FreeBSD 9 pointe le bout du nez

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
33
2
août
2011
FreeBSD

Ken Smith vient juste d'annoncer la sortie de la première beta de FreeBSD 9.0. Découvrez les détails de ce qui change dans une installation basique (sous VirbualBox) dans la seconde partie de la dépêche :

  • Nouvel installeur
  • Nouveau bootloader
  • intégration ATA dans CAM
  • Sofupdate journalisées par défaut
  • Moins de GNU, plus de BSD
  • Packet Filter mis à jour à la version de OpenBSD 4.5
  • Plein d'autres trucs...

Nouvel installateur.

Au lieu de l'ancien sysintall (enfin !). Il intègre un mode LiveCD (pour dépanner) et une procédure d'installation assez simple et sans surprise (essai dans une VirtualBox). En revanche, il n'y a pas d'option sur les medias utilisés (par exemple, je ne vois pas comment faire une install en NFS ?).

Nouveau bootloader.

Les options sont maintenant des drapeaux que l'on peut basculer. Ça simplifie le menu. Ouf y'a toujours beastie (loader_logo="beastie").

Intégration ATA dans CAM

(Common Access Method) Le disque est reconnu en ada(4) au lieu de ad(4).

Softupdate journalisées par défaut

(papier) et ce même pour la racine /, les soft-updates n'étaient pas activées sur la racine (pour d'obscures raisons, jamais trop compris pourquoi).

Après un reboot sauvage (du à des em0 timeout - c'est une bêta -) ça démarre très vite. Ça c'est cool. Fini les fsck qui durent des plombes, fini gjournal ?

Moins de GNU, plus de BSD.

Il est maintenant possible de compiler le système avec CLANG/LLVM. Cela ne concerne pas les ports, même s'il y a des tentatives en ce sens clang compiling ports, take 2.

Packet Filter mis à jour à la version de OpenBSD 4.5

Par contre je ne vois pas pflow(4) ?

Plein d'autres trucs.

  • Voir la page d'Ivan Voras What's cooking for FreeBSD 9
  • Mais certaines choses sont déjà disponibles en 8.2 (par exemple le geom scheduler gsched)
  • # •Le titre est obligatoire

    Posté par . Évalué à 2.

    A chaque news qui parle d'un BSD, j'ai envie d'essayer. Faudra que je saute le pas un jour.

    Par contre est-ce que la phrase :

    Vous pouvez éditer ce paragraphe en cliquant dessus

    Fait vraiment partie de la news ?

    • [^] # Re: •Le titre est obligatoire

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Non, une coquille en modération.

    • [^] # Re: •Le titre est obligatoire

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne pense pas. C'est dans le champ d'édition par défaut à la rédaction.

      En plus c'est incohérent avec le reste, puisque tout à l'air vrai dans ce qui est écrit, et je viens de passer 15min à cliquer sur ce paragraphe: rien ne se passe.

      J'ouvre un ticket pour le bug.

      Mais je mets quoi dedans déjà??

    • [^] # Re: •Le titre est obligatoire

      Posté par . Évalué à 5.

      Franchir le pas vers BSD n'est pas perturbant pour un unixien ou linuxien. Ce sont juste - - quelques habitudes qui changent :
      - le noyau et sa procédure de compilation
      - quelques commandes d'administration
      - quelques arborescences qui changent un peu
      - le file système par défaut
      - le système de port
      - et enfin le démarrage qui change
      - les noms de la pluspart des devices
      - l'abscence de /proc

      c'est pratiquement tout...
      le reste est identique puisque ça reste un unix-like.
      donc on retrouve toutes les commandes de base, un X etC...etc...

      franchir le pas n'est pas aussi difficile qu'il y parait, par exemple, j'ai de l'OpenBSD, du FreeBSD et du debian linux à la maison.

      • [^] # Re: •Le titre est obligatoire

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Quelque chose qui m'a beaucoup perturbé au début est d'avoir facilement accès à une documentation claire, concise et à jour … mais je me suis habitué! :)

      • [^] # Re: •Le titre est obligatoire

        Posté par . Évalué à 2.

        Une chose qui est probablement différente, c'est le support matériel. Le noyau Linux me semble invariablement en avance sur la question du support des matériels. Est-ce que j'aurai des performances aussi bonnes entre FreeBSD et Archlinux ? Est-ce qu'elle ne risquent pas de se dégrader ?

        Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

        • [^] # performance

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Une chose qui est probablement différente, c'est le support matériel. Le noyau Linux me semble invariablement en avance sur la question du support des matériels. Est-ce que j'aurai des performances aussi bonnes entre FreeBSD et Archlinux ? Est-ce qu'elle ne risquent pas de se dégrader ?

          Ben FreeBSD c'est quand même performant et ça tient bien la charge. Dans le cadre d'une station de travail tu ne verras pas de différence.

          La difficulté c'est plus d'avoir du matériel supporté, en particulier avec les cartes graphiques (en attendant l'implémentation de GEM/KMS qui est en cours) ou les portables. C'est un OS orienté serveur, pas desktop.

          les pixels au peuple !

          • [^] # Re: performance

            Posté par . Évalué à -1.

            Question performance j'imagine que ça va faire un bon en avant… Ça fait des années que freeBSD se traine gcc 4.2 comme un boulet. (Il y a un monde entre la version 4.2 et la 4.6…)

            J'espère que ça va aller mieux avec clang-llvm. J'avais fais des quelques très modestes tests entre fedora 15 et freebsd 8.2… c'était pas brillant pour freebsd.

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: performance

              Posté par . Évalué à 7.

              Il y a un monde entre la version 4.2 et la 4.6…

              Oui, euh les améliorations des compilateurs, on les remarque surtout sur des tests artificiels, tu as un benchmark d'une application réelle qui montrerait une grosse différence entre gcc 4.2 et 4.8?

              J'espère que ça va aller mieux avec clang-llvm.

              D'après les benchmark (tests artificiels) que j'ai vu llvm génère du code un peu moins performant que gcc, mais bon en pratique je ne suis pas sûr que ça compte beaucoup, les messages d'erreurs plus explicite de llvm me semblent un atout non négligeable..

              J'avais fais des quelques très modestes tests entre fedora 15 et freebsd 8.2… c'était pas brillant pour freebsd.

              Quel tests?

  • # plus fort que linuske

    Posté par . Évalué à 7.

    FreeBSD en est déjà à la version 9, Linuske à la version 3. Moralité : FreeBSD c'est plus fort que linuske.

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Moins de gnu, plus de pas BSD.

    Posté par . Évalué à -3.

    Ni clang ni LLVM ne font partie du projet BSD…

    Un jour je rêve de lire une nouvelle sur un BSD sans le moindre troll à propos de GNU, c'était presque parfait !

    Please do not feed the trolls

    • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il y a bien le support ZFS qui subit une évolution assez importante (passage de la v14 à la v28), c'est CDDL et pas BSD ;-)

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est quoi le projet BSD ?

      Pour les OS BSD, avoir un base entièrement sous licence BSD c'est aussi important que sous GNewSens ou Blag n'avoir que des licences compatibles GPL.

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Un jour je rêve de lire une nouvelle sur un BSD sans le moindre troll à propos de GNU, c'était presque parfait!

      Tu vois des trolls partout! Puisque le projet ne veut pas intégrer des logiciels GPLv3 il a fallu choisir entre continuer de fournir et produire le système avec une version obsolète de GCC ou bien adopter un compilateur dont la licence satisfait les besoins du projet.

      • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

        Posté par . Évalué à 0.

        Le troll est dans le fait de tout ramener à une gue-guerre BSD-GNU.

        Là, il est juste question de ne plus dépendre du compilo gcc, mais pas pour mettre plus de BSD. (clang/llvm n'est même pas sous licence BSD)

        Est-ce que virer les composants GNU est une fin en soit ?
        Est-ce que c'est la GPL, la GPLv3, ou bien GNU qui pose problème ?

        Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

          Posté par . Évalué à 2.

          Malgré les réponses de GCC, les BSD ont décidé qu'utiliser GCC pour compiler et lier les sources BSD rendaient ceux-ci attaquables dans le cas d'utilisation par tivoïsation ou de brevets.

          Donc ils veulent pas de GPLv3 et ils ont tord.

          Sinon, FreeBSD c'est bien.

          Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

          • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

            Posté par . Évalué à 3.

            Malgré les réponses de GCC, les BSD ont décidé qu'utiliser GCC pour compiler et lier les sources BSD rendaient ceux-ci attaquables dans le cas d'utilisation par tivoïsation ou de brevets.

            Ok

            Donc ils veulent pas de GPLv3 et ils ont tord.

            Je vois pas le liens de cause a effet entre ce que tu dis plus haut et ton affirmation péremptoire.

            Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

            • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              La seule et unique raison du refus de la GPLv3 est que l'on n'est pas des juristes et que cette licence est complètement imbitable donc on ne sait pas les risques que l'on fait encourir ou non a nos utilisateurs quelqu'ils soient et quelque soit la manière dont ils utilisent FreeBSD.

              • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

                Posté par . Évalué à 2.

                Et cette raison est absurde si absurde que ça ?

                Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Absurde, je sais pas, mais j'ai une objection à cet argument.

                  Si je devais prendre une analogie (foireuse, comme toutes les analogies), ce serait de refuser d'utiliser un logiciel parce que tu n'en connais pas le code ou qu'il est trop compliqué (le code) pour toi, alors qu'un juriste (ou un collègue informaticien) pourrait t'en expliquer les subtilités.

                  Ça me fait penser à cet argument dans les troll libres "oui, bon d'accord je maîtrise pas le code de tous les lociciels que j'utilise, mais le code est disponible et il est possible d'y jeter un coup d'oeil".

                  Bref c'est tout à fait dans l'esprit "par des geeks pour des geeks" de certains BSDiens, mais pour le coup ça fait très fermé à l'intérieur de cet esprit.

                  • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Il faut bien comprendre que l'on ne parle que du system base et pas de l'ensemble des possibilités des BSD.

                    Pour moi de la même manière que Debian a sa propre définition du logiciel libre pour qu'ils puissent garder des propriétés particulières à la distribution (hors section non-free et contrib qui ne font pas vraiment parti de la distribution), eux veulent garder un ensemble de programmes simples et libres dans leur base (si je ne me trompe pas celle-ci n'a pas vocation à suffire pour une utilisation quotidienne).

                    Il faut pas voir ça comme une exclusion, mais comme un classement.

                    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Moins de gnu, plus de pas BSD.

          Posté par . Évalué à 3.

          clang/llvm n'est même pas sous licence BSD

          La licence LLVM est une dérivée de la BSD, tu as des bouts sous licence MIT (entre autre la bibliothèque C++ standard et le runtime du compilo), seul le déprécié llvm-gcc est sous licence GPL
          http://llvm.org/docs/DeveloperPolicy.html#license

  • # RCTL

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Un point important est l'introduction de rctl qui va permettre de limiter efficacement les ressources par processus / utilisateur / jail / classe. En peu à la façon des cgroups sous linux (mais en mieux :).

    A noter notamment la possibilité d'envoyer des notifications vers devd. Cela est très intéressant par exemple pour prendre automatiquement une action en cas de comportement anormal d'un service :

    rctl -a user:www:nproc:devctl=1024

    Permet par exemple d'envoyer une notification si apache (tournant en tant que www) atteint son MaxClient. Il ne reste plus alors qu'a écrire une règle dans le devd.conf

    notify 0 {
    match "system" "RCTL";
    match "rule" "user:80:nproc:.*";
    action "/usr/local/bin/monscriptquivabien"
    };

    http://wiki.freebsd.org/Hierarchical_Resource_Limits

    A noter également que le patch de Jamie introduisant un jail.conf et réglant ainsi le sort de rc.d/jail a raté la fenêtre.
    Ce qui est bien dommage
    http://lists.freebsd.org/pipermail/freebsd-jail/2011-July/001568.html

    • [^] # Re: RCTL

      Posté par . Évalué à 3.

      Un point important est l'introduction de rctl qui va permettre de limiter efficacement les ressources par processus / utilisateur / jail / classe. En peu à la façon des cgroups sous linux (mais en mieux :).

      A part pour les notifications que tu décris ici, je ne vois pas bien ce qu'il y a de mieux. Pourrais tu éclairer ma lanterne s'il te plaît?

      Du coup, pourquoi est ce que les gens pleurnichent au-dessus de systemd si FreeBSD dispose lui aussi d'un mécanisme équivalent? Il semble possible de l'adapter pour FreeBSD dans ce cas? Notamment pour Debian/kFreeBSD. Bien sur, FreeBSD n'en a rien a faire d'un logiciel sous GPL :)

      • [^] # Re: RCTL

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        A part pour les notifications que tu décris ici, je ne vois pas bien ce qu'il y a de mieux

        Cela me semble plus fin tant au niveau des réglages possible qu'au niveau des actions. Maintenant c'est peut-être un défaut ...

        pourquoi est ce que les gens pleurnichent au-dessus de systemd

        Parce que systemd mélange tout. Une grosse part des features auraient été une bonne évolution de inetd, mais elles ont été implémentées dans init. Cherchez l'erreur.

        Il semble possible de l'adapter pour FreeBSD dans ce cas

        Non. Il faut réécrire la moitié du truc. Le problème de Debian/kFreeBSD est que systemd est difficile à porter par la structure du code et pas par la nature du logiciel.

        Enfin FreeBSD ne souffrant pas de l'init SystemV, le portage de systemd n'a aucun interet.

    • [^] # Re: RCTL

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est peut-être mieux, mais alors coté doc c'est pas ça, je n'ai même pas compris le comportement avec des processus fils..
      Si tu appliques une limites a un processus mais que celui-ci fork un autre processus que se passe t'il?

      • [^] # Re: RCTL

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Si tu appliques une limites a un processus mais que celui-ci fork un autre processus que se passe t'il?

        Rien. Il faut utiliser un container (jail), un user ou une login class si tu veux appliquer des règles à un processus et à ses fils.

        C'est peut-être mieux,

        J'ai dis ça de façon humoristique. L'approche est différente. Ce n'est pas comparable. Sinon que l'objectif est le même. Limiter les ressources.

  • # Capsicum

    Posté par . Évalué à 3.

    A noter que FreeBSD 9 a vu le commit de fonctions basiques de Capsicum.

    "Capsicum est un framework de sécurité pour isoler les processus sensibles (sandboxing), ce qui peut être utile pour améliorer la sécurité de l'OS." Il met le sandboxing a la portée de tous en limitant plus facilement tous les privilèges d'un processus.

    • [^] # Re: Capsicum

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai oublié de dire: A quand la même chose pour linux? Un ingénieur de Google travaillait dessus dans ses 20% de temps libre. C'est aussi un ingénieur de Google qui a fait le commit dans FreeBSD.

      PS: j'adore la BD quand on se répond a soi même!

  • # BSD ? À quoi ça sert ?

    Posté par . Évalué à -10.

    Salut,

    Je sais que ce que je vais dire va être pris pour du Troll mais franchement, ils sont complètement à la traine les BSD :
    *Large-scale SMP support
    *Initial NUMA support
    *Tickless kernel

    Tout ça existe depuis des années sous Linux ! Je rejoins totalement l'avis de Lennart Poettering : ne nous trainons pas des boulet pareils, laissons les BSD jouer avec leurs OS jouets et tournons nous vers ce qui avance vraiment.

    J'ai rien contre BSD en particulier, que ce soit au niveau architecture, sécurité ou licence, mais quel avenir pour ces OS ?

    Bon au moins de temps en temps ils ont une idée sympa qui est repris dans les autres OS, c'est déjà ça... Mais j'ai une réelle impression de perte de temps et de "brainpower".

    Et les RCTL ça ressemble un peu à ce qu'on peut faire avec des cgroups mais en plus limité non ?

    • [^] # Re: BSD ? À quoi ça sert ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Ça sert à amener un peu de diversité dans le monde logiciel, tout comme la GNU/GPL, mais vu le QI des derniers débarqués, c'est plus que compromis en effet.
      D'ailleurs le tickless kernel, ça fait pas "des années".

      • [^] # Re: BSD ? À quoi ça sert ?

        Posté par . Évalué à -2.

        Tickless a été introduit avec le noyau 2.6.21, il y a quatre ans.

        Diversité : je dis oui, il en faut. Mais il faut aussi des OS modernes, qui peut se passer du NUMA aujourd'hui dans le monde de serveurs haut de gamme ? Qui peut se passer du tickless sur un portable ? Qui peut se passer du Largne SMP support dans le monde scientifique ?

        Et désolé pour le "QI des derniers venus" mais je suis Data Manager dans un centre de recherche et vraiment je ne me vois pas proposer du BSD (et pourtant je suis l'actu BSD et ses évolutions, j'ai déjà essayé et je sais de quoi il en retourne), pas plus que du Windows. (enfin si quand même faut pas pousser hein).

        Je reconnais le talent de la plupart des contributeurs BSD. Après tout pourquoi pas, c'est une bonne pouponnière à idée, qui sert aux autres OS (M$ les remercie pour leur pile réseau, Apple les remercie pour ... ben pour tout en fait) mais les BSD sont, je trouve, de moins en moins compétitifs.

        • [^] # Re: BSD ? À quoi ça sert ?

          Posté par . Évalué à 3.

          […] vraiment je ne me vois pas proposer du BSD (et pourtant je suis l'actu BSD et ses évolutions, j'ai déjà essayé et je sais de quoi il en retourne) […]

          C'est ton avis à toi, pas celui de tout le monde.

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: BSD ? À quoi ça sert ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Je sais que ce que je vais dire va être pris pour du Troll mais franchement, il est complètement à la traine linux :

      • un firewall agréable à utilisé et sans rechargement de toutes les règles à la moindre modification
      • une gestion du son KISS avec OSS
      • support de ZFS depuis des années

      Tout ça pour dire que oui BSD n'est pas Linux, mais si sur des points Linux et meilleurs sur d'autres il est à la traine. D'autre par toi sur ta machine de quoi as-tu besoin ? Je choisi pas mon OS de netbook en me disant « je prends celui-là parce que sur les super-calculateurs il déchire ! ».

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

  • # Quelles sont vos premières impressions?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    L'un d'entre vous a-t-il essayé cette nouvelle version? Je suis notamment curieux de connaître vos impressions sur le nouveau programme d'installation, le menu de détartrage et le support 3D pour les cartes ATI.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.