Journal Appel au boycott de Google

Posté par .
Tags : aucun
0
2
juin
2005
Ce moteur est un repaire de misogynes pernicieux.

Je m'explique:
Samedi je lance une recherche pour trouver un site qui me permettrait d'envoyer un bouquet de fleurs pour la fête de ma_môman_ke_jème_et_ki_est_la_plu_belle.
Comme toujours à la bourre, je rentre "toutesdesbeautés" sans espace et paf !!! le correcteur d'orthographe:
http://www.google.fr/search?hl=fr&client=firefox-a&rls=org.(...)

Je vous laisse juge des mesures de rétorsion à envisager.

Mais ce n'est pas tout, je fais une recherche sur DLFP pour vérifier si personne n'a pas déjà dénoncé cette forfaiture et résultat:
http://www.google.fr/custom?cof=S%3Ahttp%3A%2F%2Flinuxfr.org%3BAH%3(...)

J'en appelle donc à une pétition pour faire adopter un moteur de recherche libre sur les sites qui traitent du libre
http://incubator.apache.org/nutch/(...)
  • # Récursif !

    Posté par . Évalué à 4.

    Ce qu'il y a de marrant, c'est que maintenant, la recherche google pointe sur des pages qui relatent cette histoire, ce qui fait qu'on va finir par perdre son origine réelle...
    • [^] # Re: Récursif !

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est vrai le fin mot de l'histoire, tu le retrouves sur la 17 eme page de recherche
  • # Non

    Posté par . Évalué à 1.

    Si je suis ton raisonnement, tu devrais virer tous les logiciels qui ont un bug.
    • [^] # Re: Non

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ou bien rajouter les balises < ironie > pour que tout le monde comprenne ?
  • # mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    tu fais un journal moralisateur ?

    ce truc de google qui se plante et propose un truc farfelu, il traine depuis des lustres sur IRC !!! En plus, c'est le fruit d'un algo qui ne comprend pas ce qu'il fait et suit des règles générique !

    alors ta recherche pour la fete des mères, j'y crois moyen !!!

    M.
    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à 3.

      Désolé, je tchatte qu'avec des amis sous Jabber.

      Mais bon si j'avais posté un journal en disant qu'un pote m'avait envoyé ca par mail, y'aurait eu moins de réactions.
      Par association d'idée, je voulais en profiter pour faire un peu de pub aux moteurs de recherches libre (mozdex, nutch)
      http://www.logiciellibre.net/2004/news20040514.php(...)

      Mais bon! Le sens de l'humour se perd sur DLFP.
      L'effet TCE sans doute.

      Tant pis, un coup dans l'eau
      • [^] # Re: mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        pourquoi ne pas dire franchement les choses alors ?

        M.
        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 2.

          Ca s'appelle le second degré, c'est tellement gros que je pensais que les lecteurs n'auarient eu aucun doute après la première surprise.

          Ce qui fait l'intêret c'est d'être ambigu.
          Si j'avais mis des balises ca aurait casser tout l'effet.

          Mais bon visiblement,je vais pas me reconvertir dans la psychologie j'ai aucun avenir.
          Je fais donc mon mea-culpa.

          Et si les moderos veulent retirer le journal je ne m'offusquerai pas.
          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 5.

            Je te rassure, moi tu m'as fait marrer.
            Effectivement, les gens ont tendance à ne plus comprendre le second degré sur le net si on ne met pas des smiley, des balises, ou encore des lol ou mdr.
            Si ceux qui te critiquent lisaient un peu plus de roman, et passaient un peu moins de temps sur irc, ils comprendraient peut être encore le b-a ba de la langue française, et cette fameuse notion de second degré.
            Je suis de tout coeur, avec toi ! vive toi !
          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 2.

            Toufoulcan, ma bonne dame.

            Ce problème d'humour non universel est régulièrement soulevé.
            Il y a 2 ou 3 jours : http://linuxfr.org/~NewLX2/18323.html(...)

            Que faire, que faire ?
            Arrêter l'humour (mais c'est pas drôle) ?
            Mettre des balise (c'est lourd, dans tous les sens du terme) ?
            Enseigner la drôlerie ? (risque de ne pas marcher)
            Plusser les bon mots, moisser les remarques terre-à-terre ? (Encore faut il que l'humour soit partagé en proportion suffisante pour que le bon post soit moinssé ) ?

            Faudrait en faire une News, de cette problématique épineuse.
            • [^] # Re: mouais

              Posté par . Évalué à 0.

              Et pourquoi pas un traité que l'on ferait approuver par référendum
              On l'appellerait :

              Traité de Cynisme Eduqué

              Pitié!

              ===========> [ ]
            • [^] # Re: mouais

              Posté par . Évalué à 3.

              bopf.
              moi j'dis, on continue a raconter des conneries qui font marrer, et on se fout de la gueule des pô drôle tristes comme des frigos vides qui comprennent pas.
              De toutes facons, vu qu'ils comprennent pas l'humour, ils comprendront pas qu'on se fout de leur gueule et ya moyen de bien rigoler.

              enfin, ca nous change un peu des journaux a la mord moi l'noeud sur des pseudos debats philosophique "j'me branle le cerveau et je fais des taches partout" sur le tce et des soi disantes "nouvelle periode de l'Histoire l'Humanite" ('savez, avec des grands h... en francais le h s'aspire, moi il m'inspire etc.)
  • # c de l'humour ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Non, il faut pas boycotter google, mais internet !

    C'est internet qui est un repaire de machos-nazis-pédophiles!

    D'ailleurs, internet, j'arrête quand je veux !
  • # toutesdeslaides

    Posté par . Évalué à 3.

    Même effet (mais correction différente) avec "toutesdeslaides" comme mot clé.
  • # Cas isolé ? Non ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ca marche aussi avec "toutesdessaintes" : http://www.google.fr/search?hl=fr&client=firefox&rls=org.mo(...)
  • # Ce qu'il y a de con avec ton journal...

    Posté par . Évalué à -2.

    ... C'est qu'il est interdit, puisque l'appel au boycott est interdit en France, et que Linuxfr est un site Français, hébergé en France.
    • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

      Posté par . Évalué à -1.

      Tu as des preuves de ce que tu avances.

      Pour le coup je trouverais ca anti-démocratique.

      Imaginons qu'on découvre qu'une boîte exploite des enfants en les enchainant et les fouettant pour produire à moindre coût, on aurait pas le droit d'avertir le consommateur en attendant lque le tribunal rende son jugement.
      • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ben oui, tu as le droit de prévenir le consommateur que cette boîte vend moitié moins cher que les autres, achetez vite avant le jugement, mais tu n'as pas le droit d'appeler au boycott, de même que tu n'as pas le droit d'inciter au lynchage de ses dirigeants.
      • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

        Posté par . Évalué à 0.

        Tu as des preuves de ce que tu avances.


        Je trouve que pour quelqu'un qui est capable de perdre son temps pour trouver des débilités sur Google et venir nous les relater ensuite, tu abuses un peu en me demandant des preuves d'une chose déjà archi-connue.

        « Google est ton ami ! »
        • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

          Posté par . Évalué à 4.

          En l'occurence, il fait bien de demander des preuves. C'est typiquement le genre de légende de l'internet qu'un coup de Google va te permettre de confirmer en 3 secondes, alors qu'elle est parfaitement infondée (un peu comme le "droit à faire du tapage nocturne une fois par an", etc.). Certes, il y a eu des cas qui ont mal tourné juridiquement (Danone, toussa), mais c'était toujours pour des raisons précises dans la forme (diffamation, détournement de marques, etc.), et pas pour "appel au boycott".

          En soit, l'appel au boycott n'est absolument pas interdit, c'est juste que sa pratique a une fâcheuse tendance à faire oublier d'autres points du droit. (Je parle bien sûr de l'appel de type "citoyen" là ; si par contre c'est Yahoo qui appelle à boycotter Google, c'est une autre affaire...)
          • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est typiquement le genre de légende de l'internet qu'un coup de Google va te permettre de confirmer en 3 secondes, alors qu'elle est parfaitement infondée


            Je ne voudrais pas te contredire, mais c'est toi qui entretient une légende urbaine.

            L'Article 225-2 du code pénal [1] stipule : « Il y a discrimination lorsque l'on refuse la fourniture d'un bien ou d'un service lorsque l'on entrave l'exercice normal d'une activité économique, lorsque l'on refuse d'embaucher ou lorsque l'on décide de sanctionner ou de licencier une personne ». La discrimination est punit d'autant plus sévèrement que c'est un délit pénal.

            L'appel au boycott entre dans un autre cadre juridique Il s'agit de l'Article 23 de la loi sur la liberté de la presse [2] qui punit l'incitation à commettre un délit. Lorsque l'incitation est publique elle est punie par la loi, et comme cela est clairement indiqué, les mises à disposition par voies électroniques sont également concernées.

            C'est on ne peut plus clair !

            [1] http://www.cnth-roiffe.afpa.fr/thema/documents/code%20p%C3%A9nal%20(...)
            [2] http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/PCEAA.htm(...)
            • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

              Posté par . Évalué à 3.

              Justement, l'appel au boycott n'est pas un appel à entraver l'exercice d'une activité commerciale. Il ne s'agit pas d'inciter les gens à bloquer les dépots Danone ou bien à glisser des prospectus parmis leurs pots de yahourts dans les supermarchés. Il s'agit juste de les appeler à ne pas acheter tel ou tel produit. Tu peux me dire en quoi c'est une incitation à un quelconque délit ? Ou bien aurais-je sombré dans la délinquance le jour où j'ai décidé d'arrêter le Coca à cause des ravages de ses usines indiennes ? Bref, je ne vois pas trop le rapport avec les articles que tu cites. Ils me sembleraient plus applicables à des cas comme les appels à faucher du maïs transgénique par exemple, là d'accord ça collerait.

              Accessoirement, les rares cas que je connais où de tels appels ont été amené devant les tribunaux font plutôt référence au droit des marques ou encore à la diffamation. Pourquoi de tels moyens détournés si de toute façon l'appel en soit était déjà un délit ? Ceci dit, je peux parfaitement me gourrer aussi, et si tu as des exemples de jugements fondés sur ce les articles que tu avances, je suis preneur.
              • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

                Posté par . Évalué à 2.

                Justement, l'appel au boycott n'est pas un appel à entraver l'exercice d'une activité commerciale.


                Ah bon ? T'es sûr que que si des gens ne consomment plus les produits d'une société, ça n'aura aucun impact sur son activité commerciale ? :-)

                Il s'agit juste de les appeler à ne pas acheter tel ou tel produit.


                Et donc tu appelles des gens à entraver l'activité commerciale d'une entreprise.

                Tu peux me dire en quoi c'est une incitation à un quelconque délit ?


                Parce que la discrimination est un délit, et que l'appel au boycott est une discrimination. CQFD :-)

                Ou bien aurais-je sombré dans la délinquance le jour où j'ai décidé d'arrêter le Coca à cause des ravages de ses usines indiennes ?


                Non, c'est une décision personnelle qui n'engage que toi, c'est ton droit. Par contre, tu n'as pas le droit de demander en public à des gens d'en faire autant. Tu confonds un engagement personnel et un appel à une intervention collective dans le but de nuire aux intérêts commerciaux d'une entreprise.

                Bref, je ne vois pas trop le rapport avec les articles que tu cites. Ils me sembleraient plus applicables à des cas comme les appels à faucher du maïs transgénique


                Ils sont pourtant limpides. L'appel à faucher du maïs transgénique n'est qu'une de leurs applications possibles, en considérant que dans ce cas, cela concerne beaucoup d'autres points du droit, comme les dégradations matérielles, la violation de propriété, etc.

                Accessoirement, les rares cas que je connais où de tels appels ont été amené devant les tribunaux font plutôt référence au droit des marques ou encore à la diffamation.


                Parce que la plainte concernait de la diffamation ou du droit des marques, et pas l'appel au boycott. Certainement parce que les avocats des entreprises en question ont jugé qu'une plainte pour diffamation/droit des marques aurait plus d'impact et serait certainement davantage contraignante (voire simplement jugée plus rapidement) qu'une plainte pour discrimination/appel au boycott.

                Pourquoi de tels moyens détournés si de toute façon l'appel en soit était déjà un délit ? Ceci dit, je peux parfaitement me gourrer aussi, et si tu as des exemples de jugements fondés sur ce les articles que tu avances, je suis preneur.


                Je n'ai pas d'exemple précis, le mieux serait de demander à un homme de loi, je n'ai fait que ressortir de mémoire certaines choses qu'il me restait de mes anciens cours de droit. :-)
                • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > « Il s'agit juste de les appeler à ne pas acheter tel ou tel produit. »
                  >
                  > Et donc tu appelles des gens à entraver l'activité commerciale
                  > d'une entreprise.

                  Non. Entraver c'est faire barrage, empêcher, mais pas simplement se détourner ou passer outre.

                  «Ne pas acheter un produit» != «Entraver l'activité de son vendeur».

                  Or si A n'est pas B, alors appeler à A n'est pas appeler à B.

                  Donc appeler à ne pas acheter n'est pas appeler à entraver la vente, et CQFD aussi :-p


                  > «Tu peux me dire en quoi c'est une incitation à un quelconque délit ?
                  >
                  > Parce que la discrimination est un délit, et que l'appel au boycott
                  > est une discrimination.

                  Tu réponds à côté mais de façon déjà plus consistante : là tu ne me dis plus que c'est un appel à délit (or c'est ce délit auquel on inciterait dont je me demandais ce qu'il pourrait être), mais que c'est un délit en soit.

                  > CQFD :-)

                  «Non c'est pas QFD» (entendu de la bouche d'un étudiant l'an dernier, j'ai beaucoup aimé :-)

                  Plus sérieusement, je pense toujours que tu te trompes, simplement parce que je doute que la discrimination soit une notion applicable ici. Il suffit de lire 225-1 (qui définit ce qui constitue une discrimation) pour avoir quand même une bonne idée de l'esprit de ce texte, et de son impertinence totale vis-à-vis des choix que des consommateurs font en matière d'achat de yahourts. Tu pourras me dire que quand même, en tirant bien sur la lettre, peut-être que... mais non, sincèrement je ne trouve pas ça plausible un instant.

                  > Parce que la plainte concernait de la diffamation ou du droit des
                  > marques, et pas l'appel au boycott.

                  Et quand il n'y a pas détournement de marque ou de diffamation, et bah il n'y a même pas plainte. On pourrait se dire que c'est parce que dans ces cas là les boycotteurs tombent sur des entreprises plus gentilles, mais je trouve quand même que ça serait un bien heureux hasard...
            • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

              Posté par . Évalué à 4.

              Tu as oublie de lire l'article precedent qui definit la discrimination.
              L'article que tu cite.

              Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques [...]
              Constitue également une discrimination toute distinction opérée entre les personnes morales à raison de l'origine, du sexe, de la situation de famille, de l'apparence physique, du patronyme, de l'état de santé, du handicap, des caractéristiques génétiques, des m½urs, de l'orientation sexuelle, de l'âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales.

              Donc l'appel au boycott n'est illegal que s'il s'agit d'une discrimination telle que definie au-dessus. Par exemple, si tu dresses une liste des entreprises qui ont un homosexuel pour dirigeant, que tu appelles au boycott, tu es en plein dans cet article.

              Regarde ce cas:
              http://www.maire-info.com/articles/archive.asp?param=3180(...)
              Il s'agit du boycott de produits israeliens. Le maire a ete condamne car il a opere une distinction relative a l'appartenance a une nation. Mais meme dans ce cas, ce n'etait pas evident vu que le maire a ete relaxe en premiere instance.
      • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Nul n'est censé ignorer la loi.
        • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

          Posté par . Évalué à 2.

          Là, par contre, c'est une véritable légende urbaine ;-)

          http://www.justice.gouv.fr/justorg/principes.htm(...)

          « Nul n'est censé ignorer la loi… ».
          Cet ancien adage ne signifie pas que chacun d'entre nous a l'obligation de connaître toutes les règles de droit qui régissent la vie sociale, tant elles sont nombreuses et souvent complexes.

          Toute personne, quels que soient sa nationalité, son âge, son sexe, sa culture, son niveau et son lieu de vie…, doit pouvoir, en dehors de tout procès, connaître ses droits et ses obligations, et les moyens de les faire valoir ou de les exécuter.


          Cette expression signifie que l'État doit tout mettre en oeuvre pour que tout citoyen puisse connaître ses droits et obligations, et accéder aux textes de lois, et ce sans aucune compensation financière (donc gratuitement).
          • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

            Posté par . Évalué à 0.

            non.
            L'expression "nul n'est censé ignoré la loi" est simplement le principe de base de la loi.

            Cette expression couramment utilisée signifie que la loi s'applique à tous, que tu ne peux pas dire "je savais pas". Sinon tout code n'aurait aucune autorité.
            C'est comme dire "le code juridique s'applique à tout le monde".

            Le fait que l'état (non, la justice, en fait) mette tout à disposition du citoyen découle d'un autre principe (égalité, transparence, je ne sais quoi... certainement une loi, qui s'applique à tous, car "nul n'est censé ignorer la loi")

            Tiens, en écrivant je me demande si il ne faut d'ailleurs pas prendre le verbe ignorer comme 'refuser, dédaigner'. Mais la signification reste globalement la même.
            • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est marrant, tu réfutes mon explication, alors que je t'ai donné le lien sur justice.gouv.fr, où il clairement marqué « Cet ancien adage ne signifie pas que chacun d'entre nous a l'obligation de connaître toutes les règles de droit ».

              Le fait que tu ne puisses pas dire « je ne savais pas » est une conséquence directe du fait que tout le monde ait accès à ses droits et obligations, ainsi qu'aux textes de loi.

              Ce que tu en donnes là, ce n'est que le pur produit de ton interprétation personnelle de la chose, moi je t'ai filé le lien vers le site internet de la justice.
          • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

            Posté par . Évalué à 3.

            Pourquoi tu as vire la phrase du milieu ?

            En revanche, on ne peut pas ignorer l'existence de la Loi, qui édicte des interdits et reconnaît aux individus des droits et leur impose des obligations.
            • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

              Posté par . Évalué à 1.

              Parce que la phrase ne veut pas dire que l'on connait connait les textes de lois, mais qu'on est censé être au courant qu'il existe une loi régissant l'activité citoyenne. Charge au gouvernement ensuite de te permettre de la connaître.

              À mon avis, tu fais une mauvaise interprétation de la phrase en question, parce que justement, tu te fondes sur tes à priori concernant « nul n'est censé ignorer la loi ».

              En ce qui me concerne, je suis catégorique, c'est une amie juge qui me l'a certifié et expliqué.

              Maintenant, quand je regarde les scores de mes posts, tous étayés, avec liens et explications, je me dis que la moule de base linuxfrienne n'aime vraiment pas que l'on vienne la contredire et chambouler son petit pré-carré d'à prioris infondés.
              • [^] # Re: Ce qu'il y a de con avec ton journal...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Maintenant, quand je regarde les scores de mes posts, tous étayés, avec liens et explications, je me dis que la moule de base linuxfrienne n'aime vraiment pas que l'on vienne la contredire et chambouler son petit pré-carré d'à prioris infondés.
                Ton ego t'as rattrapé, et c'est pas parcqu'on met des liens et qu'on a des relations bien placé qu'on a raison.
                Toute loi est soumise à interprétation, et même si le fameux "dicton" ne doit pas être pris au pied de la lettre, il a toujours un sens valide vis-à-vis de la loi : même si effectivment tu n'es pas censé connaître toutes les lois, le jour où tu fais une fautes et qu'un tribunal te le reproche tu ne peux utiliser comme argument le "je savais pas", c'est une sorte de garantie pour assurer que la loi primera sur la toute relative "bonne foi ignorante" de l'accusé. Que cela te plaise ou non, le dicton a encore un sens, et c'est celui que la plupart de gens (sauf toi) comprennent.
  • # Il manque 2 liens

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ce journal ne serait etre complet sans un lien vers http://www.google-watch.org/(...) et un autre vers http://www.google-watch-watch.org/(...) . Donc voila, maintenant c'est bon.
  • # et aussi ...

    Posté par . Évalué à 1.

  • # Nutch ? mdr

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Mouaip, nutch qu'il disait l'auteur du journal ...

    même qu'il donne une url : http://lucene.apache.org/nutch/(...)

    c'est moi qui délire ou en haut à droite de la page sus-cité, il y a un form avec "Search the site with google" ???

    ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.