Journal Le Parti Pirate va-t-il me faire ouvrir un compte Facebook ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
3
22
avr.
2012

ou « Le dilemne du militant »

Ceux qui me suivent ne sont pas sans savoir que je suis opposé à Facebook, pour pas mal de raisons[1].

Ceci dit, mon investissement croissant au sein du Parti Pirate belge remet en question cette position.

Premièrement, le Parti Pirate belge utilise énormément Facebook. Chaque lien Twitter est même en fait une redirection Facebook ( https://twitter.com/#!/piratesbelgium ).

Je suis opposé à cette pratique et je compte d'ailleurs faire part de ma position aux instances du PP belge.

Mais, dans ma vision, le but du Parti Pirate est de transmettre au plus grand nombre une nouvelle vision de la politique et de la démocratie (voir http://ploum.net/post/parti-pirate-nouvelle-democracie )

J'ai fait mien un principe fondamental d'action militante: « Jamais deux révolutions en même temps ».

En clair: soit je souhaite me battre pour un web plus décentralisé et moins facebookien (ce que j'ai fait à ma modeste échelle jusqu'à présent[1]).

Si je souhaite rentrer dans le débat démocratique et soutenir le parti pirate, il me semble dans ce cas indispensable de tenter d'atteindre le plus grand nombre. C'est triste à dire, mais je pense que se priver de Facebook serait alors un énorme handicap. J'ai du mal à imaginer un candidat aux élections ou un parti un peu sérieux sans page Facebook. Ce serait comme vouloir prendre part au Paris-Dakar à vélo (quoique, ce dernier cas fournirait sans doute une excellente couverture médiatique).

Pour finir, une blagounette:

Deux pirates libristes se rencontrent après les élections nationales:
— Alors, t'as fait combien de voix
— Ben trois
— Ah ? Mais pourtant t'avais fait une grosse campagne non ?
— Ben oui, surtout sur les réseaux sociaux
— Ah, Facebook, Twitter, …
— Ah non, moi c'est uniquement Diaspora et Identi.ca. Question de principe.

[1] Je vous renvoie à plusieurs articles: http://ploum.net/?q=facebook

  • # contradiction

    Posté par . Évalué à 10.

    http://ploum.net/post/parti-pirate-nouvelle-democracie

    Tout ce qu'on peut lire dans cet article semble pourtant aller à l'encontre de l'utilisation de Facebook. C'est un peu comme si vous aviez créé un groupe Facebook "Boycottez Facebook".

    • [^] # Re: contradiction

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je vous renvoie à plusieurs articles: http://ploum.net/?q=facebook

      Pour ma part je renvoie à mon commentaire d'un journal récent à propos de ni gauche nidroite :

      • ça finit toujours par une falsification de ses propres théories (et/ou un éclatement du groupe) quand on s'aperçoit qu'elles ont des conséquences inattendues, à la manière d'une constante cosmologique

      Une seule révolution à la fois ! Arf… Par laquelle faut-il commencer ?

      • [^] # Re: contradiction

        Posté par . Évalué à 6.

        J'ai du mal à compter deux révolutions, je ne vois pas comment on peut découper la neutralité du net.

        Ça me fait penser à une pétition avaaz sur laquelle je suis tombé ya pas longtemps.
        « Facebook fait vraiment n'importe quoi avec nos données personnelles, cliquez ici pour aller sur la page facebook de Marc Zukerberg pour dire ce que vous en pensez ! »

        Très optimiste, je pense qu'être crédible est une condition sine qua non pour toucher les gens, et faire passer un message. Par exemple le millionnaire qui dit « si vous êtes pauvre c'est à cause du noir du second » manque de crédibilité.
        Sérieusement ya vraiment des gens qui militent contre le fichage étatique sur facebook ? C'te blague.

        Please do not feed the trolls

  • # Sur facebook mais pas imposer

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je suis d'accord qu'il est important d'utiliser Facebook et Twitter mais on ne devrait pas l'imposer comme ici pour lire la news…
    Je suis également assez à l'encontre des tweets contenant un lien vers facebook. Si au moins c'était quelque chose style priv.ly, pourquoi pas…

    • [^] # Re: Sur facebook mais pas imposer

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tout à fait d'accord. Mon questionnement personnel est uniquement à propos de créer un compte pour faire suivre mes articles.

      Après tout, je le fais déjà sur G+ et Twitter.

      • [^] # Re: Sur facebook mais pas imposer

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Alors si ça sert uniquement de moyen de diffusion à l'instar des flux rss, je pense que c'est une bonne idée. Seulement après tu auras besoin de mettre les choses au clair de à quel point tu l'utiliseras.
        Participer à une discussion dans les commentaires ? Si pas, laisser les questions sans réponse n'est pas très bon pour l'image…
        Accepter des amis ? plus facile pour etre alerté des dernières news publiées
        Ou alors juste le voir comme un moyen de renvoyer vers ton blog & co ?
        C'est plus ambigu, ils (facebook) ont bien fait leur système pour qu'il fonctionne mieux si tu es un utilisateur actif…

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à -10.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 22/04/12 à 15:51.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: a

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 22/04/12 à 21:38.

          Random spam. Sorry, rien de croustillant.

          Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Sujet du commentaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai du mal à imaginer un candidat aux élections ou un parti un peu sérieux sans page Facebook.

    Personnellement je n'ai aucun mal à l'imaginer, ça changerait quoi au juste ? Il ne font une page facebook que parce que "tout le monde le fait"

    • [^] # Re: Sujet du commentaire

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est aussi utile qu'un QG dans second life.

      Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: Sujet du commentaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'avoue que je suis assez sceptique aussi. J'ai l'impression qu'il y a plein de groupes avec des pages Facebook que 10000 personnes «aiment» pour qui l'info circule pas forcément mieux que d'autres qui se concentrent à faire un site correct avec des infos intéressantes qui font que des gens vont relayer ça de différentes façons (y compris en mettant le lien sur Facebook, d'ailleurs).

      Après dans l'absolu tu pourrais te dire, à part l'aspect politique (Facebook c'est mal, tout ça) de la chose que ça peut pas faire de mal d'avoir un endroit en plus où diffuser des infos, sauf que j'ai l'impression que pour pas mal de petites assoces t'arrives facilement à des trucs aberrants où une partie des infos sont dispos sur Facebook mais pas sur le site, et vice-versa.

  • # Grammar nazi

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    C'est "dileMMe", pas "dilemne".

    Nimage

  • # Tant qu'il n'y a pas d'obligation

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tant que vous n'obligez pas les gens à se faire ficher chez Facebook pour voter pour vous, pour être au courant de vos réunions ou quoi que ce soit d'autre, ça ne me semble pas problématique.

    Ce qui est problématique, ce sont les événements où « il faut s'inscrire sur la page Facebook », quand on me propose un truc comme ça je détourne mon attention, parce que manifestement, ça ne s'adresse aux fichés, donc pas à moi.

  • # Humour Belge ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Premièrement, le Parti Pirate belge utilise énormément Facebook. Chaque lien Twitter est même en fait une redirection Facebook ( https://twitter.com/#!/piratesbelgium ).

    c'est peut-etre une histoire belge ?

  • # Réplication

    Posté par . Évalué à 7.

    Sans vouloir trop m'avancé, il me semble que Facebook et Twitter ont des API non ?

    Pourquoi alors ne pas utiliser une plateforme de diffusion libre et répliquer ces informations sur Facebook et Twitter en utilisant les API ?

  • # manque un bout...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il manquerait pas un bout de phrase icitte :

    En clair: soit je souhaite me battre pour un web plus décentralisé et moins facebookien (ce que j'ai fait à ma modeste échelle jusqu'à présent[1]).

    Genre, un deuxième soit ;-)

  • # Pourquoi ce journal est noté - 1

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Bonjour,

    Je ne comprend pas trop la mauvaise note de ce journal, (si ce n'est que Ploum poste beaucoup en ce moment ?)

    Plus sérieusement pourquoi ne "tricher" (il parait que ça se fait de temps à autre en politique):

    • le PP assume sa position anti-facebook et n'a pas de page.
    • des militant/sympathisants du PP, de leurs propre chef, relayent les infos du PP sur Facebook en diffusant des lient et répondent aux questions (donc pas au nom du PP) tout en précisant que les réponse officiel du PP sur ces question sont dispos sur "url du PP belge.org"
    • [^] # Re: Pourquoi ce journal est noté - 1

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je ne comprend pas trop la mauvaise note de ce journal

      J'aurais dit, sans méchanceté aucune :

      • parce que je le journal n'apporte pas grand chose au final (oui le PP utilise facebook, comme quasiment tout le monde, tout comme les anonymous utilisent twitter et non une instance status.net, etc ; ha mince c'est en contradiction avec ce que je pense ; que fais-je ?)
      • pour ma part la blagounette m'a pas vraiment fait marrer, au mieux elle est triste car reflète la réalité…

      Maintenant, pour ma part ni pertinent ni inutile, mais ça explique à mon sens pourquoi la note reste faible (Ploum qui fait moins bien que Samwang !! ;-) )

      • [^] # Re: Pourquoi ce journal est noté - 1

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        merci pour les éclaircissements.

        La blagounette m'a pas trop fait marrer non plus, mais illustre bien le propos.
        par contre la question de fond du journal :

        faut il être cohérent quoi qu'il en coûte ou faire des concessions , je la trouve plutôt intéressante.

        quand à ce samwang, j'en ai beaucoup entendu parler ici, mais je n'ai jamais vu le moindre bout de ses journaux (sévit-il encore ici ?)

  • # pirate party

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Plus j'en apprends sur ce parti pirate, moins j'ai envie de voter pour eux…

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: pirate party

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu pourrais voter pour le parti pirate belge?

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # il ne faut pas trop se poser de question

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Les réseaux sociaux devrait être interdit pour les campagnes politiques.
    Je trouve que pour des présidentielles c'est vraiment se rendre accessible et démystifier un peu le statut de président. Mais bon maintenant c'est fait.

    Ça peut paraître contradictoire d'utiliser des réseaux sociaux qui ne respecte pas nos données afin de militer pour le contraire, seulement il faut bien aller chercher les gens là où ils sont. S'ils étaient dans le purain il faudrait bien descendre pour les empêcher de se noyer ^
    Et puis finalement deux choses sont indispensables :
    - être conscient que nos données sont maltraitées à cet endroit ;
    - utiliser d'autres moyens de communication en parallèle pour ne pas rendre tel ou tel réseau social incontournable.

    En étant candidat nous devenons des personnes publiques dont les idées sont publiques, il faut éviter les échanges privés sur ce genre de plateforme mais pour ce qui est d'avoir un profil ça n'est d'après moi pas un problème.
    Dans le cas d'une campagne à 0€ il faut de toutes façons s'offrir le maximum de visibilité "autrement".
    - -
    Dlareg sur IRC

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.