Journal Microsoft: "ODF has clearly won"

Posté par .
Tags : aucun
2
20
juin
2008
Lors de la conférence RedHat Summit, Stuart McKee a déclaré que ODF avait clairement gagné la bataille des standards.

"We sell software for a living. The ability to implement ODF in the middle of our ship cycle was just not possible," he said. "We couldn't do that during the release of Office 2007. We're looking forward and committed to doing more than [ODF-to-OOXML] translators."

Évidemment, il va falloir attendre pour voir ce que ça donne vraiment, mais si ils ajoutent un filtre import/export pour ODF (complet...) je pense que c'est une bonne nouvelle. Et ça leur permet de répondre aux appels d'offre publics (dans le cas assez probable où OOXML traîne encore...

Si il y a une chose qu'on ne peut pas reprocher à MS, c'est d'être dogmatique au point de continuer à foncer dans une direction quand tout leur indique qu'ils se plantent.

On l'avait déjà vu avec le tournant du Net (qu'ils avaient raté), ça a l'air de recommencer avec ODF.

Pre-emptive snarky comment:
"MS c'est des menteurs, ils vont chercher à étouffer ODF de toute façon"
  • # 1. Embrace

    Posté par . Évalué à 10.

    ... ok

    étape 2 maintenant.
    • [^] # Re: 1. Embrace

      Posté par . Évalué à -2.

      But nothing's greater
      Than the rush that comes with your embrace
      [...]
      Yet everyone around me
      Thinks that I'm going crazy
      Maybe, maybe
    • [^] # Re: 1. Embrace

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu penses vraiment qu'il vont réussir à corrompre les standards de l'ISO sans se faire royalement taper dessus par les gouvernements et la Commission Européene ?
      • [^] # Re: 1. Embrace

        Posté par . Évalué à 3.

        ils ont déja réussi a corrompre le processus de ratification, et on peut pas dire que les gvt ont fait quelque choses.
        on a eu que 4 plaintes, et rarement des gvt.
      • [^] # Re: 1. Embrace

        Posté par . Évalué à 5.

        Tu penses vraiment qu'il vont réussir à corrompre les standards de l'ISO sans se faire royalement taper dessus par les gouvernements et la Commission Européene ?

        Il est possible que MS joue réellement le jeu ce coup ci. Il est également possible que le pack office représente plus de 40% des revenus de MS et que de fait ils décident d'interpréter la norme ODF de façon lexicalement correcte vis à vis du texte mais totalement abhérente du point de vue de la pratique pour rendre l'ODF MS totalement innutilisable par les autres produits (cf RTF pour comprendre) ou de créer un ODF+ qui ne s'ouvre pas ou mal chez les autres (CF Kerberos pour comprendre)
  • # Then you win

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Cette étape est arrivée plus vite que je ne le pensais.

    Peut-être une bataille de gagnée le reste de la guerre nous attend.
  • # Mouais...

    Posté par . Évalué à 4.

    selon PCWorld (pris au hasard sur le sujet) http://www.pcworld.com/businesscenter/article/147294/red_hat(...) McKee ajoute qu'il est douteux que OOXml et odf fusionnent un jour ("I don't think we're going to see a situation where we have single unifying standards" ).

    En prenant l'exemple des images, JPEG compressé pour les images courantes, et TIFF non compressé pour les images à haute résolution, il estime que pour les documents bureautiques deux standards peuvent tout à fait coexister parallèlement.

    Certes ce n'est pas l'avis de tout le monde (personne ne contredira le fait que par définition, il ne devrait exister qu'un seul standard pour un seul usage, dans ce cas les documents bureautiques).

    So : wait and see... M'enfin si "ODf a gagné, selon Microsoft même" se répand ça peut faire une très bonne publicité pour ODF et les suites bureautiques libres
    • [^] # Re: Mouais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Moi je peux pas m'empêcher d'avoir l'impression qu'il y a anguille sous roche... C'est sûr que OOXML ne sera géré par aucune suite bureautique avant un bon moment, vu que les specs finales ne sont même pas prêtes. Mais est-ce que cela permettra à ODF de prendre suffisamment d'avance ? Quand on voit le nombre d'employeurs qui veulent des CV au format Word, je me dis que le temps que les utilisateurs se décident à essayer autre chose, OOXML sera implémenté.
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben vu que word lira le ODF, ils accepteront :D
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 5.

        En même temps, dire publiquement "odf has clearly won" c'est un peu dire "ça y est les gars vous pouvez foncer, ayez pas d'inquiétude dans tous les cas nous aussi on supportera odf"

        C'est l'inverse du FUD en somme.
    • [^] # Re: Mouais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Quelqu'un utilise encore du TIFF ? Je me rappelle en avoir utilisé un peu avant 1995 plutôt pour les images en noir et blanc lorsque je faisais de la PAO, mais depuis je ne me rappelle plus trop en avoir vu passer...
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 4.

        En SIG, on en trouve encore très largement. Enfin du GeoTIFF, oeuf corse, mais ça n'est jamais que du TIFF taggué de manière adéquate.

        Sinon, beaucoup de copieurs d'entreprise scannent vers du PDF et/ou TIFF, plutôt que vers du JPEG.
        • [^] # Re: Mouais...

          Posté par . Évalué à -1.

          Oui enfin en SIG c'est vraiment faute de mieux.
        • [^] # Re: Mouais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          En SIG, on en trouve encore très largement. Enfin du GeoTIFF, oeuf corse, mais ça n'est jamais que du TIFF taggué de manière adéquate.

          En lingerie, on en trouve aussi très largement. Enfin du sous-TIFF, mais ce n'est jamais qu'un dérivé bipolarisé.
          • [^] # Re: Mouais...

            Posté par . Évalué à 6.

            … l’objectif étant d’abord d’atteindre le sous-TIFF puis de s’en débarrasser très rapidement. C’est le meilleur moyen de décompresser…
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 10.

        Mon coiffeur en utilise pas mal.

        M'en fout, il fait beau, je suis deja dehors !
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 1.

        En photo, je crois (mais je ne suis pas connaisseur)
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour les scans de document, soit je le fais en PDF, soit je le fais en TIF. La perte de qualité du JPEG n'est pas acceptable lorsque le document d'origine est déjà de mauvaise qualité.
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 3.

        Bien sur,

        Le tiff, n'est pas compressé par deffaut, mais on peut le compresser par diverses méthode comme le jpeg ou le lzw. Ce dernier à pour avantage d'être non destructif, pour une capture d'ecran ou toute image aillant beaucoup de couleurs identique, il est non seulement de bien meilleure qualitée mais il prend également beaucoup moins de place.

        le tiff est le seul forma répendu et bien gerré par une grande majoritée des logiciels qui permet une compression non déstructrice. C'est pourquoi je l'utilise régulierement.

        Il y a aussi le .xcf.bz2 qui est meilleur, mais à part gimp....
        • [^] # Re: Mouais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          le tiff est le seul forma répendu et bien gerré par une grande majoritée des logiciels qui permet une compression non déstructrice. C'est pourquoi je l'utilise régulierement.
          Le seul proposant une compression non destructrice ? Je crois que tu oublies le png, qui est aussi supporté par beaucoup d'applis (notamment les navigateurs).
          • [^] # Re: Mouais...

            Posté par . Évalué à 1.

            autant pour moi....
            je savais pas.
            Mais alors, à quoi correspond le niveau de compression entre 0 et 9 ????
            C'est vraiment sans aucune perte ?
            • [^] # Re: Mouais...

              Posté par . Évalué à 5.

              Oui.
              La différence est uniquement au niveau du temps de rendu.
              Mais avec les machines actuelles, tu peux mettre tout le temps 9.
        • [^] # Re: Mouais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          le tiff est le seul forma répendu et bien gerré par une grande majoritée des logiciels qui permet une compression non déstructrice. C'est pourquoi je l'utilise régulierement.
          Et PNG ?

          http://en.wikipedia.org/wiki/Portable_Network_Graphics#Compa(...)
          • [^] # Re: Mouais...

            Posté par . Évalué à 2.

            Et le GIF, le BMP-RLE, le TGA compressé, (et j’en passe) ils sentent le gaz ?
    • [^] # Re: Mouais...

      Posté par . Évalué à 4.

      En prenant l'exemple des images, JPEG compressé pour les images courantes, et TIFF non compressé pour les images à haute résolution, il estime que pour les documents bureautiques deux standards peuvent tout à fait coexister parallèlement.

      C'est stupide comme raisonnement.

      Ce n'est pas parce que le png ou le jpg sont compressés et le bmp ou le tiff non que c'est impensable d'avoir un format d'image permettant de stocker des images à la fois sous forme compressée et sous forme non compressée.


      Si on suit son raisonnement, devrait-on créer une norme de formats bureautiques pour les documents classiques, une autre pour les documents bureautique utilisant un cache, une pour les documents ayant un mot de passe, une pour les documents ayant des feuilles de style etc.



      Donc non IMHO, il doit y avoir une *unique* norme dont l'évolution est contrôlée par un groupe indépendant et compétant.
      • [^] # Re: Mouais...

        Posté par . Évalué à 3.

        Sauf que dans le cas de la bureautique, tu peux combiner les documents avec des mots de passes et les documents avec des feuilles de styles. D'ailleurs la gestion éventuelle des mots de passe elle est pas forcément bien placée dans un format de document particulier, elle devrait être possible pour n'importe quel type de fichier.

        Ce que tu ne peux pas forcément faire avec les images, tu peux pas compresser une image à la fois avec pertes et sans pertes.

        Il appartient au créateur de l'image d'employer le bon format suivant les cas et ce qu'il veut faire avec, il n'y a pas forcément d'intérêt à tout vouloir caser dans un même format.

        Sinon tu prends un pdf.
        • [^] # Re: Mouais...

          Posté par . Évalué à 3.

          > la gestion éventuelle des mots de passe elle est pas forcément bien placée dans un format de document particulier, elle devrait être possible pour n'importe quel type de fichier.

          --> http://www.gnupg.org/
  • # ???

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    > Pre-emptive snarky comment:
    Hein !? Quoi !? J'me m'en souvient pas... Je devais encore avoir trop bu....
  • # L'objectif est le contrôle du marché

    Posté par . Évalué à 7.

    L'objectif de Microsoft n'est pas d'imposer sa norme, mais de rester en situation de monopole pour assurer une situation de rente. La norme est un moyen et si ce moyen échappe, il en reste d'autres, en vrac:
    - les macros (je viens d'entendre parler d'une directive demandant à des commissions scolaires au Québec, de ne pas utiliser openoffice car il n'est pas compatible avec certaines macros, info officieuse que nous tentons de valider et publiciser après commentaire)
    - dans les prochaines versions certaines fonctions vont migrer vers sharepoint (info communiquée par les formateurs sur MS-office)
    - le lobby et les promoteurs bien placés dans les organisations
    - l'inertie de nos décideurs (quand je suis découragé j'en arrive même à parler de l'incompétence de certains)
    - le poids du ,doc
    - l'ignorance
    - ... vous en connaissez certainement d'autres

    Bref la victoire odt bien qu'importante n'est pas encore l'effondrement du monopole
    • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

      Posté par . Évalué à 5.

      Par contre, la question va sembler idiote, mais..

      .. en quoi leurs situation de monopole est un enemi si le format utilisé est libre, et qu'il existe une alternative libre ?

      Après c'est à l'utilisateur de choisir le soft qui lui va le mieux, même si il choisi un programme aux pratique commerciales douteuses.
      • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Personnellement, c'est d'avoir un format libre qui m'est important, que les autres personnes utilisent un logiciel non-libre pour manipuler ces données, ça ne me dérange pas.
        (par exemple, pour les fichiers texte ou les images png, ça marche pas trop mal je trouve)

        Ce qu'il ne faudrait pas c'est que l'architecture de ce logiciel en monopole sur ce format de fichier le transforme de manière à diminuer la qualité de ce format de fichier (utilisation de choses non normalisées, de hacks divers, etc.)
        • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          >>> c'est d'avoir un format libre qui m'est important, que les autres personnes utilisent un logiciel non-libre pour manipuler ces données, ça ne me dérange pas.

          Sauf quand ces "autres personnes" sont des fonctionnaires payés par tes impôts. Que les personnes privées fassent ce qu'elles veulent, très bien. En revanche quand il s'agit de l'argent de mes impôts je ne vois pas pourquoi il serait dépensé dans des licences MS Office alors qu'OpenOffice est gratuit.
          • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

            Posté par . Évalué à 3.

            Parce que le prix n'a jamais été le facteur principal dans un appel de marché public? (ça en fait partie, mais ça ne doit pas être le point déterminant).

            Si ça répond mieux au cahier des charges, le facteur "gratuit", on s'en fout complètement. Sinon, l'état peut aussi prendre toujours le fournisseur le moins cher, on va rigoler... Déjà qu'il y a pas mal de bras cassés dans les fournisseurs, je t'explique pas ce que ça donnerais si les donneurs d'ordre devait toujours prendre le moins cher.
            • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

              Posté par . Évalué à 3.

              sauf que le cahier des charges il peut etre "arrange" de tel sorte a ne convenir qu'a un seul produit/fournisseur. C'est souvent le cas d'ailleurs!
              • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                Posté par . Évalué à 2.

                Exemples sur le blog de Bertrand Lemaire:
                http://www.bertrandlemaire.com/dotclear/index.php?2008/06/12(...)
                • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Euh, et en quoi c'est contraire au code des marchés publics?

                  Tu crois qu'ils vont s'amuser à avoir un parc avec 15% d'OpenOffice, 35% d'Office, un peu de ceci , un peu de cela? Et la concurrence dans le cas de ce marché, elle est au niveau des fournisseurs, pas des éditeurs.

                  Mais bon, puisqu'il faut respecter la concurrence entre éditeurs, je suis sûr qu'on pourrait répondre à cette offre avec du LL. Fais nous donc la liste des logiciels qui pourrait remplacer ceux demandés (sachant qu'ils doivent avoir les mêmes fonctionnalités que ceux de la liste et pouvoir intéropérer avec eux, vu qu'on doit s'intégrer avec de l'existant).

                  Ma liste à moi:

                  - Acrobat: pour la lecture, c bon y a tout ce qu'il faut. L'écriture aussi, dans une certaine mesure (ça dépend de ce qu'ils utilisent). Pour la modification, si ils veulent l'accès à tous les fonctionnalités, je sais pas si c'est dispo à l'heure actuelle dans du LL (signatures, etc.)
                  - Autocad: facile, y a pas.
                  - Solid Converter: ça se remplace probablement, mais il faudra probablement du dev/script pour s'intégrer à la chaine en place.
                  - Lotus Smart Suite: y a pas si on veut intéropérer
                  - MS Visio: rien de bien convaincant en libre pour le moment
                  - MS Project: pour les besoins de base, il y a ce qu'il faut. Pour les besoins avancés, aucune idée (probablement pas)
                  - Sherpa Projet de définition: aucune chance que ça existe en libre, c'est tellement spécifique (pour ceux qui ont la flemme, c'est un logiciel de placement des panneaux de signalisation aux carrefours).
                  - O&O Rescue Box: remplacable, pareil faudra du dev qui fera exploser le prix de revient.

                  Bilan: c'est bien beau de réclamer la concurrence, mais quand les concurrents en question, il n'existent pas, ça sert pas à grand chose.

                  Après on peut se plaindre que ça soit pas divisable en lots, ce qui pourrait permettre de répondre pour 1 ou 2 des logiciels en proposant des alternatives, mais pour le nombre d'unités demandées, c'est vraiment s'astiquer le manche pour rien. Et ça reviendrait de toute façon plus cher à l'état en temps de dev (et le dev il revient déjà plus cher à l'heure qu'1u de certains des logiciels, alors...)
                  • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                    Posté par . Évalué à 5.


                    Ma liste à moi: ...

                    J'entends parfois ce genre d'argument qui a priori a du bon sens, mais ...
                    - doit-on spécifier une besoin simplement en terme de logiciel ou de besoin à satisfaire ?
                    - est-ce que tout le monde ou seulement quelques personnes ont ce besoin dans l'organisation ?
                    - quelle est la durée de vie du besoin: la durée de vie de la version du logiciel ou des dizaines d'années ?
                    - par exemple VISIO: il y a des logiciels libres qui suivant l'usage ont de meilleures fonctionnalités, mais pas toutes. Le mix de Visio est peut-être unique, mais qui en utilise toutes les facettes ?
                    - en quoi est-ce si terrible que dans une situation en évolution tout le monde n'ait pas exactement la même configuration ?
                    - est-il raisonnable de changer tout le monde en même temps, non alors pourquoi décider comme si ?
                    - a-t-on réellement fait un calcul de cout de possession total (incluant formation, maintenance, dépannage, ... ajustements du aux changements des versions, ...) sur une période significative par rapport aux conséquences des décisions en terme de logiciel (typiquement plus d'une dizaine d'années, on peut estimer cette durée en pensant à quand le prochain changement drastique est envisageable)

                    Ainsi les réponses simples dans ce domaine ont le défaut d'être simplistes bien qu'elles aient l'avantage d'être a priori faciles à comprendre et appréciées par .... (je vous laisse remplir les ....).
                    • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est pas du bon sens, c'est surtout que je considère idiot de taper sur cet appel d'offre alors que la décision sur le choix des logiciels n'est certainement pas faite à ce niveau.

                      Si à la base ils avaient du LL et du OpenOffice, leur appel d'offre il aurait été tout à fait identique avec des logiciels libres spécifiques demandés. Et ça n'aurait posé de problème à personne.

                      Le choix il est à faire au niveau politique lors de l'équipement de l'organisation ou du renouvellement du parc, pas dans un minuscule appel d'offre.

                      doit-on spécifier une besoin simplement en terme de logiciel ou de besoin à satisfaire ?

                      Pour du matos, normalement c'est "besoin à satisfaire", je dis normalement parce que si j'ai besoin d'un PC pour faire tourner du Linux et que tu me proposes du Mac ou des périphériques sans pilotes Linux, ta proposition elle part à la poubelle direct.

                      Pour du logiciel ou des petits accessoires, c'est ce que je demande et pas autre chose, j'ai déjà pas le temps de m'occuper de tout ce que je devrais, si je dois passer du temps à intégrer un OpenOffice par là, un équivalent Visio dans un coin, je vais pas m'en sortir. Et qui c'est qui fait la formation pour les nouveaux logiciels? Si on doit migrer le parc, c'est pas moi qui prend la décision, ça coute cher sur le moment en formation et surtout c'est pas pour 5 unités.

                      Le mix de Visio est peut-être unique, mais qui en utilise toutes les facettes ?

                      Mes utilisateurs, ils sont formés sous Visio, et ils utilisent un certain nombre de fonctionnalités, peut être pas toutes en effet. Mais si je devais faire la liste de tout ce dont j'ai besoin, ça ferait 5 pages (et la même chose pour tous les logiciels). Et qui va s'amuser à répondre à ça? Ils vont me passer un coup de fil, me demander ce que j'utilise en interne et me proposer du Visio (quel hasard!).

                      en quoi est-ce si terrible que dans une situation en évolution tout le monde n'ait pas exactement la même configuration

                      Rassure moi, tu as déjà eu à gérer un parc de plus de 10 machines? Tu prends des logiciels et des systèmes différent sur chacune juste pour le plaisir? C'est déjà assez dur à gérer comme ça pour pas se compliquer la vie, juste pour faire plaisir à quelques personnes.

                      Ainsi les réponses simples dans ce domaine ont le défaut d'être simplistes...

                      C'est pas simpliste, c'est la réalité. Tu as déjà approché de près ou de loin un marché public? Si oui, tu as déjà eu à répondre à la moitié des questions (les autres, c'est pas toi qui décide généralement, c'est déjà acté depuis un moment).

                      Comme dit au dessus, si le parc avait été Linux, ça aurait été une liste de logiciels (libres ou pas) qui tournent dessus et sur lesquels les utilisateurs sont formés et pas autre chose.
                      • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Ce qui illustre parfaitement mon point: le choix des logiciels a des implications à long terme (ne serait-ce que par les coûts impliqués par tout changement) et cette décision ne devrait pas relever uniquement de l'équipe de support (ou du gars du support qui en a plein les bras) car elle a de plus en plus d'implications sur tout le fonctionnement de l'organisation ce qui les dépasse largement.
                        Ceci n'est pas une critique pour les techniciens qui font ce qu'ils peuvent mais pour les directions qui ne font pas ce qu'elles devraient.
                  • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Hum, la concurrence, c'est pas que le libre, hein ! Tu parles de concurrents au sens large, mais tu ne te réfères en fait qu'au logiciel libre, alors qu'il existe sans doute des équivalents dans le monde propriétaire.

                    Ce que je vois, c'est qu'on a ici une liste de produits choisi arbitrairement, à chaque fois sans appel d'offre pour mettre en concurrence plusieurs possibilités (libres ou pas).

                    Alors que si on évaluait d'emblée plusieurs produits pour une tâche, on serait peut-être compte enfin de la nécessité d'avoir des formats ouverts (voire mieux : standardisés) et moins dépendants des logiciels de cette liste.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                    Posté par . Évalué à 3.

                    J'oublias :
                    Et ça reviendrait de toute façon plus cher à l'état en temps de dev (et le dev il revient déjà plus cher à l'heure qu'1u de certains des logiciels, alors...)

                    Peut-être, mais je préfèrerais ça car ça serait de l'investissement pour tous, ça donnerait du libre que chacun pourrait utiliser. Alors que l'achat de licence, hé ben ça part dans les poches de grandes multinationales américaines (pour la plupart).

                    Choisis ton camp, camarade.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Euh, tu crois que les devéloppements spécifiques de l'état (souvent payés très cher à des SSII) ils sont libres?

                      Va demander à l'armée ou aux impôts les sources de leurs logiciels de gestion, qu'on rigole.

                      Faire faire du développement alors qu'il existe sur le marché des logiciels qui répondent parfaitement à la demande, qui s'intégrent dans le SI en place et dont le coût de revient est bien inférieur, c'est parfaitement inutile et ça coute très cher. En quand on essaye de réduire les dépenses de l'administration, ça colle pas trop.

                      La marge des fournisseurs, ça reste en France; le coût de la license ça part probablement aux US (=méchant, bien entendu...). Les salaires des dév, ça reste en France; les bénéfices des SSII, ça part chez les actionnaires (pas souvent en France non plus...).

                      Bilan: soit on fait vivre un dév, soit on fait vivre un fournisseur. Pas beaucoup de différence au final.
                      • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Tu oublies que dans le cadre d'une "mise a jour" microsoft cela veut a peu pres systematiquement dire mettre a jour son parc materiel ce qui revient "legerement" plus cher au total surtout si tu veux avoir un parc coherent.

                        Je te met au defi de faire tourner microsoft office 2007 ou Vista sur des machines vieilles de plus de 2 ou 3 ans ce qui est bien souvent le cas dans l'administration!
                        • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Une machine de plus de 2 ou 3 ans, c'est du 1.8Ghz avec 512 ou 1Go de RAM, ça fait tourner Office 2007 sans problème. Vista, il lui faut 1Go minimum, avec 512 c'est un peu juste. Mais les dernieres version de Linux et d'OpenOffice auront exactement le même problème.

                          Ensuite, je sais pas où exactement dans "l'administration" tu as de l'expérience avec le type de machine disponible, mais ça varie grandement suivant le type de service et tu trouveras souvent des machines plus récentes que 2 ans.

                          Donc arrête de raconter n'importe quoi, mettre à jour vers une version de Linux récente avec OpenOffice, ça veut aussi dire mettre à jour le matos. Ou alors il faut caser une version ancienne et à peu près toutes les version supportées arrivent en fin de vie...
                          • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                            Je fais tourner Ubuntu 7.10 avec OpenOffice sans problème sur 1,7GHz avec 512 Mo de RAM et sa tourne beaucoup plus rapidement que XP avec Office 2003.

                            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                          • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                            Posté par . Évalué à 3.

                            je sais pas quel linux tu utilises mais bon une ubuntu (pas repute pour etre legere) tourne parfaitement sur un portable IBM avec 256 mega de ram vieux de 8 ans. C'est pas un foudre de guerre certes mais ca fonctionne sans probleme, le systeme, X11 et la plupart des logiciels (en dehors des trucs 3D et de la video) dont OOo . Sur le meme pc XP s'installe meme pas je ne parle meme pas de Vista.
                          • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                            Posté par . Évalué à 1.

                            350 Mo de RAM consommés avec une slackware 12.0 (presque) d'usine, 5 xterm, mikmod et Firefox (9 onglets ouverts) .
                            Et avec abiword ça doit pas faire beaucoup plus .
                            OpenOffice, c'est aussi nul sur les ressources que Office, il ne faut pas chercher .
                            Mais Linux/Xfce, c'est très largement utilisable (cf Zenwalk, Xubuntu, Debian/Xfce, Fedora/Xfce) et ça bouffe pas 1 Go de RAM (j'ai utilisé mon ordi sous Linux pendant un certain temps, avec 1200 MHz et 512 Mo RAM, et je n'ai jamais vu un seul Ko dans le swap) .
                            Alors évidemment si on commence à s'amuser à faire des consommations mémoire inutiles comme GNOME ou OpenOffice, ça finit comme Windows Vista (sauf sur le disque dur) .

                            Essaye donc Slackware/Vector/Zenwalk/Puppy/SliTaz et tu verras que (consommationRAM(Linux) > 512 Mo) ne vaut pas forcément true .
              • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                Posté par . Évalué à 4.

                Parenthèse pour dire que je suis d'accord avec cette assertion, mais que des fois c'est largement justifié: pour certains appels d'offres, le demandeur écrit le cahier des charges, et un comité indépendant choisit la meilleure offre.

                C'est un très bon système sauf quand le comité indépendant n'est pas expert dans le domaine et choisit le plus beau discours commercial.
                Des infos genre "fournisseurs déjà essayé, support en dessous de tout", de même que "fournisseur A sûr, fournisseur B incertain, on rappelle qu'il sagit d'une commande à 500k€ et qu'on n'achète pas ce genre de matériel tous les ans..." ne sont pas forcément prises en compte non plus.

                Après, qu'on s'arrange avec un fournisseur dont on est sûr pour écrire le cahier des charges, ça ne me choque plus...
                • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                  Posté par . Évalué à 5.

                  La problématique des appels d'offre publics n'est pas la même que celle des entreprises privées qui peuvent faire ce qu'elles veulent de leur argent, y compris le gaspiller et se désintéresser de l'intérêt public (encore que ce soit contestable).

                  Au Québec une entreprise œuvrant dans le domine du logiciel libre, Savoir-faire Linux, créée par Cyrille Béraud, a eu le front d'attaquer en cour le gouvernement du Québec pour mauvaise pratique en ce qui concerne les acquisitions de logiciel. Cette affaire va être passionnante à suivre et peut ouvrir une brèche dans le monopole de Microsoft et de certains autres fournisseurs bénéficiant d'une situation de rente monopolistique. Je partage maintenant l'avis de Cyrille qui pense que la principale action à mener est de nature juridique, surtout dans le contexte Nord Américain.

                  Je résume l'affaire (déjà évoquée ici il y a 3 mois https://linuxfr.org//2008/03/17/23854.html) que l'on peut lire sur son blog:
                  http://blogs.savoirfairelinux.net/cyrilleberaud/rrqda02481--(...)
                  Le ministères et organismes utilisent systématiquement le recours aux avis d'intention (je vais acquérir ceci qui peut le fournir ?, s'il n'y a qu'un fournisseur alors j'achète, article 12.4 des procédures d'achat) ce qui est contesté en cours dans le cas d'espèce de la régie des rentes (pour près de 1 million $) ou depuis cette action en cour aux avis d'acquisition (comme il n'y a qu'un fournisseur alors je passe commande directement, article 12.7 des procédures d'achat) pour en particulier vista et divers logiciels centraux de Microsoft et office 2007 (plus de 28 000 000 $ depuis le début de l'année).

                  Vous voyez tout de suite l'argumentation de l'acheteur: je ne veux pas changer les habitudes de mes utilisateurs, j'ai de nombreux logiciels qui tournent sur mon système actuel et dans le fond c'est une simple mise à jour, en fait je n'ai pas le choix. De plus je n'ai pas la mission de développer, celle là n'a pas encore été évoquée mais je la vois venir. Vous voyez aussi celle de l'accusateur: vous avez mal fait votre travail, si vous aviez autrement et mieux définis vos besoins et non demandé un moyen particulier, alors j'aurai pu répondre un l'appel d'offre avec une meilleure solution, plus pérenne et moins couteuse, d'ailleurs c'est ce qui se fait ailleurs.
                  • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Bon, j'ai jamais dit que c'était bien de s'arranger avec le fournisseur, j'ai dit que ça se comprenait.

                    Dans l'exemple que je citais (UNE machine à 500k€, et non, je ne dirai pas d'où je tiens l'info, mais je fais entièrement confiance à ma source!), malgré la co-rédaction du cahier des charges entre acheteur (public) et vendeur (boîte "sure"), c'est finalement un troisième concurrent qui a emporté le marché!
                    Comme quoi!

                    En ce qui concerne le cas particulier qui nous intéresse ici, oui! Est-il possible durant de tels jugements au Québec de faire une démonstration ordinateurs à l'appui, pour demander à la défense de montrer à quel point Office 2007 ne changera pas les habitudes des utilisateurs? ;)
                    • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Est-il possible durant de tels jugements au Québec de faire une démonstration ordinateurs à l'appui, pour demander à la défense de montrer à quel point Office 2007 ne changera pas les habitudes des utilisateurs? ;)

                      Oh c'est sur, la ils remettront l'ancienne interface, ce qui est possible, et ils prouveront que c'est le cas.
            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 2.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: L'objectif est le contrôle du marché

          Posté par . Évalué à 4.

          J'ai longtemps pensé cela moi aussi, mais mes discussions et lectures récentes m'amènent à penser que les logiciels qui manipulent des données d'intérêt public devaient aussi être libres d'accès.
          De plus on peut craindre qu'une entreprise monopolistique utilisant une norme publique s'arrange pour faire des extensions (même futiles) propriétaires qui en pratique annulent l'intérêt d'une norme publique.
  • # Et pourquoi pas tout simplement du pragmatisme ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Il ne faut pas croire que tout le monde a Microsoft soit un sosie du Docteur Evil. Je connais pas mal de software engineer qui travaill(ai)ent à Microsoft, et il ne sont pas différent de ceux qui sont du côté des "gentils" (Google, Yahoo & co.), puisque ce sont bien souvent les mêmes.

    Ce qui est également fort possible, c'est que pas mal de monde à Microsoft se soit rendu compte que leur format est foireux, et que donc il faut passer à quelque chose de meilleur.
    • [^] # Re: Et pourquoi pas tout simplement du pragmatisme ?

      Posté par . Évalué à 7.

      > Et pourquoi pas tout simplement du pragmatisme ?

      Le pragmatisme aurait été de s'engager dans le groupement OASIS et d'adopter ODF dès que celui-ci est devenu une norme ISO plutôt que de perdre du temps et de l'argent à tenter d'imposer de force un format à l'ISO.
      Le comportement de Microsoft vis-à-vis de l'ISO et des standards ces dernières semaines est tout sauf pragmatique.
    • [^] # Re: Et pourquoi pas tout simplement du pragmatisme ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Déjà, essayer de voir un coté "gentil" et un coté "méchant", je ne pense pas que ça amène à quelque chose d'intéressant.

      Ensuite, ce n'est pas parce que les "ex" que tu connais sont "gentils" qu'ils vont faire des choses "biens" : quand tu bosses pour une boite, tu obéis à ton patron, même si ça ne te plait pas (ou alors tu démissionnes), et même si c'est "mal".
  • # c'est bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    reconnaître sa défaite, c'est déjà une victoire sur soi même :)
  • # il a du se faire des copains

    Posté par . Évalué à 0.

    avec certains de ses collegues!

    J'imagine bien le departement de Redmond "Troll et FUD" dont font parti certaines personnes presentes sur ce site. Ils ont du avaler leur coke de travers :D
    • [^] # Y a des gens qui arrivent à faire la part des choses (i.e. get a life)

      Posté par . Évalué à 3.

      Département 'Troll et FUD' aussi connu sous le nom de 'Tous ceux qui sont pas d'accord avec moi'.

      Je pense pas que les mecs qui ont bossé sur OOXML aient un attachement religieux à leur format de fichier. Ils sont sûrement fier d'avoir bossé dessus, mais ça s'arrête là. Et puis la présence d'un filtre dans Office, ça ne remet pas en question l'existence de OOXML. Ca restera je pense le format par défaut lors de l'installation, même si l'utilisateur pourra choisir un autre format à utiliser par défaut dans les options

      Oh, et Mountain Dew et café. Le coca, c'est pour tous les autres crétins d'américains obèses, STP.
      • [^] # Re: Y a des gens qui arrivent à faire la part des choses (i.e. get a li

        Posté par . Évalué à 3.

        sauf que le Microsoft OXML dans la suite Office 2007 ou Office 2008 (pour mac) il est obsolete, perime, a mettre a la poubelle. C'est y pas beau ca? Ca vous rappelle pas le format top moumoutte de la suite 2003?
        • [^] # Re: Y a des gens qui arrivent à faire la part des choses (i.e. get a li

          Posté par . Évalué à 2.

          le rapport avec mon message? ou même avec le journal? J'ai du mal à voir le lien logique du 'sauf' là, tu m'aides?

          Surtout que techniquement, t'es tellement à côté de la plaque que ça en serait risible.

          ODF1.0 est obsolète, périmé et à mettre à la poubelle aussi je suppose. Tout comme les .sdw de StarOffice? Après tout, il y a ODT1.1 et bientôt 1.2

          L'avantage d'avoir un fichier XML et pas un blog binaire, c'est que tu peux beaucoup plus facilement faire des transformations dessus. Et entre le format dans Office 2007 et la version ISO, vu qu'on a les mêmes features à la base, c'est beaucoup beaucoup moins difficile de faire la transformation que lorsqu'il faut lire/écrire de l'ODT à partir de l'OOXML.
          • [^] # Re: Y a des gens qui arrivent à faire la part des choses (i.e. get a li

            Posté par . Évalué à -1.

            1) Tu dis: ça ne remet pas en question l'existence de OOXML. Ca restera je pense le format par défaut

            Donc vu que tu parles de OXML tu vas m'expliquer comment mon message a moi qui parle de OXML n'est pas en relation avec le tien! Tu sais bien que je suis idiot donc n'hesite pas a faire une explication niveau maternel!

            2) Le format Microsot OXML tel que actuellement present dans MS office 2007 est foireux techniquement parlant et c'est pas moi qui le dit mais les participants au BRM donc bon je sais pbpg fait ma pub sur mon imbecilte etc cela n'enleve rien au fait que le format par defaut est pourri et obsolete. La future version OXML etant incompatible avec la version actuelle d'ou le fait que ce format ISO (si jamais cela devient ISO) ne sera pas dans la version actuelle de Microsoft Office contrairement a ODF. Quel rapport avec le journal? Tu peux me rappeler le titre? ODF has won? ou un truc comme ca mais il a gagne contre qui?

            Donc oui mon commentaire est en relation total avec ton message ET le journal mais bon je sais que mon nom a une tres mauvaise connotation grace au travail de denigrement d'un employe de microsoft et je m'en tape le coquillard!
            • [^] # Re: Y a des gens qui arrivent à faire la part des choses (i.e. get a li

              Posté par . Évalué à 4.

              Ah ouais, donc c'est bien en rapport, c'est juste que c'est totalement à côté de la plaque et que ça n'apporte rien du tout (ni au niveau technique, ni au niveau stratégie de MS).

              Tu te contentes de dire que MS c'est de la merde, que leur format OOXML est pourri, et que le format 2003 était pourri aussi. Pas d'analyse technique ou autre, rien, du vide.

              On s'en fout que ça soit pas la version ISO dispo dans Office 2007, de toute façon ça sera importé de façon transparent dans la prochaine version. De la même façon, ODF 1.0 et bientôt 1.1 seront ouverts par OpenOffice, même si la version 1.2 les aura supplanté.

              Oh et je m'en fous complètement de l'avis de PbPg, je l'ai pas attendu pour me faire une opinion par moi même. Je pense pas que tu sois idiot, mais IMO tu fais dans l'affectif alors que d'autres font dans le technique, forcément à un moment, ça bloque. Il y a pas un paragraphe de ton commentaire où tu te plains pas de ce que les gens disent ou pensent de toi.

              Je veux bien parler technique, implémentation, stratégie de MS à court ou moyen terme, mais parler religion avec des illuminés, non merci. Donc si tu as des choses à dire sur pourquoi MS fait volte face (même si c'est négatif), n'hésite pas. Mais si c'est simplement pour dire 'MS c'est mal, ils font de la merde; parce que!', tu peux t'abstenir.
            • [^] # Re: Y a des gens qui arrivent à faire la part des choses (i.e. get a li

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              je sais que mon nom a une tres mauvaise connotation grace au travail de denigrement d'un employe de microsoft

              Facile d'accuser les autres. Personnellement, je trouve que tu t'en sort très bien tout seul.
    • [^] # Re: il a du se faire des copains

      Posté par . Évalué à 5.

      Oh comme il est mignon avec ses attaques ad hominem et ses provocations a peine masquées. Et après il se fera passer pour la pov petite victime du complot PetitMoldien, ce preux chevalier défenseur de la Liberté et pourfendeur du Grand Monopole.
      Et il prend pas ses vacances notre Don Quichotte ?

      Bien entendu ! Ce message est un encouragement on ne peut plus cordial.
      La direction décline toute responsabilité pour toute autre interprétation.

      ====> [-]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.