FreeCast traverse les NATs

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
16
mai
2006
Internet
Après un hiver très occupé, l'équipe de FreeCast est heureuse de publier cette nouvelle version (20060515).

FreeCast est une solution de streaming peer-to-peer. Basée sur le format Ogg, elle permet de diffuser un contenu audio (Ogg/Vorbis) ou vidéo (Ogg/Theora).

FreeCast a maintenant deux ans. L'expérience tirée du développement et de l'utilisation a amené la ré-écriture complète du protocole. Le transport est passé de TCP à UDP. Et le très attendu "NAT traversal" est au rendez-vous : les réseaux FreeCast ne seront plus arrêtés par les NATs mal configurés.

FreeCast Manager a été examiné sous toutes les coutures par la communauté des utilisateurs. De nouvelles fonctionnalités font leur apparition comme la possibilité de diffuser une liste de fichiers grâce à un encodeur Ogg Vorbis intégré. Pour simplifier l'utilisation de FreeCast Manager, une interface de configuration permet la sélection du contenu qui doit être diffusé. Avec le "Clic & Diffuse" de FreeCast, diffuser son contenu n'a jamais été aussi simple. Petit survol des nouvelles fonctionnalités :
  • couche de transport UDP

    Les connections entre les nodes sont maintenant réalisés grâce à des connections UDP. Les problèmes réseau peuvent être ainsi plus facilement surmontés. La nouvelle couche de transport utilise l'API Apache Mina (http://directory.apache.org/subprojects/mina/).

  • NAT traversal

    Deux nodes peuvent établir une connexion même s'ils sont tous deux derrière un NAT (un routeur ou un équipement équivalent). Cette nouvelle fonctionnalité permet de plus grands réseaux FreeCast et met fin à la configuration manuelle d'un forward.

  • STUN support

    Un node peut maintenant réaliser une requête STUN pour déterminer son adresse publique. Utilise l'API Jstun (http://jstun.javawi.de/).

  • Encodeur Ogg Vorbis intégré

    Pour faciliter le déploiement de FreeCast Manager et des root nodes, le nouveau encoder-playlist receiver permet de créer le flux Ogg Vorbis à partir d'une liste de fichiers wav, ogg ou mp3. Ainsi le root node FreeCast peut diffuser un liste de fichiers sans avoir recours à une application externe. Basé sur le biding java libvorbis fourni par tritonus (http://tritonus.org/).

  • Interface de configuration de FreeCast Manager

    Un nouveau menu "Configure FreeCast" fait son apparition dans FreeCast Manager. L'interface de configuration permet pour le moment la configuration du contenu diffusé. Vous pouvez passer de la boucle de démonstration à votre propre liste de fichiers ou récupérer le flux Ogg créé par une autre application.

Aller plus loin

  • # les sources.?

    Posté par  . Évalué à 6.

    FreeCast est un logiciel libre. Vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier selon les termes de la Licence Publique Générale GNU publiée par la Free Software Foundation.


    oui .. mais elles sont où les sources?..
  • # NAT traversal

    Posté par  . Évalué à 8.

    La news affirme que FreeCast passe les NAT. Je ne vois vraiment pas comment une application p2p peut passer les NAT sans intervention sur la passerelle NAT.
    Alors comment font-ils ?
    • [^] # Re: NAT traversal

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Il suffit d'envoyer au bon moment les bons paquets UDP, le NAT ou les deux NATs ont l'impression d'une connexion UDP est en cours. Plus de détails dans wikipedia mais en anglais: http://en.wikipedia.org/wiki/UDP_hole_punching
      • [^] # Re: NAT traversal

        Posté par  . Évalué à 9.

        Merci, c'est interessant : j'ai appris quelque chose.
        Néanmoins pour moi c'est un hack affreux pour pallier aux deficiences de cet autre hack affreux qu'est le NAT. Cette technique (Il y'a un TCP hole punching aussi) devrait être bloquée par n'importe que firewall saint d'esprit :-).
        D'ailleurs j'ai cru comprendre qu'il fallait ajouter quelques regles dans iptables pour les NAT linux. Ceci dit ca fait un peu moins peur que l'upnp.
        Vivement qu'on trouve une solution viable et sure au NAT.

        Pour en revenir à Freecast, ca a l'air interessant. Ca ressemble à Peercast, il y'a un rapport ?
        Sinon est-ce que des 'grosses' radios envisagent d'utiliser ce système ? (France Inter, BBC, les radios FM, etc) ?

        Et finalement la question qui fache : Il y'a des clients pas en Java ? /o\
        • [^] # Re: NAT traversal

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Et finalement la question qui fache : Il y'a des clients pas en Java ? /o\

          J'allais le dire. Trolls mis à part, c'est quand même sacrément bloquant, plus que le Nat, non ? :p
          • [^] # Re: NAT traversal

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            Boaf non, c'est même un aventage à mon avis car l'auditeur n'a rien à installer. Il clique, il attend et enfin il écoute. Et pour nous, les questions les plus fréquentes que nous avons eu n'étaient pas "Et ca marche pas avec winamp ?" mais plutôt "J'entends rien" ou "Ca coupe tout le temps". Et pour ca, le NAT traversal et le transport en UDP devraient resoudre tous les problèmes de jeunesse :) Très bon programme très innovant. Bravo.
            • [^] # Re: NAT traversal

              Posté par  . Évalué à 3.

              Boaf non, c'est même un aventage à mon avis car l'auditeur n'a rien à installer. Il clique, il attend et enfin il écoute.

              Ben si, il a à installer java, un machin opaque à source fermées, qui rame et qui sent des pieds. Ca doit être à peu pres le seul language « courant » que je n'ai pas sur ma machine, et je ne suis pas le seul.
        • [^] # Re: NAT traversal

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

          Sinon est-ce que des 'grosses' radios envisagent d'utiliser ce système ? (France Inter, BBC, les radios FM, etc) ?


          Je fais partie de Fréquence K (http://www.frequencek.com ) et nous utilisons ce système depuis un bon moment maintenant. Certes notre radio est une associative locale assez peu connue, mais ce système nous a permis de diffuser sur le net à moindre frais sur une pauvre ligne ADSL. Il ne faut pas oublier que les radio associatives n'ont pas de budget à claquer dans des meduims de communication qui ne sont pas leur medium principal (les ondes hertziennes). Freecast nous convient parfaitement sur ce point.
        • [^] # Re: NAT traversal

          Posté par  . Évalué à 6.

          Vivement qu'on trouve une solution viable et sure au NAT.

          C'est IPv6 et ça existe depuis longtemps. Merci les FAI de proposer des connexions IPv6 !
        • [^] # Re: NAT traversal

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

          Vivement qu'on trouve une solution viable et sure au NAT.
          Ca s'appelle IPv6.

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

        • [^] # Re: NAT traversal

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Néanmoins pour moi c'est un hack affreux pour pallier aux deficiences de cet autre hack affreux qu'est le NAT.

          d'autant plus que je ne suis pas sûr qu'il soit efficace tout le temps. le hole punching de bub n bros ne passe pas mon NAT par exemple (modem routeur).
        • [^] # Re: NAT traversal

          Posté par  . Évalué à 3.

          >Vivement qu'on trouve une solution viable et sure au NAT.

          IPv6 ?
        • [^] # Re: NAT traversal

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je crois qu'une solution viable et sur pour remplacer le NAT serais logiquement l'IPv6 mais bon, vu comment les FAI trainent des pieds, cette solution risque de perdurer encore un certain temps !
      • [^] # Re: NAT traversal

        Posté par  . Évalué à 4.

        Ou encore http://en.wikipedia.org/wiki/Stun qui est utilisé par exemple par les applis SIP.
    • [^] # Re: NAT traversal

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

      Il suffit d'envoyer au bon moment les bons paquets UDP, le NAT ou les deux NATs ont l'impression d'une connexion UDP est en cours. Plus de détails dans wikipedia mais en anglais: http://en.wikipedia.org/wiki/UDP_hole_punching
  • # Juste un détail ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    :s/Les connections/Les connexions/
  • # streaming p2p vs multicast ?

    Posté par  . Évalué à 5.

    Le p2p n'est pas le seul moyen d'éviter une saturation du serveur avec l'accroissement du nombre de clients, le multicast est fait pour ça aussi (http://fr.wikipedia.org/wiki/Multicast ). Vu la finalité de freecast, qu'est-ce qui a dicté le choix d'une achitecture p2p plutôt que du streaming en multicast ?

    Ou dit autrement : est-ce que freecast permet une indépendance temporelle entre les utilisateurs ? (chose que ne permet pas le streaming multicast -> donc pas moyen d'avancer/reculer dans le flux ou de faire une playlist dans laquelle on se déplace librement)

    Une dernière chose, que va devenir cette sympathique application une fois le DADVSI adopté ?
    • [^] # Re: streaming p2p vs multicast ?

      Posté par  . Évalué à 8.

      Vu la finalité de freecast, qu'est-ce qui a dicté le choix d'une achitecture p2p plutôt que du streaming en multicast ?
      C'est bien beau le multicast, faudrait il qu'il soit supporter partout...
      T'as deja essayer de faire passer un flux multicast perso sur internet ?
    • [^] # Re: streaming p2p vs multicast ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Pour faire court, on ne peut pas à l'heure actuelle exploiter le multicast sur Internet. Donc le système de relais (qu'on peut voir comme une archi p2p) s'impose en l'absence d'autre solution.

      Quand à la liberté de sauter de morceaux en morceaux .. c'est un streaming .. donc par définition .. on ne peut pas ..

      Pour le DADVSI, l'équipe de FreeCast fait naturellement parti des signataires de la pétition de ECID.INFO (http://eucd.info/petitions/sign.html) et appelle tous ses utilisateurs à la signer.
    • [^] # Re: streaming p2p vs multicast ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Une dernière chose, que va devenir cette sympathique application une fois le DADVSI adopté ?


      Elle se retrouvera dans http://reserve.fsffrance.org avec tous ses amis...
  • # Le mec qui casse l'ambiance...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    « Art. L. 335‑2‑1. – Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 ¤ d’amende, le fait :

    1° D’éditer, de mettre à la disposition du public ou de communiquer au public, sciemment et sous quelque forme que ce soit, un logiciel manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’½uvres ou d’objets protégés ;

    2° D’inciter sciemment, y compris à travers une annonce publicitaire, à l’usage d’un logiciel mentionné au 1°. »


    Il ne reste plus qu'à espérer que Freecast ne sera pas "manifestement" utilisé pour diffuser des oeuvres protégées sans autorisation !!! :(

    (...sinon il suffira de domicilier le projet ailleurs qu'en France.......)
  • # Le mec qui casse l'ambiance...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

    « Art. L. 335
  • # Le mec qui casse l'ambiance...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

    « Art. L. 335
  • # Le mec qui casse l'ambiance...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

    « Art. L. 335
  • # Le mec qui casse l'ambiance...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

    « Art. L. 335
  • # hmm

    Posté par  . Évalué à 0.

    bon tant que ce sera du Java et qu'il ne prend pas en charge le FLAC, je passe mon tour
    • [^] # Re: hmm

      Posté par  . Évalué à 2.

      Streamer en FLAC ?!

      Mais bien sûr, tout le monde a des centaines de kbps de bande passante à foutre en l'air pour permettre au streaming P2P en FLAC de tourner...
      • [^] # Re: hmm

        Posté par  . Évalué à 1.

        Certe, ce serait une fonction peu utiliser, mais quel bonheur ce serais de pouvoir le faire... imaginé l'interet dans le cas d'un reseau local.
        • [^] # Re: hmm

          Posté par  . Évalué à -1.

          Bein non, justement, j'imagine mal... :/

          Quel serait l'intérêt sur un réseau local de streamer du FLAC, qui implique un processus d'encodage - même s'il n'y a pas de compression - donc consomme du CPU, tout ça pour gagner un peu de bande passante... sur un réseau local, donc non limité.

          De plus, l'encodage, même s'il est rapide du fait de l'absence de compression, introduit néanmoins une latence.

          Je vous serais donc gré de bien vouloir éclairer ma lanterne sur le sujet :)
  • # JVM libre

    Posté par  . Évalué à 1.

    ça fonctionne avec une JVM libre ? gcj ?
  • # risques

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Des que j'ai entendu parler de ces magouilles, j'ai pris panique et j'ai pensé a des failles exploitables, qu'en penssez vous ? est ce vraiment fiable, jusqu'a preuve du contraire probablement ...

    gpg:0x467094BC

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.