Forum Programmation.autre Locales et accessibilité dans les terminaux

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
1
30
mar.
2018

Bonjour.

Je suis en train d'écrire un soft dont la première interface utilisable sera à destination des utilisateurs de terminaux, parce que c'est ce qu'il y a de plus générique, et la seule chose qui reste quand les pilotes graphiques font des leurs.

Du coup, je me suis posé un certain nombre de questions, et parmi celles-ci:

  • comment faire pour rendre une application de type TUI accessible et efficace?
  • Comment faire pour tester cette accessibilité?
  • Comment tester qu'un outil est utilisable peu importe le sens d'écriture?
  • En fait, comment faire passer l'information efficacement à un public sans connaître son moyen de communication habituel avec les machines? Génériquement? Je ne réfléchis pas à ces points par pure charité (même si au final c'est un soft libre, que je compte rien en gagner, mais peu importe), mais aussi parce que je suis franchement insatisfait des outils que je vois, qui semblent conçus de manière ultra-spécifique sans anticipation, et je pense que comprendre le point de vue (si je puis dire) d'un non-voyant (vraiment, pas juste un mal-voyant, un vrai aveugle, pur de dur) ou au moins l'effleurer me permettrait de construire des interfaces plus génériques, et donc plus puissantes, y compris à destination de ceux qui ne sont pas affectés.

Du coup, quelqu'un connait des documents qui traitent de ce sujet?

  • # La théorie et la pratique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Certaines parties de la norme ISO 9241 devraient normalement répondre à quelques unes de ces questions.

    Je le mets au conditionnel, car comme l'accès à ces docs est payant, je ne peux pas vraiment vérifier ce qu'il y a dedans.
    Si tu cherches un peu, tu vas toutefois réussir à mettre la main sur des documents publics qui en résument les grandes lignes.

    Qu'elle soit en mode texte ou graphique, la réalisation d'une interface utilisateur (universellement) efficace est généralement chose compliquée, car tout le monde n'est pas câblé de la même manière, et ce qui pourra être bon pour certains sera mauvais pour d'autres.
    Et ça, c'est vrai sans même tenir compte des dispositifs d'E/S utilisés.

    Pour cette partie là, ça vaut peut être le coup de te rapprocher d'associations tournant autour du handicap.
    Les intéressés seront à coup sûr les plus à même de te dire ce qui fonctionne ou pas pour eux.

    Bon courage !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.