Journal L'industrie des médias découvre internet...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
6
21
juil.
2009
Un article qui montre la naïveté des professionnels des médias. Le simple fait qu'ils apprennent quelque chose dans cette étude est très révélateur...

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/07/16/les-je(...)

Extrait: "Du côté de la musique, il faudra continuer à parier sur les événements, les concerts", suggère, prudent, M. Rossi.

Si vous nous aviez écoutés pendant le débat sur DADVSI...
  • # Enfin...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mieux vaut tard que jamais comme on dit.
  • # Mon favori

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ils veulent bien payer, mais pas pour des choses qu'ils trouvent gratuitement ailleurs.
    • [^] # Re: Mon favori

      Posté par . Évalué à 10.

      Moi, j'aime bien aussi la suite du propos que tu cites :
      ""Dès qu'on leur livre une information, ils la "googlent" pour la vérifier. La publicité bête et méchante ne passe plus"

      On y voit 2 choses (totalement indépendantes) :
      * Google est devenu La sainte Parole. Si Google ne le dit pas, c'est que ce n'est pas vrai...
      * Les fils de pub vont devoir se sortir les doigts du cul, s'ils veulent appâter du client. Finies les pubs infantilisantes qui ont fait la renommée des sketches de Coluche ?
      • [^] # Re: Mon favori

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Tu crois, toi, que ces pubs seront finies ?
        Ils me semblent que pour qu’elles soient finies, il faudrait que les gens deviennent assez cultivés, très éduqués, avides de réflexion et de lectures longues, avec du recul et pas de comportement moutonnier.
        Je ne pense pas que cette impression de transparence et d’immédiateté que donne Google suffisent pour critiquer et prendre du recul.
        Les jeunes googlent un message ? Et alors ?
        Google nous permet à tous de savoir ce qui se passe de crado dans les grandes entreprises, et pourtant, rien ne change. Ce n’est pas le savoir qui fait le changement, mais l’action.

        Bref, au vu de ce que décrit cet ado, je crois au contraire que les pubs débiles, les croyances de pacotille, les saloperies d’entreprises ont encore de beaux jours devant elles.

        Je ne suis pas sûr que les comportements décrits par ce jeune soient si novateurs et si révolutionnaires que ça. Moi aussi, à 15 ans, j’écoutais jamais de radio ni ne lisait jamais de journaux, et je préférais pirater des jeux pour mon Amstrad que les acheter, et pareil pour les K7. Et pourtant, je pense pas avoir fait trembler qui que ce soit. Et les pubs sont toujours aussi débiles.
        Par contre, les séries américaines sont devenues plus intéressantes, alors qu’elles étaient assez débiles à mon époque mais est-ce grâce à moi ?
        • [^] # Re: Mon favori

          Posté par . Évalué à 2.

          "Tu crois, toi, que ces pubs seront finies ?"
          Je ne sais pas, d'où mon point d'interrogation en fin de phrase. :-)
      • [^] # Re: Mon favori

        Posté par . Évalué à 7.

        Petite précision : google ne dit rien, il permet juste d'avoir accès aux sites qui détiennent l'information recherchée, ce qui est une très grosse nuance... mais évidement, si Google ne donne pas accès à certains sites, une partie de l'info passe à l'as...
        • [^] # Re: Mon favori

          Posté par . Évalué à 8.

          google(tm) choisit les sites à montrer et surtout l'ordre dans lequel les montrer
          • [^] # Re: Mon favori

            Posté par . Évalué à 3.

            Personne ne te force à l'utiliser que je sache, et à aucun moment tu n'en as payé un quelconque droit d'utilisation.

            http://www.google.fr/search?hl=fr&q=moteur+de+recherche&(...)
            • [^] # Re: Mon favori

              Posté par . Évalué à 2.

              Bien sûr; et le mieux est d'en utiliser plusieurs.
              Mais le propos était que, étant donné que 50/75/90% des gens utilisent google, la façon dont ils montrent les résultats d'une requête aura un fort impact.

              Et je n'arrive pas à savoir si ton paradoxe d'utiliser google pour chercher des moteurs de recherche vraiment différents (dissidents?) est vraiment voulu ou juste symptomatique de ce qui est écrit plus haut...
  • # Les jeunes d'aujourd'hui

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Voici la description des jeunes d'aujourd'hui qui est présente dans l'article :
    "Ils regardent la télévision, mais juste pour leur série favorite. Ils ne lisent plus les journaux papier, sauf les gratuits parce qu'il suffit de les ramasser dans les transports en commun et que leurs articles sont courts. Ils ont tous un accès à Internet, souvent utilisé pour converser sur le réseau de socialisation Facebook."

    je ne sais pas si c'est vrai ou pas mais franchement ça fait peur pour l'avenir. On se moque généralement du niveau culturel des américains qui sont incapables de citer la capitale de l'Italie ou de localiser le japon sur une carte...mais, si l'article dit vrai, on va avoir une génération de gens capable de citer les acteurs de la série Buffy contre les vampires mais de pas grand chose d'autre.
    • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

      Posté par . Évalué à 7.

      Attention certains jeunes résistent encore et toujours à l'inculture…

      On trouve des jeunes qui préfèrent cuisiner bio chez eux plutôt qu'aller au MacDo, qui n'ont pas de téléphone portable (ou s'en servent vraiment peu), qui lisent beaucoup de livres, qui s'intéresse à la faune et la flore locale…
    • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

      Posté par . Évalué à 6.

      Je crois que tu n'as pas idee de la generation que nous sommes en train de creer.
      Un ami instituteur m'a raconte qu'au CE2, ils font des excercices avec des ballons, ils se lancent la balle, les uns en face des autres. Et bien, c'est tres complique pour beaucoup d'entre eux. En effet, ils ne font aucun exercice moteur depuis l'enfance et sont vraiment "handicapes" pour simplement jouer au ballon.

      Les parents devraient faire attention a ne pas mettre leur enfant devant la tele, la console ou l'ordinateur des le plus jeune age.
      C'est sur que c'est un super moyen d'avoir la paix a la maison mais ca donne des enfants completement amorphes et incapables de se concentrer.
      • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

        Posté par . Évalué à -5.

        Incapable de ce concentrer, je ne suis pas sûr. Regarder 2h de télé demande de la concentration, ce n’est pas forcément la même que l’étude, mais ça reste de la concentration.
        • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Haha ouais sûrement, la concentration pour garder le filet de bave attaché à la bouche, pour pas qu'il tombe sur la télécommande ?
        • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Non, la télé ne favorise pas la concentration, pour plusieurs raisons:

          1) il y a des interruptions permanentes, comme la pub
          2) le sujet d'attention change toutes les 30 secondes, pour éviter justement de faire mal à la tête aux gens
          3) et quand il y a vraiment un fil conducteur, on te le rappelle sans cesse pour que quelqu'un qui zappe arrive quand même à suivre.
          • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

            Posté par . Évalué à 3.

            Toutes mes excuses, on ne parle pas de la même télé.
            Pour la concentration, je pensais notamment à mes enfants de 2,5 et 4 ans. Ils ont droit, de temps en temps, à un épisode sur DVD. Et rester 10 mns leurs demandent de la concentration qu’ils n’ont pas au début. Cela s’acquière avec le temps comme la concentration « scolaire ». Ça fait, il me semble, parti des objectifs de la maternelle.
      • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

        Posté par . Évalué à 2.

        La génération que nous créons ne m'inquiète pas trop culturellement parlant. Je pense qu'il se cultivent à travers les séries qu'ils regardent, en allant chercher d'eux même le contexte historique des séries.
        Si je prend la série "Rome", j'ai appris des choses non seulement grâce à la série, mais par Internet en allant lire l'histoire des personnages historiques impliqués. Les séries restent des fictions, parfois basées sur des faits réels, les gens deviennent intéressé par la réalité qui a permis de créer la fiction.
        C'est un moyen de se cultiver sur des choses, qui apparemment, ne nous auraient pas du tout intéressé si nous n'étions pas passé par la vision d'une série, la lecture d'un livre, etc.

        Pour moi le problème n'est pas la culture, mais la langue et son écriture, qui elle se dégrade fortement. Ca vient aussi de la méthode d'apprentissage de la lecture : la méthode globale, on retient un mot, une phrase par coeur, mais une fois le mot hors contexte on n'est incapable de le lire. J'ai vu beaucoup de jeunes lire sans problème certains livres car ils connaissaient les phrases par coeur, pas parce qu'ils savaient lire (les même mots dans d'autres phrases, ils ne savent pas les lire)...
        L'ékritur cé pir....

        Pour rappel, un moyen de tuer une culture, c'est de tuer sa langue.
        Je vais peut-être trop loin, mais il me semble que la loi Hadopi remonte plus haut dans la source, elle tue la culture en tuant son partage. Et surtout, elle ne résout pas le problème de base, qui est la rémunération des artistes. Artistes qui sont d'ailleurs toujours totalement hors du débat, ce qui est totalement anormal. On ne connaît pas grand chose de ce qu'ils pensent de tout ça alors qu'ils sont les premiers concernés.
        Et la source du mal ne vient pas que du piratage, or on n'accuse que ça.
        • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Si je prend la série "Rome", j'ai appris des choses non seulement grâce à la série, mais par Internet en allant lire l'histoire des personnages historiques impliqués. Les séries restent des fictions, parfois basées sur des faits réels, les gens deviennent intéressé par la réalité qui a permis de créer la fiction.

          Pour une personne qui regarde la série et qui s'informe sur les différence avec la réalité historique, combien vont prendre ça comme pour la Vérité ou n'ont aucune idée de la base historique de la série.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

            Posté par . Évalué à 3.

            Il n'y a qu'à voir Gladiator et Kingdom of Heaven... beaucoup ont pris ces films comme étant proches de la vérité historique, mais une rapide recherche sur Commode_(empereur) ou Balian_d'Ibelin_(mort_en_1193) montre à quel point les scénaristes ont joués avec les faits... mais combien sont allés voir ces pages après avoir vu les films ?
            • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

              Posté par . Évalué à 2.

              Ce qui me rend malheureux c'est que très souvent les erreurs dans les films (que ce soit au niveau de l'histoire ou du non respect des lois de la physique) sont inutiles et n'apportent strictement rien. Ma copine avait une prof d'histoire à l'université qui avait été consultante pour un film (Gladiator je crois justement). Quand elle a vu ce que le film donnait, elle a dû se battre pour qu'on enlève son nom du générique afin de ne pas entacher sa réputation. En gros la consultante était là pour faire joli mais ils n'ont appliqué aucune de ses recommendations ni tenu compte de ses commentaires.
        • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          la série Rome ?
          c'est passé sur quelle chaîne télé ? (je n'ai pas le p2p chez moi faut croire :/)
          • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            la une en Belgique.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

          Posté par . Évalué à 1.

          « Ca vient aussi de la méthode d'apprentissage de la lecture : la méthode globale, on retient un mot, une phrase par coeur, mais une fois le mot hors contexte on n'est incapable de le lire. J'ai vu beaucoup de jeunes lire sans problème certains livres car ils connaissaient les phrases par coeur, pas parce qu'ils savaient lire (les même mots dans d'autres phrases, ils ne savent pas les lire)... »

          Hé, faut se renseigner un peu, la méthode globale ça fait un bon moment que c'est plus enseigné dans les écoles (ie au moins 20 ans). Faudra trouver une autre raison pour la modification de l'orthographe. De nos jours on emploie une méthode plus ou moins mixte (et soyons honnêtes, la méthodes purement phonétique marche très bien, mais pas avec tout le monde, et ce « pas avec tout le monde » n'est pas forcément très faible en quantité).

          J'en ai une toute bête à proposer : quand il y a plus de 10 ans je découvrais les BBS et autres machins via les réseaux, quand je discutais avec des gens, je n'avais pas ma vitesse de frappe actuelle. Du coup pour pouvoir communiquer à une vitesse raisonnable j'ai ... utilisé une écriture phonétique (certes, je restais « cohérent » : 'k' => 'qu', 'f' => 'ph', etc.). La grosse différence, c'est qu'à l'époque il y avait assez peu de gens avec un accès au net et surtout qui faisaient de l'IRC ou autres machins du même genre, et du coup par émulation on apprenait peut-être un peu plus à faire un effort sur l'écriture. De nos jours on a un accès massif aux réseaux par tout le monde. Il y a peut-être une « émulation inverse », vu que maintenant on a beaucoup d'ados/jeunes adultes ayant grandi avec le net qui ont des interlocuteurs possédant les mêmes « travers ». Cette explication est peut-être bidon, mais me satisfait bien plus que de blâmer une énième fois l'école et son mode d'apprentissage de la lecture.
      • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        En effet, ils ne font aucun exercice moteur depuis l'enfance et sont vraiment "handicapes" pour simplement jouer au ballon.

        Les parents devraient faire attention a ne pas mettre leur enfant devant la tele, la console ou l'ordinateur des le plus jeune age.
        C'est sur que c'est un super moyen d'avoir la paix a la maison mais ca donne des enfants completement amorphes et incapables de se concentrer.


        Mais depuis, la Wii est arrivée ;-)
    • [^] # Re: Les jeunes d'aujourd'hui

      Posté par . Évalué à 2.

      En tout cas ils sont sacrément radins :

      "trouvent encore trop cher le prix des chansons sur iTunes (0,79 pences)"

      À moins que les journalistes du monde confondent 79 pences et 0,79 pences... (ou 0,79 $ et 0,79 pences)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Suis-je le seul...

    Posté par . Évalué à -5.

    ... à m'être presque étouffé en lisant que FT avait un«laboratoire de recherche […] à San Francisco.»

    ??? ils recherchent quoi ???
    • [^] # Re: Suis-je le seul...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ben on peut reprocher pas mal de trucs a FT mais on peut pas leur enlever qu'ils font quand même de la R&D. Je vois pas ce qu'il y a de choquant que FT aie un labo autre part qu'en France.

      Donc pour tenter de répondre à la question : ??? ils recherchent quoi ???, une rapide recherche m'a donné par exemple : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-france-tel(...) qui indique qu'à SF, ils font de la recherche dans le domaine du web 2.0...
      Tu apprendras d'ailleurs qu'ils font beaucoup de recherche dans le domaine des télécoms notamment (je le mets en italique parce que je sais pas combien exactement), d'une part parce que c'est un peu leur métier et d'autre part parce que c'est pas en se grattant les bilans qu'ils ont pu nous pondre des minitels, bibop ou autre...

      Malheureusement pour ce genre de boîte, la majorité de ce qu'ils font en R&D ne se voit pas (connectique par exemple) et ce que le service marketing nous pond comme une nouveauté n'en est bien souvent pas une...

      Je cherche pas à faire l'apologie de la société, bien loin de là mais faut pas déconner quand même, FT fait de la recherche...
      • [^] # Re: Suis-je le seul...

        Posté par . Évalué à 4.

        Hum, si cela était, ça se saurait. Ca fait longtemps que FT ne travaille plus que par sous traitance et depuis un moment dans la finance. Personnellement, je les ai côtoyé aux beaux (pour qui, quelles poches) temps de X25 et Transpac, tout ce qu'ils faisaient c'est de la comm et du marketing, sans compter aussi de l'obstruction vis a vis de TCP/IP qui n'entrait pas dans le moule OSI (ou en forçant...) et se cramponner à la vache à lait Minitel sur l'air de on est les plus en avance... Résultat: on a réussi à prendre un bon retard au départ et par exemple on n'est pas du tout (je veux dire on n'a même pas essayé) aux commandes dans les organismes internationaux ICANN et compagnie, je sais bien qu'à présent c'est comblé (enfin, ce qui pouvait l'être) mais je crois qu'en France on doit beaucoup plus à l'INRIA, l'ENST, le CNRS, le CNES... par exemple ! et j'en oublie. Rappelons nous que jusqu'en 1996 ou 97 quand on voulait un accès internet et qu'on allait les voir, ils nous regardaient comme des martiens! En fait, en dehors du téléphone, et encore, France Télécom a été nocif pour l'informatique et les télécomms françaises, je ne suis pas prêt d'oublier...
        • [^] # Re: Suis-je le seul...

          Posté par . Évalué à 5.

          "Hum, si cela était, ça se saurait. "

          Quoi, le fait que FT fasse de la R&D ? Bah justement, ca ce sait (cf commentaires précédents)


          "Personnellement, je les ai côtoyé aux beaux (pour qui, quelles poches) temps de X25 et Transpac, tout ce qu'ils faisaient c'est de la comm et du marketing, sans compter aussi de l'obstruction vis a vis de TCP/IP qui n'entrait pas dans le moule OSI (ou en forçant...) et se cramponner à la vache à lait Minitel sur l'air de on est les plus en avance... "

          T'as cotoyé qui ? FT dans son ensemble ? ou bien t'as eu affaire a quelques personnes de quelques service ?
          Incroyable comme phrase. C'est comme de dire j'ai cotoyé les USA.... Non, tu as peut etre cotoyé quelques étazuniens, c'est tout !

          "Rappelons nous que jusqu'en 1996 ou 97 quand on voulait un accès internet et qu'on allait les voir, ils nous regardaient comme des martiens! "

          Normal : a l'epoque ils ne se souciaient pas d'internet : ils fournissaient la ligne téléphonique avec laquelle tu appelais ton FAI. Fallait donc aller demander ton accès à Internet à un FAI (rappel : FAI = Fournisseur d'Accès à Internet)

          "En fait, en dehors du téléphone, et encore, France Télécom a été nocif pour l'informatique et les télécomms françaises, je ne suis pas prêt d'oublier... "

          Peut-être. Toujours est il qu'il font bien de la R&D et qu'ils en ont toujours fait (c'etait le sujet ici - pas le fait qu'ils aient été bienfaiteurs ou pas !)
      • [^] # Re: Suis-je le seul...

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce qui me fait tout drôle c'est qu'en général, lorsqu'on fait de la recherche, on innove... hors depuis le minitel et le publiphone à carte, j'ai du mal à voir où FT à innové... depuis pas mal de temps maintenant, ils donnent plus l'impression d'être des suiveurs que des pionniers... sans parler des choix techniques douteux qu'ils ont fait ces derniers temps... d'où mon interrogation.

        Qu'ils fassent de la recherche, j'espère bien quelque part, ça montre que la bête bouge encore et c'est pas plus mal, le problème c'est que j'ai vraiment du mal à voir en quoi ils ont innové depuis les 10 dernières années, et en quoi il vont innover dans le futur...

        Je m'interroge aussi sur le but de l'emplacement du bureau R&D : connaissant un peu les coûts engendrés par le maintient d'une équipe et de locaux dans la "valley" et connaissant la qualité des chercheurs français, je me dis que c'est un peu du gâchis.

        Bref, je m'étonne, et ça n'est pas par mauvais esprit ou pour critiquer gratuitement... loin de là.
        • [^] # Re: Suis-je le seul...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Tu parles du minitel et du publiphone mais tu en a entendu parler parce que tu y a eu affaire. Si le département de R&D met au point un composant du réseau très performant, tu n'en entendra pas parler en tant que client mais la différence se verra à l'intérieur (un peu comme Activia).

          Un exemple de développement, c'était (c'est?) le moteur de recherche du portail Orange¹, ça n'a pas marché mais c'était du développement. Et un centre de recherche en Californie, à côté d'autre acteur est peut-être bénéfique pour ce genre de recherche.

          À mon avis, ils ont un peu abandonné les recherche en rapport directe avec le grand public car il y a trop de société bien établi là-dessus.


          ¹: Sauf si je me trompe et qu'ils l'ont acheté à quelqu'un d'autre mais il me semble que c'était un développement interne.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Suis-je le seul...

      Posté par . Évalué à 5.

      Au vu des autres réponses, j'ai envie de chanter :
      "Oui, Jeff_, t'es tout seul"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.