Forum Linux.debian/ubuntu Ferme de serveurs NTP

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
7
oct.
2009
Bonjour à tous,

Je souhaite disposer de plusieurs serveurs NTP sur mon campus et évidemment cohérent entre eux niveau temps. J'utilise openntpd.

La configuration que j'ai fait est la suivante :
- Un "maître" synchronisé avec les serveurs par défaut *.debian.pool.ntp.org.
- Un ou plusieurs "secondaire(s)" synchronisé(s) avec uniquement le master.

La norme NTP est tout sauf simple, suis - je sur la bonne voie ?

Merci,
  • # En cascade

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Les secondaires synchronisés sur le master interne

    Système - Réseau - Sécurité Open Source

  • # routeur ntp

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    en général on configure ntp sur le(s) routeurs(s) (cisco) en secondaire
    on utilise alors la passerelle, cela évite de gérer les ACLs sur NTP
  • # Attention avec openntpd

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    openntpd a été critiqué[1] à un certain moment, je sais pas si c'est encore valable, ni même si ça l'a été un jour ... Je te laisses te faire ton idée ...

    [1] http://web.archive.org/web/20050304032724/http://bradknowles(...)

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: Attention avec openntpd

      Posté par  . Évalué à 2.

      J'avais vu ça également. Vu que les critiques en question ont l'air d'avoir être rares (une seule fois en gros), ça devrait aller. Par contre il est vrai que l'attitude du chef de projet est moyenne. J'ai déjà vu passer des messages pas terribles :-)

      Par contre, ce client permet de limiter l'écoute à certaines cartes réseau, alors que le client traditionnel et goret sur ce point.
  • # Merci

    Posté par  . Évalué à 1.

    Merci pour vos réponses.

    Je suis donc resté sur ma configuration :

    - ntp secondaires synchro sur le maitre
    - maitre sur le pool ntp debian

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.