Sortie de Seeks en version stable 0.4

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa
Tags :
38
22
nov.
2011
Internet

Le projet Seeks développe une architecture décentralisée et des applications libres pour la recherche collaborative sur le Web et pour les intranets. Seeks implémente une plate‐forme sous licence AGPL v3, à partir de laquelle il est possible de construire un certain nombre d’applications autour de la recherche, allant du simple méta‐moteur au réseau P2P de recherche collaborative.

Cette version majeure propose une nouvelle API RESTFul. Cette API permet dorénavant de proposer directement des résultats à une communauté d’utilisateurs, et de partager ses clics de résultats sur le réseau.

Autre nouvelle d’importance, le projet est dorénavant soutenu par une entreprise « jeune pousse », dont le modèle d’affaire repose sur l’avancement de la plate‐forme et l’édition de code 100 % libre.

Journal Sonka, une librarie pour construire les interfaces graphiques de Seeks

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
14
4
août
2011

Bonjour à tous, un petit journal pour exposer Sonka, un gros travail de Fab, contributeur du projet Seeks. Pour rappel, Seeks propose un méta-moteur de recherche collaboratif décentralisé.

Sonka est une librairie javascript basée sur JQuery et qui permet de construire des interfaces de recherche au-dessus d'un noeud Seeks en place, même distant. Sonka vient de sortir en version 4.0, http://www.kafe-in.net/index.html%3Fn=Blog.Sonka-400.html

Le nouveau moteur de Sonka est événementiel et modulaire, permettant même à chacun des utilisateurs de définir (...)

Move Commons, un nouveau système de marqueurs pour les initiatives du libre et au-delà

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
7
30
déc.
2010
Internet
Move Commons (MC) est un système de marqueurs pour permettre à toute initiative, collectif ou organisation non gouvernementale de déclarer simplement les principes auxquels elle adhère et de les afficher. C'est un peu le principe de Creative Commons appliqué non pas aux œuvres, mais aux projets, aux organisations et à toutes sortes d'initiatives.
Move Commons est encore en version alpha : le système actuel de marqueurs est appelé à évoluer en fonction des idées de chacun.

Aujourd'hui, Move Commons utilise quatre marqueurs principaux :
  1. « À but non-lucratif / À but lucratif » (Non-Profit / For-Profit) ;
  2. « Copiable / Exclusif » (Reproductible / Exclusive) ;
  3. « Non-hiérarchique / Hiérarchique » (Grassroots / Representative) ;
  4. « Renforce les biens communs / Autres buts » (Reinforcing the Commons / Other Aims).

Vous pouvez placer le marqueur Move Commons sur la page Web de votre projet. Un marqueur n'est pas seulement une image, c'est aussi un élément au sein d'un système sémantique permettant, à terme, de faciliter la recherche d'une organisation selon les principes qu'elle affiche. Le projet Move Commons vise ainsi à faciliter la rencontre entre initiatives et personnes qui voudraient s'y impliquer.

On pourrait imaginer que Move Commons puisse servir à identifier des initiatives de production ou de promotion du Logiciel Libre comme l'April ou Framasoft.

Move Commons est un outil proposé par l'association Comunes, qui travaille à l'élaboration d'outils pouvant faciliter les actions collectives et encourager chacun à contribuer aux biens communs.

Sortie de Seeks en version stable 0.2.4

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
16
19
août
2010
Internet
Le Projet Seeks développe une architecture et une application libres pour la recherche collaborative sur le Web.

La première étape logicielle du projet est un méta moteur de recherche libre (AGPL), sous forme de serveur mandataire (proxy) ou de serveur HTTP. Seeks est déployable aussi bien en tant que moteur public que sur machine personnelle.

La version 0.2.4 est la seconde importante version livrée de Seeks. Elle comprend plusieurs nouveaux outils pour la recherche en ligne, comme la recherche d'images et l'analyse de similarité des résultats, y compris des images. Aujourd'hui il est possible à chacun de monter son propre nœud ou d'utiliser des nœuds publics.

La prochaine étape sera la livraison pour cet automne/hiver du module pair à pair pour le regroupement automatique des utilisateurs sur la base de la similarité de leurs requêtes. Cela permettra l'inter-connexion des noeuds existants et la collaboration entre utilisateurs à partir des résultats fournis par le méta-moteur. Sur cette base Seeks permettra l'émergence d'un véritable moteur décentralisé, avec un contrôle continu et collaboratif des utilisateurs sur les résultats et leurs données.

Comme le projet grandit, votre aide devient cruciale. Une aide indirecte mais simple aujourd'hui consiste à s'inscrire et voter pour nous sur la plate-forme Drumbeat de Mozilla. Toute participation est un plus, Seeks cherchant à redonner le contrôle aux utilisateurs sur leurs données de recherche et sur les algorithmes des moteurs existants.

Journal Pour revenir sur les buts du projet Seeks, un moteur de recherche collaboratif et décentralisé

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
14
5
août
2010
Un petit journal pour profiter de la sortie d'un article court rappelant les buts du projet Seeks, et remettre les idées en contexte tout en générant de la discussion. L'article, en anglais, est ici : [http://www.p2pnet.net/story/42507]

Pour rappel, Seeks est un projet en cours de développement d'un moteur de recherche collaboratif et décentralisé.

L'idée qu'il développe est simple : regrouper automatiquement les utilisateurs effectuant des requêtes identiques ou similaires sur les moteurs de recherche traditionnels, afin qu'ils puissent (...)

Sortie de Seeks stable 0.2

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
17
9
mar.
2010
Internet
Seeks est un méta moteur de recherche libre (AGPL), sous forme de serveur mandataire (proxy) HTTP. Il est déployable aussi bien en tant que moteur public que sur machine personnelle.

La version 0.2 est la première véritable version livrée de Seeks. Elle comprend plusieurs nouveaux outils pour la recherche en ligne, comme l'analyse de similarité des résultats, le regroupement automatique des résultats, et par type.

Seeks repose sur une architecture ouverte dont le but est de permettre la reprise en main par les utilisateurs de la recherche sur le Web. Aujourd'hui il est possible à chacun de monter son propre nœud ou d'utiliser des nœuds publics pour l'anonymat de ses requêtes.

Les versions à venir mettront en place un réseau pair-à-pair permettant l'interconnexion des nœuds Seeks. Cette interconnexion permettra de regrouper en temps réel entre eux les utilisateurs effectuant des requêtes similaires.

Sur cette base Seeks permettra l'émergence d'un véritable moteur décentralisé, avec un contrôle continu et collaboratif des utilisateurs sur les résultats et leurs données. Au final, Seeks cherche à promouvoir la transparence des algorithmes et l'égalité des contenus sur le Web dans leur traitement par les moteurs de recherche.