Journal Dell Mini 9 et ses offres hilarantes

Posté par .
Tags : aucun
4
2
nov.
2008
Dell s'est encore arrangé pour que l'offre ubuntu du mini 9 soit la moins attrayante:
http://www1.euro.dell.com/content/products/productdetails.as(...)

Dell respecte toujours les consignes renvendeur OEM, à savoir:
- Ne jamais indiquer le prix des logiciels OEM
- Si le matériel est livré avec un autre OS, ne jamais avoir des spécifications identiques.

Notez au passage l'humour involontaire dans la personnalisation du modèle Ubuntu et windows. L'édition de vista qui vous convient le mieux c'est Ubuntu et XP.
  • # Quelle différence? :)

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    La seule différence que je vois, c'est la taille du disque SSD.
    Mais vu que WinXP avec SP3 et autres mise à jour consomme entre 6 et 8 Go à lui tout seul, contre on va dire 1 Go pour Ubuntu de base (l'équivalent de WinXP, c'est-à-dire sans lecteur vidéo correct, sans bureautique etc...), au final tu te retrouves avec à peu près le même espace utile, finalement ce n'est pas si idiot :).

    Plus sérieusement je ne comprend pas non plus pourquoi Dell ne propose pas qu'une seule version, et ensuite le choix de l'OS dans les options comme pour le reste (RAM, accessoire etc...) avec l'affichage clair du supplément de Windows... On y viendra un jour...
    • [^] # Re: Quelle différence? :)

      Posté par . Évalué à 6.

      Parce qu'ils n'ont pas le droit?
      • [^] # Re: Quelle différence? :)

        Posté par . Évalué à 8.

        C'est beau n'empêche les droits qui se contredisent…

        D'un côté, leur licence OEM leur empêche d'afficher le prix, d'un autre, la loi française (européeenne ?) les obliges au contraire à le faire (avec en juriceprudence l'affaire darty).
        Après, visiblement, chacun choisit la loi qui l'intéresse.

        Cependant pour la licence OEM (parce qu'il me semble que le problème est juste qu'on leur interdit d'afficher le prix), et d'un, ils peuvent rembourser un peu plus pour respecter les deux lois, et de deux, ils me semblent qu'il y a une note dans les licence OEM (et les autres) disant que ce qui est marqué est à comparer aux lois du pays de vente et qu'au final, ce sont ces dernières qui comptent.

        Donc si un pays oblige d'afficher le prix des licences, et que Microsoft interdit de les afficher, au final, il est obligatoire de les afficher, et si vraiment Microsoft ne le souhaite pas, son seul choix est de ne pas vendre sur le territoire en question.

        PS : C'est un résumé de tout ce que j'ai pu lire, je en suis pas juriste
        • [^] # Re: Quelle différence? :)

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          il y a une note dans les licence OEM (et les autres) disant que ce qui est marqué est à comparer aux lois du pays de vente et qu'au final, ce sont ces dernières qui comptent

          Ça, c'est juste un rappel précision pour les distributeurs neu², parce que de toute façon, la loi nationale prime n'importe quel contrat.
        • [^] # Re: Quelle différence? :)

          Posté par . Évalué à 2.

          le prix qu le contrat oem interdit de divulguer, c'est le prix d'achat de la licence, pas le prix de revente de la licence...
          • [^] # Re: Quelle différence? :)

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est pour ça que je parlais de la rembourser plus que la valeur. Parce que le problème est là, c'est que un vendeur qui va te rembourser le système, il va évidemment vouloir rembourser le montant de son prix d'achat, parce que plus, c'est ça marge qu'il mange.
            Après, une solution est peut-être de le rembourser un euros de plus pour hypocritiquement, se mettre en accord avec le contrat oem sans trop y perdre. Mais c'est sûr que le prix de revente, quand il s'agit de rembourser…
        • [^] # Re: Quelle différence? :)

          Posté par . Évalué à 3.

          Grosse précision quand même : un contrat n'est pas une loi. Il n'est pas question de "choisir entre deux lois" (sic). Un contrat qui ne respecte pas la loi est illégal.
          • [^] # Re: Quelle différence? :)

            Posté par . Évalué à 4.

            Ouai ben va dire ça à MS et aux vendeurs informatiques, parce que je crois bien qu'ils s'en fichent un peu que leur ententes illégales soient... illégales.
    • [^] # Re: Quelle différence? :)

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais vu que WinXP avec SP3 et autres mise à jour consomme entre 6 et 8 Go à lui tout seul

      Je me demandes, t'as deja installe un Windows XP ?
      Parce que je te fais tenir ca dans legerement plus d'un Go, ou 1.5Go en suivant les "recommendations" MS.
      • [^] # Re: Quelle différence? :)

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je me demandes, t'as déjà installe un Windows XP ?

        Tu ne me lis pas assez, je dis assez souvent que je ne suis pas encore passé à Linux pour moultes raisons, et vu que Vista me donne des boutons je suis sous Windows XP ici même.

        Allez, hop "propriétés" sur mon répertoire C:\Windows sur lequel j'ai fraichement mis le SP3:
        5,50 Go (5 907 909 279 octets)
        25 108 Fichiers, 2 493 Dossiers

        Et je te passe le C:\Program files et C:\Documents and Settings... j'ai quand même installé d'autres programmes)

        Bon, certes, j'ai un tas de répertoires C:\Windows\$NtUninstallKB* qui me font déjà 1.5 Go environ (heureusement qu'il les compresse par défaut), mais je lui ai rien demandé, c'est lui qui le fait par défaut (donc suivant tes "recommandations" MS, à moins que MS ne mette pas par défaut ses recommandations?)

        Quand à Linux, en utilisation courante, il veille à ne pas me pourrir autant le système (certes, il ne désinstalle pas toujours des libs, mais je n'ai pas autant de doublons, et je n'ai pas 36 fois la même bibliothèque, pour prendre un exemple tout bête j'ai actuellement 13 fichiers msvcrt*.dll dont 8 msvcrt.dll dispersés entre c:\Windows\system32, c:\Windows\ServicePackFiles\, c:\Windows\SoftwareDistribution et consorts).

        Tu viens toujours défendre MS, mais sans jamais faire une auto-critique et accepter que parfois MS fait des conneries et que son OS pèse très très lourd, trop lourd même, surtout avec le temps.
        Et pour tout te dire, comme je sépare C:\Windows du reste (mes documents, je les mets sur D:\ partition séparé pour quand je veux réinstaller vite fait), j'avais au départ fait des partitions de 8 Go lors de l'install de WinXP. Maintenant, je les fait de 16 Go car entre c:\windows qui grossit en permanence au fur et à mesure des MAJ, l'hibernation et pagefile.sys, ben... j'arrivais souvent à saturation du C:\.

        Alors, je peux le dire : oui j'ai déjà installé des WinXP. Et utilisé aussi. Et le tout au présent.
        Tu as attaqué la mauvaise personne : je distribue autant de baffes à Linux qu'à Windows, alors que tu tapes toujours sur Linux et défend toujours MS.
        • [^] # Re: Quelle différence? :)

          Posté par . Évalué à 2.

          Allez, hop "propriétés" sur mon répertoire C:\Windows sur lequel j'ai fraichement mis le SP3:
          5,50 Go (5 907 909 279 octets)
          25 108 Fichiers, 2 493 Dossiers
          Et je te passe le C:\Program files et C:\Documents and Settings... j'ai quand même installé d'autres programmes)


          Ce qui ne veut rien dire vu que plein de softs mettent leur dlls dedans et que les sauvegardes du systeme restore y sont aussi si je ne me trompes pas.


          Bon, certes, j'ai un tas de répertoires C:\Windows\$NtUninstallKB* qui me font déjà 1.5 Go environ (heureusement qu'il les compresse par défaut), mais je lui ai rien demandé, c'est lui qui le fait par défaut (donc suivant tes "recommandations" MS, à moins que MS ne mette pas par défaut ses recommandations?)

          Et il le fait pour une bonne raison: pour que tu puisses desinstaller les patchs. Ce qui ne veut pas dire que c'est impossible a enlever.

          Quand à Linux, en utilisation courante, il veille à ne pas me pourrir autant le système

          Ca depend de comment tu le vois, j'ai du mal a considerer Systeme Restore et la possibilite de desinstaller les patchs comme une pourriture du systeme. Ca prend de l'espace disque oui, mais rien ne t'y oblige.

          Tu viens toujours défendre MS, mais sans jamais faire une auto-critique et accepter que parfois MS fait des conneries et que son OS pèse très très lourd, trop lourd même, surtout avec le temps.

          Oh mais Vista est tres lourd sur disque c'est indiscutable, XP pas vraiment.

          Et pour tout te dire, comme je sépare C:\Windows du reste (mes documents, je les mets sur D:\ partition séparé pour quand je veux réinstaller vite fait), j'avais au départ fait des partitions de 8 Go lors de l'install de WinXP. Maintenant, je les fait de 16 Go car entre c:\windows qui grossit en permanence au fur et à mesure des MAJ, l'hibernation et pagefile.sys, ben... j'arrivais souvent à saturation du C:\.

          Vire les repertoires de sauvegarde des MAJ(c'est pas une recommendation de MS ca en passant, ce dont je parlais c'est dllcache ) si tu ne les veux pas, et rien ne t'oblige a avoir le pagefile sur C:

          Tu as attaqué la mauvaise personne : je distribue autant de baffes à Linux qu'à Windows, alors que tu tapes toujours sur Linux et défend toujours MS.

          Je ne t'attaque pas, je sais tres bien que tu es plutot impartial dans tes points de vue, mais quand j'ai lu que XP + SP3 + mises a jour a eux seuls consomment 6-8Go, je me suis demande ce que tu faisais, car ca prend beaucoup beaucoup moins, evidemment avec des softs installes ca peut y arriver, mais l'OS seuls avec mises a jours non.
          • [^] # Re: Quelle différence? :)

            Posté par . Évalué à 1.

            Personnellement, j'ai du mal à comprendre la défense même du système Windows. Tout les gens préférant Windows à Linux, les critères sont toujours sur les logiciels qu'on y trouve. Mais sur le système en lui-même, je ne crois en avoir jamais vu.

            La fragmentation abusive du disque (je ne sais pas si ça a changé en NTFS, le fait que l'utilisateur puisse sans aucun problème foutre un peu tout en l'air (ce qui aide bien l'arrivée des virus), les configurations des programmes qui vont un peu dans tout les sens (parfois dans Document and Settings, parfois dans Program Files directement, parfois dans la base de registre.

            On pourrait répondre que c'est de la faute des développeurs, mais n'est-ce pas au système lui-même de prévenir des ses problèmes ?

            Je n'ai jamais vu le mondre avantage technique à Windows en tant que système face à tout ce que je peux connaître d'autre (Linux, BSD, mac).

            Peut-on donc préférer réellement le système lui-même, où juste ce qu'on y trouve (et où donc le système n'y est pas pour grand chose).
            • [^] # Re: Quelle différence? :)

              Posté par . Évalué à 2.

              > Personnellement, j'ai du mal à comprendre la défense même du système Windows (...)

              > La fragmentation abusive du disque (je ne sais pas si ça a changé en NTFS (...)

              ah moi je constate que tu es resté scotché en 1998 ou par là.

              > Je n'ai jamais vu le mondre avantage technique à Windows

              forcément, tu as manqué quelques épisodes.
            • [^] # Re: Quelle différence? :)

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Mais sur le système en lui-même, je ne crois en avoir jamais vu.

              Hum, je t'en sors pèle-mêle ce qui me vient à l'esprit maintenant :
              - Une vraie gestion des droits utilisateurs par défaut (par un truc user/group/all, un truc avec des groupes multiples, des droits donnables à seulement 2 utilisateurs sans à avoir à créer un groupe spécial pour un fichier etc...). J'ai parfois entendu parler des ACL sous Linux, mais ça a l'air optionnel et pas géré par tous les softs.
              - Des pilotes. Oui, les vieux trucs sont plsu facilement supportés par Linux, mais les nouveaux! C'est pas spécifiques à MS car c'est avec l'aide des constructeurs, mais c'est un très très gros plus de Windows...
              - Une API unifiée (Qu'on ne me sorte pas qu'il y a qu'une seule interface, car http://www.litestep.net/upload/themes/Iris_11119-81.png est une interface sous Windows.) Avec KDE, Gnome, XFCE, va trouver une procédure simple pour te mettre en systray par exemple. Il y a bien des efforts d'un site pour standardiser tout ça, mais c'est pas "officiel" comme API. Celle de Windows est précise.
              - Une compatibilité binaire. Je peux toujours exécuter la plupart des binaires faits pour Win95, il y a 13 ans! Va essayer avec Linux... Je développe une DLL pour Windows, dans un même binaire j'ai une compatibilité de Windows 95 à Vista. Sous Linux, faut faire suivant la distrib, la version de la distrib et j'en passe!

              C'est ce qui me sort à l'esprit en 2 minutes. Donc Si, il y a des avantages à Windows en tant que système. Dire "Windows est la que pour la position dominante" est faux, il y a des raisons. Ce n'est pas que pour sa position dominante que Windows est la, mais aussi car il répond à un besoin (API stable, ACL, interface etc...) autant côté développeurs que clients.
              Note : j'exclue Windows Millenium et Vista de l'argumentation, parfois Microsoft se plante lamentablement...
              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                Posté par . Évalué à 6.

                Une compatibilité binaire. Je peux toujours exécuter la plupart des binaires faits pour Win95, il y a 13 ans! Va essayer avec Linux... Je développe une DLL pour Windows, dans un même binaire j'ai une compatibilité de Windows 95 à Vista. Sous Linux, faut faire suivant la distrib, la version de la distrib et j'en passe!

                J'ai bien du rire pendant une bonne minute à cette argument. Si les précédent sont tous a fait recevable, celui-ci me semble totalement fallacieu. Il a toutes les chances du monde pour que ton programme pour Windows 95 ne fonctionne pas mais alors pas du tous sous Vista, que ce soit pour une histoire de compatibilité, des DLL, de droit d'accès ou de comportement différent de la couche réseau, du support du port série ou autre. J'ai déjà vue réinstaller des Windows 95 dans des VM pour pouvoir faire tourner certain vieux soft windows car c'était la seul et unique manière d'utiliser certains vieux automates industriels ( pas de mise a jour, materiel toujours en production et qui risque de tousjours l'être dans une dizaine d'année ).

                Et cela n'est pas limité aux petit trucs super pointues, de très gros applications genre Catia de Dassault ne sont pas supporté sous Vista et ce même après deux mises à jours. Fort heureusement personne n'a encore migré sous Vista dans ce domaine, mais ca illustre bien de la grande valeur ajouté de la "compatibilité binaires entre les versions de windows" pour les professionnels.

                Maintenant oui Windows a des atouts certains dans de nombreux domaines, notamment pour l'informatique grand publique, mais il bénéficie aussi d'un position dominante et historique forte qui fausse pas mal le jeu.
                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Juste pour préciser : la compatibilité binaire est bonne sous Windows pour tout ce qui est OS pur.
                  Les surcouches type DirectX ou .net ont elles des problèmes de compatibilité.

                  Et je peux te garantir que je distribue une DLL ou EXE à environ 3000 personnes par jour (dixit Sourceforge), avec encore 0.1% de gens sous Windows 98 (si si, il y en a encore...), et plein sous Vista, et ce quasiment sans avoir dû adapter mon code (les adaptations que j'ai dû faire sont 1/ les conversions UTF-8 vers Unicode si sous Win9X car cette API n'est pas disponible sous win9Xb 2/ compilation avec MSVC 2005 à la place de MSVC 2008 car MSVC 2008 compile des DLL incompatibles avec Win9X sans que j'en connaisse la raison à part que le support de Win9X est officiellement abandonné par MS). j'utilise une couche réseau (TCP/IP) qui n'a pas changé depuis des lustres côté API.

                  Après, si tu programmes avec des API qui elles n'ont pas été bien programmées (y compris chez MS, genre DirectX pas du tout compatible), ou que tu oublies de gérer les droits d'install (déjà dans Windows 2000 mais souvent oublié car les gens installaient avec des droits admin, certes pas dans Win9X par contre), ben... Ca vient de toi et de tes choix :).

                  Note : je pense qu'on ne discute pas des logiciels touchant aux bases de l'OS genre anti-virus ou firewall, ou drivers, la oui c'est 100% incompatible. Je pense plutôt à des logiciels "normaux" comme tu as donné en exemple : Si Catia marche sous XP mais pas sous Vista, je pense que le problème vient de Dassault qui a validé le produit en "ça passe sous WinXP alors on livre, on s'en fout si on respecte pas l'API écrite par MS, ce qui compte c'est que ça marche, on est déjà suffisamment à la bourre".

                  On peut critiquer MS, mais force est de constater que pour pas mal de programmes "normaux" (qui ne bidouillent pas n'importe comment l'OS!), ben... Ca marche.
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Je ne met pas en doute le fait qu'il soit simple de faire des binaires pour la plus part des versions de windows ( on va oublié les NT 4.0 et autres ME). Mais cela n'a rien a voir avec la compatibilité binaires.

                    Le fait est c'est que après coup tu peux créer des binaires compatibles, mais que les anciens binaires ont toutes les chances de ne pas l'être. Et quand l'on bosse sur des applications dont on a pas les source et qui ne sont pas mise à jour pour des raisons X et Y. Est bien c'est autant la merde voir plus que sous Linux.

                    Donc oui il y a moins de problème car le cycle de release de Microsoft est beaucoup plus long que n'importe quel distribution linux. Mais il ne faut pas y voir une garantie de compatibilité.

                    P.S. Pour le sport j'ai ressortit le binaire de Quake 3 qui date et bien cela marche ( sauf le son ) et avec les drivers proprio de nvidia. Ce qui fait deux soft proprio distribués en binaires sous linux.

                    P.S.S. Catia ne fonctionne plus car Vista a des problèmes avec l'OpenGL. Et que quand tous le monde s'est équipé de carte 3D pro qui font de l'OpenGL et que comme tu le fais remarqué Direct 3D n'est pas forcement très adapté pour ce genre de soft, cela pose de gros problèmes. Donc dans ce cas ( qui été en effet un piège choisit a dessin ), ni Dassault ni les fabriquent de carte 3D ne sont fautifs, mais bien MS avec son translator OpenGL vers Direct3D.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Le fait est c'est que après coup tu peux créer des binaires compatibles, mais que les anciens binaires ont toutes les chances de ne pas l'être. Et quand l'on bosse sur des applications dont on a pas les source et qui ne sont pas mise à jour pour des raisons X et Y. Est bien c'est autant la merde voir plus que sous Linux.

                      C'est plutot les 2, si tu veux un soft qui tourne sur les anciennes plateformes, suffit d'avoir un define (WINVER) qui se chargera de limiter ce qui accessible a ce qui tourne sur l'ancien systeme.

                      Mais a part ca, la vaste majorite des anciens softs (Win95 et plus) tourne encore sur Vista. Alors oui il y a des softs qui ne fonctionnent plus, mais que qqe centaines de softs ne tournent plus compare aux dizaines de milliers qui tournent encore, c'est largement plus serieux niveau compatibilite que ce qui se fait sur Linux.

                      P.S.S. Catia ne fonctionne plus car Vista a des problèmes avec l'OpenGL. Et que quand tous le monde s'est équipé de carte 3D pro qui font de l'OpenGL et que comme tu le fais remarqué Direct 3D n'est pas forcement très adapté pour ce genre de soft, cela pose de gros problèmes. Donc dans ce cas ( qui été en effet un piège choisit a dessin ), ni Dassault ni les fabriquent de carte 3D ne sont fautifs, mais bien MS avec son translator OpenGL vers Direct3D.

                      Il n'y a aucun probleme d'OpenGL sur Vista, c'est le meme topo que sur XP, le seul truc est que les constructeurs doivent reecrire leurs driver OpenGL pour la nouvelle plateforme si ils veulent garder l'UI toute mignonne de Vista.
                      Le translator de MS n'a rien a voir dans l'histoire, c'est un driver OpenGL software a utiliser si on n'a pas de driver OpenGL dedia a sa carte, et qui est a remplacer par le driver de la carte si on l'a, et ce dernier ne passe evidemment pas par Direct3D.
                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  J'ai bien du rire pendant une bonne minute à cette argument. Si les précédent sont tous a fait recevable, celui-ci me semble totalement fallacieu.
                  Dire que c'est fallacieux c'est une chose. Le montrer s'en est une autre. Tu donnes des exemples de vieux softs ne tournant pas sous Vista. Certes, la compatibilité n'est pas parfaite, y'a plein de trucs qui marchent plus sous vista, mais la compatibilité binaire est bien réelle pour la grande majorité des applications. Sous linux on pète la compatiiblité tous les 6 mois. C'est inimaginable pour un éditeur de logiciel de diffuser un soft "binaire" sous linux dans un magasin parcque le binaire sera périmé et non fonctionnel avant d'avoir atteint le revendeur.
                  J'exagère mais c'est presque ca.
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Euh non, la compatibilité binaire est pas cassée tous les 6 mois...
                    Y a une seule chose qui est cassée tous les 6 mois c'est la gestion des sons, là je dis pas.
                    Mais après si on fait comme les softs windows, à savoir de foutre toutes les DLLs possibles dans le package on peut marcher sur de vieux trucs.
                    Par exemple tu peux essayer le binaire "static" (qui en est qu'un faux), de wormux, que j'ai fait en 1/2h (pour 3h par bogue à corriger, tous liés au son sauf un), à vue de nez il peut être utilisé sur des distribs qui ont un 2.6 (j'avoue, je ne m'aventuererais pas sur un 2.4, ne parlons meme pas des 2.0)), donc ca remonte quand meme à que 2003, donc c'est plus proche de 6ans que 6 mois, alors que personne dans la liste des dévelopeurs impliqués, n'a vraiment chercher à conserver quelque chose de stable, et je pourrais sans trop me casser la tête remonter à des 2.4 (pour les 2.2 je me prononcerais pas j'y connais pas grand chose). En tout cas trouver des binaires pour linux qui marchaient en 1995 et qui marchent encore on peut surement encore en trouver (euh bon juste que les binaires à l'époque c'etait rarement publié, c'etait plutot les sources).
              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                Posté par . Évalué à 2.

                D'abord, merci pour la réponse, ça me permet de voir des points de vu un peu technique.
                Pour la gestion des droits, je dirais déjà que Windows à fait ça place quand elle n'existait pas, donc je doute que c'est ça qui l'est mit dans une position dominante.
                De plus, si maintenant avec le NTFS c'est le cas, pourquoi c'est toujours aussi mal utilisé ?
                Je me demande toujours comment on fait pour, dans un système qui plus est possède un super système de pemissions, des virus et autres merdes traînant dans le dossier WINDOWS. Il y a une raison pour qu'un utilisateur est accès en écriture à ce dossier ?

                Pour l'API, on peut considérer éventuellement Gnome et KDE comme deux système différents partagent la même base. Cela donne dans les deux cas, une API unique (et pour le systray par exemple, freedesktop résoue bien le problème désormais dans beaucoup de cas).

                Pour les pilotes, c'est ce que je disais, ce n'est en rien du à la qualité ou pas du système, mais uniquement à la position dominante. Mac aurait 80% des parts de marché, les pilotes sortieraient pour mac.

                Danc là, des arguments que tu me donnes, je vois en plus un système qui est très mal conçu alors qu'il a visiblement de bonnes bases technique (comme la gestion des permissions inexploitée)
                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  D'abord, merci pour la réponse, ça me permet de voir des points de vu un peu technique.

                  Ce que je reproche aux anti-Windows/pro-Linux, c'est de ne pas connaitre leur ennemi : ça critique, mais sans connaitre.

                  De plus, si maintenant avec le NTFS c'est le cas, pourquoi c'est toujours aussi mal utilisé ?

                  Euh... Je l'ai vu plusieurs fois en entreprise, c'est très très bien utilisé!

                  Je me demande toujours comment on fait pour, dans un système qui plus est possède un super système de pemissions, des virus et autres merdes traînant dans le dossier WINDOWS. Il y a une raison pour qu'un utilisateur est accès en écriture à ce dossier ?

                  Le client ne voulait pas se faire chier à gérer les permissions et MS a fait ce qu'il voulait?
                  Note que MS a changé son fusil d'épaule pour Vista (mais alors, mal, une horreur par contre, je desactive systématiquement les "protections" sous Vista tellement ça me gonfle de confirmer x fois une question...)
                  Note 2 : pas besoin d'avoir l'accès "root" pour te pourrir un Linux avec un virus. Un virus, ça existe sous Linux aussi, et j'ai déja eu assez de mal en m'en débarrasser un jour... Le virus n'avait pas les droits root, mais alors qu'est-ce que ma machine souffrait quand même. Oui, je me permet de dire ce qu'il y a de bien sous Windows parce que je me suis pris des conneries avec les deux. Et dans les deux cas, c'est la merde. Des virus qui se cachent, j'en ai eu des deux côtés, et ça a été la merde des deux côtés, Linux n'est qu'à peine meilleur que Windows de ce côté... Je passe sur l'argument à la con qu'il y a plus de virus sous Windows, c'est pas technique, ça changera si Linux a plus de parts de marché.

                  Pour l'API, on peut considérer éventuellement Gnome et KDE comme deux système différents partagent la même base. Cela donne dans les deux cas, une API unique (et pour le systray par exemple, freedesktop résoue bien le problème désormais dans beaucoup de cas).

                  Ca commence, mais au bout de combien de temps? Et tout n'est pas encore "commun"... C'est un problème de Linux : quand je veux programmer pour Linux, l'information pour s'interfacer avec le bureau de l'utilisateur est dispersé, peu compréhensible, et on ne sais pas qui comprendra quoi. Sous Windows, c'est simple.

                  Pour les pilotes, c'est ce que je disais, ce n'est en rien du à la qualité ou pas du système, mais uniquement à la position dominante.

                  Sur les pilotes, je suis d'accord à moitié : d'un côté ça tient de la position dominante (volume de personnes), de l'autre un choix politique : MS fournit énormément de très bonne documentation (le site web ne contient pas tout!) pour accompagner le développeur, MS propose encore une API bien plus stable que celle de Linux pour les drivers (combien de fois les drivers nvidia sont-ils cassé par une nouvelle version du Kernel? Hop les developpeurs nvidia doivent comprendre d'où sort le problème...) et MS respecte le choix de licence des constructeurs (closed-source? pas de problème).

                  Ce qui est inacceptable côté Linux (API stable, compatibilité binaire) est proposé par MS, alors forcement ça aide aussi (en plus de la position dominante).
                  MS a d'ailleurs fait de mon point de vue une belle connerie en changeant l'API des drivers trop souvent ces dernières années, ce qui baisse un peu cet avantage (les constructeurs doivent gérer plusieurs drivers suivant la version de l'OS, c'est galère)

                  Pour résumer : ce n'est pas en disant "MS n'a rien de mieux" sans regarder qu'on battra MS sur l'OS. Mais plutôt regarder ce que le client veut (et pour troller : ce que Canonical a mieux compris que les autres, et les autres lui en veulent pour ça, chose bien étrange de la communauté "libre" qui refuse qu'un autre joue le jeu de la GPL mais propose un truc différent et a du succès) et s'adapter à son besoin (non, le client ne s'adaptera pas à Linux comme le demandent plein d'anti-Windows, c'est à Linux de s'adapter sinon pas de clients, donc pas de masse critique pour les drivers)
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ce que je reproche aux anti-Windows/pro-Linux, c'est de ne pas connaitre leur ennemi : ça critique, mais sans connaitre.

                    Mouais, généralement les utilisateurs de linux connaissent quand même pas mal Windows car ils ont dû le subir.

                    Un virus, ça existe sous Linux aussi, et j'ai déja eu assez de mal en m'en débarrasser

                    Je ne sais pas où tu traînes... ça fait 10 ans que je suis sous Linux, je n'ai jamais eu de virus. Aucune personne que je connais non plus. S'en chopper un pour un utilisateur de Windows c'est ballot. Je ne dis pas que ce n'est pas possible de se chopper un virus sous Linux, mais un virus qui ne s'est manifestement pas propagé (sauf chez toi) je me demande d'où il vient.

                    ce que Canonical a mieux compris que les autres, et les autres lui en veulent pour ça

                    Foutaise. Dis moi, il est où le truc différent que propose Canonical ? Tu as bien entendu testé plein d'autres distributions pour pouvoir en parler autant, et comparer hein ?
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Mouais, généralement les utilisateurs de linux connaissent quand même pas mal Windows car ils ont dû le subir.

                      Moi je trouves au contraire qu'en enorme majorite ils n'y connaissent rien du tout.

                      Oui ils savent ou se trouve l'option X pour changer la resolution ou l'option Y pour changer l'addresse IP, mais ils ne connaissent le plus souvent rien du tout au fonctionnement du systeme.

                      Je ne sais pas où tu traînes... ça fait 10 ans que je suis sous Linux, je n'ai jamais eu de virus. Aucune personne que je connais non plus. S'en chopper un pour un utilisateur de Windows c'est ballot. Je ne dis pas que ce n'est pas possible de se chopper un virus sous Linux, mais un virus qui ne s'est manifestement pas propagé (sauf chez toi) je me demande d'où il vient.

                      Et moi bientot 10 ans que je suis sous Windows le plus souvent, et pas de virus, idem pour nombre de mes confreres, et non je n'ai pas d'anti-virus...

                      Mais ca ne veut rien dire, parce que toi et moi, quand un truc louche apparait a l'ecran, on est capable de faire la difference et ne pas lancer n'importe quoi, c'est ca principalement qui sauve la plupart des linuxiens, parce que la plupart des linuxiens sont des geeks contrairement a la plupart des gens sous Windows.

                      Un virus c'est rien d'autre qu'un soft qui tire parti d'une faille de securite pour attaquer une machine et executer du code dessus, code qui ne sera rien d'autre que trouver d'autres machines a attaquer, etc...

                      Techniquement parlant, c'est meme topo pour Windows et Linux, aucun des 2 n'est plus impermeable aux virus que l'autre. Ce qui fait la difference niveau infection c'est l'utilisateur, et la il est assez clair que Linux a un avantage du fait que la plupart des utilisateurs sont des geeks.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Moi je trouves au contraire qu'en enorme majorite ils n'y connaissent rien du tout.

                        Ce que je voulais dire, c'est qu'ils connaissent mieux Windows que la majorité des utilisateurs de Windows.

                        Pour ce qui est du fonctionnement du système, bien entendu, beaucoup n'y connaissent rien. Il y en a même de plus en plus qui disent des conneries sur le fonctionnement de Linux...

                        Pour le reste, je ne parle même pas de perméabilité des virus sous linux et windows, juste que je n'ai jamais entendu parler (oui parler, pas le vivre moi même) de personnes infectées. Donc je suis curieux de savoir de quoi il pouvait bien s'agir. Surtout que Zenitram n'est pas non plus un neuneu qui clique sur tout ce qui clignote et est principalement sous Windows. C'est d'autant plus étonnant.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Je ne sais pas où tu traînes... ça fait 10 ans que je suis sous Linux, je n'ai jamais eu de virus.

                      Je ne sais pas où tu traînes... ça fait 10 ans que je suis sous Windows, je n'ai jamais eu de virus.
                      Ben oui, les virus sous Windows je les ai eu chez les copains qui cliquent partout, ou qui ne mettent pas à jour leur Windows.

                      Côté virus, Linux n'a aucun avantage par rapport à Windows! Les utilisateurs ayant des virus sous Windows en auront aussi sous Linux, car le problème n'est pas l'OS mais l'utilisateur.

                      Dire que les virus est un problème de Windows, c'est refuser une comparaison objective : si Linux avait 99% de part de marché, il y aurait autant de virus sous Linux que pour Windows dans les pièces jointes de mails, le faible avantage de Linux est de ne pas proposer "root" par défaut, mais cet avantage est très minime : dans tous les cas, tes données persos son mortes, et c'est le plus important, ton PC spamme autant, et c'est quasi-aussi chiant à enlever.

                      Et si tu veux tester, c'est très simple : laisse un accès SSH avec un login et pass relativement facile, et ça viendra dans les prochaines heures... (oui, je sais, c'est con).

                      Mais bon, c'est tellement facile de dire que Linux c'est mieux tout ça...
                      Sans compter que la première réaction était de PasBillPasGates qui me reprochait de trop enfoncer Windows, c'est quand même marrant comme les pro-Linux réagissent au quart de tour quand on leur montre que leur OS n'est pas parfait lui non plus...
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Ton commentaire est complètement à côté de la plaque. Je ne dis même pas que Linux est moins vulnérable que windows au virus. Je te demandais quel était ce fameux virus que tu avais eu sous linux.

                        Tu ne m'as pas dit quel était ton virus sous Linux (toi qui ne clique pas partout et n'en a pas sous Windows), j'en déduis que tu pipottes.
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Je n'ai aucune idée du nom du virus, je me suis pris un monté en charge CPU et réseau énorme d'un coup, une menace de mon hébergeur de me couper le serveur si je ne réagis pas dans les 24h, c'est tout. Et j'ai dû nettoyer en urgence le compte en question qui était bien pourri de chez pourri car le virus s'était mis partout où il pouvait dans les scripts de démarrage.

                          Si tu penses que je pipote, fais ce que j'ai fais : login/pass simple pour un user SSH (pas besoin d'être root).

                          C'est quand même fort d'arriver à croire soit-même qu'un virus Linux n'existe pas. Des virus, il y en a pour tous les OS, les virus ont existé bien avant Windows! Regarde juste tes logs de connexions SSH...
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                            C'est quand même fort d'arriver à croire soit-même qu'un virus Linux n'existe pas.

                            Hé bien montre moi où j'ai dit ça ! T'as pas fini de me faire dire ce que je n'ai pas dit ?

                            Je sais très bien qu'il en existe. Seulement personne que je connais s'en est choppé (qui utilisent linux tous les jours). Toi, grand utilisateur de Windows tu t'en choppes un, pas de bol. donc je demandais comment t'avais fait.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Le truc où je ne suis pas du tout d'accord pour les virus, c'est que c'est un tout.
                        J'ai beaucoup d'exemple de gens passé à Linux qui n'y connaisse rien et qui n'y connaissais rien à Windows. Le fait est que sous Windows, ils étaient infesté, et sous Linux ils n'en ont aucun.

                        La politique de sécurité par défaut est très importante, car la majorité des utilisateurs ne changeront rien dessus. Et côté compromis simplicité et sécurité, je pense que Linux est bien mieux fait que Windows.

                        Windows, c'est que des trucs utilisé par tout le monde, une API unifié (qui en fait la fierté), etc

                        dans sa conception, les avantages de Linux contre les virus :

                        – Séparation effective de l'espace utilisateur et du système interdisant, hors faille de sécurité, de modifier le système
                        – Système de dépot qui fait que les failles de sécurités découvertes et corrigés seront bien appliqué chez tout le monde (et pour tout les logiciels, par que la base du système)
                        – Le nombre de distributions et d'API (même si 90% des gens étaient sous Linux, quel en serait la répartition ?)

                        Il y avait eu un temps un type qui pendant l'été s'était amusé à chercher des failles sous Linux et windows. Et bien oui, il en trouvait sur les deux. La différence est que sur windows, ces faillent impacter 90% des utilisateurs, alors que sous Linux, c'était ceux qui étaient uniquement sur telle distribution, avec telle version (et éventuellement en plus telle architecture).

                        Donc je suis désolé, mais je d'énorme doute que même avec 80% des utilisateurs sous Linux, on arrivera à cet état où à fini Windows, parce que justement, le système, tel qu'il est conçu, incite les utilisateurs à ne pas faire de conneries.

                        Donc non, Linux n'est pas invulnérable, mais sa conception le protège bien plus que Windows, et mettre juste le nombre d'utilisateur comme cause, je pense que c'est là aussi du côté de Windows, un refus de voir la réalité (qui existe aussi sous Linux, je le reconnais sans problème).
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Tu penses qu'un virus arrive par des failles de l'OS, et c'est bien la ton erreur de raisonnement.
                          Dans 99% des cas, la faille arrive par l'utilisateur, point commun entre les OS.

                          - Séparation root : ne change que très peu l'impact du virus, car tes données (la chose la plus importante) sont en espace utilisateur, et tu peux spammer même en ayant juste les droits de base. L'impact utilisateur est le même : il perd ses données importantes et spamme tout le monde. Le seul gain est si il y a plusieurs comptes utilisateurs, seul les données de l'utilisateur fautif sont touchés. Mais combien de machines ont un seul utilisateur?
                          - Système de dépôt : Windows update chez Microsoft, et 99% des virus utilisent les bases de l'OS, pas d'autres applis, donc c'est pareil à 1% près.
                          - Le nombre de distributions et d'API : c'est ce qui empêche l'adoption large de Linux de mon point de vue, donc quand un programme sera compatible avec toutes les distributions et API, ben... Les virus aussi. Ce qui est difficile pour un virus sera difficile pour un programmeur de base. De plus, il y a un truc très commun à toutes les distribs : le shell. Le virus que je me suis pris sous Linux était un script shell commun à toutes les distribs!

                          parce que justement, le système, tel qu'il est conçu, incite les utilisateurs à ne pas faire de conneries.

                          Les utilisateurs de 1% de part de marché ne sont pas les même que 80% de PPM. T'inquiète, avec la masse les "je clique partout et dit oui à tous les warnings" seront aussi sous Linux et tu auras les mêmes merdes...
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 3.

                        si Linux avait 99% de part de marché, il y aurait autant de virus sous Linux que pour Windows dans les pièces jointes de mails, le faible avantage de Linux est de ne pas proposer "root" par défaut, mais cet avantage est très minime

                        je pense que tu te trompes, si Linux avait 99% de parts de marché, il n'y aurait pas autant de virus que sous Windows actuellement, pour une raison que tu as ignorée :
                        si il y a autant de virus sous Windows, c'est non seulement à cause de ses parts de marché mais surtout à cause d'un environnment logiciel beaucoup trop homogène et blindé de failles : combien de virus se sont propagés à cause d'IE ou d'Outlook Express ?

                        Sous Linux, l'environnement logiciel est beaucoup plus hétérogène, ce qui contribue grandement à sa sécurité.
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Tu repasses des erreurs de MS vieilles de plusieurs années!

                          Alors je vais te rafraichir tes idées : IE et Outlook Express ne font plus d'ouverture automatique depuis des années, le seul truc automatique est l'utilisateur qui clique sur le mail "Britney à poil si tu exécutes le fichier joint", et celui-ci est le même, quelque soit l'hétérogénéité de ton environnement logiciel.

                          C'est ça qui est fort : vous repassez des erreurs qui n'existent plus depuis des lustres, vous refusez de comprendre que le problème est entre la chaise et le clavier dans 99% des cas d'infection, pas ailleurs! vous vous focalisez sur le 1% d'infection dû à MS, mais 1% ne fait pas une généralité, ce n'est pas en corrigeant 1% des problèmes que les 99% autres disparaitront, personne ne s'en apercevra.

                          Si tu te débrouilles pour que le script shell en pièce jointe ne s'exécute pas partout, tu limites les besoins légitimes, donc tu n'aura aucun logiciel sur ton OS. pour qu'un OS soit utilisé, il faut qu'il y ai des scripts communs (genre ./configure marche partout, donc un virus peut s'exécuter partout, tout bête), donc les virus seront conçus avec les mêmes outils.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Remplace IE et Outlook par Windows Messenger alors ...

                            Tu limites les virus aux ouvertures automatiques de pièces jointes, c'est quand même largement plus large que cela ...
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Idem avec Messenger, a croire que tu n'as plus utilise Windows depuis des lustres....
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Alors remplace par le crack.exe récupéré sur bitTorrent pour utiliser une saleté de logiciel propriétaire trop cher pour pouvoir se le payer.

                                Sous Linux au moins, y'a des chances qu'un équivalent libre existe, et de toutes façons l'éditeur du soft ne s'est probablement pas fait chier à le porter :)
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Vu que la plupart des softs libre sous Linux sont egalement dispo sous Windows, ca ne change strictement rien.
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                    Oulà, ça va un peu vite, là. La plupart, dis plutôt les plus connus.

                                    Existe-t-il un lecteur PDF, PostScript et DjVu libre qui gère sous Windows, par exemple ? À ma connaissance, non.
                                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Okular fait tout ça à ma connaissance et est disponible sous windows.
                                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Depuis que KDE tourne sous Windows, tu peux effectivement dire que les meilleurs softs libres tournent sous Windows :p
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par . Évalué à 2.

                    « Ce que je reproche aux anti-Windows/pro-Linux, c'est de ne pas connaitre leur ennemi : ça critique, mais sans connaitre. »

                    C'est pour cela que je demande. Pas juste pour troller.


                    « Euh... Je l'ai vu plusieurs fois en entreprise, c'est très très bien utilisé! »
                    Voilà un élément intéressant. En effet quand on parle un peu technique, Windows permet en effet de faire des choses. Le seule truc, c'est que c'est vraiment poussé (donc par exemple dans de grosses structures informatiques).

                    Mais alors quelle est la cible de Windows ? Parce qu'on entend souvent que c'est le système idéale pour les débutants, que tout est simple pour windows, et là, pour le particulier,, je trouve que Windows est très en retrait face à Linux (bien trop de truc à gérer par l'utilisateur), et finalement, ce qu'on reprochait à Linux (devoir mettre les mains dans le cambouie) semble en fait encore plus vrai sous Windows.
                    Alors windows est-il fait pour l'utilisateur Lambda ?

                    Pour l'API, ça ne semble pas trop posé problème aux développeurs de logiciels libres.

                    En fait, j'ai l'impression qu'on reproche à Linux de ne pas être une base pour logiciel et pilote propriétaire. Personnellement, ça me semble assez logique, c'est un peu son but d'être libre.

                    Après, comparer techniquement des avancés techniques dans un domaine, comme la gestion des permissions etc, je suis d'accord, mais j'espère bien qu'on ne va pas tout faire pour que Linux se transferme en un système moitié-libre moitié proprio (quitte à avoir un champ plus restreint).

                    Je crois que la grosse différence, c'est que Windows s'inétesse aux commerciaux, aux décideurs et aux fabriquants, Linux s'intéresse à l'utilisateur final.

                    Quand au virus (je ne retrouve plus si c'est toi qui en parlait), je doute que le phénomène se produise sur Linux comme c'est le cas sous Windows même avec 80% de parts de marché (sàuf si justement, le propriétaire pourri le libre).

                    Ceci pour une raison, c'est déjà que tout les logiciels sont centralisés, plus facilement contrôlé, et que c'est la seule manipulation dans le système qui va installer des éléments extrérieurs dans le système.
                    Après, je suis d'accord, si on fait en sorte que Linux reprenne les conceptions de Linux, en facilitant le proprio à l'intérieur, des clicodrôme dans les sites pour installer des programmes etc, on y viendra aussi. Mais la conception actuelle protège quand même de façon incomparable.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pour l'API, ça ne semble pas trop posé problème aux développeurs de logiciels libres.

                      Et tu expliques comment le fait que les editeurs commerciaux rechignent autant a porter leurs softs sous Linux, le fait que les editeurs de softs serveurs limitent leur support a des versions tres tres specifiques de distributions plutot qu'a "Linux" ?


                      Je crois que la grosse différence, c'est que Windows s'inétesse aux commerciaux, aux décideurs et aux fabriquants, Linux s'intéresse à l'utilisateur final.


                      La realite c'est que Windows au final donne un choix plus large de softs et de materiel recent a l'utilisateur que Linux.

                      Quand au virus (je ne retrouve plus si c'est toi qui en parlait), je doute que le phénomène se produise sur Linux comme c'est le cas sous Windows même avec 80% de parts de marché (sàuf si justement, le propriétaire pourri le libre).

                      Ceci pour une raison, c'est déjà que tout les logiciels sont centralisés, plus facilement contrôlé, et que c'est la seule manipulation dans le système qui va installer des éléments extrérieurs dans le système.


                      Le probleme c'est que Linux n'arrivera jamais a 80% avec une base centralisee, donc c'est un scenario impossible.

                      Pour arriver a 80% il faudra un choix de logiciels bien plus vastes(jeux, etc...) et il sera absolument necessaire d'avoir les editeurs commerciaux dans le bain.
                      Les editeurs commerciaux ne vont certainement pas laisser leurs softs en libre chargement sur le site de Redhat ou Suse comme tu peux l'imaginer.

                      Sans parler du fait que la plupart des virus / trojans passent par 2 canaux habituels :
                      a) Faille de securite, et ca tu ne les controles pas, ca arrive tout autant sous Linux que Windows
                      b) L'utilisateur ne comprenant rien et qui suit les etapes specifiees dans le pop-up qu'il voit sur le web et qui lui annonce que son PC a un virus.

                      Mais la conception actuelle protège quand même de façon incomparable.

                      Dans un sens tu as raison, le modele de developpement choisi fait que rares sont les non-informaticiens qui s'interessent a Linux, resultat les utilisateurs existants sont competents pour juger ce qui est dangereux ou pas, et le marche est tellement petit qu'il ne vaut meme pas la peine d'etre attaque.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Et tu expliques comment le fait que les editeurs commerciaux rechignent autant a porter leurs softs sous Linux, le fait que les editeurs de softs serveurs limitent leur support a des versions tres tres specifiques de distributions plutot qu'a "Linux" ?

                        C'est très simple : ils sont habitué aux principes de certification. Il n'existe pas encore de certif Linux ou LSB mais seulement Red Hat, Mandriva, ou autre. Comme ils ne veulent pas multiplier les démarche, il n'en font qu'une. Cela arrange souvent très bien Red Hat.

                        Au pire, ils peuvent toujours faire une version avec lib static qui marcherait partout.


                        La realite c'est que Windows au final donne un choix plus large de softs et de materiel recent a l'utilisateur que Linux.

                        Pour les soft, je ne suis pas d'accord. Le choix existe des 2 cotés mais cela n'est pas le même.



                        Dans un sens tu as raison, le modele de developpement choisi fait que rares sont les non-informaticiens qui s'interessent a Linux, resultat les utilisateurs existants sont competents pour juger ce qui est dangereux ou pas, et le marche est tellement petit qu'il ne vaut meme pas la peine d'etre attaque.


                        Le marché est petit dans le "grand publique" pas dans les serveurs ou dans les entreprises.

                        "La première sécurité est la liberté"

                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par . Évalué à 1.

                          C'est très simple : ils sont habitué aux principes de certification. Il n'existe pas encore de certif Linux ou LSB mais seulement Red Hat, Mandriva, ou autre. Comme ils ne veulent pas multiplier les démarche, il n'en font qu'une. Cela arrange souvent très bien Red Hat.

                          La question est surtout : Pourquoi donc ce besoin d'avoir x certifications differentes ? Parce que les distrib sont tellement differentes que c'est necessaire, il y a un risque non-minime de probleme de compatibilite.

                          Au pire, ils peuvent toujours faire une version avec lib static qui marcherait partout.

                          Et se retrouver avec un monstre qui bouffe une quantite de RAM gigantesque et a devoir faire eux-meme le support des libs qu'ils linkent statiquement ? Tres tres mauvaise idee.

                          Le marché est petit dans le "grand publique" pas dans les serveurs ou dans les entreprises.

                          Dans les serveurs d'entreprise ce sont des sysadmins qui gerent les machines, je crois qu'on peut facilement dire qu'ils sont competents pour faire la difference entre kournikova.jpg.vbs et kournikova.jpg
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 2.

                            La question est surtout : Pourquoi donc ce besoin d'avoir x certifications differentes ? Parce que les distrib sont tellement differentes que c'est necessaire, il y a un risque non-minime de probleme de compatibilite.

                            C'est vrai mais c'est souvent des trucs facile : différence de version de lib, version du compilo différente, chemin d'acces à certain fichier.

                            C'est du boulot mais cela reste des trucs simples.


                            Et se retrouver avec un monstre qui bouffe une quantite de RAM gigantesque et a devoir faire eux-meme le support des libs qu'ils linkent statiquement ? Tres tres mauvaise idee.


                            Est-ce si gros que ça ? Je ne suis pas sur. Que dizaine de Mo non ?

                            "La première sécurité est la liberté"

                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 2.

                              C'est vrai mais c'est souvent des trucs facile : différence de version de lib, version du compilo différente, chemin d'acces à certain fichier.

                              C'est du boulot mais cela reste des trucs simples.


                              Bref, l'editeur doit faire tourner ses batteries de test une fois par distrib, doit former son support aux differentes distrib(savoir ou trouver le fichier de config, etc...), doit avoir du code qui gere les differens chemins d'acces, ....

                              On se demande bien pourquoi ca les emmerde de developper sous Linux hein ?

                              Est-ce si gros que ça ? Je ne suis pas sur. Que dizaine de Mo non ?

                              Et c'est pas gros pour toi qqe dizaines de Mo de RAM bouffes en plus ?
                              Sans parler du cauchemard niveau maintenance. Si ils link statiquement avec la libc et qu'il y a une faille dedans, il vont devoir sortir un patch eux-meme, un beau bordel.
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Bref, l'editeur doit faire tourner ses batteries de test une fois par distrib, doit former son support aux differentes distrib(savoir ou trouver le fichier de config, etc...), doit avoir du code qui gere les differens chemins d'acces, ....

                                Ils peuvent aussi payer, voir demander gratuitement à une distrib de le faire (si Oracle demande ça à Mandriva, je pense qu'il le feront avec plaisir). Cela doit représenter une journée de boulot pour une personne qui connait bien la distrib en question pour n'importe quel logiciel.

                                Et concernant les tests, c'est assez simple et direct : cela marche directement ou pas.

                                Sans parler du cauchemard niveau maintenance. Si ils link statiquement avec la libc et qu'il y a une faille dedans, il vont devoir sortir un patch eux-meme, un beau bordel.

                                C'est sur que ce n'est pas évident. Mais selon le soft, ce n'est pas forcément important (soft de CAO par rapport à un logiciel de sécurité).

                                "La première sécurité est la liberté"

                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Ils peuvent aussi payer, voir demander gratuitement à une distrib de le faire (si Oracle demande ça à Mandriva, je pense qu'il le feront avec plaisir). Cela doit représenter une journée de boulot pour une personne qui connait bien la distrib en question pour n'importe quel logiciel.

                                  Il a un truc qui visiblement t'echappe:

                                  Les tests doivent etre executes regulierement, et cela prend des jours voire des semaines selon la complexite des softs, avec dans certains cas pas mal de travail manuel.

                                  Bref, si tu crois que Mandriva va faire cela gratuitement, tu reves, le test c'est la partie la plus couteuse du developpement de softs.

                                  C'est sur que ce n'est pas évident. Mais selon le soft, ce n'est pas forcément important (soft de CAO par rapport à un logiciel de sécurité).

                                  C'est pas important ? Le jour ou un gars chez Airbus se fera hacker sa machine car il a ouvert un document modifie pour exploiter une vulnerabilite dans le soft de CAO et des documents importants seront voles, tu iras leur expliquer que c'est pas important hein...
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Bref, si tu crois que Mandriva va faire cela gratuitement, tu reves, le test c'est la partie la plus couteuse du developpement de softs.

                                    Je sais bien que les tests sont couteux. Ce que j veux dire c'est que dans ce cas de figure : "vérification de fonctionnement sur des distribs", c'est simple.


                                    C'est pas important ? Le jour ou un gars chez Airbus se fera hacker sa machine car il a ouvert un document modifie pour exploiter une vulnerabilite dans le soft de CAO et des documents importants seront voles, tu iras leur expliquer que c'est pas important hein...


                                    Mouais. Faudrait déjà virer les rtools des vieilles sun et on en reparle ?

                                    "La première sécurité est la liberté"

                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 3.

                                « On se demande bien pourquoi ca les emmerde de developper sous Linux hein ? »

                                Les développeurs de logiciel commerciaux et propriétaire, il faut préciser. Je crois que tout ce qui ont contribué à faire ce que Linux est devenu aujourd'hui ont prit du plaisir à le faire. Je pense même plus que les développeurs de boites à qui on demande de coder des trucs qu'ils ne trouvent pas forcément bons.
                                Le fait est que c'est deux univers différents. Un vendeur de gasoile va avoir du mal à faire accépter son produit à une voiture essence.
                                Peut-être que les éditeurs ne veulent pas dévolopper sous Linux non pas parce que c'est chiant techniquement, mais aussi et surtout parce qu'il pense (sans doute à juste titre) que de toute façon, les gens n'en voudront pas parce que ce n'est pas libre (je parle encore de l'utilisation familiale, pas du studios de dévoppement de airbus qui va utiliser Catia.
                                De plus, quel intérêt aurait une boite avec de tels logiciels qui fonctionne de changer de système, vu qu'ils n'ont aucun problème ? Eux ne vont pas passer à Linux, et les développeurs de tels logiciels n'auront donc pas à les porter.
                                Donc voilà, on incite peut-être pas les boites à porter leurs programmes sous Linux, mais peut-être aussi qu'on ne les souhaites pas.
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  De plus, quel intérêt aurait une boite avec de tels logiciels qui fonctionne de changer de système, vu qu'ils n'ont aucun problème ? Eux ne vont pas passer à Linux, et les développeurs de tels logiciels n'auront donc pas à les porter.

                                  Bah je sais pas, la societe ne migre pas sous Linux car 3 softs dont elle a besoin n'existent pas sous Linux, tu vois toujours pas l'utilite ?

                                  Donc voilà, on incite peut-être pas les boites à porter leurs programmes sous Linux, mais peut-être aussi qu'on ne les souhaites pas.

                                  Ca effectivement, si vous ne souhaitez pas que Linux gagne des parts de marche, qu'il gagne une place sur le desktop et qu'il rend le systeme plus interessant pour les constructeurs et fabricants de HW il n'y a rien a changer.
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    tu m'as mal compris
                                    Je voulais dire, vu que windows est très bien, même si les trois softs étaient portés sous Linux, pourquoi la société changerait de système ?
                                    la grosse cible de Linux, après le serveur est le poste familliale ou la pme qui aura elle finalement un peu le même type d'outil que le particulier (mis à part des logiciels de gestions d'entreprise, mais ce n'est pas ce qui manque en libre).
                                    Et les quelques multinationales, je ne pense pas que soient elles qui vont faire changer la politique des vendeur de matériel, mais plutôt les millions d'usagers à côté.
                                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Si la cible c'est le poste familial, tu esperes vraiment que Linux va percer sans jeux ?

                                      Qui developpe les jeux ? Pas la communaute du libre, l'offre de ce cote est minimale, mais les editeurs commerciaux...
                                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Les jeux sont en effet une exception. Mais avec le développement d'internet sur les consoles, je pense que les ordinateurs perdent leur intérêt dans le domaine (c'est en plus plus coûteux à terme).
                                        Après, je crois que les api pour les jeux, c'est plus opengl que gtk / qt. Et ça, je crois que c'est assez bien structuré.
                                        Enfin, je pense que c'est juste une question de nombre que de problème d'api dans ce cas, et une étape transitoir sera peut-être wine. En effet, en s'assurant que ça passe correctement dessus, on peut être sûr que ça passe bien sur windows et linux.
                                        Ensuite, si en effet Linux en venait à devenir majoritaire, les éditeurs changerons peut-être de stratégie (je vois le jeu comme un cas très particuler pour ce qui est du propriétaire dans le libre, du à son cycle très court).

                                        Mais je vois de plus en plus de gens séparer l'usage console / ordinateur, parce que un ordinateur pour jouer, c'est pas le même prix du tout, et que finalement, ordinateur et console revennent moins cher. En plus à terme, tout les jeux qui sortent pour une console fonctionne bien dessus, parce que c'est fait pour, alors que l'ordinateur, ça va être de plus en plus lent avec les nouveaux jeux, jusqu'à ce qu'on décide de changer tel ou tel pièce, et au final, ça n'apporte rien de plus qu'une console, si ce n'est que ça coûte bien plus chez et qu'on se retrouve généralement à la fin avec des jeux qui rament (sans compter que côté compatibiité les gens ont de plus en plus de mal à s'y retrouver)
                                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                          Posté par . Évalué à 0.

                                          Les jeux sont en effet une exception. Mais avec le développement d'internet sur les consoles, je pense que les ordinateurs perdent leur intérêt dans le domaine (c'est en plus plus coûteux à terme).

                                          Pas vraiment non, c'est pas demain que tu joueras a World of Wacraft ou des jeux de ce genre sur une console, c'est pas fait pour.

                                          Après, je crois que les api pour les jeux, c'est plus opengl que gtk / qt. Et ça, je crois que c'est assez bien structuré.

                                          a) OpenGL est devenu une voie de garage pour les jeux, tout le monde bouge sur DirectX
                                          b) Ca ne resoud toujours pas le probleme des differences entre distribs qui font que c'est couteux de faire un soft qui tourne sur Linux

                                          Enfin, je pense que c'est juste une question de nombre que de problème d'api dans ce cas, et une étape transitoir sera peut-être wine. En effet, en s'assurant que ça passe correctement dessus, on peut être sûr que ça passe bien sur windows et linux.

                                          Le jour ou Wine arrivera a suivre le rythme de developpement de MS n'est pas pres d'arriver...

                                          Ensuite, si en effet Linux en venait à devenir majoritaire, les éditeurs changerons peut-être de stratégie (je vois le jeu comme un cas très particuler pour ce qui est du propriétaire dans le libre, du à son cycle très court).

                                          Tu as ta logique a l'envers mon cher, Linux ne deviendra jamais majoritaire sans une offre logicielle plus etoffee, dont les jeux. Et les editeurs ne s'y interesseront pas tant que le marche ne sera pas plus gros.
                                          La seule solution pour Linux est de simplifier la vie des editeurs afin que leurs couts de portage soient moindres, et que donc le marche necessaire pour faire des benefs devienne plus petit.

                                          Mais je vois de plus en plus de gens séparer l'usage console / ordinateur, parce que un ordinateur pour jouer, c'est pas le même prix du tout, et que finalement, ordinateur et console revennent moins cher.

                                          Tu iras expliquer ca aux millions de gens qui jouent a World of Warcraft et autres MMORPG...
                                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                            Tu iras expliquer ca aux millions de gens qui jouent a World of Warcraft et autres MMORPG...

                                            Bah ça tourne sous wine ça...
                                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                              Posté par . Évalué à 0.

                                              Oui, de maniere tres user-friendly d'ailleurs : http://www.wowwiki.com/Wine_(software)

                                              Bref, c'est pas une solution a part pour le geek qui a VRAIMENT envie d'etre sous Linux, le pekin moyen qui est plus interesse a faire ce qu'il veut que par l'OS qu'il utilise, il sera tres vite depasse et enerve.
                                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                Avec Cedega et/ou crossover games ça marche sans rien faire de spécial... on install, on joue. Pas essayé avec le wine de base mais le howto prouve que ça marche et m'étonnerait pas que ça marche aussi sans rien faire.
                                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                Ben voilà.. ça m'a donné envie d'y rejouer... donc j'ai installé, mis les patchs... et wow tourne sans problème sous wine.

                                                Bon si faut éditer le fichier de conf de wow et mettre ça:
                                                SET gxApi "opengl"
                                                SET ffxDeath "0"
                                                SET ffxGlow "0"
                                                SET ffxSpecial "0"
                                                SET SoundOutputSystem "1"
                                                SET SoundBufferSize "150"
                                                SET gxResolution "1024x768"
                                                SET coresDetected "2"


                                                et disabler l'extension opengl GL_ARB_vertex_buffer_object sinon c'est lent...

                                                Mais ça marche parfaitement et les manips ci-dessus prenne en tout et pour tout 30 secondes... on peut pas appeler ça compliqué. En plus ça marche avec compiz activé.
                                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                                  Posté par . Évalué à 1.

                                                  Pour toi c'est certainement pas complique, tu sais :

                                                  a) Comment trouver le fichier de configuration
                                                  b) Comment l'editer
                                                  c) Tu comprends ce qu'est une resolution, ...
                                                  ...

                                                  Le pekin moyen, c'est hors de portee pour lui, et comme tu as pu le voir sur la page que j'ai cite, selon ta config, les manips a faire sont differentes.

                                                  Bref, oui WoW fonctionne, mais pour le faire fonctionner il faut des manips qui, si elles sont faciles pour le geek moyen, sont compliquees pour le pekin moyen.
                                                  Et la c'est juste WoW hein, on ne parle pas des autres jeux qui ont eux aussi leurs problemes.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Pour l'API, ça ne semble pas trop posé problème aux développeurs de logiciels libres.

                        Et tu expliques comment le fait que les editeurs commerciaux rechignent autant a porter leurs softs sous Linux, le fait que les editeurs de softs serveurs limitent leur support a des versions tres tres specifiques de distributions plutot qu'a "Linux" ?

                        Tu réponds à une phrase citant les développeur libre, avec une citant les éditeurs commerciaux. Ce sont deux mondes différents, Avec deux modes de développement différent. On ne demande pas aux éditeurs commerciaux de porter leur soft sous Linux (on voit d'ailleurs que les tentatives sont généralement des échecs (nero, etc), parce que c'est un monde basé sur le libre, où beaucoup veulent du libre.

                        Alors après, tu vas répondre que si 80% des gens arrivent sous Linux, ils n'auront, eux, pas cette mentalité. Je pense que ça va beaucoup dépendre de la manière dont sont guidé les utilisateurs.

                        Personnellement, je fais ce travaille de sensibilisé les gens que je passe à Linux sur les avantages du libres pour eux, et ils font bien la différence entre libre et gratuit.

                        Et hormis les jeux, l'offre linux satisfait bien la grande majorité de ce que veulent les gens. Ce qui les retiens éventuellement, c'est live messenger, c'est pour dire… mais là, c'est très ciblé sur les adolécents, parce que pour les adultes sont moins obnibulé par ce logiciel. (bien au contraire, les popups ont plutôt tendance à les saouler.

                        Après, qui a raison, personne de nous peux le dire, seul l'avenir le montrera, mais je pense qu'un gros défaut du système actuelle, c'est la conviction que les gens aiment ce qu'ils ont. Beaucoup y sont ne connaissant rien d'autre, et quand découvre le libre, ils en sont très satisfait.

                        Après pour les jeux. Il y a deux choses, c'est soit de remarquer que finalement, une console, ça revient peut-être moins cher qu'un ordinateur pour jouer, et qu'on sait toujours que les jeux y tourneront correctement, soit aussi de faire une api pour les jeux et éventuellement logiciels particuliers (dans un premier temps, je trouve personnelement que wine est une bonne chose, et que finalement, si la part de Linuxien augmente, un bon plan pour les développeur de jeux seraient de tester avant tout sous wine, et éventuellement mettre sur la boite « compatible wine 1.0 » par exemple.

                        Après, l'avenir nous dira qui à raison et qui à tord, mais personnellement, je préfère que Linux n'ai jamais 80% d'utilisateurs et reste un OS libre que de devenir un système pourri par le propriétaire qui n'est pas adapté à son mode de développement.

                        En adaptant la citation d'un grand homme : Le libre, tu l'aimes où tu le quittes. (et tu ne fais pas comme cette personne à vouloir justement tout changer sur un système qui ne te plait pas).
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          En adaptant la citation d'un grand homme : Le libre, tu l'aimes où tu le quittes. (et tu ne fais pas comme cette personne à vouloir justement tout changer sur un système qui ne te plait pas).

                          ... et donc ceux qui restent n'ont pas à râler parce que le site n'est compatible que IE, ou pas de drivers, vu qu'ils ont jeté les autres... Le site, ton matos, tu l'aimes (et donc utilises IE et les pilotes windows) ou tu le quittes.

                          Désolé, mais ça ne marche pas comme ça : on peut vivre ensemble aussi. Mais pour ça, il faut savoir faire des concessions par rapport à la "pureté" de Linux en attendant des jours meilleurs... Et ce qui ne sont pas prêts à faire des compromis doivent en tirer les conséquences : sites inaccessible, pas de pilote etc. Personnellement je milite pour un "entre les deux" : drivers pas libre à défaut d'autre chose, pour que Linux décolle, et ensuite on les vire petit à petit... Plus long peut-être, mais pire que d'avoir des sites non compatibles et pas de pilotes?
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Parce qu'en faisant ça, on va avoir des sites compatibles ?
                            Si on ne force pas un peu pour le respect des normes, elles ne seront jamais respectées. Et je suis d'accord, on peut vivre ensemble, pourquoi vouloir convertir des windowsiens en linuxiens ? chaque système garde son identité et les utilisateurs choisissent en conséquence.
                            Le fait est que Linux semble plaire de plus en plus, et le proprio essaie donc de s'implenter dedans et de le transformer en ce qu'il est.

                            Pour refaire l'analogie trollesque politique. Le président français à dit que la France, on l'aime où on la quitte. La devise de la France est « liberté, égalité, fraternité ». Qu'on soit pour ou contre sa politique, on ne peut pas nier qu'elle va à l'encontre contraîre de cette devise et qu'il fait donc tout pour changer le système dans lequel il est pour avoir celui qui lui plait (le modèle américain poussé plus à l'extrème).
                            C'est un peu ce qui se passe pour le propriétaire. Un système émerge avec un concept différent du leur, qui plait mais qui les dérange, ils vont essayer donc de s'infiltrer dedans pour le modifier, et finalement, de venir ce qu'ils veuvent et qu'ils ont toujours eu.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Qu'on soit pour ou contre sa politique, on ne peut pas nier qu'elle va à l'encontre contraîre de cette devise

                              ... donc suit cette devise ...

                              le contraire du contraire c'est quoi ?
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Et tu expliques comment le fait que les editeurs commerciaux rechignent autant a porter leurs softs sous Linux, le fait que les editeurs de softs serveurs limitent leur support a des versions tres tres specifiques de distributions plutot qu'a "Linux" ?

                        Soit ils sont mauvais et dans un écosystème de développeurs neuneus (pas tous mais la plupart) incapable de chercher quoique ce soit dès qu'ils sortent de leur IDE habituelle, soit c'est juste politique.

                        On peut faire triviallement des binaires statiques pour un système Linux. Ça revient au même que de distribuer l'ensemble des DLL de l'univers avec chaque programme. On peut même faire du dynamique et distribuer l'ensemble des .so de l'univers, si on veut vraiment pas builder un binaire statique. Bref on a le choix :

                        1) on peut aussi faire de la merde qui fonctionne (cad ce que j'ai décris au dessus), comme tous les soft windows sont obligés de faire.

                        ou 2) on peut faire des trucs propres et intégrés au système, mais dans ce cas on intègre AU système, c'est du cas par cas, on intègre pas à TOUS les systèmes de l'univers et de la création.
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Soit ils sont mauvais et dans un écosystème de développeurs neuneus (pas tous mais la plupart) incapable de chercher quoique ce soit dès qu'ils sortent de leur IDE habituelle

                          Pour faire les deux, je m'insurge : j'en chie plus sous Linux que sous Windows. Déja, KDevelop et GDM font pale figure face à Visual Studio rien que pour la vitesse de développement, je passe sur le ./configure qui fait 600 Ko rien que pour palier aux incompatibilités des plates-formes!

                          Ensuite, quand tu veux diffuser un binaire ben faut bien le faire : un tar.gz ne suffit pas, je me suis pris plein de mails me demandant un .deb ou un .rpm, sans compter que j'ai eu un .deb qui passe sur certaines versions de Debian mais pas sur d'autres (cf https://sourceforge.net/forum/forum.php?thread_id=2178697&am(...) si tu veux la petite histoire), alors que sous Windows un .exe et hop ça marche de Win95 à Vista facilement. Un tar.gz compatible avec la majorité des Linux est faisable, mais c'est plus dur.

                          On peut même faire du dynamique et distribuer l'ensemble des .so de l'univers

                          Ben figure toi que quand un binaire cherche un .so, il ne regarde pas dans le répertoire où le binaire est! Parait que c'est normal... Mais du coup faut soit installer les .so sur la machine avec droit root et risque de foutre le gros bordel, soit faire un link statique, soit se taper un chargement manuel à l'exécution (donc plus long à programmer). Mais sûrement pas juste mettre le .so dont on a besoin à coté du binaire comme facilement faisable sous Windows!


                          Donc bon, faut vraiment ne pas être développeur pour dire que packager pour Linux est aussi simple que pour Windows!
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Ben figure toi que quand un binaire cherche un .so, il ne regarde pas dans le répertoire où le binaire est! Parait que c'est normal...
                            Oui, ça évite justement de se prendre un virus qui infecterait un so qui se trouverait dans le répertoire de l'utilisateur ... Moi ça me parait censé (c'est comme mettre un "./ dans le path .... "


                            ... sinon, LD_LIBRARY_PATH, c'est pas pour les chiens ... a moins que ça ne vfonctionne plus sur les Linux récents ?
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Oui, ça évite justement de se prendre un virus qui infecterait un so qui se trouverait dans le répertoire de l'utilisateur

                              Si le programme fait appel au .so qui dans le même répertoire que le binaire, c'est à 100% de chances que l'utilisateur l'ai mis intentionnellement en même temps que le binaire non?

                              ... sinon, LD_LIBRARY_PATH, c'est pas pour les chiens ... a moins que ça ne vfonctionne plus sur les Linux récents ?

                              Le truc qu'il faut changer à chaque fois que tu change l'emplacement du binaire? Super pratique... Et surtout, pas du tout convivial!

                              En tous cas, pour un développeur, c'est ce genre de petits désagrément qui motive à rester développer que pour Windows... C'est peut-être "mieux" en terme de sécurité (ce qui reste à démontrer), mais ça fait perdre des programmes. A voir si les avantages dépassent les inconvénients...
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                Si le programme fait appel au .so qui dans le même répertoire que le binaire, c'est à 100% de chances que l'utilisateur l'ai mis intentionnellement en même temps que le binaire non?

                                Certes, mais il n’est pas obligatoirement conscient du risque que cela peut apporter. Il est pas obligé de savoir ce que c’est un .so. Genre il télécharge un truc .tar.gz avec des binaires dedans…

                                En tous cas, pour un développeur, c'est ce genre de petits désagrément qui motive à rester développer que pour Windows... C'est peut-être "mieux" en terme de sécurité (ce qui reste à démontrer), mais ça fait perdre des programmes. A voir si les avantages dépassent les inconvénients...

                                Après ça peut se configurer au niveau de l’IDE le fait de faire un LD_LIBRARY_PATH automatiquement au moment où tu fais ton Run…
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                > Le truc qu'il faut changer à chaque fois que tu change l'emplacement du binaire? Super pratique... Et surtout, pas du tout convivial!

                                Autant je suis d'accord sur plusieurs points avec toi, je trouve qu'il est plus facile de développer et distribuer un binaire sous windows, et par exemple je pense que les autotools sont une hérésie tellement c'est chiant et compliqué, autant je ne comprend pas cette phrase :

                                #! /bin/sh

                                LD_LIBRARY_PATH=`dirname $0`
                                export LD_LIBRARY_PATH
                                Prog=$LD_LIBRARY_PATH/mon_binaire
                                $Prog ${1+"$@"}


                                Clique sur ce script et il lancera ton binaire qui regardera a coté de lui pour les so, et ce à tous les coups, sur n'importe quelle configuration.

                                Après, je suis d'accord, j'aurais également préféré qu'il le fasse de lui-même.
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Je note la méthode, même si elle reste une bidouille (ajout d'un fichier, donc je vais devoir renommer mon binaire en toto et nommer le script avec le nom habituel, mais bon, je ne suis plus à une bidouille près avec comme tu dis les autotools...)
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Ensuite, quand tu veux diffuser un binaire ben faut bien le faire : un tar.gz ne suffit pas, je me suis pris plein de mails me demandant un .deb ou un .rpm, sans compter que j'ai eu un .deb qui passe sur certaines versions de Debian mais pas sur d'autres (cf https://sourceforge.net/forum/forum.php?thread_id=2178697&am(...) si tu veux la petite histoire), alors que sous Windows un .exe et hop ça marche de Win95 à Vista facilement. Un tar.gz compatible avec la majorité des Linux est faisable, mais c'est plus dur.

                            Tu te plains de Linux, ce n’est pas linux qu’il faut blâmer à ce niveau-là mais le fait que les distributions GNU/Linux n’aient pas le même système de paquets et/ou les mêmes bibliothèques API (et dieu merci, vive la diversité).

                            Ben figure toi que quand un binaire cherche un .so, il ne regarde pas dans le répertoire où le binaire est! Parait que c'est normal... Mais du coup faut soit installer les .so sur la machine avec droit root et risque de foutre le gros bordel, soit faire un link statique, soit se taper un chargement manuel à l'exécution (donc plus long à programmer). Mais sûrement pas juste mettre le .so dont on a besoin à coté du binaire comme facilement faisable sous Windows!

                            Un petit coup de export LD_LIBRARY_PATH et c’est bon, tu peux faire tourner ton logiciel avec les .so que tu veux. Par défaut ce n’est pas le cas car c’est une question de sécurité (utiliser uniquement les bibliothèques du système, par défaut, permet d’accroître la sécurité). C’est pareil pour les binaires, pour exécuter un binaire du répertoire courant non listé dans $PATH, tu dois précéder par « ./ ».
                            Il n’est pas obligatoire d’avoir les droits root pour lancer un binaire qui a besoins de bibliothèques qui ne sont pas répertoriés dans le ldconfig.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Un petit coup de export LD_LIBRARY_PATH et c’est bon, tu peux faire tourner ton logiciel avec les .so que tu veux. Par défaut ce n’est pas le cas car c’est une question de sécurité (utiliser uniquement les bibliothèques du système, par défaut, permet d’accroître la sécurité). C’est pareil pour les binaires, pour exécuter un binaire du répertoire courant non listé dans $PATH, tu dois précéder par « ./ ».

                              Quelle securite ? Si un virus peut poser une .so verolee dans ce repertoire il est quasiment sur qu'il peut aussi patcher ton executable et y inserer le code directement.

                              Ce qu'il faut eviter c'est de charger les .so du repertoire courant mais charger les .so du repertoire ou l'executable se trouve n'est pas dangereux (tu es dans /home/bob et tu lances /bin/editor , tu charges les .so dans /bin mais pas dans /home/bob ),
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Mais sûrement pas juste mettre le .so dont on a besoin à coté du binaire comme facilement faisable sous Windows!

                            Là, c'est une erreur de conception de la chaîne de compilation. Si tu veux fournir à tout prix ta bibliothèque avece ton programme qui l'utilise, et bien, la liaison statique, ça n'a pas été inventé pour les chiens !
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Et le jour ou tu te mettras a developper des softs de taille decente tu te rendras compte que le link statique est une horreur niveau consommation memoire et maintenance.

                              Bref, c'est pas une solution du tout.
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Oué 'fin si tu mets une librairie c'est bien pour être utilisée non ?
                                Et en général la lib est distribuée par application, donc à part dans les rares cas où y a plusieurs programmes par appli, link static ou dynamique dans le répertoire de l'executable ca change rien ...
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Rien que d'un point de vue maintenance ca change bcp, plutot que devoir faire une release de ton binaire a chaque patch du dll, une release du dll est suffisante, ce qui simplifie grandement les batteries de test notamment.

                                  Sans parler du fait qu'avec un installer et un manifest proprement ecrit (sous Windows), ton dll est enregistre dans le systeme, et si plusieurs apps demandent la meme version du dll, elles la partagent.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 4.

                            C'est le boulot de la distrib de faire un paquet propre (si tu fais du libre).

                            Forcément que si tu dois faire du packaging propre cela devient complexe, mais un paquet fait plus de chose qu'un install.exe !

                            D'ailleurs, c'est bien la différence avec le setup.exe de windows : pas de gestion de version des lib, uninstall rarement propre. bref, tout le monde sait que pour pourrir un windows, il suffit d'installer et désinstaller plein de soft. C'est pas vraiment le cas sous Linux.

                            "La première sécurité est la liberté"

                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 1.

                              D'ailleurs, c'est bien la différence avec le setup.exe de windows : pas de gestion de version des lib, uninstall rarement propre. bref, tout le monde sait que pour pourrir un windows, il suffit d'installer et désinstaller plein de soft. C'est pas vraiment le cas sous Linux.

                              Totalement faux, il y a une gestion de version des lib(cf. SXS), un compteur de reference permettant de savoir lorsque une lib n'est plus utilisee, et MSI permet parfaitement d'avoir des installations propres.

                              De nouveau, manque de connaissance du systeme...
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Tu vas rire, y'en a qui veulent faire ce que tu appelles de la "merde" et qui s'intègre au système, à commencer par le système de packaging. Distribuer sous Linux, c'est supporté 36 versions de distributions et suivre toutes leurs évolutions. Bref, c'est du temps et de l'argent que peu d'éditeur sont prêts à perdre.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Y a des gens qui veulent faire des trucs de oufs compliqués en 30s sur 30000 systèmes différents et ils y arrivent pas ?

                            Oh mon dieu c'est un scandale !

                            Je comprends fort bien qu'ils y a des éditeurs qui n'ont pas assez d'argent pour intégrer leur logiciels propriétaires sur des tonnes de distro différentes. Et alors ? Chacun fait ce qu'il veut.

                            Quand aux éditeurs de logiciels proprio ou "semi" proprio qui veulent VRAIMENT éditer quelquechose qui fonctionnera à peu près sur tous les système Linux "classiques" (parce qu'ils n'ont pas le choix ou un intérêt suffisant à le faire pour... le faire), il le font en mode "pragmatique je te colle la libc et tout ce qui va bien dans /opt et ça roule" et ils y arrivent très bien. Et ça marche très bien. Bon, ça reste un peu de la merde, mais honnêtement, je m'en fous, ils s'en foutent, tout le monde s'en fout, ça marche très bien et tout le monde est content.

                            Le plus gros problème avec ceux qui voient des pb techniques dans les systèmes Linux là où il n'y en a PAS (alors que y'en a déjà bien assez des vrai pour pas se mettre à en chercher des faux....), c'est qu'ils s'imaginent que quand il y a le mot Linux quelque part dans un système, ben forcement, ça devrait être compatible de partout magiquementet dans tous les sens (et te filer 100$ à la fin de chaque compilation). Ben non. Sinon ça serait le même système. C'est bizarre hein ?

                            (dans les cas les plus extrême ça donne Android, tu veux que tout marche comme "d'habitude" avec Android aussi - pareil que sur une Debian ? tu vas avoir du mal ! beaucoup de mal...)

                            En fait ils veulent ONE LINUX TO RULE THEM ALL. Comme ils ont déjà leur Windows magique qui est compatible avec tout tout le temps et qui ne casse jamais les vieux programmes (NOOOOON, jamais!!!!!) et qui supporte tellement bien le matériel qu'il faut changer tout le parc quand on passe de XP à Vista, j'ai du mal à comprendre pourquoi ils veulent en plus un "Linux homogène", puisque ça serait hétérogène par rapport à leur Windows chéri. Bref à ceux qui veulent de l'homogénéité pure et parfaite, des API pures et parfaite, adaptez vous à Windows.

                            Laissez les hétérogènes s'occuper de leur système hétérogènes aux API mouvantes.

                            Quand à moi, je continue à adapter mon Linux à mes besoins (et à ceux de mes clients). Tranquillement.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 0.

                              C'est pas ca le probleme, c'est un probleme de taille de marche.

                              Un editeur pour decider si il va porter son soft, il va regarder la taille du marche notamment vis-a-vis du boulot necessaire a porter le soft.

                              Et la le probleme avec Linux c'est qu'il ne peut pas simplement regarder la part de marche de l'ensemble des distribs Linux, il doit regarder chaque distrib.

                              Bref, Linux dans son ensemble aura beau avoir disons 20% de parts de marche, si c'est 5% Debian, 5% Redhat, 5% Novell et 5% Mandriva, l'editeur il va continuer a grincer des dents car faire un soft sur ces 4 plateformes demande plus de boulot qu'un seul port.

                              Bref, ce manque de standardisation a un bon cote: la diversite, mais cette diversite cause un probleme dans le developpement de softs car elle reduit le prix de revient des softs(entre 10 millions de gens / 1 port et 10 millions de gens / 1 port + gestion des differences entres distrib + test de toutes les distrib, la difference est la) et cela limite l'attrait de Linux pour les editeurs.

                              C'est le probleme qui a fait qu'Unix a mordu la poussiere(entre autres) : la fragmentation du marche.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Je comprends fort bien qu'ils y a des éditeurs qui n'ont pas assez d'argent pour intégrer leur logiciels propriétaires sur des tonnes de distro différentes. Et alors ? Chacun fait ce qu'il veut.
                              Nan mais c'est un problème qui n'est pas spécifique aux logiciels proprio mais à l'ensemble des logiciels libres.
                              A moins de développer un logiciel super connu qui sera packagé sur un max de distri, tu dois le faire toi même le support multi-distri. Et même pour les softs connus, tu as de gros écarts de version entre les différentes distributions pour un même soft.
                              S'il y avait un minimum de compatibilité binaire, de compatibilité dans les packages, l'éditeur pourrait lui même gérer le packaging de son soft et assurer ainsi à l'ensemble des distributions un package "de base". Qu'il soit aggréger/personnalisé par les distributions après pourquoi pas.

                              Et ça marche très bien. Bon, ça reste un peu de la merde, mais honnêtement, je m'en fous, ils s'en foutent, tout le monde s'en fout, ça marche très bien et tout le monde est content.
                              Non TU es content. Moi je suis pas content, et à mon avis on est beaucoup plus que tu ne le crois. C'est ca le problème : tu (vous) t'intéresses à tes problèmes, ta vision, tes besoins, ton contentement personnel mais tu ne penses pas aux besoins des autres utilisateurs, et je ne crois pas me tromper que la majorité des développeurs ne seraient pas contre une standardisation d'un système de packaging et une compatibilité binaire, que ce soit pour du proprio ou du libre.

                              Bref à ceux qui veulent de l'homogénéité pure et parfaite, des API pures et parfaite, adaptez vous à Windows.
                              mais ce ce que font la plupart, moi j'essai juste de mettre en évidence pourquoi les éditeurs ne sont pas chaud à développer/déployer pour Linux. Voilà je te donne une (bonne) raison, si toi tu t'en branles, on arrête la discussion là.

                              Quand à moi, je continue à adapter mon Linux à mes besoins (et à ceux de mes clients).
                              Ben le jour où tu feras face aux besoins d'un éditeur on en reparlera.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              http://en.opensuse.org/Build_Service
                              je suppose qu'ils essaient de répondre aux besoins de personne vu que tout le monde est content.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      'est pour cela que je demande. Pas juste pour troller.

                      C'est tout à ton honneur :).

                      Quand au virus (je ne retrouve plus si c'est toi qui en parlait), je doute que le phénomène se produise sur Linux comme c'est le cas sous Windows même avec 80% de parts de marché (sàuf si justement, le propriétaire pourri le libre).

                      Facile à démonter :
                      - tu interdis l'exécution des pièces jointes --> Linux n'aura pas 80% de part de marché, car l'utilisateur veut cliquer sur ce que lui envoie son pote.
                      - Tu autorise l'exécution des pièces jointes --> Linux aura les mêmes virus que Windows.

                      Il fat arrêter de se leurrer avec le fantasme que Windows est plus troué que Linux, ce n'est pas le cas en pratique : les failles sont corrigées très rapidement si exploitables par un virus, et un update te protège, comme pour Linux. La faille est l'utilisateur, qui ne change pas en changeant d'OS. Les anti-virus pour Linux apparaitrons pour que l'utilisateur puisse exécuter une pièce jointe en sécurité etc...

                      Tu ne peux pas utiliser cet argument "Linux est mieux", car il est mieux juste car pas assez diffusé. Sinon aucune technique ne peut différencier un logiciel malvéillant d'un logiciel rigolo que l'utilisateur veut essayer (sans le gestionnaire de paquet, c'est un truc rigolo!)

                      Pour info, je n'ai jamais eu de virus sur mon Windows à jour, sauf dans mes mails (que je ne clique pas). Les conneries de MS (genre pièces jointes auto-éxécutables), ça fait longtemps que c'est corrigé, ce n'est plus d'actualité.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 1.

                        - Tu autorise l'exécution des pièces jointes --> Linux aura les mêmes virus que Windows.

                        La grande différence est que sous Linux, l'executable sera exécuté en tant qu'utilisateur. donc si il comporte un virus, celui-ci ne sera actif que dans le home de l'utilisateur. Sur Windows ça fini souvent dans les dossiers systèmes.

                        Un petit script, rien ne l'empèche sous Linux, et en effet, on pourraît trouver de faux virus pour genre un script bash avec juste rm -Rf $HOME. Mais je n'appelle pas ça un virus.

                        Pour une légère contrainte à la base (pas tout exécuter n'importe comment), ça retire beaucoup de contrainte (virus, etc). Et là, je pense que c'est ce méprendre sur l'utilisateur lambda qui préférè ça que les virus.

                        Et même si Linux présente peu de part de marché, je pense qu'il est déjà assez médiatisé pour intéresser les créateurs de Virus, ne serait-ce que par défi pour montrer que Linux est tout autant vulnérable. Cependant, à ce jour…

                        Un virus ne peut logiquement se propager par une faille de sécurité, et justement, déjà, la diversité critiqué de Linux est un bon protecteur (comme la diversité organique). Avec une seule api, un seul truc pour tout, les dégars occasionné sous Windows sont considérable.

                        Chaque médaille à son revère, et j'espère que Linux n'essaiera pas de reprendre les concepts de Windows pour plaire à quelques-un (parce que Linux bien expliqué, ça plait beaucoup aux non-geek et je n'ai pas encore entendu de critiques sur ces points).

                        La sécurité sur Linux, c'est du à un tout, (les systèmes de dépots, une vrai séparation des utilisateurs et du système, la diversité). Donc techniquement, oui, si on supprime les dépots, qu'on fait une api commune pour tout, avec une seule distribution, en mettant tout le monde root, il y aura autant de problèmes que sous Windows.

                        Mais les problèmes que vous voyez à Linux sont justement ce qui crée cette sécurité.
                        Il y a toujours un rapport inversement proportionnel entre la sécurité et l'accessiblité. Et à tout avoir mit sur l'accessiblité, Windows a fini par créé un système pourri par les virus et compagnie, qui ralenti de façon considérable avec le temps (vous allez peut-être dire que c'est du au mauvais usage de l'ordinateur, mais dans ce cas, il faudrait arrêter de dire que Windows est bon pour le desktop et le laisser qu'aux professionnels).

                        Donc ces critiques, que vous faites, elles sont justifiées, et elle existe, mais elles sont le revers d'une médaille. La différence que le côté avantageux est pour le libre pour l'utilisateur alors que le côté face est pour les développeurs de logiciels propriétaires.
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par . Évalué à 2.

                          la securite de linux tient a deux choses, qui sont plus ou moins lies:
                          - tres faible diffusion, les createurs de virus ne vont meme pas s'interesser au systeme. Passer du temps pour 1% des desktops, c'est du gachis.
                          - de par sa tres faible diffusion, utilise par des gens qui connaissent le systeme, et donc moins a meme de se faire avoir.
                          Et encore. Combien d'entre vous ont choppe un tarball sur un site quelconque, ./configure make make install? Ne niez pas, je l'ai fait moi aussi. Vous avec lu les sources? Non, evidemment, autre chose a faire.

                          Maintenant, pour la diversite, si tu oses esperer que linux va arriver a 80% (ou meme a 50% hein) en conservant sa diversite... Tu te trompes lourdement.

                          Quand aux "non virus" nul besoin d'etre root pour faire un spam bot.
                          Nul besoin d'etre root pour repandre un ver.

                          Pour les depots, tu sais ce qu'il va se passer?
                          A force d'avoir des distro 100% libre qui ne distribuent pas des applis que veulent les utilisateurs, on va voire des depots tiers se former. Les utilisateurs de base vont aller chopper le premier depot tiers qu'ils vont trouver la toile. Comme ils faisaient sous windows, en allant chopper des binaires sur crackz4free.ru
                          Ah ben tiens, c'est deja arrive en fait, cf le fond d'ecran modifie sur ubuntu.

                          Et quand au fait qu'au moins le systeme est protege, laisse moi rire...
                          On s'en fout du systeme, ca se reinstalle en une heure.
                          Mes donnees perso ou pro, quand elles sont perdues, elles sont perdues, personne ne peut me les retrouver.
                          Et ca me fait une belle jambe de savoir que mon os tourne toujours.

                          Securite? Mon cul!!! Le maillon faible, c'est l'utilisateur, pas l'os, tu peux securiser l'os tant que tu veut, l'utilisateur est au commande, il decide ce qu'il fait et c'est lui qui va se chopper la chtouille sur la toile.
                          L'os ne peut rien y faire.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 2.

                            À 80% de quoi ?

                            Si le but c'est 80% de "desktop", 1) je vois mal l'intérêt, 2) je comprend TRÈS bien que certains puissent préferer Windows.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Et quand au fait qu'au moins le systeme est protege, laisse moi rire...
                            On s'en fout du systeme, ca se reinstalle en une heure.

                            Oui mais non, on ne s'en fout pas tant que ça en fait .... Si l'installation du système perturbe tous les utilisateurs dudit système, ce n'est pas négligeable.
                            <iµ>Mes donnees perso ou pro, quand elles sont perdues, elles sont perdues, personne ne peut me les retrouver.
                            Et ca me fait une belle jambe de savoir que mon os tourne toujours.
                            Ca après si tu cliques sur n'importe quoi, que ce soit sur Linux ou Windows, c'est ta faute à toi seul .... Mais dans le cas ou l'OS est bien protégé, tu ne perturbe pas les autres utilisateurs du système ... Et si tu es quelqu'un de censé tu as des auvegardes ... Dans ce cas tu les redescends sans gêner les autres ... et tu fais attention la prochaine fois.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Tu prends un serveur Linux avec plusieurs utilisateurs et un serveur Windows avec plusieurs utilisateurs(Terminal Services quoi)

                              Montre moi donc en quoi le serveur Linux est plus protege que le serveur Windows...
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Limité à 4 utilisateurs en même temps, c'est ça, le Windows Server ? C'est sûr que comme ça, il court moins de risques…
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à -1.

                                  Tiens c'est nouveau comme limitation on etait pas au courant, tu en as d'autres des rigolotes comme celle la ?

                                  A se demander si certains d'entre vous ont de temps en temps l'idee d'aller vous informer sur les sites de reference avant de critiquer un produit que vous ne connaissez visiblement pas du tout.
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    Ah, dans ce cas il faudrait que tu m'expliques pourquoi je me suis fait jeter en voulant me connecter en rdesktop à un Windows Server, avec un message m'indiquant que la limite de connexions simultanées était atteinte.
                                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                      Posté par . Évalué à 0.

                                      Parce que sous Windows il faut acheter des licences pour le nombre de connections simultanees a la machine.

                                      Ton serveur avait 4 licences, si ils avaient achete 200 licences, ca aurait permis 200 connections simultanees.

                                      Bref encore une fois tu montres que tu fait des jugements a l'emporte piece sur un systeme dont tu ne connais rien.
                                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        Loupé, il avait une seule licence. 4, ça doit être le minimum. Mais effectivement, je n'y connais rien, je constate, c'est tout.
                                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                          Posté par . Évalué à 0.

                                          Tu ne constates pas, tu supputes que la limitation est due a des insufficances techniques alors que tu n'en sais rien du tout.

                                          Ca serait bien d'avoir un minimum d'humilite et de penser a t'informer un minimum avant de critiquer un produit lorsque tu ne le connais pas.
                                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                            Je n'ai rien supposé du tout, j'ai constaté que se connecter à plus de quatre en même temps n'était pas possible, debaze, sous Windows server. Tout comme la gestion de volumes logique, d'ailleurs, mais ça a peut-être changé.

                                            Ensuite, oui, je sais, système d'exploitation bridé, payer pour plus de fonctionnalités, merci, j'avais remarqué. Avec la gestion de volumes logiques, justement.
                                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              Euh, désolé, j'ai été un peu vite, l'absence de gestion de volumes logique n'est pas forcément un bridage. La limitation du nombre de connexions simultanée, si, en revanche.

                                              D'ailleurs, c'est un modèle économique comme un autre, la seule chose que je lui reproche, c'est qu'il peut donner à l'utilisateur l'impression d'acheter un produit « Windows terminal server » pour étendre son système, alors qu'il achète un débridage d'une fonctionnalité déjà présente.
                                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                                Posté par . Évalué à 1.

                                                D'ailleurs, c'est un modèle économique comme un autre, la seule chose que je lui reproche, c'est qu'il peut donner à l'utilisateur l'impression d'acheter un produit « Windows terminal server » pour étendre son système, alors qu'il achète un débridage d'une fonctionnalité déjà présente.

                                                Pourquoi, c'est ta grand-mere qui achete un serveur TS ? Les societes qui font cela et investissent qqe milliers de $ / euros j'esperes qu'ils lisent 2 secondes avant d'acheter, ca serait un minimum. Ce systeme est la depuis des annees et est connu, a l'installation le systeme specifie cela aussi, faut etre aveugle pour ne pas s'en rendre compte.
                                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                              Posté par . Évalué à 3.

                                              Je n'ai rien supposé du tout, j'ai constaté que se connecter à plus de quatre en même temps n'était pas possible, debaze, sous Windows server.

                                              t'es con ou quoi?
                                              C'est un pb de licence, se connecter a 150 est possible de base avec une licence 150 utilisateurs...

                                              Si tu vas par la, oracle ne tourne pas sur des multi proco vu qu'une licence speciale et requise par les machines multi proc..
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par . Évalué à 2.

                          La grande différence est que sous Linux, l'executable sera exécuté en tant qu'utilisateur. donc si il comporte un virus, celui-ci ne sera actif que dans le home de l'utilisateur. Sur Windows ça fini souvent dans les dossiers systèmes.

                          Non, sous Windows c'est comme sous Linux, il finit n'importe ou ou l'utilisateur a les droits d'ecriture.
                          Si t'es un user simple sous Windows, il finira dans ton home et nulle part ailleurs, tout comme sous Linux.

                          Et même si Linux présente peu de part de marché, je pense qu'il est déjà assez médiatisé pour intéresser les créateurs de Virus, ne serait-ce que par défi pour montrer que Linux est tout autant vulnérable. Cependant, à ce jour…

                          Les nombreuses failles trouvee sont la pour montrer qu'il est tout autant vulnerable.
                          Les virus par contre, ca sert a faire de l'argent(piquer les No de carte de credit, spam, etc...) et pour que ca marche, faut choper un max de machines, Linux avec son 1% de parts de marche est une perte de temps de ce cote la.

                          Un virus ne peut logiquement se propager par une faille de sécurité, et justement, déjà, la diversité critiqué de Linux est un bon protecteur (comme la diversité organique). Avec une seule api, un seul truc pour tout, les dégars occasionné sous Windows sont considérable.

                          Si Linux se repand, au mieux t'auras 50% de KDE et 50% de Gnome, quasi tous avec Firefox, bref, meme topo que Windows.
                          La diversite elle a des limites, le fait que les scripts d'init soient different n'a pas vraiment d'effet sur les virus.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Si t'es un user simple sous Windows, il finira dans ton home et nulle part ailleurs, tout comme sous Linux.

                            Sauf que t'es souvent admin sous windows de base...


                            Les nombreuses failles trouvee sont la pour montrer qu'il est tout autant vulnerable.


                            Si on compte en jour de vulnérabilité (temps entre le temps de découverte de la faille et sa correction), tu sais que c'est faux.


                            Si Linux se repand, au mieux t'auras 50% de KDE et 50% de Gnome, quasi tous avec Firefox, bref, meme topo que Windows.


                            50/50 c'est déjà pas le même topo justement que sous Windows. Et tu as bizarrement oublier les mailers dont il en existe de très différent sous Linux.

                            "La première sécurité est la liberté"

                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Sauf que t'es souvent admin sous windows de base...

                              Perso je vois pas de raison, Office, IE, mediaplayer, visual studio,... n'en ont pas besoin, pour les jeux runas suffit.

                              Si on compte en jour de vulnérabilité (temps entre le temps de découverte de la faille et sa correction), tu sais que c'est faux.

                              Quel rapport avec la qualite du code et la vulnerabilite aux virus ? Tous les importants virus qui s'etaient propages sous Windows a l'epoque avaient deja ete patches depuis longtemps. Tu remarqueras que depuis qu'on a mis Windows Update par defaut, on n'entend plus parler de virus se propageant largement.

                              50/50 c'est déjà pas le même topo justement que sous Windows. Et tu as bizarrement oublier les mailers dont il en existe de très différent sous Linux.

                              Bizarrement ? Non rien de bizarre la dedans, tu me montres la derniere fois qu'il y a eu un virus se propageant a travers une faille d'Outlook (Express ou pas) ?
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Bizarrement ? Non rien de bizarre la dedans, tu me montres la derniere fois qu'il y a eu un virus se propageant a travers une faille d'Outlook (Express ou pas) ?

                                Cela me rappelle l'histoire d'un pote dont un de ses contacts sous windows avait reçu le virus utilisant les pièces jointes "midi" qui avait envoyer ses mails à une autre personne. C'est comme ça qu'il a connu sa futur femme. Cela remonte à quelques années.

                                "La première sécurité est la liberté"

                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 4.

                                Perso je vois pas de raison, Office, IE, mediaplayer, visual studio,... n'en ont pas besoin, pour les jeux runas suffit.

                                Autant t'es souvent assez pertinent, autant la tu fait la langue de bois.

                                Certes, il n'y pas de raison valable d'etre admin, ca marcherait tres bien avec un compte utilisateur, donc on peut pas dire que t'as tort.

                                Mais, et t'es bien place pour le savoir, les comptes crees a l'install de XP home et pro (ie tres probablement les seuls qui vont etre crees sur la machine dans une utilisation a la maison) sont admins.

                                Donc meme s'il n'y a pas de raison valable, le fait est que 99% des machines perso sont creees avec des comptes admin et pas utilisateurs.
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Linux n'est qu'à peine meilleur que Windows de ce côté... Je passe sur l'argument à la con qu'il y a plus de virus sous Windows, c'est pas technique, ça changera si Linux a plus de parts de marché.

                    Cet argument est complètement bidon. On a eu un contre exemple avec Apache qui avait 50% du marché et le serveur MS qui en avait 20%. La plus part des attaques étaient dirigé vers le produit MS étonnant non ?

                    Sur les pilotes, je suis d'accord à moitié : d'un côté ça tient de la position dominante (volume de personnes), de l'autre un choix politique : MS fournit énormément de très bonne documentation (le site web ne contient pas tout!) pour accompagner le développeur, MS propose encore une API bien plus stable que celle de Linux pour les drivers (combien de fois les drivers nvidia sont-ils cassé par une nouvelle version du Kernel? Hop les developpeurs nvidia doivent comprendre d'où sort le problème...) et MS respecte le choix de licence des constructeurs (closed-source? pas de problème).

                    N'importe quel codeur de pilote te dira qu'il est infiniment plus simple d'écrire un pilote Linux. La doc est très disponible également ! Et il est normal de casser les drivers proprio : les api internes changent et le drivers nvidia ne fait par partis de la release du kernel sinon il serait updaté. Si tu ne comprends pas pourquoi les api internes changes, cherche le howto "stable api non sense" dans la doc du noyau. Le noyau linux est sous licence GPL, si les constructeurs ne veulent pas respecter cette licence, rien ne les oblige à coder.

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      On a eu un contre exemple avec Apache qui avait 50% du marché et le serveur MS qui en avait 20%. La plus part des attaques étaient dirigé vers le produit MS étonnant non ?

                      Ce n'est pas un argument : l'interface chaise clavier n'est pas la même entre un admin de serveur web et l'utilisateur lambda.
                      Et IIS n'est pas l'OS (même si il est livré avec), et trouve-moi un truc que Windows permet aujourd'hui qui fait aimer les virus! passage en root? Déja dit, on s'en fout, pas besoin d'être root pour avoir ses données supprimées et devenir spammeur.

                      Je n'ai jamais parlé de IIS comme gage de qualité, car bon, sur IIS je ne comprend pas qu'on puisse l'utiliser, je ne le défendrai pas :).

                      et il est normal de casser les drivers proprio

                      Comme dit plusieurs fois : c'est normal pour toi, pas pour les constructeurs. Eux n'ont pas envie de changer leur mentalité (ils font du proprio), voient qu'ils ne peuvent pas tenir 6 mois avec un driver Linux, et laisse tomber.
                      C'est un choix de Linux, certes, mais il faut en assumer les conséquence aussi et accepter que MS propose une offre meilleur côté interface pour driver en ayant une API relativement stable (qui tient plusieurs années).

                      si les constructeurs ne veulent pas respecter cette licence, rien ne les oblige à coder.

                      Et rien ne t'autorise à vouloir leur imposer la GPL, donc rien ne t'autorise à râler contre un constructeur qui ne souhaite pas se plier à tes obligations.
                      Et au final, Windows a un avantage : le matériel est supporté chez lui. C'est une conséquence d'un choix de Linux, et ça reste un avantage de Windows pour les gens. Ne pas accepter que Windows a cet avantage en disant "Le choix de Linux est le meilleur dans tous les cas", c'est toujours refuser de voir la réalité en face : en réalité, Windows est bien plus amis avec tout le monde, alors que Linux est amis qu'avec les constructeurs aimant le libre, ce qui est un défaut vu par les constructeurs.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 2.

                        et trouve-moi un truc que Windows permet aujourd'hui qui fait aimer les virus! passage en root? Déja dit, on s'en fout, pas besoin d'être root pour avoir ses données supprimées et devenir spammeur.

                        Je ne comprends pas trop ta question. Mais en gros, oui, le fait de devoir être souvent admin ou lieu d'être un utilisateur est une énorme faille conceptuel de sécurité. Devenir spammeur ou non en mode user dépend aussi du firewal installé, sinon, les virus n'effacent plus de donnés, ils veulent les coordonnés bancaires.

                        "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 3.

                        C'est un choix de Linux, certes, mais il faut en assumer les conséquence aussi et accepter que MS propose une offre meilleur côté interface pour driver en ayant une API relativement stable (qui tient plusieurs années).

                        Cette retro compatibilité jusque dans les bug est une des raisons de la mauvaise qualité des soft MS. Quand ils corrigent un bug, il doivent se demander quelle application, ils vont cassés. Dans le logiciel libre, un bug se corrige à la source et les applications cassés se recompilent. Cela coute infiniment moins chère pour une qualité finale supérieur.


                        Et rien ne t'autorise à vouloir leur imposer la GPL, donc rien ne t'autorise à râler contre un constructeur qui ne souhaite pas se plier à tes obligations.


                        En droits français, la documentation d'un produit est censé être obligatoire. Donc un producteur devrait toujours livrer la documentation liée à son interface registre.

                        Et au final, Windows a un avantage : le matériel est supporté chez lui.

                        Que le materiel ressent. Tout le reste poubelle. Cela n'est pas le cas sous Linux. Linux reste l'OS qui supporte le plus de périphériques différents.

                        en réalité, Windows est bien plus amis avec tout le monde, alors que Linux est amis qu'avec les constructeurs aimant le libre, ce qui est un défaut vu par les constructeurs.

                        C'est un défaut vu par les utilisateurs.
                        D'ailleurs, les drivers sont souvent la source des plantages MS, séparer leur écriture comme le fait MS est source de non qualité par rapport au modèle de développement des OS libres.
                        (combien de fois, j'ai pu voir planter XP ou 2000 à cause de drivers ATI...)

                        "La première sécurité est la liberté"

                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Cette retro compatibilité jusque dans les bug est une des raisons de la mauvaise qualité des soft MS. Quand ils corrigent un bug, il doivent se demander quelle application, ils vont cassés.

                          Ah parce que quand ils veulent corriger un bug dans la libc sous Linux ils se genent pas pour tout casser ?

                          Il y a une sacree difference entre tout casser et amener une nouvelle interface tout en continuant a gerer l'ancienne.

                          Que le materiel ressent. Tout le reste poubelle. Cela n'est pas le cas sous Linux. Linux reste l'OS qui supporte le plus de périphériques différents.

                          Pour etre plus precis, Windows est l'OS qui supporte le plus de materiel qui interesse le grand public.
                          Le grand public il se fout completement du support des cartes Ethernet ISA ou des micro-controlleurs XYZ.

                          D'ailleurs, les drivers sont souvent la source des plantages MS, séparer leur écriture comme le fait MS est source de non qualité par rapport au modèle de développement des OS libres.

                          Je serais ravi que tu m'expliques le pourquoi de cela d'un point de vue technique.
                          Je t'aide, tu ne vas pas y arriver, avoir le code dans le repertoire d'a cote et le compiler en meme toup ou sur une autre machine n'y change rien du tout.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 2.

                            « Pour etre plus precis, Windows est l'OS qui supporte le plus de materiel qui interesse le grand public.
                            Le grand public il se fout completement du support des cartes Ethernet ISA ou des micro-controlleurs XYZ. »

                            Tu penses vraiment ce que tu dis ? J'ai eu plusieurs cas de personnes ayant des ordinateurs de cinq ans et en ayant acheté un nouveau pour avoir un truc de plus rapide et qui m'ont dit « j'aurais du garder l'ancien, il était plus rapide »

                            Le QuadCore avec 4Go de ram, à part pour les jeux ou l'animation 3D…
                            Le fait est que Vista bouffe des ressources considérables pour rien, car le gain ergonomique en comparaison de la baisse de performance n'est absolument pas justifié (que peut-on faire sous Vista qui n'est pas faisable sous XP ?)

                            Mis à part pour les joueurs, ce que font les gens sur un ordinateur, ça ne demande pas grand chose. Et la bureautique, Internet, le multimédia, on ne fait pas grand chose d'autre de plus qu'il y a 5 ans, et il y a 5 ans, ça tournait très bien.

                            C'est pour ça que sur un pauvre petit ordinateur avec un celeron 900 et 512Mo de Ram, j'ai un système plus réactif que des ordinateurs avec 2Go de ram et et des proc dual core sous Vista.

                            Le fait est que les caractéristiques, les gens n'y connaissent pas grand chose. Un nouvel OS est imposé dans tout les ordinateurs (qu'on aurait pu baptiser frein à main, parce que ça me donne l'impression d'avoir une voiture puissante et de rouler avec le frein à main actionné), et que donc, sauf machine surpuissante, ça rame. Donc, le vendeur va leur conseiller une machine avec 2Go de Ram, avec un processeur surpuissant.

                            Mais le fait est que c'est le système qui a créé le besoin et non qui s'est adapté à un besoin.
                            C'est fou le nombre de gens qui regrette de devoir acheter un nouvel ordinateur parce qu'ils vont tomber sur vista alors qu'ils étaient bien sur XP et qu'ils ont le sentiment justifier que le nouveau va être moins bien que l'ancien qui à déjà plus de 5 ans.

                            Mettre un système dans tout les ordinateurs vendus et dire que les gens en sont contant parce qu'ils l'achètent, c'est clair que c'est objectif ça. (à se demander pourquoi tant d'insistance pour ne pas le vendre à part).



                            « Je serais ravi que tu m'expliques le pourquoi de cela d'un point de vue technique.
                            Je t'aide, tu ne vas pas y arriver, avoir le code dans le repertoire d'a cote et le compiler en meme toup ou sur une autre machine n'y change rien du tout. »

                            Peut-être tout simplement parce que ça ne va pas être les mêmes qui font les pilotes ?
                            La boite va développer le pilote de qualité plus ou moins bonne. Va vendre ses cartes, et voilà. Après, l'amélioration des pilotes n'a que peu d'intérêt. Dans le libre, c'est bien différent.
                            Et le centralisé, ça permet que ce soit ceux qui sont en contact avec le développement du noyau puisse justement l'adapter et l'améliorer plus facilement (chose que ne fera pas aussi bien un développeur complètement externe au projet et qui va vouloir développer avec sa façon de travailler habituelle (api stable, etc) et non comme linux est conçu.
                            Et le fait que ce soit justement les développeur de Linux qui s'en occupe augmente la qualité et surtout le fait qu'ils vont être amélioré si possible dans le temps en suivant en plus les amélioration du reste du noyau.

                            J'avais d'ailleurs entendu une foi dire (et il me semble que c'était de toi) que souvent les plantages étaient du au mauvais pilotes (et dont je crois globalement, la qualité ne va pas en s'arrangeant). Et bien Linux à trouver la solution, c'est de les faire sois-même.
                            Donc oui, ce n'est pas techniquement, le fait que ce soit programmé dedans qui fait ça (quoi que même la, la proxmité du développement du reste du système doit bien aidé), mais surtout tout ce qui va avec.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 1.

                              C'est pour ça que sur un pauvre petit ordinateur avec un celeron 900 et 512Mo de Ram, j'ai un système plus réactif que des ordinateurs avec 2Go de ram et et des proc dual core sous Vista.

                              Et moi avec mon vieil Amiga 2000 et ses 512Ko de RAM j'ai aussi un systeme plus reactif que Windows Vista.

                              Le truc c'est que j'ai pas le meme systeme non plus et pas les memes possibilites.

                              Quand a la vitesse de Vista par rapport a XP, c'est une grosse betise, la principale difference niveau ressources c'est en RAM, pas en vitesse.

                              C'est fou le nombre de gens qui regrette de devoir acheter un nouvel ordinateur parce qu'ils vont tomber sur vista alors qu'ils étaient bien sur XP et qu'ils ont le sentiment justifier que le nouveau va être moins bien que l'ancien qui à déjà plus de 5 ans.

                              Mais mon cher, pourquoi donc achetent-ils un PC avec Vista si ils sont content de leur ancien PC avec XP ?
                              Ce que tu dis n'a pas de sens.

                              Peut-être tout simplement parce que ça ne va pas être les mêmes qui font les pilotes ?
                              La boite va développer le pilote de qualité plus ou moins bonne. Va vendre ses cartes, et voilà. Après, l'amélioration des pilotes n'a que peu d'intérêt. Dans le libre, c'est bien différent.


                              Ah ben oui, et tu crois que Linus Torvalds est un expert en drivers de cartes graphiques ? Alan Cox ? Andrew Morton ? Non plus.

                              Et le centralisé, ça permet que ce soit ceux qui sont en contact avec le développement du noyau puisse justement l'adapter et l'améliorer plus facilement (chose que ne fera pas aussi bien un développeur complètement externe au projet et qui va vouloir développer avec sa façon de travailler habituelle (api stable, etc) et non comme linux est conçu.

                              Mais mon cher, avant de sortir tout ce blabla, va falloir montrer que les drivers sous Linux sont effectivement plus stables que sous Windows, ce qui n'a toujours pas ete fait.
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 3.

                                « Le truc c'est que j'ai pas le meme systeme non plus et pas les memes possibilites. »

                                Et c'est quoi ces fameuses possiblités qui demandent tant de ressources ?
                                Ceci était vrai de 98 à XP, mais de XP à Vista, justement, le problème est là ! ça bouffe pleins de ressources sans rien apporter.


                                « Mais mon cher, pourquoi donc achetent-ils un PC avec Vista si ils sont content de leur ancien PC avec XP ?
                                Ce que tu dis n'a pas de sens. »

                                Alors là, je vais te donner une réponse qui va peut-être te sembler abérante : peut-être parce que l'ordinateur sous XP ne marche plus ?
                                Et là, généralement deux gros cas de figure :
                                – Il est vraiment tombé en panne
                                – Il est tellement remplie de merde mais l'usager pensant que c'est juste l'ordinateur qui est tellement vieux qu'il est devenu trop lent, sans savoir qu'en réinstallant tout simplement proprement, ça repart comme avant

                                Mis à part les joueurs qui sont toujours à la recherche du plus puissant, de nos jours, la grosse majorité des gens ne changent pas d'ordinateur juste pour le plaisir.


                                « Ah ben oui, et tu crois que Linus Torvalds est un expert en drivers de cartes graphiques ? Alan Cox ? Andrew Morton ? Non plus. »

                                Je ne suis pas trop au fait du développement du noyau, mais il n'y a qu'eux qui bossent sur les pilotes ?


                                « Mais mon cher, avant de sortir tout ce blabla, va falloir montrer que les drivers sous Linux sont effectivement plus stables que sous Windows, ce qui n'a toujours pas ete fait.»

                                Même si on est de plus en plus dans l'époque du « on met des chiffres partout on quantifie tout », c'est des trucs qui ne seront jamais prouvable dans un sens comme dans l'autre.
                                Le fait est que quand un bug est présent sous Linux sur un pilote, il peut être corrigé, sur Windows, ce n'est pas le cas, et vu que société qui fait (ou du moins distribue) le pilote est aussi celle qui vent des cartes, ça ne va pas vraiment incité a se casser sur du matériel plus vendu.
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Ceci était vrai de 98 à XP, mais de XP à Vista, justement, le problème est là ! ça bouffe pleins de ressources sans rien apporter.

                                  Et ca repart, de nouveau tu prouves que tu ne connais rien au systeme, les changements entre XP et Vista sont enormes.

                                  Alors là, je vais te donner une réponse qui va peut-être te sembler abérante : peut-être parce que l'ordinateur sous XP ne marche plus ?
                                  Et là, généralement deux gros cas de figure :
                                  – Il est vraiment tombé en panne
                                  – Il est tellement remplie de merde mais l'usager pensant que c'est juste l'ordinateur qui est tellement vieux qu'il est devenu trop lent, sans savoir qu'en réinstallant tout simplement proprement, ça repart comme avant


                                  a) ok, mais quel pourcentage ? Tres faible
                                  b) Faut savoir, je croyais qu'ils etaient content de leur XP ? Tu te melanges les pinceaux mon cher

                                  Je ne suis pas trop au fait du développement du noyau, mais il n'y a qu'eux qui bossent sur les pilotes ?

                                  Pour etre precis, ils ne touchent pas du tout les pilotes eux ou tres peu.
                                  Savoir coder un pilote ne demande pas d'etre un expert du kernel, si il fallait ca ca ne montrerait qu'une chose: que le kernel est vraiment tres mal foutu et n'a aucune couche d'abstraction, heureusement ce n'est pas vrai.

                                  Même si on est de plus en plus dans l'époque du « on met des chiffres partout on quantifie tout », c'est des trucs qui ne seront jamais prouvable dans un sens comme dans l'autre.
                                  Le fait est que quand un bug est présent sous Linux sur un pilote, il peut être corrigé, sur Windows, ce n'est pas le cas, et vu que société qui fait (ou du moins distribue) le pilote est aussi celle qui vent des cartes, ça ne va pas vraiment incité a se casser sur du matériel plus vendu.


                                  Resultat final: Vous n'avez AUCUNE idee de la difference de qualite entre les drivers Linux et Windows en pratique, tout ce que vous dites dessus n'est rien d'autre que des suppositions.
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    « Et ca repart, de nouveau tu prouves que tu ne connais rien au systeme, les changements entre XP et Vista sont enormes. »
                                    Pour qui ? encore une fois, je ne crois pas qu'on parle de la même catégorie d'utilisateur, je parle de l'utilisateur lambda représentant une majorité, pas du service informatique d'une multinationale qui en effet va avoir de nouveaux outis intéressants (et même là, j'ai du mal à voir ce qui peut bien créer une telle lourdeur).
                                    Donc oui, je ne te parles pas ici technique, mais au final, de ce que ressent l'utilisateur de base qui se sert de son ordinateur, qui n'a pas vu de franches améliorations, mais juste un énorme retour en arrière des performances.


                                    «a) ok, mais quel pourcentage ? Tres faible »

                                    En fait, question très con, mais il y a peut-être là une grosse différence : Dans quel pays vies-tu ? parce que de nos jour en France, les gens qui changent d'ordinateur que parce que le premier est de venu inutisable, ce n'est pas un pourcentage très faible !

                                    Alors oui, si tu n'es entouré que de gens gangnant 5000 € (ou $) par mois ou plus, les gens changent peut-être d'ordinateur comme de chemise, mais pour une bonne majorité en France, c'est loin d'être le cas, et quand on a un ordinateur qui marche, on ne s'ammuse pas à le changer pour le plaisir.
                                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                      Posté par . Évalué à 0.

                                      Pour qui ? encore une fois, je ne crois pas qu'on parle de la même catégorie d'utilisateur, je parle de l'utilisateur lambda représentant une majorité, pas du service informatique d'une multinationale qui en effet va avoir de nouveaux outis intéressants (et même là, j'ai du mal à voir ce qui peut bien créer une telle lourdeur).

                                      DirectX10, WPF, WCF, WFP, ... sont des *plateformes* par dessus lesquelles les editeurs peuvent ecrire nombre de softs aux nouvelles possibilites.

                                      La reecriture du systeme de gestion de l'affichage c'est un gain direct en stabilite pour l'utilisateur(grosse partie des drivers en user-mode).

                                      Le systeme de recherche avec indexage, c'est un gain de temps tres important pour l'utilisateur.

                                      etc...

                                      Encore une fois, informes toi sur l'OS avant de juger, c'est un minimum requis pour avoir une discussion.

                                      En fait, question très con, mais il y a peut-être là une grosse différence : Dans quel pays vies-tu ? parce que de nos jour en France, les gens qui changent d'ordinateur que parce que le premier est de venu inutisable, ce n'est pas un pourcentage très faible !

                                      Rien a voir avec le pays, c'est vrai partout, les gens changent de PC quand l'ancien est inutilisable, ou si ils veulent de nouvelles fonctionnalites.
                                      Le truc c'est que t'as pas 20% des PCs de la planete qui sont devenus inutilisables en 2 ans non ? Pourtant Vista est a 20% de parts de marche maintenant...
                                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        Le systeme de recherche avec indexage, c'est un gain de temps tres important pour l'utilisateur.

                                        Une vraie question et pas un troll: du parle de winfs la? ils avient pas laisse tomber ce truc finalement? Ou c'est sorti avec le SP?
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par . Évalué à 3.


                                    Et ca repart, de nouveau tu prouves que tu ne connais rien au systeme, les changements entre XP et Vista sont enormes.


                                    L'archi interne a peut-être changé. Mais il n'est pas plus rapide que XP, les IO disques sont plus lentes, il mange plus de RAM, il consomme plus de jus. Il n'apporte pas de fonctionnalité supplémentaire. (DX10 et Internet explorer aurait pu être porté sous XP).

                                    Pour l'utilisateur, XP n'apporte rien directement en tout cas.


                                    Savoir coder un pilote ne demande pas d'etre un expert du kernel, si il fallait ca ca ne montrerait qu'une chose: que le kernel est vraiment tres mal foutu et n'a aucune couche d'abstraction, heureusement ce n'est pas vrai.


                                    A moins que cela soit très différent, sous Linux, le code doit être absolument réentrant, ce qui n'est pas à la portée de tout le monde.


                                    Resultat final: Vous n'avez AUCUNE idee de la difference de qualite entre les drivers Linux et Windows en pratique, tout ce que vous dites dessus n'est rien d'autre que des suppositions.


                                    J'ai codé des drivers Linux. J'ai lu des articles des personnes se plaignant de l'extrême complexité du SDK de pilote windows et de la lenteur du processus de certification qui était comparé à la simplicité de dev du kernel Linux (ce qui permet une boucle de dévelopement beaucoup plus rapide).
                                    J'ai lu les articles microsoft qui faisait une classification de l'origine des écrans bleus de windows, une grosse majorité (60 ? 70% ?) venait des drivers.
                                    J'ai aussi expérimenté les plantages multiples qui demandaient une upgrade de drivers (carte mère, carte son, et surtout carte video).
                                    Je n'ai jamais expérimenté de plantage de Linux sauf en 3D avec les drivers proprio...
                                    D'ailleurs, une entreprise développant des outils de vérification de qualité de code l'avait passé sur des drivers Nvidia avait mis à jour des gros hacks pas propres orienté perf à fond mais surtout pas stabilité.
                                    J'ai aussi entendu parler du drivers eagle usb, le premier modem adsl de Free dont le code avait été libéré, et les premier commentaire sur la qualité du code était très moqueur.
                                    Je vois aussi la qualité de code moyenne lorsque la boite s'en fout un peu (ce qui n'est pas le cas de MS, mais c'est son métier), pour un vendeur de matos, le driver est un mal nécessaire. Le codeur de logiciel libre offre une sorte de carte de visite avec la qualité de son code qui est publique, qui sera bien plus propre par défaut.

                                    Je n'ai pas vu de code de drivers Windows mais pour toute les raisons que je viens de citer, je maintiens que la méthode de développement de Linux et des *BSD est supérieur à celle retenu pour les drivers Windows.

                                    "La première sécurité est la liberté"

                                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                      Posté par . Évalué à 0.

                                      L'archi interne a peut-être changé. Mais il n'est pas plus rapide que XP, les IO disques sont plus lentes, il mange plus de RAM, il consomme plus de jus. Il n'apporte pas de fonctionnalité supplémentaire. (DX10 et Internet explorer aurait pu être porté sous XP).

                                      Il consomme plus de jus ? J'etais pas au courant, idem pour les IO

                                      Quand aux fonctionnalites supplementaires, c'est a se demander si tu t'es informe sur Vista ou si tu reprends texto des aneries que tu as lues sur le net.

                                      A moins que cela soit très différent, sous Linux, le code doit être absolument réentrant, ce qui n'est pas à la portée de tout le monde.

                                      Oui, mais ca n'a rien a voir avec des connaissances avancees du kernel, deja avec MS-DOS les softs residents devaient etre reentrants.

                                      J'ai codé des drivers Linux. J'ai lu des articles des personnes se plaignant de l'extrême complexité du SDK de pilote windows et de la lenteur du processus de certification qui était comparé à la simplicité de dev du kernel Linux (ce qui permet une boucle de dévelopement beaucoup plus rapide).

                                      Qu'est ce que le processus de certification a a voir la dedans ? Le driver fonctionne sans certification.

                                      J'ai lu les articles microsoft qui faisait une classification de l'origine des écrans bleus de windows, une grosse majorité (60 ? 70% ?) venait des drivers.

                                      Et tu crois que sous Linux c'est different ?

                                      J'ai aussi expérimenté les plantages multiples qui demandaient une upgrade de drivers (carte mère, carte son, et surtout carte video).
                                      Je n'ai jamais expérimenté de plantage de Linux sauf en 3D avec les drivers proprio...


                                      Tu es bien chanceux, parce que c'est loin d'etre le cas de tout le monde.

                                      D'ailleurs, une entreprise développant des outils de vérification de qualité de code l'avait passé sur des drivers Nvidia avait mis à jour des gros hacks pas propres orienté perf à fond mais surtout pas stabilité.

                                      Je n'ai pas vu de code de drivers Windows mais pour toute les raisons que je viens de citer, je maintiens que la méthode de développement de Linux et des *BSD est supérieur à celle retenu pour les drivers Windows.

                                      Tu es libre de croire ce que tu veux hein, mais de la a en faire une verite il y a encore un gros pas.
                                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Il consomme plus de jus ? J'etais pas au courant, idem pour les IO

                                        Tu es pris en flagrant délis de mauvaise fois. La vitesse de copie est un des principals problèmes soi disant reglé par le SP1. A priori, c'est à cause de votre superbe système de DRM qui pourri tout l'os pour vérifier chaque action.

                                        Et pour l'autonomie, il suffit de prendre n'importe quel bench comparratif entre vista et XP.


                                        Quand aux fonctionnalites supplementaires, c'est a se demander si tu t'es informe sur Vista ou si tu reprends texto des aneries que tu as lues sur le net.


                                        Ils sont vraiment trop con les gens sur le net, ils ont même pas vu les super feature de vista, c'est vraiment trop injuste.


                                        Oui, mais ca n'a rien a voir avec des connaissances avancees du kernel,


                                        En quoi tu as besoin de connaitre les fonctions avancés du kernel sous linux pour écrire un driver ?

                                        "La première sécurité est la liberté"

                                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                          Posté par . Évalué à 0.

                                          Tu es pris en flagrant délis de mauvaise fois. La vitesse de copie est un des principals problèmes soi disant reglé par le SP1. A priori, c'est à cause de votre superbe système de DRM qui pourri tout l'os pour vérifier chaque action.

                                          Et toi tu es pris en flagrant delit de ne rien avoir compris au systeme encore une fois !

                                          Le probleme de copie n'avait RIEN a voir avec les IO, c'etait specifique a Explorer, si tu fais une copie du meme fichier depuis la ligne de commande pas de probleme.
                                          Et bien evidemment, le systeme de DRM n'a RIEN a voir avec les copies de fichiers du tout.

                                          Bref, encore une fois, tu assumes sans comprendre.

                                          Et pour l'autonomie, il suffit de prendre n'importe quel bench comparratif entre vista et XP.

                                          Ca oui j'avais compris que tu parlais de la puissance en watt d'un systeme...

                                          Ils sont vraiment trop con les gens sur le net, ils ont même pas vu les super feature de vista, c'est vraiment trop injuste.

                                          Oh mais il y en a plein qui les ont vues, simplement pas toi.

                                          En quoi tu as besoin de connaitre les fonctions avancés du kernel sous linux pour écrire un driver ?

                                          C'est justement ce que je dis, pas besoin, resultat que les gars qui les ecrivent soient les experts ayant ecrit le kernel ou pas n'y change pas grand-chose.
                                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            C'est justement ce que je dis, pas besoin, resultat que les gars qui les ecrivent soient les experts ayant ecrit le kernel ou pas n'y change pas grand-chose.

                                            Dans le besoin de qualité des personnes, c'est vrai.Sur leur motivation, c'est complètement faux.

                                            En gros, pour un constructeur un fois que cela marche, cela suffit. Et on oublie les autres fonctionnalités. L'exemple est nvidia qui fait des bons drivers 3D mais qui gère pas/mal le multiécran et la gestion d'énergie.
                                            Évidemment, la correction de problème d'interface ou de factorisation de code, il s'en fout complètement.

                                            "La première sécurité est la liberté"

                                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              En gros, pour un constructeur un fois que cela marche, cela suffit. Et on oublie les autres fonctionnalités. L'exemple est nvidia qui fait des bons drivers 3D mais qui gère pas/mal le multiécran et la gestion d'énergie.

                                              Pas vraiment, NVidia gere cela sous Windows, et ils ont une certaine pression de la part des constructeurs pour avoir des drivers d'une certaine qualite, parce que si ils crashent, les constructeurs recoivent les appels au support et ca leur coute.

                                              Alors oui, la factorisation du code ils s'en foutent un peu, mais tant que le driver il tourne et fait ce qu'on lui demande, honnetement tout le monde s'en fout, si le code est pas beau c'est le probleme de NVidia, pas celui des consommateurs.
                                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                                Posté par . Évalué à 3.


                                                Alors oui, la factorisation du code ils s'en foutent un peu, mais tant que le driver il tourne et fait ce qu'on lui demande, honnetement tout le monde s'en fout, si le code est pas beau c'est le probleme de NVidia, pas celui des consommateurs.


                                                Indirectement si.

                                                Reprends l'exemple de la pile Wifi du noyau linux. Grace au boulot fait sur un driver, tous les drivers augmentent de qualité.
                                                La factorisation de code diminue le risque de bug, diminue l'effort de maintenance. Bref, c''est globalement bon pour l'OS.

                                                "La première sécurité est la liberté"

                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Quand a la vitesse de Vista par rapport a XP, c'est une grosse betise, la principale difference niveau ressources c'est en RAM, pas en vitesse.

                                Le teste qui tue c'est simplement une copie de fichier qui met un temps infini sous Vista. Il y a aussi la consommation. Un PC sous vista perd 30 minutes d'autonomie.
                                Dois je aussi préciser que chaque nouvel version de Linux est plus rapide que l'ancienne ?

                                Mais mon cher, pourquoi donc achetent-ils un PC avec Vista si ils sont content de leur ancien PC avec XP ?

                                Ta phrase est bien tournée. On peut difficilement te reprocher d'oublier que les nouveau acheteurs aimerait garder XP mais que c'est difficile à avoir !


                                Ah ben oui, et tu crois que Linus Torvalds est un expert en drivers de cartes graphiques ? Alan Cox ? Andrew Morton ? Non plus.


                                Tu as choisi les drivers les plus complexe qui demande une vrai maitrise téchnique spécifique aux cartes graphiques. D'ailleurs sous Linux, c'est un drivers X11, le driver kernel fait très peu de chose.
                                Pour tous les autres drivers, les personnes que tu cites seront bien plus compétent, sans aucun soucis.
                                Un des avantages est aussi la factorisation de code. Par exemple chaque driver de carte wifi implémente une partie de la pile de protocole selon les capacités du hardware, il a "suffit" d'extraire la pile d'un des drivers pour que tous profite du meilleur code.


                                Mais mon cher, avant de sortir tout ce blabla, va falloir montrer que les drivers sous Linux sont effectivement plus stables que sous Windows, ce qui n'a toujours pas ete fait.


                                Mes derniers souvenir de windows XP pour jouer à Warcraft III me rappelle avec douleur les drivers ATI qui freezait très régulièrement ou encore le lancement de la télé d'une ati all in wonder qui ne supportait pas le lancement un parallèle d'un autre programme.
                                On peut parler aussi des jonglages interminables entre l'installation des drivers de cartes mère, de carte son et de carte video dans un ordre précis pour que cela fonctionne.

                                "La première sécurité est la liberté"

                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  ouais enfin, d'un autre cote, on peut pas vraiment dire que les pilotes ATI pour linux sont au top de la stabilite non plus...
                                  C'est pas un pb d'os, c'est juste qu'ATI a toujours ecrit ses pilotes comme un porc...
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Je sais bien. Le problème est donc bien le process de savoir qui écrit les drivers et quand c'est le vendeur du hardware, c'est rarement terrible.

                                    "La première sécurité est la liberté"

                                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      bof.
                                      ceux de nvidia sont de bonne qualite que ce soit sous linux ou windows.
                                      Et faut croire que ceux d'ati sous mac sont corrects.

                                      Ca depend du constructeur, c'est tout.

                                      Sinon, vendor en anglais est un faux ami, meme si son origine est francaise, sa traduction correcte dans le domaine de l'informatique est constructeur ou fournisseur, pas vendeur.

                                      Le vendeur du hardware c'est soit le pti chinois de la rue montgallet, soit le mec de la fnac et je doute fortement que l'un ou l'autre sache ecrire des drivers.

                                      Vendeur ca serait plutot salesman.
                                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        Je ne vais pas dire que Nvidia c'est l'exception qui confirme la règle...
                                        Avant il y a eu d'autres constructeur de carte 3D qui ont disparu.

                                        La différence est que si le constructeur a fait du mauvais boulot tu n'y peux rien sauf si le logiciel est open source.

                                        "La première sécurité est la liberté"

                                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          Je ne vais pas dire que Nvidia c'est l'exception qui confirme la règle...
                                          Avant il y a eu d'autres constructeur de carte 3D qui ont disparu.

                                          Pour autant que je sache, ATI etaient les seuls a faire des drivers pourris.
                                          3dfx et autres marchaient tres bien sous windows...

                                          La différence est que si le constructeur a fait du mauvais boulot tu n'y peux rien sauf si le logiciel est open source.

                                          Oui, c'est sur.
                                          Quel est le rapport avec un driver integre a l'arbre du kernel?
                                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                            Posté par . Évalué à 3.

                                            Quel est le rapport avec un driver integre a l'arbre du kernel?

                                            L'idée est que l'intérêt d'un vendeur de hardware est de vendre du hardware. Le support du logiciel et des vieilles cartes lui coute et ne lui rapporte rien.

                                            L'intérêt d'un codeur d'OS est d'avoir son OS stable et sans bug, qui supporte un maximum de hardware pour avoir des utilisateurs contents.

                                            Selon qui à accès aux sources, la qualité final sera différente.

                                            "La première sécurité est la liberté"

                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Pour etre plus precis, Windows est l'OS qui supporte le plus de materiel qui interesse le grand public.

                            Ça, on n'en sait rien. Il serait plus juste de dire que c'est le SE qui est imposé au grand public.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Ah parce que quand ils veulent corriger un bug dans la libc sous Linux ils se genent pas pour tout casser ?

                            Cela dépend du bug. En tout cas, il ne le laisse pas pour des raisons de compatibilité.

                            Il y a une sacree difference entre tout casser et amener une nouvelle interface tout en continuant a gerer l'ancienne.

                            Lit le stable API non sense dans la documentation Linux, tu va apprendre des choses.
                            http://www.kroah.com/log/linux/stable_api_nonsense.html


                            Pour etre plus precis, Windows est l'OS qui supporte le plus de materiel qui interesse le grand public.
                            Le grand public il se fout completement du support des cartes Ethernet ISA ou des micro-controlleurs XYZ.


                            Non mais il n'aime pas devoir changer d'imprimante ou de scanner car il update l'os.

                            "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Cet argument est complètement bidon. On a eu un contre exemple avec Apache qui avait 50% du marché et le serveur MS qui en avait 20%. La plus part des attaques étaient dirigé vers le produit MS étonnant non ?

                      Moi je t'invites a aller regarder le nombre de failles trouvees dans Apache et dans IIS c'est 4-5 dernieres annees et comparer.

                      Tu vas etre surpris du resultat, et grandement.

                      N'importe quel codeur de pilote te dira qu'il est infiniment plus simple d'écrire un pilote Linux. La doc est très disponible également !

                      Ah oui ? Moi je te proposes un truc tres simple pour commencer: tu compares le kernel debugger de Windows et celui de Linux, le truc essentiel pour comprendre ce qui se passe avec ton driver lors du developpement.

                      Une fois que tu auras compare les 2 et remarque que celui de Linux est prehistorique pour ne pas dire pire, tu comprendras tres vite que tu as dis une grosse betise...

                      si les constructeurs ne veulent pas respecter cette licence, rien ne les oblige à coder.

                      Tout a fait, et c'est pour ca que Linux a de la peine avec nombre de materiels differents.

                      On peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, si vous avez une politique qui va a l'encontre des desirs/besoins des constructeurs, faut pas vous plaindre qu'ils ne supportent pas Linux.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Cet argument est complètement bidon. On a eu un contre exemple avec Apache qui avait 50% du marché et le serveur MS qui en avait 20%. La plus part des attaques étaient dirigé vers le produit MS étonnant non ?

                      Euh oui mais non, pourquoi se casser la tête à attaquer le serveur web, alors que les scripts (php aidant grandement.) sur ledit serveur web sont troués de partout, c'est d'ailleurs ce qui est fait en pratique, résultat c'est bien un problème d'icc.
                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Pour les pilotes, c'est ce que je disais, ce n'est en rien du à la qualité ou pas du système, mais uniquement à la position dominante.
                  C'est clair, les parts de marché c'est la seule différence. Développer un driver et le maintenir pour Linux c'est aussi facile que sous Windows, c'est bien connu.
                  Si le support du matos sous Linux est merdique, c'est parcque la communauté Linux a fait le choix d'imposer sa vision : à savoir que les drivers sont développés sous telles licences dans tel repository. Ceux qui s'écartent de la voie imposée et qui veulent maîtriser les drivers rattachés à leur matériels, ben qu'ils se démerdent pour maintenir leurs drivers avec une interface qui change tout le temps.
                  Les parts de marché n'explique pas tout, y'a de grosses améliorations possibles côté Linux pour attirer les constructeurs de matos (en tout cas ne pas les décourager).
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par . Évalué à 3.

                    En fait, pour les pilotes, tu critiques le fait qu'un système libre veut être… libre ?
                    Les pilotes sous Linux ont leurs avantages. Une fois les pilotes existants, on n'est plus dépendant du fabriquants de matériel. Et les développeur peuvent suivre et faire les mises à jour. Ce n'est pas d'ailleurs pour une histoire de pilote que Stallman à créé la GPL ?
                    Il y a de nombreux cas de matériel sous Windows qui deviennent incompatible d'une version à l'autre, et où le fabriquant ne sortiera jamais de mise à jour (cas fréquent chez Lexmark pour ne citer qu'eux).

                    Alors oui, comme d'en beaucoup d'autre domaine, Linux à sa vision (qui est aussi celle des BSD), qui est que ce soit le fabriquant qui donne les informations pour que l'on puisse développer des pilotes, au lieu que ce ne soit le système qui fasse des API pour que le fabriquant fasse les pilotes (qu'ul maintiendra le temps que ça l'intéressera et non le temps qui intéressera les utilisateurs).

                    Et actuellement, on voit quand même de plus en plus de fabriquant jouer le jeu, et cela va sans doute aller en s'emplifiant. Ce qui monte que cette méthode n'est pas forcémenet stupide.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Une fois les pilotes existants, on n'est plus dépendant du fabriquants de matériel.
                      Certes, y'a des avantages. Mais le principal problème c'est le support de nouveaux périphériques.

                      Et les développeur peuvent suivre et faire les mises à jour.
                      Ce qui s'apparente à un avantage est mis à sac par une API instable et n'offrant pas de compatibilité binaire : les développeurs ont l'obligation de suivre et de mettre à jour les pilotes, faute de quoi le support est perdu. Et ca m'est arrivé plusieurs fois de perdre sous linux le support de tel ou tel matos.

                      Il y a de nombreux cas de matériel sous Windows qui deviennent incompatible d'une version à l'autre, et où le fabriquant ne sortiera jamais de mise à jour
                      Le problème n'est pas Windows, mais le driver du fabriquant qui n'est pas open-source.

                      Il y a pourtant un moyen simple de faire de Linux un avantage par rapport à Windows niveau support de matos : faire pareil que Windows (API binaire stable) avec en plus des drivers libres pour supporter les éventuelles incompatibilité d'API inévitable au court du temps.

                      qui est que ce soit le fabriquant qui donne les informations pour que l'on puisse développer des pilotes, au lieu que ce ne soit le système qui fasse des API pour que le fabriquant fasse les pilotes
                      Le problème c'est que Linux "impose" : une API stable permet d'avoir le choix : le constructeur peut faire son pilote binaire, la communauté son pilote open-source.
                      Forcer les constructeurs à donner leurs specs pour contenter 2% de part de marché, ca me paraît totalement contre-productif.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 3.

                        « Le problème n'est pas Windows, mais le driver du fabriquant qui n'est pas open-source. »
                        C'est un problème de philosophie et de conception des deux systèmes. Windows est un système propriétaire conçu pour des systèmes propriétaires (même si du libre y marcherai aussi). En faisant ça, ils incitent donc les fabriquant à faire des pilotes fermés.

                        « Forcer les constructeurs à donner leurs specs pour contenter 2% de part de marché »
                        Non ! On ne force pas les fabriquants juste pour notre pomme bien égoïstement, mais au contraîre, parce que c'est la seul façon qui permet à n'importe quel système d'exploitation de se développer. Ce n'est donc pas comme on semblerai penser en te lisant, de l'égoïsme de la part de Linux, bien au contraîre. Parce que je ne pense pas que les fabriquants vont faire des pilotes proprio pour Windows, Linux, Mac, BSD, multideskOS.
                        N'est-ce pas donc plus intelligent de diffuser les spécifications pour que les responsables des différents OS puissent faire leur propre pilote (quitte ce que le fabriquant en fasse lui-même si il estime y trouver un intérêt parce qu'un système est majoritaire.

                        Je ne suis pas spécialement pour Linux, mais pour le choix, et ça, c'est inompatible avec ce mode de développement fermé des pilotes (c'est un frein de BSD actuellement).

                        Linux commençant donc à prendre un peu d'importance, il est donc important justement de chercher à imposer cette volonté, non seulement pour l'intérêt de Linux, mais aussi de tout les autres systèmes d'exploitation.
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Windows est un système propriétaire conçu pour des systèmes propriétaires. En faisant ça, ils incitent donc les fabriquant à faire des pilotes fermés.
                          Oui ca ce sont les croyances que j'essai de combattre :) Linux est un système ouvert qui n'incitent pas les fabriquants à faire de pilote du tout. Tu trouves ca mieux ? Moi je suis persuadé qu'en proposant des API binaires stables on simplifiera grandement le support par les constructeurs de pilotes pour Linux (et pourquoi pas de nouveaux drivers open-source ?), on simplifiera également grandement le support de l'existant open-source, on évitera à l'utilisateur de paniquer à chaque fois que sa distribution fait un update du kernel (et y'a pas que les pilotes proprio qui pète, des pilotes open-sources mal maintenus aussi).
                          La stabilité binaire d'une interface de driver est une qualité technique. Refuser cette qualité pour des motifs politiques me paraît dangeureux, surtout quand cette politique ne montre pas ses atouts après tant d'années.

                          N'est-ce pas donc plus intelligent de diffuser les spécifications pour que les responsables des différents OS puissent faire leur propre pilote
                          Je suis d'accord sur le fond : diffuser les specs c'est mieux, des pilotes libres, c'est mieux. Mais le fait est que celui qui trinque : c'est l'utilisateur final, l'utilisateur lambda, et accessoirement les parts de marché de Linux. Pourtant des parts de marché plus importantes seraient un atout non négligeable pour faire pression sur les constructeurs...

                          Linux commençant donc à prendre un peu d'importance, il est donc important justement de chercher à imposer cette volonté, non seulement pour l'intérêt de Linux, mais aussi de tout les autres systèmes d'exploitation.
                          On peut chercher à l'imposer moralement (licence, politique, communauté) sans chercher à mettre des limitations techniques qui enmerdent au final tout le monde, à commencer par les développeurs de pilotes libres.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 2.

                            « accessoirement les parts de marché de Linux. Pourtant des parts de marché plus importantes seraient un atout non négligeable pour faire pression sur les constructeurs... »

                            Le problème de cette vision est de vouloir considérer Linux comme un nouveau système principal et donc agir égoïstement que pour Linux. Dans ce cas oui, une API stable est tout serait un gain pour linux, mais que pour linux. Incité à diffuser les spécification, ça permet de donner ça chance à tout les systèmes, et c'est ça la philosophie du libre (ce n'est pas vouloir mettre tout le monde sous Linux, mais faire en sorte que tout le monde est le choix)

                            Suivons ton raisonnement, on fait quoi des BSD ? de Hurd si il sort un jour ?

                            « Linux est un système ouvert qui n'incitent pas les fabriquants à faire de pilote du tout. Tu trouves ca mieux ? »

                            Oui, c'est le principe, ce rendre indépendant de tout même des fabriquants de matériel dont rien ne garantie le temps de support du développement des pilotes. (et à voir le nombre de fabriquants refusants de faire des mises à jour pour Vista pour le matériel qui n'est plus commercialisé, on voit que même sous Windows, cette méhode pose problème)

                            Donc oui, il serait temps d'inciter les fabriquants à diffuser les spécifications pour permettre aux développeurs des différents systèmes d'expoitation de les créer (quitte à en créer eux-même pour les OS de leur choix).

                            Les pilotes, c'est un peu comme les formats de fichiers. Ça devrait être documenté quelque soit le type d'OS (libre ou propriétaire).

                            Alors oui, les « forcer » à le faire est je pense une bonne chose, de même que leur facilité le maintiens de leur système de gestion des pilotes par des binaires est mauvaise.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Dans ce cas oui, une API stable est tout serait un gain pour linux, mais que pour linux. Incité à diffuser les spécification, ça permet de donner ça chance à tout les systèmes, et c'est ça la philosophie du libre
                              Encore une fois, je me répète, il n'est pas du tout contradictoire d'avoir une API binaire stable et de faire du lobbying pour avoir les specs. Croire que faire une API instable va inciter les constructeurs à filer leurs specs me paraît illusoire. Et si je ne m'abuse, les faits me donne raison.

                              Alors oui, les « forcer » à le faire est je pense une bonne chose, de même que leur facilité le maintiens de leur système de gestion des pilotes par des binaires est mauvaise.
                              sauf que ca marche pas. Ceux qui veulent vraiment faire des pilotes binaires le font quand même, et on a pas plus de specs. Donc faudrait peut être commencer à remettre en cause cette position politique qui enmerde tout le monde d'un point de vue technique.

                              e même que leur facilité le maintiens de leur système de gestion des pilotes par des binaires est mauvaise.
                              mais ca faciliterai aussi le maintien des pilotes libres !
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Je suis bien d'accord que l'API de Linux est peut-être foireux, je n'ai aucune connaissance dans le domaine. Le seul truc, c'est si chaque système qui prend de l'importance fait en sorte qu'ils puissent facilement mettre du binaire, pour quelle raison changeront-ils ?
                                J'ai l'impression qu'actuellement (entre autre suite à ce que j'ai lu de vos dire) que Linux à une API pourri (c'est bien possible, j'y connais rien, et que cela entraine le fait qu'il n'y ai pas de pilote proprio et cela entraine le fait que les pilotes libres sont plus activements dévellopé.
                                Le processus est peut-être je l'accorde très mauvais. Mais prenons le cas des cartes graphique, Les pilotes proprio nvidia n'ont-ils pas énormément ralentie le développement de pilotes libres ?
                                C'est peut-être en effet pénible pour beaucoup, mais c'est peut-être ça qui garantie que le système reste libre (même si je remarque bien, de plus en plus de Linuxien n'en on rien à faire).

                                Chose d'ailleurs intéressant, c'est que de plus en plus en plus de Linuxien vont sous Linux sans s'intéresser au libre, c'est donc que ça a bien des avantages, hors idéologie…
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Je suis bien d'accord que l'API de Linux est peut-être foireux

                                  Comment en arrives-tu à te faire embrouiller ainsi ?
                                  L'API de Linux ne change pas au bon vouloir du sens du vent ni pour casser sciemment des pilotes proprios.
                                  Simplement, une API ça n'a pas vocation à rester figée : lorsqu'il y a de nouvelles fonctionnalités, naturellement qu'elles peuvent impacter l'API pour gérer plus de choses. Il peut y avoir des pratiques de développement qui évoluent aussi, par exemple pour résorber le Big Kernel Lock.

                                  Par ailleurs, maintenir d'anciennes API pour le kernel est une hérésie : on parle de l'interface commune pour les pilotes, des éléments très liés au noyau voire internes, c'est bien une API "interne", il est donc normal qu'elle évolue selon la stratégie de développement du noyau. Maintenir d'anciennes API représenterait plus de place en mémoire et plus de lignes à maintenir.
                                  C'est bien le souci de ceux qui ne jouent pas le jeu de chercher à identifier ce qui a changé (ils pourraient le faire au fur et à mesure s'ils suivaient les développements du noyau au fur et à mesure et non après-coup ou tout du moins après les versions officielles au lieu de pendant les rc) ; en étant intégré au noyau, ces pilotes bénéficieraient directement des analyses d'impacts effectuées régulièrement par les développeurs noyau en plus.

                                  La distinction kernel-land et userland elle est beaucoup plus stable, cela correspond à l'interface externe...
                                  Ne te laisse donc pas persuader que l'API Linux est toute pourrite, c'est loin d'être le cas et ses évolutions sont justifiées en plus (et sans volonté de casser la compatibilité avec des pilotes proprio, c'est souvent juste un effet de bord, de la faute du côté proprio qui n'a plus qu'à réparer ensuite vu qu'il est le seul à pouvoir le faire et l'a sciemment choisi ainsi).
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Merci de donner aussi des arguments techniques du côté de Linux (je me sentais un peu seul).
                                    Le fait est que techniquement, même si j'ai vu les vidéos de quelques conférences et regarder un peu de documentation, n'étant pas développeur système, je ne peux juger la qualité du noyau (car il faut bien avouer que sous Linux, il y en a beaucoup pour défendre un truc tout pourri juste parce que c'est libre).

                                    Ma vision est juste celle au niveau de l'utilisateur Lambda, celui qui représente la grande majorité des utilisateurs (et de plus en plus).
                                    En donc là, je vois juste l'intérêt à la surface des différents modèles de développement.
                                    Merci donc de donner un avis plus technique que je ne peux donner sur Linux.

                                    Personnellement, tout ce que vois, c'est que j'ai eu beaucoup de retour de gens que j'ai passé à Linux qui m'ont dit en être très satisfait et avoir depuis beaucoup moins de problème (et qui ne retournerait plus sous Windows).
                                    Et ces, gens, ce n'est pas des libristes à la base, ni des bidouilleurs voulant suivre une mode (y en a-t-il une ?), mais des personnes toutes simple, qui veulent un ordi pour aller sur le web, regarder de vidéos, écouter de la musique, un peu de bureautique, etc.
                                    En bref, l'usage qu'en font la majorité des utilisateurs.
                                    Et ceci est donc à usage identique. On à la le même échantillon de personne pour le même usage.

                                    Voir qu'en branchant juste une imprimante, ça marche tout seul, et sans installer 50 icônes sur le bureau, et pour le reste du matériel pareil, les gens apprécient. Et ça, c'est aussi du à cette intégration sur Linux et au refus de foutre des medres propriétaire dessus.
                                    On voit bien, rien que le pilote Nvidia, le gros logo au démarrage de X. Ça doit être un des seuls truc avec de la pub forcé sur le système (je sais ça se désactive).

                                    Après le choix de matériel ? et bien il est prit en compte et en fait le premier critère. Et là justement, je pense qu'en maintenant cette politique de freiner les pilotes propriétaires, je ne pense pas que c'est complètement ahurrissant et inimaginable de voir une migration assez massive, et que les fabriquants seront de plus en plus obligé de le prendre en compte.

                                    Comme dit plus haut rien empèche pas autre. Le truc est de voir par contre où doit être la priorité, et je pense qu'elle doit être dans le pilote libre.
                                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    des éléments très liés au noyau voire internes, c'est bien une API "interne
                                    C'est bien là le problème : l'interface est considérée comme "interne" alors qu'elle mériterait d'être externe et d'être conçu en conséquence. Ou alors il manque une interface externe, ca revient à dire que le noyau Linux est fermé et non ouvert à du code maintenu par un tiers. Soutenir qu'un modèle fermé comme celui-ci a pour but de forcer les constructeurs à adopter un comportement "ouvert" me paraît totalement contradictoire.

                                    Maintenir d'anciennes API représenterait plus de place en mémoire et plus de lignes à maintenir.
                                    Entre maintenir 1 API et stabiliser des centaines de drivers ou faire évoluer 1 API et devoir D'ailleur le boulot est mal fait : dernière expérience en date : MAJ du kernel sous Ubuntu (MAJ mineure, pas MAJ complète de la distri), pouf bug plus de son ! Clap clap clap. Il y a un réel problème de maintenance de tous ces drivers, on a pas les moyens de mettre en place des tests de non régression pour tout le matos. Alors assumons ce manque de moyen et faisons en sorte d'éviter les régressions en limitant les impacts sur ce qui marche. Bref, stabilisons les API binaires.

                                    Ne te laisse donc pas persuader que l'API Linux est toute pourrite, c'est loin d'être le cas et ses évolutions sont justifiées en plus
                                    Justifiée, justifiée... ce qui n'est pas justifiée c'est de casser tout le temps. On peut se fixer des jalons, style à chaque version majeur du noyau, tous les 3 ou 4 ans, un truc comme ca.
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Suivons ton raisonnement, on fait quoi des BSD ? de Hurd si il sort un jour ?

                              Sans aller jusque là : que fait-on des archis "autres" que X86 ? Tiens rien que l'exemple "Adobe Flash" est assez symptomatique. On a la même chose avec les drivers propriétaires.

                              Me sortir que les archis autres que x86 sont rares, c'est oublier le nombre de plus en plus important de périphériques tels que les routeurs/filers à base d'autres processeurs (ports USB) par exemple ....
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Tiens rien que l'exemple "Adobe Flash" est assez symptomatique. On a la même chose avec les drivers propriétaires.
                                Oui mais l'idée ne viendrait à personne de s'amuser à casser les API de la libc voir le jeu d'instruction x86 tous les 4 matins pour faire chier les logiciels proprio et s'assurer qu'ils diffusent sous licence libre.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Libre ou pas n'a rien a voir du tout.

                      Tu peux faire des drivers libres sous Windows si tu veux, c'est pas le probleme, le probleme c'est la maintenance du code des drivers, et a chaque fois que l'API est casse, c'est du boulot en plus.

                      Force est de constater qu'avec Windows ca arrive, mais rarement, et avec Linux ca arrive quasiment a chaque release de kernel.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Tout à fait, mais c'est pour les pilotes libres, les développeur de ce même noyau qui font ces pilotes (ou des gens assez proches du projet). L'évolution, il la suive donc.
                        Le problème est pour les pilotes propriétaires, mais justement les deux ne sont pas comparables, les approches étant entièrement différentes. Linux n'est pas en effet adapté à implenté des pilotes propriétaires, mais c'est aussi un peu le principe.
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          L'évolution, il la suive donc.
                          Bien sûr, mais la tâche d'évolution reste effective : c'est une charge de travail. Même si elle est acceptée avec joies par les développeurs du kernel, elles le sont parfois un peu moins par les utilisateurs. Car qui dit évolution dit régression possible, dit bug, etc. Bref, c'est au détriment de la qualité.
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Car qui dit évolution dit régression possible, dit bug, etc. Bref, c'est au détriment de la qualité.

                            ou pas hein ;-)
                            qui dit évolution, dit évolution : les process qualité, tests de rc, non régression et tutti quanti, c'est pas fait pour les chiens non plus hein...
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Oué bah y'a la théorie et la pratique :)
                              T'as vu le nombre de matos existant ? Il est où le labo qui intègre tous les périphériques supportés par Linux avec les tests de non régression qui vont avec ?
                              La réalité c'est que les beta testeurs, c'est nous.
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Linux supports more different types of devices than any other operating system ever has in the history of computing.
                    -- Greg K-H

                    (note: MS est d'accord)

                    de plus :

                    N'importe quel constructeur peut se faire faire coder un driver gratuitement qui sera intégré à Linux et maintenu.

                    http://www.kroah.com/log/linux/free_drivers.html

                    http://www.linuxdriverproject.org/twiki/bin/view

                    J'ai du mal à voir ce qui peut-être fait de mieux ?

                    Quand à la compatibilité des interfaces dans le noyau, cf Documentation/stable_api_nonsense.txt
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      J'ai du mal à voir ce qui peut-être fait de mieux ?
                      Ben si, laisser le constructeur ou même n'importe qui assurer le développement la maintenance et le déploiement de drivers. Pourquoi tous les drivers devraient être intégrés au kernel ?
                      C'est quoi cette communauté de logiciels libres qui ne veut même pas vous donner/faciliter la liberté de maintenir vos propres logiciels (drivers en l'occurence) ?
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      N'importe quel constructeur peut se faire faire coder un driver gratuitement qui sera intégré à Linux et maintenu.

                      Ah? N'importe quel constructeur? Même celui ne voulant pas diffuser sa documentation technique à quelqu'un d'autres que ses emplyés, ni que son pilote soit en GPL (car montrerait des choses non désirées)?

                      J'ai du mal à voir ce qui peut-être fait de mieux ?

                      Ce que je viens de dire au dessus.
                      Tu pars du postulat que les constructeurs accepteraient la GPL. Mais c'est justement la que ça coince : ils ne veulent pas diffuser leur pilote en GPL, pour des raisons qui les regarde.

                      S'enfoncer la tête dans le sable en ne voulant pas voir que Linux ne répond pas à la demande du constructeur, c'est vraiment étrange... Il y a un problème, Linux (le libre) par choix ne peut pas le résoudre certes, mais ça n'enlève pas le problème!

                      Sinon, je pense qu'on peut faire nettement mieux : genre filer 100 000$ par matériel à un constructeur pour qu'elle fournisse un pilote libre pour ce matériel, ça en fera changer plus d'un sur le ROI... Oui, ça fait cher, mais tu ne voyais pas comment faire mieux, je te donne une réponse.
                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Je me demande toujours comment on fait pour, dans un système qui plus est possède un super système de pemissions, des virus et autres merdes traînant dans le dossier WINDOWS. Il y a une raison pour qu'un utilisateur est accès en écriture à ce dossier ?

                  Tu as vu ou qu'un simple utilisateur a acces en ecriture a WINDOWS ? Par defaut ce n'est pas le cas.

                  Pour les pilotes, c'est ce que je disais, ce n'est en rien du à la qualité ou pas du système, mais uniquement à la position dominante. Mac aurait 80% des parts de marché, les pilotes sortieraient pour mac.

                  Faux, c'est en partie du la position dominante c'est sur, mais c'est aussi en bonne partie du au fait que Windows a une API de drivers stable et evoluee qui fait que les societes n'ont pas a se casser les couilles tous les 3 mois avec leurs drivers.
              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                Posté par . Évalué à 5.

                - Une vraie gestion des droits utilisateurs par défaut (par un truc user/group/all, un truc avec des groupes multiples, des droits donnables à seulement 2 utilisateurs sans à avoir à créer un groupe spécial pour un fichier etc...). J'ai parfois entendu parler des ACL sous Linux,

                Oui, Linux (et même Unix) a exactement la même chose avec les ACLs, ça fonctionne très bien, et si ça n'est pas activé par défaut, c'est parce qu'il ne faut le faire que quand on en a besoin.

                mais ça a l'air optionnel et pas géré par tous les softs.

                Ça n'a pas à être géré par les logiciels mais par le système. Tu vois souvent des logiciels gérer les permissions chacun de son côté, que ce sous Windows ou Linux ?

                Tu vois, pour moi c'est l'inverse : sous Windows, il n'y a pas de gestion simple et rapide des droits comme sous Unix. Il n'y a qu'un gros truc trop complexe pour nombre d'usages (c'est quoi la différence entre « Modify » et « Write » ?).

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                Posté par . Évalué à 2.

                Donc quand les gens donne des arguments techniques en faveur de MS ils sont, ... faux ?

                Une compatibilité binaire. Je peux toujours exécuter la plupart des binaires faits pour Win95, il y a 13 ans! Va essayer avec Linux... Je développe une DLL pour Windows, dans un même binaire j'ai une compatibilité de Windows 95 à Vista. Sous Linux, faut faire suivant la distrib, la version de la distrib et j'en passe!

                Quelle est la manière conseillée (et parfois même utilisée!) par MS vis à vis de la libc ?
                Une libc par programme, celle avec laquelle il a été linké. Ça c'est de la compatibilité binaire :P

                Sous quel OS on peut avoir (courrament) des problèmes pcq qu'une biblio à fait un malloc en utilisant une libc et que le free d'une autre libc (toutes les deux de MS) utilisée par une appli n'est pas compatible ? WINDOWS :P Quel est l'éditeur qui édite des libc différentes (et subtilement incompatibles) avec le même numéro de version ? MS !

                Pour info l'ABI kernel <-> user de Linux est très stable. (encore plus que l'ABI de la glibc, qui elle aussi est très stable... avec moultes features de ouf de choix de symboles versionnés pour être encore plus stable, + le magnifique soname des système Unix qui permet néanmoins d'avoir plusieurs libc pour faire tourner les programmes vraiment vieux, genre d'il y a 15 ans :p )

                Sans même parler des programmes proprio compilés en statique. L'équivalent de ce que les vendeurs de soft tiers livrent sous Windows quoi. => tu compares des pommes et des carottes. (en plus de raconter n'importe quoi sur Windows)
                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Quelle est la manière conseillée (et parfois même utilisée!) par MS vis à vis de la libc ?
                  Une libc par programme, celle avec laquelle il a été linké. Ça c'est de la compatibilité binaire :P


                  J'aimerais bien voir ou MS donne ce conseil.

                  Sous quel OS on peut avoir (courrament) des problèmes pcq qu'une biblio à fait un malloc en utilisant une libc et que le free d'une autre libc (toutes les deux de MS) utilisée par une appli n'est pas compatible ? WINDOWS :P Quel est l'éditeur qui édite des libc différentes (et subtilement incompatibles) avec le même numéro de version ? MS !

                  Ca n'a rien a voir _du tout_, si tu utilises plusieurs CRT, tu as plusieurs heaps, si tu t'amuses a faire un alloc dans une heap et le free dans une autre, evidemment que ca va exploser, meme si tu utilises 2 CRT identiques. Si tu fais les choses properement et link tes softs avec la version dynamique de la CRT aucun probleme car des lors c'est la meme heap utilisee partout.

                  Sans même parler des programmes proprio compilés en statique. L'équivalent de ce que les vendeurs de soft tiers livrent sous Windows quoi. => tu compares des pommes et des carottes. (en plus de raconter n'importe quoi sur Windows)

                  Quasiment aucun vendeur sous Windows ne livre de softs statiques, c'est du dynamique dans quasiment tous les cas. Et il y a une ENORME difference entre statique et dynamique niveau perf et maintenance.
            • [^] # Re: Quelle différence? :)

              Posté par . Évalué à 1.

              On pourrait répondre que c'est de la faute des développeurs, mais n'est-ce pas au système lui-même de prévenir des ses problèmes ?

              Tu m'expliques comment Linux empeche les softs d'installer leurs fichiers de config ou ils veulent ?
              Ah oui, il ne le fait pas non plus... Je peux creer un .rpm ou un .deb qui met ses fichiers de configuration dans /usr/bin si je veux.

              Je n'ai jamais vu le mondre avantage technique à Windows en tant que système face à tout ce que je peux connaître d'autre (Linux, BSD, mac).

              Le jour ou tu me montreras un equivalent sous Linux a WCF, WPF, WFP(windows filtering platform), DirectX, group policy & ActiveDirectory, etc... on en reparlera. Et je parles pas d'un truc en pre-beta qui fait 50% a complementer avec un autre soft en version 0.8 pour un resultat bancal, je parles d'un truc propre, stable et qui s'integre de maniere transparente au systeme.

              En passant, vu que tu ne connais visiblement pas NTFS, je t'invites a y regarder de plus pres d'un point de vue technique, tu decouvriras que toutes les soi-disantes grandes nouveautes proposees par Ext3/4/ReiserFS et autres existaient dans NTFS depuis des lustres(reparse points, journalisation, fichiers >2Go, ...).
              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Autant je suis souvent en désaccord avec toi, autant je dois aussi constater que les pro-Linux ne veulent absolument pas admettre que Windows est parfois supérieur techniquement à Linux...

                Ils sont chiants! Il faut absolument que leur OS favori soit parfait... Ce qu'il n'est pas. Il a des avantages, mais des inconvénients aussi...

                Mais ça marche aussi dans l'autre sens hein ;-)
                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je pense pas qu'ils veulent que leur OS soit parfait, juste mieux que la concurrence :+)

                  Mais en fait ca revient a ce que j'ai dit a Benoit plus haut, pour la plupart ils ne connaissent rien a Windows si ce n'est comment naviguer l'interface graphique, ils ne connaissent rien a son fonctionnement et a ce qu'il permet de faire et jugent principalement par les conneries qu'ils lisent sur les forums.
                  • [^] # Re: Quelle différence? :)

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je pense que le gros soucis de Windows à peut-être été de un peu trop clamer que c'est un système super simple ou ton fonctionne très bien en deux claquements de doigts.

                    À t'entendre, Windows est très bien conçu et n'est pas responsable des maux qu'on lui incombe. Mais ma question est la suivante :
                    Comment cela ce fait que dans de si nombreux cas, et même au niveau professionnel, il n'y ai que des problèmes ? rien qu'à voir dans les lycées, les universités, même dans des endroits où presque rien ne tourne dessus ?

                    Windows n'est-il pas au final trop compliqué (ou donnant faussement l'impression que sans rien connaître tout va marcher parfaitement ?)

                    Donc voilà, en fait, à qui Windows s'adresse ? quel niveau faut-il pour pouvoir l'utiliser sans problèmes ?

                    Vous partez du principe que ce sera un merdier sans nom sous Linux si il y a beaucoup d'utilisateur dessus, parce que justement, ils cliqueront partout. Mais n'y a-t-il au final pas beaucoup moins de chose à apprendre sous Linux pour ne pas avoir de problèmes ?

                    Un exemple, pour les sauvegardes. Sous linux, un seul dossier à sauvegardé régulièrement (son home) et on a absolument tout, que ce soit les documents que toutes les configurations de tout les programmes et tout se remet sans soucis. Et sous Windows ?
                    Il faut que les clients sauvegardes bien qu'ils sauvegardent tout ce qu'ils veulent des logiciels un par un (sachant que pour certain logiciel, la sauvegarde des configurations me semble presque impossible).

                    Alors oui, peut-être que tout est faisable sous Windows, mais visiblement, il faut une sacré dose de connaissances !
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Comment cela ce fait que dans de si nombreux cas, et même au niveau professionnel, il n'y ai que des problèmes ? rien qu'à voir dans les lycées, les universités, même dans des endroits où presque rien ne tourne dessus ?

                      Desole mais on n'a pas la meme vue du monde, j'imagines bien que tu vois des gens qui ont des problemes, mais il faut aussi te dire que a peu pres n'importe qui que tu croises utilises Windows, et tu remarqueras qu'ils ne se plaignent pas tous.

                      Windows n'est-il pas au final trop compliqué (ou donnant faussement l'impression que sans rien connaître tout va marcher parfaitement ?)

                      Donc voilà, en fait, à qui Windows s'adresse ? quel niveau faut-il pour pouvoir l'utiliser sans problèmes ?


                      Il s'addresse a tout le monde, et il est loin d'etre parfait mais compare a la concurrence il fait un sacre bon boulot au final.

                      Un exemple, pour les sauvegardes. Sous linux, un seul dossier à sauvegardé régulièrement (son home) et on a absolument tout, que ce soit les documents que toutes les configurations de tout les programmes et tout se remet sans soucis. Et sous Windows ?

                      Ca n'a rien a voir avec Linux d'un point de vue technique, car les softs peuvent mettre leurs fichiers de config n'importe ou si ils veulent, tout comme avec Windows.

                      Sinon pour info sous Windows c'est exactement la meme chose, les softs mettent leur configuration dans le profile de l'utilisateur, ce qu'ils mettent dans la base de registre y compris, car la partie de la base de registre specifique a l'utilisateur est un fichier qui se trouve dans le profile de l'utilisateur.

                      Bref, tu as une situation IDENTIQUE, mais simplement tu n'as meme pas imagine que cela pouvait etre identique.
                      • [^] # Re: Quelle différence? :)

                        Posté par . Évalué à 2.

                        « Desole mais on n'a pas la meme vue du monde, j'imagines bien que tu vois des gens qui ont des problemes, mais il faut aussi te dire que a peu pres n'importe qui que tu croises utilises Windows, et tu remarqueras qu'ils ne se plaignent pas tous. »

                        Oui, en effet, je vois raremement des gens se plaindrent de leur ordinateur dans la rue (même si ça arrive). Par contre, on peut s'amuser par contre à demander qui a ressenti un ralentissement significatif du système au bout d'un an (même six mois).
                        Le fait est qu'avec Windows, les utilisateurs sont arrivé à un niveau de tolérence exceptionnel (des démarrages de 5 minutes, des fenêtre qui mettent deux minutes à s'ouvrir, etc…). Mais effectivement, ils ne s'en pleignent pas pensant que c'est normal, que l'informatique, c'est comme ça (je n'ai jamais vu ce phénomène ni sur macos, ni sur linux).
                        Le plus beau, c'est quand il y en a qui me dise : « ça ne me dérange pas, quand ça se lance, je vais faire autre chose » (et pas forcément en parlant du démarrage de l'ordinateur, mais juste d'un programme), ça montre que si les gens ne descendent pas dans la rue avec des pancartes pour raler, ce n'est pas forcément parce qu'ils sont satisfait du système. Il n'y a qu'à aller chez presque n'importe quelle personne non formé à l'ordinateur et voir l'état de leur système pour se rendre compte qu'il y a bien un problème.

                        « Il s'addresse a tout le monde, et il est loin d'etre parfait mais compare a la concurrence il fait un sacre bon boulot au final. »

                        À part éventuellement l'offre logiciel (et en fait, pour le particulier, ça se limite un peu aux jeux), il plombe les ordinateurs en diminuant régulièrement et progressivement (comme ça en plus, les gens s'y font). et avec toutes les saloperies qui y sont présente (je sais, c'est juste parce que tout le monde est dessus).


                        « Bref, tu as une situation IDENTIQUE, mais simplement tu n'as meme pas imagine que cela pouvait etre identique. »

                        Non justement (et contrairement à ce que tu crois, je connais un peu le fonctionnement de Windows, même si de façon moins poussé que Linux je l'avoue).
                        Sous Linux, un utilisateur n'a accès en écriture qu'à son home. Donc même si un logiciel peut foutre sa config n'importe où, c'est uniquement la configuration de base. Celle du système (et qui sera remise telle quelle en réinstallant).
                        Pour les configurations utilisateurs, tout les changements sont forcément dans le home. Donc en sauvegardant ce dossier, on est certain de tout avoir.

                        Et même si Windows à un dossier équivalent, le fait, que les données peuvent être écrites n'importe où font que rien ne garantie que tout va être enregistré là. Et dans les fait, parfois, c'est éparpillé : éirectement dans le c parfois, très courant d'ailleurs dans les logiciels « professionnels », gense gestion etc, emule par exemple qui va tout mettre dans ProgramFiles etc.
                        Alors oui, c'est la faute des développeurs, Windows n'est pour rien, mais au final, il se trouve que rien ne garantie qu'on aurra toutes ses données en sauvegardant juste Documents and Settings (désormais Users).

                        Peut-être que je suis trop ancré dans Linux et que je ne me rend pas compte de l'enchantement sous Windows, mais le fait est que à part ce ayant une très bonne connaissance du système, je ne vois que des problèmes de partout, mais des gens qui y sont tellement habitué (et qui ne savent pas que ce n'est pas une fatalité) qu'ils ne s'en pleignent pas.
                        • [^] # Re: Quelle différence? :)

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Le fait est qu'avec Windows, les utilisateurs sont arrivé à un niveau de tolérence exceptionnel (des démarrages de 5 minutes, des fenêtre qui mettent deux minutes à s'ouvrir, etc…). Mais effectivement, ils ne s'en pleignent pas pensant que c'est normal, que l'informatique, c'est comme ça (je n'ai jamais vu ce phénomène ni sur macos, ni sur linux).

                          Ca c'est une connerie, c'est sur que ca arrive a certains utilisateurs qui installent tout et n'importe quoi y compris des malwares, mais c'est dur d'empecher les gens d'installer un soft sur leur machine.
                          La plupart des gens n'ont pas ces problemes, mais evidemment eux ne viennent pas te dire qu'ils n'ont pas de problemes, c'est normal apres tout, pas de quoi en parler.

                          Sous Linux, un utilisateur n'a accès en écriture qu'à son home. Donc même si un logiciel peut foutre sa config n'importe où, c'est uniquement la configuration de base. Celle du système (et qui sera remise telle quelle en réinstallant).

                          Merci de confirmer qu'effectivement tu ne connais rien a Windows, c'est identique sous Windows, un utilisateur simple ne peut PAS ecrire dans les repertoires du systeme.

                          Peut-être que je suis trop ancré dans Linux et que je ne me rend pas compte de l'enchantement sous Windows, mais le fait est que à part ce ayant une très bonne connaissance du système, je ne vois que des problèmes de partout, mais des gens qui y sont tellement habitué (et qui ne savent pas que ce n'est pas une fatalité) qu'ils ne s'en pleignent pas.

                          Pas besoin d'y voir de l'enchantement, mais tu as clairement montre que tu n'y connaissais rien et avais nombre de prejuges mal places, vis-a-vis des technologies incluses dont tu ne soupconnait meme pas l'existence, du fonctionnement des repertoires de l'utilisateur, des permissions du systeme, ...
                          • [^] # Re: Quelle différence? :)

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Ce que tu dis est valable quand l'utilisateur est configuré comme non-administrateur. C'est le cas sur combien de machine ? Le fait est que Windows est tellement laxiste que les programmeurs font tout et n'importe quoi (après, chacun choisis le fautif, entre Windows ou le programmeur). Résultat, il y a plein de problèmes en usage restreint pas évident à résoudre pour l'utilisateur de base. Résultat, tout le monde est administrateur.
                            Sous Linux, le système étant plus contraignant, les programmeurs sont obligé de prendre en compte cette séparation.
                            Quand je parle des gens qui ont des problèmes, je fais abstraction des clients (dans ce cas, évidemment tu aurais raison). Peut-être que toi, tu cotoies aussi surtout une certaine classe qui a un assez bon niveau en informatique, et que tu ne vois pas que chez l'individue de base, c'est très généralement un bordel monumental, et que c'est une majorité, pas un petit groupe marginal.

                            Parce que je vais sur presque n'importe quel ordinateur, je n'ai aucun soucis à écrire des données directement dans c:, dans program files, ou même dans le dossier système.

                            Tu es peut-être donc habitué à voir des gens qui utilisent très bien Windows, sache que c'est rare. Et quand quelqu'un achète un pc en grande surface (peut-être que ça a changé avec Vista, faudrait que je regarde, pour l'instant, on me demande surtout de le virer), l'utilisateur est toujours administrateur, et met donc le bordel qu'il veut (ou pas).

                            Je ne dis pas que Windows ne peut pas être sûr, je dis juste que rien ne l'y incite, rien incite les développeurs à coder correctement et à respecter justement les consignes, donc, c'est le bordel.

                            parce que si le système est en effet inaccessible, il se passe un truc étrange : reprenant l'exemple d'emule : un utilisateur le lance. et les documents téléchargés vont dans program files (ce n'est pas un dossier système ?). Il ne peut donc pas les supprimer ?
                            Et d'ailleurs, l'ayant lancer lui-même, est-ce normal que emule puisse écrire là ?

                            Donc on peut peut-être sous Windows avoir un système similaire que sous Linux, mais il faut regarder les choses en face, ce n'est très généralement pas le cas.

                            Et comme la majorité des gens sont tous administrateur, beaucoup de développeur ne se préocupe pas de cela, contentant la majorité (un peu comme les développeur de sites web qui ne se préoccupe pas des standards, car la majorité utilise un navigateur ne les respectant pas).
                            • [^] # Re: Quelle différence? :)

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Ce que tu dis est valable quand l'utilisateur est configuré comme non-administrateur. C'est le cas sur combien de machine ?

                              Quasiment toutes les machines en entreprise.

                              Le fait est que Windows est tellement laxiste que les programmeurs font tout et n'importe quoi (après, chacun choisis le fautif, entre Windows ou le programmeur).

                              Windows laxiste ? Mais mon cher j'attends toujours que tu me montres en quoi Windows est laxiste et Linux contraignant sur ce point.

                              Tu es peut-être donc habitué à voir des gens qui utilisent très bien Windows, sache que c'est rare.

                              Des gens qui l'utilisent tres bien c'est sur que c'est rare, mais des gens qui ont des problemes avec c'est aussi une minorite compare a la majorite qui n'a pas de problemes.

                              parce que si le système est en effet inaccessible, il se passe un truc étrange : reprenant l'exemple d'emule : un utilisateur le lance. et les documents téléchargés vont dans program files (ce n'est pas un dossier système ?). Il ne peut donc pas les supprimer ?

                              L'utilisateur lance emule, emule tourne donc avec les droit de l'utilisateur, il sera donc impossible a emule de stocker les fichiers dans Program Files(il t'avertira et tu choisiras un repertorie accessible, bref dans ton repertoire personnel), tout comme avec Linux.
                              Je te le repetes, visiblement tu ne comprends rien au fonctionnement du systeme, Windows a le meme systeme de permissions que Linux, l'utilisateur ne peut ecrire que dans son compte, idem pour les softs lances par l'utilisateur.
                              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                Posté par . Évalué à 2.

                                « Quasiment toutes les machines en entreprise. »
                                On en revient encore au fait que visiblement Windows, c'est juste bon pour les grosses boites qui ont un bon service informatique (sache que la majorité des entreprises ont des services informatiques minimes voir inexistant, et même au niveaux des administrations, c'est une horreur).

                                « Windows laxiste ? Mais mon cher j'attends toujours que tu me montres en quoi Windows est laxiste et Linux contraignant sur ce point. »

                                Je pense l'avoir déjà fait, c'est sur sa politique *par défaut* qui fait que les programmeurs ne vont jamais considéré que l'utilisateur va pouvoir écrire dans le dossier /usr par exemple


                                « Des gens qui l'utilisent tres bien c'est sur que c'est rare, mais des gens qui ont des problemes avec c'est aussi une minorite compare a la majorite qui n'a pas de problemes. »
                                On dit qu'une crise de rire, c'est équivalent à 10 minutes d'abdo, je te remerci, je viens d'en faire une heure.
                                En fait, j'ai juste pas de chance, tout je dois attirer cette minorité. Ça a commencé au Lycée avec les ordinateurs tout buggé, puis à la fac, pareil, l'entreprise ensuite où je bossais où l'informatique n'avais que des problème, l'office où bosse mon frère qui n'arrête pas de tomber en panne, la grande majorité des connaissances chez qui je peux aller qui sont encore sur windows et dont l'ordinateur est effroyablement lent (mais je suis d'accord avec toi, ils ne s'en plaignent pas).


                                « il sera donc impossible a emule de stocker les fichiers dans Program Files »

                                C'est fou, tout les ordinateurs que j'ai vu avec amule, les gens se sont amusé à aller changer les permissions de program files pour aller y mettre les téléchargements de emule ! (ils se sont donné le mot).
                                N'as-tu n'as jamais entendu parler de XP ? c'est pourtant toujours le système le plus utilisé, donc dans ta grande majorité qui n'a pas de soucis, il y en a beaucoup sur ce système.

                                Le comportement que tu décris n'existe que depuis Vista. Vista que les gens ne veulent pas voir.
                                Je ne savais pas que mettre en place un système de gestion de permission demandait autant de ressources.
                                • [^] # Re: Quelle différence? :)

                                  Posté par . Évalué à -1.

                                  On en revient encore au fait que visiblement Windows, c'est juste bon pour les grosses boites qui ont un bon service informatique (sache que la majorité des entreprises ont des services informatiques minimes voir inexistant, et même au niveaux des administrations, c'est une horreur).

                                  tu es drole, tu compares avec quoi exactement ? Un Linux qui est inexistant sur le desktop ? Tu es libre de dire que Windows est a chier pour le debutant,(il n'est pas parfait apres tout) mais tu ne demontres toujours pas en quoi Linux fait un meilleur boulot mon cher.

                                  Je pense l'avoir déjà fait, c'est sur sa politique *par défaut* qui fait que les programmeurs ne vont jamais considéré que l'utilisateur va pouvoir écrire dans le dossier /usr par exemple

                                  Non toujours pas, quelle politique par defaut ?

                                  En fait, j'ai juste pas de chance, tout je dois attirer cette minorité. Ça a commencé au Lycée avec les ordinateurs tout buggé, puis à la fac, pareil, l'entreprise ensuite où je bossais où l'informatique n'avais que des problème, l'office où bosse mon frère qui n'arrête pas de tomber en panne, la grande majorité des connaissances chez qui je peux aller qui sont encore sur windows et dont l'ordinateur est effroyablement lent (mais je suis d'accord avec toi, ils ne s'en plaignent pas).

                                  C'est dingue quand meme, Linux est bcp mieux que Windows, tout le monde deteste Windows, et tout le monde le garde pourtant... Le monde est masochiste j'imagines.
                                  Ou alors il y a une autre explication qui ne te plait pas.

                                  C'est fou, tout les ordinateurs que j'ai vu avec amule, les gens se sont amusé à aller changer les permissions de program files pour aller y mettre les téléchargements de emule ! (ils se sont donné le mot).

                                  Super !!!! Et sur Linux une fois qu'ils auront change les permissions de /usr/bin tu feras quoi ? Tu te plaindras que c'est la faute a Linux ?

                                  Le comportement que tu décris n'existe que depuis Vista. Vista que les gens ne veulent pas voir.
                                  Je ne savais pas que mettre en place un système de gestion de permission demandait autant de ressources.


                                  Tu n'as toujours RIEN montre, tu as juste prouve que les permissions sur Program Files sont correctes et que certains utilisateurs les changent(voire changent les permissions du repertoire temporaire d'aMule uniquement) plutot que mettre le repertoire temporaire d'aMule dans leur profile. Bref, tu mets l'idiotie des utilisateurs sur le dos de l'OS, et le jour ou ils feront la meme chose en changeant les permissions de /usr/local/bin j'attends de voir ce que tu diras.
                    • [^] # Re: Quelle différence? :)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Sous linux, un seul dossier à sauvegardé régulièrement (son home) et on a absolument tout, que ce soit les documents que toutes les configurations de tout les programmes et tout se remet sans soucis. Et sous Windows ?

                      C:\Documents and Settings\UserName si tu veux tout.
                      C:\Documents and Settings\UserName\Application Data si tu veux les données utilisateurs des applis indépendante de la machine (ben oui, Windows gère la mobilité de bien meilleure manière que Linux... Va faire un /home transportable avec Linux!)
                      C:\Documents and Settings\UserName\Local Settings si tu veux les données utilisateurs des applis spécifiques à la machine
                      C:\Documents and Settings\Jerome\Mes documents pour les documents

                      Ca marche très bien quand les applis font ce qui est préconisé (genre pas comme GIMPqui font son bordel dans C:\Documents and Settings\UserName\.gimp-2.6 , pas du tout standard... idem pour Pidgin, grrr... Ce sont les applis "Linux" mal portées qui foutent le bordel en voulant imposer leur modèle plutôt que de comprendre le modèle de Windows)
                      Ca marche même mieux que Linux, où l'utilisateur a tout un bordel dans son home avec des .xxx qui se baladent la où devraient être ses documents.

                      Tu parles de Windows sans le connaitre, alors qu'en pratique, ben... Les "avantages" de Linux sont aussi chez Windows (personnellement, je préfère la méthode Windows même)! Donc l'argument des données centralisées dans /home n'est pas un avantage de Linux! Sachez de quoi vous parlez avant de balancer des préjugés!
              • [^] # Re: Quelle différence? :)

                Posté par . Évalué à 3.

                WCF, WPF, WFP(windows filtering platform), DirectX, group policy & ActiveDirectory,

                AH enfin là je suis d'accord.
          • [^] # Re: Quelle différence? :)

            Posté par . Évalué à 2.

            Et il le fait pour une bonne raison: pour que tu puisses desinstaller les patchs. Ce qui ne veut pas dire que c'est impossible a enlever.

            On remarque tout de suite chez qui tu travailles :)
          • [^] # Re: Quelle différence? :)

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Bon, écoutez, prétendre que Windows XP occupe moins de place ou autant qu'un système GNU/Linux typique, c'est de la mauvaise foi, point.

            Il y a six mois, j'installe un ordinateur. Je prévoie une partition de 10 Go pour Windows XP, et une autre de 10 Go pour Debian. J'installe Windows : ça passe. J'installe Debian : ça passe. Windows me raconte qu'il a des mises à jour à faire : après trois redémarrages, c'est fait, je passe à l'installation de logiciels indispensables, parce qu'un Windows nu, ça ne sert pas à grand chose. Et là, surprise, ça ne passe plus. Pour Debian, je n'ai pas eu à installer de logiciels supplémentaires, puisque tout ce qui est préinstallé suffit bien… et rentre sur 5 Go.

            Bilan, j'ai du repartitionner et refaire l'installation de Windows, en prévoyant cette fois-ci 20 Go. Ensuite, il est peut-être possible de faire tenir Windows XP plus les logiciels indispensables sur moins de 10 Go, mais il faut s'y connaître.
            • [^] # Re: Quelle différence? :)

              Posté par . Évalué à 1.

              Allez, on fait une compet:

              Tu refais cela, et tu notes l'espace disque pris apres chaque installation.

              Dans 10Go je t'installes aisement XP, Office 2007, Visual Studio 2008, Acrobat (t'as besoin d'autre chose ?)
          • [^] # Re: Quelle différence? :)

            Posté par . Évalué à 2.

            Nan mais sérieusement on s'en fiche que XP prenne 1 ou 10 go.

            Vous avez vu la taille des disques ? (et puis moi je m'en fiche encore plus vu que je n'utilise pas XP... :p gniarf)

            De toute manière j'ai l'impression que le bloatware c'est plus une culture du monde "desktop" en général que quelque chose de spécifique à MS.
            • [^] # Re: Quelle différence? :)

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Vous avez vu la taille des disques ?

              Oui, justement : 8 Go.
              Donc si un OS prend tout l'espace disque, ça compte.

              Ben oui, il n'y a pas que des disques durs classiques 3.5" et leur 1 To dans la vie, il y a les SSD, les netbooks qui doivent miniaturiser un max etc, les machines avec juste un lecteur SD ou Flash donc dans les 2 Go souvent et j'en passe.

              PS : ça me rappelle ma première installation de Windows 3.1 (oui, ça date) : espace pris = 19 Mo (oui, Mo) sur 20 Mo disponible. C'était pour le sport :)
        • [^] # Re: Quelle différence? :)

          Posté par . Évalué à 1.

          j'ai fais une install pas plus tard que ce matin pour un client, XP SP3 + toutes les MAJ critiques/recommandé + drivers et pas d'autre logiciel, j'en suis seulement a 4Go d'espace gaspillé. c'est juste a titre informatif, je ne rentre pas plus dans le debat stéril Linux vs le caca de M$.
    • [^] # Re: Quelle différence? :)

      Posté par . Évalué à -1.

      6 a 8Go?
      'tin, ils sont fort chez ms quand meme.

      Reussir a compresser 6 a 8Go de binaire dans 1Go (cd xp + sp3)...

      Ah, ou alors c'est que tu racontes n'importe quoi?
      Plutot ca je pense.
      • [^] # Re: Quelle différence? :)

        Posté par . Évalué à 1.

        "Mais vu que WinXP avec SP3 et autres mise à jour" -> 3 éléments

        "Reussir a compresser 6 a 8Go de binaire dans 1Go (cd xp + sp3)..." -> 2 éléments

        Ah, ou alors c'est que tu racontes n'importe quoi?
        Plutot ca je pense.
        • [^] # Re: Quelle différence? :)

          Posté par . Évalué à 1.

          Ben voyons, ms a release 3 Go de mise a jour via windows update depuis mai 2008, tout le monde sait ca...
          Vu comment le sp3 xp est recent, excuse moi, mais les autres mises jours, ca pese pas bien lourd.

          Toujours est il que le fond de l'idee est la, xp + sp3 ca fait environ 1 Go, les maj depuis qq dizaines, allez soyons fous centaines de Mo.
          On arrive donc peniblement a 2Go, ce qui nous fait donc un ratio de compression sans perte sur des donnees totalement aleatoires de 3 a 4.

          Couillus les algos de compressions chez ms, couillus...
          • [^] # Re: Quelle différence? :)

            Posté par . Évalué à 1.

            La différence se fait si tu installes XP puis le SP3 puis ensuite un tour sur windows update (et encore je te fais l'économie d'un PC qui a connu les install du SP1 puis SP2), et une install d'un slipstream de XP+SP3.
            Le taille occupée sur le disque est très différente
            • [^] # Re: Quelle différence? :)

              Posté par . Évalué à 1.

              Si tu vires les sauvegardes de System Restore et les backups de fichiers dans \windows\system32 la difference n'est pas si grande.
  • # Il faut s'amer de patience

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En effet j'avais commandé ce Dell mini 9 (version win car plus musclée avec la volonté de tenter un remboursement par la suite) mais devant les délais trop important j'ai annulé ma commande et acheté un 1000H, en effet Dell a décalé ma commande par 2 fois et ne fait aucun geste commercial.

    Au vu des forums tout ceux qui en ont commandé depuis debut octobre sont dans le même cas avec une date de livraison repoussé à mi novembre et elle risque à nouveau d'être décalée.
    • [^] # Re: Il faut s'amer de patience

      Posté par . Évalué à 3.

      Chez Dell il faut pas espérer de geste commercial en cas de retard, il suffit de les appeler et ton ordi arrive plus vite. Ils font passer les râleurs d'abord (et encore, même pas besoin de râler fort suffit de dire que tu en as besoin pour une raison bidon).
    • [^] # Re: Il faut s'amer de patience

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'en ai commandé un via un compte professionnel, le 28/10, sur la commande il est écrit que je devrais le recevoir au plus tard le 18/11. Ils n'ont jamais eu de retard, s'ils repoussent j'en ferais part ici.

      Dès réception, je vais l'upgrader en kubuntu 8.10 ;)
      • [^] # Re: Il faut s'amer de patience

        Posté par . Évalué à 1.

        D'expérience y a une grosse différence de traitement entre Dell pro et Dell grand publique. Jamais eux de problème avec Dell dans un cadre professionnel, bon support assez bon sav, pour le grand publique c'est autre chose.

        Donc si vous avez la possibilité faite vous acheter votre portable par votre boite, c'est moins chers, plus rapide et mieux en général.
      • [^] # Re: Il faut s'amer de patience

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En début de semaine, j'ai reçu un avis m'informant d'un délais supplémentaire: livraison prévue le 27/11 :(

        Mais depuis hier, sur le suivi de commande, je vois que le produit a été envoyé, et j'ai le lien UPS. Hier 14/11 a 21h30 il quittait Barcelone, je devrais donc le recevoir lundi ou mardi, soit dans les délais indiqué au départ... 1 bon mois, ça reste super long pour du matos professionnel, j'ai faillis annuler et négocier un Asus S101 !
    • [^] # Re: Il faut s'amer de patience

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Petit joueur.
      J'ai annulé une commande après avoir attendus 3 mois.
      Il a quand même fallu leur envoyé une lettre en recommandé avec AR et injonction de livrer le produit sous 7 jours sous peine de poursuite pour qu'il se décide à me dire qu'il ne pouvait pas me livrer avant 2009.
      Par contre, le remboursement a été rapide: une semaine.
      • [^] # Re: Il faut s'amer de patience

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ai eu un truc similaire sauf qu'ils m'avaient aussi oublié pendant plus d'un moins pour le remboursement, malgré rappels.
        Et rien que pour la moralisation du marché je ne placerai plus jamais mon argent dans cette banque (c'est bien une banque non ? tu leur files de l'argent, et ensuite ils te le rendent au bout de trois mois, le tout pour le prix de deux recommandés A/R).
  • # Acheté hier

    Posté par . Évalué à 2.

    J'en ai acheté un hier justement. Par contre je passe par Dell USA et là les configurations semblent exactement identiques sauf que la version linux est 40$ moins chère (et comme je bosse dans une université j'ai 7% de remise supplémentaire) : http://www.dell.com/content/products/productdetails.aspx/lap(...) . Ma date de livraison est au 21 novembre parce que j'ai pris la coque noire, ce qui rajoute une semaine. On va bien voir si c'est décalé ou pas.
    • [^] # Re: Acheté hier

      Posté par . Évalué à 2.

      "semblent" oui
      4Go au lieu de 8... dommage pour toi, ça ne vaut pas plus que le modèle francais
      • [^] # Re: Acheté hier

        Posté par . Évalué à 2.

        Uh ? Non non. Note que je ne prends pas celui de la première colonne mais celui sur la troisième (ou la deuxième, c'est pareil). Il y a un bouton “Build yours with ubuntu for $359/$409”. La configuration est exactement la même sauf pour l'OS et ca coûte 40$ de moins. Oui après c'est sûr prendre celui de la première colonne au lieu de la deuxième c'est un peu couillon. 10$ de différence pour un SSD 2 fois plus gros …

        Voilà ce qui donne ma facture :

        Inspiron Mini 9 - Intel® Atom Processor® N270 (1.6GHz/533Mhz FSB/512K cache), Ubuntu Linux version 8.04.1
        Unit Price: $449.00
        Quantity: 1
        Total Price: $449.00

        -- Inspiron Mini 9 --
        -- Intel® Atom Processor® N270 (1.6GHz/533Mhz FSB/512K cache)
        -----------------------
        -- System Color Option --
        -- Obsidian Black
        -----------------------
        -- MEMORY --
        -- 1GB DDR2 at 533MHz
        -----------------------
        -- LCD Panel --
        -- Glossy 8.9 inch LED display (1024X600)
        -----------------------
        -- VIDEO --
        -- Intel Graphics Media Accelerator (GMA) 950
        -----------------------
        -- Hard Drive --
        -- 16GB Solid State Drive
        -----------------------
        -- OPERATING SYSTEM(Ubuntu) --
        -- Ubuntu Linux version 8.04.1
        -----------------------
        -- Sound --
        -- Base LCD Assembly
        -----------------------
        -- Wireless --
        -- Wireless 802.11g Mini Card
        -----------------------
        -- Camera Module --
        -- No Camera Option
        -----------------------
        -- Battery --
        -- 32WHr Battery (4 cell)
        -----------------------
        -- Service --
        -- 1Yr Ltd Warranty and Mail-In Service
        -----------------------
        -- Installation --
        -- No Installation
        -----------------------
        -- Trigger Logic Module (hidden online) --
        -- Base LCD Assembly in Black
        -- [313-7127]
        -----------------------

        Prix final avec taxes et livraison : 409$

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.