Journal Mais pourquoi les debianneux n'aiment pas Redhat

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
14
26
nov.
2010
Voilà, depuis longtemps, que ce soit dans le privé (aliacom) ou dans le public (fac, ...), j'ai toujours vu une certaine tension ou plutôt une propension au troll entre redhateux et debianeux...

J'ai d'abord commencé sous Mandriva puis je me suis tourné vers Debian puis ArchLinux...

Coté serveur, ça a toujours été Debian...

Mais je n'avais jamais installé de Redhat, et donc, ne pouvais avoir un jugement objectif...

Ayé, c'est fait, j'ai fait ça aujourd'hui (pas le choix), et bien, comment dire, je crois que moi non plus je ne supporte pas...

Franchement, je grave le CD1, je me dis avec une installation minimale, il va pas me faire ...

Alors pour commencer, j'arrive à la sélection de package, je décoche tous les groupes de packages sans mettre la main sur ssh (là c'est sûrement ma faute) mais j'installe quand même... Il me dit direct que je vais avoir besoin de l'ensemble des CDs ... Ca commence mal...

Je le laisse faire l'installation, regarde quand même ce qui est installé et là je fais des bons:
- gtk2-engine
- cups
- hal
- ...

Mais c'est quoi ce bordel ? J'ai dit serveur, installation minimale et il m'installe des trucs qui n'ont rien à voir... Dans ce cas là, il pouvait me mettre ssh, ça m'arrangeait...

Bref, vive les distributions qui permettent une (vraie) installation minimale, maintenant, je suis bon pour faire du ménage...

ps: vendredi tout ça...
  • # Noms des paquets

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Il paraît que c'est également le bazar dans la nomenclature des paquets, genre des libtruc-python mais aussi des python-machin, parfois des majuscules dans les noms, parfois des tirets…
  • # Esprit humain ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    ... qui peine à être pour quelque chose sans être contre autre chose (Aile ou cuisse ? Debian ou RedHat ? Atari ou Amiga ?).

    Les exemples ne manquent pas.

    Lorsque tu connais une distribution, tu vois fatalement mieux ses avantages alors que, quand tu passes à une autre, tu vois plus facilement ses inconvénients.

    D'une manière générale, les deux font leur boulot pour peu que la personne qui s'en occupe soit compétent.

    De mémoire (cela fait longtemps que je n'en ai pas installé), tu peux personnaliser le choix des paquets à l'installation de RHEL.
    • [^] # Re: Esprit humain ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      >Lorsque tu connais une distribution, tu vois fatalement mieux ses
      >avantages alors que, quand tu passes à une autre, tu vois plus
      >facilement ses inconvénients.

      Ca tombe bien, je connais Debian, j'installe une ArchLinux, ce le fait, j'installe une Ubuntu server en mode minimale, ca le fait ...

      >De mémoire (cela fait longtemps que je n'en ai pas installé), tu peux
      >personnaliser le choix des paquets à l'installation de RHEL.

      Je sais bien, mais comme j'ai dit, j'avais "TOUT" décoché...
      • [^] # Re: Esprit humain ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu commences à vouloir appliquer des habitudes de Debian à une installation de Redhat. C'est pas bon, c'est pas la même chose (et tu le sais).

        La prochaine fois jette un oeil à kickstart (copie de jumpstart chez sun, lui même copie de ignite pour hp-ux, et chez debian c'est ...), et ne croit pas que parceque Redhat a des clickodromes ils vont tout résoudre :-) Soit un geek ! utilise le système ! :-)

        Bref c'est un peu similaire lorsque je dis que Debian c'est le gros bordel, que je déteste cette impression de "apt-get install-world" qu'une install de Debian me laisse. C'est juste un peu de mauvaise foi, et une grosse dose d'utilisation erronée :-)
        • [^] # Re: Esprit humain ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          C'est quoi l'idée là ? Je refais un CD d'installation pour Redhat ?

          Ou une installation en chroot ?

          Non, ca va allait, en fait, il existe des distribs qui font ca sans de prendre la tête...
          • [^] # Re: Esprit humain ?

            Posté par . Évalué à -1.

            Si on te demande pas de faire n'importe quoi, ne le fait pas.
            Faut simplement suivre la doc et les reco de redhat. Tu verra qu'installer un système vraiment minimal est possible et facilement.
            • [^] # Re: Esprit humain ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              >Tu verra qu'installer un système vraiment minimal est possible et
              >facilement.

              Mais arrête de raconter n'importe quoi, ton truc, ca existe aussi pour Debian, je te demande pas un moyen de faire un média d'installation automatique... C'est hors sujet ta réponse...

              La question est: "Comment on fait pour avoir une installation minimale avec le DVD officiel" et il semble que la réponse est: "on peut pas..."
              • [^] # Re: Esprit humain ?

                Posté par . Évalué à 0.

                Mais arrête de raconter n'importe quoi, et puisque tu le prends de manière agressive : RTFM !
                Préparer son installation, tu en déjà entendu parler ?

                Ou bien tu te contentes de raler sur un clickodrome prévu pour les clickodromeurs ? Si t'es pas content, propose un patch pour anaconda !
                • [^] # Re: Esprit humain ?

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Si t'es pas content, propose un patch pour anaconda ! Et tu es obligé de faire le patch en python.


                  Ou en sh.

                  sh sh sh sh sh sh shhhhhhhh.


                  (Sinon, il y avait une alternative au patch : utilise autre chose de plus approprié).
                  • [^] # Re: Esprit humain ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Bon allez c'est vendredi :)
                    pour moi une installation minimal qui inclue un autre interpréteur qu'un shell (à la limite deux, allez soyons fous, un {d,n}ash, un {,ba,z,}sh) c'est juste pas une install minimale :)
                    D'ailleurs un système qui utilises autre chose qu'un shell et du compilé, c'est pas un système minimal :)
                    c'est vendredi, hein :)
      • [^] # Re: Esprit humain ?

        Posté par . Évalué à 2.

        +1, hein :-)
        La prochaine fois, plutôt que de *TOUT* décoché, tu lances un cd live, t'installe la base en chroot, t'installes grub, et tu commences ta custo sur une base saine et bien propre :-)

        Un gros troll sur Redhat, pourquoi les sources du binaire "loader" ne se trouve pas dans le src.rpm ? ;-)
        • [^] # Re: Esprit humain ?

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai un doute. Quel loader ? Tu parles de anaconda-11.1.2.209/loader2/loader.c issu de anaconda-11.1.2.209-1.src.rpm ?
    • [^] # Re: Esprit humain ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Aile. Sans hésitation. Ceux qui choisissent les cuisses ne sont des gens dépourvus de savoir vivre.
      • [^] # Re: Esprit humain ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Ceux qui choisissent les cuisses ne sont des gens dépourvus de savoir vivre. Ce n'est pas ce que dit ma femme.
        • [^] # Re: Esprit humain ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Elle a des ailes ?
          • [^] # Re: Esprit humain ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Elle les a perdues en quittant le paradis pour venir dans mes bras.
            • [^] # Re: Esprit humain ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour dire qu'on a une femme et frimer avec :-)

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Esprit humain ?

                Posté par . Évalué à 3.

                pas de bras, pas de chocolat
              • [^] # Re: Esprit humain ?

                Posté par . Évalué à 10.

                Non, c'était juste pour le plaisir de faire une phrase à la con.


                Dans la vraie vie, je n'ai pas de femme (heureusement), ni même de copine, je ne m'appelle pas Kerviel et je ne suis pas à la Santé.


                Mais on est sur Internet, alors on peut s'inventer le personnage qu'on veut. Autant en profiter.
  • # Constat non confirmé

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pour ma part, je ne connais pas de personnes pro-Debian et anti-RedHat. Cela dit, je ne connais pas beaucoup de Linuxiens.

    Après avoir pas mal bricolé avec des BSD dans les années 90, ma première distribution Linux a été une Red Hat. J'avais acheté une boîte histoire de pouvoir appeler la ligne chaude au cas où. Je ne me suis jamais servi de ladite ligne chaude (de toutes manière j'écrivais un pilote pour disque-dur, pas la peine de les contacter pour ça).

    Je suis ensuite revenu à BSD et désormais j'utilise Debian et dérivés (Aptosid actuellement).

    J'ai rencontré Red Hat ici et là au fil des années, et je crois que la plupart du temps la "divergence" ne vient pas de la distribution, mais plutôt de ceux qui l'utilisent.
    En gros, la plupart des Red Hat sont installées par des tanches et/ou sous les ordres de tanches. Car Red Hat est "leader sur le marché" (entendu il y a quelques jours) ou autre justification qui ne tient pas une seconde avec un admin digne de ce nom. Mais la plupart des informaticiens d'entreprise ne sont ni admin, ni digne de ce nom (je ne leur jette pas la pierre, c'est un constat. Et j'en vis).

    Donc en gros, les Red Hat installées un peu partout sont des machines mises en route par un prestataire ou un admin qui n'y connais pas grand'chose. Qui l'administre mal (ou même jamais, déjà vu sur un logiciel de paie). Qui ne sait pas faire autre chose que clic-clic-clic.

    Tout cela fait que celui qui utilise Debian ou une autre distribution de barbu n'aime pas franchement les utilisateurs de Red Hat.

    Tout comme beaucoup n'aiment pas Ubuntu, non pas à cause de la distribution, mais à cause des utilisateurs. Il suffit de voir le niveau des forums spécifiques à Ubuntu pour se rendre compte que le niveau est encore plus bas que ceux concernant Windows.

    Cela n'empêche pas que bon nombre d'admin Red Hat sont tout à fait compétents, et que c'est probablement une excellente distribution. Mais les apparences font que ça coince autant qu'entre un commercial et un technicien.
    • [^] # Re: Constat non confirmé

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout comme beaucoup n'aiment pas Ubuntu, non pas à cause de la distribution, mais à cause des utilisateurs.

      Au boulot on développe sous linux, moi je suis sous debian sid (en prod, faut le faire quand même, c'est que c'est pas si instable que ca...) et il y a plusieurs personnes sous ubuntu dite "lts"
      Ces personnes viennent régulièrement me voir pour des problème que je n'arrive pas à reproduire sur ma machine et ou le fix consiste à récupérer le paquet .deb dans mon cache et à écraser leur version du logiciel -_-
      les deux derniers en date :
      - amd qui n'arrivait pas à monter les répertoires distant en nfs, solution, installer mon paquet de amd sur leur machine (leur version était pourtant plus récente, mais un fix qui traine depuis 2 ans sur le bug tracker de amd pour ce problème n'avait pas été appliqué, alors qu'il était présent sous debian, donc volontairement retiré par la personne qui a fait le merge depuis debian...)
      - test nfsv4 la semaine dernière, ubuntu (les 2 dernières version) merde complètement sur les uid/gid et affiche des valeurs abracadabrantes avec un ls -l, sous ma debian, aucun soucis...

      Donc non, ce n'est pas les utilisateurs qui me posent problèmes (en tout cas pas directement) mais les merdes pour lesquelles ils viennent régulièrement me voir et pour lesquelles il suffirait qu'ils utilisent autre chose pour pas me faire perdre 2h de ma journée.
      • [^] # Re: Constat non confirmé

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        À coup de paquets debian sur ubuntu, ça peut paraître normal que ça fonctionne pas toujours. Les deux distributions sont proches, beaucoup de paquets sont même identiques, mais je ne m'amuserais pas à faire ça sur ma machine.

        Envoyé depuis mon lapin.

  • # logique

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Les debianneux qui n'aiment pas Redhat s'appellent des debhaineux.
  • # Intérêt?

    Posté par (page perso) . Évalué à -8.

    Quel intérêt d'économiser quelques centaines de mégas sur les disques durs qu'on a aujourd'hui? Quasiment aucun.

    Si les geeks se focalisaient sur des vrais problèmes plutôt que d'en inventer des virtuels à longueur de journées, on avancerait beaucoup plus vite.
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par . Évalué à 10.

      Pour ne pas avoir à mettre à jour les-dits paquets par Internet inutilement ?
      • [^] # Re: Intérêt?

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Ce qui fait exploser le prix que tu paies pour ta connection 56K?
        • [^] # Re: Intérêt?

          Posté par . Évalué à 8.

          Je n'aime pas le gaspillage c'est tout (bande passante, électricité, temps d'attente, etc.).
        • [^] # Re: Intérêt?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Ce qui permet de réduire la surface d'attaque ? moins de paquets, moins de bugs, moins de failles potentiellement exploitables ?

          http://gregr.fr

    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Dans le même genre j'aime aussi : "A quoi ça sert d'optimiser puisque demain les machines seront plus puissantes ?"
      • [^] # Re: Intérêt?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je n'ai pas dit ça.

        Je pense d'ailleurs pas non plus que ce que décrit gnumdk n'est pas un problème du tout, je pense juste que c'est une raison ridicule pour motiver un changement de distribution.
        • [^] # Re: Intérêt?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ça serait pas une raison ridicule si on ne pouvait effectivement pas effectuer une installation de base, mais visiblement gnumdk n'a pas compris les délicieuses subtilités de la gestion de paquets d'anaconda ;-)
          • [^] # Re: Intérêt?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Si, je maintiens, ça reste une raison ridicule. Le critère de choix d'une distribution, c'est la qualité du packaging dans son ensemble, pas des petits trucs annexes comme la syntaxe du gestionnaire de paquets, le fond d'écran par défaut ou les paquets installés par défaut (même si cette dernière raison est un peu meilleure que les deux premières :))
            • [^] # Re: Intérêt?

              Posté par . Évalué à 4.

              Ridicule pour toi ... parce que tu n'as pas besoin d'une distrib qui puisse s'installer tant sur un petit disque de 2 Gb que sur une machine disposant de 500 Gb de disque.
              • [^] # Re: Intérêt?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est quand même pas bien difficile de supprimer quelques paquets dont tu n'as pas l'utilité... C'est pas comme si tu devais le faire tous les jours!
                • [^] # Re: Intérêt?

                  Posté par . Évalué à 8.

                  hein ? Tu te rends compte de ce que tu dis ?

                  Copmment je fais pour l'installation initiale sur ma CF de 500 Mo si mon installation minimale prend 10 Go ?

                  J'exagère un peu, mais l'idée est là.
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par . Évalué à 10.

      Quel intérêt d'économiser quelques centaines de mégas sur les disques durs qu'on a aujourd'hui? Quasiment aucun.

      En entreprise, sur certains types de projets : réduire la surface d'attaque. Tu n'as pas envie qu'un paquet dont tu n'as pas besoin puisse créer une faille dans ton système.
      Sur un OS orienté serveur, on se bat souvent pour éviter d'installer un paquet qui va, par exemple, tirer un paquet de son ou un composant de X dont on a pas besoin.
      • [^] # Re: Intérêt?

        Posté par . Évalué à -6.

        C'est là qu'on aime pouvoir recompiler simplement certains logiciels (tout les logiciels qui veulent libcups, qui demande avahi, qui lui même a besoin de dbus, alors que tu n'imprime JAMAIS sur ton ordinateur portable…)

        Simplement, genre yaourt -Sb tonpaquet, et roulez jeunesse.
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est peut-être parce que toi même tu ne vois pas les vrais problèmes ? Plus tu installes des logiciels et plus tu es susceptible d'avoir une faille de sécurité. Ce sont des probabilités et c'est comme ça.

      Ton discours est cohérent mais là, on parle de serveur. La sécurité a un prix et elle commence dès l'installation a viré tout ce qui est inutile pour limiter les risques.

      Comme tu peux donc le constater, les geeks se focalisent parfois sur de vrais problèmes.
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Quand t'as plusieurs VM, t'es content quand elles prennent pas la moitié de ton disque...
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par . Évalué à 8.

      Ton discours a un peu de sens quand on parle de serveur physique avec des disques internes mais :

      -quand tu fais une upgrade, t'es content quand ça ne mets pas un million d'année. Multiplie ce temps par le nombre de serveurs que tu as dans une infra.

      -puisque tu parles de problèmes virtuels, on va passer à la virtualisation : quand tu as une pétée de machines virtuelles, t'es content de ne pas gaspiller à tire larigot des gigas.

      -les arguments de sécurités cités plus haut.

      Bref le geek qui vit dans son monde virtuel et qui n'a pas rencontré de problèmes concrets, ce serait plutôt JoeltheLion dans ce cas précis.
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Quel intérêt d'économiser quelques centaines de mégas sur les disques durs qu'on a aujourd'hui? Quasiment aucun.

      * Les EEEpcs 701 n'ont qu'un disque de 4Go. Je me bats régulièrement pour libérer un peu d'espace sur le mien. Quelques centaines de Mo, c'est beaucoup !

      * Il existe plein de forfait internet avec nombre d'octets maximal téléchargeable chaque mois. Inutile donc de mettre à jour des paquets dont on n'a pas besoin.

      Et surement plein d'autres raisons, comme celles que j'ai vu dans les autres commentaires...
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par . Évalué à 2.

      Parce que Linux peut s'installer sur des configs lights ? (récup, toussa)
      Parce que chez moi je me suis installé un filer maison auquel j'ai mis une carte compact flash de 2 Gb qui se contente d'une distrib minimale mais que je n'ai pas envie d'apprendre à gérer une distrib dédiée pour ça ?
      • [^] # Re: Intérêt?

        Posté par . Évalué à 2.

        Slitaz est pour toi.

        Et puis, si un jour la curiosité te piques, tu pourra jeter un oeil à leur install par le web, et du coup leur choix chez rom-o-matic ainsi que leur construction de l'init :-) Ou encore leur wui (web user interface) pour la construction d'une distribution aux petits ognions, facile.

        http://www.slitaz.org/fr/
        http://www.slitaz.org/fr/devel/forge.html
        http://boot.slitaz.org/guide.html#fr

        have fun :-)
        • [^] # Re: Intérêt?

          Posté par . Évalué à 3.

          Slitaz est pour toi.
          Non, je veux la même distribution tant sur mon poste de travail à 1 Peta de disque que sur mon petit filer avec 2 GB de carte CF.

          De toute façon pour ça slackware me suffit amplement. Je n'ai pas pris NetBSD, parce que LVM ne sera dispo qu'en version 6.
    • [^] # Re: Intérêt?

      Posté par . Évalué à 1.

      Quel intérêt d'économiser quelques centaines de mégas sur les disques durs qu'on a aujourd'hui? Quasiment aucun.

      Non, à part avoir 30 paquest à maintenir/surveiller/mettre à jour au lieu de 250/300 pour une install X classique. (Et encore je vous fais grace de Gnome/KDE)
      • [^] # Re: Intérêt?

        Posté par . Évalué à 2.

        Elle est petite ton install Debian qui tourne avec 30 paquets. Je veux bien voir la liste ;)
        • [^] # Re: Intérêt?

          Posté par . Évalué à 1.

          Elle est petite ton install Debian qui tourne avec 30 paquets. Je veux bien voir la liste ;)

          C'est une install freebsd en fait.
          En freedsd sans le système de ports et avec juste ssh comme accès distant on peut descendre à 17 paquets.
          • [^] # Re: Intérêt?

            Posté par . Évalué à 2.

            Bha oui puisque toute la base est dans le world qui ne compte pas en package...

            Si tu veux je te fais un gros RPM qui contient toute la base d'une Fedora et j'aurais un système avec un seul paquet. Je te suis dans le raisonnement, mais autant rester réaliste.
  • # L'explication

    Posté par . Évalué à 10.

    Un truc a savoir pour installer une Red Hat minimale : il ne faut PAS décocher tous les groupes de paquets !! Je subodore que cela équivaut a faire une install "typique", ce qui n'est pas ce que tu veux.

    Le secret : il faut tout décocher sauf le groupe "Base".

    Et encore, dans le groupe base, on peut éditer le détail et décocher des (voire peut etre tous les) paquets.

    Et dans ce cas, tu n'as besoin que du CD 1 !

    Je sais, ce n'est pas clair lors de l'install mais c'est comme ca.
    • [^] # Re: L'explication

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et ben putain, tout les devs spécialisés dans l'IHM bossent sur gnome chez Redhat ou quoi ?
      • [^] # Re: L'explication

        Posté par . Évalué à 3.

        Regarde les easter eggs de chez mandrake, ils sont pas mal aussi ;-)
        Du genre l'installation "minimale", pour rester dans ton sujet :
        Selon les options choisies à ce niveau, il y aura des installations diverses... du genre ct_sync et invictus qui ne s'installent pas dans ce mode là :) Bref faut aller jusqu'à la sélection de paquets à la main pour vraiment avoir ce qu'on veux :-) (et alors encore il y en a de drole parmis les commentaires lisibles à ce moment là :)) du genre "indispensable" sur un paquet complètement secondaire mouhahaha).

        Encore un oeuf caché : si tu fait une install pas minimale mais par défaut sans bureau gnome/kde et que tu choisis "autre environnements"... le résultat sera différent selon l'environnement d'installation :-) Un IceWM sur une veille machine, un LXde sur un truc plus récent, et ... si tu installes sur kvm ça ressemble à ça http://pix.toile-libre.org/upload/original/1290781195.png :-)

        Perso j'adore ces petites touches laissées un peu partout, ça surprends toujours c'est chouette :-) Il me faut apprendre celle de Debian maintenant !
      • [^] # Re: L'explication

        Posté par . Évalué à -3.

        C'est sûr qu'installer un système sans paquets de base est une opération des plus logiques pour un administrateur système.

        Chez Canonical, les contributeurs spécialisés dans l'IHM bossent sur Synaptic, où un carré vert signifie installé et un carré blanc pas installé...
        • [^] # Re: L'explication

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          >C'est sûr qu'installer un système sans paquets de base est une
          >opération des plus logiques pour un administrateur système.

          Euh, j'installe mes Debian comme cela sans aucun soucis, si l'outil te le propose c'est que c'est possible...
          • [^] # Re: L'explication

            Posté par . Évalué à 1.

            [http://fr.wiktionary.org/wiki/base] « 11. (Figuré) Ce qui est le principe, la donnée fondamentale d’une chose ou ce sur quoi elle repose. »

            On a pas la même perception de base.

            L'outil le propose, oui. C'est possible, oui. Ça signifie dans la plupart des cas te tirer dans le pied, oui.

            À ma connaissance, dans l'histoire d'Unix et Linux, on empêche peu ou pas l'administrateur de faire n'importe quoi.

            Pouvoir désactiver le groupe de base peut avoir du sens. Par exemple, tu sélectionnes ton set de paquets essentiels via d'autres biais (par exemple kickstart comme indiqué ailleurs, métapaquet, etc.)
            • [^] # Re: L'explication

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Toute distribution bien foutu ne s'installera pas si y'a pas les paquets de base, c'est donc bien que le groupe de paquet "Base" a un autre sens...
  • # Debian un installation minimale ?

    Posté par . Évalué à 0.

    On aura tout entendu.

    Quand je veux un OS qui me fasse une vraie installation minimale, je prends NetBSD ou Slackware.
    • [^] # Re: Debian un installation minimale ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Non mais faut aussi qu'il soit utilisable après...

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Debian un installation minimale ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Ca veut dire quoi "Utilisable" ?

        Un serveur NFS par exemple : y a-t-il besoin d'installer l'artillerie lourde juste pour ça ? Un netbsd de base est amplement suffisant (tient sur moins de 200 Mo), et c'est utilisable pour ce que l'on veut en faire.
        • [^] # Re: Debian un installation minimale ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Comme pour beaucoup de distributions, avoir un gestionnaire de paquets fait partie des attentes des usagers. Un NetBSD minimal n'en a pas. Ce n'est pas une critique.

          Oui, ton serveur NFS tournera. Mais les compétences nécessaires pour prendre en charge les alertes de sécurité (j'imagine que tu prends des vacances, par exemple) n'incluent pas savoir compiler et tester un noyau NetBSD...

          Donc même pour un "simple" serveur NFS, si tu n'as pas une armée de barbus à disposition (figure of speech), NetBSD ne remplira pas forcément tes attentes professionnelles.

          Une vaste majorité des grandes entreprises, et un nombre conséquent d'universités, hôpitaux, administrations, utilisent des NAS/SAN à la NetApp en partie pour simplifier l'administration...

          "It just works", ce n'est pas seulement pour les étudiants trendy. D'aucuns diront nivellement par le bas.
          • [^] # Re: Debian un installation minimale ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Comme pour beaucoup de distributions, avoir un gestionnaire de paquets fait partie des attentes des usagers. Un NetBSD minimal n'en a pas. Ce n'est pas une critique.
            Disns que pour un pauvre serveur NFS yen a pas besoin, ca fait partie du système de base. Si on veut d'autres trucs effectivement, on peut souhaiter un gestonaire de paquets. Mais j'ai dit NetBSD pour l'exemple, j'aurais pu citer une autre distrib telle slackware.

            Oui, ton serveur NFS tournera. Mais les compétences nécessaires pour prendre en charge les alertes de sécurité (j'imagine que tu prends des vacances, par exemple) n'incluent pas savoir compiler et tester un noyau NetBSD...

            Et pourquoi ? C'est loin d'être compliqué à faire. Une fois que lalerte est sortie :
            - cvs update
            - une commande éqivalent au make cofig de Linux dont j'ai oublié le nom (mais il ne te pose pas de question, tout est renseigné dans le fichier de config du noyau)
            - un make qui te génère ton noyau

            - une copie du nouveau noyau sur l'ancienne machine
            - reboot.

            JE mets moins de 20 mn chez moi pour le faire.

            Pour le systeme c'est pas plus compliqué. En se débrouilant ben ça peut même s'automatiser. Ya bien plus compliqué dans la vie d'un admin système.

            Donc même pour un "simple" serveur NFS, si tu n'as pas une armée de barbus à disposition (figure of speech), NetBSD ne remplira pas forcément tes attentes professionnelles.
            Tout dépend de ce que l'on attend et de ce que l'on met comme moyen. Et pour l'avoir vécu certaines solutions "maison" sont bien plus efficacees que des solutions "clé en main" proposées pour bien cher par des fournisseurs dits "Pro"

            Une vaste majorité des grandes entreprises, et un nombre conséquent d'universités, hôpitaux, administrations, utilisent des NAS/SAN à la NetApp en partie pour simplifier l'administration...
            Je ne connais pas spécialement ce que ça vaut en administration une baie NetApp parrapport au cout(et ça je sais par contre). La tu me parle de moyenne/grande structure. Mais imagine que tu démarres une activitédans une petite structure ? Souvent tu fais avec les moyens du bord parce que t'as pas les moyens de payer une baie NetApp. Et dans cette petite structure, tu apprécieras forcémant de pouvoir installer le même OS sur un serveur ayant 500 To de disque que sur un serveur n'ayant que 2 Gb (exemple peut être extrême meis l'idée est là).

            "It just works", ce n'est pas seulement pour les étudiants trendy. D'aucuns diront nivellement par le bas.
            Oui mais la question principale : qu'es-ce que ça me coute, qu'est-ce que ça m'apporte, et sur quel horizon ? Les choix effectués dans une grosse structure ou une moyenne structure ayant déjà une activité bien rodée ne seront pas les mêmes que ceux d'une petite structure qui démarre.
            • [^] # Re: Debian un installation minimale ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Parce que bien sûr la petite structure elle a aucun moyen pour se payer un truc qui lui facilite la vie, par contre elle a toute une gamme de hardware hétérogène, spécialisés, blabla. Ça coute combien un disque de 100Go ? Ou une carte SD de 32Go (en supposant que la petite structure se soit quand même amusée à monter des Soekris-like au lieu de gagner du temps et de l'argent en prenant des PC standards) ?

              Tu fais partie des adminsys qui passent leur temps à tout refaire à leur sauce (pour rien), mais quand on leur demande un truc utile, ils chialent qu'ils sont débordés (de là à penser que simplement ça les amuse pas…) ?
              • [^] # Re: Debian un installation minimale ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Sufflope, tu t'emballes !

                Je ne dis pas que NetBSD n'est pas adapté. Je dis juste que le choix de nombre de structures, à tord ou à raison, est de s'orienter vers ces solutions clef en main.

                totof2000, d'expérience, oui tout cela est relativement simple, oui c'est automatisable.

                Si en tant que salarié, tu as la possibilité de faire changer d'avis ton management pour des solutions moins clefs-en-main mais plus adaptées aux besoins et/ou moins coûteuses à long terme, estime-toi heureux. Mais si tu penses que ton successeur saura rebuilder le système le base de NetBSD sans procédures, estime-toi inconscient !

                En pratique, nombre de personnes, y compris des administrateurs système, appellent leur support plutôt que de faire "man rpm". Et c'est finalement préférable à ceux qui exécutent "rpm -e --force glibc" et s'attendent à pouvoir rebooter.
                • [^] # Re: Debian un installation minimale ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Si en tant que salarié, tu as la possibilité de faire changer d'avis ton management pour des solutions moins clefs-en-main mais plus adaptées aux besoins et/ou moins coûteuses à long terme, estime-toi heureux. Mais si tu penses que ton successeur saura rebuilder le système le base de NetBSD sans procédures, estime-toi inconscient !

                  C'est vrai que le monde du travail n'est plus ce qu'il était.

                  En pratique, nombre de personnes, y compris des administrateurs système, appellent leur support plutôt que de faire "man rpm".
                  Et quand la boite ne paye pas de support logiciel ? Ca arrve et dans de très rosses structures : pas de support logiciel pour les OS. Et la t'es bien obligé de faire man rpm. Après comme tu dis la plupart des "admins" n'ont d'admin que le nom.
  • # Installation minimale avec Fedora 14

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai fait récemment une installation minimale de Fedora 14 (qui utilise donc les mêmes outils qu'une RedHat, un peu plus récents certes), bilan : 623 Mo d'espace disque utilisé après installation. Bien entendu des distributions ont une installation minimale qui prend moins de place, mais pour le coup ça me semble raisonnablement minimal.
    • [^] # Re: Installation minimale avec Fedora 14

      Posté par . Évalué à 1.

      Excuse moi mais ça me parait énorme pour une installation minimal, à la limite avec un environnement graphique ... mais là l'installation n'est plus minimal.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.