Forum Linux.debian/ubuntu Serveur mail : politiques des Spams

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
2
12
nov.
2020

Bonsoir à tous,

J'ai mis en œuvre mon serveur mail qui est actuellement conforme au exigence du mail-tester de base.

Mes mails arrivent bien dans les "boite de réception" pour yahoo.fr, gmail mais pas pour hotmail.

Comment être reconnu en non spam chez hotmail ?

J'ai le même problème qu'un internaute qui dit :

source : https://linuxfr.org/news/se-passer-de-google-facebook-et-autres-big-brothers-2-0-2-le-courriel

"Oui pour ce qui est DKIM, SPF et co, tout est OK j'obtiens 10/10 sur mail-tester.com et pour l'IP j'ai 100 sur senderscore.org. Mon problème est uniquement Outook… On verra par la suite."

Est-ce qu'il y a une distribution type OpenMailBox qui embarque plusieurs services comme les mails ? Yunohosts ?

Merci beaucoup

  • # Au petit bonheur la chance

    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

    Salut,

    Tu peux faire ce que tu veux, mais c'est un problème insoluble.

    Les gros parlent entre eux, et les autres n'ont pas de voix.

    Bienvenu dans le monde du mail ;)

  • # Bienvenu au club

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Comment être reconnu en non spam chez hotmail ?

    Problème récurrent bien connu de tous les postmasters, hélas (Hotmail n’est pas le seul à poser problème, mais c’est clairement le pire).

    Quelques pistes :

    1) S’inscrire au Smart Network Data Service (SNDS), qui t’indiquera le statut de l’IP de ton serveur aux yeux de Microsoft.

    Problème : Ça donne l’impression de faire quelque chose mais en fait ça ne sert à rien. SDNS peut sans aucune honte t’afficher qu’aucune de tes adresses n’a de problème alors même qu’aucun de tes messages n’arrive à destination.

    2) Devenir un spammeur (pardon, je voulais dire un legitimate email marketer). Non, sérieusement. Si ton serveur n’envoie pas assez de messages, il passe sous les radars des systèmes de mesure de réputation dans le genre de SenderScore. Du coup, ton IP n’a pas de réputation, ce qui pour Microsoft est équivalent à ne pas avoir de bonne réputation et donc équivalent à avoir mauvaise réputation.

    Donc, il faut envoyer beaucoup de messages (genre, plusieurs milliers par mois, minimum) pour avoir une chance de prouver que tu n’es pas un spammeur. Faut pas chercher à comprendre, c’est de la logique Microsoft.

    3) Payer. L’argent agit comme de l’huile de moteur qui vient graisser les rouages des systèmes de mesure de réputation et facilite le transit des messages.

    Concrètement, tu achètes les « services » d’une boîte comme Validity (qui est aussi derrière SenderScore, oh ben ça alors quelle coïncidence), qui du coup ira dire à Microsoft « c’est bon, celui-là il a casqué, tu peux laisser passer ses messages. »

    • [^] # Re: Bienvenu au club

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

      +1
      Je confirme que le Office365, hotmail, etc. sont des domaines que l'on a dû mal à délivrer des mails (tout passe en SPAM).

      Le SDNS est vraiment une plaie, un outil fictif qui n'est pas fonctionnel, aucun support.
      On voit que l'outil n'a aucun effet.
      C'est vraiment dommage qu'ils ne coopèrent pas.

      S'il y avait un support en France qui pourrait nous aider sur ce point, cela sera un vrai plus!

      Pour notre part, nous en sommes rendu à demander à nos contacts de ne pas utiliser les services fournit par Microsoft.

    • [^] # Re: Bienvenu au club

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

      J'ai exactement le même soucis sur l'un de mes serveurs mail. Sais-tu combien coute approximativement les services de Validity ?

      Merci.

      • [^] # Re: Bienvenu au club

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Ha oui d'accord, ça va être compliqué.

        A la fois j'ai pas trop envie de faire le test avec le site de senderscore.

        On donne encore des infos perso, encore et toujours, …

        On peut pas faire un test via une autre platforme ? (ou en cmd line ?)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.