Le marché des logiciels libres est arrivé à pleine maturité

Posté par  . Modéré par rootix.
Étiquettes : aucune
0
24
sept.
2004
Commercial
En tout cas c'est Mathieu Poujol, analyste au cabinet de conseil Pierre Audoin Consultants, qui le dit à ZDNet dans un article traitant d'une récente étude effectuée par le cabinet sur l'utilisation croissante des logiciels libres dans les projets.

Selon l'article, le chiffre d'affaires en France des services liés aux logiciels libres sera en croissance de 40% cette année par rapport à l'année dernière. Ce serait les projets d'adoption de plates-formes "libres" dans l'Administration qui seraient à l'origine de cet engouement.
A noter que, selon une autre étude, seuls 7% des projets TIC intègrent formellement dans leur périmètre une composante open source ou des logiciels libres..

Ce qui peut aussi laisser penser que la croissance du CA de cette année n'est pas "record" et que les meilleures années sont encore devant nous.

Aller plus loin

  • # HS : ZDnet est mort ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    Quand on regarde dans la colonne à droite de l'article, on voit dans "dernières opinions" deux articles, l'un du 4 mai 2004, l'autre du 23 avril 2004...
  • # relativisons quand même

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    40% de pas grand chose, ça ne fait toujours pas grand chose :-(
    Le point positif, c'est que maintenant, on trouve de moins en moins souvent des appels à des technos full Microsoft même si cela perdure parfois.
    Il me semble que l'évolution décisive se fera par le biais des SSII classiques qui pour préserver (ou augmenter) leurs marges vont introduire de plus en plus de briques OpenSource. La résistance éventuelle du client se trouvant balayée par des arguments massues comme "c'est fiable puisque massivement déployé au Ministère de s Finances qui ne sont pas des rigolos".
    Il est aussi bon de signaler que les remises records proposées par Microsoft pour la ville de Berlin (ou de Paris) laissent pantois plus d'un décideur qui ne peut en bénéficier et les incitent aussi à voir ailleurs, en l'occurence vers le monde du Libre.
    • [^] # Re: relativisons quand même

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Yes...
      mais j'éspère aussi que les SSII 'classiques' vont se mettre à avoir des comportements en adéquation avec leurs choix des logiciels libres...
      Pour le moment, les concurrents que nous avons utilisent des briques open source mais nivo participation dans l'évolution de ces composants, c'est zéro :)

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: relativisons quand même

        Posté par  . Évalué à 8.

        Faut pas croire, moi je bosse dans une grosse SSII, et pour ceux qu'on va désigner comme 'les chefs', free software n'est interessant que si c'est 'free as priceless', et non pas free as freedom.
        En plus, beaucoup ne savent pas ce qu'est un logiciel libre, pour eux, c'est un truc téléchargeable gratuitement sur le net...

        Enfin, un jour, ça changera peut-être....
    • [^] # Re: relativisons quand même

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Je travaille sur l'informatique des PME... Etant assez fan de linux et des logiciels libres en général, je peux dire que, lorsque je propose du linux, les clients qui connaissent sont plutot enthousiastes.
      Je n'ai que rarement des avis négatifs sur ce que je veux installer sous linux, et en plus, lorsqu'ils voient que, une fois installé, tout marche toujours et ne se "désagrège" pas, ils deviennent assez vite fans.
      Bon, je parle de mon petit niveau ;)
      Par contre, les plus réticents sont souvent ceux qui connaissent très bien les produits microsoft. Faire passer une secrétaire, qui utilise la Word à longueure de journée, à openoffice est très délicat (genre elles te demandent des fonctionnalités dont tu ne soupconnes meme pas l'existence).
      Il y a aussi un deuxième type de personne difficile à faire migrer, c'est ceux qui sont fans de microsoft parce que Bill Gates est une icone pour eux (homme le plus riche du monde) ! Mais ca ca me dépasse un peu...
      Genre : "Oui, mais si linux était mieux que Windows, c'est celui qui a inventé linux qui serait le plus riche du monde"...
    • [^] # Re: relativisons quand même

      Posté par  . Évalué à 4.

      Au niveau full microsoft, AXA France a tout migré sous Exchange, Outlook Web Access (en remplacement d'un webmail et d'un agenda fait maison), et commence début 2005 une migration de l'ensemble de ses postes sous Windows XP (en remplacement de NT) muni de Outlook 2003 (en remplacement de 97) et de la suite Office 2003 (en remplacement de cette bouse de 97).

      Et pourtant, AXA a de gros contrats de sous-traitance informatique avec IBM, fort soutien des logiciels libres m'a-t-on dit.

      Qui dit mieux ?
      • [^] # Re: relativisons quand même

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

        mieux
      • [^] # Re: relativisons quand même

        Posté par  . Évalué à 7.

        Je n'ai jamais beaucoup aimé AXA, de toutes façons.

        Moi-même, j'y ai mis les pieds pour une mission de migration fin 2000.
        A l'époque, l'un des responsables informatiques était assez passionné et nous expliquait en détail, à moi et un pote aussi Linux que moi, la stratégie suivie pour réécrire Access (je ne sais pas d'où ils tenait ses sources).

        Il nous a dit « Quand je vois Linux, je rigole ! », ne sachant pas qu'il a avait à faire à deux passionnés d'Unix. Il a fait une drôle de tronche quand il s'en est rendu compte.

        Un mois après, nous étions mis dehors, à quelques jours d'intervalle et pour un motif assez nébuleux ... je ne sais pas si cela a pesé dans la balance ... :-)
      • [^] # Re: relativisons quand même

        Posté par  . Évalué à 2.

        Oui, mais ce n'est pas le fournisseur de services qui décide de ce que souhaite le client pour son SI, généralement. Il peut le conseiller et tout ça, mais il me semble qu'en dernier ressort, le client décide. Et je vous rappèle qu'IBM est dans le camp qui lui rapporte le plus de fric, qui se trouve actuellement être celui des logiciels libres.
  • # Le marché ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    C'est quoi le marché des logiciels libres ?
  • # Autre écho similaire, du terrain cette fois...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    J'ai une personne très proche qui fait de la formation utilisateur pour les collectivités locales (mairies, conseils généraux, etc...) plus particulièrement. Elle est implantée depuis 20 ans sur la région et est, de ce fait, connue et reconnue du milieu qui la concerne.

    On parlait de logiciels Libres le week-end passé et elle m'a dit, cette personne, que depuis le printemps, les tendances passent de la curiosité à l'essai... que des gens commencaient à lui poser des question, à titre personnel, à propos d'OpenOffice.org par exemple... comme quoi ils l'auraient installé chez eux "comment on installe OOo ?" "et pour mes fichiers MSWord ?" ... Depuis l'été, la tendance s'accentue, on est passé à des vraies demandes de formation OpenOffice.org (par exemple, puisque la bureautique est son sujet principal d'activité).

    En marge de tout cela, des demandes lui arrivent (rien à voir à la base avec les LL) en ce qui concerne du graphisme basique (genre manipulation d'images quoi...). "Naturellement", les gens lui ont demandé des formations Photoshop. Ben cette personne a simplement répondu : "Photoshop ? c'est un peu cher pour ce que vos besoins... Personnellement, je ne fais, dans le domaine, que The Gimp." "The Gimp ?" "C'est un logiciel Libre -petite explication habituelle-... C'est gratuit et ca fait largement tout ce dont vous aurez besoin." "C'est gratuit ? et ça fera tout ce dont on a besoin ? eh bien, allons y, sans problème." Notez comme ca peut faire plaisir !!! même si ca reste encore sous Windows...

    Vu ce que je viens de raconter, et vu comme j'entends parler de GNU/Linux aujourd'hui, je pense que la tendance va suivre le même axe. Laissons un peu de temps aux gens pour adopter OOo, Mozilla, ... et la question sera visible d'un angle tout à fait différent. Laissons le temps agir (mais ne nous endormons pas).
    • [^] # Re: Autre écho similaire, du terrain cette fois...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      A propos d'openoffice, ca fait un petit bout de temps que l'on est dans la série des 1.1... Je trouve que le logiciel libre a justement cela de fascinant que l'on peut facilement évoluer d'une version à l'autre sans trop de problèmes (ex : mozilla) et apprécier les évolutions...
      je trouve un peu dommage que openoffice 2.0 ne soit programmé que pour février 2005 soit à peu près 18 mois après la sortie de la 1.1. Je trouve que les cycles de 6 mois (Mandrake, fedora, gnome, kde...) sont pas mal.
      De plus, à chaque sortie de version, cela fait un peu de "pub" au logiciel !
  • # pour info

    Posté par  . Évalué à 4.

    Ma news d'origine comportait un deuxième volet avec la nouvelle sur Mandrakesoft et le développement d'un système d'exploitation ouvert de haute sécurité. Je trouvais que la seconde nouvelle était une parfaite illustration de la première et rendait la dépêche plus intéressante (en plus je donnais des petites références sur le CC EAL, ce qui manque dans l'autre news qui va fatalement partir en troll sur le sujet)

    Bon d'un autre côté je comprends les modéros qui ont préférés faire 2 dépêche séparées pour une meilleure visibilité des news..
  • # interview du PDG de Linagora

    Posté par  . Évalué à 8.

    • [^] # Re: interview du PDG de Linagora

      Posté par  . Évalué à 2.

      Un petit peu HS mais bon :
      A la question "Utilisez-vous vous même Open Office, Linux ?", Alexandre Zapolsky ( PDG de Linagora) répond :
      A Linagora j'utilise Mozilla et une suite propriétaire :-(
      Le pauvre, il doit utiliser une suite propriétaire :-(
      Peut-être les logiciels libres en terme de suite ( bureautique je suppose comme le précise la question) ne lui permettent-ils pas d'effectuer correctement son rôle de PDG? pourquoi pas ...

      Dernière question: Combien gagnez-vous ?
      Alexandre Zapolsky : Pas encore assez. L'année passée j'ai télé-déclaré sur TéléIR - fait majoritairement en libre- 42 000 Euros... De quoi m'acheter un ou deux posters de Tux !

      42000 euros ---> De quoi m'acheter un ou deux posters de Tux

      Ok c'est de l'humour, mais bon, y'a quand même pas mal de personnes qui aimeraient bien s'acheter un ou deux posters de Tux je crois.
    • [^] # Re: interview du PDG de Linagora

      Posté par  . Évalué à 2.


      Par contre les communautées qui éditent du logiciels libres ; elles, elles existent. Elles se situent à 60 % en Europe ; 10% aux Etats-Unis et à 30% dans le reste du monde... La France occupe une place prépondérante dans le monde de l'édition de solutions libres communautaires.
      On le doit à nos associations d'utilisateurs, AFUL, APRIL, etc...et à tous nos LUGs à Paris et en Province...

      Tirée de l'interview du PDG de LinAgora
      60% en Europe, c vrai ou c pour faire mousser l'Europe?
      La france occupe....prépondérante....: là aussi c vrai où?
      Blackshack
  • # Un petit peu embetant, non ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    Quelque chose me gêne dans tout celà quand même, c'est que les SSII ou autres sociétés commericiales tirent parti économiquement du travail d'autrui et qu'ils trainent vraiment les pieds (la plupart des SSII) quans il s'agit de partager les évolutions, corrections apportées (ce qui est tout de même l'essence du libre !)
    • [^] # Re: Un petit peu embetant, non ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      A ça les SSII c'est souvent à la limite de du droit (quelque fois audelà) et souvent sans scrupule. Tout est bon pour faire du fric.
      Tous ceux qui sont passer dedans doivent me comprendre.
    • [^] # Re: Un petit peu embetant, non ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      on peut toujours rêver qu'un jour les gens en intercontrat dans les SSII contribuent au libre :-)
      • [^] # Re: Un petit peu embetant, non ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Pas frocément les gens en intercontrat mais tous ceux qui sur des projets utilisent du libre et corrigent ou enrichissent !
    • [^] # Re: Un petit peu embetant, non ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je me pose une question rapport à la GPL, une SSII qui modifie de l'open source, il est obligé de fournir le source à ceux à qui il distribue le produit, mais supposons qu'ils modifient juste un petit soft, et qu'ils l'utilisent en interne. Doivent-ils forcément fournir leur modification ? Si, oui, où ? Sur l'arbre CVS standard de l'appli ?
      • [^] # Re: Un petit peu embetant, non ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        > mais supposons qu'ils modifient juste un petit soft, et qu'ils l'utilisent en interne. > Doivent-ils forcément fournir leur modification ?

        non

        c'est marqué, explicitement, dans la GPL qu'il faut lire (et relire).

        la taille du soft n'a rien à voir là dedans.

        l'obligation est de distribuer les sources à tous ceux à qui tu distribue le binaire.
        • [^] # Re: Un petit peu embetant, non ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je pense qu'Anthony demandait simplement si le fait de modifier un logiciel GPL (en interne) sans redistribution extérieure l'obligeait à fournir ses modifications au projet initial.
          Il me semble que ce n'est pas le cas.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.