Journal L'APINC ferme les passerelles Jabber/XMPP vers les systèmes d'IM proprios

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
14
17
fév.
2009
L'APINC, Association pour la Promotion de l'Internet Non Commercial, fait tourner de manière bénévole, en plus de ses services classiques (web, mail, SGBD, FTP, DNS, etc.) un serveur Jabber, dont les deux domaines les plus connus sont xmpp:im.apinc.org et xmpp:jabber.fr.

Sur le blog http://jabber.apinc.org/news/, un post dit que les passerelles vers les réseaux propriétaires ont été supprimées. De même, un message a été broadcasté à tous les clients.

Les raisons de cette fermeture sont détaillées dans le blog-post.

Quelques avis sont exprimés à travers les commentaires.
  • # Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    Le blog indique qu'il y a des problèmes techniques à maintenir les passerelles.
    Bizarrement les logiciels clients y arrivent plutôt pas mal, eux.

    Les passerelles étaient un très gros arguments pour les pro-Jabber initiaux : "venez, les clients sont simples à développer, un protocole et après c'est le serveur qui fait le reste", cet argument tombe pas mal à l'eau au fur et à mesure! Déjà qu'il n'était pas utilisé par Google et autres...
    Je suis bien content d'avoir choisi un client multi-protocoles! A force, ça va être la mort des clients mono-protocoles, faute de serveurs en face.

    Il ne va plus rester à Jabber que le format libre du protocole, sans plus d'avantages, et des défauts (pas de video/audio...), pas sûr que ça suffise pour qu'il s'impose... Dommage, un protocole d'IM libre qui s'impose, ça manque.
    • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

      Posté par . Évalué à  6 .

      Bizarrement les logiciels clients y arrivent plutôt pas mal, eux.
      L'apinc dis que les passerelles ne sont plus maintenus, et ensuite entre gérer une connexion, ou une centaine de connexion, c'est pas forcément la même chose.


      Dommage, un protocole d'IM libre qui s'impose, ça manque.
      Comme un navigateur libre. Et on est précisément dans la même situation avec netscape/fx vs ie.
      • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

        Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

        entre gérer une connexion, ou une centaine de connexion, c'est pas forcément la même chose.

        L'objectif est que ça marche.
        Jabber démontre donc qu'il vaut mieux 100 fois 1 connexion (Pidgin etc... chez le client) que 1 fois 100 connexions (passerelles)!
        La décentralisation :)

        Comme un navigateur libre. Et on est précisément dans la même situation avec netscape/fx vs ie.

        Firefox a su s'imposer avec des qualités qui parlent aux utilisateurs sans avoir de défaut rédhibitoires (qu'il soit libre? Ils s'en foutent). Et Jabber? La est la question...
        • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

          Posté par . Évalué à  3 .

          Firefox a su s'imposer avec des qualités qui parlent aux utilisateurs sans avoir de défaut rédhibitoires (qu'il soit libre? Ils s'en foutent). Et Jabber? La est la question...
          Ce que je voulais dire c'est que
          1°) firefox ne c'est pas imposé en un jour, surtout si on prend à partir du début , c'est à dire la libération de netscape.
          2°) MSN utilise la même méthode pour s'imposer qu'IE. Il y a donc fort à parier qu'il aura aussi des travers (en ce qui concerne msn : censure automatique, envoie de fichier en "direct" bridé, pub,...)
        • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          > Jabber démontre donc qu'il vaut mieux 100 fois 1 connexion (Pidgin etc... chez le client) que 1 fois 100 connexions (passerelles)!

          Sauf que c'est loin d'être équivalent.

          Ca impose à chaque client de gérer X protocoles de messagerie avec les options associées au lieu d'un seul ouvert. Et comme il est dit dans la news, ce genre de support est complexe et prend du temps. Il est logique qu'il soit centralisé justement.

          Mais aussi certains de ces protocoles imposent une seule connexion active à la fois. Avoir une passerelle centralisée est aussi important là dessus.

          La passerelle était une bonne solution.


          Maintenant je ne les utilisais pas, justement à cause d'une stabilité loin d'être parfaite et d'un support trop partiel par rapport à mon pidgin. Du coup je ne reproche pas à l'APINC de les avoir fermé, mais qu'on ne dise pas que les clients multiprotocoles sont une solution équivalente, ou même meilleure sur le principe.

          L'idéal serait un développement de passerelles basé sur la libpurple de pidgin. Il y aura déjà une abstraction de réalisée, il suffirait probablement de mettre un peu de colle (oui, je sais, ça demande quand même pas mal de boulot, mais pas de tout réimplémenter soi).
        • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          > Firefox a su s'imposer avec des qualités qui parlent aux utilisateurs sans avoir de défaut
          > rédhibitoires

          Faut aussi dire que Firefox a bénéficié d'un marketing d'enfer, financé par Google et d'autres, qu'il était bien plus utile que ie, et que passer à firefox, ça n'a jamais été autre chose qu'un choix personnel pour la plupart des gens.

          Alors que passer vraiment à jabber, au contraire, ça implique de changer pour soi, et pour ses contacts. Donc la progression est plus dur, en plus des choses que Firefox a eu ( bon market, financement, concurence risible sous forme de d'IE ).
      • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        >Comme un navigateur libre. Et on est précisément dans la même situation avec netscape/fx vs ie.

        Non, rien à voir. Ici on parle d'un protocole de communication(xmpp), pas d'un logiciel.

        HTTP n'a pas d'équivalent proprio chez microsoft et autres qui font que les navigateurs doivent gérer une tripoté de protocoles pour afficher des pages.

        Un protocole fermé et aux mains d'une seule entité commerciale est bien plus dérangeant qu'un logiciel proprio qui implémente une norme créé dans un processus ouvert et librement implémentable par tous.
    • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Le problème technique est je pense plus dû à un problème d'implémentation qu'à un problème conceptuel.

      Les passerelles sont actuellement écrite en python qui je pense a du mal à tenir la charge de très nombreuses connections. De plus les passerelles manque de dévelopeur. Ce qui est plutôt important quand on sait que les protocols proprio sont sans cesse remis à jour et que ça demande du travail de suivre.
      • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

        Les passerelles sont actuellement écrite en python qui je pense a du mal à tenir la charge de très nombreuses connections.

        Hum, non, j'ai déjà trollé sur Python dans le journal précédent, je vais peut-être pas m'y remettre ;-).

        Ce qui est plutôt important quand on sait que les protocols proprio sont sans cesse remis à jour et que ça demande du travail de suivre

        La, maintenant, j'ai Pidgin avec JAbber/MSN/ICQ/Yahoo.
        Donc j'en conclue que ce n'est pas le protocole mis à jour qui pose problème, mais le principe : les développeurs sont "naturellement" sur les clients, pas sur les passerelles, donc le principe de la passerelle montre ses limites en pratique (le manque de développeur est une limite pratique quand ces mêmes développeurs sont sur les clients).
      • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Je serais curieux de voir ce que ça donne avec un bon JIT vers un langage de programmation (par opposition à la va-vite avec un langage de scripting) comme http://www.vlam.ca/compyle

        Pour troller un bon dernier coup, je crois qu'il y a encore trop peu de langages qui offrent la facilité du scripting avec l'efficacité. Alors qu'on était conscient dès le début qu'un programme Perl ne serait pas une formule 1, j'ai l'impression qu'aujourd'hui les gens se plaignent que leur Ruby ou Python soit trop lent, et qu'ils ne se sont jamais rendu compte que c'est leur cerveau qui a été trop lent lors du choix du langage¹


        ¹: j'opte toujours pour le langage adapté au problème ; je crois que j'y gagne plutôt qu'à utiliser le même tout le temps "parceque c'est le meilleur".
        • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

          Posté par . Évalué à  2 .

          Je serais curieux de voir ce que ça donne avec un bon JIT vers un langage de programmation (par opposition à la va-vite avec un langage de scripting) comme http://www.vlam.ca/compyle

          J'avais jamais entendu parlé de vlam, et vu le graph stupide (si je l'ai bien lu car il est en plus de mauvaise qualité graphique) qui nous accueille sur le lien que tu as donné ainsi que vu la phrase nécessairement trop simplificatrice écrite sous le titre "Scalable Performance", je n'ai pas spécialement envie d'en savoir plus...

          Dommage ptet que la techno est pas si naze, mais la comm gâche tout en moins d'une nanoseconde.
    • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Je pense que les développeurs de clients vers ces protocoles ont eux même des difficultés (qu'ils surmontent certes) pour faire de la rétro-ingénierie. Ce n'est jamais évident d'osculter des échanges plutôt que des specs ouvertes, de suivres des modifications sans être avertis etc... Et puis simplement, tout le monde n'a pas de temps à accorder à ce genre de passe temps.

      Certains vont voir en cette annonce comme toi, une baisse de qualité du service, d'autre au contraire vont trouver que l'APINC respecte plus à présent ses idéaux et ne lui tiendront pas rigueur de couper des passerelles qui en plus sont illégales.

      Les argument sont bien expliqués je trouve et je comprend tout à fait la position de l'APINC pour ma part. Je comprend aussi que certains puissent être déçus... mais bon, il reste des alternatives.
      • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

        Posté par . Évalué à  2 .

        des passerelles qui en plus sont illégales.
        Heu, jusque là, non.
        Des passerelles qui ne respecte pas la licence d'utilisation des serveurs, je veux bien, mais qui soient illégales, c'est, à mon avis, beaucoup s'avancer.
      • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        L'APINC supporte bien les service qu'elle souhaite, je ne leur reproche pas.

        Par contre j'ai du mal à voir en quoi ça ne respecte pas ses principe. Le principe de l'APINC c'est le non commercial. Sauf à transformer ça en "anti-entreprise" (et je ne crois pas que ce soit le but), en quoi se connecter gratuitement à des réseaux gratuits et sans publicité contredisent l'optique non commerciale ?

        > mais bon, il reste des alternatives.

        commerciales ? ;)
        • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

          Posté par . Évalué à  5 .

          en quoi se connecter gratuitement
          Sans forcement respecter les conditions d'utilisation (qu'elles soient abusives ou non)
          à des réseaux gratuits et sans publicité
          MSN en tout cas n'acceptent pas les clients autres qu'officiel car il diffuse de la pub. Donc ils sont plus gratuits tes réseaux, et ils sont de facto commercial
          • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Le client diffuse de la pub, pas le réseau ni la passerelle. Qu'on n'avance pas l'argument non commercial sur la connexion au réseau, il est malvenu.

            Après il y a la question des conditions d'utilisation. C'est un argument que je peux comprendre, mais ce sont deux arguments bien différents.
            • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

              Posté par . Évalué à  4 .

              Je devine plutot des inquiétudes légale avec les conditions d'utilisations
              -Les milliers d'utilisateurs d'amsn/pigdin/kopete représente certe un manque à gagner pour msn mais sont difficile à cibler ( à moins de s'attaquer au dev, et je ne suis pas sur que la base légale de la retro-ingénieurie tienne le choc face à l'argument de l'interopérabilité au tribunal (En gros ça dépend de la loi du pays ou se trouve le serveur cvs-like et de celui ou se trouve le dev) )

              Par contre les milliers d'utilisateur d'une passerelle aussi représente un manque à gagner pour msn, la différence c'est qu'il y en a beaucoup moins à ciblé et que par conséquent c'est plus simple, et je pens que l'on peut parler de parasitisme économique et donc que c'est plus simple à faire tenir devant un tribunal.
              d'où une certaine insécuritée jurdique pour les passerelles
              • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                En France c'est parfaitement légale, donc à moins qu'APINC a ses serveurs à l'étranger, ils n'ont pas de soucis légaux de ce coté.
                • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Qu'est ce qui est parfaitement légal?

                  Article 323-1 du code Pénal (Livre III, Titre 2, Chapitre III):
                  Le fait d'accéder ou de se maintenir, frauduleusement, dans tout ou partie d'un système de traitement automatisé de données est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende.

                  Je ne suis pas juriste mais bon... ça semble tout de même couvrir l'accès à un réseau de communication malgré les clauses d'utilisation de ce dernier.

                  Après, on peut discuter de la valeur de ces clauses... mais bon, la situation est loin d'être aussi claire que tu semble l'avancer.
                  • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                    Je ne suis pas juriste non plus mais, si moi, client, je sais que je passe par eux et je connais les conditions, je ne me sens pas fraudé.
                    Et comme c'est bidirectionnel, je dois pouvoir répondre à la place de mon partenaire en disant "rien de ce que j'ai reçu n'était contraire à ma volonté ou mes attentes."

                    Donc je dis "pas de fraude en entrée, pas de fraude en sortie" -> pas de fraude tout court.

                    Sinon quoi, je pourrais (si j'étais client) porter plainte contre Free, Wanadoo ou autre car je considère que je ne voulais *pas* que leur routeur/box accède à mes communications, et ce de manière opaque qui plus est, car j'ai pas le code source, non ?

                    Et aussi, quand je reboote la box, les condensateurs ont encore de l'information valide, et je peux de nouveau porter plainte car j'avais éteint "en croyant qu'il n'allait pas maintenir les données".

                    Bref, le chat, c'est du P2P, donc je passe par où je veux, sans que les passerelles n'aient à me craindre. Cela étant, j'ai pas lu les CGU d' MSN (me faut-il acheter quoi que ce soit pour les lire ?)
                    • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                      MSN n'est pas du tout du p2p... C'est bien le contraire: un serveur, des clients...

                      Et puis considérer que cette situation à celle d'un FAI est grotesque... tu acceptes les clauses de ton FAI lorsque tu prends un contrats chez lui... Je ne vois pas l'ilégalité du fait que son matériel puisse voir passer tes communication...

                      Alors que dans le cas d'MSN tu vas à l'encontre des clauses qui prévoient de ne pouvoir utiliser que le client officiel (et rares exceptions) pour accéder au réseau. >> http://messenger.msn.com/Help/Authorized.aspx <<
              • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Les milliers d'utilisateurs d'amsn/pigdin/kopete représente certe un manque à gagner pour msn

                Je ne pense pas, ils participent au fait que le réseau garde sa masse critique. Si peu de gens l'utilisent, il est facile de passer à autre chose. D'ailleurs le client mac n'a pas de pub si je me souviens bien.
    • [^] # Re: Que va-t-il rester à Jabber et la centralisation des protocoles?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      La nouvelle, c'est que l'APINC ne fournit plus de passerelles, pas que les passerelles ont été officiellement bannies et seront filtrées sur tout le réseau!

      C'est aussi une des forces de Jabber: les passerelles de l'APINC s'arrêtent, ça ne veut pas dire que les utilisateurs doivent changer de compte pour accéder à MSN: ils doivent juste changer de passerelle!

      Bon, OK, en même temps, les passerelles, c'est un débat de longue date: y'a déjà le pour ou contre, le pour avec un bon support ou un petit peu pour mais faut pas les faire trop "confortables", le passerelles vs clients multi-protocoles, etc.

      C'est du libre, y'aura de la place pour tous ceux qui feront quelque chose de propre et utile!

      Mais pour rester sur la news: l'APINC fournit un service gratuit, non commercial, sans engagement, et au vu des retours plutôt bon, à l'exception des problèmes générés par les passerelles.
      Ils ne doivent rien à leurs utilisateurs, alors qu'ils fassent ce qu'ils leur semble le mieux pour la vie du serveur.
      Si quelqu'un n'est pas content, je suis sûr que les admins se feront un plaisir de lui déléguer les passerelles, à condition qu'elles ne pourrissent pas le reste!

      Hors-sujet: Quelqu'un a des nouvelles de develog.com? Une chance de pouvoir migrer les comptes avant mort officielle du serveur?
  • # solutions ...?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Perso, j'aime bien mon gajim, et je trouve vraiment dommage de m'en séparer. Je ne supporte pas pidgin (je ne sais pas pourquoi, mais on s'en fou). Dans la news, il est question de pouvoir utiliser des passerelles externes à l'APINC. Est-ce que quelqu'un pourrait donner plus d'info ? J'utilise rarement MSN, mais pour certaines personnes, c'est ça ou rien. Avoir un transport plutot que de lancer pidgin serait un confort en plus, meme si c'est gérable ;)
    • [^] # Re: solutions ...?

      Posté par . Évalué à  5 .

      Facile, tu fais une recherche dans google pour trouver ce genre de passerelle, et dans gajim tu vas dans le menu "actions->découvertes de services", en remplaçant l'adresse d'un de tes compte par l'adresse d'un autre serveur ( jabber.nuxo.net par exemple, trouvé par google)
    • [^] # Re: solutions ...?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      2 Solutions :

      - Utiliser les paserelles d'un autre serveur. (les paserelles sont compatible entre serveur, sauf restriction explicite (comme c'est le cas à l'APINc en se momant)

      - Installer les paserelles en local. Un peu compliquer à configurer, mais pas insurmontable.
    • [^] # Re: solutions ...?

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Autre solution : laisser tomber MSN.

      Les gens laissent tomber Facebook, MSN et, finalement, s'en portent très bien. ça libère la conscience si on est libriste et, finalement, on y perd pas grand chose. J'ai abandonné MSN en 2005 et je ne connais personne qui voudrait chatter et qui n'a pas d'adresse XMPP (surtout depuis que Gmail en fournit).

      Même ma maman chatte avec ses copines sur "gmail" (elle depuis pidgin) et aucune de ses copines n'a jamais proposé à ma mère de chatter par MSN. Je les ai déjà entendu discuter et quand une parle de MSN, les autres la traite de has-been ("maintenant, tout le monde est sur gmail")

      Alors les geeks, faudrait voir à pas trop s'enfoncer dans sa pantouflardise proprio et pas se faire dépasser par les madame michu de + de 50 berges ;-)
      • [^] # Re: solutions ...?

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Les gens laissent tomber Facebook

        Marrant je constate le mouvement inverse autour de moi (mauvaises fréquentations ? :) : tout le monde se met à facebook, et les autres "réseaux sociaux" se pètent pas mal la tronche. En ce qui concerne gmail et MSN, j'en sais rien mais perso j'ai arrêté MSN y'a quelques mois après avoir constaté que les 4/5 de mes messages étaient du spam. Avoir une popup pour du viagra pendant la rédaction d'un doc, ça m'a calmé, du coup bye bye MSN.

        Chippeur, arrête de chipper !

  • # Internet non commercial

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Nous arrêtons ces passerelles pour plusieurs raisons. Tout d’abord fournir ce service nous semble contraire au but premier de l’APINC qui est de promouvoir un internet non commercial.

    Je crois que la raison est limpide. Et bon vent ! Si certains utilisateurs préfèrent rester enfermer dans leurs protocols proprios, qu'ils ne viennent pas prendre le temps des admins du libre, au moins.
    • [^] # Re: Internet non commercial

      Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

      Je crois que la raison est limpide. Et bon vent ! Si certains utilisateurs préfèrent rester enfermer dans leurs protocols proprios, qu'ils ne viennent pas prendre le temps des admins du libre, au moins.

      Euh... Dis-moi comment tu fais alors pour te regarder dans le miroir en affirmant ça?
      Car bon, il y a plein de monde qui s'est amusé à rendre compatible ton CPU avec Linux alors que le "protocole" est proprio, pareil pour ton BIOS, ton lecteur CD, ton modem ADSL etc...

      Si tu aime virer tout ce qui est proprio, je te souhaite bon courage pour "vivre" en informatique. Et je ne vois pas pourquoi le protocole MSN est plus méchant que ton BIOS.
      Alors assume ta superbe affirmation jusqu'au bout, jette tout ce qui est proprio chez toi. Pas sur qu'on puisse te contacter par ordinateur ensuite.

      Bref, OK pour "ça prend du temps", par contre pour "la raison est limpide", non elle ne l'est pas car mélange philosophie (l'APINC elle même ne l'assume pas jusqu'au bout car a du matériel proprio) et technique. C'est un faux argument.
      • [^] # Re: Internet non commercial

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        l'APINC elle même ne l'assume pas jusqu'au bout car a du matériel proprio

        Disons qu'ils s'améliorent et travaillent à se rapprocher de cette philosophie.

        Mais je suis d'accord avec toi sur beaucoup de choses:
        - Ce choix est un mélange de philosophie ET de contrainte technique
        - Assumer jusqu'au bout le choix d'abandonner le proprio n'est pas évident (à cette heure). Et si on devait enlever dans notre environnement tout ce qui est proprio nous ne serions plus joignable autrement que physiquement (plus de téléphone, de télévision, d'internet, d'ordinateur etc...)

        Qu'on ne me dise pas 'il existe des téléphones libres ainsi que des bios libres...' c'est encore une très faible minorité du marché, tout le monde ne peut pas investir dans du nouveau matériel du jour au lendemain et je ne parle pas des "protocoles" que nous utilisons tous les jours...

        Mais si on peut commencer par les choses les plus simples... pourquoi s'en priverait on? C'est déjà un bon début de chercher à remplacer petit à petit MSN par un protocole d'IM libre. Le jusqu'au boutisme c'est autre chose ;-)
      • [^] # Re: Internet non commercial

        Posté par . Évalué à  4 .

        Tu confonds protocole et logiciel, c'est quand même assez inquiétant, et cela décrédibilise toute ton argumentation.

        La liberté du protocole et la liberté du logiciel sont vraiment deux choses différentes. Le combat pour les formats ouverts n'est pas le même que le combat pour le logiciel libre, même si il est souvent fait par les mêmes personnes.
        • [^] # Re: Internet non commercial

          Posté par . Évalué à  -2 .

          enfin un logiciel libre implique de facto un format ouvert, vu que tu dispose de toutes les informations nécessaires pour connaitre le protocole (pas la doc, je suis d'accord).

          Pour moi la différence n'est pas si importante que ça.
  • # Why Transports Matter : pourquoi les transports sont importants

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Sander Devrieze, contributeur actif de Coccinella, client libre Jabber/XMPP implémentant le whiteboard et Jingle voix (codec Speex), a publié un blog-post en fin 2007, expliquant et détaillant les tenants et aboutissants des transports (un transport est une passerelle pour parler strictement en jargon XMPP), celui-ci étant toutefois un tantinet partisan. Je ne saurais trop vous conseiller sa lecture :
    http://coccinella.im/whytransportsmatter
    • [^] # Re: Why Transports Matter : pourquoi les transports sont importants

      Posté par . Évalué à  3 .

      Mouai :
      - Le reverse engineering, il faudra toujours le faire, qu'on implémente un protocole coté client ou serveur (transport), je ne comprend pas son argument comme quoi c'est moins compliqué de le faire sur le serveur (il faudra aussi trouver un compromis multiprotocole pour le serveur)
      - Il propose de ne pas laisser le choix aux utilisateurs en les empêchant d'utiliser autre chose que le client officiel (ça me fait penser à ceux qui veulent qu'on arrête le dev de logiciel libres sous windows) -> ce n'est pas la bonne méthode selon moi
      - Encore d'autres arguments contre le multiprotocole coté client, qui pourraient tout aussi bien s'appliquer au multiprotocole coté serveur ...
      - Sa solution c'est d'améliorer le support de Wine pour les clients windows officiels ... j'ai envie de rire

      Bref, il a quelques bons arguments (la tendance au "plus petit dénominateur commun"), mais je ne pense pas que la plupart soient très bon, et ne me font pas changer d'avis sur l'utilisation des transports (merci l'APINC !).
      • [^] # Re: Why Transports Matter : pourquoi les transports sont importants

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        > Bref, il a quelques bons arguments (la tendance au "plus petit dénominateur commun")

        Bha je ne vois pas en quoi ça c'est un argument.

        Cette histoire du « plus petit déniminateur commun » est une blague souvent racontée.
        Les client multiprotocoles essayent justement de prendre en charge toutes les fonctionalités de tous les protocols. (dans la mesure de la main d'œvre disponible)

        Kopete par exemple gère les transports Jabber alors que MSN n'offre pas cette possibilité et gère les nudges de MSN alors qu'il n'y a pas d'équivalent Jabber.
    • [^] # Re: Why Transports Matter : pourquoi les transports sont importants

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Je ne saurais trop vous conseiller sa lecture :
      http://coccinella.im/whytransportsmatter


      Post très intéressant, qui indique clairement l'énergie et le temps gaspillé dans les clients multi-protocoles (en plus des protocoles proprios!).
  • # Si des gens sont motivés...

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Il est sans doute possible de faire des transports basés sur telepathy ( http://telepathy.freedesktop.org/wiki/ ), ou sur la lib de pidgin, afin de mutualiser le code.

    En plus, telepathy étant utilisable en perl ou en python ( ou C aussi ), les gens ont le choix du langage , ça devrait faciliter le travail de tout les gens si motivés pour aider :)
    • [^] # Re: Si des gens sont motivés...

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je m'y suis intéressé récemment mais il est quand même assez difficile de trouver de la documentation en dehors des xep.
      J'en trouve bien un peu, mais c'est pas forcément récent et je tombe souvent sur des liens vers jabberstudio qui est hs depuis quelques années. Faut se farcir pas mal de xep en anglais pour comprendre, c'est assez long.

      Donc si quelqu'un a de bonnes adresses, je suis preneur :o|
      En attendant je continue de me renseigner à mon rythme
  • # Migration via transports...

    Posté par . Évalué à  3 .

    Une fonction qui aurait été intéressante sur les passerelles aurait été de faire passer un message (visible ou pas) de temps en temps dans les conversations pour signaler l'utilisation des passerelles.
    Avec en supplément, si on se rend compte que les 2 passent par des passerelles XMPP, la possibilité d'échanger les 2 adresses jabber et optionellement de virer les MSN de leurs listes.

    Tout ca dans le but de
    1) diminuer la charge serveur en rendant peu à peu le traffic XMPP only
    2) encourager les migrants "noobs" a rester/continuer avec jabber

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.