La commission européenne et les logiciels libres

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
23
oct.
2003
Doc
Il doit y avoir beaucoup de gens qui se croisent dans les couloirs et ne se saluent pas à la commission européenne : pendant que certains cherchent à réintroduire les brevets logiciels, d'autres veulent pousser les administrations dans les bras des logiciels libres.

NdM : merci à David pasmalin et à Muriel Toulet qui ont également proposé cette dépêche.
Je viens de charger les documents dont il est question dans l'article de ZDNET, ils ne font pas les choses à moitié. Il s'agit tout bonnement de basculer l'ensemble des administrations sous Linux. Je n'ai fait que les parcourir, mais ils couvrent tous les domaines, de l'OS aux systèmes d'impression.

Dommage que ça ne soit pas près de se réaliser. Il s'agit d'un guide pour ceux qui ont déjà l'intention de passer au libre, pas d'une injonction...

En tout cas, demain, je fais lire ça à mon patron, ça va sûrement l'énerver un peu, avec le mal que j'ai à le persuader d'installer quelques OpenOffice.org !

Aller plus loin

  • # Re: La commission européenne et les LL

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Y'avait pas eu une sombre histoire d'espionnage dans des bureaux à l'ONU du fait des américains lors des controverses avant la guerre ?
    ça prouve qu'il faut se méfier......et donc que pour des choses aussi importantes que l'administration européenne il faut des logiciels libres (auditables).
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 2.

      Auditables ne veut pas dire libre.
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        dans mon esprit c'est kif-kif.
        si t'étais le gouvernement français tu ferais confiance au code source divulgué par microsoft dans le cadre de leur ouverture de code pour les gros clients ?
        t'aurais les ressources pour auditer ?

        la réponse est non pour les 2 questions.....donc la seule alternative c'est le LL......donc auditable veut bien dire LL sur le plan pratique.
        • [^] # Re: La commission européenne et les LL

          Posté par . Évalué à 1.

          Auditable ca implique jsute Open Source, compilable par un tiers. Ca ne veut absolument pas dire libre. Tu peux etre open source et couvert de brevet(pas en Europe pour l'instant OK), avoir une license hyper restrictive, ou tout simplement te reserver le droit de retirer les licenses d'utilisation.

          Kha
          • [^] # Re: La commission européenne et les LL

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            donc auditable veut bien dire LL sur le plan pratique

            faut aussi que je le souligne ?
            je parle pas du coté juridique de la chose mais du coté pratique.
            On ne peux auditer un source de 25 millions de lignes comme windows....donc seul le LL par son ouverture aux contributions de tous permet un audit effectif du code (du fait des milliers de contributions).
          • [^] # Re: La commission européenne et les LL

            Posté par . Évalué à 4.

            Non, Open Source(tm) n'est pas compatible avec l'utilisation d'une licence restrictive:

            http://www.opensource.org/docs/definition.php(...)

            Open Source est une marque déposée par l'Open Source Initiative, et ne certifie que les licences compatibles avec l'OSD (Open Source Definition, qui ressemble assez aux Debian Free Software Guidelines)
          • [^] # Re: La commission européenne et les LL

            Posté par . Évalué à 1.

            >Ca ne veut absolument pas dire libre. Tu peux etre open source et couvert de brevet(pas en Europe pour l'instant OK), avoir une license hyper restrictive ...

            ... comme la GPL
  • # Re: La commission européenne et les LL

    Posté par . Évalué à 8.

    Je crois que l'on a tous un peu le même problème : on utilise des LL quotidiennement, mais c'est toujours aussi difficile de convaincre nos patrons, nos clients, nos amis que le choix (par exemple de OOo) du LL est le bon choix. La plupart d'entre eux préfèrent être "hors la loi" en utilisant des produits copiés. Je ne vois pas bien comment s'en sortir, même si il ne faut pas lacher.

    C'est l'évidence même de mettre OOo dans les administrations. Combien d'argent pourrait être gagné ... c'est hallucinant. Surtout que les finances de l'état ne sont pas au mieux.
    Comprendra qui pourra ... mais ce n'est pas la première fois (ni hélas la dernière) que les décisionaires se tirent une balle dans le pied.
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 3.

      Moi, quand la methode douce (avec argumentation) ne fonctionne pas. J'emploie la methode brutale : le matraquage psychologique !
      J'envoie toutes les alertes securité windows avec la mention 'utilisez linux', et ce genre de truc comme renvoyer systematiquement tous les .doc avec un page d'explication sur ses effets nocif...
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Est-ce que tu as un mail type ou une adresse qui donne des exemples, parce que j'ai tendance à réinventer le mail à chaque fois, et je perds du temps.
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par . Évalué à 4.

        Arf ! on vient d'inventer le terrorisme pro-libre !
        Pendant qu'on y est, tu peux aussi en douce le soir aller sur leur pc, virer windows et installer linux !
        Honnetement je ne pense pas qu'on puisse imposer ses idées par la force. Le "matraquage", comme tu dis, n'a jamais rien fait d'autre que de créer une force opposée : les gars vont finir par se dire que sous linux il n'y a que des gros cons intolérants.
        • [^] #

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          ça existe déja ça, un virus qui écrase windoze pour installer nunux.
        • [^] # Re: La commission européenne et les LL

          Posté par . Évalué à 3.

          > les gars vont finir par se dire que sous linux il n'y a que des gros cons intolérants.

          C'est déjà plus ou moins le cas... :-/

          Perso, j'aimerais pas qu'un pro windows m'envoi tout les rapports de failles trouvée sous linux en me disant de passer à Windows !

          ...

          Euh, en faite, si, ça pourrait être sympa, ça, des fois qu'il y'en ai que j'avais pas vu ... ;-)

          Bon, je voulais dire qu'une telle attitude n'aide certainement pas à passer sous linux et c'est un peu prendre l'utilisateur pour un con...
        • [^] # Re: La commission européenne et les LL

          Posté par . Évalué à 1.

          "Arf ! on vient d'inventer le terrorisme pro-libre !"

          ca va, c'est soft le mot doux avec l'explication. Renvoyer le doc avec des saloperies style macro virus en pièce jointe, ça, c'est du terrorisme.
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par . Évalué à 2.

        et t'as encore du boulot ? des amis ? :)
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par . Évalué à 1.

        Et comment on fait quand les patrons, collègues te dises :
        "Word, c'est la norme de la boite" ?
        D'ailleurs, les licences sont payées et tous les PC sont masterisés avec Office.

        On me fait le même coup avec IE, les actives X (MSXML) dans IE, le Javascript qui marche que dans IE...

        Il faut vraiment que ça vienne de la direction pour que ça bouge.
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai fait ça un temps, et j'ai eu qq soucis : catalogué comme fanatique
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 4.

      Oui, et j'avoue ne pas vraiment comprendre cette attitude. Des alternatives existent, et en plus elles ont l'avantages d'êtres libres et de rester totalement dans la loi. De plus, je trouve généralement les alternatives de meilleur qualité.

      Alors pourquoi vouloir absolument rester dans l'illégal ? Y'a des fois, où le BSA pourrait servir à quelque chose en fait ^^
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Parce qu'ils en ont "besoin".
        Du moins, ils en sont persuadés.
        J'essaie d'expliquer:
        si on te forme, simple utilisateur d'informatique, à un outil pour faire ton travail (pas nécessairement informatique), tu t'appliqueras à l'utiliser tant qu'on ne t'auras pas former à en utiliser un autre.
        Bref, tant que tu ne te sentiras pas en confiance avec l'autre outil, tu auras peur de ne pas savoir t'en servir, de ne pas pouvoir travailler correctement.
        Ensuite, vient le pirtage, notre principal ennemi, en fait.
        Certainement pas celui de Microsoft ! Exemple: des étudiants (dont je ne citerais pas l'intitulé de la formation, je dirais juste que ce n'est pas de l'informatique, point.) suivent un cours pour lequel ils ont à produire une présentation. Le cours se base, pour l'exemple, sur MS-PowerPoint. Choix personnel du prof, de la direction, on s'en fout.
        Ce qui est important, c'est la réaction des étudiants:
        ils ont une salle informatique, sur le campus, avec quelques PCs (parce Windows et Office, ça coûte cher) dont la moitié est à jour (comprendre : avec Office XP).
        - Premier problème: il y a peu de PCs, c'est donc la ruée.
        - Deuxième problème: c'est sur la fac, il faut donc pouvoir y rester tard si on veut un poste. Les étudiants n'ont pas toujours de voitures et les TEC[1] s'arrêtent assez tôt en soirée, mine de rien.
        - Troisième problème: la plupart de tes camarades, notamment masculins, ont des PCs (ou des portables pour les plus aisés) chez eux. Il y a donc une fracture numérique ! Ces élèves sont évidemment privilégiés de fait pour l'exercice.
        - Quatrième problème: Tu as beau expliquer ton problème au professeur, il n'en a rien à faire: il te sort comme argument implacable qu'il existe une salle informatique...

        Ensuite, parmi les heureux élus possesseurs d'un PC, il a rarement, pour des raisons d'économie (et encore, un Athlon 2800 XP, ça se discute, hein), été acheté en grande surface ou chez un distributeur. En fait, la plupart des clients des assembleurs jouent sur leurs "compétences" en montage du PC et rognent sur les licences des logiciels ! Pourquoi ? Parce que leurs potes ou autres connaissances peuvent les obtenir gratuitement grâce au piratage !...
        Et donc, aussi bien Windows, Office que les derniers jeux à la mode sont distribués le plus illégalement du monde de la même manière que le hachis circulent en France (dans ce dernier cas se pose un problème de législation mais il sort du cadre du présent commentaire)

        Conclusion: comment voulez-vous que cet étudiant puisse choisir entre Office et OpenOffice.org puisque le critère principalement retenu pour les entreprises n'a plus lieu d'être ici: le coût !...


        [1]: Transports En Commun
        --
        Raphaël SurcouF
        • [^] # Re: La commission européenne et les LL

          Posté par . Évalué à 1.

          [...] de la même manière que le hachis circulent en France [...]

          Vive le hachis Libre ! Légalisons le hachish parmentier .

          ok, je -->[ ], mais je traine les pieds .
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Une bonne partte du déficit de la France et de l'Allemagne que la CE fustige pourrait être évitée grâce aux logiciels libres.
      J'ai entendu à la radio une publicité de BSA, qui parlait de réduire le "piratage" et qui expliquait que c'était pour sauver 4500 emplois.
      Le problème c'est que si ça ne correspond à 4500 emplois, leur but n'est pas de les créer en France, ni même en Europe.

      Je recherche des sources fiables sur les sommes versées par la France et par l'Europe aux firmes US sous forme de licences. Avez-vous des chiffres ?
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu n'auras jamais de chiffres, ou alors ils seront sous-estimés.

        J'suis pas comptable, mais j'ai déjà constaté plusieurs fois que, déjà, y'a plusieurs 'lignes' de crédit.
        Quand y'a des urgences, on achète tout et n'importe quoi sur les lignes ou y'a encore du pognon. Faut s'y retrouver...

        Ensuite, les logiciels peuvent êtres achetés à plusieurs niveaux.
        Si la hiérarchie veut pas, c'est pas grave, le petit chef local peut utiliser son budget de fonctionnement pour acheter, par exemple M$ Office, à son secrétariat.
        Aprés, il te prend la tête à chaque fois que tu demandes des stylos, du scotch, une gomme... pour travailler.
        T'as l'impression de le ruinner ou de le foutre dans la merde.
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 1.

      oui et non... perso au boulot (assistant de recherche dans une unnif), mon boss m'a dit : "tu installes ce que tu veux sur ton pc pour que tu sois a l'aise pour travailler"... résultat, une gentoo sur mon portable :D

      La plupart des gens ici sont toujours sous windows, mais je (les) "travaille" pour qu'ils utilisent autre chose... (déja réussi chez certains a virer eudora/outlook express pour mozilla mail, IE pour mozilla, office pour OOo)

      Quant à mes amis, je vais installer un linux chez 2 potes dans le courant de la semaine... Pour un des deux, c'est juste pour qu'il essaye et qu'il fasse ses taches bureautique sous LL, l'autre, c'est pour qu'il puisse utiliser sa machine comme plateforme de jeux. Le probleme du premier, c'est qu'il passerait bien completement sous Linux mais il est musicien et utilise Cubase/Reason/... et que malheureusement, il n'y a _aucune_ alternative en LL
  • # à propos des brevets logiciels

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je viens de recevoir une réponse du cabinet du Premier Ministre, à ma lettre http://clapcrest.free.fr/revol/lettre-swpat-final.pdf(...) :

    "Vous avez bien voulu appeler l'attention du Premier Ministre sur la directive européenne sur les brevets logiciels.
    En raison de l'objet de votre démarche, Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN m'a chargée de transmettre votre correspondance à Madame Noëlle LENOIR, Ministre Déléguée aux Affaires Européennes, afin qu'elle prescrive un examen attentif.
    Vous serez tenus directement informé de la suite qui lui sera réservée."

    Il semble que ça soit allé un peu plus loin que ce que je pensais.
    Conclusions: écrivez vous aussi !

    M. Le Premier ministre
    Hôtel de Matignon
    57, rue de Varenne
    75700 Paris

    (et si, il faut un timbre)
    • [^] # Re: à propos des brevets logiciels

      Posté par . Évalué à 1.

      Elle est épatante ta lettre, je t'en félicite.

      Il y a deux choses qui me préoccupe à ce sujet. D'une part pourras-tu, via ton site par exemple, nous faire part des suites de cette affaire ? Et d'autre part, je me demande toujours qu'est-ce qui fait que la voix des logiciels libres a tant été entendue par nos députés européens ? Les manifestations et autres lettres ouvertes des différentes associations et des individus ? Y a-t-il des «infiltrés» ?

      Je suis vraiment curieux sur ce dernier point.
      • [^] # Re: à propos des brevets logiciels

        Posté par . Évalué à 3.

        je me demande toujours qu'est-ce qui fait que la voix des logiciels libres a tant été entendue par nos députés européens

        ne serait-ce pas aussi la voix de la raison qui a été entendue ?

        parmi les députés je pense qu'il y en a encore qui sont à la fois intelligents et relativement libres quant à leurs idées pour réagir avec sagesse sur ce sujet
        • [^] #

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          certains parlementaires sont très investis dans le Libre et ses idées, nottamment le sénateur Trégouët:
          http://www.tregouet.org/(...)
          Il ne manque pas de rappeler (avec parfois un peu d'emportement) les effets nocifs des monopoles au Senat :)
        • [^] # Re: à propos des brevets logiciels

          Posté par . Évalué à 1.

          je me demande toujours qu'est-ce qui fait que la voix des logiciels libres a tant été entendue par nos députés européens

          <mode cynique>
          ... pas la proximité des élections européennes quand même ?
          </mode cynique>
    • [^] # Re: à propos des brevets logiciels

      Posté par . Évalué à 2.

      Pas forcément besoin de timbre... il y a possibilité de lui écrire via son site internet..

      http://www.premier-ministre.gouv.fr/(...)
      http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p.cfm?ref=6959(...)
      (d'ailleurs, il passe trés mal sous mozilla 1.5 / Debian-SID)

      Je l'ai fait sur le même sujet que toi peu aprés le vote afin qu'il me donne sa position pour le comité européen...

      J'ai donc eu par mail la même réponse que toi... il y a deux semaines. J'attends encore la réponse du ministre concerné.
      • [^] # Re: à propos des brevets logiciels

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ben les deux liens passent bien chez moi.
        Mozilla1.5/MDK9.1
        Et c'est le Mozilla officiel (en), pas un rpm.

        PS : Pas de troll merci, j'utilise aussi Debian pour mes serveurs.
      • [^] #

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        oué c vrai que je suis pas allé voir là bas.
        Je me suis dit qu'une lettre papier aurait peut être plus de poids.
        (c vrai que tout le monde ne baigne pas dans Internet)
  • # Re: La commission européenne et les LL

    Posté par . Évalué à 2.

    J'espère que ce coup-ci, la doc aidant, plusieurs domaines passent à l'Open Source.

    Si l'administration française passe sous Linux, nous gagnerions enfin notre indépendance vis-à-vis des US, en tout cas face au plan informatique et logiciel ...
  • # Re: La commission européenne et les LL

    Posté par . Évalué à 10.

    c effectivement dommage, combien d'€ serait economiser!!!!!!

    Je travaille a la SNCF (on rigole po, je travaille reellement ;) ).

    ayant un intranet, et n'ayant po de moteur de recherche national (chaque site ayant un semblant d'index des infos qu'il contient), je decide de monter une config, redhat, apache, htdig pour en creer un, je monte le tout a mes heures perdu, je fait une indexation la nuit, sur 20 sites, et je m'appercois que ca marche super bien! (je n'en doutaits po a vrai dire!!)
    ayant a mon boulot une genre de boite a idee, nationale, avec remise de recompense a la clef, je me dit, bah ca serai bien pour l'entreprise et pour moi!! Que du matos a acheter, po de licence!! je monte mon dossier je l'envoi et hop je pars une semaine en vacances!!
    A mon retour, un moteur existe, sous microsoft IIS et le moteur de recherche m$ (je ne me rapelle plus le nom)!
    je teste et la a ma grande surprise, c po du tout un moteur de recherche, mais plutot une indexation MANUELLE de page interressantes envoyés par les utilisateur eux-meme!!!!
    je me dit quel C*ù$^*ù et je renvoi un mail pour leur signifier mon dossier innovation (boite a idee) et ma facon de pense!!
    et voila t'y pas qu'une femme de lyon m'appele pour m'entretenir de mon mail, donc j'argumente, le cout a 0, la simplicite (indexation auto), l'interet pour l'utilisateur (peut trouver n'importe quelle info et pas celle que qqun a deja trouver).

    et la on me retorque,
    1) ui mais on a des logiciels gratuit m$???!!!!!???, C FAUX, il y a un contrat nationnal, annuel, mais on paye (la SNCF) les
    licences!!!!
    2) il faudrait former des utilisateur, C FAUX, il y a deja des serveurs sous linux et unix, donc tres peu de formation
    3) la hotline de m$ est ouverte 24/24, c a moitier FAUX, il fo attendre pour l'obtenir, des fois des heures!!! (tester perso, pour le compte de la SNCF)
    4) personne ne peut nous aider directement si on prds linux, C FAUX, beaucoup demonde, irc, forums etc etc peuvent aider un admin sous linux!


    en realite, cette personne etait incompetante, mal informe sur linux, et les logiciels libres, de mauvaise fois ds certain cas, et en fait, elle n'etait pas decisionnaire, ni informaticienne, juste commercial!!

    en tout cas, g eu 150fr de prime(offert par mon chef direct!!!) et y a toujours un semblant de moteur de recherche pourris!

    Dommage (pour les utilisateur d'intranet!!)

    Nico
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Installe un serveur parallèle, et fait de la pub en interne pour ce serveur. :o)
      • [^] #

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        oué, c clair des fois on est jamais mieux servi que par soi-même.
        Quand je vois l'inertie d'une simple école d'ingé (enfin c vrai qu'ils sont carrément bouchés, genre "oh mais non on a pas le droit de vous permettre d'avoir une page perso, pask'on est pas censé être provider..." en même temps les profs ont accès par PPP au serveur et à la connection directe vers Renater (fibre)... C'est révoltant, mais bon, en 5 ans j'ai pas réussi à faire bouger les choses.
        Il m'est même arrivé une histoire semblable à celle ci-dessus.
        J'ai fait une démo aux sysadmins une fois de VNC... avec un serveur tournant sur une pauv station sun.
        Ben l'année suivante on avait bien des terminaux fins... mais c'était du Citrix, c'est à dire la même chose que VNC, mais proprio et à 50 KF la licence. C'est à se demander si on est pas entourés de c*ns.
        • [^] # Re: La commission européenne et les LL

          Posté par . Évalué à 6.

          A mon avis, le problème qui se pose dans l'administration, c'est celui-ci:
          "J'ai un budget de XXXX Euros cette année. Il faut que je les dépense sinon, l'année prochaine j'en aurai moins. Donc, le truc gratuit qu'on m'a montré, c'est bien mais si j'achète pas l'autre truc qui coute une fortune à coté, est-ce que j'aurais encore les sous l'année prochaine?"
          • [^] #

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Le problème c'est que ça c'est entièrement vrai :-(
          • [^] # Re: La commission européenne et les LL

            Posté par . Évalué à 1.

            Dans ce cas pourquoi ne pas les depenser en faisant un contrat de support réglo avec une SSLL et en formation plutot que d'acheter des licences?
          • [^] # Re: La commission européenne et les LL

            Posté par . Évalué à 1.

            Pas d'accord du tout. C'est pas comme çà que çà marche chez moi.
            On recense les besoins des utilisateurs + les projets des directions, on met en face les coûts, et on laisse la hiérarchie définir les priorités. En fonction du budget qui sera finalement alloué, on sait ce qui pourra être réalisé.

            La question n'est pas : il faut que je dépense le budget. En général, rien que les demandes de matériel de la part des utilisateurs (nouveau PC, scanner, etc) représentent plus du double du budget. Il n'y a donc pas de problème pour le dépenser.
            • [^] # Re: La commission européenne et les LL

              Posté par . Évalué à 2.

              Oui, mais les budgets matériel et logiciel ne sont pas les mêmes.De plus, dans certaines structures, le coût de la mémoire ou d'un disque ne sera pas amputé au même budget que pour l'achat d'un serveur. Il arrive donc parfois d'acheter un serveur surdimensionné pour pouvoir récupérer de la RAM et du disque pour un autre serveur, parce qu'on a pas les crédits pour les acheter séparément (déjà vécu).

              Donc ce n'est pas si simple. Tu as la chance d'etre dans une structure ou les gens font à peu près correctement leur travail, mais ce n'est pas le cas partout. J'ai déjà rencontré le cas que j'ai cité dans mon précédent post.
        • [^] # Re: La commission européenne et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Il me semblait que Citrix était bien plus que ce qu'offre VNC Server.
          A savoir, Citrix est un serveur applicatif, capable de gérer des clients dit "légers": rien à voir avec le but de VNC Server.
          Mais je peux m'être trompé: je n'ai pas encore pu voir Citrix à l'oeuvre...

          --
          Raphaël SurcouF
          • [^] # Re: La commission européenne et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 1.

            Citrix est un serveur applicatif, capable de gérer des clients dit "légers"

            Tout a fait ca permet d'acceder a des ressources win depuis unix et meme d'acceder a des ressources distantes avec un client pc
            • [^] #

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Les seules différences que je connaisse c'est que Citrix permet de créer des connections qui lancent une appli spécifique (mais rien qui ne puisse se faire avec inetd+Xvnc), et qu'il permet aussi de partager les lecteurs et imprimantes du serveur (là encore, rien qui ne puisse se faire avec Samba).
              Je crois aussi qu'il redirige le son, mais j'ai jamais essayé.
              C'est juste que tout est ficelé ensemble, mais à part ça rien de transcendant.
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 3.

      Beau récit, mais j'espère que tu n'as pas écrit ton dossier avec le même style que ce message ;-)
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 2.

      4) personne ne peut nous aider directement si on prds linux, C FAUX, beaucoup demonde, irc, forums etc etc peuvent aider un admin sous linux!

      Il s'agit d'avoir un contrat en bonne et due forme avec une société et des temps de réponse garantis pas des trucs d'amateur du style "je vais aller voir les moules qui traînent sur #linux sur mon réseau IRC préféré en espérant qu'entre deux kicks et leurs problèmes de configuration de Mdk ils auront un peu de temps pour moi..." ! :))
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est tout le problème des grosses structures hiérarchiques !
      Ceux qui sont nommés à un poste pensent trouver des subalternes compétents déjà en place, mais comme ce principe est récursif, il n'y a parfois plus aucune compétence du tout dans le système. J'ai pu vérifier cela par moi-même.

      Nota : c'est beau un explication récursive ;-)
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est le problème des structures mal gérées, dirais-je.

        On associe ça aux grosses structures mais ce n'est pas intrinsèque aux grosses structures. La différence est simple : c'est surtout possible dans les grosses structures, une petite structure aussi mal gérée coulerait de suite. Mais il est possible et doit être possible de mieux gérer les grosses structures. Bien sur, un ramassis d'incompétent mérite de découvrir les assedics - incompétents et veules, c'est bien ceux-là qui posent problème.
        • [^] # Re: La commission européenne et les LL

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est aussi du vecu.
          Des incompetents qui racontent n'importe quoi pour valider leurs choix incoherents et qui essaient de se servir de nous pour combler leur nullite.

          Mais plutot qu'embeter les collegues et leur demontrer que linux et OOo c'est mieux ,ce qui pourrait les agacer si tu insistes, je conseille plutot d'installer OOo sur ta station (unix,linux ou wouindo) et continuer ton job collaboratif en echangeant des fichiers avec eux ,eux les creent sur msoff et toi sur OOo,quelques .doc et autres presentations et spreadsheets plus tard tu leur annonces que ce qu'ils recevaient etait realises avec OOo et que tu lisais leurs fichiers sans pb.Il seront peut etre plus receptifs .
      • [^] # Re: La commission européenne et les LL

        Posté par . Évalué à 1.

        Ceux qui sont nommés à un poste pensent trouver des subalternes compétents déjà en place, mais comme ce principe est récursif, il n'y a parfois plus aucune compétence du tout dans le système.

        Hé ??? Ton « raisonnement » est récursif, mais je me demande s'il a un fond.
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 1.

      >>ayant a mon boulot une genre de boite a idee, nationale, avec remise de recompense a la clef

      dingue, a la sncf ils ont besoin d'une "carotte" pour reflechir et avoir des idees ; heureusement que c'est pas comme ca partout. :-)
    • [^] # Re: La commission européenne et les LL

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai fait un stage à la SNCF il y a qqs année à lyon (bat. lugdunum), j'avais a ce titre étudié 'innovation' qui était telematique (oui oui minitel !!)
      et je pense savoir qui est cette personne "de lyon" que tu as eut au bout du fil.

      En resumé, je peux te dire : laisse tomber, t'as aucune chance.
      Les decisions d'architectures (toujours MS) tombent "d'en haut", et ce malgres diverses etudes internes ou d'externes ("catangais"/stagiaires)... c'est comme ca, et elle ne veux pas se mouiller.
      c'est donc par facilité.

      Il y a plusieurs categorie de personne à la SNCF :
      - employés branleurs (*)
      - employés serieux (assez rares)
      - externes (SSII en regie) qui sont mal vu des employés qui disent des conneries comme "ils travaille trop, il nous piques le boulot", veridique!!!)
      - des stagiaires...

      c'est special, c'est le systeme...

      (*) preocupation majeur : aller au CE pour prendre la carte cofinoga, horaires tres fexibles...
  • # Re: La commission européenne et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai chargé aussi les documents de la CE : le PDF est très utile ! il recense les équivalences logiciels proprio / LL. Idéal pour convertir les coincés qui restent sous Win sans tester autre chose...
    Exemple : mon boss est un fanatique d'Outlook... et en regardant la liste de la CE, on lui a sorti Evolution.. qui est presque une copie parfaite d'Outlook !! Après OOo, the Gimp et consorts, je crois qu'on va réussir à lui installer un multiboot (c'est déjà pas mal...) !

    A titre perso, j'ai débuté sur une Mandrake 9.1 il y a 6 mois à peine... et je ne boote quasiment jamais sous WinXP (au grand dam de mon boss qui l'a payé très cher...). Je suis fan désormais...

    Je ne pense pas être un cas à part : pour convertir des Win users sans souci, pourquoi ne pas leur faire une démo avec une distrib live, comme Knoppix : le résultat est sidérant ! Avec un PC correct, on a Linux sur un PC en moins de 2 mn... C'est comme ça que j'ai converti mes parents (70 ans qd même...) de passer sous Tux...

    A y regarder de près, utiliser Linux ne présente que des avantages : prix, sécurité, MAJ hardware, etc... Quelqu'un un tant soit peu ouvert d'esprit peut comprendre tout ce qu'il y a d'interessant dans le LL. Notre mission (et nous l'acceptons !!) est de prêcher la bonne parole... La Commission Européenne nous permet d'appuyer notre discours par quelque chose "d'officiel" : ces gens-là ne peuvent pas dire QUE des conneries...

    ... quoique... parfois.. on en doute !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.