Journal Mass reduction

Posté par .
Tags : aucun
10
29
avr.
2010
Comme on parle ici souvent directement ou indirectement d'écologie ou de réduction de dépenses énergétiques, et que les journaux sont destinés à des informations qui ne sont pas suffisamment intéressantes pour être validées en dépêche [...] qui sont sans rapport avec Linux ou le libre (oui je me couvre), je vais vous faire part d'une réalisée par Lotus Engineering qui a désassemblé et étudié en profondeur un véhicule existant en vue de l'alléger et de le rendre plus efficace.

La conclusion de cette étude, c'est que pour un véhicule moyen, un Suv de milieu de gamme, le genre de truc hyper populaire actuellement (dans cet étude un Toyota Venza, modèle uniquement vendu aux USA mais qu'on pourrait comparer au Nissan Qasqai ou Ford Kuga), il est possible de réaliser un véhicule aux mêmes fonctionnalitées (espace, performances, encombrement, sécurité) 38% moins lourd pour un surcoût de seulement 3%, et ce sans toucher au moteur et à la transmission.

Moi je dis, qu'est-ce qu'on attend ? Avant même de partir sur des solutions alambiquées comme les véhicules hybrides qui avant de vous apporter des économies doivent d'abord compenser le surpoids imposé par leur technologie, on aurait du déjà s'atteler à abaisser les masses des véhicules actuels.

Moi qui ait récemment volontairement choisie mon véhicule parce qu'il était un des plus léger de sa catégorie, je suis content, Lotus (non pas Notes ou Domino, l'autre : Colin Chapman) est avec moi !

Le pdf destiné à la presse est la :
http://www.grouplotus.com/mediacentre_pressreleases/image/52(...)

Une étude plus approfondie avec tous les détails ici :
http://www.theicct.org/documents/0000/1430/Mass_reduction_fi(...)
  • # Hé oui

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Mais pourquoi les SUV sont à la mode? Parce que c'est rassurant de conduire au-dessus des autres.

    Et il faut qu'ils soient lourds pour qu'on n'aie pas l'impression que l'on va se faire envoyer valdinguer en cas de choc.

    J'ai de mon côté lu qu'on savait faire des véhicules consommant 1l/100km pour pas cher, mais limités à 70km/h. Personne n'en veut...

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Hé oui

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > 1l/100km pour pas cher, mais limités à 70km/h. Personne n'en veut...
      oué, un peu normal quand même ...
      ou alors faut vraiment ne faire que de la ville et ne pas être pressé. Et encore, lorsqu'on voit la tronche des smart par exemple, faut que ce soit toujours plus puissant, plus gros, etc

      Ensuite, qui dit 1l/100km et 70km/h dit aussi galère dans n'importe quelle condition un peu tordu (genre autour de chez moi, en ville - Lyon et agglo ouest-, j'ai des pentes entre 15 et 18% ... pas besoin d'aller en montagne pour ça)


      (je dis ça, mais je me déplace sur un truc en 2 roues qui fait, en conduite douce evidemment, 8l/100km ...)


      > (espace, performances, encombrement, sécurité)
      vraiment ? (pour ce qui est de la sécurité) je croyais justement qu'une partie de cet embonpoint était justement du à des contraintes plus drastiques en terme de sécurité (habitacles non déformables, structures à déformation programmées, airbags, etc)


      En même temps, faire le test sur un SUV ... j'aimerais bien le même test sur des berlines "normales" (genre on test sur du clio/megane/laguna, C2/3/4, etc)
      • [^] # Re: Hé oui

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        « je me déplace sur un truc en 2 roues qui fait, en conduite douce evidemment, 8l/100km »

        C'est bizarre, mais ça me semble énorme ! Faute de frappe ?
        Ou alors j'ai pas compris, tu ironises en parlant d'un vélo qui te réclame de l'eau à boire.
        • [^] # Re: Hé oui

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          > Faute de frappe ?
          non non, c'est sérieux
          en gros, dans les 8l/100km (16-17l pour 200 à 230km) en ville
          Je descend un peu vers les 6-6,5 si je ne fais que de l'extra urbain (autoroute, etc). Si je suis en extra urbain mais routes sinueuses, c'est entre les deux.
          (en même temps, c'est une moto hein, pas un scoot plastoc ou autre, ça a de l'âge - 11 ans -, ça fait dans les 163 ch/l et un rapport poids/puissance qui enterre, pilote compris, une porsche 911 GT3, une M3, ou une M6 de 500ch...)
          donc forcément, une voiture ayant une vitesse max de 70km/h ... ben heu ...

          voilou pour l'histoire ;)
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ben disons que parlant de poids, une moto ça doit pas être bien lourd. Et moi ma vieille clio, elle fait du 6/7l / 100km, donc ton commentaire me laisse dubitatif. Ou alors (encore une fois), j'ai pas compris le sens de ta phrase (peut-être à cause du « en conduite douce évidemment »).

            Mais bref …
            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              le "conduite douce évidemment" veut dire qu'il est possible de monter au delas..

              mais non, mes commentaires restent sérieux quant aux valeurs
              La différence, c'est que ta vieille clio, elle fait quoi, 80ch pour 1,4 ou 1,6l ? si oui, on est dans les 57ch/l. En gros le moteur de la moto (et encore, c'est un vieux moyennement puissant) ferait pour la même cylindrée 230ch. Donc voilà, faut comparer à la consommation d'une voiture de 1,4l et 230ch ... forcément c'est pas exactement la même chose dans ce cas
              • [^] # Re: Hé oui

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Après tout dépend de quoi on parle effectivement.
                Moi, je parlais de véhicule pour se déplacer en veillant à l'énergie dépensée (sujet du journal), pas de véhicule qui déchire le bitume :-)
                • [^] # Re: Hé oui

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Globalement la consommation d'une moto est un scandale. Le moindre petit truc à 2 roues consomme 5l/100km et ne va pas jusqu'à 100 000km.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Hé oui

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    les motos d'aujourd'hui peuvent, comme les voitures, dépasser les 100 000km (et les anciennes aussi, j'en ai vu à environ 300 000km) mais comme les voitures, tout dépend comment on roule avec et l'entretien.
                    Concernant la consommation, tout dépend de ce qu'on a, mon ancienne 125 faisait environ 3l/100km. Parfait pour le budget, mais impossible à utiliser hors ville donc usage très restreint.

                    Maintenant, il y a des motos qui consomment moins, d'autres plus, mais même une hypersport d'aujourd'hui n'a finalement pas une consommation si extravagante si on la compare à l'équivalent voiture (ferrari, porsche, maserati, etc)

                    Maintenant, si on me sort une moto fiable, suffisamment puissante (>80ch <220kg) et consommant 4l/100 je trouverai ça vraiment intéressant.
                    • [^] # Re: Hé oui

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      C'est celle là que tu as vu ?
                      http://www.moto-net.com/breve.php?RefBreve=2806

                      + de 200 000 miles sur une K1200LT !
                    • [^] # Re: Hé oui

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      > Maintenant, si on me sort une moto fiable, suffisamment puissante (>80ch <220kg) et consommant 4l/100 je trouverai ça vraiment intéressant.

                      Suffit de demander :)

                      BMW F800GS
                      85cv, 3,8l au 100 à 90km/h stabilisé et 208 kg avec les pleins.
                      ça marche aussi avec les F800S, F800ST ou F650GS.


                      Cela dit, c'est normal qu'une moto consomme plus qu'une voiture, ce n'est pas aussi aérodynamique.
                      Cependant, sur un déplacement, une moto reste largement moins polluante dans la mesure ou elle ne reste pas coincé dans les embouteillage et ou elle ne tourne pas en rond pour trouver une place ou se garer...
                  • [^] # Re: Hé oui

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Hello,

                    c'est vrai que d'un point de vue technologique, l'évolution moteur des motos est, selon mon opinion, pas forcément terrible. Pour certaines marques (dont celle préférée de notre ami Tristan Nitot), le passage systématique du carburateur au système d'injection est intervenu il y a très peu de temps, en grande partie à cause de la norme Euro3.

                    Certes la puissance au litre est impressionnante mais je me pose des questions quant à son utilité. Effectivement, la masse emportée d'une moto n'a rien à voir avec celle d'une voiture et la moindre petite meule de base (comprendre un 500cm3) atomise facilement en accélération et en vitesse pure la grande majorité des bagnoles qui circulent.

                    Bon, de toute manière, il faut relativiser:
                    - les motards sont beaucoup moins nombreux que les automobilistes
                    - ceux qui utilisent leur engin comme unique mode de déplacement sont encore moins nombreux
                    - les conditions climatiques influent largement sur le fait de "je prends la meule ou pas"

                    Donc au final, ils consomment plus de manière individuelle mais globalement sans doute beaucoup moins que le reste en cumulé.

                    Toutefois, ça serait bien qu'on arrive à réduire les perfs des engins et à augmenter la sobriété des moulins. Un argument intéressant serait celui du gain d'autonomie (sachant que la taille d'un réservoir de moto est entre 10L et 20L, je vous laisse calculer le nombre de kilomètres par plein: c'est pas beaucoup).
                    Si en plus de ça, on pouvait en réduire les nuisances sonores, peut-être que le deux roues motorisé arriverait à prendre le chemin d'un mode de déplacement plus doux qu'il ne l'est aujourd'hui.

                    En attendant, moi je poursuis sur le vélotaff qui est excellent et bien adapté à mes conditions de déplacement.
                    • [^] # Re: Hé oui

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > la moindre petite meule de base (comprendre un 500cm3)

                      ah. ah.
              • [^] # Gramme/cheval/heure

                Posté par . Évalué à 1.

                Pour comparer, on peut utiliser cette vieille unité, dont la valeur est appelée consommation spécifique.

                [[http://fr.wikipedia.org/wiki/Cheval-heure]]
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par . Évalué à 2.

            CBR 600 ?
        • [^] # Re: Hé oui

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Nan nan, c'est juste qu'il a un comportement de mâle qui se fait des sensations :-)
          Une 250cm3 sans carénage d'il y a 30 ans pompe 9l/100km en conduite "motard" (essorage de la poignée + excès de vitesse de 20/30km/h).
          Une 1000cm3 d'aujourd'hui consomme moins de 9l/100km (avec une 1000 les mecs font généralement moins les guignols... encore que, complexe de taille de zizouille toussa).
          Il faut également voir que beaucoup de motards bricolent ou font bricoler leur trotinette, et le résultat n'est pas fameux. Comme les kékés qui bricolent leur bagnole et qui arrivent à 20l/100km alors qu'ils se font griller par n'importe quelle Mégane de série (j'en connais un).
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            > Il faut également voir que beaucoup de motards bricolent ou font bricoler leur trotinette,

            beaucoup ???!!!
            Tu dois confondre avec les pistards ou les djeuns en mobylette...
            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je crois que tu as raison :-)
              Les "cadres en moto le dimanche" bricolent rarement. Et c'est peut-être la population la plus nombreuse en moto.

              Cela dit, presque toutes les motos que je connais sont débridées, et ceux qui s'en occupent n'hésitent pas à promettre monts et merveilles avec le super réglage de la mort. Modification du diagramme d'injection etc, tu connais. Vu le niveau de certain bricoleurs, ce n'est pas toujours le bon diagramme :-)
              • [^] # Re: Hé oui

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je lisais ya pas longtemps un article sur un pilote de moto pro qui avait du s'entrainer une moto de série le temps que sa super bike soit préparée...
                Hé ben il avait trouvé le comportement de la moto de série plus sain !!
                • [^] # Re: Hé oui

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Bha oui, avec un chassi qui fait 10 kilos de plus (moins de trous, plus de rigidité), avec des freins qui ne risquent pas de t'envoyer en soleil à chaque virage, c'est sûr que c'est plus sain :-) Ca ne se gondole pas lors des freinages, l'arrière ne part pas dans les virages, etc. Certains protos sont tellement limites que ça se voit même sur les images télévisées. Le pilote joue avec le frein avant dans les virages pour compenser la vrille du chassi. C't'un métier.
                  Par contre le proto, bien que bien plus délicat à piloter, il pousse plus fort et il freine plus fort. C'est bien pour cela qu'ils sont devant les machines de série, même bien préparées.
      • [^] # Re: Hé oui

        Posté par . Évalué à 3.

        heu 70km pour 1l/100 en condition normale de traffic, c'est irréalisable. En expérience, ok. sur circuit, ok. Par un pilote expérimenté à faire ce genre de chose, ok.

        Il faut une méthode de conduite très douce, préférer au maximum les vitesses moindre, etc. Regarde les courses de voiture solaire, il y a des techniques de conduites à apprendre pour limiter de dépenser de l'energie inutilement. Et ces techniques, quand utilisé sur la route avec de la circulation, des gens en retard, etc, sont TRES très chiante. Et vecteur d'animosité certaine entre les automobilistes.

        De plus, ça dépend aussi de la température extérieur. En hiver, ma prius déscend rarement en dessous de 5,6L/100 (indiqué par le tableau de bord, c'est pe pas la conso réelle). Maintenant, il fait beau, je n'ai pas changé de manière de conduire, je suis à 4,5L en moyenne sur la journée.

        WV annonce une polo 2,9L (hybride diesel) pour la fin de l'année. Diminuer sa conso et garder un confort standard, là est le vrai chalenge des constructeurs.

        Néanmoins, je trouve passionant le virage de mentalité qui s'oppère, on cherche de plus en plus des voitures qui consomme de moins en moins, car, inconsciement ou pas, on sait que dans l'avenir plus ou moins lointain, le pétrole risque de se raréfier. Et de couter bcp plus cher.

        Bref, on "sait" faire des voitures peu polluante, ce n'est pas la question. La question est que si personne ne l'achete, ta voiture en carton, elle ne sert à rien. Juste à être dans un musée ou dans un reportage pour Turbo sur les voitures d'uluberlu, mais ca ne changera foncièrement rien.

        PS: oui les véhicules aujourd'hui sont beaucoup plus lourde qu'avant pour raison de sécurité. Ta tôle doit se déformer et absober un maximum les choc, c'est pour ça qu'on ne fait plus de tank sur la route. A quoi ça sert d'etre en hummer si tu meurt sur le coup au moindre choc à 50km/h ? Mieux vaut que ce soit la tole qui absorbe cette énergie plutot que ton corps humain. Aujourd'hui, les véhicules se déforment énormément au moindre choc, c'est impressionnant de voir le résultat de certains "petit" choc où une voiture "tank" n'aurait presque rien eu. Mais ça sauve des vies.


        PPS: ce que je ne comprend vraiment pas, c'est pourquoi les scooter, eux, ne consomment pas moins d'un litre au cent km. Ils sont léger, maniable, bref, un scooter de 100kg qui fait du 8L/100km, à coté de ma prius de plus d'une tonne qui fait du 4L/100, là il y a une ENORME amérioration à avoir.
        • [^] # Re: Hé oui

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Ça serait quand même bien que les gens comprennent que c'est pas la peine d'appuyer à fond sur la pédale pour doubler un vélo alors que le feu est rouge 200m plus loin, ou bien que le traffic fait que de toutes façons on les redépasse après. Bref, beaucoup de gens ont une conduite agressive en ville car ils sont pressés et cherchent le « confort » dont tu parles, mais en pratique ils ne gagnent pas grand chose en temps !
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par . Évalué à 2.

            Moi j'aime bien doubler les vélos et serrer à droite au feu pour les empêcher de repasser devant moi. Ça m'évite d'avoir à les doubler à nouveau.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par . Évalué à 3.

              sauf quand ils ne sont pas contents, passent à moitié sur le trottoir et t'arrachent le rétroviseur pour bien montrer qu'ils ont compris ta manœuvre...
            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              En général, quand un automobiliste fait ça (et je le faisais souvent moi-même avant de faire du vélotaff), je le double réglementairement par la gauche et je me pose juste devant lui au feu ou j'essaye quand même de me mettre à droite: du coup, je me sens moins seul à être emmerdé ;-)

              Dans la pratique et sur mon trajet (un peu urbain, un peu péri-urbain vert), aucune bagnole ne peut me dépasser à moins de transgresser le code de la route sur la vitesse de circulation et le grillage des feux (merci les pistes cyclables). Tous les matins, c'est un vrai régal de constater combien je double de voitures qui ne me rattraperons jamais.
              • [^] # Re: Hé oui

                Posté par . Évalué à 1.

                T'es sûr que c'est réglementaire de doubler une voiture arrêtée à un feu ?
            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par . Évalué à 2.

              Disons que moi je double toujours par la gauche à vélo, sauf quand il y'a une piste cyclable, donc les crétins de ce genre n'arrivent à rien.

              Et quand ils me font une queue de poisson de ce genre et qu'il y'a une piste cyclable, c'est une aggression et donc leur carrosserie se prend un coup de clé.
              • [^] # Re: Hé oui

                Posté par . Évalué à 7.

                Ca marche aussi dans les deux sens. Combien de cycliste j'ai faillit écraser parce que ces connards se sont dit que les feux rouges sont pour les autres et surtout pas pour eux.

                Au moment où JE passe.

                Peuvent pas aller mourrir sous d'autre roue, merde!
                • [^] # Re: Hé oui

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Hello,

                  entièrement d'accord ! Le code de la route ne marche bien que si les règles sont respectées par tout le monde. Je fustige toujours les cyclistes qui grillent le feu rouge (surtout au même feu que moi: ils grujent et me dépassent et c'est inacceptable ;-).

                  La bonne excuse de "attends, je suis en plein effort, alors je ne vais pas casser mon élan..." ne tient pas. Après les automobilistes ont des raisons de dire que le vélo c'est dangereux.

                  En revanche, aucun scrupule à bien montrer qu'un vélo va beaucoup plus vite qu'une caisse (quand c'est vrai): ça aide à démontrer noir sur blanc cet avantage du vélo sur le reste et ça peut surtout susciter des vocations...
            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Toute agressivité en circulation est mauvaise. Autant j'essaye de ne pas agresser en vélo, autant je déteste qu'on m'agresse.

              Attention, gêner n'est pas agresser. Essayer de remplacer vélo par tracteur, pour voir si tu conduirais pareil?

              ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

              • [^] # Re: Hé oui

                Posté par . Évalué à 2.

                Oui :-)

                J'aime pas qu'on me gêne, alors pas de raison qu'il n'y ait que moi. Période.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par . Évalué à 2.

            et double facilement leur consommation. Mais les habitudes sont ancrés, et si tu peux pas faire vroom vroom avec ta voiture, tu perçoit ca comme une faiblesse et tu choisi la voiture qui fait le plus de bruit et qui a le plus de chevaux. Car c'est bien connu, c'est que la taille qui compte.

            Néanmoins, on entend de plus en plus la question "et elle consomme combien" (voir meme "elle émet combien de CO2 par km?") en lieu et place de "combien de chevaux sous le capot?", et ca c'est un mieux.
            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Les chevaux sont moins important aujourd'hui car toutes les voitures en ont suffisamment pour être performante !

              Une porsche d'il y a 35 ans n'atteignait pas les 150 cv...
              Aujourd'hui toutes les clio affiche plus de 100cv !!

              De plus, l'amélioration des pneumatiques et la diminution des frottements dans tous les organes de transmission a permis d'augmenter significativement la puissance réellement disponible à la roue...
    • [^] # Re: Hé oui

      Posté par . Évalué à 3.

      Ton véhicule, je ne sais pas ce que c'est, mais l'ordre de grandeur des consommations me fait penser à ce qu'annonce MDI pour ses futures voitures hybrides carburants-air comprimé.

      http://www.mdi.lu/oneflowair.php

      Mais évidemment, la voiture est rustique et pèse moins de 400kg.
      Pour ceux qui vont au boulot en voiture, qui a besoin de plus?
      • [^] # Re: Hé oui

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ceux qui habitent à la campagne, ou ceux qui habitent loin de leur travail ?

        Envoyé depuis mon lapin.

        • [^] # Re: Hé oui

          Posté par . Évalué à 2.

          Ben... les deux!?

          À combien de km de leur boulot les gens qui habitent "loin de leur boulot" habitent?
          Arrivé là, il sera peut-être même plus intéressant de prendre un abonnement train et de plutôt viser la gare la plus proche...

          Ceci dit, effectivement, à plus de 50km, il faut prévoir de pouvoir recharger sur le parking de la boîte: pas évident!!

          Enfin, je dis ça, on est toujours dans le contexte de la voiture à 1L/100km limitée à 70km/h. Ne me dis pas que tu comptais faire 200km par jour avec?
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            À combien de km de leur boulot les gens qui habitent "loin de leur boulot" habitent?
            Arrivé là, il sera peut-être même plus intéressant de prendre un abonnement train et de plutôt viser la gare la plus proche...


            Mouai, faut voir hein ...
            il n'y a pas si longtemps, j'habitais à 100km de mon boulot, trajet que je faisais en, en gros, 1h de temps (essentiellement voies rapides)
            Le train ? pas possible, boulot pas à côté de la gare, horaires ne correspondant pas, temps dans les transports passant de 2h à plus de 3h. Déménager ? impossible (contraintes familiales, financières, aspect temporaire du travail, etc)
            Si j'avais eu une voiture qui faisait du 1l au 100 ... et 70km/h ? non merci, si c'est pour me trainer la teub, je suis sur qu'en train je serais allé plus vite (et faut aussi surement voir le confort...)

            Donc en gros, ça sert à quoi une voiture comme çà ? on ne peut pas sortir de la ville, mais en ville c'est déjà blindé et faut 2 roues ou un métro. C'est pas confortable, pas pratique, pas sur que ce soit sûr.
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            J'ai jamais dit que c'était un «ou» exclusif :D

            Pour moi, loin de son travail en voiture limité à 70km/h c'est 15km. Ou alors, faut aimer gêner la circulation.

            Après, en ville, c'est peut-être différent, mais autant prendre un deux-roues, et le bus quand il pleut beaucoup.

            Envoyé depuis mon lapin.

            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ou alors, faut aimer gêner la circulation.
              Ca doit être terrible de se faire coller au cul même par les mémés :-)
              Lorsqu'on est obligé de rouler moins vite que le flux normal, c'est parfois craignos. Certains routiers se comportent d'ailleurs de manière tout à fait criminelle. Et pas que des mecs qui viennent de l'est.
              • [^] # Re: Hé oui

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                « Certains routiers se comportent d'ailleurs de manière tout à fait criminelle »
                Tu peux préciser ta pensée ?
                Rouler à 70 sur une nationale ou à 100 sur mon autoroute c'est criminel selon toi ?
                • [^] # Re: Hé oui

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ce qui est encore plus criminel, c'est de rouler à 10 km/h sur autoroute, voir même à 0 !
                  Vite ! Une loi pour interdire les bouchons !
                  • [^] # Re: Hé oui

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Cela dit dans des conditions normales il est interdit de rouler à moins de 80km/h sur autoroute avec une voiture particulière il me semble (idem en Allemagne)...
                    • [^] # Re: Hé oui

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Non : c'est juste sur la file de gauche que la vitesse minimale s'applique.

                      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

                      • [^] # Re: Hé oui

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Niveau vitesse mini, c'est 80 sur la voie la plus à gauche, mais 60 sur les autres (sauf bouchons et conditions exceptionnelles évidemment).
                        • [^] # Re: Hé oui

                          Posté par . Évalué à 2.

                          J'avais retenu 70 sur la voie à droite, faudrait vérifier dans le code de la route.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: Hé oui

                            Posté par . Évalué à 1.

                            C'est 80 sur la voie de gauche, et il est interdit de prendre une autoroute avec un véhicule qui n'est pas capable d'atteindre au moins 60 km/h par construction, suggérant par là que la vitesse minimum autorisée sur autoroute est donc de 60 km/h.
                            Néanmoins, il est fort probable que la maréchaussée puisse dresser un P.V pour défaut de vitesse à un automobiliste qui se limiterait à 60 km/h dans des conditions de circulation normales.
                • [^] # Re: Hé oui

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Il ne voulait pas dire que rouler à une vitesse de 70Km/h est criminel, mais que certains routiers ont une attitude criminelle en "poussant au cul" les voitures "lentes". Enfin je crois.

                  "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                • [^] # Re: Hé oui

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Lorsqu'un routier se rabbat sur toi _exprès_ car il estime que tu le gêne, c'est un acte potentiellement criminel. C'est arrivé à un de mes collègues qui avait un A. C'est arrivé à ma conpagne. Et probablement à beaucoup d'autres.

                  Lorsqu'un routier pousse ta voiture _exprès_ car il n'a pas envie de freiner, c'est un acte potentiellement criminel. Ca m'est arrivé une fois alors que j'étais en train de doubler une automobile (le routier doublait derrière, et monsieur voulait probablement m'aider à accélerer). Ca c'est terminé avec la gendarmerie qui a refusé d'intervenir (l'état n'intervient que lorsqu'il est trop tard).

                  Lorsqu'un routier n'a pas envie d'attendre pour sortir d'un parking ou d'un embranchement, il s'en fiche car ta caisse est 42 fois moins lourde que son camion. Alors tu piles comme un dingue pour ne pas mourrir. Ca m'est arrivé deux fois, dont une fois la nuit avec un camion de couleur foncée et non éclairé sur le côté. J'ai eu le réflexe de piler alors que je n'ai pas eu conscience de le voir. A 5 mètres près j'étais sous le camion. Et 5 mètres en roulant à 90, ça vient vite.

                  Le comportement de _certains_ routiers est depuis quelques années parfaitement inacceptable. Le problème est que _certains_ devient vraiment nombreux.
                  • [^] # Re: Hé oui

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Hello,

                    ah , les "professionnels de la route"... on pourrait en raconter des tonnes sur eux.
                    Bon, c'est pas un métier facile et de surcroît, vu les conditions de traffic qui se dégradent en grande partie dues à la simple augmentation du traffic , ça ne s'améliore pas. Peut-être que le fer-routage peut apporter des solutions (tout en réduisant, certes, le nombre d'emplois pour les chauffeurs routiers) ?

                    Le comportement de _certains_ routiers est depuis quelques années parfaitement inacceptable. Le problème est que _certains_ devient vraiment nombreux.
                    En fait, peut-être est-ce dû au fait que la population des routiers tend à augmenter tout simplement ?
                    • [^] # Re: Hé oui

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Je pense qu'il serra difficile de développer le ferroutage dans un pays comme la France avec les méthodes de dialogue social à la SNCF.
                    • [^] # Re: Hé oui

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Clairement les routiers n'ont pas un métier des plus cool. Sans parler de ceux qui sont surexploités (les autres sont "seulement" exploités). Il n'empêche qu'une personne volontairement dangeureuse, c'est à la case prison qu'il faut la mettre.

                      Le fer-routage est sûrement une bonne chose. La meilleure chose est tout de même d'augmenter le coût du transport tout court. Ca permettra de réfléchir un peu plus à nos emplois, nos flux, etc. Et de stopper la course stupide aux kilomètres.
                      Exemple: la France est un des plus gros producteurs de lin au monde (ou même le plus gros, pas sûr). Le lin est ensuite envoyé en Chine pour y être tissé. Puis en Afrique du nord pour y être transformé, puis il revient en Europe. Résultat: ça industrialise d'autres pays que le nôtre (tant mieux pour eux hein, je n'ai rien contre les chinois ou les tunisiens, mais nos emplois faiblement qualifiés n'existent plus).

                      Je viens de vérifier: la France est le plus gros producteur de lin. Presque la moitié de la production mondiale (lin textile).
                    • [^] # Re: Hé oui

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Certes, il y a des chauffeurs qui se croient tout permis (plus c'est gros, plus ça passe, pourrait-on dire).

                      Néanmoins, ayant déjà eu l'occasion de faire quelques kilomètres en poids-lourd, force est de constater que de très nombreux automobilistes n'ont rigoureusement aucune notion de sécurité routière en ce qui concerne le partage de la route avec d'autres usagers (motards et véhicules lourds), à un point que ça en est effrayant.
                      Quand je lis plus haut les griefs à l'encontre de routiers, je me dis que je pourrais très bien être parmi ces chauffeurs tout en ayant pourtant eu sur le moment un comportement tout-à-fait sûr. Mais les automobilistes concernés ne se sont absolument pas aperçu de la dangerosité de leur manœuvre et il y en a même qui ne sont pas contents qu'on les aient serrés.
                      Pour exemple, la relativement classique queue-de-poisson pour-prendre-la-sortie-juste-là-alors que-je dépassais-ce-gros-con-en-camion-ah-tiens-c'est-bouché-bon-tant-pis-je-freine-juste-en-me-rabattant-ah-tiens-est-ce-qu'il-va-arriver-à-freiner-ce-gros-cul-oh-on-s'en-fout-en-fait. J'ai brûlé des pneus comme ça il y a quelque temps. En charge, je n'aurais probablement pas réussi à freiner. Et encore, j'avais fortement ralenti parce que je sentais le coup venir, mais c'était tellement stupide qu'il est difficile de croire qu'il y a des conducteurs assez débiles pour le faire. Et pourtant …

                      J'émets des doutes sur la dangerosité des routiers cités précédemment, sans pour autant faire le procès des autres personnes impliquées, car je constate tous les jours que la majorité des automobilistes sont particulièrement inattentifs à leur environnement et totalement inconscients des capacités d'accélération et de freinage des autres véhicules (je le répète, motos et véhicules lourds).

                      Quant au couplet sur le ferroutage, hahaha, je me marre. Les conneries habituelles, on met les camions sur les trains, mais bien sûr. Déjà expliqué pourquoi je suis POUR le ferroutage, mais pourquoi ça ne peut pas marcher.
                      • [^] # Re: Hé oui

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Je suis totalement d'accord avec toi (sur l'attiture des automobilistes, et sur le ferroutage). Cependant, c'est juste mon point de vue, un automobiliste idiot qui fait une manoeuvre et se retrouve sous un camion... ben tant pis pour lui. Le routier n'a rien à se reprocher, et ça fait un crétin en moins.
                        Lorsque c'est l'inverse, ouille.
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par . Évalué à 3.

            À combien de km de leur boulot les gens qui habitent "loin de leur boulot" habitent?
            Arrivé là, il sera peut-être même plus intéressant de prendre un abonnement train et de plutôt viser la gare la plus proche...


            J'ai fait 70km deux fois par jour, pendant plusieurs années, en région parisienne. Et je suis loin d'être le seul. Dans mon cas (banlieue à banlieue, mais pas vraiment dans l'axe sinon c'est tricher) le temps en transports en commun (hors temps d'accès aux gares, hein) était d'environ deux heures (aller). Soit mon temps en voiture les mauvais jours. Partant de là...

            (Bon, depuis j'habite beaucoup moins loin de mon lieu de travail, et ça va mieux, merci)
      • [^] # Re: Hé oui

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        MDI pour ses futures voitures hybrides carburants-air comprimé.

        Pour l'instant ce n'est que du vent.
        • [^] # Re: Hé oui

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne dis pas le contraire.
          Ils s'apprêtent à sortir leur premier modèle "bientôt" depuis 10ans :D

          Enfin, il semble que le premier véhicule soit homologué et en phase de test sur des aéroports.
          De toute façon la vie de personne n'en dépend à ce jour!

          Je répondais au véhicule limité à 70km/h à 1L/100km, je ne l'ai pas vu non plus, je cite ce qui s'en rapproche le plus à ma connaissance.
      • [^] # Re: Hé oui

        Posté par . Évalué à 2.

        Ca sent la grosse connerie a plein nez:
        300L d'air comprimé : autonomie 100km urbaine (avec prise électrique le soir, je suppose) 50km sur route.
        Soit

        300L d'air comprimé + 15L d'adjuvant : 900 km d'autonomie sur route? 1,5L/100km?


        A 35g CO1/100km, ils sont en lice pour la prime de 5000€ du gouvernement, ce qui ferait le véhicule à 300€ (5300-5000)??????

        Sur leur page ils parlent de 700€ de bonus écologique, alors que la prius (essence, 89g CO²/100km) est à 2000€ de bonus. C'est du délire complet.
      • [^] # Re: Hé oui

        Posté par . Évalué à 1.

        ah oui, aussi, ils ont inventé un moteur qui prend aussi bien de l'essence, du diesel, du biodiesel, de alcool (ça prend du rhum?), ou des huiles végétales, ... Comme ça, magiquement?
        • [^] # Re: Hé oui

          Posté par . Évalué à 3.

          Vas voir les détails.

          Je ne suis pas expert sur la question, mais au moins pour la crédibilité de celle-là, je n'ai rien à redire:
          Le moteur fonctionne à l'air comprimé, plus l'air est chaud, plus il se comprime.
          Le carburant ne sert qu'à alimenter un brûleur pour réchauffer une chambre afin d'augmenter la compression.
          Donc effectivement "n'importe quoi tant que ça brûle" peut être utilisé comme carburant. Après reste que certains seront plus efficaces que d'autres...
    • [^] # Re: Hé oui

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai de mon côté lu qu'on savait faire des véhicules consommant 1l/100km pour pas cher, mais limités à 70km/h. Personne n'en veut...

      Dommage, si cela avait existé, je pense qu'on aurait réfléchi à deux fois avant d'acheter un véhicule sur deux roues limité à 50 [km/h] et qui engloutit 2,8 [l]/100 [km]: une petite automobile peu chère, même limitée à 70 [km/h], cela permet au moins de rouler l'hiver sur la neige sans trop serrer les fesses à chaque virage ;-).
      • [^] # Re: Hé oui

        Posté par . Évalué à -1.

        Pourquoi tu veux sérrer les fesses sur la neige ?

        L'hiver sur la neige, soit c'est temporaire et en sachant conduire ca passe. Soit c'est temporaire tu sais pas conduire tu sors les chaines. Soit c'est vraiment glissant et tu sors les chaines en 2 minutes. Soit tu roules sur la neige fréquement, tu montes 4 pneus neige et tu n'as même plus à réfléchir.
        • [^] # Re: Hé oui

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          L'hiver sur la neige, soit c'est temporaire et en sachant conduire ca passe.

          Je précise que le message concernait les deux roues, et c'est limite suicidaire sur la neige.
          J'ai déjà eu l'occasion de pratiquer (moto & vélo), et dans les deux cas, j'ai gouté de la chûte (la moto, j'ai réussi 30 [km] d'autoroute en ligne droite sans tomber, mais la 1ère bretelle passée à 5 [km/h] a eu raison de moi...).

          Soit c'est temporaire tu sais pas conduire tu sors les chaines. Soit c'est vraiment glissant et tu sors les chaines en 2 minutes. Soit tu roules sur la neige fréquement, tu montes 4 pneus neige et tu n'as même plus à réfléchir.

          En gros, où je vis (à l'est du Rhin), cette année c'était 3 mois de neige en continu/verglas, et pneus hiver "obligatoires" (la loi est faite de la sorte, que si tu cartonnes par une température inférieure à 7 [°C], avec des pneus été, même si tu n'es pas en tord, ta responsabilité est engagée au moins partiellement, pour non adaptation du véhicule aux conditions climatiques...). Autre précision, dans ce pays, les chaînes sont interdites sauf en région vraiment montagneuse ou si les forces de l'ordre les impose.
          De souvenir il n'existait rien en matière de pneus hiver pour les 2 roues (hormis les version "à clous"), mais cela a peut-être changé (de toute manière, je me doute que même si cela existait, cela demanderait une bonne expérience pour ne pas quand même se mettre au tas).

          Et pour en revenir au message précédent, l'avantage du véhicule à 4 roues sur celui à 2 roues est évident pour pouvoir rouler toute l'année: dans mon cas avec le 2 roues tu hypothèques 3 mois de mobilité. Ce qui me dérange par contre dans le 4 roues, c'est la consommation, et c'est pourquoi un véhicule qui fait du 70 [km/h] et consommerait 1 [l] aux 100 [km] pour ce genre de trajet (en gros faire les courses, rendre visite aux amis et aller travailler) serait une alternative très intéressante!
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par . Évalué à 1.

            Effectivement en deux roues c'est plus tendu ;) De toute facon même si ca grippait faut vraiment aimer se pourrir...


            Note que si tu mets pas de goudron sous la neige et que tu es pas en slick, la neige peut être très marrante en deux roues. En vélo on prend 80km/h sans problème avec une accroche... très intéressante ;)
          • [^] # Re: Hé oui

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Je fais du vélo y compris en cas de neige/verglas (heureusement sur seulement 8km/jour).
            Je suis d'accord avec toi : c'est dangereux, mais avec un peu de technique et de bons pneus ça marche bien.
            Le mieux serait que les services cessent de mal déneiger, de répandre du sel, tassent la neige une bonne fois, et qu'on puisse passer en skis de fond sur une partie de la voie, en motoneige sur l'autre -ça va largement aussi (plus) vite qu'un vélo ou une voiture en conditions hivernales.

            Perso, j'aime beaucoup la notion allemande d'adaptation du véhicule aux conditions, parce qu'en France les gens ont tendance à considérer que c'est l'environnement qui doit s'adapter à leur voiture (et ne me lancez pas sur le stationnement).
            • [^] # Re: Hé oui

              Posté par . Évalué à 2.

              Pourquoi ? C'est si galère le stationnement en vélo ? ;)
  • # Prix

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ...pour un surcoût de seulement 3%, et ce sans toucher au moteur et à la transmission. Moi je dis, qu'est-ce qu'on attend ?

    Peut-être que les industriels ont trop écouté la majorité des consommateurs qui mettent le critère du prix devant tous les autres (qualité, robustesse, pollution, éthique, etc...) dans chacun de leurs achats (du plus petit achat quotidien au plus gros achat exceptionnel). C'est vrai quoi. Que veulent les gens ? Il suffit de regarder les statistiques.
    • [^] # Re: Prix

      Posté par . Évalué à 4.

      En même temps, maintenant, les voitures, c'est comme les imprimantes, en neuf, c'est pas cher, mais l'entretien c'est horriblement hors de prix.
      • [^] # Re: Prix

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Faut dire qu'il y a pour moi des défauts de conceptions quand sur certains modèle il faut démonter la calandre (voir le pare-choc) pour changer une pauvre ampoule...

        S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

        • [^] # Re: Prix

          Posté par . Évalué à 4.

          Je plussoie des deux mains !
          J'ai découvert cette feature de ma Polo, évidemment suite à une ampoule HS : d'un côté il faut déposer la batterie, ce qui demande quelque outillage (clé à cliquet, rallonge, douille), de l'autre c'est au choix, mains de gynéco ou dépose de tout le bouclier.
          Devant tant d'aberration, je me demandais si le législateur, dans son incommensurable sagesse, ne pourrait pas exiger comme préalable à l'homologation d'un véhicule cette fonctionnalité simple : feux remplaçables par le conducteur sans l'aide d'outils ni démantibulage de la moitié du véhicule ... Surtout que par ailleurs, en application du Code de la Route, il me semble que la présence d'une boîte d'ampoules, garnie, est obligatoire dans toute charrette.
          • [^] # Re: Prix

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Non, la boîte à ampoules n'est pas obligatoire, juste conseillée pour pouvoir changer soi-même les ampoules. Parce que si on a un phare hors service, les gendarmes peuvent nous interdire de repartir tant qu'on ne l'a pas changé.
            • [^] # Re: Prix

              Posté par . Évalué à 4.

              Merci de la précision sur la boîte à ampoules. Obligatoire ou pas, c'est comme la chasuble, ça me semblait pertinent d'avoir ça dans ma voiture bien avant que les gilets jaunes ne remplacent les housses de sièges.

              Si on a un phare hors service, les gendarmes peuvent nous interdire de repartir tant qu'on ne l'a pas changé.
              Dans le cas que je décrivais, c'est encore pire ! Merci au constructeur dont les économies choix de conception me laissent le choix entre trimbaler ma Facom grand luxe (avec les embouts Torx et autre joyeuseté, du 6 pans ou cruciforme serait trop facile), ou terminer une virée nocturne à attendre l'aurore dans mon carrosse. Comment on dit encore ? Defective by design ?
              • [^] # Re: Prix

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Espérons que les consommateurs réagiront pour forcer les constructeurs à changer ce genre de pratiques.

                C'est a cause de ce genre de détails que je souhaite garder ma veille clio.
                • [^] # Re: Prix

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Bonsoir,

                  peut être que si chacun demandait au démonstrateur comment on change une ampoule, sur les salons, ça mettrait un peu d'importance sur ce besoin.

                  Après, si les ampoules étaient un groupe de DEL puissantes... on ne serait pas à une HS. Reste qu'il faut que le phare soit homologué... donc peut être que la puissance d'éclairage ne peut être atteinte avec des DEL.

                  A bientôt
                  Grégoire
                  • [^] # Re: Prix

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Ce n'est pas qu'une histoire d'ampoules, ce n'est qu'un détail. Si même cette tache deviens plus compliquée, je me demande si des entretiens courants ( bougies, filtre a air, vidange, ... ) restent aussi simples sur les véhicules actuels.

                    Et là encore je ne parle pas des problèmes pour entretenir l'électronique embarquée.
    • [^] # Re: Prix

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui mais justement, la plupart sont encore capables de faire des calculs simples: à 38% de poids en moins, la consommation dégringole complètement!

      Ça c'est un argument de vente!
      • [^] # Re: Prix

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > la consommation dégringole complètement!
        oui mais dans quel ordre de grandeur ? par ce que les belles promesses ...
        • [^] # Re: Prix

          Posté par . Évalué à 2.

          Non non ce n'est pas que des promesses. La Lotus Elise (1er modèle) cela fait combien ? 15 ans ? Elle fait 8 (ou à peine plus) chevaux fiscaux et ne consomme "rien". Pourtant elle s'aligne aux côtés des ferrari sans soucis.
          • [^] # Re: Prix

            Posté par . Évalué à 2.

            Pourtant elle s'aligne aux côtés des ferrari sans soucis.

            Moué, pas au delà de 200.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Prix

          Posté par . Évalué à 4.

          Si on dit qu'on garde le même moteur et la même transmission, je ne vois pas en quoi la consommation pourrait stagner! A moins de changer les réglages pour avoir de meilleures performances, mais là c'est une question de compromis.

          Regarde les générations de voiture qui se suivent chez nos constructeurs, les moteurs partagés entre l'ancienne et la nouvelle (souvent plus lourde! bel exemple: 206CC / 207CC, la dernière est livrée avec son enclume??).

          Si on dit que réduire le poids de 38% ne change pas la consommation, autant dire qu'on peut tous rouler en voitures de 2tonnes sans se demander où est la prochaine pompe!

          Je prends un autre exemple révélateur:
          AX Diesel 1.5L (oui, une antiquité à moteur atmosphérique bien loin des HDi/TDCI/autre-acronyme), consommation: 4.5L/100km!
          Et c'était pas un veau!

          Je garde le poids, au moteur près, je fais du down-sizing: 1.0L turbo avec les moyens modernes? On consommerait combien?
          Mais si ma mémoire est bonne, elle faisait dans les 700kg. Combien pour une C2 aujourd'hui? (taille équivalente).
          • [^] # Re: Prix

            Posté par . Évalué à -1.

            Une AX n'offre pas du tout les mêmes capacités de résistances aux chocs qu'une C2. Une AX n'offre pas d'airbag, de prétensionneur de ceinture, de limiteur d'effort...
            Une AX rejette beaucoup plus de polluants toxiques qu'une C2.
            Les rejets de polluants toxiques ne sont pas proportionnels à la consommation mais dépendent de la technologie.
            Une AX contient des éléments toxiques pour la santé ou l'environnement, désormais prohibés...
            Tout n'est pas blanc, ni noir.

            Je connais (exemple extrème) une berline de quasi 2 tonnes avec 340 ch dont la consommation moyenne d'essence est entre 8 et 9L/100km pour des trajets en région parisienne (cela équivaut à 7-8L de gazole pour les émissions de CO2). Même pas le double de l'AX diesel.

            Tu prend une Toyota Prius, qui pèse environ 2 fois plus que ton AX et tu vois que sur les thèmes de la puissance, de la performance, de l'habitalité, du confort, des rejets de CO2, des rejets des toxiques et de la sécurité, l'AX est dans les choux. Oui l'AX est plus légère mais son rendement global était médiocre à tout point de vue en comparaison.
            Le rapport pollution/poids s'est considérablement amélioré.
            • [^] # Re: Prix

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Parce que l'AX n'a pas été conçu dans l'optique de réduire les émissions polluantes.

              « Une AX n'offre pas d'airbag, de prétensionneur de ceinture, de limiteur d'effort... » oui et ce sont autant d'équipements qui pèsent, d'où à mon avis la difficulté entre alléger les véhicules tout en conservant les éléments de sécurité (actifs et passifs)
              • [^] # Re: Prix

                Posté par . Évalué à 3.

                Sans taper dans la sécurité, si on pouvait virer les inepties du genre:
                - climatisation,
                - filtre à pollen,
                - les 3/4 de l'insonorisation,
                - le bordel de garnitures dans tous les sens,
                - les hauts-parleurs ici, là, là et là-bas,

                bref, tout le bazar qui fait qu'une voiture ressemble maintenant à un salon qui roule.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                • [^] # Re: Prix

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Hello,

                  effectivement, ce sont de bons exemples. Moi ça m'étonne toujours que malgré nos avancées en terme de matériaux, on a des voitures toujours aussi lourdes.

                  Certes, il y a l'argument du confort mais le vrai confort c'est de ne pas avoir à rouler (et à perdre des heures à concentrer son cerveau sur un seul et même objet: la route).

                  Après la MUL (Marche Ultra Légère cf http://www.randonnee-leger.org), peut-être devrait-on faire la VUL (Voiture Ultra Légère) ?
                  • [^] # Re: Prix

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    > Certes, il y a l'argument du confort
                    l'argument avancé n'est en général pas le confort mais la sécurité des véhicules.
                    Il n'y a qu'a voir tout le bordel embarqué dans les portières, les par chocs, etc qui font que même si tu (ou ta femme) te prend un pilier et défonce ta porte, de l'intérieur tu ne le vois pas du tout (comment ça expérience récente vécue ? -_-')


                    > le vrai confort c'est de ne pas avoir à rouler
                    Ca par contre ce n'est qu'une version très personnelle ...
          • [^] # Re: Prix

            Posté par . Évalué à 3.

            La duster le nouveau 4x4 Dacia utilise l'astuce du poids moindre pour diminuer tout ce qui coute cher : disque de frein, amortisseur, pneu,...

            En plus, une voiture légère est bien plus "dynamique" à conduire.

            Dacia pourrait faire juste une sportive sur sa même base téchnique en l'allégeant au maximum et en rajoutant un petit turbo électrique pour avoir du couple même à bas régime.

            "La première sécurité est la liberté"

  • # Sécurité passive ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il n'y a pas de présentation d'un modèle en vrai ni la comparaison des crash-test. La masse des véhicules s'expliquent en partie par de nombreux renforts de structure.

    Autre point, à la lecture du résumé on constate que Lotus propose pas mal d'idée d'intégration poussée, réalisation de grandes pièces en lieu et place d'un ensemble de plus petites pièces. Je me demande si industriellement c'est viable et si ça ne va pas contre la politique des constructeurs vis à vis des sous traitants (en avoir plusieurs en concurrence pour baisser les coûts)

    Au final, il me semble évident que l'allègement des véhicules fait gagner en consommation, surtout que les progrès sont constants pour les motorisations.
    • [^] # Re: Sécurité passive ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Concernant ta remarque sur la sécurité, je n'ai fait que parcourir le pdf détaillé de l'étude mais il semble bien, même si aucun carsh-test n'a été fait, que la sécurité a été étudiée puisqu'il est question de produire un tel modèle dans le futur.

      De plus, moins de masse = moins d'énergie cinétique à absorber et cela signifie un meilleur freinage.
  • # Au maïs et à la patate

    Posté par . Évalué à 6.

    Et en plus on pourrait les fabriquer en patate ou en maïs plutôt qu'en pétro-plastique ! Ça serait super class ! « Nous dans le nord on a finit le pétrole du sud, on s'attaque aux terres cultivables » (après tout ils crèvent déjà de faim, on va pas se priver) ... du grand art !

    Après y'a une autre question, la vrai : pourquoi a t on besoin de faire 1h de voiture pour aller bosser, pour aller faire les courses ? Y'a un manque réel de proximité qui nécessite d'avoir une voiture. C'est bien beau de financer des études alacon, faudrait penser un jour mettre le doigt sur les problèmes, et pas en inventer.

    Parce du coup, si tu ne prends plus ta voiture pour les trucs du quotidien (miam + taff) mais juste pour les loisirs, plus personnes n'aura besoin de voiture (travailler plus, retraite, toussa) ! Ça c'est de l'allégement efficace non ?
    • [^] # Re: Au maïs et à la patate

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Après y'a une autre question, la vrai : pourquoi a t on besoin de faire 1h de voiture pour aller bosser

      Au hasard la difficulté de trouver un emplois et le fait d'avoir un conjoint qui travaille à une heure dans l'autre sens.
      Ben voilà !!! Il suffit d'avoir plus d'emplois comme ça on en trouve plus facilement près de chez soi et on consomme moins de carburant !!! Faut le dire au ptit gars à la tête de la France qu'il faut plus de travail !!! (non non pas travailler plus, il comprends rien lui...)

      S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

      • [^] # Re: Au maïs et à la patate

        Posté par . Évalué à -5.

        donc tu penses que c'est à ceux d'en haut de te trouver un emploi qui corresponde à tes attentes ? Ça ne viendrait pas à l'esprit des gens d'après toi de se reconvertir volontairement pour avoir le boulot à, ou pas loin, de la maison ? C'est sous-estimer les gens et les prendre pour des cons que de croire que les gens sont incapables de faire autre chose que leur métier.

        Être lié à un métier ça va bien un temps, y'a peu être un moment où il faut penser à vivre et pas qu'à travailler :(
        • [^] # Re: Au maïs et à la patate

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Du calme ! Je ne parlais pas de moi : j'ai un boulot que j'adore à 1 km de chez moi, je peux même y aller en vélo ! Je choisit mes horaires, en ce moment c'est 11h-12h 12h30-18h30, comme ça je fait mes 35h. Je ne suis plutôt mal payé mais j'ai d'autres avantages et c'est pourquoi j'y reste.

          De plus la seule chose que j'attends de celui d'en haut comme tu dis, c'est qu'il dégage.

          Autre chose, je ne penses pas que les nombreux sans emplois sont tous des feignasses qui ont la flemme de se reconvertir, je crois qu'il y a réellement un problème d'emplois en France.

          S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

          • [^] # Re: Au maïs et à la patate

            Posté par . Évalué à 0.

            Autre chose, je ne penses pas que les nombreux sans emplois sont tous des feignasses qui ont la flemme de se reconvertir, je crois qu'il y a réellement un problème d'emplois en France.

            c'est question d'information : tu sorts un salaire décent en travaillant 5000 m² de terres en légumes (et sans travailler 35h/j).

            Sachant que les supermarchés et autres ZAC détruisent les terres cultivables. Que faire ?

            - est ce qu'on ramène les gens vers une autonomie alimentaire en installant pleins de petits producteurs (créant pleins d'emploi toussa) ?
            - ou est ce qu'on fait travailler les gens à la chaîne dans le but de les faire consommer et les garder dépendants des grosses chaînes commerciales et engraissent les actionnaires ? (sachant que tôt ou tard la dite chaîne est délocalisé et c'est les impôts qui payent les chômages des dits esclavessalariés).

            Le choix judicieux pour la france d'en bas, est le 2. Mais en haut, ils ont choisis depuis 50 ans le 1.

            Les solutions existent, c'en est une parmi d'autre. Faut pas croire que le salariat est l'idéal pour le salarié, c'est une idée d'un autre temps. Je suis admiratif des gens qui ont trouvé leur autonomie en travaillant à leur compte, et même de ceux qui vivent bien sans travailler ;)
            • [^] # Re: Au maïs et à la patate

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu sors un salaire encore plus décent en cultivant 100m2 de vanille, ou (plus sous nos latitudes ce me semble) de safran.

              Faut "juste" faire la récolte en (presque) une seule fois après la pluie qui fait sortir toutes les fleurs d'un coup.

              Par contre faut pas compter sur les aides aux agriculteurs.
              • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                Posté par . Évalué à 3.

                moui on s'éloigne un peu du sujet de départ (encore une voiture plus écolo que l'autre), mais c'est intéressant. Les aides aux agriculteurs c'est aussi une fumisterie qui a acculé les agriculteurs et les mènent au suicide :(

                Quant au safran, tu as dit le soucis, mais ça paye en effet :)
            • [^] # Re: Au maïs et à la patate

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              On m'a raconté il y a peu, qu'avec le fonctionnement actuel des grandes surfaces et la façon dont ils ont été conçus ... -

              (pour ceux comme moi qui ne savaient pas, ce sont des 'banquiers' qui ont créé le système: Ils achètent des produits, mais ne les paient que 90 jours plus tard, entre temps ils vendent et l'argent de la vente est fructifié [en bourse je crois?] avant de servir à payer le fournisseur, avec ce fonctionnement sur beaucoup de rayons et beaucoup de clients les intérêts sont énormes sur 90 jours)

              - ... il suffirait qu'ils perdent 20% de leur clientèle qui irait acheter dans les petits commerces pour que leur système se casse la gueule, et ramener bien plus de monde aux commerces de proximité (sauf les épicieries "Casino"/"qui-vous-voulez" qui sont finalement des petites antennes du gros vendeur, aller chez eux est tout comme aller dans la grande surface)

              Je n'ai pas de preuves ni de chiffres sur cette anecdote mais le mec qui m'a raconté ça est quelqu'un de vraiment très spécial, très intelligent et qui a beaucoup de très bonnes idées/pensées, j'ai plutôt tendance à le croire :)
              Il reste que dévier 20% de la clientèle des grandes surfaces me semble plus difficile que de faire cesser la vente liée :/

              Pour ma part je le fais déjà, je n'ai jamais supporté ces grosses usines à bouffe et autres, où on se sent manipulé (comme dans les Casinos où ils enlèvent toute vue sur l'extérieur pour ne pas avoir la notion du temps qui passe .. ah tiens dans les grandes surfaces il n'y a pas de vitres non plus .. étrange ? )
              • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                Posté par . Évalué à 1.

                Ce sont ces même gens qui achètent des légumes bio, mais qui ne mange pas ce que les gens mangent mais qu'ils financent via des prêts aux agriculteurs : un exemple, les vaches à hublots (âmes sensibles s'abstenir) http://www.dailymotion.com/video/x7gxeq_webchoc-com-la-vache(...) comme le système digestif de la vache n'est pas fait pour digérer le blé, on lui fait un hublot dans la panse pour extraire le blé digéré, classe non :) Pas de panique, y'a bien pire ;)


                Tiens faudrait demander à Lotus de trouver un meilleurs concept ... ou peut-être la vache pourrait elle tout simplement manger de l'Herbe ? Ben non, et l'industrie du blé ma bonne dame !

                Bon appétit :P
                • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  Hello,

                  je ne peux pas lire la vidéo mais je suppose qu'elle montre une vache fistulée. Je sais que l'INRA utilisait ce système pour étudier la manière dont sont digérés les aliments dans ce merveilleux ensemble qu'est le système digestif d'un ruminant, capable de valoriser des trucs hyperbasiques et plein de cellulose (que nous ont peu pas).

                  En ce qui concerne l'alimentation des bovins, on peut dire (en partie grâce aux études de l'INRA) que l'image de la vache qui ne mange que de l'herbe n'est plus en adéquation avec les capacités productives des animaux d'aujourd'hui et c'est surtout vrai pour les vaches laitières. Pour faire simple, un bovin qui ne consomme que de l'herbe satisfait très bien à ses besoins alimentaires pour avoir une croissance dans la norme de la Nature. D'un point de vue énergétique, l'herbe est assez "pauvre". Donc, passé un certain seuil de production (de muscle ou de lait), il faut plus d'apport calorique.

                  C'est un peu la même chose si tu fais de la muscu ou même simplement du sport: tu constateras que tu manges plus.

                  En ce qui concerne la production de lait, il faut bien voir que globalement, l'éleveur ne fait qu'entretenir au maximum la capacité de production de la lactation: si l'apport calorique reste dans la norme des conditions naturelles, la quantité de lait produite est finalement assez faible (prévue essentiellement pour nourrir un veau). Sachant qu'une Prim'Holstein (la race laitière la plus répandue en Europe: celles avec les tâches noires et blanches) a une capacité de production de près de 10000L de lait par an et qu'une Bretonne pie noire des années 50 en produisait 3500L, on peut comprendre que la révolution agricole a changé la donne.
                  Pour arriver à de tels niveaux de production permis par la sélection, l'alimentation joue un rôle essentiel ! L'herbe ne suffit plus, il faut complémenter. Très tôt, les éleveurs ont utilisé ce qu'ils avaient sous la main: des céréales. Les bovins sont capables de les assimiler correctement. Puis on s'est rendu compte que le tourteau de soja (le truc qui reste une fois qu'on a enlevé l'huile du soja) marchait encore mieux (mieux valorisé, plus d'énergie dans moins de volume). Et enfin, le nec plus ultra de ces compléments, était les farines animales, aujourd'hui interdites suite aux conséquences qui en découlent (vache folle).

                  A noter que ces aliments sont des compléments: c'est à dire, des trucs qui viennent en ajout d'une ration constituée essentiellement de fourrages (aliments grossiers), indispensables à la rumination (et donc à la digestion du bol alimentaire). Donc, une vache ne peut pas consommer uniquement des compléments (sinon, elle va avoir faim).

                  De plus, les fourrages ont également évolué: l'herbe c'est bien d'un point de vue énergétique et digestion mais il y a mieux: l'ensilage de maïs. C'est ce qui explique que partout, on plante du maïs non pas pour faire plaisir à Géant Vert mais pour boire du lait.

                  Pour terminer, il est possible de produire de la bouffe avec des trucs moins ultra et plus proches de la Nature: donner de l'herbe (qui est un truc "historique" du ruminant pour le fourrage), complémenter avec des trucs locaux (céréales) et sélectionner non pas sur le pissage de lait mais sur la robustesse, la sobriété et l'efficacité énergétique (un peu comme dans le logiciel libre). Néanmoins, de tels systèmes n'ont (pour l'instant) pas la même capacité de production que ceux qui sont courrament rencontrés. Maintenant, est-ce-vraiment aux agriculteurs français de "nourrir l'humanité" ?

                  Voilà ,c'était un petit intermède agricole qui nous fait du bien...
                  • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    merci pour ton post, c'est très intéressant pour un citadin comme moi
                    tu es ingénieur agronome ? chercheur ?

                    T'as le bonjour de JavaScript !

                    • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Hello,

                      tu es ingénieur agronome ? On va dire oui pour faire simple.
                      Ceci dit, j'ai appris tout ça en BTS agricole mais ça remonte à près de 10 ans maintenant et les choses ont dû évoluer un chouillat...

                      c'est très intéressant pour un citadin comme moi si ton propos n'est pas ironique, effectivement, je pense que c'est toujours important de savoir d'où vient ce qui est dans ton assiette et de comprendre comment ça a été élaboré.

                      Une des causes des problèmes des agriculteurs est le fossé qui s'est creusé au fil des années entre cette CSP et le reste de la société. Disons qu'avant, le nombre d'actifs agricoles était tel qu'on en avait tous dans notre famille. Du coup, les liens passaient de cette manière. Maintenant, il faut que l'école organise une sortie à la ferme pour que les enfants voient des animaux d'élevage et montent dans un tracteur...

                      De ce manque de communication, seuls les mythes et les fausses idées restent ce qui fait que "les urbains" n'ont pas les clefs pour comprendre le monde agricole et vice versa.

                      En revanche (mais c'est mon opinion), entre les deux, il y a un acteur qui a su tirer son épingle du jeu de cette situation embrouillée: la (grande) distribution !
                      • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Il faut rajouter aussi la demande constante d'argent publique pour vivre. En période de crise, cela passe mal.

                        Dernièrement, on a vu les pécheurs contre la taxe CO2 pour leur bateau.

                        Je sais que c'est un important facteur ayant contribuer à baisser la famine que l'état puisse dédommager les agriculteurs d'un risque que personne ne peut assurer (une mauvaise production).

                        On est arrivé à 90% de taux de subvention du secteur (au US c'est pareil). Le but est de contrôler les prix pour assurer qu'il ne s'effondre pas. C'est entre autre toujours de la faute de Bruxelle si les prix ne sont pas assez haut, car les subventions sont européennes.

                        Je comprends cette politique qui permet de savoir encore à peu prêt ce que l'on mange.

                        Mais je ne supporte plus les agriculteurs qui disent faire leur métier pour nourrir le monde. Les excédent de production sont bradé sur les marchés mondiaux. Se bradage participe à la chute des prix ! C'est amusant d'entendre un ingénieur agricole d'Afrique noir disant qu'ils ne peuvent pas lutter contre les importations à bas prix de l'union européenne ! Leur problème est que l'agriculture est la seul source de revenu pour beaucoup. Si personne ne peut travailler, ils n'ont pas les moyens non plus pour acheter leur nourriture.

                        C'est pour éviter se genre de concurrence déloyale qui détruit les plus petits producteurs qu'existe les lois anti-dumping. Seulement, les occidentaux ont changer la définition pour l'agriculture. On est passé d'une interdiction de vente en dessous des prix de production, à une interdiction de vente en dessous du prix du marché d'origine (avec subvention donc). On les a bien eu.

                        "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        mon propos n'est clairement pas ironique. certains secteurs sont étrangers aux français moyens. pour d'autres raisons je citerais l'Armée Française (oh pardon il faut dire la Défense, ça fait moins peur).

                        pour en revenir à l'agriculture, je ne crois pas que cela soit si cliché de dire aux gosses que le bâtonnet jaune du capitaine igloo, il avait des écailles, des yeux et des nageoires. ou que la saucisse avait une vie avant. c'est d'une naïveté totale, mais qui de nos jours est en lien avec la vie agricole ?

                        d'ailleurs c'est une petite sortie de contexte que je m'autorise : il y a des déviances alimentaires qui en partie peuvent s'expliquer par la perte du lien alimentaire. la faute à une production standardisée, aseptisée, et marketée par la grande distribution. quoi mais on mange des animaux morts ? c'est horrible, on mange des cadavres ? c'est de la nécrophagie ! j'ai déjà entendu ce genre de provocations aux rayons boucheries de grands magasins.

                        T'as le bonjour de JavaScript !

              • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ils achètent des produits, mais ne les paient que 90 jours plus tard, entre temps ils vendent et l'argent

                Il faut aussi compter sur l'escompte. Tu as 90 jours pour payer une facture mais si tu payes avant alors le prix est OBLIGATOIREMENT réduit d'un certain taux d'escompte (publié au JO).C'est pour cela que les magasins qui proposent des cartes pour payer en 3 fois sans frais (3 mois = 90 jours) doivent obligatoirement te proposer une réduction si tu payes avant.

                D'ailleurs ce délai peut miner certaines PME c'est pour qu'on essaye de le réduire. Par exemple un petit article sur les constructeurs automobiles : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20070124.O(...) et il y a les mêmes accords pour d'autres professions.

                qui irait acheter dans les petits commerces pour que leur système se casse la gueule

                Les petits commerces font la même chose. Personne ne paye au camion (sauf si tu es un mauvais payeur et que ton fournisseur n'a plus confiance en toi).

                ce sont des 'banquiers' qui ont créé le système

                Les banquiers ne touchent rien sur le système. Le seul moment où ils peuvent gagner de l'argent c'est lorsque tu veux être payé tout de suite et que ton client ne veut pas. Alors la banque va te payer (moins les intérêts) et le client paiera la banque dans les 90 jours.
                • [^] # Re: Au maïs et à la patate

                  Posté par . Évalué à 4.

                  J'ai d'ailleurs toujours trouver ce système de paiement à terme complètement anti-croissance.

                  Le pib c'est juste la circulation de l'argent. Si tout le monde paye à 3 mois, la même quantité d'argent ne peut faire en moyenne que 4 "tours" dans l'économie. Payez à 15 jours, et il y aura 24 "tours" sois 6x plus de pib.

                  C'est 2 exemples extrêmes, mais je pense que cela va plus loin que de parler de trésoreries de PME.

                  "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Au maïs et à la patate

            Posté par . Évalué à 5.

            Il y a aussi un autre point, déménager moins de 5 ans après un achat est une catastrophe financière, uniquement dû au frais de notaire.

            Je pense que l'argent perdu en réduisant fortement les frais de notaires pour le logement principal devrait être repis dans les impôts. Le but serait de diminuer les freins à la mobilité.

            Cela concerne les emplois mais aussi le fait de se rapprocher de son travail. Aujourd'hui à moins d'une heure de trajet, personne ne pense changer de logement. 2h par jour de voiture par autoroute, c'est 7k€/an.

            "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Au maïs et à la patate

      Posté par . Évalué à 4.

      Le chanvre (cannabis sativa L) est de plus en plus utilisé dans l'industrie automobile. Par exemple le pare-choc avant de la merco classe A, c'est du chanvre. Le rapport prix/resistance/légèreté est imbattable.

      Le chanvre c'est bon, fumez mangez en
    • [^] # Re: Au maïs et à la patate

      Posté par . Évalué à 9.

      "Après y'a une autre question, la vrai : pourquoi a t on besoin de faire 1h de voiture pour aller bosser, pour aller faire les courses ? Y'a un manque réel de proximité qui nécessite d'avoir une voiture."

      Mais bien sur ! démissionons de nos boulots qui nous forcent à faire une heure de trajet, on trouvera surement un boulot qui paye autant, aussi interessant et a seulement 5 minutes de chez nous ! On est cons de ne pas y avoir pensé ! Heureusement, Asteroid est la !

      Pareil pour les courses : construisons des supermarchés tous les 500 mètres, ca evitera aux gens de faire les trajets. Puis ca sera tellement plus rentable !

      Plus sérieusement, pour les courses, cela tient de deux choses :
      - les gens ne veulent pas faire leurs courses dans les petites boutiques, préférant des supermarchés qui pratiquent souvent (pas toujours !) des prix plus bas (economie d'echelle) et chez qui on peut tout acheter sans avoir à faire 10 boutiques
      - Un supermarché a besoin d'une certaine masse de clients pour être rentable, on ne peut donc pas en faire tous les kilomètres.


      Mais sinon t'as raison, si on se fout de gagner moins, d'avoir un travail moins interessant, de payer ses courses plus chers et de devoir passer la journée à faire 10 boutiques, en effet, on peut très bien réduire ses trajets
      • [^] # Re: Au maïs et à la patate

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Hello,

        Un supermarché a besoin d'une certaine masse de clients pour être rentable, on ne peut donc pas en faire tous les kilomètres.
        Vu la quantité de Grandes surfaces qui se développent depuis des années, j'ai l'impression que le filon de clients est une source intarissable !

        A noter que peu après l'élection présidentielle de 2007, la loi LME a grandement supprimé les différents freins à l'implantation des grandes surfaces par rapport aux règles de l'urbanisme et de la concurrence. Du coup, les projets fleurissent... Et vu la qualité de décisionnel de nos grands distributeurs je suis prêt à parier qu'ils le font dans le respect d'une certaine rentabilité.

        En ce qui concerne les courses, effectivement, devoir acheter à plein d'endroits différents peut sembler être compliqué et faire perdre du temps. D'une manière générale, la grande distrib fait tout pour nous faciliter la vie. La solution de facilité semble donc de devoir y recourir. Mais le parallèle est le même que pour le logiciel non libre (privateur): ces logiciels existent déjà, tout est fait pour qu'ils soient facile d'utilisation (enfin, c'est leurs arguments) et les alternatives demandent de passer du temps (à coder, à expliquer, à expérimenter, à galérer parfois).

        Mais en prenant conscience de ce problème, on peut arriver à s'organiser en interne pour diversifier ses lieux d'approvisionnement. Quelques exemples:
        - Bien gérer sa liste de course (un peu à la TODO liste) pour ne rien oublier.
        - Prendre du temps pour distinguer ce qui est vraiment important des achats réflexes.
        - Bien repérer les centres d'opérations pour évaluer ceux qui sont dignes d'intérêts et quels sont les moyens efficaces d'y accéder (le marché du coin, la coop, les agriculteurs qui vendent en direct)
        - S'organiser pour aller moins souvent faire ses courses...
        - ... ce qui a forcément une influence sur la manière de cuisiner et de gérer le stock

        D'une manière générale, ce processus permet de (re)prendre en main la manière dont on consomme. C'est important de prendre du temps pour bien poser les problèmes: qu'est-ce-que j'achète, combien ça me coûte, qu'est-ce-qui est important, est-ce-qu'il y a des produits qui me vont mieux que d'autres, quelles sont mes règles d'achats, quels sont les produits que je veux pousser pour des raisons éthiques ou personnelles et pourquoi, etc...

        Effectivement, ça prend du temps, c'est prise de tête (c'est compliqué comme les travaux selon EDF Bleu Ciel) mais cette étape est essentielle pour éviter d'être un simple robot qui évolue sur la voie qu'on a programmée pour lui et qui, pour un oui ou pour un non prend sa caisse (ou sa meule) pour aller au centre commercial qu'il connaît parce qu'il lui manque une plaquette de beurre, le tout sans se poser de questions en se disant que c'est chouette le progrès ;-)

        C'est vrai défi !
    • [^] # Re: Au maïs et à la patate

      Posté par . Évalué à 4.

      Je pense que ce n'est pas parce qu'on peut aussi changer nos habitude qu'il est inutile de chercher des améliorations techniques.

      Perso j'ai une voiture qui ne me sert que pour les week-ends et quelques autres occasions, et je prends le vélo pour aller travailler. Reste que je n'ai pas acheté une auto qui consommait du 20l/100
      • [^] # Re: Au maïs et à la patate

        Posté par . Évalué à 6.

        Je crois aussi qu'avant de culpabiliser le citoyen il faudrait sévèrement s'attaquer au grand n'importe quoi du marché.

        Culpabiliser le citoyen c'est bien, cela met en compétition chaque personne pour voir qui sera le plus ecolo-responsable. Et bien entendu cela participe largement à l'information sur le sujet. Mais ne faire que cela c'est se foutre de la gueule du monde. C'est de l'écologie de droite.

        Faudrait peut être commencer à ouvrir les yeux un peu plus loin que bout de son nez : un peu loin que les jolies discours à la télé (désolé, private "joke"...), et se dire que tout le monde, à part égale, doit participer à cet effort. Et pas seulement l'individu en lui collant un impot ou une taxe supplémentaire.
  • # structure

    Posté par . Évalué à 3.

    Lotus c'est tout simplement le repère à génies en structure. A côté des gars de chez Lotus les types qui modélisent des ponts et mêmes des avions, c'est que des pinioufs. \o/

    La Lotus Elise, avec un moteur à 8 chevaux fiscaux (je coirs, à vérif, de toutes façopns un moteur bas fiscalement), plante n'importe quelle ferrari ou lamborghini au démarrage. Grâce à une ingénierie de folie sur sa structure et à l'emploi massif d'alu.


    bon faut mettre casquette et lunettes de soleil à bord d'une elise histoire de pas être reconnaissable... (ou alors on contraire faut aimer flamber et montrer sa gueule, ce qui n'est pas le cas des gens achetant Lotus : ils ont la classe, c'est pas du bm-meu ou du mercos ça môssieur)

    Voilà ça c'est dit :)

    leur manque plus que des pc linux pour vérifier le micron de soudure... lol
    • [^] # Re: structure

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Les chevaux fiscaux n'ont rien à voir (ou presque) avec la puissance réelle : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cheval_fiscal

      La Lotus Elise c'était pas mal de puissance sur un véhicule très léger, donc un rapport poids puissance favorable, si on rajoute un étagement de boite court pour favoriser l'accélération ça peut effectivement laisser sur place n'importe quel autre monstre au démarrage
      • [^] # Re: structure

        Posté par . Évalué à 2.

        oui, et ?
        et tu as oublié le titre : Le rapport poids/puissance n'est pas l'unique donnée. Cela serait trop simple. La donnée la plus importante ici c'est la structure en fait, c'est elle qui rends cela possible. Et qui en plus rejoint la remarque sur la sécurité.
        Si c'était juste une question de rapport poids/puissance on nommera ça une ...moto.
        • [^] # Re: structure

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          « La Lotus Elise, avec un moteur à 8 chevaux fiscaux (je coirs, à vérif, de toutes façopns un moteur bas fiscalement), plante n'importe quelle ferrari ou lamborghini au démarrage. Grâce à une ingénierie de folie sur sa structure et à l'emploi massif d'alu. »

          Ce n'est pas moi qui aborde dans une même phrase le moteur à 8 CV et le plantage de Ferrari ou Lamborghini au démarrage.

          La problématique n'est donc pas au niveau de la structure, du moteur à 8 CV mais du rapport poids puissance d'une part et d'autre part de l'étagement de la boite de vitesse. Tu peux avoir un rapport poids puissance excellent, si ta boite est mal étagée, tu perds tout avantage du travail fait sur ledit rapport (cela dit il faudrait également aborder la question du couple qui importe également pour l'accélération)
          • [^] # Re: structure

            Posté par . Évalué à 3.

            Et si tu as une structure de m**, il est impossible de transmettre la puissance à la route.

            La solution simple est d'ajouter du poids pour augmenter le grip mais cela augmente l'énergie nécessaire à l'accélération...

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: structure

              Posté par . Évalué à 2.

              Si tu ajoutes du poids, tu augmentes l'effort nécessaire pour l'accélération, me semble que ça annule l'effet positif sur l'adhérence. La force de frottement est proportionnelle au poids.

              Autrement dit, que ta voiture fasse 10 tonnes ou 10 kg, elle aura la même accélération maximale compte tenu de l'adhérence (modulo les frottements avec l'air, qui sont négligeables aux vitesses auxquelles tu risques de patiner).

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: structure

            Posté par . Évalué à 2.

            1+1=2
            ...
            blague à part, tu veux me faire croire que tu n'a pas compris le rapport entre un petit moteur, les capacités générales d'une voiture et la conception de sa structure ? Marrant j'ai du mal à croire que tu n'ai pas compris, je penche plutôt pour une envie d'opposition pour ce commentaire 1+1=2. Pas grave :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.