Journal Valve rejoint la fondation Linux. (ainsi que d'autres)

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
31
4
déc.
2013

Valve est un développeur (bon, beaucoup moins maintenant) de jeux vidéo avec les séries : Half-Life, Team Fortress, Left4Dead, Portal, Counter Strike. Il s'occupe également de Dota 2.

Elle est particulièrement connu sa plateforme Steam qui phagocyte l'ensemble du marché pc (65 million de comptes actifs) en proposant un aspect communautaire (gestion des groupes, amis, greenlight…) mais en proposant des jeux (solo et multi) en téléchargement et installation sur sa plateforme.

L'intérêt pour nous, Linuxiens est venu d'une part par le portage de certains jeux : TF2, L4D2 avec l'intégration de Steam dans Linux et d'autres parts dans une coopération dans l'optique de booster un peu les drivers graphiques (en particulier les libres).

Malgré peu d'utilisateurs (moins de 1%), certains jeux récents commencent à sortir directement en multiplateforme comme Metro Last Light, Natural Selection 2.

Il commence également à s'intéresser au développement hardware avec la SteamBox, un nouvelle manette visant à permettre aux joueurs de profiter de leur plate. l'Os de la steambox étant une dérivée d'Ubuntu.

Bref, pour moi, ça continue dans le bon sens.

Valve is well-known for its award-winning games and Steam, a leading software distribution platform with more than 65 million active accounts. The company recently announced the SteamOS, a Linux-based operating system that will power its Steam Machine living room devices.

“Joining the Linux Foundation is one of many ways Valve is investing in the advancement of Linux gaming. Through these efforts, we hope to contribute tools for developers building new experiences on Linux, compel hardware manufacturers to prioritize support for Linux, and ultimately deliver an elegant and open platform for Linux users,” said Mike Sartain of Valve.

“Our membership continues to grow as both new and mature entities embrace community development and open technologies,” said Mike Woster, chief operating officer, The Linux Foundation. “Our new members believe Linux is a strategic investment that allows their markets to evolve as quickly as possible to achieve long-term viability and competitiveness.”


D'autres partenaires sont rentrés en même temps : HSA foundation (Heterogeneous System Architecture) une fondation issue d'un consortium entre AMD, ARM, Qualcomm et Samsung ainsi que Cloudius.

"The Heterogeneous System Architecture (HSA) Foundation, a nonprofit consortium founded by AMD, ARM, Qualcomm and Samsung, among others to develop open-standard specifications for parallel computing, and startup Cloudius Systems are also joining the Linux Foundation today."

Linux Foundation

  • # != Ubuntu

    Posté par . Évalué à 10.

    Finalement, Steam OS n'est pas basé sur Ubuntu.
    http://www.engadget.com/2013/11/04/valve-steam-machine-hands-on/

    • [^] # Re: != Ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Finalement, Steam OS n'est pas basé sur Ubuntu.

      Le contraire aurait été étonnant.

    • [^] # Re: != Ubuntu

      Posté par . Évalué à 5.

      Du coup je suis curieux de savoir quelle sera la base utilisée.
      Bon il y a une chance sur deux : soit debian soit redhat…

      • [^] # Re: != Ubuntu

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ou du totalement personnalisé. Ou basé sur un truc assez souple, genre Slackware ou Gentoo.

        • [^] # Re: != Ubuntu

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est effectivement ce qui est dit dans l'article.

          not based on Ubuntu, we're told, but entirely custom

          • [^] # Re: != Ubuntu

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Bref encore un peu plus de fragmentation :/

            • [^] # Re: != Ubuntu

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Comment faire autrement? Les jeux réclament des bibliothèques à jour, c'est complètement infaisable avec debian: https://linuxfr.org/nodes/100551/comments/1504931

              http://devnewton.bci.im

              • [^] # Re: != Ubuntu

                Posté par . Évalué à 1.

                Dans Debian c'est assez simple : il faut des gens pour maintenir les paquets… Donc si personne ne se dévoue ou n'est payé pour le faire, le paquet aura beaucoup de mal à exister.

                • [^] # Re: != Ubuntu

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  La création de paquets est généralement un cauchemar, je comprends, sans approuver, que Valve préfère aller plus vite avec un système à eux.

                  http://devnewton.bci.im

                  • [^] # Re: != Ubuntu

                    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                    Pas si cauchemardesque que ça. Et Debian n’a pas vocation à avoir tout à jour mais à fournir un système stable, il me semble.

                    Love – bépo

                    • [^] # Re: != Ubuntu

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                      De la même façon Steam OS n'a pas vocation à être un système stable comme pour un serveur, mais stable comme une console de jeu, cad avec des jeux récents dessus.

                      http://devnewton.bci.im

                      • [^] # Re: != Ubuntu

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Je crois que j'ai mélangé deux commentaires et répondu complètement à côté de la plaque…

                        Love – bépo

              • [^] # Re: != Ubuntu

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ouais, 'fin ya pas que Debian et Ubuntu comme distributions, hein. Yen a plein qui ont des paquets plutôt a jour, ou qui offrent des possibilités d'en créer très simplement. Créer une distribution de zéro juste a cause de ça c'est un non-sens a mon avis.

              • [^] # Re: != Ubuntu

                Posté par . Évalué à 8.

                Le cas des jeux steam est un peu différent d'un outil que l'on veux faire packager par debian.

                Le but pour les développeurs est de supporter de nombreux environnements différents (steam box, plus toutes les distrib linux), demander le moins de manipulation à l'utilisateur et ils doivent assurer le support.

                Un des moyens utilisés est de chercher à dépendre le moins possible de l'extérieur et donc venir avec toutes ses dépendances (voire de compiler tout en statique). De plus, ils ne sont pas à quelques méga octets près.

                Pour t'en convaincre, regarde les jeux linux du Humble Store. La partie requirements est souvent succincte :
                * Fez : glibc 2.15+ et c'est tout
                * Grimlock : Libraries: glibc 2.5+ et c'est tout
                * Worms : OS: Major Linux Distributions from 2010, ça laisse de la place.

                Donc au final, avoir une debian minimale sur une steam box, tant que les jeux viennent avec leur dépendances, à mon avis, c'est jouable.

              • [^] # Re: != Ubuntu

                Posté par . Évalué à 10.

                J'ai un énorme doute sur le fait qu'ils souhaitent une distro très très très à jour tout le temps.

                Rappelons que c'est une console de jeu, et "oups, suite à un bug dans le paquet mis à jour, la moitié de tes jeux ne marchera pas aujourd'hui et demain", c'est vachement moins acceptable que dans une distro en rolling pour geeks adeptes de la ligne de commande.

                Moi si j'étais eux, comme dit plus haut, ce serait jeux qui viennent avec leurs dépendances et "core" minimaliste au possible.

                D'ailleurs si tu lis l'article, il y aura leur interface spécifique et rien pour afficher les photos, lire des films, etc. Pourtant ce n'est pas le genre d'applis qui manquent sous Linux.
                Et ça ne m'étonne pas du tout. Je crois que c'est un sujet déjà abordé dans les débats sur une "box-autohébergement". Si tu veux faire pour le grand public, il faut laisser le moins de liberté possible de base à l'utilisateur côté bidouillage, ou avoir de grosses ressources en testeurs pros, qui essaient volontairement toutes les combinaisons tordues de façon la plus systématique possible. (Les geeks pourraient toujours lever les verrous et se démerder quand ça pète).
                Comme ça tu limites d'autant la surface à tester avant d'envoyer la mise à jour. (Et pour t'en convaincre, si pBpG passe par là, demande-lui de parler des procédures des tests chez MS, et rappelle-toi qu'avec tout ça, il reste occasionnellement de mauvaises surprises: il est impossible de tester toutes les combinaisons de matériel et logiciel)

                Y'a rarement un admin disponible dans le salon, et je pense que le client sera beaucoup moins tolérant à une déficience sur sa console de jeu que sur son PC fixe.

                Conclusion: à leur place, j'aurais fait custom complet ou j'aurais appelé RedHat ou Suse avec distro personalisée au petits oignons (Debian stable a un autre problème: celui de la visibilité en termes de calendrier ; "ça sort quand ça sera prêt", j'aime beaucoup, mais ça ne facilite pas les planning sur les gros déploiements).
                (Remarque qu'il y a certainement d'autres entreprises qui pourraient faire ce boulot en dehors de RedHat ou Suse. Mais si je suis M. Valve et que je suis un peu pressé, je vais voir directement les gros noms du secteur).

                Dernier point: je ne serais pas surpris que pour privilégier les perfs, cette distro Linux soit amputée de très nombreux services, et que le minimalisme ne s'arrête pas aux applis utilisateur disponibles.

                • [^] # Re: != Ubuntu

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Debian stable a un autre problème: celui de la visibilité en termes de calendrier ; "ça sort quand ça sera prêt", j'aime beaucoup, mais ça ne facilite pas les planning sur les gros déploiements

                  La situation s'est améliorée : le gel des paquets est fixé à l'avance maintenant, tous les deux ans. Après corriger tous les bugs prend le temps qu'il faut… Mais ça permet de bien mieux planifier le truc qu'avant.

                • [^] # Re: != Ubuntu

                  Posté par . Évalué à 0.

                  En même temps, Valve est connu pour le : ça sortira quand ce sera prêt.
                  https://developer.valvesoftware.com/wiki/Valve_Time

          • [^] # Re: != Ubuntu

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/12/13 à 11:33.

            On peut aussi imaginer que SteamOS soit basé sur le projet Yocto soutenu par la Linux Foundation.
            Cela permet de faire "facilement" sa propre distribution avec les composants nécessaires pour faire fonctionner la console.
            Valve n'aurait pas besoin de beaucoup de ressource pour maintenir cette distribution.

        • [^] # Re: != Ubuntu

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 04/12/13 à 22:48.

          +1 sur Gentoo.
          Gentoo, what's else ?

  • # Bonnes nouvelles

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 04/12/13 à 16:53.

    En voila des bonnes nouvelles ça fait toujours plaisir de voir grossir le nombre de contributeurs.

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # c'est moi ou bien ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Une plate-forme blindée de DRM est devenue fréquentable parce qu'elle tourne "sous Linux"?

    • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Tu parles d'android ou de steamos ?

    • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

      Posté par . Évalué à 10.

      La plateforme en elle même non.
      Mais
      * ça peut avoir un effet bénéfique sur l'écosystème GNU/Linux (remontée de bug, support du matos, …) (le conditionnel est important).
      * Si tu peux avoir accès à un terminal, tu peux souvent faire des trucs plus facilement que sur un système full proprio

      Perso je préfère avoir un système sous tutux bourrée de DRM qu'un système sous windows/proprio tout autant bourré de DRM :)
      Mais je préfère un système sans DRM.

      Si les DRM obligatoire (par exemple pf de jeux avec les éditeurs qui oblige les DRM) qu'ils soient au niveau du lanceur du jeu, et que le système reste libre.

      • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est de la pure spéculation qui m'est venu en lisant ça, mais si c'est du GNU(?)/Linux, ne serait-il pas (plus ou moins facilement) possible, d'intégrer du code pour justement accéder au terminal ou faire autre chose de non-prévu?
        Une des photos disponible pour l'article d'Engadget montre un DD classique. Alors, si même si le SE serait ultra-barricadé de base, avec un peu de bidouille, il devrait être possible de le brancher en DD externe et faire des manips.
        Après, c'est juste une idée qui m'est arrivée comme ça sur le coup et on peut facilement rendre toute cette histoire bien plus dure (intégrer une vérification de hash lors du chargement de fichier clef et utiliser un algo de hashage proprio bourré d'obfuscation).

      • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Je suis assez d'accord avec toi mais je ne résiste pas a faire une remarque :

        • ça peut avoir un effet bénéfique sur l'écosystème GNU/Linux (remontée de bug, support du matos, …) (le conditionnel est important).

        il est ou le conditionnel ? http://www.bescherelle.com/conjugueur.php?term=pouvoir

    • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Pour pas mal de soft, les équivalents libres sont souvent meilleurs : firefox, thunderbird, vlc…

      Mais pour les jeux, on est encore loin de la panacée.

      Alors, la possibilité de jouer à L4D2, TF2, Rogue Legacy, Natural Selection 2, Faster Than Light sur Linux, ça m'a permit de virer entièrement ma partition Windows.

      Bref, tout le problème de la démocratisation.

      Acceptes-tu que j'utilise Linux ?
      Si, oui, il faut accepter que j'ai des envies différentes sur certains points.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

      • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Pour pas mal de soft, les équivalents libres sont souvent meilleurs : firefox, thunderbird, vlc…

        Bon, faut rester dans le grand public hein, parce que des que tu commences a t'attaquer aux logiciels de niche, le propriétaire a encore sa place. Mais ça s'amenuise, c'est sur.

        Mais pour les jeux, on est encore loin de la panacée.

        Hmm, j'ai peur d'avoir mal compris. Pour moi les logiciels sont là pour apporter une fonctionnalité (naviguer sur le ouaibe, envoyer des messages, regarder mes films de vacances). Les jeux sont là avant tout pour leur contenu, leur scénario, l'histoire qu'ils racontent, les émotions qu'ils apportent. Les jeux sont beaucoup plus à rapprocher des films ou de la musique (ou, dans un sens plus large, de l'art), donc je vois mal comment tu pourrais parler d'alternative libre: "Sacré Graal" est excellent comme il est, je suis sûr que personne n'a envie d'un "équivalent libre", qui existe juste parce qu'il est libre, tout simplement parce que ça ne serait pas le même film.

        Pouvoir en profiter sur son OS préféré, ça oui, c'est une vraie avancée. Mais si tu devais faire un parallèle avec les logiciels, ce serait plutôt avoir la possibilité d'utiliser ses softs préférés (ou nécessaire pour le boulot) sur GNU/Linux alors qu'ils n'ont pas été prévus pour. La suite Adobe, Microsoft Office, Notational Velocity par exemple pourraient rentrer dans cette case.

      • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -9.

        OK, c'est mieux d'avoir des jeux sous DRM sous Linux plutôt que rien.
        Mais pourquoi personne ne dit rien contre Mozilla (les libristes les soutiennent plutôt), qui ne veut pas de standard de DRM pour les vidéos sur le web, qui peut avoir exactement la même argumentation?

        Ah la cohérence… On se croirait dans le monde proprio avec ses excuses suivant le but souhaité et non pas suivant les principes, l'être humain est le même libriste ou pas :)

        • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Tu parles « des libristes » comme d'une seule entité. Or il existe plein de libriste, qui n'ont pas les même idée sur le sujet. Entre le « pur » qui utilise Gentoo et emacs en virant tout non-libre, et la personne sous Ubuntu qui aime beaucoup jouer par Steam, visionner des vidéos sur youtube, il y a probablement un monde… mais ça n'est pas forcément incompatible.

          Donc oui, forcément, il y aura des contradictions entre divers libristes. Mais est-ce un mal ? pas forcément, du moment qu'on accepte les points de vue de chacun, et qu'on reste logique par rapport à ses propres principes.

          • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            Or il existe plein de libriste, qui n'ont pas les même idée sur le sujet

            Pas de soucis (vu que je suis libriste qui n'aime pas le copyleft, je sais bien que d'autres libristes n'aiment pas le non copyleft ;-) ).
            Par contre, je m'étonne qu'une même personne puisse réagir "mais non les DRM c'est pas trop méchant" pour des jeux mais trouver anormal les DRM pour la vidéo par exemple (ce n'est peut-être pas le cas de la personne à laquelle je répondais, mais de manière générale je constate que les arguments sont souvent utilisés que quand ça plait et non acceptés quand ça ne plait pas, et pas que pour les DRM, ça m'amuse).

            • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              je m'étonne qu'une même personne

              Des noms!

              http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Je suis assez d'accord que la position peut être contradictoire, mais on peut essayer de jouer les équilibristes (note que je ne suis pas forcément porteur de l'opinion moi-même):

              On peut supposer que les DRM sont à éviter "le plus possible". Du coup la position de Mozilla se défend: ne pas rajouter de DRM là où il n'y en a pas encore (dans les standards du web, on suppose également que Flash n'est pas un standard et qu'il est sur le déclin, du coup on parle de la "prochaine génération de fourniture de contenu") est un combat parfaitement sain.

              Et de l'autre côté, les DRM existent déjà dans les plateformes Steam, Android, etc. Autrement dit: ces batailles là sont perdues, autant admettre la défaite et continuer à vivre.

              (Bon, après, si tu t'es senti obligé de dire auparavant qu'avec les DRM, c'est l'apocalypse, ton PC va tomber en panne et ta femme va te quitter, c'est sûr qu'il va falloir être un bon équilibriste ET être 'achement souple…)

              • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                (Bon, après, si tu t'es senti obligé de dire auparavant qu'avec les DRM, c'est l'apocalypse, ton PC va tomber en panne et ta femme va te quitter, c'est sûr qu'il va falloir être un bon équilibriste ET être 'achement souple…)

                Yep, c'est cette partie la qui m'amuse :).
                (on peut ajouter la partie où tu remplaces DRM par "code non libre", ça marche aussi du moment où la carotte est assez bonne à manger)

                • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Le truc c'est que cette partie est 'achement minoritaire, et j'ai l'impression que tu "fantasmes" son importance.
                  Il y a aussi les libristes "pragmatiques" qui l'ouvrent grand et brandissent les principes du libre pour faire du bruit et faire bouger les choses dans le bon sens, alors qu'au fond, ils s’accommodent de la réalité.
                  Bref, on le sait déjà tous, mais tu es un peu trolleur sur les bords ;-)

        • [^] # Re: c'est moi ou bien ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Bullshit.
          Pour les vidéos ya un effet réseau important, pour les jeux non : le « format » d'un jeu (pour faire un parallèle avec les vidéos, c'est à dire sur quelle plateforme il tourne) n'a que peu d'influence sur les autre jeux.

  • # Si je peux me permettre

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai écris un article plutôt complêt sur steamos, la steambox et le steamcontroller : http://indieworld.fr/steambox/

    • [^] # Re: Si je peux me permettre

      Posté par . Évalué à 1.

      Effectivement, ton article est très bien écrit.
      À tu une idée de la date de sortie des steam controleur ?

      bépo powered

      • [^] # Re: Si je peux me permettre

        Posté par . Évalué à 1.

        Je n'ai pas vraiment d'idée.
        Le plus que je puisse dire est que les phases de bêta ont commencé et que Valve a donné la date 2014. J'ai lu quelque part le mois d'avril mais comme je ne l'ai jamais retrouvé, je suppose que c'était de la divination journalistique.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.