Forum Linux.noyau Comment connaître la configuration du noyau sans le fichier .config

Posté par .
Tags : aucun
0
8
jan.
2008
Bonjour, j'aimerais savoir si il existe une méthode pour déterminer la configuration exacte d'un noyau compilé sans en avoir le fichier de configuration original.
Je bataille sur un noyau utilisé dans une distribution Linux UseIt de prologue, en fait j'ai recompilé un noyau 2.4.18 (même version que celui d'origine) car j'avais besoin du support d'un chipset LSISAS1064, le problème est que dans cette distribution, il y'a des modules propriétaires qui ont été compilés avec le module d'origine, et donc quand je les charge avec le noyau que j'ai compilé, j'ai un message "Hint: You are trying to load a module without a GPL compatible license
and it has unresolved symbols. The module may be trying to access
GPLONLY symbols but the problem is more likely to be a coding or
user error. Contact the module supplier for assistance, only they
can help you"

Donc mon problème c'est que j'ai des "unresolved symbols"... Et pour que ces problèmes disparaissent, il faut que je recompile le noyau 2.4.18 avec les mêmes options que l'ancien...

Merci
  • # /proc/config.gz

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Avec un peu de bol, tu as l'entrée /proc/config.gz, qui contient la config de ton noyau.
  • # Rectification

    Posté par . Évalué à 1.


    Je bataille sur un noyau utilisé dans une distribution Linux UseIt de prologue, en fait j'ai recompilé un noyau 2.4.18 (même version que celui d'origine) car j'avais besoin du support d'un chipset LSISAS1064, le problème est que dans cette distribution, il y'a des modules propriétaires qui ont été compilés avec le NOYAU d'origine, et donc quand je les charge avec le noyau que j'ai compilé...
    • [^] # Re: Rectification

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci pour vos réponses, finalement, un généreux lecteur de linuxfr m'a transféré le .config en question.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.