoin se porte toujours bien et son taux de change n'a pas changé significativement. Le SegWit va continuer et devrait entrer en application courant du mois d'août. Le Bitcoin Cash s'échange actuellement autour de 150~300 $.

  • # La jungle

    Posté par . Évalué à 10 (+12/-1).

    Bitcoin, Bitcoin Cash, Ether, Ether classique… Les crypto-monnaies ça commence à ressembler aux frameworks front-end : c'est la jungle ! (et je ne parle même pas de la quinzaine de monnaies plus ou moins connues, doge, lite, dark …)

    Après je comprends bien que, comme pour les distros, c'est l'ouverture des algos qui veut ça mais au-delà de la volatilité inhérente à leur jeune âge, ces forks ne mettent pas en confiance (le minimum requis qd il s'agit d'y placer de l'argent, à moins de ne considérer ça que sur l'angle spéculatif).

  • # Preuve de travail

    Posté par . Évalué à 9 (+10/-3).

    changement du calcul de la difficulté : le but est de pouvoir ajuster la difficulté plus rapidement pour répondre à une baisse de la puissance de minage

    Il aurait encore été mieux de supprimer le système de preuve de travail pour arrêter l'immense gâchis de ressources utilisées pour le minage.

    Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

    • [^] # Re: Preuve de travail

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+19/-3).

      Pour en rajouter : À chaque transaction en ether, environ 45 kilowatt-heure seraient utilisés, soit l’équivalent de de 7 000 transactions en carte bancaire VISA (désolé, ils ne disent pas exactement pour Bitcoin, mais je doute que ça change beaucoup).
      Question optimisation, on repassera… Je serai curieux de rencontrer un fan des crypto-monnaies se disant écologiste ;-).
      A noter aussi que ça a un impact sur toute personne souhaitant juste jouer en provoquant une pénurie de carte graphique (pareil, un écologiste aimant les cryptomonnaies devra m'expliquer en quoi fondre du silicium et produire, produire… Des cartes, pour "ça", est rentable pour la planète par rapport à son utilité)

      • [^] # Re: Preuve de travail

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-1).

        Pour en rajouter : À chaque transaction en ether, environ 45 kilowatt-heure seraient utilisés, soit l’équivalent de de 7 000 transactions en carte bancaire VISA

        Ça manque de source pour le calcul. Et si c'est aussi bien fait que la recherche Google qui consomme autant que faire bouillir un litre d'eau…

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Preuve de travail

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+7/-3).

          Il y a pas mal de liens à lire (oui, j'ai la flemme de la preuve exacte calculée, j'avoue) sur
          http://digiconomist.net/bitcoin-energy-consumption

          Après, si on réfléchit par le design, ce n'est pas étonnant, vu que tu ajoutes le minage à tout le reste qui concerne une transaction, et que le minage semble bien plus consommateur que la gestion d'une transaction de manière sécurisé chez VISA.
          "Defective by design"? Sans doute… Mais le design ne semble pas avoir été de faire quelque chose d'écologique, juste filer du fric à spéculateurs (et pour ce but, il faut l'avouer, ça marche sacrément bien).

        • [^] # Re: Preuve de travail

          Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

          Déjà un truc facile : toi pauvre mortel, oublie le minage, tu paieras plus en électricité que ce que ça va te rapporter. Vu que le minage consiste tout simplement à être récompensé pour avoir participé à faire marcher tout le bouzing, c'est bien que le fonctionnement même du bouzing est très énergivore.

          Je doute que Visa ou MasterCard soient terrassés sous les factures d'électricité :)

          • [^] # Re: Preuve de travail

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

            toi pauvre mortel, oublie le minage

            Il y a des mining pool que l'on peut rejoindre où le travail de minage est partagé. C'est moins un gouffre en mutualisant le travail…

            https://en.wikipedia.org/wiki/Mining_pool

            • [^] # Re: Preuve de travail

              Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

              Moins un gouffre peut être, m’enfin à une époque ou on atteint dépasse les limites de la planète, ce n’est pas moins discutable de faire des calculs débiles en continu, le tout multiplié par le nombre de mineurs.

            • [^] # Re: Preuve de travail

              Posté par . Évalué à 6 (+6/-0). Dernière modification le 02/08/17 à 11:49.

              Le fait de miner avec un pool ne change strictement rien à ta consommation d’électricité : ça n'est donc toujours pas rentable.

              L'avantage du pool est de rendre le minage moins aléatoire : lorsqu'une personne du pool trouve un bloc, les bitcoins sont répartis en fonction du travail fournit par chaque membre. Des blocs seront donc trouvés plus fréquemment, mais la récompense et le coût reste les même sur le très long terme.

              • [^] # Re: Preuve de travail

                Posté par . Évalué à -4 (+1/-6).

                Le fait de miner avec un pool ne change strictement rien à ta consommation d’électricité : ça n'est donc toujours pas rentable.

                Si ce n'était pas rentable, il n'y aurait pas de mineurs.
                La rentabilité est variable en fonction du prix de l'énergie, de la température ambiante (ou prix de refroidissement) et du prix du bitcoin à l'instant V. (V étant le moment où l'on échangera le bitcoin contre autre chose, osef du prix du bitcoin lors du minage)

                Des blocs seront donc trouvés plus fréquemment, mais la récompense et le coût reste les même sur le très long terme.

                Pool : tu gagnes un peu régulièrement
                Seul : tu ne gagneras jamais rien de ta vie sauf si tu as beaucoup (beaucoup, beaucoup) de puissance de calcul, que tu es cocu et te drogues au trèfles à quatre feuilles

                D'un côté tu gagnes un peu, de l'autre que dalle.

                Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                • [^] # Re: Preuve de travail

                  Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

                  Si ce n'était pas rentable, il n'y aurait pas de mineurs.

                  Ce n'est pas rentable pour un mec lambda, c'était le sujet de la discussion.
                  Si tu bosses chez EDF avec des prix réduits, que tu te fait héberger dans un datacenter qui fera baisser les coûts, ça peut l'être bien sur.

                  Seul : tu ne gagneras jamais rien de ta vie sauf si tu as beaucoup (beaucoup, beaucoup) de puissance de calcul, que tu es cocu et te drogues au trèfles à quatre feuilles

                  C'est pour ça que je parle de très long terme. Mais c'était plus une "analyse" statistique que pratique je te l'accorde.

                  • [^] # Re: Preuve de travail

                    Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

                    Ce n'est pas rentable pour un mec lambda, c'était le sujet de la discussion.

                    Ce n'est pas aussi simple.
                    Pour pouvoir se permettre de dire cela il faut calculer la rentabilité de minage pour chaque pays (région? commune? village?) comparé à la valeur du bitcoin sur les marchés lors de la vente.

                    Cet algo te permet de savoir à partir de quelle valeur (en euro) le bitcoin rentabilise la conso de son minage

                    (1 / Quantité_Bitcoin_produit_par_mois) * prix_energie_mensuel_euro = prix minimal de renta en euro d'un bitcoin
                    

                    Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                    • [^] # Re: Preuve de travail

                      Posté par . Évalué à 4 (+4/-0). Dernière modification le 02/08/17 à 17:37.

                      Ok, calculons, en prenant les chiffres actuels de http://www.bitcoinblockhalf.com/, pour un minage 24H/24H :
                      - Le hashrate courant est de 5,80 Exahashes/s
                      - il est généré 1 728 BTC/j, soit 0,02 BTC/s

                      Une carte graphique haut de gamme comme la nVidia 1080 (au passage, on n'est plus vraiment dans le mec lambda, mais c'est pour une estimation rapide) fait 1 Megahash/s [1]

                      Ce qui nous donne avec une règle de trois à l'ancienne :
                      1x106 * 0,02 / 5,80x1018 = 3,45x10-15 BTC/s
                      Soit 0.00074 BTC/j
                      Au cours actuel nous avons 0.00074*2300 = 1,71 €/j

                      Je suis incapable de prévoir la consommation de la carte avec un utilisation ultra-intense comme ça, donc je ne m'y risquerai pas, mais si quelqu'un est plus doué que moi, ça m’intéresse.

                      En espérant ne pas avoir fait d'erreur de calcul…

                      [1] http://cryptomining-blog.com/tag/gtx-1080/

                      • [^] # Re: Preuve de travail

                        Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 02/08/17 à 18:08.

                        Attention, dans ton second lien il semble miner du NeoScrypt pas du bitcoin.

                        Si tu veux calculer la renta :
                        production (estimation) : 0,00025231 BTC/TH/day (source Avg. Profit (last 30 blocks))
                        Admettons qu'on utilise l'antminer S7 (à vous de checker si on fait plus puissant/rentable) ça fait 0,001193426 BTC/jours (soit 2,71 €/jours) pour 1293W ±10%
                        Il ne te reste qu'à ajouter le prix du WattHeure (qui change en fonction d'où on habite/consomme)

                        Prix conso électrique par mois = (1293 * 24 * 365,33 * prixPour1WattHeure) / 12

                        et donc

                        (1 / 0,001193426) * Prix conso électrique par mois en euro = prix minimal de renta en euro d'un bitcoin

                        Si tu veux jeter un œil, j'avais posté mes calculs dans ce thread à une époque, tu peux facilement ré-utiliser les algos pour refaire les calculs avec le prix de ton énergie et les estimations des différentes machines)

                        Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                        • [^] # Re: Preuve de travail

                          Posté par . Évalué à 1 (+1/-0). Dernière modification le 02/08/17 à 21:46.

                          Au temps pour moi, j'ai mal lu ma source, le reste est donc faux malheureusement…

                          Je voulais faire un calcul sans asics à la base pour vraiment se mettre en mode "je me lance je mine avec mon PC", mais je ne l'avais pas précisé.

                          En se mettant dans cette nouvelle perspective donc :

                          Les asics changent effectivement (un peu) la donne, mais il faut prendre en compte le coût de la machine en supplément. Sachant que celui que vous donnez en exemple coûte déjà 1 823 $ (dernier lien que vous donnez). Aux cours (bitcoin/euro/dollar) actuel ça donne déjà 567 jours pour le "rembourser" (à 2.71€/j). Et encore, en excluant l’électricité…

                          Sachant que la difficulté augmente toujours (pour l'instant), et donc que les gains baissent d'autant, je ne vois pas trop comment on peut rendre ça rentable.

                          • [^] # Re: Preuve de travail

                            Posté par . Évalué à 1 (+3/-3). Dernière modification le 02/08/17 à 23:06.

                            Les asics changent effectivement (un peu) la donne

                            Non ça change énormément la situation de départ. Tu passes d'un truc de geek sur son pc de jeu à un système où il faut du matos spécialisé qui nécessite un investissement de départ.

                            Sachant que la difficulté augmente toujours (pour l'instant), et donc que les gains baissent d'autant, je ne vois pas trop comment on peut rendre ça rentable.

                            Pour pouvoir une réponse a cette question, il faut apprendre le chinois ^ ^

                            Sachant que celui que vous donnez en exemple coûte déjà 1 823 $ (dernier lien que vous donnez). Aux cours (bitcoin/euro/dollar) actuel ça donne déjà 567 jours pour le "rembourser" (à 2.71€/j). Et encore, en excluant l’électricité…

                            A mon avis on ne fabrique plus de S7, place au S9.

                            Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                          • [^] # Re: Preuve de travail

                            Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

                            Même à un coût nul, 2.70 euros par jour, faut vraiment être radin pour considérer ça lucratif/rentable.
                            Tu mines toute la journée pour te payer un café croissant au bistro le matin, woooooo!

                            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                            • [^] # Re: Preuve de travail

                              Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 03/08/17 à 09:53.

                              C'est pour ça que je disais que pour un mec lambda ce n'est pas rentable.
                              Quand tu es une plus grosse organisation, que tu en achètes en gros, et que tu fait tourner ça à plein régime, ça multiplie tes gains et ça peut devenir intéressant.

                          • [^] # Re: Preuve de travail

                            Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                            • [^] # Re: Preuve de travail

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                              Je ne peux pas accéder aux informations du lien, tout ce qui s'affiche chez moi c'est une bouillie d'images qui semblent servir à afficher un mot commençant par "Bit" sur un fond de couleur (ils connaissent pas le balisage HTML ?).

                              Si 2439$ c'est censé être le gain théorique, pour du matos coûtant 2000€, sans prendre en compte l'augmentation de la difficulté de minage, l'électricité, le temps de maintenance pas gratuite, je te confirme, ce n'est pas intéressant.

                              • [^] # Re: Preuve de travail

                                Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                                ca prend en compte l'electricité

                                • [^] # Re: Preuve de travail

                                  Posté par . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 04/08/17 à 17:05.

                                  Le problème c'est que le calcul est fait à hashrate constant, alors qu'il a déjà doublé depuis janvier de cette année, et a été multiplié par 4 depuis août dernier…
                                  cf. https://blockchain.info/fr/charts/hash-rate

                                  Du coup sa rentabilité baisse en permanence jusqu'à atteindre 4 fois moins au bout d'un an seulement (si la tendance se poursuit, ce qui est plutôt raisonnable de penser pour quelqu'un investissant dans le Bitcoin).

                                  Mes souvenirs de maths sont trop éloignés pour faire le calcul, mais je pense qu'on est loin au final du chiffre annoncé.

                                  • [^] # Re: Preuve de travail

                                    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                                    et le bitcoin a vu sa valeur multiplier par combien ?
                                    en aout 2016 il valait 500 euros et la 2400 euros
                                    donc on gagne un peu plus malgre l'augmentation de la difficulté du minage

                                    • [^] # Re: Preuve de travail

                                      Posté par . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 04/08/17 à 21:01.

                                      Si c'est tellement rentable, quel est l'intérêt pour le fabricant d'en vendre plutôt que d'utiliser les machines qu'il fabrique à son propre profit ?

                                      Après, quand bien même cela serait réellement rentable, mon rejet est ailleurs : personnellement je trouve totalement crétin de gaspiller sciemment de l'énergie en pure perte pour produire une valeur purement virtuelle aussi fluctuante et déflationniste que le Bitcoin (et autres crypto-monnaies actuelles).

                                      Miner une crypto-monnaie, c'est comme faire des trous avec une pelle mécanique toute la journée — et ce sans même rechercher quelque chose ayant intrinsèquement de la valeur, ni pour quoi que ce soit de constructif —, tout cela parce qu'on est payé en monnaie de singe pour ça, alors ça serait con de pas le faire, n'est-ce pas !

                                      Et tant pis si au final l'énergie gaspillée, l'usure du matériel et l'impact environnemental sont négativement supérieurs aux gains, tant qu'on a l'espérance et l'illusion de gagner…

                                      • [^] # Re: Preuve de travail

                                        Posté par . Évalué à -2 (+0/-3).

                                        a ton avis ?
                                        on va dire en gros un truc comme ca a faire une journée benefice 200 dollards
                                        pour faire ses benefice avec cette machine 1 mois
                                        de plus on ne pas en faire des milliard non plus car ca ferait tomber tellement bas le gain que ce serait plus rentable

                                      • [^] # Re: Preuve de travail

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

                                        Si c'est tellement rentable, quel est l'intérêt pour le fabricant d'en vendre plutôt que d'utiliser les machines qu'il fabrique à son propre profit ?

                                        Eh oui, lors d'une ruée vers l'or, ceux qui font fortune sont les vendeurs de pioche.

                                    • [^] # Re: Preuve de travail

                                      Posté par . Évalué à 8 (+7/-0).

                                      Si tu penses que la valeur va doubler c'est encore plus simple :
                                      - L'asics donné en exemple mine 0,00025231BTC/j soit à la fin d'un an 0.09BTC, soit 2400€*2*0.09 = 432€ (sans electricité, sans compter l'augmentation de la difficulté, donc probablement bien moins) ;

                                      ou bien :
                                      - tu achète des bitcoins avec les 1800$ que tu aurais mis dans l'asics, qui font fois deux => 1800$ de gain sur un an.

                                      Le minage n'est toujours pas intéressant dans cette situation.

                      • [^] # Re: Preuve de travail

                        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                        En calcul de coin de table, 1W en 24/7 c'est 1€ par an.

                        Ta machine, elle va bouffer quoi en charge ? 200/300W ? Soit 200/300W par an. Tu parles de revenus d'un peu plus de 1€ par jour, ça aurait presque l'air rentable comme ça.

                • [^] # Re: Preuve de travail

                  Posté par . Évalué à 10 (+20/-1).

                  Si ce n'était pas rentable, il n'y aurait pas de mineurs.

                  Si le Loto n'était pas rentable, il n'y aurait pas de joueurs…

          • [^] # Re: Preuve de travail

            Posté par . Évalué à 10 (+12/-2).

            toi pauvre mortel, oublie le minage

            Mais non voyons… un p'tit réseau de zombies Windows, ou peut-être plus simple, un botnet d'objets «intelligents», et ça roule…

            • [^] # Re: Preuve de travail

              Posté par . Évalué à -8 (+3/-12).

              Et ben, bonjour le niveau …

              Je suis curieux de savoir combien il faudrait d'ARM bridé et non ventilé de l'IOT, ou de desktop (même de gamer fils de bourges) tournant de façon totalement pas discret, voir dangereux, à 100% pour ne rapporter ne serait-ce qu'un euro par mois.

              Mais personne ne le calculera, car comme d'hab dans les sujets traitant de cryptomonnaies sur linuxfr: ceux qui vont commenter le plus sont ceux qui s'y intéressent le moins mais qui veulent troller car ils sont persuadé que leur avis est intéressant.

              Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

              • [^] # Re: Preuve de travail

                Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

                En fait, c'était de l'humour. Mea culpa, j'aurai du utiliser un smiley.

                • [^] # Re: Preuve de travail

                  Posté par . Évalué à 1 (+2/-2).

                  Alors excuse moi du ton employé :D
                  (j'ai été assez déçu de voir que ce topic, comme d'habitude, tourne en troll et n'apporte que très peu d'infos)

                  Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                  • [^] # Re: Preuve de travail

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Boarf, c'est pas comme si ça allait m'empêcher de dormir: si je devais m'occuper de ce genre de trucs ou pire, des notes linuxfr, je serai déjà 6 pieds sous terre. Accessoirement, il y a les trolls pour faire chier, et les trolls à vocation humoristique, et c'est pas simple de faire le distingo.

                    Après, oui, la référence à Windows était «un peu» trollesque, par contre celle à l'IoT pas du tout, je suis sincèrement surpris de l'apparente facilité (en tout cas, dans le magazine misc, ça semble quasi trivial) avec laquelle on peu contourner les sécurité des gadgets qui nous entourent.
                    Après, que ça puisse servir pour le minage: comme tu le dis, je n'y connais rien. Si j'avais été sérieux, j'aurai un peu plus détaillé ma réponse.

                    Totalement hors sujet du coup, mais apparemment, c'en est à un point qu'il y a même un ver qui… vire les malwares déjà présents, corrige les failles de sécurité et abonne le matériel à un système de MàJ de sécurité: quand j'ai lu ça j'ai été pris d'une crise de rire, je te l'avoue :)

                    • [^] # Re: Preuve de travail

                      Posté par . Évalué à 1 (+2/-2).

                      Accessoirement, il y a les trolls pour faire chier, et les trolls à vocation humoristique, et c'est pas simple de faire le distingo.

                      Les crypto-monnaies et pas mal de technologies nouvelles ont aussi leur lot de haters. (à titre personnel, je ne suis ni pour ni contre, juste curieux envers cette "nouvelle" sorte de réseau distribué)

                      je suis sincèrement surpris de l'apparente facilité avec laquelle on peu contourner les sécurité des gadgets qui nous entourent.

                      Hélas ça concerne tout le domaine numérique grand publique et pas seulement l'IOT. Par exemple la sécurité des cameras IP grand publique (qui fleurissent partout) est pitoyable, idem pour la domotique.
                      Pour le moment si on veut de l'IOT sécurisé il faut la construire soit même à coups de RPI/Arduino etc.

                      Après, que ça puisse servir pour le minage: comme tu le dis, je n'y connais rien. Si j'avais été sérieux, j'aurai un peu plus détaillé ma réponse.

                      Pour l'IOT ça ne doit pas être impossible, mais très limitant (CPU pas ventilé (freeze) et peu puissant; pas forcément de GPU; compatibilité hardware avec les logiciels de minage; les pools n'autorisent que X mineurs par IP et n'acceptent pas tous les workers trop faible (donc nécessite d'avoir son propre pool (p2pool par exemple), capacité de l'alimentation (surtout POE)).

                      c'en est à un point qu'il y a même un ver qui… vire les malwares déjà présents

                      Ce n'était pas le but du jeu des premiers vers informatiques dans les années 80? :D

                      Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                      • [^] # Re: Preuve de travail

                        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                        [SPOILER] Si vous regardez la série Silicon Valley et n'avez pas vu la S04, ne lisez pas ci-dessous [/SPOILER]

                        Ça n'apporte aucune réponse à la question de la possibilité du truc mais c'est exactement le sujet du dernier épisode de la série Silicon Valley : un botnet de "smart fridges" qui permet de faire tourner un datacenter distribué. C'est de la télé mais sans aller jusqu'au minage, je suis persuadé que c'est possible (et c'est déja arrivé avec les caméras ) de prendre le contrôle de suffisament de ces gadgets pour mener des opérations de grande envergure.
                        Se faire pirater son compte par un frigo, le futur c'est maintenant !

                        • [^] # Re: Preuve de travail

                          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                          Se faire pirater son compte par un frigo, le futur c'est maintenant

                          La guerre contre les robots sera rude, en effet. Ce genre de situations risque bien de se produire un de ces 4.

                          Pas pu m'empêcher de sortir ce lien vu que tu parles de frigo et de hack :)

                      • [^] # Re: Preuve de travail

                        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                        Hélas ça concerne tout le domaine numérique grand publique et pas seulement l'IOT

                        Mais les caméras IP, ça fait bien partie de l'IoT, non? Je ne parlais pas juste des vêtements intelligents.

                        mais très limitant (CPU pas ventilé (freeze) et peu puissant

                        D'un autre côté, plus le temps passe, et plus on parallélise tout, donc la puissance brute unitaire ne me paraît pas spécialement un point bloquant.

                        compatibilité hardware avec les logiciels de minage

                        Je ne vois pas ce que tu veux dire, la?

                        les pools n'autorisent que X mineurs par IP

                        Si on imagine une archi distribuée, on peut imaginer que la communication avec les pools ne soit effectuée que par une machine, pendant que les calculs sont faits par les autres, non?

                        Ce n'était pas le but du jeu des premiers vers informatiques dans les années 80? :D

                        La partie virer les autres c'est quelque chose que pas mal de malware font: plus discret quand on est le seul squatter, mais un «malware» dont le seul but est de sécuriser les machines «infectées» je crois bien que c'est la première fois que j'entend parler de ça. Remarque, je n'ai pas vraiment connu l'informatique des années 80…

                        • [^] # Re: Preuve de travail

                          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 02/08/17 à 17:43.

                          Mais les caméras IP, ça fait bien partie de l'IoT, non?

                          Aucune idée.

                          D'un autre côté, plus le temps passe, et plus on parallélise tout, donc la puissance brute unitaire ne me paraît pas spécialement un point bloquant.

                          D'après le screenshot dans cet article, un RPI2 qui mine avec le CPU peut aligner 2KH/s (4*0,50KH/s).
                          Pour atteindre un seul de mes ASIC (un microscopique 4,4GH/s) il te faut 2 200 000 RPI2. Ça fait déjà un sacré botnet :D
                          Après on peut se dire que le processeur dans la machine a café est moins puisant que le quadcore du RPI2 que l'on peut refroidir avec un ventilo, donc il va en falloir encore plus.
                          Cela mérite-t-il le coups (en temps/motivation pour le pirate) d'introduire cette feature qui peut casser sa furtivité et mettre en danger au moins un de ses business modèle (le DDOS)

                          Je ne vois pas ce que tu veux dire, la?

                          Pour miner tu dois utiliser des logiciels, ces logiciels ne sont pas compatible avec TOUT le hardware existant (c'est comme pour tout).

                          Si on imagine une archi distribuée, on peut imaginer que la communication avec les pools ne soit effectuée que par une machine, pendant que les calculs sont faits par les autres, non?

                          Peut-être un proxy, ou tor.

                          Remarque, je n'ai pas vraiment connu l'informatique des années 80…

                          Moi non plus, il me semble avoir vu ça dans un docu :D (après les docu aiment bien enjoliver ou au contraire assombrir donc ça vaut se que ça vaut :D )

                          Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

              • [^] # Re: Preuve de travail

                Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                Il en faut énormément, mais ce n'est clairement pas le problème, et ce n'est ni nouveau, ni marginal.
                Et même si maintenant miner du bitcoin n'est plus intéressant sur du hardware peu puissant, il y'a plein d'autres crypto-monnaies.

                En 2014 les serveurs de publicité de Yahoo distribués un malware minant du bitcoin.
                Cette année, un malware minant du Monero a rapporté au moins 22000$ a ces auteurs avant d’être coupé.
                Ou encore un autre, sur des NAS, rapportant 430€/jour.

              • [^] # Re: Preuve de travail

                Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                On a eu le pb au taff, sur des machines qu’on a déployées chez des clients, mais hors de notre contrôle.
                Avec des dizaines de millions de machines vulnérable, ça change tout de suite la donne.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Preuve de travail

        Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

        Je serais curieux de rencontrer un fan des crypto-monnaies se disant écologiste ;-)

        Je ne suis pas fan des cryptomonnaies, mais le logiciel duniter (http://duniter.org/) m'a intéressé pour cette raison : il n'encourage pas la course à la puissance.

      • [^] # Re: Preuve de travail

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        À chaque transaction en ether, environ 45 kilowatt-heure seraient utilisés

        Pour qu'un ordinateur consommant 80 watts (UC Intel Core i5 à 40% de charge + moniteur 27") pompe 45 kWh d'électricité (7 € en France) il faut qu'il fonctionne pendant 24 jours. Très très peu crédible. Ça implique que l'immense majorité des utilisateurs de cette crypto monnaie ne fasse pas de transactions.

    • [^] # Re: Preuve de travail

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

      Il aurait encore été mieux de supprimer le système de preuve de travail pour arrêter l'immense gâchis de ressources utilisées pour le minage.

      Des alternatives existent (https://en.wikipedia.org/wiki/Proof-of-stake). Mais personne ne changera Bitcoin en lui même, principalement pour des raisons de risque, et aussi pour des raisons économiques…

      Si alternative il y a, elle viendra d'une autre cryptocurrency.

      • [^] # Re: Preuve de travail

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Mais personne ne changera Bitcoin en lui même, […]
        Si alternative il y a, elle viendra d'une autre cryptocurrency.

        Note que techniquement, il est possible de changer de système.
        Ethereum par exemple est sur le point de changer pour utiliser la Proof-of stake.

        Cela peut même être fait via un soft-fork. (Un bloc est considéré comme valide si il contient à la fois une preuve de travaille comme avant, et aussi une preuve alternative, en même temps. Si la preuve alternative est calculée de la sorte qu'il y ait un nouveau bloc toute les 11 minutes (au lieu de 10), la difficulté de la preuve de travail va rapidement diminuer, et le gaspillage d'énergie sera fortement réduit)

  • # La question importante

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

    La seul question intéressante et importante est : "qui se trouve derrière ce fork ?".
    Si les chinois, qui possèdent la plus grande puissance de calcul, ne soutiennent pas ce fork alors il va juste mourir comme le précédent.

    Le fait que ce soit retro-compatible (si j'ai bien compris) avec la blockchains non forkée est fort rassurant (BXT n'avait pas cette qualité il me semble, d'où que personne n'osait en miner).

    Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

    • [^] # Re: La question importante

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 02/08/17 à 18:03.

      La seul question intéressante et importante est : "qui se trouve derrière ce fork ?".

      En effet c'est une question intéressante. En lisant les commentaires sur HackerNews et Reddit on peux essayer de deviner les raisons.

      • Il existe un type de matériel qui utilise un algorithme breveté (AsicBoost) qui premet de miner plus efficacement. Le problème est que cet algorithme ne serait pas compatible avec SegWit. Les pocesseurs de ces machines veulent donc pouvoir continuer à miner avec, et donc supportent le fork.

      • Certains utilisateur sont contre SegWit et ses applications (Lightning Networks) car ce serait prétendument s'écarter de Bitcoin tel que proposé pas Satoshi Nakamoto. Ce ne serait parrait il pas la "vision" the Satoshi.
        Ce dernier argument est un peu fragile car énoncer la "volonté de Satoshi" ressemble un peu à un argument religieux. Et s'il est vrai que le papier original ne parle pas des "payment channel" des lightning network, il parle bien de sauver de l'espace (ce que fait SegWit), et son code et ses messages de forum montre qu'il aurait en fait travaillé sur des prototypes de "payment channel" et transactions "off-chain".

      • Il y a peut être une incompréhension de ce que les Lightning Network sont réellement vis-à-vis de la centralisation. Certains pense que cela nécessite de rajouter des intermédiaires de confiance ce qui irait effectivement à l'opposé de la phylosophie de bitcoin. Mais en réalité, le réseau reste totalement décentralisé, et il n'y a pas besoin de faire confiance aux autres nœuds.

      Si les chinois, qui possèdent la plus grande puissance de calcul, ne soutiennent pas ce fork alors il va juste mourir comme le précédent.

      "Comme le précédent" ? Quel précédent ? Le bitcoin non-forké n'est pas mort.
      De plus, il n'y a pas besoin de beaucoup de puissance de calcul, tant qu'il y en ait assez pour garentir la sécurité du réseau.

      • [^] # Re: La question importante

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

        Intéressant, je ne savais pas qu'on pouvait breveter un ASIC prévu pour faire un algo libre.

        "Comme le précédent" ? Quel précédent ? Le bitcoin non-forké n'est pas mort.
        De plus, il n'y a pas besoin de beaucoup de puissance de calcul, tant qu'il y en ait assez pour garentir la sécurité du réseau.

        Je pensais a BXT qui, bien que les pools ont tenté de le mettre en valeur en proposant des bonus (pas de fee par exemple), n'a pas provoqué d'engouement. De souvenir les usines de minage chinoises n'ont pas voulu faire la transition et donc tout les petits/moyens mineurs sont resté sur BTC sans vouloir risquer de miner dans le vide.

        Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

        • [^] # Re: La question importante

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Intéressant, je ne savais pas qu'on pouvait breveter un ASIC prévu pour faire un algo libre.

          Ça doit dépendre des pays, mais oui, un algorithme peut être breveté même si il est implémenté dans un logiciel libre pour un format ouvert. C'est d'ailleurs un gros problème. Par exemple dans le domaine des codecs (.gif, MPEG, ….). Et c'est aussi ce qui permet à Microsoft de réclamer tant d'argent au fabriquant de téléphones Android.

          Dans ce cas ci, je pense, ce qui est breveté est un procédé qui optimise la manière de calculer les SHA256 des blocs de Bitcoin, de manière à créer des puces qui consomment moins.

  • # preuve de travail

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

    La preuve de travail est quelque chose de nécessaire pour que la base de donnée soit réellement distribuée. Pour rappel (ou pas) la réelle avancée du bitcoin a été cette BDD distribuée.

    L'idée est la suivante. On stocke la BDD dans une liste chaînée de blocks qui décrivent comment la BDD évolue. N'importe qui peut rajouter un nœud et le broadcaster. Le problème immédiat est: comment fait-on pour savoir quelle liste est la bonne ? Si je dois 1000000 bitcoin à Alice, je peux créer un block, l'envoyer à Alice en lui disant « Eh eh, t'as vu, je t'ai payé » mais en ne le broadcastant surtout pas.

    Première chose. Si Alice reçoit 2 blocks différents, elle part du principe que la plus longue chaîne est la bonne et l'autre, poubelle. Oui mais rien ne m'empêche de rajouter plein de blocks pour que la chaîne soit la plus longue. Sauf que là, on s'arrange pour que rajouter un block nécessite du boulot. Et là, me voilà en compétition avec le reste du monde. Si j'arrive à rajouter 2 blocks j'aurais de la chance. Très rapidement, la chaîne produite par le reste du monde sera plus longue que celle que je pourrais produire et Alice se rendra compte que je suis un méchant pas bô.

    Donc avec le bitcoin, les dernières transactions ne sont pas vraiment valide tout de suite. Pour avoir une confiance raisonnable dans le fait qu'une transaction est vraiment passée, il faut attendre plusieurs blocks pour voir si elle apparaît toujours dans la chaîne.

    Après, bien évidemment, on peut ajuster la quantité de travail à produire. Mais toutes les crypto monnaies ont besoin d'une preuve de travail.

    3Blue1Brown a fait une très bonne vidéo sur le bitcoin et les crypto monnaies https://www.youtube.com/watch?v=bBC-nXj3Ng4

  • # bloque ? block ? bloc ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    En français, c’est bloc.
    En anglais, c’est block.
    Voilà pour les corrections du texte.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.