Journal Clubic, la musique et les commentaires

Posté par . Licence CC by-sa
21
3
mai
2014

Bonjour, naux (oui je m'adresse à tous)

Une petite parenthèse sur ma vie et Clubic. Clubic, comme beaucoup le savent "nous facilite le hi-tech" en proposant une "actualité informatique". Merci.
Parmi ce qu'il propose, se trouvent les vidéos, notamment "La vérité contre Anicet". Cela étant modérément intéressant, pour suivre ce journal il est tout à fait inutile d'aller au delà du générique de début (et de voir celui de fin).
Vous l'aurait peut-être reconnu, il est accompagné par la musique Bust that bust this du Professor Kliq. Mais avez-vous constaté que ni le titre ni l'artiste ne sont mentionnés. Une erreur, certainement.

J'ai donc naïvement fait un petit commentaire, donnant la référence de la musique et de l'artiste, et faisant par ailleurs remarquer ce manque de citation. J'ai aussi souligné le fait que la musique se trouve être en cc by nc sa, et que donc il aurait était mal venu qu'elle soit utilisé ainsi, dans un contexte commercial, sans en avoir avisé l'auteur (ce qui n'est certainement pas le cas)

Le lendemain, je m'en vais voir les réaction envers ce troll à vocation moralistique. Et qu'elle n'est pas ma surprise : mon commentaire a disparu ! Où l'ont-ils mis ? Même pas de "commentaire supprimé pour non respect du 'pas de ça chez nous'", juste disparu. Je me log (logue ? loggue ?) Je me logationne pour vérifier mon compte : disparition totale, plus la moindre trace. Très étonné, je me demande que faire, comment défendre mon droit d'expression ? Vous les naux si libre d'expression, qu'en pensez-vous ?

NdM : Voir plus bas la réponse d'un admin de Clubic.

  • # pas surpris

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ca ne me surprend pas trop de la part de Clubic. Il n'aime pas trop les logiciels libres non plus, bien qu'il ne puisse pas s'empêcher d'en lister, mais en parlant d'eux comme logiciels gratuits.

  • # Préviens l'auteur

    Posté par . Évalué à 10.

    Ils ont peut-être négocié leur licence d'utilisation avec l'auteur, contre juste rémunération. Seuls les deux intéressés savent s'il y a un contrat particulier qui les lie (hors diffusion CC-NC-BY-SA de l'œuvre), et seul l'artiste peut savoir si Clubic respecte les termes de ce contrat. Le mieux que tu aies à faire est donc de prévenir l'artiste.

    Même s'il se trouve que Clubic est dans son droit il aurait été plus intelligent de te répondre dans le commentaire plutôt que de le retirer. En revanche la liberté d'expression n'existe que dans les espaces explicitement destinés à cet usage. Sur un site privé, les éditeurs acceptent ou refusent la publication de commentaires comme ils l'entendent.

    • [^] # Re: Préviens l'auteur

      Posté par . Évalué à 5.

      J'aime beaucoup ton commentaire, il résume pas mal à ce que je voulais dire, et réagit à mon trait d'humour sur le "liberté d'expression absolue, partout". Je vais voté pertinent :p
      J'ai déjà prévenu l'artiste bien sur. Et c'est idiot de ne pas m'avoir répondu.
      Il manque quand même le fait que négocié ou pas, il soit surprenant que le nom de l'artiste ne soit pas cité, ou alors serait-il dissimulé quelque part ?

      • [^] # Re: Préviens l'auteur

        Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 03/05/14 à 19:15.

        Tu as pu entrer dans les commentaires clubic et y poster c'est déjà un exploit.
        La dernière fois que j'ai eu le malheur de tomber dessus j'ai failli me crever les yeux après avoir lu Kevin³⁶ et Jépadbéschrel⁵⁶ qui répondaient à KikouLoOoL¹².
        Quand à la qualité des actus depuis que M6 les a racheté ils se sont quand même bien éloignés de l'univers geek… Aujourd'hui j'ai l'impression que c'est plus un déversoir à communiqué de presse avec des test de jeux vidéos en plus. Les tests hard ne sont pas très intéressant non plus quand on s'intéresse à autre chose que le nombre de Aifpéyesse sous Béaiffe4.

        • [^] # Re: Préviens l'auteur

          Posté par . Évalué à 4.

          Je suis d'accord pour dire que les commentaires de clubic sont souvent de (très faible) qualité.
          Pour le reste je le suis beaucoup moins. Même si l'actu Clubic est souvent autour du même thème, même si ça manque souvent de technique et de précision, c'est le ouèbe, les gens qui le visite sont beaucoup plus "volontaires" que ceux qui regardent M6. Si ça ne leur plaisait pas, il y aurait une vraie alternative et une vraie diversité (contrairement à la TV). Or des sites comme Clubic ont un grand public.
          Je sais que les gens qui ne comprennent rien à la différence python/c++ et au béscherel et qui utilisent du sapucépalibre sont inférieurs en tout point à la moule de qualité qu'on peut trouvé ici, mais ils ont le nombre avec eux (quand je pense à ça, je ne suis pas si sûr de cette affirmation, ou alors y'a de quoi désespérer).
          Ne pas s'intéresser à ce qui plaît au plus grand nombre (sans nécessairement adhérer), ne pas chercher à comprendre pourquoi ça a du succès, pourquoi les gens parlent, écrivent, consomme ainsi, c'est se renfermer sur soit-même. Donc perso je lis et je commente Clubic, lemonde, développez.com etc. sur environ 20% de mon temps de moule. Ça pique parfois les yeux, mais j'y arrive.

          Par la suite, quand j'ai l'opportunité de parler GNU/linux logiciels libre, je comprend bien mieux les craintes, stéréotypes, attentes. Et j'arrive du coup à beaucoup mieux anticiper les réactions, à savoir qui est "prêt" et qui ne l'ai pas. On a parfois des surprises (comme mon vieux père qui est passer de mac à linux pour améliorer son expérience de jeux-vidéo).

          • [^] # Re: Préviens l'auteur

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 05/05/14 à 15:22.

            C'était un petit coup de gueule un peu nostalgique. L'endroit était plus sympathique et mieux fréquenté (en terme de qualité pas de quantité c'est sûr) il y a une dizaine d'années. Après tu as raison et je n'irai pas jusqu'à dire que c'est totalement inintéressant non plus : ils ont un fil d'actu très fourni et leur dessinateur Flock fait du beau boulot.
            Je ne vais pas non plus leur jeter la pierre pour avoir fait ce virage vers le grand public car je me souvient aussi qu'ils ont traversé des temps difficiles. Et il faut bien trouver des moyens pour se financer quand il y a une rédaction à payer. Reste qu'ils ont un peu perdu leur âme à ce moment là.
            Ces dernières années une foule d'autres sites, essentiellement des blogs souvent très intéressants se sont développés. Plus ou moins techniques ce n'est pas forcément le problème mais le contenu y est original. Sinon pour les dépêches je passe par le flux de la catégorie high-tech de google, ce qui m’emmène de temps à autre chez Clubic.

  • # Logique

    Posté par . Évalué à -10.

    Donc, tu as un problème sur un site et tu va en parler sur un autre site ?

    OK…

    Sinon, j'ai peut être la réponse à :

    mon commentaire a disparu ! Où l'ont-ils mis ?

    • [^] # Re: Logique

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Visiblement, il n'est pas possible d'en parler sur le site d'origine…

      \Ö<

    • [^] # Re: Logique

      Posté par . Évalué à 9.

      C'est intéressant comme point de vu, bien développé et constructif. Merci.

      • [^] # Re: Logique

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sinon, j'ai peut être la réponse à :

        Je ne l'ai pas vue Dans Ton Commentaire en tout cas :/

  • # C'est pas eux.

    Posté par . Évalué à 8.

    C'est la NSA.

  • # Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

    Posté par . Évalué à -9. Dernière modification le 03/05/14 à 21:38.

    C'est toi.

    C'est toi qui leur a donné le droit de supprimer ton compte en acceptant leurs conditions d'utilisation.

    Ce qui est étrange, ce n'est pas qu'ils suppriment arbitrairement du contenu, c'est que cela te surprenne.

    • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est toi qui leur a donné le droit de supprimer ton compte en acceptant leurs conditions d'utilisation.

      Du coup, s'il n'avait jamais créé son compte, ils n'auraient pas eu le droit de le supprimer.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

        Posté par . Évalué à 2.

        Exactement. Si les utilisateurs avaient plus tendance à refuser les conditions d'utilisation abusives, elles seraient moins répandues.

        Je considère que lire les conditions d'utilisations et ne les accepter que si on est en accord fait partie des devoirs du citoyen, en particulier du citoyen libriste.

        • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Il y a juste un problème : il est matériellement impossible de mener une vie normale ET de lire les conditions d'utilisation.

          Une estimation avait été faite, je ne trouve plus de lien, mais ça se montait à plusieurs heures par jour (juste pour lire, pas pour comprendre).

          • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Ça me semble quand même un peu élevé

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

            Posté par . Évalué à 5.

            C'est sympathique à toi d'entendre que je n'ai pas une vie normale.

            En fait c'est largement faisable de lire toutes les CGU et CGV. Oui ça ne se fait pas en un jour, mais dès que tu utilises un nouveau service, tu lis les CGU et CGV. Plus tu en lis, plus rapidement tu les lis. Très rapidement tu apprends à zapper les clauses de bon sens, les clauses qui ne font que répéter la Loi (certaines CGU en sont pleines), les clauses réputés non écrites, les clauses valides mais inapplicables (principalement pour des questions de preuves), et il ne te reste plus grand chose.

            Plusieurs points toutefois:
            - Oui, ça necessite d'en avoir lu un certain nombre.
            - Ça necessite de connaitre un minimum le droit applicable.
            - Il y a des clauses qu'on ne peut pas zapper, en particulier les clauses de définitions, même si elles sont dans 99% des cas que du bon sens, j'ai déjà vu des trucs vicieux.
            - Je ne les lis qu'au regard du droit français, je n'ai pas de connaissance dans les droits des autres pays.

            Et avec de l'habitude, lire les CGV d'un site, ça prend entre une minute pour les cas simple et cinq minutes pour les cas complexes. Des fois cinq minutes n'est pas suffisant, mais généralement, dans ce cas, je ne le sens pas, et je passe mon chemin, peut-être ai-je tort, mais c'est plus sûr. Et j'en tire cet enseignement : « Si je ne suis pas capable de comprendre en un temps raisonnable, je vais voir ailleurs ».

            Essayez de le faire, après quelques mois, vous verrez, ce n'est pas si dur.

            • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

              Posté par . Évalué à 6.

              Très rapidement tu apprends à zapper les clauses de bon sens, les clauses qui ne font que répéter la Loi (certaines CGU en sont pleines),

              Donc tu n'as pas lu certaines clauses. Qu'est-ce qui te garantit que leur contenu est réellement celui que tu crois être ?

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

                Posté par . Évalué à 6.

                Je suis à peu près sûr que pas grand monde n'a lu la GPL en entier. Encore moins la v3. Dès que les conditions sont trop longues, ça devient imbitable et ça devrait être automatiquement refusé.

                Vive les licences types BSD/MIT et la WTFYPL.

            • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

              Posté par . Évalué à 2.

              Intéressant…
              Est-ce que tu aurais des exemples de CGV/CGU corrects (pour des sites web où l'on peut participer et contribuer) afin que l'on puisse prendre cela comme références ?

              Je viens de regarder pour linuxfr et je n'ai pas immédiatement trouvé les CGU.

            • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              dès que tu utilises un nouveau service, tu lis les CGU et CGV

              C'est là qu'est le pépin : on utilise beaucoup plus de services qu'on le pense.

              Aujourd'hui j'ai visité 8 sites web que je n'avais (probablement) pas visité avant. Pour la plupart, juste un coup d'œil de quelques secondes (je ne compte pas les contenus imbriqués).
              Si j'avais lu leurs conditions d'utilisation, combien de temps cela m'aurait coûté ?

              J'ai également validé l'abonnement à un numéro vert chez Orange.
              Combien de temps pour lire les conditions spécifiques ? Juste lire, pas besoin d'en comprendre les conséquences.

              J'ai fait une commande de 45 € auprès d'une société que je ne connaissais pas.
              Idem, combien de temps ?

              Et enfin je vais installer ce soir un pilote pour une imprimante multifonctions Brother.
              Aucun moyen de savoir si les conditions d'utilisation de ce pilote sont les mêmes que celles que je suis censé avoir déjà lu chez Brother. Donc obligé de relire.

              Ça c'est pour une journée.

              On doit même aller plus loin : chaque commune possède des règlements qui lui sont propres.
              Par exemple certaines communes ont une règle de stationnement spécifique. Alors bon ok, c'est généralement indiqué plus ou moins clairement sur un panneau. Mais dans l'absolu on devrait aller en mairie avant de pénétrer sur le territoire de chaque commune (problème : la mairie est sur le territoire).
              Il ne manquerait plus que des conditions d'utilisation dans les magasins, lieux publiques, et l'habitation des particuliers.

              • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

                Posté par . Évalué à 2.

                Aujourd'hui j'ai visité 8 sites web que je n'avais (probablement) pas visité avant. Pour la plupart, juste un coup d'œil de quelques secondes (je ne compte pas les contenus imbriqués).
                Si j'avais lu leurs conditions d'utilisation, combien de temps cela m'aurait coûté ?

                Faut être clair. Dans le cas d'une simple consultation d'un site vraissemblablement destiné à être consulté par le public (par exemple Bluetouff sur les serveur de l'ANSES n'était pas dans ce cas, il a compris que c'était une erreur de la part de l'ANSES et aurait du faire machine arrière), les CGU ne peuvent clairement pas nous être nocives. Si quelqu'un s'amusait à mettre de telles clauses, genre « En consultant le site vous acceptez de me verser du pognon… », elles seraient sans aucun problème déclarée abusives, en particulier au fait d'un défaut d'information.

                J'ai fait une commande de 45 € auprès d'une société que je ne connaissais pas.

                Alors, là, pas le même son de cloche. Moi lis les CGV, je vérifie que la societé mentionnée dans les CGV est bien celle qui a enregistré le domaine, je vais faire un tour sur les informations disponibles par les greffes des tribunaux de commerce, et quand je ne suis pas pleinement satisfait, je passe un coup de fil pour m'assurer de l'existence de la societé et du lien avec le site. Ce n'est pas tout de bien lire le contrat, il faut de plus être sur qu'on le passe avec la bonne personne. Après ça, il est possible, comme un autre, que je sois victime d'une arnaque, mais au moins on ne pourra pas m'accuser de négligence.

                Par exemple certaines communes ont une règle de stationnement spécifique.

                Les communes ont des obligations d'information et elles doivent utiliser une signalisation en accord avec leurs réglements, et le manquement à ces obligations permet de très facilement contester une verbalisation effectué (même si elle se base sur un arreté municipal) en cas d'absence de panneaux dans les cas les plus courant. Il y a quelques cas de stationnement qui ne font pas l'objet d'un affichage, en particulier la durée à partir e laquelle un stationnement est abusif, mais ces cas ne sont pas couramment rencontré lors de la traversée d'une commune, ou alors nous n'avons pas la même notion de traversée. Dans ces cas, un simple coup de téléphone à la mairie suffit pour obtenir l'information, et par expérience on te répond très aimablement, j'ai même eu un cas où la secrétaire m'a proposé un autre parking gratuit 500 metres plus loin de la gare de laquelle j'avais besoin de laisser ma voiture quinze jours en me disant « il n'y a pas de pression sur ce parking donc la police municipale ne verbalise pas les stationnements long ».

                • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

                  Posté par . Évalué à 4.

                  J'ai fait une commande de 45 € auprès d'une société que je ne connaissais pas.

                  Alors, là, pas le même son de cloche. Moi lis les CGV, je vérifie que la societé mentionnée dans les CGV est bien celle qui a enregistré le domaine, je vais faire un tour sur les informations disponibles par les greffes des tribunaux de commerce, et quand je ne suis pas pleinement satisfait, je passe un coup de fil pour m'assurer de l'existence de la societé et du lien avec le site. Ce n'est pas tout de bien lire le contrat, il faut de plus être sur qu'on le passe avec la bonne personne. Après ça, il est possible, comme un autre, que je sois victime d'une arnaque, mais au moins on ne pourra pas m'accuser de négligence.

                  Ouch, moi là je dois dire que je préfère me faire arnaquer de 45 euros une fois tous les 10 ans (durée calculée au doigt mouillé dans la mesure où je ne me suis jamais fait arnaqué encore).
                  Je suis très prudent concernant le mode de paiement quelle que soit la somme mais par contre le vendeur en lui même tant que la somme engagée ne risque pas de me mettre en difficulté je dois dire que… je cours le risque de perdre la somme plutôt que de passer du temps à analyser la chose. Ensuite malheureusement je ne connais pas de moyen fiable pour identifier une société fiable.

                • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Donc même en enlevant la « simple visite » de site web, ça m'aurait coûté 1 à 2 heures ce jour là pour lire des CGU (sans chercher à comprendre/évaluer/etc).
                  La même chose chaque jour, c'est juste pas faisable.

                  Aujourd'hui j'ai procédé à l'installation d'un Windows 2012 ROK Acer.
                  Il me faudrait lire les CGU spécifiques à Acer (il y avait un truc à valider, j'ai bêtement validé).
                  Ensuite pareil pour le pilote Intel du fakeRAID (que je n'ai pas installé depuis longtemps, donc CGU éventuellement modifiées), et du pilote du Chipset.
                  Rien que ça, c'est au moins une heure.

                  J'ai ensuite validé une commande chez un vépéciste qui me demande de signer+tamponner ses CGU puis de lui renvoyer par email.
                  Je n'ai pas lu. Pourtant rien ne prouve que c'est la même version que la dernière fois (que je n'avais pas lu non plus).
                  C'est une page A4 écrit bien petit. À vue de nez encore 15 minutes de lecture.

                  Et en ce moment j'installe un Windows 8.1 sur un LENOVO. Sans lire les CGU LENOVO car j'ai encore une fois cliqué sur « oui okay, vazy passe à la suite ». Comme tout le monde.
                  Cette installation contient des pilotes (avec leurs CGU), des logiciels préinstallés (avec leurs CGU).
                  Là j'en ai pour combien de jours ?

                  • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    J'ai plutot l'impression que tu me parle d'anecdotes professionnelles. Si c'est bien le cas, alors soit

                    • Tu travailles pour un employeur, et c'est lui qui n'a pas les procédures pour évaluer les conséquences des engagements de sa boite. Si ça lui tombe sur le coin de la gueule, il y aura une raison, d'autant plus que le droit des consommateurs, très protecteur, ne s'applique pas lorsque les deux contractants sont professionnel.

                    • Tu travailles pour toi, et tu as donc choisi de prendre un risque. Je ne suis pas opposé à la prise de risque, mais c'est quelque chose à savoir.

                    Personnellement, pour ma vie professionnelle, je suis très rarement dans cette situation, mais quand ça m'arrive, je ne lis pas les contrats, je les transmets au service compétant qui me donne son accord sans les lire. Je considère que j'ai fait ma part du boulot. Dans ma vie personnelle, oui je lis tout ce que l'on me demande de signer et d'accepter, et je t'assure que je suis normal et que cela ne prends pas tant de temps que ça.

          • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Pour ajouter de l'eau à ton moulin : les conditions d'utilisation de Paypal sont plus longues qu'Hamlet (et Hamlet ça prend du temps à lire, alors un truc chiant comme des CGU…)

            (Il me semblait que ça avait été utilisé comme un argument dans un procès qu'il n'était pas acceptable de demander à l'utilisateur de lire les CGU si elles sont si longues, mais je ne retrouve rien là-dessus.)

            Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Pour la fermeture de compte, c'est vraiment pas eux.

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Heu… Zenitram ?!! C'est toi ?

  • # commentaires != liberté d'expression

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    La liberté d’expression dans les commentaires, en tant qu’utopiste rêveur, je me fais souvent avoir. Il y a deux semaines chez Korben, je poste un commentaire expliquant que "c’est la nouvelle ligne éditorial du blog que de taper sur les politiques, car ce sont des sujets accessible à un plus grand publique, ils génèrent beaucoup de commentaires et donc des vues", et paf ! un jour après, mon commentaire a disparu !
    J’ai l’impression qu’assez souvent les commentaires sont uniquement utilisés par les éditeurs de site comme un moyen pour générer du contenu gratuitement, et il n’est pas rare de tomber sur des pages dont les commentaires sont plus riches en informations que l’article en lui-même.

    • [^] # Re: commentaires != liberté d'expression

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/05/14 à 11:47.

      et il n’est pas rare de tomber sur des pages dont les commentaires sont plus riches en informations que l’article en lui-même.

      Tout à fait. Je passe souvent plus de temps à lire les commentaires que l'article original et je trouve ça assez repoussant quand un site / blog ne propose pas de commentaires.

      Et il est évident que la plupart du temps, du point de vue de l'éditeur d'un site, les commentaires servent plus à enrichir le contenu qu'à laisser les gens s'exprimer pour la beauté de la liberté d'expression. Mais je pense que tout le monde y gagne.

  • # Calmos, second degrés

    Posté par . Évalué à 7.

    Oaaah calmos les gars, y-a du second degrés là !
    Bien sûr qu'ils ont le droit de supprimer mes commentaires, j'écris chez eux après avoir "accepté" leurs conditions (chui resté nominativement anonyme quand même). Bien sûr qu'ils peuvent, et qu'ils doivent filtrer les commentaires (c'est la loi). Même sur linuxfr y'en a qui arrivent à être censurés.

    J'avais écris ce commentaire sur Clubic en sachant bien ce qui allait se passer. Mais j'ai l'habitude de laisser le bénéfice du doute et d'éviter les comportements du genre "de toutes façons [inserer votre stéréotype/idée préconçue ici].
    Je voulais juste partager une expérience sur le libre et la réception de la critique sur un site non peu fréquenté. Je fréquente Clubic, développez et autres pour ne pas rester dans la sphère du type moule de linuxfr, même si je les trouve très souvent critiquables.

    • [^] # Re: Calmos, second degrés

      Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 04/05/14 à 05:47.

      Supprimer un commentaire comme ça, sans un texte qui mentionne la suppression, même si c'est le droit le plus strict des tenants du blog, est une attitude de péteux inqualifiable. Tous les sites sur lesquels j'ai été témoin d'un tel truc peuvent m'attendre longtemps.

      Tu sais, c'est le pendant / corolaire de la fameuse "liberté d'expression qui n'existe pas" (certes, certes) : Ton "espace de commentaire", sur lequel tu est libre de faire "ce que tu veux" ben moi je suis libre aussi, d'oublier jusqu'à son existence :)

  • # la réponse de l'interessé

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour,

    Alex, du tant honni Clubic ;)

    Notre système de commentaire incorpore un filtre anti-spam (indispensable malheureusement vu les attaques dont nous faisons régulièrement l'objet) qui se montre très sélectif dès lors qu'un lien est intégré au message.

    Icefinger, ton message en a été victime (l'usager n'est pas alerté dans ce cas). Je viens de le rétablir à l'instant. Sauf insultes, attaques had hominem ou propos vraiment déplacés, nous n'avons pas pour habitude de modérer les commentaires qui émettent une critique ou posent une question.

    Sur le fond du sujet : nous disposons d'un accord avec Jamendo, contractuel, en vertu duquel nous utilisons régulièrement des extraits de morceaux d'artistes Jamendo sur nos productions vidéo, tout en nous acquittant des droits nécessaires. Sauf erreur de ma part (difficile de vérifier un dimanche), Professor Klig est rémunéré pour l'usage que nous faisons de ce titre.

    En règle générale, les artistes sont crédités dans les génériques de fin (cf. notre dernière vidéo sur le MSX par exemple : http://www.clubic.com/video/antiqui-tech/video-msx-en-video-un-standard-micro-7-ans-avant-la-domination-des-pc-448682.html). Pour ce format, il semblerait que le monteur l'ait oublié, je vais lui demander de l'intégrer sur les prochains numéros.

    • [^] # Re: la réponse de l'interessé

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Merci pour la réponse et pour la transparence.

    • [^] # Re: la réponse de l'interessé

      Posté par . Évalué à 10.

      Oah super, si je m'y été attendu ! ça me fait penser à kowalsky et son commentaire à -10 ci-dessus, qui me critiquait de parler de mes problème d'expression sur un autre site que celui concerné.

      C'est une double bonne surprise, non seulement mon commentaire est effectivement réapparu, mais en plus je trouve que la raison est relativement pertinente (vu que je donne des liens dans mon commentaire). Mais je me demande si ce ne serait pas mieux de notifier l'utilisateur et de lui donner l'opportunité de revendiquer sa non-spamatitude ?
      La seconde et la meilleure surprise c'est cet accord jamendo. Je trouve ça très bien, c'est un modèle économique que je trouve pas mal.

      Puis, si en plus ce journal permet d'intégrer le nom de l'artiste dans les prochains numéros, que demande le peuple ?

      • [^] # Re: la réponse de l'interessé

        Posté par . Évalué à 10.

        Pour ce qui relève du spam, on ne souhaite pas alerter l'utilisateur : lui dire qu'on a bloqué son message risquerait de l'inciter à le reposter sous une forme plus subtile, à créer un nouveau compte ou que sais-je.

        Il y a par contre un système d'alerte en cas de modération manuelle (par lequel le modérateur est censé justifier son geste).

        Ce dont on a besoin, c'est de nous montrer plus vigilant quant aux faux positifs et passer régulièrement vérifier que des commentaires légitimes n'ont pas été bloqués.

        (nos échanges ici sont l'illustration de ce pourquoi je demande à ce que nous ne modérions pas les critiques relatives à notre site : quand il y a ambiguïté, il vaut bien mieux chercher à s'expliquer plutôt que de laisser planer un doute !)

        • [^] # Re: la réponse de l'interessé

          Posté par . Évalué à 2.

          Bon ça va un peu tourner au forum de discussion, mais je suis quand même un peu curieux de savoir ce qui a fait que mon commentaire passe pour un spam ? Il y a une logique basée sur les termes utilisés, la structure de mon texte etc, un réseau de neurones, un arbre de décision et c'est vraiment un faux positif, ou c'est juste que j'ai mis un lien du genre "regardez ici http://…" et que généralement ça suffit ?

          • [^] # Re: la réponse de l'interessé

            Posté par . Évalué à 5.

            J'aurai tendance à dire qu'à partir du moment où tu mets un lien vers un site externe, la majorité des robots antispam notent ça comme spam, et c'est assez logique, les spamers rivalisent d'ingéniosité pour passer les filtres; récemment sur linuxfr, on en a eu un dans les forums, sous couvert de question juridique sur les laser…

            url dans le commentaire => spam à 99%; ensuite dans le cas où le compte existe depuis plus d'un mois et a déjà une dizaine de commentaire à son actif, et le commentaire à l'air bien construit (surtout bien orthographié), et ne contenant pas une liste de mots clé interdits; j'aurai tendance à laisser passer, mais je n'ai pas écrit le filtre clubic.  ;)

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.