Forum Linux.général Organisation des systèmes de fichiers

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
0
12
juil.
2020

J'utilise plusieurs systèmes d'exploitation Linux sur mon PC, ainsi que "Windaube", et ça m'ennuie (pour être poli) de ne pas pouvoir avoir accès à mes documents sous chacun des système d'exploitation, de plus, cela occupe pas mal d'espace disque avec des doublons : pourquoi ne pas réorganiser les systèmes de fichiers de chaque système de manière à avoir une partition ou un disque "/home/utilisateur" commune à tous les systèmes installés ou installables, et contenant tous les fichiers, documents, images, téléchargements, vidéos, musiques, etc… ainsi que les e-mails puisqu'ils sont stockés sous un format universel accessible par tous les clients mail, ils pourraient donc être stockés dans un dossier "/mail" du dossier "/home/utilisateur" ? Quant à la configuration liée à chaque utilisateur, stockée sous Linux dans le dossier "/home/utilisateur" et parmi les documents, elle pourrait être plus logiquement stockée dans un dossier "/config/utilisateur" de chaque utilisateur de chaque système d'exploitation. Cela risque de bousculer peut-être les habitudes de certains, voire de les choquer, mais je trouve cela logique vu du côté utilisateur.

  • # Des liens …

    Posté par  . Évalué à 5 (+6/-2). Dernière modification le 12/07/20 à 19:18.

    Bonjour Gwenerke

    Sur ma machine, j'ai plusieurs distributions Linux installées
    et mes données sont communes et accessibles depuis chacune de ces distributions.

    J'ai un système de fichiers qui n'est utilisé que pour les fichiers de données,
    et à la racine de ce système de fichiers il y a un répertoire pour chaque compte utilisateur,
    et dans ce répertoire j'ai créé les sous-répertoires suivants

    Documents
    Images
    mesScripts
    Musique
    Téléchargements
    Vidéos

    Quand j'installe une nouvelle distribution sur ma machine,
    je créé un répertoire /home/donnees qui me sert de point de montage pour ce système de fichiers
    qui est monté au démarrage de la machine par une ligne dans le fichier /etc/fstab

    # Données perso utilisateurs non privilégiés
    UUID=86667bf3-1026-4a9f-af79-a8fc6c8c035c   /home/donnees  ext4    errors=remount-ro   0       0

    ensuite, depuis le nouveau compte utilisateur de mon nouveau système Linux fraîchement installé,
    je supprime les répertoires (qui sont encore vides) :

    rmdir ~/{Documents,Images,Musique,Téléchargements,Vidéos}

    et je remplace ces répertoires par des liens
    vers les répertoires existants dans le système de fichier monté sur /home/donnees

    for rep in /home/donnees/$USER/*; do ln -sv $rep ~/${rep##*/}; done

    Si j'utilisais Windows, j'aurais aussi bien pu créer un système de fichiers de type NTFS
    pour partager ces données avec Windows, mais je perdrais alors tous les attributs Linux de mes fichiers partagés.

    • [^] # Re: Des liens …

      Posté par  . Évalué à 1 (+2/-2).

      Pourquoi faire si compliqué ? o__O
      Ça fait un paquet d’années que j’ai le même /home tout seul sur son système de fichier (et merci LVM).
      À l’installation d’une autre distrib’ il suffit de préciser la bonne partition pour le bon point de montage, de ne surtout pas la formater, ou éventuellement la changer après coup dans le fstab.

      • [^] # Re: Des liens …

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 21/07/20 à 19:17.

        C'est ce que je fais aussi, mais avec une seule distribution installée à la fois, car il peut y avoir des conflits dans les fichiers de configuration du bureau et des applications si les versions diffèrent d'une distribution à l'autre.
        La solution de MicP nécessite quelques manips supplémentaires au départ, mais pas bien compliquées et avec l'avantage d'une fiabilité parfaite avec plusieurs distributions.

    • [^] # Re: Des liens …

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

      Je vois qu'il y a eu deux moins,
      mais surtout, si elle ne va pas,
      j'aimerai beaucoup savoir ce qu'il faudrait corriger dans cette méthode.

      Merci.

  • # Mise en commun

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    C'est largement possible pour les données type multimédia, pas de souci.
    Ça doit être possible seulement il faut utiliser des logiciels qui existent aussi bien sous Linux que sous Windows, donc les "blockbusters" du libre pour résumé (Firefox, Thunderbird).
    Après j'ai un doute sur l'utilité d'un double boot dans ce cas-là…

  • # NAS ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

    Pourquoi ne pas stocker ces fichiers sur un NAS qui du coup serait accessible depuis tout les OS avec du Samba ?

  • # quelques solutions personnelles

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+6/-1).

    Sur ma machine, j'ai 4 distributions linux (debian, fedora, mageia, ubuntu), depuis quelques années déjà, et j'ai essayé plusieurs solutions

    • une partition /home séparée montée sur chaque os : le problème c'est les versions de logiciel différents selon les OS : une config pour fedora ne sera pas toujours compatible avec celle de debian (par exemple)

    • une partition /data séparée, et des liens symboliques pour voir les repertoires download, documents, images dans chaque HOME

    Pour les partages avec Windows, le plus simple est probablement une partition séparée formatée en ntfs.

  • # systeme de fichier communs

    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

    tu as plusieurs OS, et linux/windows

    entre les linux, pas de souci, le cas a été évoqué par les confreres, une seule partition, tous tes linux pointent dessus, faut juste demander l'installation en mode "avancée/expert" pour dire que tu as deja la partition qui sera montée en /home et NE PAS FORMATER cette partition.

    entre windows et linux, bienvenu dans le monde de l'interoperabilité, il te faut trouver une système de fichier compatible sur les 2 systèmes, à ma connaissance FAT, FAT32, NTFS et exFAT chacun ayant ses avantages.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.