Deux nouveaux supercomputers sous Linux

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
24
août
2003
Linux
Le 'Los Alamos National Laboratory' a chargé Linux Networx de lui fournir 2 clusters d'AMD-Opterons. Le premier, nommé Lightning (foudre), sera constitué de 1408 bi-opterons pour une puissance théorique de 11,26 teraflops. Il est destiné à la gestion de l'arsenal nucléaire américain.
Le deuxième, Orange, constitué de 256 bi-opterons, est destiné, entre autres, à la recherche en antibiotique et sur les incendies. La livraison est prévue en septembre 2003.

Aller plus loin

  • # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

    Posté par . Évalué à 9.

    1408 bi-opterons [...] destiné à la gestion de l'arsenal nucléaire américain. / 256 bi-opterons [...] destiné à la recherche en antibiotique et sur les incendies

    Moralité, les ricains prèfèrent subventionner le destructif plutôt que le constructif et utile... Raaaah, quand je vois le fric qui est destiné à la guerre je me demande si on est vraiment civilisés !

    cd /pub && more beer

    • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

      Posté par . Évalué à 1.

      Surtout que si les licenses linux deviennent payantes, ils vont devoir mettre la main a la patte !!!
      Cela a peut etre une chance de faire pencher la balance du bon cote !
    • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Tiens, ça me fait penser que si un jour j'écris un soft destiné à devenir un tantinet populaire, j'interdirai dans la licence toute utilisation dans le cadre militaire et para-militaire. C'est possible n'est-ce pas ?
      • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

        Posté par . Évalué à 3.

        Comme de toute facon ils peuvent classer le code secret defence pour que tu ne puisses pas vérifier ca changera pas grand chose.

        Vous croyez vraiment que des militaires, quand ils voient un soft qui pourrait les interresser, ils lisent sa licence d'utilisation?

        Dam
      • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        > j'interdirai dans la licence toute utilisation dans le cadre militaire et para-militaire. C'est possible n'est-ce pas ?

        Oui, tout est possible. Tu fait ce que tu veux avec ta license.
        Mais tu ne seras plus compatible avec la GPL car tu restreinds l'utilisation du logiciel.
        • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ah oui c'est vrai, mais bon, il y a déjà tellement de softs qui cassent la compatibilité gpl pour des raisons tellement plus futiles (AMHA) que ça ne me dérangerait pas de le faire pour cette raison.
          Après, savoir si les militaires respectent ou non la licence, j'en sais rien, mais je suppose qu'ils ont quand meme un certain sens de l'obéissance.
          • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

            Posté par . Évalué à 4.

            Comment comptes-tu
            1) savoir que des militaires d'un corps d'armée d'un pays utilisent ton soft ?
            2) les en empêcher? Tu comptes faire un procès à une armée étrangère ?

            J'apprécie et je partage ton sentiment, mais je crains que tu ne doives accepter que tes softs puissent être utilisés par tous sans exception.
            Et puis les militaires font aussi dans l'humanitaire ; pas tous, pas les ricains, d'accord, mais y en a.

            Et puis, rassure-toi, ils ont probablement plus de ressources que toi pour (faire) développer leurs outils.

            Quant à leur sens de l'obéissance, il n'est pas à ton égard.

            Perso, de mon passage sous les drapeaux, j'ai surtout retenu la chambre individuelle qui m'a été offerte à la fin de mon séjour. Ils m'aimaient bien, ils voulaient me garder plus longtemps que prévu ;-)
      • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

        Posté par . Évalué à 2.

        Tout d'abord, une armée sert à se défendre (je parle principalement pour le cas de la France, les USA étant un cas assez déroutant).

        Ensuite, avant de chercher à restreindre l'utilisation d'un logiciel dans la licence pour l'armée, il faudrait peut-être voir à l'interdire d'abord pour les personnes/gouvernements/organisations qui elles le méritent vraiment.

        Par exemple, sans aucun ordre particulier :

        - les sectes (sans aucune distinction)
        - la Chine (restriction des libertés, peines de morts publiques,...)
        - les Trotkistes (quelques millions de morts, ce n'est rien...)
        - les Mafias (Russes, Italiennes, Américaines, Chinoises, Japonnaises, et Corses)
        - les musulmans intégristes (on va pas non plus favoriser les petits Ben Laden)
        - les chercheurs (ce sont eux qui font progresser les armes, qu'elles soient nucléaires, bactériologiques ou chimiques)
        - ...

        Et puis en continuant un peu dans ta logique, on pourrait aussi restreindre les droits pour :

        - les entreprises qui ne veulent pas te payer 30.000 € par mois à rien foutre
        - les entreprises qui osent te faire travailler
        - ton voisin parce que il te fair chier à passer la tondeuse le dimanche matin quand tu pionce encore
        - ton ex parce qu'elle t'a largué
        - ton petit frère parce qu'il t'a piqué tes playmobils
        - ...

        Fais moi une faveur, surtout, n'écrits pas de soft !
    • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

      Posté par . Évalué à 0.

      Raaaah, quand je vois le fric qui est destiné à la guerre je me demande si on est vraiment civilisés !

      Le militaire a toujours drainé beaucoup de moyens (ce qui au passage fournit du boulot à plein de gens), mais a toujours eu des retombées sur le non-militaire (les exemples sont faciles à trouver). Je ne pense pas que le bilan soit si négatif en fin de compte.
      N'oublions pas non plus que si on consacre de l'argent au militaire, c'est aussi à cause du précepte antique « si tu veux la paix, prépare la guerre ».
      • [^] # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

        Posté par . Évalué à 2.

        Sauf que le précepte antique, il est antique justement. On pourrait espérer que dans notre société, on passe pas son temps à trouver la plus belle arme qui tuera le max de gens sans détruire les structures autour. Franchement c'est pas cool de se réveiller le matin et de se dire que si un fada comme l'autre ricain disjoncte vraiment il pourrait vitrifer 14 fois la planête..

        Et le traité sur la non-prolifération des armements nucléaires ? Ils en font quoi ?

        Quand aux retombées civiles, on investirait dans le civil plutôt que dans le militaire, on les aurait directement ces retombées... Sans attendre des années qu'ils fassent des tests sur les pauvres bidasses qui ont rien demandé (cf les premiers tests de bombe H par les Russes)

        Le bilan est peut-être pas négatif, mais il serait grand temps de penser à autre chose que de trouver le meilleur moyen de foutre sur la gueule de son voisin !

        Bon, pardon, je m'égare....

        cd /pub && more beer

    • [^] # Bellicistes

      Posté par . Évalué à 2.

      > les ricains prèfèrent subventionner le destructif plutôt que le constructif

      pareil pour la france:
      1er superordi fr : Commissariat à l'énérgie Atomique, 3.98 Tflops
      [c'est pour faire des simulations de bombes (comme les américains), comme on a arrêté à Mururoa]
      2ème : TotalFinaElf, 894 Mflops [Géophysique => prospection pétrolière]
      3ème : Société Générale, 894 Mflops [finance]
      et enfin, seulement
      4ème : CNRS, 590 Mflops [informatique scientifique]

      [http://www.top500.org/list/2003/06/(...)]

      On ne vaut pas mieux, chez nous on fait dans l'ordre : des bombes, de l'exploitation ultralibérale, et finalement de la recherche.

      L'exemple, ce sont les japonnais: le plus gros superordi du monde, Earth Simulator (http://www.es.jamstec.go.jp/esc/eng/ESC/index.html(...)) est dédié à l'étude du climat. C'est pas beau, ça? (des retombées du traumatisme de la 2de guerre, qui les a transformés en incorrigibles pacifistes ^_^) (pareil pour l'Allemagne, à l'institut Max Planck) (et même les anglais, http://www.hpcx.ac.uk/(...))

      Mais comme dit plus haut, le supercalculateur le plus impressionnant aujourd'hui, c'est KASY0, http://aggregate.org/KASY0/.(...) Imaginez, pour 40000$, ils font aussi puissant que l'actuel de météo france! grace à un réseau ingénieux utilisant ethernet mais avec une disposition augmantant énormement les perfs, ils concurencent des réseaux propriétaires beaucoup plus pointus (et chers).

      Il faut noter que de plus en plus de supercalc sont des cluster sous linux, cf http://top500.org/(...) , mais c'est moins important qu'un truc malin, efficace, peu couteux et dont les technos sont disponibles, qui me semble plus proche du libre qu'un gros truc vendu hyper cher par hp ou ibm qui rajoutent plein de trucs à eux.
  • # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

    Posté par . Évalué à 2.

    A noter que le GULUS (Groupe d'utilisateurs de Linux de l'Université de Sherbrooke au Québec) va construire un cluster de 1024 machines entièrement sous Linux.

    http://www.gulus.org/(...)

    Ils utiliseront leurs clusters - il en existe un autre avec moins de machines (env. 255 machines si je me rappelle bien) - pour les calculs scientifiques des étudiants du Campus.
  • # Re: Deux nouveaux supercomputers sous Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Lightning (foudre) sera constitué de 1408 bi-opterons est destiné à la gestion de l'arsenal nucléaire américain.
    Le deuxième, Orange, constitué de 256 bi-opterons, est destiné, entre autres, à la recherche en antibiotique et sur les incendies.


    Il feraient mieux de faire l'inverse, je pense que la recherche en antibiotique et sur les incendies est plus profitable à l'humanité que l'arsenal nucléaire américain...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.