Journal Richard Stallman soutient le Parti Pirate suédois

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
1
20
oct.
2012

Remarquez l'accent sur suédois, je ne suis pas sûr que les soit-disant ayatollahs libristes que l'on trouve parfois dans le PP français seraient d'accord d'obéir à leur guide suprême, si j'en crois ce commentaire par exemple.

Sinon, vous trouverez la traduction de l'annonce faite par Falkvinge sur mon blog et sur celui de Falkvinge.

Je rappelle que j'ai traduit la position du PP Suédois (suédois, donc ;) en entier avec d'autres. Voir aussi en anglais l'article résumé de Falkvinge.

  • # traduction de StallmanN ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ignorais qu'on traduisait le nom de famille d'une personne en Suédois en doublant sa dernière lettre.

  • # Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

    Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 20/10/12 à 16:14.

    Non, sincèrement je n'y comprends rien.

    Et puisque vvillenave, l'auteur du commentaire que tu cites, s'offusque des "biais idéologiques inavoués" de Calimaq (l'auteur de l'article commenté), fais-nous donc part des tiens et sois plus explicite. C'est quoi le problème avec le PP français ? C'est quoi un "soi-disant ayatollah" ?

    • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

      Posté par . Évalué à -1.

      Ah, merci de dire ce qui cloche sans doute. Certains de ceux qui se revendiquent comme libristes ont défendu que la réforme du Parti Pirate Suédois n'est pas une bonne idée, parce qu'elle affaiblirait la GPL, qui doit sa force à la force actuelle du droit d'auteur (remonter dans les archives de Linuxfr pour trouver des exemples, je n'ai pas là, désolé) Ceux-là sont parfois ayatollahs au sens où tout ce qui ne va pas dans leur sens est descendu en flèche.

      Le libre serait opposé à la réforme du parti pirate.

      Ça peut aboutir, comme dans le cas d'articles récents sur le framablog, en une descente en flèche de la licence CC-NC, parce que «non-libre». Voir http://www.framablog.org/index.php/post/2012/10/15/non-commercial-creative-commons ou psychoslave ou Zénitram dans http://linuxfr.org/users/bluestorm/journaux/calimaq-defense-et-illustration-de-la-clause-non-commerciale

      Ce que Calimaq et moi aussi défendent, c'est que la clause NC fera partie d'une réforme du droit d'auteur honnête et réaliste, et que donc c'est contre-productif de la descendre.

      Ce que Stallman dit, dans ce contexte, tombe à pic, puisqu'il soutient l'existence d'une clause NC indirectement contenue dans le programme du PP suédois.

      À l'inverse, vvillenave, qui est une des têtes du PP-FR, descend dans son commentaire chez calimaq la clause NC en se réclamant comme un vrai libriste apparemment (même s'il est difficile à cerner). Je le traite, ou les dits-libristes forcenés, d'ayatollahs plus ayatollahs que le vrai guide suprême, à savoir Stallman, d'où le «soit-disant ayatollah», ie le faux «vrai libriste forcené».

      Et vu que la clause NC fera partie d'une réforme du droit d'auteur, je le traite aussi indirectement de faux pirate, quand bien même il est élu comme tête du PP-FR.

      • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ah, merci de dire ce qui cloche sans doute.

        Je dirais un style d'extrême-modéré prétendant vouloir débattre : « (..) ayatollahs (…) honnête et réaliste (…) libristes forcenés (…) ayatollahs plus ayatollahs que le vrai guide suprême (…) d'où le «soit-disant ayatollah», ie le faux «vrai libriste forcené» »

      • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 20/10/12 à 17:04.

        Ça peut aboutir, comme dans le cas d'articles récents sur le framablog, en une descente en flèche de la licence CC-NC, parce que «non-libre».

        C'est grave quand même comme quand on est pas d'accord avec toi, tu travesties la réaction pour qu'elle corresponde à tes idées.
        le NC n'est absolument pas descendu en flèche, au contraire, elle est bien la NC. Ce qui est descendu en fléche, c'est la volonté de vouloir associer NC au libre.
        Elle est juste pas libre, y compris dans la définition venant de RMS.

        C'est quoi qu'il y a de dur à comprendre?

        Le libre serait opposé à la réforme du parti pirate.

        Le libre n'est opposé à rien du tout.
        Le libre n'est pas opposé à l'UMP, au PS, au PG, au PP ou que sais-je

        Ce que Stallman dit, dans ce contexte, tombe à pic, puisqu'il soutient l'existence d'une clause NC indirectement contenue dans le programme du PP suédois.

        Mais qu'est-ce que tu racontes? Creative Commons n'a pas attendu le PP pour proposer des licences avec NC.


        Bref, au final, c'est un gros bordel dans la réflexion, qui ne fait que rendre les idées pas du tout crédibles, et vous faire passer pour des gens n'ayant pas du tout réfléchi et n'ayant rien à proposer à part un gros bordel incompréhensible. Un conseil : avant de "vendre" vos idées, vous devriez les clarifier, la on y comprend rien du tout.

        • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

          Posté par . Évalué à -2.

          Non, c'est pas un gros bordel dans la réflexion. Les usagers du logiciel libre veulent parfois monopoliser le sens du mot libre. Lis tes commentaires précédents, ou ceux sur le blog de calimaq cité dans le journal, ou ceux répondant au même billet sur Owni. Cette tendance existe, je n'ai rien inventé.

          Ce que Calimaq ou moi en l'occurrence disent, c'est que le libre accès contribue à la libre circulation de la culture, et c'est déjà un progrès. Il n'y a pas que libre culture au sens des quatre libertés de la FSF.

          Je ne travesti rien du tout donc. Certains refusent l'usage de libre dans un sens, je défends qu'une culture sous NC peut être encore dite libre, au sens libre diffusion, pas au sens FSF, qui n'est pas le seul qui existe.

          Le framablog contribue, par exemple, à pointer les soit-disant incohérences ou manques de la NC dans les articles cités.

          Or, en sapant la légitimité de l'existence d'une clause NC, qui je le répète, participe à la libération de la culture, mais peut-être pas comme tu le voudrais, on sape une réforme du droit d'auteur nécessaire défendue par le Parti Pirate Suédois. Donc c'est bien le libre contre le Parti Pirate.

          Je défends que c'est précisément cette vision des choses qui est faussée, qui tente de saper la légitimité de la NC. Et Stallman, en soutenant le programme du PP, soutient indirectement que la clause NC est valide, même si bien sûr elle ne sera pas libre dans son sens.

          TL;DR : tu as l'impression que c'est moi qui fait les amalgames que je dénonce.

          • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 20/10/12 à 17:21.

            Or, en sapant la légitimité de l'existence d'une clause NC

            Tu n'as toujours rien compris : ce n'est certainement pas moi qui "sape" la légitimité de l'existence d'une clause NC.
            C'est juste pas libre.

            mais peut-être pas comme tu le voudrais,

            De quoi tu parles? Je dis juste que c'est pas libre, je ne dis pas que je voudrais jamais de NC. Que ton imagination. Tu ne sais pas ce que je veux, je ne l'ai pas dit. J'ai juste dit que c'est n'importe quoi et démonstratif d'une incompréhension du libre que de vouloir associer NC et libre.

            Tu n'as toujours pas compris ce qui cloche, parce que c'est le bordel dans ta théorisation, alors tu ne risques pas de convaincre d'autres personnes que les convaincues.
            La seule chose que tu réussis à faire, c'est braquer les gens, inciter les gens à penser que c'est juste un mouvement qui ne comprend rien, parce qu'il mélange le libre et l'anti-commercial, qui n'ont absolument rien à voir.

            Continuez à tout mélanger, vous passez juste pour des gens qui ne comprennent rien et qu'il ne faut donc pas trop écouter. C'est impressionnant comment les gens peuvent travestir des idées pour que ça rentre dans leur idées à eux qui n'ont rien à voir.

          • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            « Ce que Calimaq ou moi en l'occurrence disent […] »

            Oui, il s'agit effectivement d'un style raisonnable à l'orale où les fautes sont facilement compensées. En revanche à l'écrit, des discours constellés d'erreurs, ça ne fait vraiment pas sérieux. Comme le sujet m'intéresse, j'essaie (à l'instar de nombreux autres lecteurs probablement) de cerner vos idées. Mais désolé ; vous ne nous aidez guère. Et ce n'est pas que question d'un ostracisme hautain par des puritains de la grammaire (ce serait l'hôpital qui se gausse de la charité, je cherche en moyenne deux conjugaisons et cinq mot dans des dictionnaires par message). Non le problème c'est qu'il est impossible d'interpréter vos propos ; trop sibyllins.

            Peut-être que vous pourriez poster un message intitulé : « Ce que j'aurais écrit si je ne l'avais dit ». Message dans lequel vous disserteriez clairement et posément du sujet et de vos idées ; avant de le relire ; puis de le relire encore vingt-quatre ou quarante-huit heures plus tard. Je suis convaincu que ce serait bien plus édifiant que tout cet emportement.

            À mardi…

            • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

              Posté par . Évalué à -5.

              Pour ma part, je n'ai pas senti la dose d'adrénaline qui correspond à l'emportement. Je pensais, malheureusement pour moi, que ce que je disais ne serait pas sybillins pour les gens du coin, et je me suis, tant pis pour ma pomme, trompé. Trop d'allusions et d'incompréhensions, ça dégénère en trollage incompréhensible/sif.

              Merci pour les conseils de méthode sinon…

        • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Ce qui est descendu en fléche, c'est la volonté de vouloir associer NC au
          libre.
          Elle est juste pas libre, y compris dans la définition venant de RMS.

          pourquoi, il n'y aurait donc qu'une seule définition valable pour le libre, qu'un seul organisme qui aurait le droit de décréter ce qui serait "libre", et ce qui ne serait "pas libre" ?

          C'est pas un peu dogmatique ?

          « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Ce n'est plus vraiment la définition propre à la FSF ou à RMS depuis bien longtemps. C'est la définition de la FSF, des BSD, des associations du libre, de l'UNESCO (et de l'ONU), celles des dictionnaires, de Wikipédia, du gouvernement français, etc., etc. Bref elle est assez universellement répandue. Du coup il est moins utile de dire « c'est libre suivant la définition des 4 libertés universellement admise », on se contente souvent de dire « c'est libre » (surtout sur LinuxFr.org).

            A contrario, celui qui arrive avec une définition personnelle, lui doit préciser « libre selon ma définition ».

          • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

            Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 20/10/12 à 19:52.

            L'expression "le libre", qu'on le veuille ou non, est un raccourci langagier communément utilisé pour désigner les 4 liberté FSF et/ou le logiciel libre au sens de l'OSI. À ma connaissance, ce raccourci langagier (parceque "le libre", en bon français, c'est une faute, hein) n'a jamais communément désigné autre chose.

            Ceux qui utilisent "le libre" dans un autre sens, incluant les clauses NC, le savent généralement parfaitement, auquel cas on peut imaginer qu'ils font volontairement cet amalgame pour servir un raisonnement boiteux, ce qui est intellectuellement malhonnête.

            Dans ces conditions, il ne faut pas s'étonner d'être remis à sa place par quelques pointilleux aigris, qui au fond, ont raison. Tu n'a qu'a parler de libre diffusion, comme tu le fait plus haut, et personne ne t'accuseras plus de faire des amalgames malhonnêtes.

            Ou peut-être quelques pointillistes aigreux, mais je présume que le moinssage changera de camp…

            \Ö<

            • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

              Posté par . Évalué à -2.

              Amalgame malhonnête quand on a déjà défini la liberté «clairement». Amalgame non malhonnête quand on pense que le code source de la musique n'est pas aussi clair que celui d'un logiciel. Et que la liberté de diffusion est déjà très bien dans ce cas.

      • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

        Posté par . Évalué à -3.

        c'est quoi le libre ?

      • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ce que Calimaq et moi aussi défendent, c'est que la clause NC fera partie d'une réforme du droit d'auteur honnête et réaliste, et que donc c'est contre-productif de la descendre.

        Est-ce que tu penses aussi que c'est contre-productif pour rms de descendre l' "opensource" ? C'est une vraie question.

      • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je le traite, ou les dits-libristes forcenés, d'ayatollahs plus ayatollahs que le vrai guide suprême, à savoir Stallman, d'où le «soit-disant ayatollah», ie le faux «vrai libriste forcené».

        Et vu que la clause NC fera partie d'une réforme du droit d'auteur, je le traite aussi indirectement de faux pirate, quand bien même il est élu comme tête du PP-FR.

        On croirait revoir le passage de La Vie de Brian, des Monty Python, avec les groupuscules rebelles divisés qui se traitent tous de séparatistes.
        Ou, pour prendre un exemple plus tragique, des dictatures communistes où des intellos à moitié cinglés se foutent sur la tronche en se traitant de "faux communistes".

        Sinon, non, rms n'est pas le plus libriste des libristes. En ce qui concerne le logiciel, sur la plupart des points il est à l'extrême, sur d'autres points il se fait doubler par des membres de la FSF encore plus extrémistes que lui. En ce qui concerne le mouvement de l'art libre, non seulement rms n'est pas le plus extrême mais il n'en fait même pas partie. Or le mouvement de l'art libre comporte une quantité non-négligeable de membres (j'y mettrais par exemple vvillenave et psychoslave, mais aussi Antoine Moreau, Nina Paley, les gens de l'AMMD, Gee, Odysseus, mcmic…).

        rms est la principale tête pensante du mouvement du logiciel libre, c'est tout. Il ne fait pas partie des mouvements libristes hors-logiciels (Hardware libre, Art libre…) à ma connaissance.

        • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          rms est la principale tête pensante du mouvement du logiciel libre, c'est tout.

          Était. De nos jours, pas mal de libristes le considèrent plus comme une attraction touristique qu'autre chose.

        • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

          Posté par . Évalué à -3.

          Oui, donc toi tu as bien lu : il y a libriste et libriste, et des ayatollahs plus ayatollahs que les autres. Je n'ai jamais prétendu qu'on n'était pas dans un scénario style Monty-Python, d'où mon vocabulaire d'ailleurs, merci de le relever.

        • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

          Posté par . Évalué à 2.

          Peut être que le problème c'est que dans ta liste de nom, il me semble qu'il n'y ait guère que Nina Paley qui ne soit pas issue du mouvement du logiciel libre. Ça laisse encore un déficit de notoriété qui fait craindre que ce ne soit qu'un troll encore largement interne à la communauté.

      • [^] # Re: Je ne comprends rien à ton premier paragraphe

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        À l'inverse, vvillenave, qui est une des têtes du PP-FR

        J'avais une mauvaise image du PP-FR, mais si vvillenave y est, il (le PP) remonte dans mon estime…

        Pour ce qui est des discussions sur la NC, je crois avoir donné mon avis.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.