Forum Linux.debian/ubuntu gufw ne se lance plus

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
0
23
oct.
2018

Bonjour,

J'utilise gufw sous Ubuntu 18.04 et ce dernier ne se lance plus après avoir entré mon mot de passe administrateur.

J'obtiens ce ceci:

ec4g@ec4g-MS-7996:~$ sudo gufw
Traceback (most recent call last):
File "/usr/share/gufw/gufw/gufw.py", line 21, in
from gufw.view.gufw import Gufw
File "/usr/share/gufw/gufw/gufw/view/gufw.py", line 18, in
import gi
ModuleNotFoundError: No module named 'gi'

Merci de votre aide

  • # function search( distro_name, language_name, module_name ) {

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    http://lmgtfy.com/?s=d&q=debian+python+gi

    Je sais que ça peut paraître hautain de juste balancer un lien comme ça, mais la…

    • [^] # Re: function search( distro_name, language_name, module_name ) {

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Dans le désordre :

      • Debian ≠ Ubuntu
      • Quand on utilise une distribution binaire, on est en droit de s'attendre à avoir des choses qui fonctionnent par défaut, avec cette chose magique qu'on appelle des dépendances. Si ça n'est pas le cas, on a peut-être besoin d'apprendre ce que sont les Recommends, qu'on a peut-être désactivés sans savoir quelles seraient les conséquences. Auquel cas, quelques explications s'imposent.
      • Renvoyer vers une recherche web plutôt que vers un gestionnaire de suivi de bogues (peut-être même vers un éventuel rapport de bogue pré-existant), ça n'est pas vraiment pertinent, en plus d'être hautain.
      • Inviter à signaler le bogue au bon endroit (quitte à ce que ça soit fermé pour cause d'« erreur utilisateur »), c'est probablement la meilleure chose à faire, non ?

      Enfin, les dépendances semblent plutôt raisonnables dans bionic :

      kibi@armor:~$ chdist apt bionic show gufw
      Package: gufw
      Version: 18.04.0-0ubuntu1
      Priority: optional
      Section: universe/admin
      Source: gui-ufw
      Origin: Ubuntu
      Maintainer: Ubuntu Developers <ubuntu-devel-discuss@lists.ubuntu.com>
      Original-Maintainer: Python Applications Packaging Team <python-apps-team@lists.alioth.debian.org>
      Bugs: https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+filebug
      Installed-Size: 3,517 kB
      Depends: python3:any (>= 3.3.2-2~), ufw (>= 0.34~rc), gir1.2-gtk-3.0, policykit-1, gir1.2-webkit2-4.0, python3-gi
      Homepage: http://gufw.org/
      Task: ubuntu-mate-desktop
      Supported: 3y
      Download-Size: 855 kB
      APT-Sources: http://archive.ubuntu.com/ubuntu bionic/universe amd64 Packages
      Description: graphical user interface for ufw
       gufw is an easy and intuitive way to manage your Linux firewall. It
       supports common tasks such as allowing or blocking pre-configured, common
       p2p, or individual port(s), and many others!
      

      De loin, ça ressemble à un vrai problème.

      Debian Consultant @ DEBAMAX

      • [^] # Re: function search( distro_name, language_name, module_name ) {

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        C'est juste que j'ai l'impression qu'il n'a pas cherché, mais je reconnais avoir été trash, mes excuses.

        Debian ≠ Ubuntu

        Ha oui, pardon, voici le lien corrigé: http://lmgtfy.com/?s=d&q=debian+python+gi

        Cela dit, la plupart des solutions que l'on trouve pour Debian s'appliquent aux *buntu, et vice versa (quand ça concerne un paquet particulier, je veux dire).

        Quand on utilise une distribution binaire, on est en droit de s'attendre à avoir des choses qui fonctionnent par défaut, avec cette chose magique qu'on appelle des dépendances.

        Franchement, ce n'est pas la première fois que je vois un paquet python mal empaqueté, dans Debian et ses filles. Et ici, il s'avère que pour une fois l'erreur est particulièrement claire, concise et rapide à arriver: il manque le module python "gi", il faut donc l'installer. Si jamais il l'est déjà, alors la, on a un vrai gros problème, mais j'en doute.
        Vu que c'est un module avec un nom à la con pour les recherches (2 lettres…), préciser un nom de distribution augmente le nombre de chances de connaître le nom exact du paquet à installer.

        Si ça n'est pas le cas, on a peut-être besoin d'apprendre ce que sont les Recommends, qu'on a peut-être désactivés sans savoir quelles seraient les conséquences. Auquel cas, quelques explications s'imposent.

        Si un programme ne se lance pas parce que dépendance manquante, c'est un bug, recommends installés ou pas.
        Les recommends, ça ajoute des fonctionnalités, ce sont des options. Le programme est censé fonctionner sans elles, mais en offrant moins de fonctionnalités, ce qui offre un système plus léger et au nombre de paquets plus restreint, ce qui permet donc de réduire les emmerdes lors de MàJ, bien qu'il faille apprendre à identifier les fonctionnalités dont on a besoin (la-dessus, le système de paquet dpkg est peu verbeux, dommage).

        Ce qui est amusant, c'est que pas mal de dépendances (je pense notamment aux fontes, mais pas que) "Depends" devraient en fait être des "Recommends" ou "Suggests", mais c'est un autre débat, et surtout un choix des empaqueteurs, que je respecte.

        Renvoyer vers une recherche web plutôt que vers un gestionnaire de suivi de bogues (peut-être même vers un éventuel rapport de bogue pré-existant), ça n'est pas vraiment pertinent, en plus d'être hautain.

        J'avoue.

        Inviter à signaler le bogue au bon endroit (quitte à ce que ça soit fermé pour cause d'« erreur utilisateur »), c'est probablement la meilleure chose à faire, non ?

        Clairement.
        Je ne sais pas s'il est installé par défaut sous Ubuntu (probablement, vu qu'il l'est sous Debian, déjà), mais c'est le rôle du paquet "reportbug", qui guide l'utilisateur dans la construction d'un rapport de bug tout en récupérant les informations utiles (version du paquet concerné, liste des bugs affectant déjà ce paquet, etc etc).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.