CQ - Sex Fans des Sixties

Posté par (page perso) . Modéré par Jean-Yves B..
Tags :
0
4
fév.
2003
Cinema
Mercredi dernier sont sortis sur vos écrans les deux films suivants : CQ, de Roman Coppola (oui, le fils), et Sex Fans des Sixties avec Susan Sarandon et Goldie Hawn.

Dans le premier, un jeune monteur de film doit, dans les années 70, reprendre la réalisation d'un film de série B Dragonfly. En même temps, il se livre à un exercice d'introspection par la réalisation d'un film personnel, dont le sujet principal est, bien evidemment, lui ...

Dans le second, ce sont deux vieilles amies qui se retrouvent 30 ans après, l'une n'ayant pas changé, et l'autre s'étant rangée des frasques de leurs jeunesse... On a donc le droit à toute la comédie des retrouvailles, avec le clash entre les différents styles, l'amitié qui prime sur tout, et tout le reste. Pour donner un avis personnel qui j'espère, ne va pas vous influencer si vous voulez voir le film : j'ai été déçu par les deux.

La réalisation de CQ alterne trois points de vue. Tout d'abord les 'rushs' du film personnel de Paul, jeune monteur américain venu à Paris tenter sa chance. Ensuite, la réalité, avec tout le montage/réalisation du film de science-fiction sur lequel il travaille. Et finalement, le rêve de Paul, au travers du film de série B qu'il construit peu à peu.
On a donc un peu de tout dans ce film : quête de soi, histoire romantique, critique du milieu du cinéma, du fric, etc. Ça fait un peu trop pour ce film, qui insiste trop lourdement sur certains points, jusqu'à en devenir grand-guignolesque.
Grand-guignolesque, voilà d'ailleurs un adjectif qu'on pourrait reprendre pour un des acteurs de ce film, à savoir Gérard Depardieu, jouant ici le role d'un réalisateur intellectuel dans toute sa splendeur caricaturale.
De plus ce film se complait dans un certain passéisme : avant c'était mieux ...

On retrouve exactement le même défaut dans Sex fans des sixties : avant c'était mieux, quand on était jeunes, qu'on faisait la fête et qu'on se faisait sauter par tout ce qui bouge. En gros, voilà le message de ce film. Ah non, il y a aussi : reste « vrai » tel que tu es.
Pour ce que cela veut dire : l'histoire en gros est celle de Suzette, serveuse dans un bar, qui se fait virer un beau soir, et décide de retrouver sa vieille copine Lavinia avec qui elle a fait les quatre-cent coups (et c'est un euphémisme) lors de sa jeunesse. Ah oui, maintenant, elles ont toutes les deux la cinquantaine bien tassée, et Lavinia est la richissime épouse d'un avocat très en vue à Phoenix. Le choc promet d'être rude.
Donc, dans ce film, il n'y a rien. Le scénario est convenu, même si on rit quand même (si si si si). On a le droit à une énième critique des valeurs bourgeoises américaines (ca va pas bien loin), et à un message plein de bons sentiments : « Rester Vrai ».
Bref, à voir si l'on ne veut pas se prendre la tête.

Aller plus loin

  • # Re: CQ - Sex Fans des Sixties

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    À noter que les deux comédiennes de "Sex Fan des Sixties" avaient joué ensemble les premiers rôles d'un film largement moins conventionnel : «Thelma et Louise». toujours bon à louer.
    • [^] # Regrettable erreur

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et non !!!
      Seule Susan Sarandon a jouée dans Thelma et Louise aux cotés de Geena Davis...

      Goldie Hawn euh ... ben elle a jouée dans des comédies ...

      Ce qui n'enleve rien au fait que Thelma et Louise est un bon film.
      (comme le Rocky Horror picture Show ou Susan joue egalement ...)
      • [^] # Re: Regrettable erreur

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        comme le Rocky Horror picture Show ou Susan joue egalement

        qui est un film *exceptionnel* !!

        A voir au Studio Gallande, rue Gallande, Paris 5e tous les vendredi soir et tous les samedis soir (si ça n'a pas changé). Venez déguisé, et avec un peu de riz, d'eau et de papier journal.... ;-)
        • [^] # Studio Gallande

          Posté par . Évalué à 4.

          AAAAh le studio Gallande quel cinéma miteux......
          Et la réputation du Rocky Horror Picture Show est vraiment très surfaite.
  • # Re: CQ - Sex Fans des Sixties

    Posté par . Évalué à 2.

    <hs>
    Il ne faut pas dire "avant c'etait mieux"
    mais plutot <franciscabrel>c'etait mieux aaavant..</franciscabrel>
    </hs>

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.