Journal Le premier téléphone Android pour bientôt

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
18
août
2008
Le premier téléphone fonctionnant sous l'OS tant attendu Google Android serait pour bientôt.
Et pour ce premier mobile, c'est HTC qui s'y est collé.

Petite présentation d'Android
Android est un OS pour téléphone mobile entièrement libre, développé par Google pour faire la nique à l'iPhone(qui a lui même fait la nique à Windows Mobile, qui a lui même fait la nique à Symbian, qui a lui même fait la nique à... euh m'en souviens plus, ça doit être Palm OS).

Entièrement libre et plein de Java, Google a mis en avant l'énorme personnalisation de l'OS. En effet, il serai possible de remplacer toutes les parties de l'OS de base, écran d'accueil compris, simplement en installant des programmes. C'est ainsi qu'une application aurai été développée pour remplacer l'authentification de l'utilisateur par un système basé sur la détection d'Iris. Reste à voir ce que cela va donner côté sécurité.
Un autre de ces points forts sera la forte intégration des services Google:
-Ainsi, le GPS exploitera les cartes de Google Map. Street View devrai être de la partie pour voir les virages sur lesquels il faut tourner
-Plus la peine de synchroniser son mobile avec son Outlook a partir du moment où l'utilisateur utilise Gmail sur son téléphone et sur son PC.
-Youtube serai également de la partie, avec la possibilité de récupérer directement les clips des musiques écoutés sur le player audio(j'ai un doute sur la présence de cette fonctionnalité, mais ça serai marrant de voir la réaction des P.Nègres et co. si ça se vérifie :) ).
-Le navigateur, quand à lui, sera basé sur Webkit.

Revenons sur ce téléphone HTC.
Pas de détails techniques révélés officielement pour le moment. Mais le téléphone a récemment reçu la certification de la FCC, chargé d'autoriser ou non la vente de téléphone mobile aux Etats-Unis. Le téléphone devrait être disponible dés le moins de Septemble, aux USA donc.
On peut espérer une arrivé en France un peu après.
Selon les rumeurs presqu'officielles, il embarquerai un clavier QWERTY, une puce GPS, l'écran serai plus grand que celui de l'iPhone et tactile bien entendu. 3G, Wifi 802.11 b/g et Bluetooth 2.0 serai également au programme.


L'annonce de la certification de la FCC:
[Gnt] HTC Dream reçoit la certification de la FCC : http://www.generation-nt.com/htc-dream-google-android-approb(...)
[Android] Un SDK un peu ancien, et plus d'informations sur l'OS : http://code.google.com/android/
  • # Et bientôt ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Bientôt Google saura ou chacun se trouve, ainsi on pourra chercher ses amis via le moteur de recherche pour pouvoir les retrouver ! (hein, quoi? ca existe (presque) déjà ? ).

    Sinon c'est pas mal leur truc, reste à trouver un opérateur en france .. (même défis que pour le freerunner)

    ps: ca pourrait presque faire une dépêche (quand le téléphone sortira)
    • [^] # Re: Et bientôt ...

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour l'opérateur, t'inquiète pas quand il sortira officiellement en France, y'aura forcément au moins SFR et Bouygues (vu qu'Apple tapera sur les doigts d'Orange à cause de l'iPhone); à terme beaucoup de portables utiliseront le framework de toutes façons, avec un peu de chance (si c'est aussi bien que prévu), la majorité des portables l'utiliseront, donc Apple n'y pourra pas plus qu'empêcher Orange de vendre des Nokia ou des Ericsson (qui malheureusement n'utiliseront pas Android :().. Sur certains modèles on pourra sans doute devenir root (soit à la vente, soit à travers un hack).

      En ce qui concerne Google qui sait où on est, ben c'est toi qui lui demandes, rien ne t'empêche de programmer ton serveur qui choppera les données GPS, et utiliser autre chose que Google Maps :p. Même si Android n'est pas modifiable sur tous les téléphones qui l'auront, il y en aura au moins certains sur lesquels ça sera possible.
      • [^] # Re: Et bientôt ...

        Posté par . Évalué à 5.

        Sur certains modèles on pourra sans doute devenir root (soit à la vente, soit à travers un hack).

        Franchement, bien que les opérateurs de téléphonie mobile verraient d'un mauvais œil le fait qu'on soit root sur nos téléphones (rien que pour la possibilité de partager la connexion à internet de son téléphone vers son PC, chose totalement interdite par certains contrats par ailleurs. Vive Linux à ce sujet :-), mais ça me ferait mal d'acheter un téléphone pareil si ce n'était pas possible, normalement, sans hack.
        Sinon c'est de la tivoisation qui ne dit pas son nom.

        En espérant que ce téléphone libre le soit vraiment, c'est-à-dire comme le préambule de la GPL : avoir la liberté de changer totalement les programmes (et donc quasi-nécessité d'être root)... Mais c'est prometteur :-)
        • [^] # Re: Et bientôt ...

          Posté par . Évalué à 5.

          Oui mais voila, si on est root, rien n'empêche plus de modifier les composants GSM (en gardant la même interface) et les remplacer par une version homebrew (pourquoi pas libre).

          Le problème alors, c'est que ces composants logiciels, qui contrôlent le matériel (puissance des ondes, fréquence, ...) sont soumis à régulation par les différentes autorités de régulation (en France c'est l'ARCEP, ex ART). La license d'utilisation des ondes, c'est pas toi qui l'as, c'est ton opérateur téléphonique, qui te "sous license" la chose -- mais il a des règles à respecter et historiquement les opérateurs téléphoniques sont très à cheval dessus. Bien entendu le problème existe aussi avec OpenMoko.

          C'est pour ça que je doute que les opérateurs téléphoniques distribuent volontiers des version où on est root, et que Google qui le sait bien (il sait que ce sera le cas des constructeurs aussi) a prévu que le téléphone puisse être tivoisé sans contrainte.

          Linux est en GPL2 et risque pas de bouger, mais par dessus, ils n'utilisent même pas la GNU libc mais une version dérivée de BSD. Ils n'utilisent pas la VM Sun car elle est sous GPLv3, ils ont fait la leur (pas totalement Java mais c'est tout comme), appelée Dalvik, qui sera distribuée sous licence Apache 2, et l'implémentation de la bibliothèque Java qu'ils utilisent, c'est d'ailleurs celle d'Apache (Harmony), pour les mêmes raisons.

          Bref, sans doute la majorité des composants seront libres (exceptés ceux pour lesquels ils n'y auront peut-être pas droit comme par exemple, je suppose, la pile GSM/3G) *mais* la majorité des implémentations seront tivoisées à mort.

          Il s'agit véritablement plus d'"open source" que de libre ici: les "utilisateurs" seront les constructeurs de portables (d'abord ceux de l'Open Handset Alliance, mais à mon avis beaucoup d'autres suivront), c'est véritablement un modèle de développement commun plutôt qu'un moyen de donner plus de choix à l'utilisateur.

          Mais il y a plusieurs points positifs:
          1) Les développeurs pour Android (amateurs ou non) bénéficieront de beaucoup de doc et de l'accès aux sources. Il s'agit d'un environnement de développement ouvert.
          2) Google va sans aucun doute copier le libre pour les logiciels sur portable, il y aura très certainement un "apt-get" like où les développeurs de logiciels libres pourront souscrire leurs applications (il y aura sans doute un système de gestion de licence et de paiment, ce sera une sorte de boutique en ligne comme ce que fait Apple mais en mieux).
          3) Il y aura de nombreux constructeurs, alors sans aucun doute on arrivera à hacker au moins certains modèles, et parmi tous les constructeurs y'en a bien un (peut-être pas au début) qui filera le root: au pire on pourra le faire tourner sur Freerunner quand le code sera fourni et qu'on pourra le recompiler.
          4) Contrairement au Freerunner, il est très probable qu'Android connaisse un énorme succès et devienne une des plateformes majeures des portables, avec Windows CE, Symbian et OSX-lite. On va se retrouver dans une configuration similaire à celle des PCs mais avec une situation beaucoup moins monopolistique.

          Personnellement je suis plutôt confiant qu'il y aura des retombées positives pour le libre dans tous les cas.
          • [^] # Re: Et bientôt ...

            Posté par . Évalué à 6.

            Oui mais voila, si on est root, rien n'empêche plus de modifier les composants GSM (en gardant la même interface) et les remplacer par une version homebrew (pourquoi pas libre).
            heu ca depend. Tu as bien l'acces root sur l'openmoko et pourtant tu ne peux pas modifier les composants GSM, qui est si je me trompe pas un bete modem sur uart.

            Idem pour les cartes 3G que l'on trouve dans le commerce, elle tourne avec Linux et on a les droits root...

            Contrairement au Freerunner, il est très probable qu'Android connaisse un énorme succès et devienne une des plateformes majeures des portables, avec Windows CE, Symbian et OSX-lite. On va se retrouver dans une configuration similaire à celle des PCs mais avec une situation beaucoup moins monopolistique.
            mouais c'est pas encore dit. Ca dépend pas mal de ce qui sera libéré par google, de la liberté (license) du framework et de ce que les utilisateurs et entreprises pouront faire.
            De plus il faut que l'API proposée (JAVA) par google seduise les developpeurs.

            Pour le moment je suis moyennent convaincu.
            • [^] # Re: Et bientôt ...

              Posté par . Évalué à 5.

              L'iPhone est complètement fermé et a un énorme succès. De même pour Windows CE. Je pense que tu sous-estimes la volonté de Google là dessus, ils voient dans le téléphone mobile leur "next frontier", la plate-forme de pub et de profiling révée; et quand ils veulent vraiment quelque choses ils y arrivent plutôt bien. :)
              • [^] # Re: Et bientôt ...

                Posté par . Évalué à 7.

                L'iPhone est complètement fermé et a un énorme succès.
                Ca vient beaucoup du succès de ipod et pas mal du desing du hard.

                De même pour Windows CE.
                Il profite de leur monopole sur les PC (msn, video wmv, syncro outlook, ...)

                Je pense que tu sous-estimes la volonté de Google là dessus, ils voient dans le téléphone mobile leur "next frontier", la plate-forme de pub et de profiling révée; et quand ils veulent vraiment q
                uelque choses ils y arrivent plutôt bien. :)


                Oui mais ca va pas être évident. Si j'ai bien compris ici google fournisse que le soft. Il va donc falloir convaincre des fabriquant de téléphone d'utiliser leur solution.
                Comme google, ni le fabriquant de téléphone ne sont pas forcement spécialisé dans le kernel Linux embarqué (surtout pour un core/soc spécifique), il faut encore une troisième société (voir par exemple windriver, nec et android).


                Du coté de la communauté/développeur haut niveau la solution google reste peu attrayante. Comme il a été dit plus haut google, c'est une libc maison, une jvm maison et un framework maison.
                C'est pour le moment de la belle techno "propriétaire" qui pourrait aussi bien tourner sur wince ou iphone.
                Si leur libc maison tourne pas sur ton hard ou est buggé, tu fais comment ? Google assure le support technique ?
                Si tu voudrais innover (ben oui tu veux te différencier des autres) et utiliser des trucs qui sont pas présent dans leur framework tu fais comment ?

                En fait leur solution me fait penser a ... WinCE. Tu fais des beau copie coller pour faire marché les parties bas niveau. La partie haut niveau reste assez rigide (modulo quelques magouilles).
                • [^] # Re: Et bientôt ...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ca vient beaucoup du succès de ipod et pas mal du desing du hard.

                  Bien sûr qu'Apple a profité de son succès de l'iPod et que le design aide (enfin, c'est juste un touchscreen honnêtement).
                  Mais Google profite derrière du succès de Google Maps/Locals/Streetview (on peut s'attendre à la meilleure solution GPS existante).

                  En ce qui concerne le design, il y aura de nombreuses sociétés qui développeront des téléphones Android, ils ont des designers, je suppose qu'un sera capable de faire quelque chose de décent (voire de "s'inspirer" très largement de l'iPhone).

                  Il profite de leur monopole sur les PC (msn, video wmv, syncro outlook, ...)

                  Google profitera de la "synchro" avec Gmail, de Google Talk/XMPP (bien entendu pas aussi répandu que MSN en France mais ça dépend du pays ça; aux US c'est AIM principalement, ailleurs c'est Yahoo! Messenger et encore ailleurs y'en a qui sont toujours sous ICQ). Il y aura des clients de messagerie pour chacun de ces protocoles. Pour la video, t'inquiète pas Google fournira des codecs (sans doute propriétaires), mais en plus ils bénéficieront de Youtube (toutes videos Youtube, + paraît-il la possibilité de streamer/ripper le son des vidéos Youtube...). Le marché des portables est encore assez ouvert pour que Google (ou un autre protagoniste) se fasse une place, et si c'est libre comme prévu, perso je m'en fous que ce soit Google, j'ai qu'à utiliser mon serveur derrière plutôt que le leur.


                  Oui mais ca va pas être évident. Si j'ai bien compris ici google fournisse que le soft. Il va donc falloir convaincre des fabriquant de téléphone d'utiliser leur solution.
                  Comme google, ni le fabriquant de téléphone ne sont pas forcement spécialisé dans le kernel Linux embarqué (surtout pour un core/soc spécifique), il faut encore une troisième société (voir par exemple windriver, nec et android).


                  En ce qui concerne convaincre les fabriquants, il y en a déjà un paquet qui s'y attellent, c'est l'Open Handset Alliance créée autour d'Android: des petits noms, comme Motorola, LG, HTC, China Telecom, Sprint, NTT DoMoCo, Samsung, T-Mobile, Telecom Italia, Intel, Nvidia, Broadcom, Texas Instrument, et j'en passe.

                  Pour le noyau Linux, je vois pas de problème. Déjà les différents constructeurs pour le moment (Samsung, LG, Motorola et HTC) ne sont pas non plus des blaireaux et devraient être capables d'avoir un développeur pour leurs drivers, mais derrière ils bénéficient de l'expertise de Google qui a des équipes dédiées à la plate-forme. Google a déjà prévu un éco-système de sociétés spécialisées de toutes façons, et d'autres vont s'y ajouter. Tu trouveras plus d'infos sur le site de l'Open Handset Alliance: http://www.openhandsetalliance.com


                  Du coté de la communauté/développeur haut niveau la solution google reste peu attrayante. Comme il a été dit plus haut google, c'est une libc maison, une jvm maison et un framework maison.
                  C'est pour le moment de la belle techno "propriétaire" qui pourrait aussi bien tourner sur wince ou iphone.


                  Alors déjà la "technologie" en général, n'est ni "propriétaire" ni "libre", il y a des licences qui définissent ça. La technologie est soit adaptée soit mal foutue :). C'est pas parce que Windows est mal foutu ET propriétaire que c'est lié ... il y a des tas de très bons logiciels propriétaires (malheureusement sans équivalents libres). En ce qui concerne Android, elle me semble plutôt adaptée au problème; le framework me semble très bien conçu personnellement (tu peux voir les présentations sur Youtube par les développeurs Android).

                  Les technos qui la composent sont plutôt d'origine libre, soit dit en passant: SQLite (domaine public), Linux, libc dérivée BSD, etc. Google a annoncé qu'à la fin de l'année dans la limite du possible (questions légales) tout serait distribué sous license Apache 2 si possible, GPL sinon.


                  Si leur libc maison tourne pas sur ton hard ou est buggé, tu fais comment ? Google assure le support technique ?

                  Et bien, ça dépend de quand tu te places et de qui tu es: si tu es développeur sur PC, tu utilises leur émulateur de toutes façons (qui marche sous nos bureaux libres, l'environnement de développement officiel est Eclipse).

                  Si tu te places comme développeur hardware, dans quelques mois, ben il te suffira de recompiler la libc en question... Sinon effectivement, je suppose que Google s'assurera de maintenir Android à l'état de l'art.


                  Si tu voudrais innover (ben oui tu veux te différencier des autres) et utiliser des trucs qui sont pas présent dans leur framework tu fais comment ?

                  Alors là, j'avoue ne plus suivre. Le framework te donne accès à tout le hardware, et des bibliothèques pratiques et bien faites pour tout le calcul que tu souhaiterais. Tu as un environnement de développement limité uniquement par ton imagination. Tu peux changer les composants (bureau, applications, etc), en ajouter, donc je ne vois pas le problème. Je ne sais pas ce que tu imagines, mais il s'agit avant tout d'un environnement standardisé pour que les applications s'entendent bien... comme par exemple GNOME over LSB. Rien ne t'empêche d'ajouter des composants logiciels.


                  En fait leur solution me fait penser a ... WinCE. Tu fais des beau copie coller pour faire marché les parties bas niveau. La partie haut niveau reste assez rigide (modulo quelques magouilles).

                  Là je ne suis plus du tout :). Android est entièrement modulaire; tu as raison comme WinCE il s'agit d'un système d'exploitation pour smartphones (tout GNU/Linux x86 et Windows sont tous deux des systèmes d'exploitations pour PC). Les similitudes s'arrêtent là.
          • [^] # Re: Et bientôt ...

            Posté par . Évalué à 4.

            Le problème alors, c'est que ces composants logiciels, qui contrôlent le matériel (puissance des ondes, fréquence, ...) sont soumis à régulation (...)

            Faux problème. Le même argument nous est ressorti à propos des puces wifi, alors que, dans la pratique, un pilote libre s'en accomode bien. Un code privateur peut aussi être détourné et n'offre donc pas plus de garanties. Maintenant, si quelqu'un veut innonder ses voisins d'ondes électromagnétiques, qu'il bidouille son four à micro-ondes, cela à plus de chances d'être efficace.

            [Google] a prévu que le téléphone puisse être tivoisé sans contrainte
            Effectivement, cela est fort regrettable. On prend un noyau gpl2 tivo-isable, des libs apaches et on réécrit une pseudo jvm dans cet unique but. Et après, certains osent encore peindre Google en chevalier blanc, défenseur du libre.

            Les développeurs pour Android (amateurs ou non) bénéficieront de beaucoup de doc et de l'accès aux sources.
            Avoir de la doc, c'est un minimum pour tout SDK. L'accès aux sources, je vois pas trop à quoi il sert, si ce n'est pour leur envoyer gracieusement un patch en attendant qu'ils veulent bien l'intégrer.

            4) Contrairement au Freerunner, il est très probable qu'Android connaisse un énorme succès et devienne une des plateformes majeures des portables,
            Avec le buzz que ça a fait, fait, va faire, c'est bien parti... Dommage que les développeurs (developpers, developpers, developpers ! (c) ms) préfèrent attendre une bannale api java made in Google que de s'investir un tant soit peu sur une plateforme vraiment libre. Quant à l'utilisateur, il n'a rien à dire (comme toujours...) :-/
            • [^] # Re: Et bientôt ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Faux problème. Le même argument nous est ressorti à propos des puces wifi, alors que, dans la pratique, un pilote libre s'en accomode bien. Un code privateur peut aussi être détourné et n'offre donc pas plus de garanties. Maintenant, si quelqu'un veut innonder ses voisins d'ondes électromagnétiques, qu'il bidouille son four à micro-ondes, cela à plus de chances d'être efficace.

              J'avais pas vu qu'on m'avait répondu sur ce point avant aussi; j'ai dû mal m'exprimer. Je sais bien que c'est un faux problème, je dis que c'est celui qu'invoquent les opérateurs téléphoniques (sous prétexte évident de contrôle).


              Effectivement, cela est fort regrettable. On prend un noyau gpl2 tivo-isable, des libs apaches et on réécrit une pseudo jvm dans cet unique but. Et après, certains osent encore peindre Google en chevalier blanc, défenseur du libre.

              C'est pas ma vision non plus, mais si Google, dans son désir purement capitaliste, utilise le logiciel libre et en distribue, je ne vais pas me plaindre: j'aimerais que Microsoft ou Apple le fassent (vraiment) aussi. S'ils sortent tout (ou presque) Android sous ASL je serai bien content. Comme je l'ai dit, c'est une optique beaucoup plus "open source" que "free software", mais rien n'empêche que légalement, la majeure partie du code devrait être libre.


              Avoir de la doc, c'est un minimum pour tout SDK. L'accès aux sources, je vois pas trop à quoi il sert, si ce n'est pour leur envoyer gracieusement un patch en attendant qu'ils veulent bien l'intégrer.

              La doc, c'est un évidemment un minimum -- on peut espérer mieux que celle de J2ME, mais il y aura aussi un soutien aux utilisateurs (développeurs) par Google, c'est déjà le cas d'ailleurs. C'est non négligeable qu'il y ait la volonté d'une grosse boite, active, derrière, plutôt que 3 développeurs surchargés qui répondent de temps en temps à un mail pour un problème bien spécifique et de façon absconse.
              En ce qui concerne l'accès au code, il indique précisément comment fonctionne le bousin: si tu veux remplacer un composant, par exemple le "dialer" (numéroteur?) par défaut, tu peux repartir de celui de Google (si t'as le code)... il y a des interfaces à respecter, etc, pour un petit composant c'est facile, pour d'autres plus difficiles. Enfin en tant qu'utilisateur si tu veux modifier un aspect non paramétrable sur TON téléphone, avoir le code c'est génial, et à mon avis plus utile que pour une application de bureau, parce que sur un portable l'interface est limitée et donc plus importante.

              Avec le buzz que ça a fait, fait, va faire, c'est bien parti... Dommage que les développeurs (developpers, developpers, developpers ! (c) ms) préfèrent attendre une bannale api java made in Google que de s'investir un tant soit peu sur une plateforme vraiment libre. Quant à l'utilisateur, il n'a rien à dire (comme toujours...) :-/

              Si on fait confiance aux promesses de Google (moi je dis c'est du 70% ;)), ça sera une api libre. Mais honnêtement elle est pas si banale, elle est pas mal, elle existe, elle est uniformisée et surtout, il y a une machine commerciale derrière.
              J'ai essayé Android déjà (à travers l'émulateur du SDK), et même si ça n'a rien d'exceptionnel pour l'instant, le design derrière est bien, avec un peu de boulot ça devrait s'améliorer.

              Ce qui me motive le plus, c'est l'idée que Google pourrait parvenir à changer la donne en matière de téléphonie portable; le modèle actuel est complètement dépassé. Si l'iPhone n'a pas Skype, c'est parce que AT&T a refusé .. les comm' c'est leur fond de commerce. Mais sur un téléphone libre, où on peut utiliser le micro, changer le dialer, etc... rien n'empêchera d'avoir un client SIP ou autre (personnellement je préférerais du Jingle, conferencing over XMPP). Les opérateurs téléphoniques sont extrêmement conservateurs sur ce point, ils ont déjà perdu les communications fixes, et le portable c'est leur vache à lait (musique, sms/mms, communications)... alors que d'un point de vue technologique, tout pourrait être remplacé par une simple connexion 3G.

              Je pense que Google va chambouler la situation, c'est juste que je ne sais pas encore comment :). J'attends de voir.
              • [^] # Re: Et bientôt ...

                Posté par . Évalué à 2.

                Mais sur un téléphone libre, où on peut utiliser le micro, changer le dialer, etc...
                c'est bien là toute l'astuce de la tivoisation : le téléphone a beau être "libre", pourra-t-on changer les programmes ?
                Si c'est le cas, rien à dire, au contraire :-) ce sera bénéfique pour tous les utilisateurs. Mais sans doutes un peu (beaucoup) moins pour les opérateurs, si comme tu le dis on pourra installer Skype & Co.
                Attendons de voir, mais je doute que les opérateurs promeuvent un téléphone dont l'utilisateur a la totale maîtrise (tout problème de réglementation des télécommunications, pilote GSM et 3G mis à part). Déjà quand on voit leur intérêt pour vendre des sonneries bardées de DRM alors qu'il suffirait que l'utilisateur mette un simple MP3 de sa collection...

                Espérons que Google ait la bonne idée d'inciter les opérateurs à laisser les téléphones totalement libres, ce serait une bonne chose pour tout le monde !
                • [^] # Re: Et bientôt ...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  c'est bien là toute l'astuce de la tivoisation : le téléphone a beau être "libre", pourra-t-on changer les programmes ?

                  Google a déjà annoncé que les composants/programmes seraient remplaçables, ça fait partie des promesses d'Android; qu'il soit propriétaire, libre, libre tivoisé ça ne changera pas ça. Moi je pense qu'il sera libre malheureusement tivoisé mais parmi les fabriquants/modèles on parviendra bien à faire un hack ou en obtenir un avec le root. Même si c'est tivoisé, rien n'empêche un constructeur tiers de faire un autre hardware "sans OS" où on installe Android (style le Freerunner). L'iPhone a un chipset TPM et il a été hacké, dans le pire cas il y aura un jailbreak pour certains portables sous Android.

                  Enfin là inutile d'épiloguer, on aura la réponse bien assez tôt :). J'espère que Google fera le bon choix, bloquer le système alors que c'est sûr qu'il y aura un hack, ça me semble contre-productif. Xbox, PSP, Mac, iPhone, ils y sont tous passés, peut-être Google apprendra-t'il de ces échecs.
            • [^] # Google

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Effectivement, cela est fort regrettable. On prend un noyau gpl2 tivo-isable, des libs apaches et on réécrit une pseudo jvm dans cet unique but. Et après, certains osent encore peindre Google en chevalier blanc, défenseur du libre.

              Il est peut-être pas 100% blanc, mais faut arrêter la critique et le peindre en noir!
              Il est nettement plus blanc que noir : Summer of Code, sous pour Mozilla, plateforme d'hébergement de code, sa bibliothèque de code, Jingle, protocole Jabber utilisé et j'en passe.

              Google défend bien plus le libre que 99% des entreprises. C'est lourd ce "si tu n'es pas 100% libre, tu es un méchant dans le même sac que les non-libre à 100%".

              Ca me fait penser à un certain ~GPL qui trouve que les BSDistes c'est pas bien (on peut faire du proprio), et que QT c'est pas bien non plus (on peut faire du proprio en payant), donc qu'il faut se débarrasser d'eux pour que le libre se porte mieux. Stop.
              • [^] # Re: Google

                Posté par . Évalué à 4.

                Tu sais google n'est pas une entreprise charitative; toutes leurs actions s'inscrivent dans une stratégie globale de profit. Si celle-ci inclue, pout l'instant, de soutenir certains logiciels libres; Tant mieux ! Mais si leurs intérêts devenaient divergents, t'inquiète pas, ils seront les premiers à replacer leurs pions.

                Quand MS investit dans la fondation apache on crie au loup mais quand c'est google quit investi dans firefox alors on les adule. Soutenir mozilla ? avec IE sur 99% des pc ms aurait vite fait de dégager le concurrent devenu trop gênant (hint: moteur de recherche par défaut). Jingle ? le truc qu'ils ont développé dans leur coin et dont je n'ai toujours pas une implémentation fonctionnelle out-of-my distro. Le summer of code ? de l'argent bien dépensé... en comm (avec comme effet de bord quelques contributions intéressantes à quelques projets).

                Certes, je noirci le trait mais c'est pour tenter d'équilibrer le débat car, tout comme toi, je n'aime pas les attitudes fanatiques (à la rigeur, envers une idéologie cela peut se comprendre, mais envers une entreprise j'ai plus de mal). Je n'aime pas non plus que tu me prêtes des propos que je n'ai pas tenus. Stop.

                ps: google à plus de fric que 99% des entreprises
                • [^] # Re: Google

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Personne ne dit que Google soutiendra le libre ad vitam eternam. Mais pour l'instant, ils le font, on ne va pas les condamnés pour des crimes(s'attaquer à la sainteté GPL) qu'ils n'ont pas encore commis.

                  Après, le jour ou Google changera son fusil d'épaule, il sera toujours temps d'en faire autant.

                  Mais je pense qu'il faut arrêter de croire que dans une entreprise, tout est calculé. Au contraire, la réaction d'une entreprise, et plus encore quand il s'agit d'un Google ou d'un Apple, est surement bien plus l'empreinte de ceux qui la composent que de résultats d'études de marchés et de mise en place de stratégie. On voit bien que dans des situations similaires, Microsoft, Apple ou Google ne réagissent pas du tout pareil.
                  Et chez Google, ceux qui la composent sont quand même majoritairement pro-libre. Google ne peut pas avoir pendant des années recrutés massivement dans la communauté libre, et du jour au lendemain se la jouer Microsoft. Ca leur prendrait du temps et ils devraient faire face à bien des conflits internes(peut-être ce que vit en ce moment Microsoft, avec le revirement Open-source qu'ils sont en train d'opérer?).

                  Bref, il ne s'agit pas de faire du fanatisme pro-Google. Mais ils méritent pas non plus d'être prit pour le cheval de troie en train de rentrer dans la communauté.
                  • [^] # Re: Google

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Mais je pense qu'il faut arrêter de croire que dans une entreprise, tout est calculé.

                    En l'occurence, avec Android, cela s'inscrit certainement dans une stratégie. Le fait est que personne ne la connaît et google reste assez flou. Quel-est le buizness model sous-jacent ? Pour reprendre une phrase trouvé dans les liens donnés par Misc, "Where 's the hook ?".

                    À part cela, je suis entièrement d'accord avec ton commentaire.
                    • [^] # Re: Google

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Ils ont expliqué leur stratégie, c'est étendre leur cible publicitaire au téléphone portable. Pour eux, ubiquitous computing -> pervasive advertising.
        • [^] # Re: Et bientôt ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Franchement, bien que les opérateurs de téléphonie mobile verraient d'un mauvais œil le fait qu'on soit root sur nos téléphones (rien que pour la possibilité de partager la connexion à internet de son téléphone vers son PC, chose totalement interdite par certains contrats par ailleurs. Vive Linux à ce sujet :-),

          Aucun rapport avec le fait de pouvoir être root ...
          Tous les téléphones que je connaissent avec une connectivité quelconque (IR/bluetooth/série/usb), permettent d'utiliser le téléphone comme un simple modem, et l'opérateur y voit que du feu ... et Linux a rien à y voir là dedans.
  • # Libre?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est tellement libre qu'on a pas les sources et qu'on ne peut du coup pas mettre ça sur un FreeRunner car c'est compilé pour le mauvais CPU (armv4 alors qu'il faut de l'armv5 pour android).

    (D'après ce que j'ai lu, il y a le noyau, les APIs du SDK, mais le code du SDK en lui-même et notamment des API java ne sont à priori par disponibles)
    • [^] # Re: Libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      tu veut dire ça : http://robilad.livejournal.com/22312.html

      et ce lien aussi : http://benno.id.au/blog/2007/11/21/android-neo1973

      Je suis épater de voir à quel point le marketing de google arrive à laver le cerveau des gens.

      Et une derniére chose, android, c'est pas du java stricto sensu, vu que ça n'utilise pas une jvm , mais un intepreteur de bytecode appelé dalvik ( http://en.wikipedia.org/wiki/Dalvik_virtual_machine ), pour les raisons énoncés ici ( http://www.betaversion.org/~stefano/linotype/news/110/ ), à savoir que sun veut garder le controle de la plateforme au niveau de l'embarqué.
      • [^] # Re: Libre?

        Posté par . Évalué à 7.

        Je ne suis pas sûr que la méthode du "mais c'est évident, tout le monde sait que c'est pas libre" ne marche vraiment pas sur ce coup là : les gens ne sont _vraiment_ pas au courant que ce n'est pas libre sur plein de points, je pense qu'il faudrait faire plus de "pub" que ça, pour éviter que libre devienne antinomique de linux ...
      • [^] # Re: Libre?

        Posté par . Évalué à 3.

        Je suis épaté de voir à quel point le marketing des anti-google arrive à laver le cerveau des gens.

        http://code.google.com/android/roadmap.html

        Q4 2008 - Source code released

        En gros, on release le code source quand tout est prêt (c'est déjà assez dur de releaser le code source vu que c'est pas du tout pratiqué dans le domaine et que tous les membres de l'alliance vont mettre en opensource alors que d'habitude c'est eux qui râlent et ça grâce à Google)
        • [^] # Re: Libre?

          Posté par . Évalué à 7.

          rien n'oblige un HTC de releaser les sources modifiées (sauf noyaux). Non le tel n'est pas libre, juste le noyau + les lib en GPL. Et Dalvik non plus. Il le sera peut etre, mais pour l'instant, l'assertion "le telephone n'est pas libre" (temps : présent, hein, pas futur, comme dans "aujourd'hui") est vrai.

          Râle pas, mais faut être conscient que Android est TOUT sauf libre (et faite moi confiance, pour l'instant les conditions d'acces au SDK sont très restrictives pour les constructeurs)
        • [^] # Re: Libre?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Sauf erreur de ma part, on est toujours au Q3 de 2008. Donc pour le moment, c'est pas libre, tu peut sortir autant de FAQ que tu veut, les faits sont la. Et surtout, le fait important, c'est que ça fait un an qu'ils le disent, que la presse et les libristes suivent sans vérifier.

          Ils ont le droit de faire du proprio si ils veulent, ça, je m'en fout un peu, c'est pas la première boite à en faire, ni la derniére, surtout Google.
          Je ne juge pas directement ça, contrairement à tout les gens qui vont se sentir attaqué à la simple évocation du concept, et se dire "mon dieu, il dit que Google fait du proprio, le proprio, c'est le mal, allons défendre Google de ce sale hippie"

          Mais entretenir aussi ouvertement la confusion, c'est pas un truc que j'ai envie de passer sous silence, désolé si la réalité actuel correspond pas à ton futur idéal ou , grâce à Google, tout le monde va liberer du code.

          Et d'ailleurs, que je sache, seul Google a promis de libérer du code.

          Personne de l'alliance n'est forcé, sauf si Google change de licence ( ie autre chose que l'apache 2.0 ). Sauf bien sur pour le kernel, mais curieusement, c'est plus grâce à un choix il y a plus d'une dizaine d'années que grâce à Google.

          Et je passe sur l'excuse "c'est assez dur de libérer le code", c'est simplement que Google veut garder l'exclusivité et le contrôle de la plateforme, une autre façon d'envisager le libre et la communauté, un peu comme knol face à wikipedia.
  • # Re:

    Posté par . Évalué à -10.

    > Le premier téléphone fonctionnant sous l'OS tant attendu Google Android serait pour bientôt.

    Je m'en fous

    > Entièrement libre

    Faut le dire très très vite.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      > Je m'en fous

      Tu sais, moi je m'en fous des journaux/dépêches sur Red Hat/Fedora, c'est pas pour autant que je poste un commentaire en dessous pour dire que je m'en fous (car je t'explique, le monde ne tourne pas autour de toi et les autres s'en foutent que tu t'en foutes ...)

      > Faut le dire très très vite.

      Effectivement, je trouve qu'ils auraient dû donner les sources directement et ne pas se servir de l'excuse "quand tout sera prêt, on donnera tout". C'est un peu décevant mais on verra au final s'ils tiennent leur promesse (tout sous licence Apache 2). On sera bientôt fixés.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à -8.

        > Tu sais, moi je m'en fous des journaux/dépêches sur Red Hat/Fedora, c'est pas pour autant que je poste un commentaire en dessous pour dire que je m'en fous (car je t'explique, le monde ne tourne pas autour de toi et les autres s'en foutent que tu t'en foutes ...)

        Certes. Mais je dis seulement que *moi* je m'en fous. Je ne dis pas qu'il n'aurait pas dû faire de journal, ou que son journal c'est de la merde, etc.

        Par contre, ce qui a plus particuliairement motivé mon commentaire, c'est le "Entièrement libre".
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 8.

          Et moi je m'en fout de ce que tu pense de ce journal ...
        • [^] # Re: Re:

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ok, j'aurai dû mettre au futur le "entièrement libre"...
          • [^] # Re: Re:

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Google vient de publier une Roadmap, ainsi qu'une nouvelle version de son SDK.
            Ouverture du code source programmé en Q4 de cette année.
            http://code.google.com/android/roadmap.html
            • [^] # Re: Re:

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Pour le moment Android n'est distribué d'aucune manière que ce soit, si ?
              Donc ils on parfaitement le droit de développer leur truc en interne et de le libérer au moment de la sortie des premiers téléphones.

              Après je ne vois pas ce que ça leur apporte de garder temporairement le code fermé.
  • # Développement pour Android

    Posté par . Évalué à 3.

    Si quelques personnes qui passent par ici sont intéressées par le développement pour Android, j'ai écrit un début de documentation disponible sur mon blog : http://lapin-blanc.net/category/programmation/android/

    Elle couvre l'installation de l'environnement de développement (sous OS X mais c'est quasi pareil sous Linux) et la création d'un petit lecteur RSS avec Webkit et SQLite. Il manque la partie traitant de l'interface graphique mais les sources du lecteur RSS (sous GPL) sont faciles à comprendre :)

    http://lapin-blanc.net/downloads/rssreader/0.3/RSSreader-0.3(...)

    La doc (même si ce n'est précisé nul part) est sous licence Creative Commons BY NC SA.
    • [^] # Re: Développement pour Android

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      La doc (même si ce n'est précisé nul part) est sous licence Creative Commons BY NC SA.

      en non libre donc ? pourquoi cela ?
      quelques inconvénients du NC : http://faq.tuxfamily.org/Licence/Fr#L.27int.C3.A9r.C3.AAt_de(...) (oui je suis intéressé par des retours)
    • [^] # Re: Développement pour Android

      Posté par . Évalué à 5.


      public void add (String url) {
      /* Insert feed into the database */
      db.execSQL("INSERT INTO feed(url, visit) VALUES ('" + url + "', 0);");
      }


      Tu pourrais pas escaper url avant ? Ça me fait mal à mes noeils perso :)
      • [^] # Re: Développement pour Android

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ou mieux, utiliser le binding de variable qui semble exister dans SQLLite (faute de PrepareStatement) : http://code.google.com/android/reference/android/database/sq(...)

        Cela devrait donner un truc du genre :

        SQLiteStatement st = db.compileStatement("NSERT INTO feed(url, visit) VALUES ('?, 0)");
        st.bindString(1, url);
        st.execute();

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: Développement pour Android

        Posté par . Évalué à 3.

        Il voulait avoir fait le premier programme vulnérable au SQL-injection de la plateforme ;). La bonne nouvelle avec SQLite, c'est que seule l'application est affectée, et pas tout le système ;).
  • # Une vidéo du premier telephone

    Posté par . Évalué à 2.

    • [^] # Re: Une vidéo du premier telephone

      Posté par . Évalué à 1.

      encore un téléphone pas pratique sans boutons.
      • [^] # Re: Une vidéo du premier telephone

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y aura quand même un clavier Qwerty :). Ca fait quelques boutons ;). Et il y a quelques boutons en dessous.

        En attendant d'avoir de nouveaux matériaux accessibles au grand public (papier numérique notamment), il faut faire des compromis soit sur l'écran, soit sur les boutons. J'aimerais bien un téléphone style DS lite avec deux écrans tactiles à l'intérieur, et les boutons à l'extérieur, mais niveau batterie ça doit poser problème.
      • [^] # Re: Une vidéo du premier telephone

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Toi tu n'as regardé que les 3 premières secondes de la video...

        Ce téléphone a des boutons, le strict minimum en bas du téléphone pour les actions de base je suppose : décrocher, racrocher, ouvrir l'annuaire, enfin ce genre de choses.

        Mais surtout, avance un peu dans la video et tu verra que l'ecran peut se décaler et libère un clavier pour tout ce qui utilisation plus avancée telle que l'écriture d'un SMS ou d'un mail, ou l'indispensable connection SSH à un serveur distant quand quelqu'un aura porté un client (indispensable pour les geeks)

        Les écrans tactile on de gros defaults, notament les traces de doigts qui le rendent vite illisible. Mais combiné à quelque boutons et clavier disponible en cas de besoins et une interface bien pensée, ça peut être génial. Reste à voir comment ce hard sera exploité et l'interface qu'il vont nous pondre.
  • # un point de détail, le prix ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je ne vois nulle part ne serait-ce qu'une fourchette de prix...

    Ce qui serait top, c'est qu'un opérateur le distribue, mais faut pas rêver.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

      Posté par . Évalué à 1.

      En France je ne sais pas, aux US ce sera T-Mobile.

      J'ai l'impression que HTC a deja une presence en France, alors je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas trouver un accord avec un opérateur ?
      • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est quoi ce problème d'opérateur en fait ? Ne suffit-il pas de placer une carte sim (d'un opérateur) dans un téléphonne pour le connecter au réseau de cet opérateur ?
        • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

          Posté par . Évalué à 2.

          les téléphones sont souvent bloqués pour ne fonctionner qu'avec la carte SIM d'un opérateur bien déterminé, afin de leur donner un peu d'emprise sur leurs clients quand ils vendent des téléphones pour peu cher avec un forfait.

          Pour un fabricant de téléphones mobiles, c'est à peu près suicidaire de ne pas proposer une telle fonctionnalité si on désire que ses téléphones soient vendus de la sorte (encore que, quand on s'appelle Nokia et qu'on est le leader du marché, on peut peut-être essayer à coup de campagnes de pubs).

          Évidemment, sur un téléphone totalement libre, c'est plus délicat. En pratique, la puce GSM n'a pas un pilote libre, et de toutes façons ça ne l'empêcherait pas de contenir un détecteur d'opérateur dans son firmware et de se bloquer quand la carte SIM n'est pas du bon opérateur. Là où ça devient plus difficile, c'est qu'il est souvent légalement obligatoire de fournir un moyen de désimlocker l'appareil au bout d'un certain temps, et que des bêtes solutions logicielles au niveau de l'OS sont bien plus faciles à mettre en œuvre.

          (si quelqu'un peut confirmer ma dernière phrase d'ailleurs ? je n'ai pas les idées très claires à l'heure où je poste. Merci.)
          • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

            Posté par . Évalué à 1.

            J'avoue ne pas bien comprendre le désir d'attendre qu'un opérateur veuille bien simlocker un appareil afin de l'acheter à cet opérateur, alors qu'il suffit de l'achetter à son fabricant. Masochisme ?
            • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

              Posté par . Évalué à 7.

              C'est juste pour pouvoir l'acheter a 50€ au lieu de 600€.
              • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

                Posté par . Évalué à 4.

                oh tu le paieras tout le temps 600€, tu le paiera juste dans ton forfait (et donc , comme après l'avoir remboursé, ton forfait ne baissera pas, tu te sera fait avoir)
                • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Enfin ça dépend des pays paraît-il :-)
                  Mais en France en tous cas, que tu prennes le téléphone ou pas, tu le payes dans l'abonnement. Pas moyen de négocier quoi que ce soit (encore que, les clients qui partent leur coûtent cher...).
                  • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Avec la notable exception du MVNO Débitel, chez lequel le forfait sans téléphone est moins cher.
                    • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Au temps pour moi, on dirait que maintenant, le prix de l’abonnement est le même dans tous le cas... (et la différence de prix entre les combinés proposés se règle à l’achat comme chez les autres opérateurs, et non avec un paiement mensuel différent, comme c’était le cas auparavant).
                      Enfin, quoiqu’il en soit, ce forfait est maintenant sans engagement, avec ou sans téléphone, chose assez rare.
            • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

              Posté par . Évalué à 4.

              D'un autre côté simlockage ou pas les contrats sont presque toujours avec engagement de durée. Donc on comprends assez mal cette limitation sachant que le client s'est engagé à de toute manière payer.
              • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Euh par exemple chez Orange, les téléphones portables neufs coûtent plus cher que de prendre une Mobicarte, qui est donc sans engagement de durée.
                Idem chez Bouygues avec leur forfait sans engagement, surtout quand ils font des promotions sur le portable.

                Bon après c'est sûr que dans ces cas-là le portable coûte au moins quelques dizaines d'euros, soit bien plus que 1€ avec un forfait avec engagement. Mais il est quand même un peu subventionné même sans engagement.
          • [^] # Re: un point de détail, le prix ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            quand on s'appelle Nokia et qu'on est le leader du marché

            Les journalistes semblent penser que le leadeur du marché des smartphones est Apple… il n'y a qu'à lire http://www.lemonde.fr/technologies/article/2008/08/19/gphone(...) où le journaliste dit que google veut directement concurrencer l'iphone. C'est drôle de s'attaquer au plus petit du marché (environ 5 % des smartphones sont des iphones).
            Cela me rappelle la révolution de second life et ses millions de connectés.

            les téléphones sont souvent bloqués pour ne fonctionner qu'avec la carte SIM d'un opérateur bien déterminé, afin de leur donner un peu d'emprise sur leurs clients quand ils vendent des téléphones pour peu cher avec un forfait.

            D'après mes souvenirs lorsque tu achètes un portable avec un forfait tu peux toujours dévérouiller ton téléphone. Durant les 6 premiers mois c'est payant et après c'est obligatoirement gratuit. Mais ils sont malins et le plus souvent tu dois appeler un service client qui est taxé.
            Après si toi aussi tu es malin tu peux te le faire déverrouiller gratuitement dans le magasin de ton nouvel opérateur.
  • # Faire la nique

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    > Android est un OS pour téléphone mobile entièrement libre, développé par Google pour faire la nique à l'iPhone(qui a lui même fait la nique à Windows Mobile, qui a lui même fait la nique à Symbian, qui a lui même fait la nique à... euh m'en souviens plus, ça doit être Palm OS).

    Oulala mon dieu non ! Windows Mobile ne fait la nique à personne du tout ! Symbian et ses déclinaisons (qui devraient s'harmoniser et devenir open source dans les mois à venir) sont très largement en tête des parts de marché des « smartphones » à hauteur de 60 % ! Windows Mobile ne détient que 10 à 15 % du marché. L'iPhone OS vient tout juste de pénétrer le marché et Android pas encore... N'oublions pas LiMo qui a déjà quelques téléphones et quelques marques sur le marché. Et Openmoko avec une téléphone ouvert et de nombreux geeks supporters.
    • [^] # Re: Faire la nique

      Posté par . Évalué à 1.

      Et tout dépend ce que l'on appelle comme téléphone portable.

      En Europe, sur les Smartphone c'est bel et bien Windows Mobile qui est en tête. On peut dire merci à HP et ses IPaq
      • [^] # Re: Faire la nique

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ah bon, dans les Smartphone, c'est pas les Blackberry qui sont les plus vendus ?

        On m'aurait menti (à l'insu de mon plein gré) ?

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # entièrement libre ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Bonjour

    Merci pour cette nouvelle !
    Mais bien qu' étant de ceux "attendant avec une certaine impatience" Android : est il "entièrement libre" ? sur de sur ? Il ,me semblait que les dev. externes et contributeurs ne pouvaient pas avoir accès au kernel-land ? qu' en est il exactement ?
    • [^] # Re: entièrement libre ?

      Posté par . Évalué à 3.

      En 2 mots : si c' est vraiment entièrement libre, on peux (ou pourra, par ajout d' un hack) non pas être obliger d' utiliser "cette borne gsm" mais plutot "celle là .. là bas.." hein. hein dites :p okok je suis déjà dehors
      • [^] # Re: entièrement libre ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Ceci ne concerne que le pilote de la puce GSM.
        FIC en avait cherché beaucoup qui soient libres, sans résultats, et s'est donc rabattu sur une puce à pilote propriétaire.
        En revanche, le reste du noyau pourrait tout à fait être libre, ce serait dommage que ce ne soit pas le cas sur l'Android.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.