Journal Ubuntu dans le New York Times

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
10
16
jan.
2009
Bonjour tout le monde,

Voici un article assez intéressant venant de Framablog :
http://www.framablog.org/index.php/post/2009/01/16/ubuntu-ne(...)

C'est une traduction d'un article paru il y a peu de temps dans le New York Times. L'article parle surtout de Shuttlework mais aussi d'Ubuntu et indirectement de la communauté du logiciel libre.
C'est marrant mais à la façon dont Shuttlework est décrit, il me fait penser à Largo Winch (de la bd).

La seule chose que je regrette un peu, c'est qu'a la façon dont l'article est rédigé, on a un peu l'impression que c'est le point de vue de l'ensemble de la communauté qui est expliqué et quand on voit des passages comme :

Les partisans de l’Open Source caressent depuis longtemps le rêve de voir en Linux un puissant rival de Windows

Amha, ce n'est pas exact, de nombreuses personnes s'en foutent complètement de concurrencer Windows et veulent juste un système libre qui leur conviennent.

Mais je crois que l'un dans l'autre, l'article est assez positif puisque ça fait découvrir Linux à pas mal de lecteur (belle pub non ?).

Je me suis aussi laissé dire que la publication un vendredi d'un tel journal serait sans doute une date appropriée.

PS : c'était mon premier journal.
  • # vendredi

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    je crois que t'as eu raison de choisir le vendredi :

    > Le clou de la réunion était une chose appelée Ubuntu et un certain Mark Shuttleworth, le charismatique milliardaire sud-africain, qui tient lieu de chef spirituel et financier de cette tribu des codeurs.

    Shuttleworth chef financier ... de ubuntu mais du reste ?
    chef spirituel ? jamais vu une seule fois ce gars en chef spirituel de qq chose dans le libre...

    Si encore c'était Torvalds par exemple je comprendrais, mais Shuttleworth...

    sur ubuntu :
    > dont le développement a été le plus rapide
    forcément puisqu'ils partaient d'une base éprouvée et fonctionnant déjà : debian

    y'a des choses intéressantes, mais comme d'hab si ubuntu étais vu à ça juste valeur ça serait intéressant car voir ubuntu et (pire) Shuttleworth comme le gentil chevalier blanc qui va mettre à genous windows et tous les autres ... ben heu ... qu'il aille filer un coup de main à Torvalds ou RMS plutôt
    • [^] # Re: vendredi

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Oui, j'avais également tiqué lors de la lecture de l'article sur le "chef spirituel" mais oublié de le retranscrire dans ce journal.

      Note que l'article cerne également des points qui selon moi sont corrects :
      - Canonical n'a pas pour motivation de se faire de l'argent mais bien d'être auto-suffisant.
      - Ubuntu est réellement axée utilisateur et à mon sens c'est bien car il est vrai que beaucoup des autres "grande" distributions sont plus axées sur le monde des serveurs (et il faut de la diversité dans le monde des LL).

      Je trouve qu'au plus on lit des choses sur Shuttlework, au plus il me semble... je sais pas comment dire ça mais il a envie de se faire remarquer (c'est l'impression que j'en ai). Parce-que s'acheter une connexion fibre en gigabit chez un particulier, je vois pas trop ce qu'il va en faire mais bon. Dans le genre, le bogue numéro 1 dans launchpad est assez provocateur également.
      • [^] # Re: vendredi

        Posté par . Évalué à  3 .

        Pour le bug #1, je pense qu'il faut le prendre avec humour. Après, si certains font du Linux juste par anti-Microsoftisme primaire, on ne peut rien pour eux.
      • [^] # Re: vendredi

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Pour la fibre : si tu étais milliardaire, tu le ferais pas toi ? Moi en tout cas, je suis sûr que si ! On est geek ou on ne l'est pas.

        D'autre part, dans beaucoup de pays, la fibre optique commence à devenir "standard" (par exemple aux pays-bas). Un accès fibre en gigabits coûte parfois moins cher qu'une ADSL crasseuses (ou à peine plus cher) donc, oui, je vois l'intérêt.


        Pour le bug n°1 ; je ne vois pas en quoi il est provocateur (ni anti-microsoftien). Il dit pour les OS ce que Tristan Nitot repète à tout bout de champ pour les navigateurs : le but du projet n'est pas de prendre des parts de marché, c'est de restaurer la concurrence.

        Lisez ce bug n°1 plutôt que de le survoler : il n'est pas provocateur, tout à fait logique et sain. Personne (à part Microsoft) ne pourrait vraiment en critiquer l'idée. Bon, il insiste sur Ubuntu mais il dit "software like Ubuntu".

        On peut également comprendre que, symboliquement, il a préféré faire un truc de ce genre pour le bug n°1 (le bug n°3 est déjà moins rigolo : https://bugs.edge.launchpad.net/ubuntu/+bug/3 )


        Je pense pas que Mark Shuttleworth se définit comme un gourou ou un maitre spirituel. Je pense plutôt que les journalistes ont besoin de se raccrocher à des images fortes, des personnalités. Avec Ballmer et Jobs, c'est facile ! Pour le monde Linux, y'a Torvalds (qui a souvent été présenté comme ça) mais qui a un charisme très geek et peu vendeur, il y'a Stallman qui n'est pas vendeur du tout (au contraire, il effraie les bourgeois bien pensant). Du coup, un journaliste tombe sur un golden-boy milliardaire à la tête d'un projet du monde Linux : pouf, maitre spirituel.

        Enfin, c'est l'impression que j'en ai, je n'ai jamais rencontré Shuttleworth.
        • [^] # Re: vendredi

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          > golden-boy milliardaire à la tête d'un projet du monde Linux : pouf, maître spirituel
          L'image m'a bien fait rire lors de la lecture de ton commentaire ;-).

          Sinon la fibre oui,le gigabit je crois que c'est exagéré. Même si j'étais milliardaire, je vois mal l'utilité que j'aurai d'une gigabit à moins de se lancer dans des services communautaires genre des miroirs pour distributions ou encore des forges etc...

          Alors que c'est quand même une chose à étudier parce-que se lancer en tant que particulier dans du hosting gratuit de projet (à la SourceForge quoi) ça doit prendre pas mal de temps et générer pas mal de travail.

          Geek je suis, milliardaire malheureusement non, si je l'étais je crois qu'une 100 mega bits me suffirait. Note que comme ça tu compense avec des achats de matériels pour la différence de prix. En fait je suis un peu contre le fait de payer pour un truc que j'utiliserai pas...
          • [^] # Re: vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Je ne connais pas le prix du gigabit mais il y a des chances pour que, de son point de vue, la différence avec du 100 méga soit minimes voire négligeable. Et si on peut gagner 1/100e de seconde pour troller, c'est déjà ça.

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: vendredi

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Ben à mon avis, du gigabit en tant que particulier tu ne l'aura déjà pas en passant par un FAI classique. En tant que Belge, je peut te citer les prix de Belnet, tu peut aller voire ici :
              http://www.belnet.be/fr/index3.php?tekstnr=225

              Bon il est à noté également que Belnet ne fournit normalement de la connectivité qu'aux administrations/écoles/centre de recherche, donc c'est un opérateur un peu à part.
              Mais déjà tu vois les différences de prix entre une 100 et une 1000 c'est pas négligeable.

              Si tu veut aller au fond des choses, autant te connecter directement à Level 3 ou un autre Tier 1 mais ça doit couter assez cher ;-)

              Et puis en tant que geek, faut se dire que y a un aspect optimisation du trafic que tu aura plus avec une 100 mbps qu'une gbps. Parce-que comme tu es un geek prévoyant, tu sais très bien qu'en lançant ton service SourceForge 2 (ou autre, au choix), tu va utiliser ta bande passante beaucoup plus qu'avec ta gigabit donc tu aura en un coup une activité supplémentaire dont tu ne bénéficierai pas (ou moins avec une gigabit), il est pas beau le monde hein hein :-).
              • [^] # Re: vendredi

                Posté par . Évalué à  4 .

                Et ne serait-ce que pour router du gigabit, et même le filtrer en stateful, y a intérêt d'être accroché à son slip...

                Ce n'est pas avec du malheureux MIPS à quelques centaines de MHz et assimilés qu'on va le faire (déjà que le filtrage du réseau local à 100MBps stresse bien un WRT54G)...

                Non, 100MBps, ça le ferait déjà bien (tant que ce serait illimité, symétrique, IPv6 à base de /48 alloués, et avec DNS inverses dans ip6.arpa comme on veut pour toutes les adresses :p).
                • [^] # Re: vendredi

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Tu as oublié le support DNSSEC pour la délégation NS :)
                  • [^] # Re: vendredi

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Bof... pour l'instant, de toute façon, la plupart des clients ne feront pas la différence, et ne mettront surtout pas de message particulier, en cas d'échec de vérification des signatures, ou même simplement d'absence de signatures...

                    D'autant que les zones non signées, c'est tout sauf ce qui manque...

                    DNSSEC, pourquoi pas, mais c'est loin d'être prêt (quid de la distribution des clés ? quid du dernier saut jusqu'au résolveur du client ? quid de la notification au client que les signatures ne sont pas dispo ou fausses ?)... alors, parler de son adoption...

                    Pas que je ne me lamente pas du pathos du DNS actuel... mais les choses ne sont pas finalisées au niveau des serveurs, et encore moins au niveau des clients... m'est avis qu'on n'est malheureusement pas prêt de profiter un service de noms sécurisé (même localement)...
          • [^] # Re: vendredi

            Posté par . Évalué à  4 .

            Même si j'étais milliardaire, je vois mal l'utilité que j'aurai d'une gigabit à moins de se lancer dans des services communautaires genre des miroirs pour distributions ou encore des forges etc...

            Ben voilà, tu as tout compris : Shuttleworth héberge chez lui Launchpad et le miroir Ubuntu pour l'Afrique du Sud.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: vendredi

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Wow j'ai crut comprendre qu'il habitait dans le coin de Londre.
              T'imagine les mega latence que les pauvres africains doivent avoir avec ces serveurs ?
        • [^] # Re: vendredi

          Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

          Pour le bug n°1 ; je ne vois pas en quoi il est provocateur (ni anti-microsoftien). Il dit pour les OS ce que Tristan Nitot repète à tout bout de champ pour les navigateurs : le but du projet n'est pas de prendre des parts de marché, c'est de restaurer la concurrence.

          Nous n'avons pas la même définition de concurrence : je lis :
          bug 1: Microsoft has a majority market share

          Ca, c'est vouloir descendre son voisin, rien à voir avec la volonté de mettre plus de concurrence : si Microsoft serait 1000x mieux que n'importe qui d'autre, en étant totalement compatible avec les standards, et en permettant à quiconque de le concurrencer, il serait tout à fait légitime que Microsoft ai 99.99% de parts de marché, tout en ayant de la concurrence (juste que la concurrence serait merdique).

          N'insulte pas la Tristan Nitot / Mozilla : leur marketing est autour de "restaurer la concurrence", pas que IE ai moins de part de marché. la PPM qui baisse est le seul moyen trouvé par Mozilla pour que Microsoft se bouge le cul, donc ils utilisent ce moyen.

          Le bug #1 est même anti-concurrentiel, puisque le but est de maitriser un concurrent en le limitant.

          Tu confonds les objectifs, et les moyens. Le bug 1 d'Ubuntu est provocateur basique sur un tête de turc qui fait plaisir au gens (moi non compris), rien de plus : il n'a rien à voir avec un "plus de concurrence".
          • [^] # Re: vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

            Je suis d'accord avec toi et je trouve que ça cadre assez bien avec le côté Golden Boy qui aime se faire remarquer.

            Je doute trèèèèèèèèès fort que Shuttlework soit con, alors quand il a proposé de synchroniser les cycles de release des logiciels/distributions majeurs, c'était sans doute aussi pour se faire remarquer (en partie) non ? il a quand même pas cru que ça allait prendre hein !
          • [^] # Re: vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            leur marketing est autour de "restaurer la concurrence", pas que IE ai moins de part de marché

            Si tu restaure la concurrence sur le browser, IE aura de fait moins de part de marché ... l'un est une conséquence de l'autre.

            Le bug #1 est même anti-concurrentiel, puisque le but est de maitriser un concurrent en le limitant.

            En le limitant en proposant un produit concurrent ... Faut vraiment prendre de la drogue dur pour voir en une blague de geek une phrase anti-concurrentiel.

            http://nodecast.github.com/ncs/ bitmessage : BM-2DCNWJomzSWRQ54WcuVGF7XvKEybhdmLJ9

          • [^] # Re: vendredi

            Posté par . Évalué à  9 .

            Et s'il avait simplement voulu faire de l'humour de libriste ?

            Y'a que Linus qui a le droit d'être satirique , c'est vrai.
            Ton aversion envers MS n'altérerait pas quelque peu ton jugement ?


            En tout cas, il aurait pu se forcer un peu pour le bug no 6
            http://linuxfr.org/~zeb/27756.html
        • [^] # Re: vendredi

          Posté par . Évalué à  2 .

          On peut également comprendre que, symboliquement, il a préféré faire un truc de ce genre pour le bug n°1 (le bug n°3 est déjà moins rigolo : https://bugs.edge.launchpad.net/ubuntu/+bug/3 )

          Question idiote : y'a pas de bug n°2 ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Probablement que si, il a du être résolu et archivé. T'imagine le volume de donnée si tu doit conserver tout les bugs enregistré ?
            • [^] # Re: vendredi

              Posté par . Évalué à  10 .

              Surtout chez Ubuntu :-)

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: vendredi

                Posté par . Évalué à  4 .

                En tout cas ca rame !
                Hypothèse 1: Launchpad est linuxfrisé
                Hypothèse 2: Il sont en train d'installer la fibre optique
                Hypothèse 3: Guido est un visionnaire à propos du GIL
                ...
                • [^] # Re: vendredi

                  Posté par Anonyme . Évalué à  0 .

                  d'après ce qu'il y a d'écrit dans la petite ligne grisatre je pencherai plutôt pour un test de mise à jour grandeur nature.

                  This site is running pre-release code. Please report all bugs.
            • [^] # Re: vendredi

              Posté par . Évalué à  3 .

              C'est quand même un peu con de les retirer... Ne fut-ce que pour les changelogs en ligne qui pointeraient vers ces bugs résolus.

              donc je pense plutôt qu'ils l'ont supprimé parce que c'était les premiers bugs et qu'ils faisaient peut-être des tests grandeurs nature sans toucher au compteur (incrémental ?).
          • [^] # Re: vendredi

            Posté par . Évalué à  4 .

          • [^] # Re: vendredi

            Posté par . Évalué à  2 .

            Vous êtes le n°6
      • [^] # Re: vendredi

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Canonical n'a pas pour motivation de se faire de l'argent mais bien d'être auto-suffisant.

        Qu'est ce que tu en sais ? A mon avis Shuttlework n'investit pas tout cet argent pour rien.
        • [^] # Re: vendredi

          Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

          Personnellement, je n'en sais rien, note que cette phrase vient de l'article.
          On peut néanmoins noter que la politique actuelle de Canonical ne semble pas vraiment avoir pour but de générer de gros profits.

          C'est vrai quoi, qu'est-ce qui les empêche de vendre (comme RedHat) leur versions serveurs d'Ubuntu (troll à part, sinon on va me dire que personne utilise Ubuntu sur serveur) avec un support ?

          Pour le reste c'est dur à juger vu qu'on ignore ce que rapporte les partenariats avec Dell ou autre...
          • [^] # Re: vendredi

            Posté par . Évalué à  6 .

            > qu'est-ce qui les empêche de vendre (comme RedHat) leur versions serveurs d'Ubuntu [...] avec un support ?
            Rien, ils le font déjà. Par ailleurs, si on compare les offres professionnelles de support de RedHat/Canonical/Novell, on se rends compte qu'à offre "égale", Canonical est nettement plus cher que les deux autres pour une qualité de support moindre, le moins cher étant Novell.
            http://www.canonical.com/services/support
            https://www.redhat.com/wapps/storehttps://www.redhat.com/wap(...)
            // ils ont encore changé les liens chez Novell, j'ai la flemme de les retrouver.


            > la politique actuelle de Canonical ne semble pas vraiment avoir pour but de générer de gros profits.

            J'aurais tendance à appuyer sur le "actuelle".
            L'existence de Canonical suffit à démontrer que Mark S. ne s'est pas lancé dans l'aventure Ubuntu juste pour le fun (sinon il aurait continué son mécénat via sa fondation).
            On sent même une certaine impatience à générer des profits après 4/5 ans de vaches maigres. On peut citer, un réalignement de la politique commerciale de Canonical vers les serveurs, le problème du desktop étant que les particuliers ont tendance à préférer l'offre gratuite (Mandriva en fait l'expérience avec le Club, les versions boites et ça n'a pas marché).
            Sans oublier, les déclarations agressives de Mark S. vis à vis des autres distributions (on se remémorera l'impair commis avec OpenSuSE), la volonté de synchroniser les distros et les gros projets sur le cycle d'Ubuntu alors que dès le départ Canonical ne participe pas ou peu en upstream.
            Ça donne plutôt l'impression qu'il a compris que le morceau était trop gros pour lui. Et comme il est loin d'être stupide, il préfère équilibrer les comptes d'une boite qui lui fait perdre de l'argent sans perspective réelle à court et moyen terme d'en gagner (succès en demi-teinte du partenariat Dell, la fin du partenariat privilégié avec Intel sur Moblin etc ...)

            Il y a un réel potentiel dans Ubuntu, et la prochaine étape consistera probablement à ouvrir le capital (je ne suis pas certain que Mark S. acceptera de perdre seul de l'argent pendant 4/5 autres années), et à s'ouvrir un peu plus à l'upstream.
            Le fait de partager en upstream, ne rendra pas Canonical moins concurrentiel comme semble le croire l'équipe dirigeante actuelle mais bien au contraire de capitaliser une expertise précieuse (penser vente de support, amélioration substantielle de l'offre).
            • [^] # Re: vendredi

              Posté par . Évalué à  6 .

              > Rien, ils le font déjà.

              Mon chez GeneralZod, tu sais tout le respet que je te porte. Mais ici tu dis un peu une connerie. Par exemple, il n'y a pas de compatibilité API/ABI du noyau lors des mise à jours pour Ubuntu (oui, oui, même les LTS). Ce n'est pas le cas pour Red Hat et Novell.
              Red Hat et Novell ajoute des fonctionnalités aux versions stables (par exemple RHEL 5 a vu nombre d'amélioration (ext4 est sur les rails) et sans casser l'API/ABI).
              Bref, ça n'a pas grand chose à voir. L'équivalent d'Ubuntu LTS serait, par exemple, Fedora + (feu) Fedora Legacy. Red Hat n'a jamais cru, à juste titre, que Fedora Legacy pouvait présenter une concurrence à RHEL (ni à CentOS :-)).

              > Canonical est nettement plus cher que les deux autres

              Et plus il y a ça...

              > Il y a un réel potentiel dans Ubuntu

              Pas facile de dire oui ou non.
              Si la phrase était "Il y a un réel potentiel dans GNU/Linux", je dirai sans hésiter oui. Et donc Ubuntu a un réel potentiel comme toute distribution.
              Mais quel est le potentiel d'Ubuntu, pardon, Canonical ?
              Sa popularité et c'est presque tout.

              > et la prochaine étape consistera probablement à ouvrir le capital

              ?!?!?
              Ouvrir le capital d'une boite qui perd de l'argent et après plusieurs années et une agitation tout zazimut n'a pu trouver une piste de profitabilité... Ça ne marchera pas sauf s'il y a une grosse réorientation.

              > et à s'ouvrir un peu plus à l'upstream.

              Pourquoi dans le cas de Canonical ? Ce qui fait la "force" d'Ubuntu, c'est de "piquer" le boulot des autres et ajouter deux ou trois bricoles pour que les fanboys disent "wow".
              Red Hat peut le faire avec Fedora (comme Novell avec OpenSuse) car Red Hat n'attend pas un avantage technologique sur la concurrence à court terme avec Fedora (histoire de "vendre" Fedora un peu plus ; NB: Red Hat ne vend pas Fedora).
              Si Ubuntu ne travaille pas avec l'upstream, c'est principalement pour avoir un petit avantage.
              N'oublions pas que l'upstream d'Ubuntu est Debian. Es-ce qu'Ubuntu développe sur Debian ? (comme Red Hat le fait avec Fedora). Pratiquement zéro.

              > Le fait de partager en upstream, ne rendra pas Canonical moins concurrentiel comme semble le croire l'équipe dirigeante actuelle mais bien au contraire de capitaliser une expertise précieuse (penser vente de support, amélioration substantielle de l'offre).

              Très juste, mais...
              Bosser upstream, et notamment dans le domaine des serveurs, demande des compétences très pointues. Où sont les compétences d'Ubuntu sur le noyau, gcc, la libc, samba, lvm, GFS2, etc ? Il y a quasiment 0 (l'absence quasi totale de contribution dans ces domaines le montre). Plus que d'absence de compétence (qui peuvent bien sûr s'acquérir), c'est l'absence totale de volonter d'avoir ces compétences qu'il faut remarquer.
              Red Hat a des tas de techno d'avenir dans le serveur (FDS, FreeIPA, Cobbler, oVirt, kvm, libvirt, etc). Il n'y a pas un gus de chez Canonical pour y jeter un coup d'oeil. Il y aura seulement un gus pour faire un paquet et ajouter, par exemple, "FreeIPA" à la liste des "features" de la futur LTS.
              Voir (moi ça me fait rigoler) l'idée Ubuntu :
              http://www.markshuttleworth.com/archives/253
              Et dans le même article, un aveux :
              I think Canonical and Ubuntu can best help the cause of free software by focusing on the cracks between the major components of the desktop. In other words, while there are already great upstreams for individual applications in the free software desktop (Novell for Evolution, Sun for OpenOffice, Mozilla for Firefox, Red Hat for NetworkManager), we think there is a lot of productive and useful work to be done in the gaps between them.
              Bref, c'est seulement du boulot de distribution.

              Ubuntu est très populaire dans le desktop, Canonical croit que des gens vont passer à une offre server de Canonical seulement car la base d'utilisateur est importante et qu'elle préfèrera passer de Ubuntu desktop à Ubuntu server que de Ubuntu desktop à Red Hat/Novell server.
              Ça marchera peut-être. J'ai du mal à le croire.

              > On sent même une certaine impatience

              Ubuntu 8.04 n'a pas été un succès sur les servers (en entreprise + support + conseil) et pour Canonical la 8.04 devait être la concrétisation du "potentiel" d'Ubuntu sur les serveurs (on doit pouvoir facilement retrouver des propos de Mark Shuttleworth à ce sujet). Pour moi ça doit commencer à être la panique. Si je me trompe, tant mieux. M'enfin, Mandr(ake|iva) a aussi eu la même stratégie qu'Ubuntu...
          • [^] # Re: vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            On peut néanmoins noter que la politique actuelle de Canonical ne semble pas vraiment avoir pour but de générer de gros profits.

            Ben pourtant c'est le truc classique, tu commences par tout faire pour avoir un maximum d'utilisateurs, et ensuite tu cherches comment gagner de l'argent avec cette base d'utilisateurs, c'est ce que font pas mal de startups.

            Mais sinon, vouloir gagner de l'argent moi ca me gene pas, RedHat le fait, Mandriva le fait. Par contre se faire passer pour un philantrope ...
            • [^] # Re: vendredi

              Posté par . Évalué à  2 .

              Ah oui, c'est ça, ils reprennent la stratégie de Microsoft : on se laisse pirater pour envahir le marché grand-public, et une fois bien installé, on met des dispositifs anti-piratage et on fait payer hors de prix nos logiciels.

              Je me demande comment ils vont faire pour empêcher la libre copie de leur distribution...

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: vendredi

        Posté par . Évalué à  1 .

        C'est petit de lui reprocher d'avoir de la fibre optique. Si tu le voyait manger avec ses couverts en or...
  • # En effet le vendredi c'est permis

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Surtout avec mon collègue pro-microsoft qui a tenté d'utiliser une ubuntu :D

    Je cite : C'est de la bricole, c'est pas fini :p

    Et malheureusement je rejoins son constat :p

    A propos quand on va dans l'applicatif permettant d'activer/désactiver les services, ya un moyen de les redémarrer via cette interface ?
    • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      > A propos quand on va dans l'applicatif permettant d'activer/désactiver les services, ya un moyen de les redémarrer via cette interface ?


      Malheureusement, non.
      Si quelqu'un connais une UI capable de faire ça (autre que BUM qui est hideux à mon sens), je suis preneur.
      • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        J'utilise rcconf dans un termial sous Debian, peut-être existe-t-il aussi sous Ubuntu.
      • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        je sais pas si j'ai bien compris le besoin (ou plutôt l'interface me parait tellement évidente) mais un soft comme ça : http://wiki.mandriva.com/fr/uploads/2/23/Mcc_services.png ça répond pas au besoin ?

        (drakxservices sous mandriva depuis ... pfiou toujours ? ;-) )
      • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Ben y'a un type qui a fait un truc pas trop mal pour Zenwalk : http://support.zenwalk.org/viewtopic.php?f=17&t=20681

        Bon c'est basé sur Slackware (donc /etc/rc.d/rc.service), mais ça devrait pas être bien compliqué à adapter à un System V comme Ubuntu (/etc/init.d/service).
      • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

        Posté par . Évalué à  3 .

        system-config-services simple, efficace.
        ça ressemble à ça: http://bobpeers.com/img/mainpage/services.png
        • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

          Posté par . Évalué à  4 .

          Si ce n'est pas sur Ubuntu c'est naze.

          En passant, Ubuntu a eu une (et pas deux) idée en 2007 :
          http://www.markshuttleworth.com/archives/253

          Avec une bonne idée comme ça par an, Linux Ubuntu va tout écraser.
          • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

            Posté par . Évalué à  3 .

            > en 2007

            Zut, c'était en 2008. En 2007 il n'y a pas eu d'idée.
          • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

            Posté par . Évalué à  3 .

            Ça ressemble comme deux gouttes d'eau à Growl (framework libre de notification assez sympathique sous MacOS X), il aurait pu avoir l'élégance de le citer. Tout ça pour se faire mousser comme le créateur des "notifications cool" ....

            Voici le point d'un vue d'un développeur GNOME invité à l'Ubuntu Developer Summit:
            http://blogs.gnome.org/desrt/2008/12/14/uds/
            Visiblement, ils ont discuté avec Christian Hammond, le mainteneur de libnotify (la lib de notification FreeDesktop) et miracle, ils sont arrivés à ça:
            >> canonical’s changes are going upstream this cycle

            Enfin, la première contribution concrète d'Ubuntu pour le bureau libre et pour une fois, ce sera fait en upstream ! Formidable, faut continuer dans ce sens, les mecs !

            Un passage savoureux qui montre bien l'importance et la génialité de cette idée pour Mark S.
            >> by the end of the week many of us were refering to uds as “nbs: notification bikeshed summit”. in a way, it was a little bit demotivating to spend so much time talking on this subject.

            ça se passe de commentaires.
            • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

              Posté par . Évalué à  6 .

              J'avoue, les systèmes de notifications ne sont pas ma passion même si je les trouve bien utile :-)
              Donc, je n'ai pas suivi les développements causé par l'idée de Mark Shuttleworth.
              Mais l'idée d'avoir un système de notification qui ne fait que système de notification est bien naze. Certe, un toilettage ne fait pas de mal. Le système actuel n'est pas assez esthétique, il devrait être plus léché (bord transparent, apparition en douceur, etc). Avoir une "fifo" + tempo est bien (j'ai vu ça depuis bien longtemps dans Azureus). M'enfin, le système actuel rend service et il n'y avait pas le feu.

              Mais revenons à la bêtise de faire un système de notification qui ne fait que notification. Si le système de notification dit que j'ai des mises à jours, je veux mettre à jour de suite au-lieu de chercher dans quel foutu menu est le système de mise à jour. C'est juste un exemple. Certe, c'est moins épuré, mais c'est fonctionnel et à propos. Et si on s'en fout ? Ben ça disparait au bout de quelques secondes... Ce n'est pas une action qui est proposée et qui 99 fois sur 100 n'est pas utilisée. C'est une action qui est proposée et qui sera souvent utilisée. C'est comme un menu contextuel, mais dans le temps. Et les menu contextuel c'est TRÈS TRÈS bien.

              Je pense que l'idée de Mark Shuttleworth (si c'est la sienne...) était mauvaise. Je peux me tromper, mais ce n'est pas ici où je veux en venir.
              Ce que je trouve minable (le mot est peut-être fort, mais c'est l'idée) c'est de voir Mark Shuttleworth se "compromettre" dans ce genre de détail.
              C'est ça un visionnaire ? C'est ça le gus qui veut concurrence MS ?
              Merde alors.

              On peut me dire que ce n'est pas qu'un blog personnel, fait à la volé, sur le moment, un coup de coeur, etc. Dans ce cas, j'en ai rien à foutre. Mais ce n'est pas du tout ça et là ça me gonfle bigrement.
              C'est seulement un campagne de com à la con.
              Il y a eu des critiques sur le manque de contribution d'Ubuntu et de participation upstream. C'est la réponse du département marketing de Canonical à ces critiques. Et Canonical y met les moyens (blog du boss, mobilisation de développeurs (qui ne l'ont probablement pas vu venir...), envahissement de "summit", etc).

              > >> by the end of the week many of us were refering to uds as “nbs: notification bikeshed summit”

              Une campagne de com où on prend les gens pour des gogos.
              Il y a eu, et il y aura encore, des tonnes d'idée dans Gnome. Jamais une idée (comme bien d'autres, pas vraiment remarquable) n'a eu autant de pub au point d'en polluer tous les développeurs.
              Jamais un gros contributeur comme Red Hat ou Novell n'a fait un truc aussi minable. Et pourtant ils ne manquent pas d'idée.

              Franchement, c'est minable.
        • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

          Posté par . Évalué à  3 .

          Euh, juste inintelligible. Dans le screenshot : "networkmanager ; remark : start and stop networkmanager ; description : the networkmanager service is started once [...] ;; cups ; the cups scheduler".
          Pour un utilisateur lambda, toutes ces informations n'apportent rien du tout. "- C'est quoi CUPS ? - Le CUPS scheduler. - Ah, et c'est quoi CUPS, sinon ?". On est dans un logiciel pour demarrer/arrêter des services, et les descriptions disent "démarrer ou arrêter le service". Franchement, c'est juste complètement stupide.
          • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

            Posté par . Évalué à  1 .

            C'est drôle, je me suis dis la même chose de ton message.
            Sinon, dans la vraie vie, ça ne semble pas perturber l'utilisateur de base. La plupart ne farfouillent pas dans les services, et quand ils ont a le faire, c'est juste pour démarrer/arrêter un service.
            Si ta seule critique porte sur le texte explicatif, c'est un peu faiblard, je suis sûr que le mainteneur sera ravi si tu lui proposes des descriptifs plus parlants. Tu le reconnais implicitement, toutes les fonctionnalités attendues sont présentes.
            C'est du logiciel libre et libre à toi d'apporter ta pierre.
            • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

              Posté par . Évalué à  1 .

              Je n'utilise pas fedora ni cet outil, et je ne vais pas les installer juste pour pouvoir corriger des messages auxquels le développeur n'a visiblement même pas réfléchi à leur pertinence.
              • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

                Posté par . Évalué à  1 .

                Je te trouve un peu débile.
                L'utilisateur lambda ne va pas trifouiller les services.
                Par défaut, hors les services de base ou desktop, Fedora n'active pas les services. Donc si l'utilisateur veut en activer un, il doit le connaitre (en plus de l'installer).

                Les informations données (les messages) par system-config-services ne sont pas de system-config-services. Ce sont ceux qu'on trouve dans /etc/rc.d/init.d/* ou dans /etc/xinetd.d/*. En gros ceux aussi de ta distribution qui n'utilise pas system-config-services...

                > le développeur n'a visiblement même pas réfléchi à leur pertinence.

                Tu ne peux pas dire ça pour system-config-services.
              • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

                Posté par . Évalué à  1 .

                > le développeur n'a visiblement même pas réfléchi à leur pertinence.
                Normal, puisque l'application ne fait que scanner les services présents et récupérer les infos à sa disposition. Ce n'est pas le boulot du développeur de s-c-s de s'occuper de ça.
                Je te recommande la lecture du blog de Richard Hugues, c'est un bon exemple (ici PackageKit) de la difficulté de réaliser une IHM cohérente et du choix des textes d'accompagnement. C'est le boulot des ergonomes et des équipes de régionnalisation (qui manquent cruellement de petites mains au passage).
                Si tu t'en branle, merci de garder tes commentaires douteux pour toi.

                Je te conseille de jeter un coup d'oeil dans les messages d'alertes et les traductions d'Ubuntu, y a de quoi se taper un fou rire pendant un moment.
                http://blog.racoon97.net/wp-content/uploads/2008/08/zattoo1-(...)
                (Je t'épargne le très classique message qui dit que GParted est une arme de destruction massive).
                • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  c'est quoi le probleme avec le message ubuntu?
                  Installe des paquets non authentifies, c'est pas tres malin, c'est un fait.
                  Quand un joli malware se rependra (automatiquement qui plus est) sur 80% des machines ubuntu a travers un repo non officiel d'ubuntu, yen a peut etre qui vont comprendre le probleme du systeme de package centralise avec ajout de sources tierces.
                  • [^] # Re: En effet le vendredi c'est permis

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    > c'est quoi le probleme avec le message ubuntu?
                    Je parlais _des_ messages qui s'affichent dans les boites de dialogues dont le texte prêtent à rire et ne fait pas du tout professionnel ainsi que des traductions pourries soumises via Rosetta.
                    Pour avoir fait de la traduction, c'est loin d'être trivial.

                    > Installe des paquets non authentifies, c'est pas tres malin, c'est un fait.
                    Hein, de quoi tu parles ?

                    > Quand un joli malware se rependra (automatiquement qui plus est) sur 80% des machines ubuntu a travers un repo non officiel d'ubuntu.
                    Tu t'es pas trompé de file ?
  • # C'est en faisant la guerre... qu'on a le plus de chance de mourrir

    Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

    Bande de socialistes !

    Et attention, il ne faut pas s'y méprendre. Ce n'est pas une insultes politique, mais bien un rapprochement que je fais avec la situation de notre cher Parti Socialiste actuellement.

    Vous êtes tous là à vous en mettre pleins la truffe pour le soutient de tel ou tel distrib. Le principe des distribs, c'est cool. A chacun la sienne, et comme ça tout le monde est content. Mais ça n'est pas une raison pour critiquer l'une ou l'autre à se point.

    Ubuntu, c'est cool. C'est presque stable, c'est jolie, c'est pratique, c'est facile à installer. C'est la parfaite distrib du novice, et du moins novice pas trop exigeant (moi).

    Alors voilà, si chaque communauté tiens absolument a se battre contre toutes les autres, on est rien d'autre que des foutus socialistes incapable de former une véritable opposition. Et je ne vous rappel pas comment ses derniers ont perdu les 3 dernières élections...

    Bon, on est plus vraiment vendredi, alors désolé d'avance.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.