Journal Calculatrice : matériel et logiciel ouverts ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
17
8
sept.
2015

Ma calculette m'a laissé tomber, et j'en cherche une nouvelle.

Je me dis que je vais chercher du côté du libre, mais il semble que l'unique solution en développement soit morte.

Je n'ai plus vraiment besoin de faire de graphiques (matplotlib ou R sont mieux, c'est tout), ni de résoudre d'équations différentielles (parce que c'est juste bien chiant sur une calculette). Bref, j'ai juste besoin d'un outil qui gère ses nombres correctement, exposants, nombres complexes, et pourquoi pas de conversion d'unités américaines vers celles du système international.

Connaissez-vous des projets libres qui font ça ?

Je ne suis pas contre la notation polonaise inversée non plus.

Mais peut-être que je suis le seul à penser que les calculettes sur téléphones sont soit trop simpliste, soit bien fouillies, ou encore que je trouve plus pratique de taper sur de vraies boutons ?

Bref, vous utilisez quoi pour calculer rapidement mais sûrement ?

  • # RPN

    Posté par . Évalué à 5.

    Si tu veux une calculatrice RPN, la référence est sans conteste le HP35s, digne héritière de la HP35, première calculatrice électronique mais avec beaucoup de fonctions en plus.

    Personnellement, j'utilise soit celle de mon smartphone, soit celle de Gnome, et pour les rares besoins avancés, Wolfram Alpha ou Malmath, une sorte de Mathematica allégé et gratuit pour Android.

  • # T'as changé les piles ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 08/09/15 à 15:18.

    Perso j'utilise soit celle de gnome soit celle de mon smartphone.

    Et lorsque j'ai besoins d'un peu plus, l'émulateur Graph 89 Free sur mon tel android avec la rom de ma vieille calculatrice (TI 89), mais je conseille d'avoir un écran d'au moins 5 pouces.

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: T'as changé les piles ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Perso j'utilise soit celle de gnome (…)

      C'est vrai qu'elle n'est pas si mal, mais il m'est souvent plus rapide de tout taper au clavier en lançant un alias vers une session IPython préchargeant la plupart des fonctions mathématiques directement (ou tirées d'un module tel que mpmath).

      J'avais testé speedcrunch pendant un temps, qui n'est pas mauvais du tout.

  • # L'occaz

    Posté par . Évalué à 4.

    ben moi je me suis racheté une ti-89 d'occasion sur le bon coin. ça ne coûte vraiment pas grand chose vue la qualité du produit.

    • [^] # Re: L'occaz

      Posté par . Évalué à 2.

      D'ailleurs, est-ce moi ou les casio que l'on nous imposait au lycée était abominable comparées au TI ?

  • # TI 36x pro

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    En me réinscrivant au cnam, j'ai eu besoin de me reprendre une calculatrice, et arrivé devant le rayon, grosse hésitation devant les modèles. J'ai pris une TI 36X pro, principalement pour le prix, mais je ne regrette pas l'achat finalement.

    C'est une calculatrice non programmable, non graphique; mais qui fait du calcul naturel (dans une certaine limite quand même) : par exemple (42/8)2 donne comme résultat 441/16 et non 27.56… De même, 36*pi/3 va donner 12pi.

    Elle est capable de convertir les unités américaines vers le SI (voir le lien donné ci-dessus), et en bonus, elle possède des cellule solaire en plus de la pile (mais la pile n'est pas facile d'accès et la changer nécessite de démonter la calculette).

    • [^] # Re: TI 36x pro

      Posté par . Évalué à 5.

      Oui j'ai découvert cet affichage cette année, en achetant une bonne vieille fx-92 collège pour le gamin (ma grande a toujours celle que j'avais à la Fac).

      Et bien la surprise en tapant machinalement 8/3 et en me retrouvant avec comme résultat 8/3 (8 tiers). Bon, il y a une touche pour changer l'affichage et tomber sur… 2+2/3.
      La même touche donne enfin le 2,66666667 attendu :)

      Tout ça pour 15€.

  • # Nostalgie...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je me souviens encore vers la fin des années 80/début90, ma casio fx7500g a été la porte d'entrée vers le monde de l'informatique (j'avais pas le pognon pour m'acheter les HP48gx de mes copains bourgeois ni d'ordi chez moi). A l'époque, on s'amusait à coder des petits jeux de labyrinthe et de pendus pour épater les filles. J'avais un cahier à spirale où je recopiais laborieusement à la main le programme de tous les petits jeux que je créais pour ne pas les perdre.
    Suis content d'avoir connu cette glorieuse époque :) Allez, je vais aller me ré-écouter du Benny B.

    • [^] # Re: Nostalgie...

      Posté par . Évalué à 4.

      Mais il est fou ?

      Yth speak martien…

      • [^] # Re: Nostalgie...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Ça me fait penser que j'ai encore des cahiers entier de programmes écrits en MASD (assembleur pour HP).
        Genre en vacances j'écrivais mes programmes au crayon, et en rentrant je les rentrais sur mon ordi pour les compiler.

        C'est con mais au fond je suis content d'avoir connu cette façon de faire, encore plus avec de l'assembleur.

        • [^] # Re: Nostalgie...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          C'est con mais au fond je suis content d'avoir connu cette façon de faire

          J'écris bien des algorithmes à la main, mais pas de langages. Je suis content de l'auto-complétion et du formatage automatique d'un éditeur de texte. Je suis content de ne pas écrire de code à la main…

          Je suis aussi content de ne plus faire d'assembleur !

          Je pense que l'on a aussi tendance à enrober les souvenirs (« c'était mieux avant ® ») mais aussi à se rappeler les bons comme mieux, et les mauvais comme pas si mal. Bref, c'est assez biaisé ;)

          • [^] # Re: Nostalgie...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Évidemment, sinon rien n'empêche — même maintenant — d'écrire en assembleur dans un cahier avant si c'est vraiment mieux :-) Il n'empêche que certains passages obligés avaient du bon pour leur côté formateur.

            Ça me fait penser à un article de blog d'un photographe professionnel qui expliquait que ce n'était pas vraiment la qualité de l'appareil qui faisait les belles photos, mais plus le talent du photographe. Il disait quand même qu'il avait des appareils modernes haut de gamme tout simplement parce que c'est plus facile de faire de belles photos avec, donc autant pas se faire chier, mais qu'il savait aussi faire de très belles photos avec un jetable.

            • [^] # Re: Nostalgie...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Mouais, pas convaincu.

              Ce qui permet surtout de progresser, c'est de comprendre la théorie. Le langage, c'est un outil comme un autre. Même chose pour l'appareil photo, faire des tâches lumineuses en forme de cœur se fait de la même manière avec un jetable ou un reflex, à condition de comprendre la technique.

              On ne progresse pas en apprenant à écrire xor ax, ax plutôt que mov ax, 0 mais je reconnais que travailler au corps le principe des registres, de l'adressage (+indexé (+indirect)) peut aider à assimiler des notions qui peuvent sembler abstraite à quelqu'un qui n'a fait que lire un livre sur le fonctionnement du processeur. Pour autant, en rester à pratiquer du code, sans se préoccuper de la théorie qui est derrière, n'a rien de formateur…

              • [^] # Re: Nostalgie...

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Je ne comprends pas l'intérêt de ton commentaire : je ne compare nullement l'intérêt de la théorie par rapport à la pratique, qui on ne sait pour quelle raison seraient de plus exclusives.

            • [^] # Re: Nostalgie...

              Posté par . Évalué à 3.

              […] donc autant pas se faire chier, mais qu'il savait aussi faire de très belles photos avec un jetable.

              C'est du pipo. Il ne fait pas les même photos avec les deux. Si tu es dans un contexte un peu compliqué (luminosité pas top), si tu as besoin de chose comme un focus que sur une partie de ta photo, si tu veux prendre des photos de personnes en mouvement (typiquement les coureurs du tour de France),… Ben je souhaite bien du courage même au meilleur photographe du monde.

              C'est pareil en un peu moins fort pour la programmation, essaie de faire du temps réel avec un langage managé, de faire de la mise à jour à chaud de ton code avec du C, etc tu va galérer.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Nostalgie...

                Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 10/09/15 à 15:42.

                Je n'ai pas dit qu'il faisait les même photos, juste des belles photos (mais avec plus de contraintes). Par exemple si tu dois faire des photos illustrant le tour de France, eh bien t'essaies pas de prendre les coureurs à pleine vitesse, mais trouve un autre angle d'illustration. Le fait d'avoir quelque chose de plus performant impose moins de contraintes et il y a moins à se casser la tête, ce qui force moins la créativité.

                De même ici pour la programmation, on ne parlait pas de résoudre tel problème particulier, mais de s'amuser. Certaines applications simples ne sont pas amusantes à écrire dans certains langages car c'est trivial, mais c'est beaucoup plus rigolo avec quelque chose de plus basique.

                Mon commentaire initial a été assez mal interprété. Je commence justement à me moquer gentiment en disant que si c'était vraiment mieux avant, eh bien rien ne l'empêche de faire comme avant (sauf qu'en fait c'est plus chiant… à moins de le faire pour s'amuser).

                • [^] # Re: Nostalgie...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  On est d'accord.

                  […] ce qui force moins la créativité.

                  Ça ne pousse peut être pas à la créativité mais ça ne va tout de même pas jusqu'à la freiner.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Nostalgie...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    C'est débattable (ça se dit ?).
                    L'esprit humain semble être plus prolifique lorsque l'environnement est contraignant.

          • [^] # Re: Nostalgie...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Je pense que l'on a aussi tendance à enrober les souvenirs (« c'était mieux avant ® ») mais aussi à se rappeler les bons comme mieux, et les mauvais comme pas si mal. Bref, c'est assez biaisé ;)

            Ha non, ce n'était pas dans ce sens. Plutôt que c'était une bonne méthode d'apprentissage.

            Je ne dis pas que j'irais écrire mon code sur du papier aujourd'hui. Juste que d'avoir appris à faire autrement était une bonne chose. Au fond c'est comme avoir appris à faire des calculs de tête alors qu'on a tous des calculatrices / ordi / … qui peuvent le faire à notre place.
            Et pour le coup assembleur + loin de l'environnement d'exécution force à apprendre et prendre conscience de pas mal de choses pour pouvoir imaginer le programme (puisqu'il faut comprendre, de tête, vraiment ce qui va se passer). Et une fois qu'on l'a appris, on peut l'utiliser y compris avec des outils. Malheureusement utiliser uniquement des outils et du VDD (var_dump debug) / PFD (printf debug) ou autre, c'est pas top pour ça.

        • [^] # Re: Nostalgie...

          Posté par . Évalué à 10.

          Je m'amusais comme un fou à écrire des programmes en assembleur pour ma HP48 GX, effectivement très formateur, et très gratifiant parce que la calculatrice et son CPU étant très simples, on touche très vite les limites et c'est un vrai bonheur de les dépasser et de faire des choses « impossibles » (comme les dégradés de gris sur un écran monochrome) :)

          C'est vrai qu'en comparaison aujourd'hui, malgré parfois plus de 20 ans d'expérience, j'ai toujours l'impression de mentir quand je prétend maîtriser parfaitement un langage de programmation… Mais bon, on fait mille fois plus en dix fois moins de temps.

          Yth.

          • [^] # Re: Nostalgie...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Pareil, ce qui m’intéressait dans la hp48, c'est qu'on arrivait assez vite aux limites de la machine avec le RPL. Avec l'assembleur, on pouvait alors repousser les limites, et ça nous forçait à nous triturer les méninges pour imaginer de meilleurs algorithmes, pour optimiser la mémoire, pour optimiser les temps de calculs etc…

            J'ai beaucoup appris sur la gestion de la mémoire, sur l'optimisation du cpu, sur ce qui étais préférable de faire pour avoir de bonne perf pour faire telle ou telle chose. Je me rendais alors mieux compte des "betises" que je faisais avec des langages plus haut niveau comme le C sur d'autres machines.

            /me qui a toujours sa HP48 sur son bureau

  • # RPN

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Pour ma part, j'ai sur mon bureau une HP48G+ qui date de quand j'étais au lycée (mais je n'utilise qu'une infime partie d sees fonctionnalités, ça c'est clair) et sur mon téléphone Android une application nommée "RPN calculator" (dev. ATH0), que je trouve assez efficace…

    https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # Une enclume

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Si j'ai vraiment besoin de calculer, j'utiliser Google Doc / Numbers /

    Et sinon j'ai toujours un HP48 et un HP49 (mais les boutons ont très mal vieilli :/). Elles fonctionnent toujours toutes les 2, c'est sympa !

  • # **knightos**

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il y a le projet knightos qui avance à bon rythme pour moddée une ti-83.

    http://www.knightos.org/

    Sinon ouais, les anciennes calculettes sur le boncoin se trouvent pour une bouchée de pain.

    • Une Ti89 ou Casio Graph100 sont de très bonnes machines dans le genre grosse machine.
    • Les HP sont quand même d'une autre époque, mais reste sympa avec la gestion de la pile de manière manuelle. J'ai une HP48G qui reste d'une belle qualité de fabrication.

    Dans les récentes. L’écran blancs a franchement bien amélioré la lisibilité sur la Ti84+.

    Les un peu plus grosses sont des monstres : ClassPad et TI-Nspire. C'est vrai que c'est complet, mais autant avoir un pc et se servir de logiciel plus intercompatible sur un pc en fonction de ses besoins (stat, calcul formel)…

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: **knightos**

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il y a le projet knightos qui avance à bon rythme pour moddée une ti-83.

      Ça a l'air bien sympa. Mais bon, je pensais pas aller du côté d'une grosse machine, puisque déjà pour la partie graphique, j'utilise directement un PC…

  • # HP48 sur Android

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai toujours l'original, qui fonctionne, mais je la garde comme une précieuse relique.
    Pour le quotidien j'ai installé Droid48 sur mon mobile. C'est dispo sur le playstore.
    Bien sûr le touché des boutons est bien moins agréable.

    • [^] # Re: HP48 sur Android

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci, c’est beaucoup plus réactif que l’original qui traine dans mon bureau et dont les piles doivent être vide après 10 ans et 2 utilisations depuis le dernier changement de pile…

      Peut-on utiliser l’asm et les pointeurs sur les objets interne ? est-ce un émulateur ?

  • # PedroM, un OS pour calculatrices TI sous licence GPL

    Posté par . Évalué à 2.

    A l'époque où je m'intéressais aux calculatrices TI à base de 68k, quelqu'un avait lancé un OS sous licence GPL, appelé PedroM. C'est pas tout neuf, et le but était surtout de libérer un max de mémoire pour stocker les jeux avec, en prime, quelques fonctions basiques de calculatrice. Ça tourne sur les TI 89, 92, et Voyage 200.

    http://www.yaronet.com/t3?id=19

  • # calculatrices et conventions

    Posté par . Évalué à 4.

    j'aime bien les calculatrices. Je ne suis pas un dingue au point de les collectionner comme mes amis sur http://silicium.org mais j'aime bien quand même en avoir quelques unes. La plupart viennent de l'école, les études, notamment une HP 48, que j'ai retrouvé avec plaisir en application android.

    À mon boulot j'ai une simple citizen cdc-80, ce n'est pas une scientifique, juste les 4 opérations, les pourcentages et la racine carrée mais ça me suffit bien :)

    Mon grand-père m'a donné le mois dernier une lexibook scientifique qui semble pas trop mal (j'imagine que les puristes vont hurler).

    Sur mon ordinateur le logiciel qalculate me va bien dès qu'il s'agit de convertir en hexadécimal ou de faire un peu de trigonométrie.

    J'ai acheté récemment sur ebay une TI-83 plus pour faire de la musique

    J'ai cherché longtemps pour avoir une bonne calculatrice avec une apparence agréable sur android. Les émulations de HP ou TI sur téléphone, c'est un peu petit (droid48 propose une version réduite des boutons, mais la RPN au quotidien c'est pas toujours mon truc).
    À chaque fois, il y avoir un truc qui me dérangeait. Dans les appli libres, la calculatrice de cyanogen n'était pas trop mal mais un peu tristounette et un peu limitée, ça a été forké vers un beau projet, mais malheureusement les touches 0 et . sont inversées par rapport à toutes les calculatrices que je peux avoir (et aussi par rapport à mon clavier), aussi c'est assez inutilisable.

    Ce qui m'étonne, c'est la disparité des conventions pour l'affichage de certains symboles, par exemple sur certaines calculatrices, il y a un double 00, le genre de truc bien énervant. La gestion des pourcentages est assez flottante également, il y a aussi le redoublement du dernier calcul quand on continue à appuyer sur la touche "=" (super si on tape deux fois dessus dans faire exprès…, 2x2 = = donnera 8 par exemple)

    Pour le moment sur android je reste sur mathdroid, une appli libre plutôt bien faite, même si les touches sont un peu petites.

  • # maxima on android

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour faire des maths sérieuses (calcul formel) il y a maxima:
    http://maxima.sourceforge.net/
    avec un port android:
    https://sites.google.com/site/maximaonandroid/
    qui marche bien même si l'ergonomie n'est pas encore au top. Il faut un petit temps d'apprentissage…

  • # Do it yourself

    Posté par . Évalué à 3.

    Une autre solution est de la fabriquer soi-même, par exemple avec un Raspberry Pi. Il y a un épisode de "The Ben Heck Show" qui montre comment faire : Ben Heck's DIY Calculator

  • # la bonne vielle règle a calcul

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Toujours aussi bonne, rapide et précise :)

    nimage

    et en plus pas la peine de changer les piles. :)

    • [^] # Re: la bonne vielle règle a calcul

      Posté par . Évalué à 1.

      J'adore ces machins là. Toujours autorisés explicitement dans le règlement du concours des Mines soit dit en passant :¬)

    • [^] # Re: la bonne vielle règle a calcul

      Posté par . Évalué à 3.

      tu l'utilises toujours ?
      perso j'en ai jamais eu (un peu trop jeune) mais j'aimerais bien savoir en utiliser une, par curiosité.

      • [^] # Re: la bonne vielle règle a calcul

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        perso j'en ai jamais eu (un peu trop jeune) mais j'aimerais bien savoir en utiliser une, par curiosité.

        Est-ce qu'on utilise des tables de logarithmes pour faire les multiplications?

  • # crunchbang

    Posté par . Évalué à 3.

    Désolé, suis pas fan des téléphones… le mien sert de téléphone, d'agenda (plus ou moins) et de télégraphe (je pense que les SMS sont assez proches de ce truc au final non?) et basta. Il faut vraiment que je sois désespéré pour me servir de sa … hum… calculette intégrée…

    Du coup je préfère installer un soft de calcul potable sur mon PC, plus simple, je connais le clavier par coeur et il à plus de touches que n'importe quelle calto. Bref, c'est mieux pour mon besoin.
    Avant, j'utilisais galculator, mais depuis qu'ils sont passé à gtk3, j'ai constaté une importante augmentation des dépendances débiles (sisi, débiles, je ne vois pas pourquoi je devrais installer un thème graphique imposé à cause d'une dépendance en dur dans Debian) sans parler du fait qu'il dépend de plus en plus des machins gnome (n'utilisant pas de DE monolithique, je refuse d'installer les applications liées à ces trucs trop statiquement, ma machine n'est pas puissante, tout en l'étant largement assez pour ce que j'en fait. Je vais pas acheter une machine pour avoir des coins arrondis et de la transparence sur une appli alors que j'utilise un twm!) et du coup j'ai cherché une alternative. Le meilleur soft que j'ai trouvé est crunchbang (dépend de Qt, 4 de mémoire), qui à bien y réfléchir est bien plus puissant et mieux fichu que galculator.

    Côté usage, je m'en sert pour les calculs, principalement liés à la programmation, bien que pour les conversions de base (de la base 2 à la base 36, même si j'ai jamais utilisé autre chose que 2, 8, 10 et 16 ;)), j'aie fini par coder mon propre utilitaire en ligne de commande en C++ ( dont je n'ai pas diffusé le code, je doute qu'il apporte quoique ce soit de réel à ce qui existe déjà… m'enfin, le jour ou j'aurai un vrai projet à diffuser je ferai sûrement une section pour les gadgets que j'ai codé vite fait… ), gadget qui à l'avantage à mes yeux d'être facile à hacker et à utiliser (compte tenu du fait que mon explorateur de fichiers, c'est un terminal).

    • [^] # Re: crunchbang

      Posté par . Évalué à 3.

      Avant, j'utilisais galculator, mais depuis qu'ils sont passé à gtk3,

      Il y a toujours une version GTK 2 : d’après le site de Galculator : « galculator is a GTK 2 / GTK 3 based calculator ».
      Les développeurs la maintiennent au moins pour MATE.

      j'ai constaté une importante augmentation des dépendances débiles (sisi, débiles, je ne vois pas pourquoi je devrais installer un thème graphique imposé à cause d'une dépendance en dur dans Debian)

      Ah, les dépendances Debian…

      Le meilleur soft que j'ai trouvé est crunchbang

      CrunchBang ? C’est une distribution, pas une calculatrice.

      (compte tenu du fait que mon explorateur de fichiers, c'est un terminal).

      Pour moi aussi, du coup, j’utilise surtout bc -l comme calculatrice (mais ça ne fait pas les conversions de bases).

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: crunchbang

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 15/09/15 à 21:20.

        J'aime bien également bc, c'est ce que j'utilise lorsque je n'ai pas ma calculatrice sous la main.
        Pour faire une conversion de base, tu peux utiliser ibase et obase. ibase défini la base des nombres en entrée, et obase, celle des nombres en sortie.
        Exemples :

        $ bc -l
        bc 1.06.95
        Copyright 1991-1994, 1997, 1998, 2000, 2004, 2006 Free Software Foundation, Inc.
        This is free software with ABSOLUTELY NO WARRANTY.
        For details type `warranty'.
        obase=16
        123
        7B
        ibase=2
        11000011
        C3
        ibase=10000
        obase=2
        A5
        10100101
        ibase=A
        obase=10
        123
        123
        
        • [^] # bc

          Posté par . Évalué à 2.

          Effectivement. J’avais cherché hex dans le man, je n’avais pas pensé que bc soit sophistiqué au point de supporter des bases arbitraires, alors que sans l’option -l, il donne juste des résultats faux :

          $ bc
          bc 1.06.95
          Copyright 1991-1994, 1997, 1998, 2000, 2004, 2006 Free Software Foundation, Inc.
          This is free software with ABSOLUTELY NO WARRANTY.
          For details type `warranty'. 
          3*2/2
          3
          3/2*2
          2
          1.5*2
          3.0
          1.6*2
          3.2
          1.5*2/2
          1
          1.5/2*2
          0
          

          Ce n’est même pas du calcul en entiers, puisqu’il accepte des nombres décimaux en entrée, c’est la division qui semble être euclidienne. Je veux bien que ce soit indiqué « with ABSOLUTELY NO WARRANTY », mais quand même… Le man est particulièrement abscons là-dessus aussi (je vous invite à le lire, c’est quasiment un exercice de style sur la façon de ne pas donner l’information la plus importante).
          Bon, pour ceux qui n’aiment pas les devinettes, l’information, c’est « scale defines how some operations use digits after the decimal point. The default value of scale is 0. »

          $ bc -l
          bc 1.06.95
          Copyright 1991-1994, 1997, 1998, 2000, 2004, 2006 Free Software Foundation, Inc.
          This is free software with ABSOLUTELY NO WARRANTY.
          For details type `warranty'. 
          scale
          20
          10^-20
          .00000000000000000001
          10^-21
          0
          $ bc
          bc 1.06.95
          Copyright 1991-1994, 1997, 1998, 2000, 2004, 2006 Free Software Foundation, Inc.
          This is free software with ABSOLUTELY NO WARRANTY.
          For details type `warranty'. 
          scale
          0
          10^-20
          0
          scale=20
          10^-20
          .00000000000000000001
          10^-21
          0
          scale=21
          10^-21
          .000000000000000000001
          scale=0
          0.1
          .1
          10^-1
          0
          0.1*0.2
          0
          0.01*2
          .02
          

          Étonnant, non ?
          Bref, j’éviterais de m’en servir pour des calculs scientifiques un peu importants…

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: crunchbang

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a toujours une version GTK 2 : d’après le site de Galculator : « galculator is a GTK 2 / GTK 3 based calculator ».
        Les développeurs la maintiennent au moins pour MATE.

        Pas dans le dépôt officiel de Debian. Du coup me suis rabattu sur speedcrunch, qui me conviens mieux au final, modulo le fait qu'il s'agissait (lors de mon changement) de la seule application à utiliser Qt de mon système.
        D'ailleurs c'est drôle, libqt5gui5 dépend de libgtk2.0-0… la classe.

        Ah, les dépendances Debian…

        Exactement. Quand je quitterais Debian, ça sera la raison. Certains logiciels avec leurs dépendances en dur non justifiées techniquement, font qu'un système Debian sur lequel on joue à, disons, 10 jeux, peut se retrouver avec des fontes pour tous les pays du monde, par dizaines. Je me souviens avoir fait un rapport de bug la dessus, la réponse du mainteneur en question à été très claire: c'est au cas ou l'utilisateur n'aurait pas encore la bonne fonte installée sur son système (mais s'il est asiatique, typiquement, je suis à peu près sûr qu'il aura déjà les fontes correctes… bref).
        Sans parler des gstreamer*, pour lesquels j'ai fini par faire des faux paquets (parce que sans gstreamer j'ai rien qui nécessite dbus, et que ça m'emmerde d'avoir un daemon qui tourne sans être utilisé…).

        CrunchBang ? C’est une distribution, pas une calculatrice.

        Oups, speedcrunch. Désolé.

        Pour moi aussi, du coup, j’utilise surtout bc -l comme calculatrice (mais ça ne fait pas les conversions de bases).

        Mes calculs sont très triviaux en général… et du coup devoir passer en mode interactif pour si peu m'agace. Au final, taper SUPER+G qui m'invoque speedcrunch est une solution potable que je préfère à bc, sans raison particulière.
        Au moins je peux fermer la calculatrice avec une combinaison de 3 touches, au lieu de 5 (en série), et la combinaison en question est celle que j'utilise avec tous mes logiciels.
        Autre raison, très peu valable également, c'est la flemme d'apprendre. speedcrunch étant graphique (mais exploitable entièrement au clavier, très important pour moi ça) l'apprentissage est plus simple.

        • [^] # Donc Speedcrunch

          Posté par . Évalué à 2.

          Oups, speedcrunch. Désolé.

          Je l’ai essayée, merci du tuyau (c’est plus facile avec le bon nom), une calculatrice qui calcule les arrangements et combinaisons et s’utilise au clavier, c’est pas mal.

          Au moins je peux fermer la calculatrice avec une combinaison de 3 touches, au lieu de 5 (en série)

          Pour quitter bc, Ctrl-D suffit.

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: Donc Speedcrunch

            Posté par . Évalué à 2.

            une calculatrice qui calcule les arrangements et combinaisons et s’utilise au clavier, c’est pas mal.

            Elle s'utilise et au clavier, et à la souris. C'est généralement cette combinaison qui me fait considérer une application comme efficace.

            Pour quitter bc, Ctrl-D suffit.

            Ctrl-D… sérieux… D comme destruction? Parce que je n'aurais jamais eu à l'esprit d'utiliser ça…
            Enfin, merci du tuyau aussi, je m'en souviendrai, pour le jour ou je n'aurai pas d'accès à un environnement graphique (j'aime savoir utiliser la ligne de commande. Rapide, efficace, et surtout: fiable. X11, c'est cool et joli, mais pas toujours fiable, et rarement efficace amha. Enfin, sauf pour afficher quelques urxvc, bien sûr).

            • [^] # Re: Donc Speedcrunch

              Posté par . Évalué à 3.

              Ctrl-D… sérieux… D comme destruction?

              Ça insère un EOF, ça marche avec la plupart des REPL (bash, sh, zsh, ipython, mail en mode interactif,…)

              Pour la calculatrice moi j'utilise ipython.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Donc Speedcrunch

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 17/11/15 à 07:55.

              Elle s'utilise et au clavier, et à la souris. C'est généralement cette combinaison qui me fait considérer une application comme efficace.

              Une interface graphique peut être pratique pour retrouver facilement les fonctions qu’on utilise rarement, mais en tout cas, je ne suis pas fan des calculatrices où il faut cliquer sur un bouton pour entrer chaque chiffre (il y en a).

              Ctrl-D… sérieux… D comme destruction?

              D est la quatrième lettre de l’alphabet, donc Ctrl-D produit le caractère en position quatre dans la table ASCII, soit End Of Transmission.

              Pour en revenir aux (logiciels de) calculatrices, en regardant un peu mieux la calculatrice en ligne de commande calc, je me suis aperçu qu’elle fournit les conversions de base, les combinaisons et arrangements. Et elle ne produit pas des résultats farfelus comme bc.

              Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

              • [^] # Re: Donc Speedcrunch

                Posté par . Évalué à 2.

                D est la quatrième lettre de l’alphabet, donc Ctrl-D produit le caractère en position quatre dans la table ASCII, soit End Of Transmission.

                J'ignorais que le caractère envoyé étais relatif à la position de la lettre dans l'alphabet… intéressant.

                Pour en revenir aux (logiciels de) calculatrices

                Je me suis aperçu l'autre jour que j'avais concal d'installé pour la ligne de commande. En suivant un peu les liens, il semble qu'en fait il s'agisse de extcalc sans interface Qt… par contre pas trouvé comment faire des conversions de base, du coup je pense que je vais adopter calc (à noter, dans Debian le paquet est nommé apcalc… il semble qu'il y avait un conflit de nommage de paquets à une époque…).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.