Forum Linux.général nfsv4

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
19
juil.
2005
bon alors voilà, j'ai installé un serveur nfsv4 et deux clients, le tout sous des debians. Le serveur à priori est ok et l'un des client aussi.
Par contre le deuxième client qui se connectait très bien au début ne se connecte plus et dans les logs du serveur nfs j'obtiens ceci :

NFSD: setclientid: string in use by client(clientid 2dc2ab4/000000xx)

xx change au fur et à mesure des essais.. infructueux.

Il faut aussi préciser qu'au début j'obtenais cette erreur qd je tentais de connecter les deux clients en simultané.

Un rpcinfo -p me donne le même résultat sur chaque client en dehors des numéros de protocoles.

guillaume@STATION-1:~$ rpcinfo -p
program no_version protocole no_port
100000 2 tcp 111 portmapper
100000 2 udp 111 portmapper
100024 1 udp 768 status
100024 1 tcp 771 status
1073741824 1 tcp 32779

Voilà si qqun à une idée...
  • # on avance.. on avance..

    Posté par  . Évalué à 1.

    Bon en fait le refus de connection pour mon deuxième client venait de mon /etc/exports dans lequel j'avais fait une erreur de frappe...(no comment ^^)

    Quoiqu'il en soit j'ai toujours exactement la même erreur lorsque j'essaye de connecter les deux clients au serveur. Ils fonctionnent mais séparement...
  • # Décorticage de l'erreur

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    > NFSD: setclientid: string in use by client(clientid 2dc2ab4/000000xx)

    En lisant cette erreur je pense que tes deux client nfs sont identiques (même configuration) et que ils ont donc un identifiant commun (pour que le serveur sache a qui il cause ?)

    Donc essaye de voir si il y a pas moyen de passer de options au client nfs ?
    • [^] # Re: Décorticage de l'erreur

      Posté par  . Évalué à 1.

      Effectivement je me penche actuellement sur kerberos pour voir les moyens d"individualiser" mes client. Mais bon les hosts étant explicités dans le file exports... je me demande ^^

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.