• # j'hésite...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    entre le commentaire acerbe et le commentaire décalé.

    trop d'hésitation tue l'hésitation…

    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.scientificlinux.org%2Fabout%2F

    • [^] # Re: j'hésite...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      autant indiquer que Scientific Linux est désormais remplacée par Centos 7, à en croire l'annonce disponible (en français), sur ce site même.

      • [^] # Re: j'hésite...

        Posté par  . Évalué à 4.

        En fait non, la Scientific Linux 7 existe bel et bien : https://www.scientificlinux.org Le CERN s'est juste désengagé.

        Le chapitre After the Red Hat/CentOS merger explique brièvement le nouveau focus de Scientific Linux.

        Je vais un peu regarder ce qu'ils proposent par rapport à Centos, car j'ai quelques serveurs de calcul à installer à la rentrée et peut être que Scientific Linux sera plus adapté out of the box que Centos

        • [^] # Re: j'hésite...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Merci de ce retour, cela m'étonnait un peu tout de même ; je crois me rappeler que scientific linux ajoutait notamment AFS, le truc d'IBM, pour partager les fichiers entre poste de travail et HPC. En outre, Scientific Linux ayant vocation à être déployé sur poste de travail, il me semblait pertinent de maintenir un minimum de personnalisation, donnant par exemple facilement accès (voire de base) aux outils et logiciels utilisés par défaut et recommandés : un peu comme ce qui est possible via les canaux du RHN (ou son kickstart pour l'installation initiale), on va dire (ou de katello qui semble être le nouveau nom de spacewalk).

          • [^] # Re: j'hésite...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Je me permet d'aller un peu dans le hors-sujet : Katello n'est pas le nouveau nom de Spacewalk. Le premier est basé sur Foreman et Puppet, alors que le deuxième est basé sur Cobbler. Même si leurs objectifs sont sensiblement les mêmes (déploiement, mise à jour et gestion de systèmes GNU/Linux), il s'agit de deux logiciels totalement différents (il ne s'agit pas d'un fork) et il n'est, à ma connaissance, pas possible de migrer ou de mettre à jour de l'un à l'autre.

  • # Orthographe

    Posté par  . Évalué à 7.

    Juste une remarque hors-sujet (tu en feras ce que tu veux…)

    Fais plus attention à ton orthographe. Parce que là il y a plus d'une faute par ligne et comme on a coutume de dire : « ça pique les yeux ».

    Les corrections en gras :

    salut , je viens de voir qu'il y avait un linux appelé , scientific linux.
    je voulais savoir quel était sa particularité.
    je n'ai rien trouvé sur internet.

    Bienvenue sur linuxfr.org !

    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par  . Évalué à 3.

      et aussi "quelle" à la place de "quel" (particularité est féminin), je l'avais même pas vue :)

  • # Scientific Linux vs CentOS

    Posté par  . Évalué à 3.

    Scientific Linux est une distribution Linux compatible RedHat Entreprise Linux (RHEL) développée principalement par le CERN et le FermiLab.
    Techniquement, ils prennent les sources de RHEL, enlèvent les logos RedHat et recompilent tout.

    Il y a au moins 3 distributions qui font la même chose:
    - CentOS
    - Oracle Linux
    - Scientific Linux

    Mais au début de 2014, RedHat a annoncé a rapprochement avec CentOS (sans doute pour concurrencer Oracle Linux), alors le CERN a choisi de réorienter ses efforts de développement vers CentOS, au dépend de Scientific Linux.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.