Journal Où il est question d'Euratechnologies

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
22
1
juil.
2009
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, j'aimerais m'entretenir avec vous ce soir (cette nuit ?) d'Euratechnologies.

Pour ceux qui n'auraient pas flash, ou seraient simplement trop faignants pour cliquer sur le lien, Euratechnologies est un grand projet de développement économique de la Métropole lilloise à vocation internationale dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication. Ce sont deux anciennes usines textiles reconverties et rejointes pour en faire des bureaux ultra-modernes dans lesquels les entreprises des TIC lilloises pourront s'épanouir pleinement.

Nous (la petite boîte dans laquelle je travaille) sommes à Euratechnologies depuis fin février, et aujourd'hui je veux faire un journal qui dénonce grave !

Euratechnologies est un bâtiment HQE, et d'après ce que j'ai pu en voir, toutes les cibles sont atteintes. On peut remarquer en effet que le "confort thermique" ne fait pas partie de la liste, ce qui permet tout bonnement de se passer de climatisation. Grâce aux murs tout en verre et à notre orientation sud-est, la « lumière homogène du nord » (dixit les architectes) réchauffe tout au long de la journée notre four solairebureau, ce qui permet d'atteindre une température confortable de 32°C vers 11 heures du matin. Il faut noter l'ingénieux placement des rideaux à un mètre du haut des vitres, pour pleinement laisser entrer le soleil lorsqu'il est le plus haut dans le ciel au printemps.

Des économies de chauffage substantielles sont aussi réalisées tout simplement en oubliant de l'allumer, de même que le système de « ventilation » qui remplace la climatisation.

Le confort visuel étant une notion très subjective, je préfère vous laisser en juger par vous-mêmes : couloir | plafond.
Les traces de poussière et les tuyaux à nu pouvant laisser penser que ces photos ont été prises pendant les travaux, je tiens à préciser qu'il n'en est rien.

Bien sûr, le bâtiment étant destiné aux TIC, l'infrastructure nécessaire aux entreprises n'a pas été oubliée ! Elle se présente sous la forme de quatre « salles numériques sécurisées » (non, ce ne sont pas ce qu'on appelle couramment des « salles serveurs »). Pour l'instant, une seule est disponible, mais les autres sont en cours d'aménagement et seront disponibles dès fin avril. Pour permettre plus de flexibilité et de sécurité, ces salles sont pourvues de prises ondulables - j'avoue ne pas avoir bien compris la signification de ce terme, à part sur le fait qu'elles ne sont pas ondulées, comme on a pu le remarquer trois jours après avoir emménagé, quand une coupure de courant à 6 heures du matin a fait tomber le réseau, ce qui a été remarqué par... nous, en arrivant vers 9 heures.

Un plancher technique permet de faire passer les câbles cacher la misère se coincer le pied entre les dalles mal posées ne pas faire passer de câbles, puisque les dalles en-dessous des baies ne sont pas trouées. Je vous laisse vous faire une idée de la chose (cherchez bien tous les câbles) : salle serveurs.


Mais soyons plutôt positifs, à l'extérieur du bâtiment ont été creusés des canaux, qui ont été mis en eau lors de l'inauguration du 26 mars, en présence de Martine Aubry (ils sont à sec depuis et servent de bennes à ordures, mais passons). L'aspect extérieur d'Euratechnologies est tout de même assez beau avec ses briques et ses tours, et la rouille omniprésente rappelle son passé de friche industrielle : Euratechnologies vu du bassin à moustiques.

J'ai aussi eu l'occasion il y a quelques jours d'aller dans le « carré VIP », situé au dernier étage et dans la tour que vous voyez sur la photo précédente, et d'y faire tourner FreeBSD sur très grand écran, ainsi que d'y rencontrer un pigeon mort et d'être dérangé par des gens à qui ont faisait visiter l'endroit malgré le fait qu'il ait été réservé.


Bilan assez positif dans l'ensemble donc, seul point noir : l'ascenseur qui m'a fait prendre conscience de l'extrême difficulté qu'il y a à organiser des déplacements dans un espace discret à une dimension et quatre points. Et aussi que quand il y a une vraie volonté d'action, comme à Euratechnologies, on peut obliger une entreprise dont c'est la spécialité, Schneider en l'occurrence, à faire faire n'importe quoi à son matériel.


Sur ces bonnes paroles, bronsoir.
  • # mes condoléances

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mes condoléances aux contribuables qui ont participé à payer ce "complex" très bien pensé.

    J'avoue avoir bien rigolé avec le concept de la prise "ondulable".
    La seule explication rationnelle serait qu'il existe une baie de brassage elec en amont dans laquelle tu peux poser un onduleur en dérivant certaines prises de distribution...

    Pour le coté HQE : J'espère que la salle des machines est climatisé proprement ? (cad : échangeur extérieur enterrée, avec meilleur rendement qu'un aérien).

    Le reste du câblage dans les bureaux ça donne quoi ?
    C'est d'origine (du RJ45 cat5e partout) ou il y a des chemins de cable et chacun se démerde ?
    • [^] # Re: mes condoléances

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ah oui, le câblage, comment ai-je pu l'oublier !

      C'est de la fibre partout, monsieur, eh oui, jusqu'aux prises dans les bureaux. Du coup, comme on n'a pas de routeur fibre, on a un convertisseur fibre/RJ45 sur une des fibres qui arrivent dans le bureau, un autre derrière notre routeur en salle machines, et on a mis du cuivre en parallèle à la fibre existante dans le bureau.

      Mais dans l'idée c'est quand même pas mal d'avoir de la fibre partout, c'est juste dommage que les machines soient rarement équipées pour ça.

      La climatisation de salle des machines existe, mais je ne m'y connais pas assez pour en parler (dommage, j'aurais bien rajouté un paragraphe là-dessus :)
    • [^] # Re: mes condoléances

      Posté par . Évalué à 3.

      J'avoue avoir bien rigolé avec le concept de la prise "ondulable".

      Je ne vois pas trop ce qu'il y a de drôle. On a le même genre de chose dans ma boîte dans les bureaux : Certaines prises électriques (rouges) sont branchées sur un circuit de distribution séparé protégé par onduleur puis groupe électrogène si la panne dure. Elles sont réservées aux équipements importants (ordinateur) pour éviter de perdre tout son boulot en cas de coupure pour cause de fontaine à eau en court jus (ça c'est du vécu) ou de réparateur de clim aux doigts carrés ("oups, c'était le fil rouge, ça ?" vécu aussi). Les autres prises servent pour tout le reste : Cafetière, frigo, lampes, nabaztag, chargeur de batterie pour picooZ...
      • [^] # Re: mes condoléances

        Posté par . Évalué à 6.

        Ah, ça me rappelle de vieux souvenirs,en fait un chapitre de la saga service informatique contre Services généraux...C'est presque un classique, quand on aménage ou réaménage des locaux, il y a toujours un moment où les services généraux (qui suivent ou dirigent ces opérations) sont confrontés à une offre de l'entreprise d'electricité -très intéressante, surtout pour elle- du local onduleur, allons y en général "intelligent" et de préférence avec alarme radio pour les coupures hors heures ouvrables, etc... je vais pas détailler les pubs. Et en avant le phantasme centralisateur de ceux qui ont tout prévu, si, si...
        Sauf que, dans le cas de l'informatique -et en général c'est à99% pour son usage, il y a comme on sait des logiciels de gestion des onduleurs, en particulier pour aviser les utilisateurs qu'ils sont sur onduleur (en fait sur batterie à ce moment) et qu'ilsnedisposent plus que de 15, 10, 5 etc minutes avant coupure (évidemment on peut envisager la bascule automatique sur groupe électrogène mais çadevient encore plusrigolo,inutilede compliquer...) ; la deuxième fonctionnalité -beaucoup plus utile du point de vue des informaticiens- est celle du shutdown automatique et propre (ah les hard boot à la papa!) pour minimiser les problèmes à la reprise,etc
        Or, le problème d'un seul onduleur centralisé pour un batiment c'est qu'il va lui falloir gérer les arrêts de tout lemonde avec des environnements matériels différents et des OS non moins différents... On commence à voir l'ampleur du sac de noeud pour les électriciens, même compétents.
        En gros,c'est la réédition de La cathédrale et le bazar,sauf que là,question bazar ce n'est pas exactement ce qui est prévu d'arriver. Heureusement les sservices généraux ont toujours tout prévu bien sur...
        Petite anecdote,c'était il y a maintenant presque vingt ans,j'ai eu le bonheur de vivre ça deux fois, une commespectateur,l'autre entant qu'acteur.
        En tant que spectateur,il se trouve que je m'intéressait au problème pour notre propre site en reconstruction, et je savais par un ingénieur qui travaillait sur les deux projets qu'il avait signalé par note écrite et circonstanciée avec double authentifié (important) que le fameux onduleur-général-qui-va-bien étant implanté ensous sol-comme souvent,pour des raisons de coût, de poids, etc- il avait constaté quelques problèmes d'étanchéité non garantie et... bref la note fut soigneusement rangée dans le tiroir du chef d'exploitation et n'alla pas plus loin. Du moins quelques semaines, car, suite à un bête problème de nettoyage à grande eau de l'étage supérieur, ledit onduleur, et toute l'installation éléctrique de l'étage qui alimentait le reste, fut initié à la pratique de la nage non synchronisée, voire sous marine!
        Ceci bloqua le site principal de l'entreprise, qui de plus -on est français- constituait le noeud obligatoire de toutes les communications avec le monde entier... Bilan, presqu'un jour d'arrêt des communications pour un groupe qui était Thomson, je laisse à évaluer le dommage pour leurs salles de finances etc! Le responsable de l'exploitation qui n'avait pas voulu trop se casser la tête pu effectivement jouir d'un long congéméditatif et des mesures d'urgences -horriblement chères comme tout ce qui est fait après coup- durent être prises.
        L'autre exemple, dont j'étais acteur, heureusement bien informé de ces problèmes par le même ingénieur de Thomson, se termina plutôt bien pour l'informatique mais je ne veux pas être trop long,et je crois bien que comme rien n'a été changé, ça peut se reproduire à tout moment, mais ceci est une autre histoire...
        En tout cas, bon courage aux Lillois!
      • [^] # Re: mes condoléances

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je crois que ce qui est drôle a ses yeux est justement la différence entre les termes "ondulable" et "ondulé". Le terme "ondulable" dénote une possibilité que ces prises soient un jour peut-être protégées, ce qui colle bien avec le reste de son récit d'ailleurs.
  • # C'est pour épater les clients!

    Posté par . Évalué à 10.

    T'as rien compris, tout ça a été pensé, conçu et implémanté dans le plus pur esprit start-up qui déchire!

    Quand les investisseurs se pointent, ils ont droit au "T'as vu, on a pas besoin de planchers qui coûtent cher, ça sert à rien en fait, on met toute la thune dans les projets concrets!"
    Et puis le bien entendu "Ouai, il fait chaud, mais tu comprends en tant qu'ingénieurs passionnés, le confort, c'est vachement secondaire à côté de la satisfaction qu'on a de sortir des trucs qui vont exploser les concurrents"
    Sans parler du "Quand je pense aux grosses boîtes qui dépensent des fortunes dans leurs infrastructures, t'imagines toute la thune qu'on économise nous en nous contentant de peu! Et puis avoir trop de ressources, ça tue les idées. Un vrai ingénieur, il sort des trucs vachement mieux quand il a moins de moyens!"

    Oublie pas de venir ébouriffé et mal habillé pour les réunions avec les investisseurs, pour encore plus insister sur le "nous c'est pas le business par l'apparence, je prends moins de temps à me préparer le matin pour arriver plus vite au boulot, un vrai ingénieur quoi!"
    • [^] # Re: C'est pour épater les clients!

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Non mais pour mettre en perspective, nous on est une petite boîte, mais Capgemini et Microsoft louent chacune un étage entier du bâtiment aussi, par exemple.

      Mais enfin, peut-être que chez eux on n'a pas oublié de mettre en marche la ventilation.
      • [^] # Re: C'est pour épater les clients!

        Posté par . Évalué à 2.

        Essai d'aller visiter leurs étages, tu seras peut-être dépaysé, qui sait ?
      • [^] # Re: C'est pour épater les clients!

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour microsfot je croi pas qu'il on un etage entier, il feront juste quelque formation et un peut de comercial, en gros ils ont un bureau pour dire : "on est présent" mais c'est pas énorme.
        Par contre cap a un peut plus qu'un etage.
        • [^] # Re: C'est pour épater les clients!

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il me semblait qu'ils prenaient un étage dans le bâtiment Lafont ? Mais ça a bien pu changer, depuis le temps. Pour Capgemini, bon ils ont aussi tout le bâtiment F maintenant, mais là je parle surtout de Leblan-Lafont, quoi.
    • [^] # Re: C'est pour épater les clients!

      Posté par . Évalué à 1.

      Et puis le bien entendu "Ouai, il fait chaud, mais tu comprends en tant qu'ingénieurs passionnés, le confort, c'est vachement secondaire ...
      Je pense que c'est plutôt qu'ils n'avaient pas prévu du soleil dans la région de Lilles à part quelques jours en août. Le réchauffement global surprend tout le monde, on peut pas leur en vouloir sur ça non plus.

      Oublie pas de venir ébouriffé et mal habillé pour les réunions avec les investisseurs, pour encore plus insister sur le "nous c'est pas le business par l'apparence, je prends moins de temps à me préparer le matin pour arriver plus vite au boulot, un vrai ingénieur quoi!"
      De ce coté, c'est tout bon, on les voit sur la photo du pigeon mort, dans le reflet.
      • [^] # Re: C'est pour épater les clients!

        Posté par . Évalué à 5.

        Le réchauffement global surprend tout le monde, on peut pas leur en vouloir sur ça non plus.

        Sauf que les gens qui font du HQE (ou, de manière générale, ont des démarches écologiques) ne sont pas les derniers informés du réchauffement.
  • # Soyons justes

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dénoncer OK mais faudrait voir à être honnête quand même hein ? Moi je dis que le pigeon mort ce n'est pas la faute des concepteurs.
    • [^] # Re: Soyons justes

      Posté par . Évalué à 9.

      Pas sur, c'est peut-être un pigeon qui travaillait au brassage des prises électriques et qui s'est fait électrocuté suite à un problème d'isolation.

      Ou alors il bossait tard et s'est retrouvé bloqué à l'intérieur pendant un we prolongé sans rien avoir à manger ni boire.

      Ou bien il a naïvement pris l'ascenseur...
      • [^] # Re: Soyons justes

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est la faute à la mondialisation ça : on fait venir de loin des pigeons peu qualifiés pour poser de la fibre optique, et voila ce qui arrive...
    • [^] # Re: Soyons justes

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Moi je dis que quand tu loues un carré VIP (probablement la peau du cul), tu t'assures au moins qu'il n'y a pas de pigeons morts dedans.

      Et puis s'il a voulu traverser la pièce sans voir les baies vitrées, de qui est-ce la faute sinon des concepteurs ?
    • [^] # Re: Soyons justes

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je pense que si, puisqu'il s'est sûrement mangé la baie vitrée en plein vol.
      • [^] # Re: Soyons justes

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce qui prouve au moins que le service entretien est excellent : les vitres sont tellement propres que le pigeon ne les a pas vues !
        • [^] # Re: Soyons justes

          Posté par . Évalué à 3.

          En général, les oiseaux qui se prennent les vitres les confondent avec le ciel du fait des reflets. Une vitre (raisonnablement) sale ne les arrête pas vraiment. Sauf à la maculer de boue/cambouis. Et encore.
    • [^] # Re: Soyons justes

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Non, tout le monde sait que c'est à cause du doc et de ses piquouzes.
      Ah zut ! Je me suis trompé de journal.
      • [^] # Re: Soyons justes

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis d'accord. On peut accuser personne pour le pigeon mort. J'en ai bien trouvé un à côté d'une baie de brassage une fois. Il devait tenter de faire un truc à la prison break ^^.
  • # Duke Nukem 4

    Posté par . Évalué à 10.

    Sympa les photos : ça ferait un bon décor de niveau pour Duke Nukem
    • [^] # Re: Duke Nukem 4

      Posté par . Évalué à 2.

      heu, le mieu, c'est les photos avant les traveaux...

      Je les ai, mais elle sont à 300 km de chez moi, je vous les enverrai un jour si ça vous dis.
      C'est assez terrible
  • # j'y suis aussi et c'est pas si noir!

    Posté par . Évalué à 4.

    Ok pour la salle serveur : on est une des première boite a c'etre installé et avant c'était pire, des cables en plus et surtout de la poussière.

    Ok pour la chaleur nous on est au premier (la ou les fenetre sont les plus grande) et on morfle bien.

    Sinon pour les couloir et plafond t'as bien choisi tes endroits pour prendre tes photos (petit couloir sombre que personne ne prends), le hall est assez classe et notre plafond est moins bordelique.

    Pour le canaux qui sont vide c'est un problème avec l'entrepreneur, il y a une fuite , normalement c'est des canaux pour recuperer l'eau de pluie pour la deverser ensuite dans les bassin qui filtre naturellement l'eau pour la rejeter dans la Deule qui elle est pollué.

    bref au bilan après quelques mois je m'y sens bien, manque juste que la cafete et le resto d'entreprise sont ouvert(prevu pour septembre donc en decembre y'aura peut-etre un debut de quelque chose).
    • [^] # Re: j'y suis aussi et c'est pas si noir!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour la salle serveur, j'ai d'autres photos plus compromettantes, mais comme ils (Digiport ou la Soreli ?) ont fait tout un foin quand ils ont vu qu'on les avait prises, je préfère n'en mettre qu'une...

      C'est notre plafond, et c'est le seul couloir qui mène à notre bureau, hein, c'est peut-être différent au premier, mais au troisième quand on sort de l'ascenseur ou de l'escalier, on se retrouve dans ce couloir. J'ai simplement pris des photos de l'environnement dans lequel je me trouve...

      Pour les canaux je n'était pas au courant... on a une idée du nombre de mois que ça va encore prendre pour faire quelque chose ? Et tu sais si les barrières à la con vont rester indéfiniment ? Parce que c'est quand même très moche...

      Enfin bref, moi je ne m'y sens pas particulièrement bien, ne serait-ce que parce qu'on est systématique ignorés et que notre confort est visiblement très bas dans les priorités « des gens qui peuvent y faire quelque chose ».
      • [^] # Re: j'y suis aussi et c'est pas si noir!

        Posté par . Évalué à 1.

        pour le plafond et le couloir t'es pas dans le meilleur coin.

        Bin pour les canaux faut qu'il trouve la fuite et ensuite ils remettrons de l'eau et quand il y aura de l'eau , ils enleverons les barrières. parce que y'aura plus le risque de se fracasser le crane 2 m plus bas! bref ca peut etre long ...
        • [^] # Re: j'y suis aussi et c'est pas si noir!

          Posté par . Évalué à 4.

          parce que y'aura plus le risque de se fracasser le crane 2 m plus bas

          c'est vrai que la noyade, c'est plus propre.
          • [^] # Re: j'y suis aussi et c'est pas si noir!

            Posté par . Évalué à 1.

            Eh oui, les canaux... Là encore, mention spéciale aux concepteurs, car bien que profonds d'environs 2m, ils sont sécurisés par une 'barrière' haute de facilement.... 25 bons cm ! (ça mériterait bien une photo pour se faire une idée, c'est assez surréaliste)
            Donc évidemment, n'importe quel enfant en âge de marcher sera capable de franchir la barrière pour, selon l'état de remplissage desdits canaux, se fracasser le crâne ou se noyer. Heureusement, des barrières amovibles ont été mises en place, en attendant... on se demande bien quoi :-/
  • # HQE

    Posté par . Évalué à 0.

    Tu dis : «... toutes les cibles sont atteintes. On peut remarquer en effet que le "confort thermique" ne fait pas partie de la liste, ce qui permet tout bonnement de se passer de climatisation.»

    Et cependant je lis dans l'article HQE de wikipedia :

    Cibles de Confort

    * C8. Confort hygrothermique <=== ben alors ?
    * C9. Confort acoustique
    * C10. Confort visuel <=== pour le couloir «doom-like» c'est raté !
    * C11. Confort olfactif <=== sauf à côté du pigeon

    Si ça peut te rassurer, dans mon bureau il fait 27° à 7h30 du matin depuis 2 jours (je mets la clim en arrivant). Et cet hiver il faudra mettre un chauffage électrique d'appoint pour arriver péniblement à 20°. C'est aussi à ça que servent les budgets de la recherche :-)

    La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: HQE

      Posté par . Évalué à 3.

      Vennez travailler en Martinique : 23° en Décembre, 30° en Août.

      "Toutefois, il arrive qu’entre la mi-décembre et le début janvier la température passe, dans la nuit, au-dessous de 20 °C... on en parle alors dans les infos."

      Quand il fait froid il suffit d'éteindre la clim ! ;-)

      ( Le dictionnaire de DLFP ne connaît pas "Martinique" !?! )
  • # PAs de câbles dans les faux plancher.

    Posté par . Évalué à 6.

    Il ne faut pas passer de câbles dans les faux plancher. ça empêche la bonne circulation de l'air froid.
    Les dalles troué doivent être devant les serveurs, qui aspirent l'air vers l'arrière.
    Les câbles doivent passer dans des passes-câbles au dessus des baies ou dans des rocades pré-câblé.

    Les câbles dans le faux plancher, c'est le mal.
  • # FreeBSD caÿ nul !

    Posté par . Évalué à 4.

    Caÿ tout flou...
  • # :/

    Posté par . Évalué à 2.

    Je vous laisse vous faire une idée de la chose (cherchez bien tous les câbles) : salle serveurs.
    Je veux pas être alarmiste, mais c'est une conduite d'eau le tuyau noir qui passe en l'air ?
    • [^] # Re: :/

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne sais pas, mais http://sauf.ca/pictures/m4bf9d9e82110f757d1cf371dcdf58f05.jp(...) est un tuyau pour la climatisation, sous le plancher.
      • [^] # Re: :/

        Posté par . Évalué à 3.

        Moi je vois un tuyau noir posé à la va vite en travers de la pièce et non prévu d'origine (après les peintures donc, voir les dégats du perçage).
        Si c'est bien liquide (ou pire, du gaz!) ça ne peut plus prétendre à être une salle serveur.
    • [^] # Re: :/

      Posté par . Évalué à 4.

      Je veux pas être alarmiste, mais c'est une conduite d'eau le tuyau noir qui passe en l'air ?
      Ils vont vite comprendre le sens de l'expression prises ondulées.
  • # L'envers du décor

    Posté par . Évalué à 2.

    Et cette jolie photo, elle fait partie de ta geôle ?
    http://sauf.ca/pictures/c06a283198881765daffb00ec1e08e34.jpg
  • # Pigeon Drop

    Posté par . Évalué à 10.

    d'y faire tourner FreeBSD sur très grand écran, ainsi que d'y rencontrer un pigeon mort

    C'est juste un packet loss selon la RFC 1149. Ça prouve que tous les protocoles sont pris en charge. C'est plutôt une bonne chose, non ?
  • # La douche gratos et l'internet au débit

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Tu es ingrat. Tu as oublié de parler de la gigantesque douche gratuite que constitue la verrière d'Euratech dès qu'un nuage pointe le bout de son nez.
    C'est une mesure hygiénique nécessaire face à tous ces geeks qui ne se lavent pas !

    Je crois également ne rien avoir vu sur la connexion internet de la mort qui tue sa mère en slip qu'on aurait pris une ligne freebox pour tout le bâtiment, ç'aurait probablement été mieux :-)
    • [^] # Re: La douche gratos et l'internet au débit

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Hmm, vous avez une connexion internet « officielle », ça existe ça ? Nous on a une freebox dans la salle serveurs, donc ça va bien :)
      Bon évidemment, avant on rêvait un peu d'avoir un truc un minimum fiable avec une salle dans laquelle on pourrait mettre de vrais serveurs, mais depuis on a appris à revoir nos aspirations à la baisse.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.