Forum Linux.débutant Perte Drackconf

Posté par .
Tags : aucun
0
15
avr.
2005
Bonjour,

voilà je viens d'installer la mandrake 10.1.
je veux tester Zope en fait. Pb lors de l'install, il me suggère de passer à une version supérieur de Python.

J'ai donc voulu utiliser l'utilitaire pour les RPM mais bon, pas moyen de mettre à jour ou d'installer la derniere version.
je me suis donc dis que j'allais desinstaller les package python pour remettre les derniers.

Helas, j'ai surement supprimé quelque chose qu'il ne fallait pas, impossible de lancer drackconf : "Impossible de trouver le service System/configuration ..."

Donc voilà, je suis bien embété ...

Que dois-je faire (je peux me connecter en root s'il le faut) ?
J'attends impatiemment votre aide car je suis bloqué !!!
  • # urpmi est ton ami

    Posté par . Évalué à 1.

    Tu ouvre une console : <alt-f2>konsole

    Tu passe en root $ su
    Tu tape ton mot de passe root # *******

    tu tape # urpmi drakconf

    S'il te dit que tout est installé,
    tu fait : un urpme drakconf puis un urpmi drakconf.
    • [^] # Re: urpmi est ton ami

      Posté par . Évalué à 1.

      merci beaucoup pour la promptitude de ta réponse ...
      ça marche mais bon j'ai perdu l'icone ... mais ce n'est pas grave

      parc contre, je pensais quand meme avoir desinstallé python mais quand je fais un which, il me dit qu'il y en a un (usr/bin/python)

      comment fais-je pour mettre à jour ma version de python ? Desinstaller et reinstaller (ce que je voulais faire) ou autre technique ?

      je sais le probleme est un peu different mais pendant que j'y suis ...


      merci en tout cas
  • # impossible d'installer python 2.4.1

    Posté par . Évalué à 1.

    en effet quand je lance ./configure j'ai le message d'erreur suivant

    checking for C++ compiler default output file name... configure: error: C++ compiler cannot create executables


    je vous embete mais bon, si vous avez une réponse rapide ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.