L'Afrique reliée au reste du monde par une liaison sous-marine à fibres optiques

Posté par . Modéré par Yann Kerhervé.
Tags : aucun
0
4
juil.
2002
Internet
Inauguré par le Président sénégalais, ce câble sous-marin de 28000km connecte désormais l'Afrique, par la mer, au réseau mondial de câbles à fibres optiques.

« D'une capacité initiale de 20 Gigabits par seconde extensible à 40 Gigabits en septembre prochain, puis à 120 Gigabits/s, Ce système représente l'équivalent de 6 millions de communications téléphoniques simultanées. Il est connecté à d'autres systèmes qui lui assurent des prolongements vers d'autres pays d'Europe, d'Asie et d'Amérique du nord Espagne, Portugal, etc. Selon Cheikh Tidiane Mbaye, Directeur de la société sénégalaise de télécommunications, ce projet a coûté près de 500 milliards de francs CFA (environ 80 millions d'euros). »

Aller plus loin

  • # A titre d'infos...

    Posté par . Évalué à 10.

    Améliorer la liaison Afrique / reste du monde, c'est bien, c'est sûr. Mais:

    http://www.cirad.fr/agro_ct/lir/afrint.htm(...)

    Pour ceux qui ne veulent pas lire l'article sus-cité, quelques chiffres rapides:

    - 6 pays sans accès internet: Tchad, Zaire, Soudan, Libye, Somalie, Mauritanie
    - Abonnés particuliers: 300 au Sénégal, 100 au Bénin, 25 à Djibouti, 2 500 au Kenya.
    - 11 millions de lignes téléphoniques (2%) pour 12% de la population mondiale.
    - 110 dérangements par jour pour 100 lignes (contre 25 pour le reste du monde). Et c'est une moyenne: Nigeria: 327, Liberia: 283

    En gros, il y a énormément de travail à faire sur les infrastructures internes. De plus:

    "Il faudra 106 ans à l'Afrique pour rembourser sa dette estimée à 235 milliards de dollars"
    (http://www.afrique-express.com/homesafex/pagesaccueil/economie/228p(...))

    Franchement, il y a peut-être plus urgent que l'accès à internet.
    • [^] # Re: A titre d'infos...

      Posté par . Évalué à 10.

      Je suis d'accord, la situation est pas encore idyllique, mais c'est quand même un sacré pas en avant.

      On vit dans un monde dominé par l'économie de marché, où seul ceux qui ont du pouvoir d'achat influent sur son évolution.

      L'accès à la connaissance qu'apporte internet peut aider au développement d'entreprises africaines, et permettre à l'Afrique de sortir (un peu) de sa position de continent poubelle qui n'intéresse que les esclavagistes. Ce qui donnerait une motivation aux grands groupes pharmaceutiques de venir soigner les sidéens et autres malades au nombre affolant dans ces pays.

      Peut-être même qu'un jour les enfants africains pourront aller dans des écoles correctes avec des infrastructures modernes, et rentrer chez eux se faire une partie de quake XXVII sur le Net... On peut rêver...

      Il faut bien commencer par quelque chose, et pourquoi les télécommunications ?
      • [^] # Re: A titre d'infos...

        Posté par . Évalué à 10.

        Je trouve ca normal que ces pays puissent acceder au reseau, ca ne peut etre que bon pour l'economie et l'education voir meme un semblant de liberte d'expression.

        Cela dit, les esclavagistes sont partout: en premier lieu en Asie du sud est, et meme dans les pays de l'Est (ou, a un autre niveau de l'esclavagisme, certaines SSII francaises vont recruter des ingenieurs nettement - cher, et bien sur, se mettent la difference ds la poche pour se payer des BMW de fonction) ...
      • [^] # Re: A titre d'infos...

        Posté par . Évalué à 10.

        J'ai vu l'autre jour sur France 2 un reportage où on voyait EDF installer (en location a prix extrèmement bas) des panneaux solaires dans des villages d'Afrique, et on y voyait qu'avoir son panneau solaire pour alimenter sa télé, c'était un signe extérieur de richesse.

        Autant c'était intéressé de la part d'EDF (gagner un énorme marché potentiel dans dix ans), autant je pense que c'est une excellente initiative. Mais justement, pour espérer qu'Internet se répande là où il serait utile (c'est à dire comme outil d'information et pas comme signe de richesse), il faudrait déjà que tout le monde ait l'électricité ;)

        Et même avec l'électricité, il faudrait aussi des ordinateurs. À ce niveau là, le Simputer[1] peut être une solution. Quoi qu'il en soit il y a beaucoup de choses à faire avant d'espérer qu'un outil comme Internet puisse être utilisé efficacement.

        Par contre, si on oublie le "développement", Internet peut être un formidable outil d'expression dans certains pays au régime encore dictatorial. Ne serait-ce que pour faire sortir l'information du pays, ce qui est parfois difficile.

        [1] http://www.simputer.org/(...)
        • [^] # Re: A titre d'infos...

          Posté par . Évalué à 10.

          Oui, mais je ne pense pas que c'est beaucoup aider au développemnt de ces pays que de leur fourguer des télés couleurs ou du coca pas cher.

          Il faudrait qu'on arrête de chercher à leur imposer nos besoins d'occidentaux en prétendant que c'est la civilisation, et s'attaquer à ce qui est vraiment vital : l'alimentation en eau potable, la santé, la pollution, l'école, etc.
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à -2.

            mais il faut pas oublier que la télé aide boucoups au développement, car c'est une fenêtre pour voir ce qu'est ce passe ailleurs, ce qui les pousse a se poser des questions sur leur situation. et que le changement vient d'en bas et pas d'en haut.
            • [^] # Re: A titre d'infos...

              Posté par . Évalué à 5.

              Ben voyons. On va arrêter de leur envoyer de la nourriture et leur envoyer des télés. Et des lecteurs DVD, comme ça ils verront comment on vit dans les pays dit riches.

              Ils ont déjà pas les moyens de se nourrir convenablement.
              • [^] # Re: A titre d'infos...

                Posté par . Évalué à 10.

                quand je dis la télé c'est pas leurs fourguer des emmissions a la loftstory ou des DVD de Batman
                mais je parle des châines comme TV 5 , arte
                et comme on dit:
                "Give a man a fish, and you feed him for a day. Teach a man to fish, and you feed him for life."
                • [^] # Re: A titre d'infos...

                  Posté par . Évalué à 9.

                  tu sais, des fois en reste dans la merde, parceque on sait pas qu'on y est dans.
                  • [^] # Re: A titre d'infos...

                    Posté par . Évalué à 10.

                    Je ne suis pas sur que prendre une position de condescendance vis à vis de l'Afrique les feront se sortir de la situation dans laquelle ils se trouvent.

                    Ils doivent très bien connaître la situation.

                    Et tenter de leur imposer notre mode de vie n'est, comme le dis Gaëtan plus bas, certainement pas la bonne solution. La télé fait partie de notre mode de vie, peut-être pas de la leur.
                    • [^] # Re: A titre d'infos...

                      Posté par . Évalué à 10.

                      >Ils doivent très bien connaître la situation.

                      je suis venu en france en 1997
                      et laisse moi te dire qu'il y'a plus de 50 % des gens qui savent même pas ce que veux dir la democratie alors comment veux tu qu'on demande un droit dent on ignore l'existence?

                      >Et tenter de leur imposer notre mode de vie

                      plutôt leur montrer votre mode de vie pour qu'ils se rendent compte de leur situation
                • [^] # Re: A titre d'infos...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  arrete de rever, la premiere chaine qu'ils auront c'est MTV, comme ca il pourront acheter des nikes, boire du coca, manger au mac'do.

                  Que le continent africain puisse avoir le telephone, internet, l'eau et l'electricite, ne les empechera pas de regarder la sous culture que l'on bouffe a tour de bras dans les pays 'developpes'.

                  Au mieux, dans longtemps, ils ne creveront plus de faim, ni de guerres civils, ni de maladies. Ca pourrait presque excuser le reste...
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à 10.

            Ben je suis désolé mais même si c'est pas absolument vital, l'électricité c'est quelque chose de relativement utile, même sans vouloir imposer notre culture.

            Et si le reportage montrait des gens se réunir autour d'une télé, probablement pour accentuer l'aspect "signe de richesse", l'électricité ça sert aussi a avoir de la lumière la nuit, conserver sa nourriture au frais...

            Pour ma part, j'apprécie cette démarche d'EDF, sachant que de toute manière c'est ce qu'ils produisent, de l'électricité, je les vois mal s'occuper d'eau potable, d'éducation...
            • [^] # Re: A titre d'infos...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Après l'électricité, l'information. C'est à dire l'informatique. Comme tous les outils, elle peut être utilisée pour le meilleur comme pour le pire.
              Il vaut mieux installer des réseaux Abuledu que des machines sous windows pour consommer la sous-culture européenne et surtout américaine d'il y a 5 à 7 ans.
              Je souhaite que les africains produisent du contenu, non seulement pour eux, mais aussi pour nous. Avec les logiciels libres, c'est possible.
      • [^] # Re: A titre d'infos...

        Posté par . Évalué à 10.

        En effet pourquoi les télécommunications. Je ne dis pas que cela n'est pas une avancée, mais quand tu vois des pays avec 104/1000 de mortalité infantile (Djibouti), avec 26% de la populations sous-alimentée (Ouganda), une espérance de vie de 46 ans (Burundi), ça fait quand même penser que les télécommunications sont loin d'être un préalable à une vie meilleure pour l'Afrique. Et encore, ces chiffres ont été pris au hasard, se ne sont pas les pires dans leur catégorie respectives. Source: http://centraledesnations.com/atlasmondial/afrique.php(...)

        Et de là à penser que quand l'économie de marché sera pleinement implantée dans ces pays, les conditions de vie seront meilleures pour les habitants, il y a un pas que personnellemment je ne franchirais pas.
        • [^] # Re: A titre d'infos...

          Posté par . Évalué à 2.

          >> Et de là à penser que quand l'économie de marché sera pleinement implantée dans ces pays, les conditions de vie seront meilleures pour les habitants, il y a un pas que personnellemment je ne franchirais pas.

          Je ne dis pas que c'est l'économie de marché qui amènera une vie meilleure pour les habitants, je dis que sans celle-ci il n'y a AUCUNE chance que les groupes pharmaceutiques, par exemple, s'intéresse à leur cas.

          Je trouve absolument révoltant que les soins soient payants dans notre monde "post industriel" où certains défendent une pensée humaniste. C'est une franche digression mais je me souviens d'un reportage dans lequel un monsieur américain (des USA, c'est les quand mêmes les plus riches ces salauds) expliquait qu'il préférait ne pas soigner son cancer pour pouvoir payer des études à ses deux gamines. Si même dans les pays riches les pauvres ne peuvent être soigner, forcément c'est l'hécatombe dans les pays sous-développés. Ca me donne envie de vomir...
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à 2.

            Aux Etats-Unis l'idée générale c'est "chacun est responsable de lui même". Ils l'appliquent allègrement chez eux (l'exemple que tu donnes du problème de la couverture sociale), et à l'étranger (récemment, "ils" ont décrété que les pays en développement étaient seuls responsables de leur développement, c'est la même idée).

            En gros, si t'as pas les moyens de manger/te faire soigner, ben t'avais qu'a bosser plus. Si un mec s'écroule dans la rue en ayant une attaque, on regarde s'il a une carte d'assuré. Si un pays est en difficultés et subit une famine, c'est qu'il a mené une mauvaise politique, et "on" (les pays développés) n'y est pour rien.

            Après, je ne sais pas si c'est une tendance qui s'amplifie ou non, mais j'espere pas.
            • [^] # Re: A titre d'infos...

              Posté par . Évalué à 1.

              Je suis d'accord... et j'espère pas non plus que ça continuera...

              En fait tout ça c'est politique: c'est la différence entre le socialisme (ou libéralisme social) et l'ultra libéralisme, donc, en gros, entre la gauche et la droite!

              Et les gens disent que les politiciens sont tous pareils...
              • [^] # Re: A titre d'infos...

                Posté par . Évalué à -1.

                Comme beaucoup de problèmes, c'est dû à une vision très courte dans le futur, et un gros dysfonctionnement des systèmes politiques. Et c'est aussi en ça que la gauche et la droite majoritaires sont "tous pareils" (mais pas complètement quand même, et on va vite le constater).

                En gros, on peut voir deux types de politique. Les politiques qui se fixent des buts, qui réfléchissent aux actions à effectuer pour y parvenir, et les politiques à court terme qui visent à satisfaire l'électorat sans concevoir de finalités à leurs actions. Actuellement c'est ce deuxième type de politiques qui gagne les batailles électorales.

                Alors avec tout ça, on voit des hommes politiques qui sont obligés de se situer le plus au centre possible pour ne pas perdre d'électeurs (faille du système électoral), qui font des promesses d'actions à court terme qui mènent à des catastrophes à long terme (on s'en fout, on sera plus au pouvoir, ça ira dans la gueule du successeur). À l'opposée, des actions efficaces à long terme sont nuisibles politiquement. Si j'engage une baisse du chômage qui passe par des dépenses publiques importantes et qui agira dans 5 ans, je perdrai les prochaines élections parce que j'aurai un budget minable, et mes successeurs auront les bénéfices de ma politique.

                À différentes échelles, ça ne pourra pas continuer. On ne peut pas, par exemple, avec des ressources finies, viser une croissance toujours plus forte. De même on ne peut pas aller vers le libéralisme économique total et recherche le plein emploi. On ne peut pas baisser les impôts et augmenter les financements publics ou les allocations, ou entamer des réformes. On ne peut pas axer sa politique sur la répression et diminuer la violence.

                Étrangement, les seuls qui proposent une vraie réflexion sur les finalités restent de petits partis. Forcément, on est plus tentés par quelqu'un qui promet un emploi pour tout le monde, les déliquants en prison, et une baisse des impôts.

                (-1, HS et politique)
                • [^] # Re: A titre d'infos...

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Je suis d'accord. C'est la vision à court terme du peuple et l'habilité des politiciens à l'utiliser qui fausse tout. Mais à mon avis ça sera longtemps comme ça pour deux raisons:

                  1) Le peuple est con. Oui. C'est vrai, ils sont stupides et se laissent aveugler par les artifices des politiciens (du genre : "Je vais mettre tous les arabes dehors, le chômage, la peste, et les retraites c'est à cause d'eux.")

                  2) Je suis con. Je me considère comme un intellectuel, j'ai fais des études, j'ai un bon boulot, je vis dans le confort et je lis le Nouvel Observateur ;), MAIS quand je vote (je vote tout le temps) j'ai tout de même tendance à vouloir améliorer ma situation personnelle. Misère.

                  J'aime bien cette discussion, mais on aurait plutôt du l'avoir sur dapolitikfr.org :)
                  • [^] # Re: A titre d'infos...

                    Posté par . Évalué à -1.

                    «Le peuple est con.»

                    Parce qu'on n'apprend pas aux gens à penser par eux même. On peut espérer que ça s'arrange, ou du moins essayer ;)

                    «j'ai tout de même tendance à vouloir améliorer ma situation personnelle.»

                    À priori c'est normal. Moi aussi ;)

                    Mais je considère que l'amélioration de ma situation personnelle passe par l'amélioration de celle de tout le monde, pour plusieurs raisons. La première, c'est que pour pouvoir me développer comme je le veux, j'ai besoin d'être dans une société libre et égalitaire, qui me permette de m'exprimer, qui soit stable (pas de tensions entre des "classes", de guerres)... Et par définition, une société "bonne" l'est pour tout le monde, donc améliorer ma situation c'est améliorer aussi celle des autres.

                    La deuxième, c'est que plus il y a de cerveaux qui travaillent sur un problème, et plus on progresse. Au fur et à mesure que la population augmente et s'instruit, plus de cerveaux travaillent à faire progresser l'humanité. Donc en cherchant à aider les autres, on s'aide soi même. Il y a un certain nombre d'objectifs que j'aimerai atteindre, mais ça passe toujours par l'amélioration de la condition des autres.

                    «J'aime bien cette discussion, mais on aurait plutôt du l'avoir sur dapolitikfr.org»

                    Ça fait un moment que j'ai envie de monter un site consacré aux discutions sur les finalités en politique, économie, science... c'est peut-être l'occasion ;)
                  • [^] # Re: A titre d'infos...

                    Posté par . Évalué à -1.

                    « Le peuple est con. Oui. C'est vrai, ils sont stupides et se laissent aveugler par les artifices des politiciens (du genre : "Je vais mettre tous les arabes dehors, le chômage, la peste, et les retraites c'est à cause d'eux.") »

                    Je ne vois pas ce qui permet de dire que le peuple est con. Les rares fois où on lui demande son avis, ça n'a quasiment aucun effet, le peuple est sensé avoir le pouvoir, ce n'est définitivement pas le cas. Qu'ils ne votent pas ou qu'ils votent pour des cons en est une conséquence directe. Ce n'est certainement pas le peuple qui est responsable.
              • [^] # Re: A titre d'infos...

                Posté par . Évalué à 4.

                « Et les gens disent que les politiciens sont tous pareils... »

                Tu parles de différences entre idées, et tu conclues sur les politiciens... Faut pas croire que la variété qui existe en politique se retrouve dans les représentants qu'on a. Les contraintes économiques qu'ils se laissent imposer font que beaucoup de politiciens qui ne devraient pas se ressembler s'ils défendaient leurs idées se ressemblent finalement quand même. (ton socialisme=libéralisme social est assez révélateur de ça en fait)
                • [^] # Re: A titre d'infos...

                  Posté par . Évalué à -1.

                  >> Les contraintes économiques qu'ils se laissent imposer font que beaucoup de politiciens qui ne devraient pas se ressembler s'ils défendaient leurs idées se ressemblent finalement quand même.

                  Je ne trouves pas, personnelement, que les politiciens se ressemblent. Même si ils utilisent les mêmes procédés pour se faire élire (de Laguiller à Le Pen en passant par (ex)Jospin et Chirac), ils le font pour des raisons radicalement différentes, et même si leur priorité est de se mettre du pognon dans la poche, quand ils ont le pouvoir ils ont tout de même plus tendance à agir dans le sens de leurs idées que dans le sens contraire. C'est la politique du moindre effort...

                  Et rappelons nous que ces contraintes économiques sont d'abord des contraintes électorales : il faut plaire au peuple. On ne parle donc pas de "sponsors" mais quand même de citoyens, ce n'est pas le même problème... Et même s'il est vrai qu'ils cherchent à plaire au plus grand nombre, ils sont bien obliger d'agir dans le sens général.

                  >> ton socialisme=libéralisme social

                  Attention ! Je ne dis pas que le socialisme c'est du libéralisme social! C'est du socialisme français hérité du mittérandisme dont je parle, et il en existe d'autres formes. C'est celui-là que je défends, mais c'est une opinion strictement personnelle!
            • [^] # Re: A titre d'infos...

              Posté par . Évalué à 5.

              '"ils" ont décrété que les pays en développement étaient seuls responsables de leur développement' Facile a dire quand on sait que les pays developpes via l'OMC ou le FMI imposent la politique a mener de le pays et l'oblige a ouvrir son marche aux transnationales l'empechant ainsi de pouvoir developper son economie...
    • [^] # Re: A titre d'infos...

      Posté par . Évalué à 2.

      Les données présentées dans cet article sont anciennes. La situation évolue, et si pour les particuliers Internet est un luxe inabordable, les cybercafés qui poussent comme des champignons constituent un réseau d'accès à internet relativement accessible.
      On parle bien sur des capitales et des grandes villes, dans la brousse la situation est tout autre.

      Tu dis "Franchement, il y a peut-être plus urgent que l'accès à internet"
      Je ne pense pas qu'il faille résonner en "urgence" , la situation dans la majorité des pays africains n'est pas "complètement" catastrophique et internet constitue le moyen de communication le moins cher et le plus util pour la transmission de savoir.

      http://www.africacomputing.org(...)
      • [^] # Re: A titre d'infos...

        Posté par . Évalué à 10.

        > la situation dans la majorité des pays africains n'est pas "complètement" catastrophique

        Excuse moi du peu:

        "Paris, 7 novembre (No 2001-123) – Sur les 49 pays les moins avancés (PMA) de la planète, 34 sont africains. La moitié de la population du continent africain vit avec moins d’un dollar par jour, c’est-à-dire dans une situation d’extrême pauvreté. Environ 80 % des personnes atteintes par le virus du sida vivent en Afrique."

        Mais bon, puisque que quelques états africains s'en sortent bien, il n'y a pas urgence...
        • [^] # Re: A titre d'infos...

          Posté par . Évalué à 7.

          J'ai oublié la source: http://www.unesco.org/bpi/fre/unescopresse/2001/01-123f.shtml(...)

          [-1], complément d'infos.
        • [^] # Re: A titre d'infos...

          Posté par . Évalué à 10.

          Loin de moi l'idée que la situation en afrique est idyllique mais dans ton precedent post j'ai compris ta réflexion comme "L'internet ne sert à rien pour ces pays il y a d'autres problèmes à régler".
          A partir du momment où les gens mangent l'acces aux moyens de communication est pour moi une des premières priorités et c'était le sens de ma réponse.
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à 9.

            Je comprend ce que tu as voulu dire. Et effectivement, je pense, non pas qu'internet ne serve à rien, mais les priorités sont ailleurs.

            > A partir du momment où les gens mangent l'acces aux moyens de communication est pour moi une des premières priorités

            Certainement. Mais comme le disait Yusei, il faudrait déjà l'électricité. Puis il y a la santé (à titre d'exemple, au Botswana, 35 à 40 pourcent des femmes sont atteintes du SIDA), l'éductation, les conditions de vie, etc.

            Je n'ai pas dit qu'Internet ne servait à rien pour eux. Mais je doute énormément que ça soit leur priorité.
        • [^] # Re: A titre d'infos...

          Posté par . Évalué à 10.

          Reste à déterminer ce qu'est un pays avancé...
          Reste également à dterminer ce que pourrait donner une évolution trop rapide d'un pays. Ca a déjà commencé à
          droite et à gauche (en URSS, par ex.)

          L'afrique est un continent avec une énorme richesse culturelle, richesse que nous (Européens) n'avons plus, car
          oubliée. L'Evolution à l'occidentale signifie oublier ses origines, pour se fondre dans la masse, évoluer
          signifie amener des entreprises. L'avance d'un pays se mesure - non en termes de qualité de vie, ou de
          l'appréciation subjective de ses habitants - mais en termes de nombre d'entrepirses, de richesses engrengées
          divisées par le nombre d'habitant. Ce qui n'a d'ailleurs rien à voir avec les richesses réellementperçues par
          ses habitants.

          Nous avons donc
          1/ oublié ce que pensaient les gens
          2/ introduit une nouvelle culture complêtement différente
          3/ introduit encore plus d'inégalités, dans la mesure où la répartition des richesses engrengées est très très
          loin d'être homogène. Et comme la culture est devenue différente, et avec elle, l'échelle des valeurs, nous
          aboutissons à une situation où les habitants n'ont plus de repères.

          Alors ce n'est pas encore tout à fait le cas pour l'afrique où il est encore possible de "conserver" quelque
          chose, mais ça l'est dans nombre de pays de par le monde (mexique, corée...), où une "évolution" (
          lire occidentalisation) trop rapide aboutit à une telle situation.
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à 6.

            L'Afrique a certainement plus souffert de la colonisation que nous, c'est sur. Et, sans rentrer dans un discours politique, la colonisation revient dans de nombreux pays (comme ceux d'Afrique) par des moyens plus sournois: les sociétés (comme ELF), le FMI. On tente de leur imposer notre vision de la société dite moderne: libérale.

            Maintenant pour dire ce qu'est un PMA: http://www.sosfaim.be/Defis-Sud/DS46/etrepauvre.htm(...) qui est une définition bien sûr "non-officielle". Concernant l'"officielle:"http://www.onu.fr/doc/infoge/pma.htm(...)
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à 5.

            Complètement d'accord avec toi.
            Mais quand même :
            > introduit encore plus d'inégalités, dans la mesure où la répartition des richesses engrengées est très très loin d'être homogène.

            Tu crois qu'il n'y a pas d'inégalités sur le continent africains???
            Déjà entre les pays, les différences sont énormes.
            En plus au sein de chaque pays la répartition est loin (et même très loin )d'être homogène.
            Dans certains pays, entre les classes dirigeantes(qui ont le pouvoir, de l'argent, de la nourriture, et maintenant internet) et la population (pour qui l'objectif principal est de pouvoir se nourir), il y a un gouffre.
            Ce n'est pas une particularité de nos sociétés occidentales, hélas ça existe partout.
        • [^] # Re: A titre d'infos...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          > "La moitié de la population du continent africain vit avec moins d’un dollar par jour [...]"

          Je dit pas que c'est pas catastrophique, mais...

          Comme disait Vandel, c'est un chiffre qui ne veut absolument rien dire. Pour plusieurs raisons :
          - Le cout de la vie n'est pas le meme ici et là-bas. Avec le prix d'un repas a Paris, une ONG nourrit un village complet là-bas.
          - Une part importante de la population vis de l'agriculture (quand il n'y a pas de secheresse ou de guerre), donc ne pas avoir d'argent ne signifie pas ne pas avoir a manger.
          - Le troc doit encore être largement pratiqué alors, au fin fond de l'afrique, le dollars ne doit pas servir à grand-chose !

          Tant qu'a avoir une vision exactement de la situation pour aider, autant avoir une vision proche de la réalité, et non pas des chiffres a "AUDIMAT".
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est une échelle de valeur. On va dire que je vais pas m'emporter.

            Ça veux pas dire qu'on donne à chacun 90 cents (de $) pour vivre tout les jours. C'est une moyenne. Ça veux dire qu'il y a des gens qui ont plus, et des gens qui ont moins. Mais que quand tu fais la moyenne, ils n'ont pas l'équivalent d'un $ par jour pour vivre.

            Et le truc du coût de la vie, du troc et de l'agriculture, tu iras dire ça aux millions d'enfants en sous-nutrition. Ils apprécieront.

            > Tant qu'a avoir une vision exactement de la situation pour aider, autant avoir une vision proche de la réalité, et non pas des chiffres a "AUDIMAT".

            On va donc demander à faire une étude pour voir réellement la situation avant d'aider. Les images ne suffisent pas.
          • [^] # Re: A titre d'infos...

            Posté par . Évalué à -1.

            Un dollar par jour c'est le seuil minimum (estimé par la Banque mondiale) nécessaire pour survivre, c'est à dire se payer un bol de riz, des vêtements une fois de temps en temps...

            Forcément, c'est une estimation, d'ailleurs je suis sûr que les enquêteurs ne vont pas dans les villages au fin fond de la brousse pour calculer le revenu des gens. Forcément, c'est assez vague. Mais quand même, ça donne une assez bonne idée du problème.
            • [^] # Re: A titre d'infos...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Bah, il me semble que si justement, pour faire leurs rapports ils y vont, mais les journalistes qui diffuse le résultat épure un peut trop l'info. Quand il ouvre le rapport. Parce qu'il me semble que l'onu avait fait un rapport avec cette info sur la couverture. Ce qui veut dire qu'ils ne l'on même pas ouvert...

              En tout cas pour moi, ça ne donne pas une idée du problème, quand il faut connaitre la situation locale (Guerre ?, terre cultivable disponible ?, sauterette dans le coin ?, potentiel touristique ?, accés a l'eau ?) pour aider dans la bonne direction...
      • [^] # Re: A titre d'infos...

        Posté par . Évalué à 10.

        Bien sûr, que c'est Bien(tm) de répandre Internet en Afrique, mais même sans raisonner en termes d'urgences, on peut raisonner en termes de "combien ça a coûté, et qu'est-ce qu'on aurait pu faire d'utile à un plus grand nombre de gens avec la même somme".

        Et même sur le plan de la transmission du savoir, quand il y aura suffisamment d'écoles pour que tous les enfants puissent avoir accès à un minimum de culture, ça sera déjà un grand pas en avant (sans compter la chute de la mortalité que ça entraînerait).
    • [^] # Re: A titre d'infos...

      Posté par . Évalué à 7.

      Je rentre du Senegal et 300 abonnés particuliers ça me semble un peu exageré, on doit être en 5000 et 10000 pour Sentoo (http://www.sentoo.sn(...)) (l'ISP de opérateur Sonatel (20 ou 30% FT j'sais plus) )... c'est vrai que c'est peu mais il faut le rapporter aux 200 000 abonnés du réseau téléphonique Sonatel. Au Senegal on utilise beaucoup les Cybercafés. Enfin c'est vrai qu'il y a du boulot mais nos amis Senegalais ne sont pas aussi sous développés qu'on voudrait le laisser entendre, surtout (comme ailleurs) dans les grandes villes. D'autre part le réseau GSM est au d'un très bon niveau avec 2 opérateurs qui utilisent les dernières technos.
      • [^] # Re: A titre d'infos...

        Posté par . Évalué à 2.

        > surtout (comme ailleurs) dans les grandes villes

        C'est sûr. Les grandes villes sont souvent beaucoup plus avancées que le reste d'un pays en général, que ce soit au niveau de la qualité de la vie (enfin, parfois, faut pas trop regarder les "banlieues" et les bidonvilles), de l'accès au soin et ce genre de chose. Mais il n'y a pas que des villes dans un pays.

        Pour le chiffre, je le sort du lien sus-cité. J'y suis pas allé voir moi même, de plus la page doit être pas datée d'hier. tiens, Sentoo c'est Wanadoo. Sont partous ceux là.
    • [^] # Exemple de tarif (merci FT !)

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour les 25 clients à Djibouti, il faut savoir que le tarif était de 2000 FF (il y a quelques annnées, ils n'ont même pas eu à étendre leur baie de modems depuis l'ouverture ;) par mois pour un accès RTC (sans compter les coms locales...). L'opérateur local est filliale à 50% de France Telecom et dans les 25 clients on doit pouvoir trouver une bonne proportion de français voire d'institutions françaises (l'armée par exmple...).

      Dans le bidonville, c'est déjà bien si il y a plus de 12 heures d'electricité par jour...

      Donc la présence d'Internet dans de tels pays n'est pas significative, voire au contraire, puisqu'avant tout utilisé par les expatriés qui seuls ont les moyens de payer des abos aussi onereux.
  • # Mais par où passent-ils ?

    Posté par . Évalué à 10.

    28000 km de fibre pour rejoindre le "réseau des fibres"?
    Il était si loin que ça ce réseau !?

    Rappel: Circonférence moyenne de la terre : 40000km
    • [^] # Re: Mais par où passent-ils ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Je crois que l'auteur de la news a fait un petit mélange. Le cable part du Portugal, passe par l'Afrique du Sud et sert la côte Ouest (sûrement l'Est, mais bon, c'est marqué Ouest dans l'article). Par contre, concernant la longueur du "réseau de fibres":

      "Ce système de câble sous-marin, Sat-3/Wasc/Safe avait été initié par 36 opérateurs de 32 pays, dont 12 d'Afrique, 7 d'Asie, deux d'Amérique du nord, 10 d'Europe, et un d'Océanie."

      Alors je veux bien croire qu'il fasse 28 000 km ce réseau. Au moins.
    • [^] # c'est sans doute un décideur pressé qui a choisi le chemin.

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Oui, c'est vrai qu'en partant de l'autre côté, il n'y avait besoin que de 40000-28000=12000 km de câbles (:

      [-1] et je sors
    • [^] # Re: Mais par où passent-ils ?

      Posté par . Évalué à 1.

      28000 km de fibre pour rejoindre le "réseau des fibres"?

      Si tu fais le tour de l'Afrique depuis le Portugal, en longeant les côtes jusqu'à l'Afrique du Sud, ça commence à faire, et ensuite il faut ajouter les connexions aux autres continents (je ne sais pas combien il y en a et où elles sont).
  • # changez moi ce titre !!!

    Posté par . Évalué à 10.

    L'Afrique vient d'etre reliee "au reste de monde", pas "au monde" ...
  • # c'est bien gentil les cables sous-marins mais...

    Posté par . Évalué à 10.

    Il me semble bien que certains pays, la chine entre autres, avaient des problèmes avec leurs cables immergés. Les chalutiers asiatiques pêchent trop profond...et accrochaient les cables. Les pays comme la chine on subit pendant un moment des perturbations sur de leur communications à cause de ces pratiques de pêche.

    Comme quoi...la bourse peut chuter à cause d'une panne des réseaux parcequ'un marin pêcheur à décidé de chaluter profond pour ramener plus de prises et contrebalancer ses pertes dues à l'effondrement du marcher du poisson ;-)

    ( Désolé j'ai pas retrouvé le lien sur cet incident en chine...)
    • [^] # Re: c'est bien gentil les cables sous-marins mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le câble est enterré au fond de l'eau pour le mettre à l'abri des coups d'ancre, de filets de pêche, etc...

      Par ailleurs, il se trouve parfois à prés de 4000 m de fond, hors de portée des chaluts.

      Enfin, certaines portions sont doublées et forment une boucle (entre Maurice et La Réunion pare exemple) qui permet d'assurer la continuité du réseau malgré une section accidentelle du câble.
  • # et les plus pauvres dans tous ça ??

    Posté par . Évalué à 4.

    Si je ne me trompe pas les pays concernés par ce projet (ceux cités dans l'articles en tous cas) sont les pays les plus développés du continent quand même.
    Les plus pauvres (Mali, Somali,...ceux pour lesquels l'investissement ne devait pas être assez rentable ) ont été oubliés une fois de plus.
    Espérons aussi qu'a l'intérieur de chaque pays, cela contribue a tous et non pas seulement aux plus riches. La télé médecine c'est bien, mais à mon avis ça sera reservé a ceux qui peuvent se la payer!!!

    -1 car rien a voir avoir les LL
    • [^] # Les plus pauvres se demerdent

      Posté par . Évalué à 2.

      Ils n'ont pas attendu Internet : le plus gros réseau africain c'est la CB et les radios UHF et VHF ! Et c'est énorme en terme de déploiement, normal : une batterie de 12V et zou le radio-téléphone...
  • # 500 milliards de F = 80 milliards d'euros

    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

    pas millions.
    -1
  • # Quelques précisions

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le cable Safe (South Africa -Far East) est un cable sous marin reliant le Portugal à la Malaisie et visant à améliorer la capacité en matiére de transmissons à haut débit non seulement pour l'Afrique, mais aussi pour l'Océan Indien et l'Asie du Sud Est; il se destine à la téléphonie, l'internet, la télé-diffusion, le télé-enseignement, la télé-médecine etc ...
    Son coût de 640 millions de dollars US a été financé par une quarantaine d'opérateurs de télécommunication dont FT à hauteur de 96 millions de dollars US.

    Pour plus d'infos, voir http://reunion.wanadoo.fr/web/special.php?ID=14(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.