Apple intègre un composant de KDE dans Darwin

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
15
juin
2002
Apple
La plateforme JavaScript (JavaScriptCore 0.2) de Darwin s'appuie sur le module kjs de KDE. Cette plateforme sera utilisée entre autres pour Sherlock dans la prochaine fournée de MacOS. Selon Apple, le choix est du à la simplicité et l'efficacité du code de kjs. La licence de JavaScriptCore 0.2 est la LGPL, Apple dit vouloir contribuer à ce programme sans forker.

Source : dot.kde.org

Aller plus loin

  • # lapin compris

    Posté par . Évalué à 0.

    Cette plateforme sera utilsée en autre pour Sherlock

    C'est "entre autres" ou "en outre" ?
  • # Un bonne chose?

    Posté par . Évalué à 3.

    Est-ce qu'ont doit se rejouir de ca? Apres tout, Apple resiste depuis pas mal de temps a rendre disponible les specifications de Quicktime ou de rendre dispo une version pour Linux et autres BSD...
    • [^] # Re: Un bonne chose?

      Posté par . Évalué à 10.

      Oui je pense qu'on peut s'en réjouir...bien que ta remarque soit fondée.
      Ce qui est positif ici selon moi, c'est que ce choix de la part de "la pomme" démontre finalement la qualité du code de kde, et par extension, la qualité du bureau "kde" tout court... et tiens, en allant plus loin, la viabilité d'un modèle de développement tel que celui de ce bureau.
      Conclusion, virez-moi cet OSX et mettez-moi une fournée de linux sur ce powersupermacG18 !
      • [^] # Re: Un bonne chose?

        Posté par . Évalué à -3.

        Tu as oublie de rajouter et aussi al superiorite du C++ sur le C.
    • [^] # Re: Un bonne chose?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      QuickTime est utilisable sous Unix : http://openquicktime.sourceforge.net/ Ce qui ne l'est pas, c'est le codec sorenson pour la compresion video. Il y a un accord d'exclusivité entre Apple et Sorenson pour ce codec. Et c'est ça qui empeche la lecture de la plupart des .mov sur UNIX. Il pourrait au moins faire un player comme le fait Real, tout autant propriétaire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.